Attaque sur l’Endar Spire

Attaque sur l’Endar Spire

Conflit : Guerre Civile des Jedi
Lieu : Orbite de Taris
Date : 3956 BBY

Acteurs principaux :
– République Galactique
– Ordre Jedi
contre
– Empire Sith

Conséquences :
– Fuite de Revan, Bastila Shan et de Carth Onasi sur Taris
– Destruction de l’Endar Spire

I – Forces en présence :

République Galactique :Empire Sith :
  • Bastila Shan (Padawan – leader)
  • Carth Onasi (capitaine)
  • Trask Ulgo (enseigne) †
  • Revan (soldat)
  • Chevaliers Jedi †
  • Soldats de la République †
  • Croiseur de classe Hammerhead
    Endar Spire
  • Dark Malak (Seigneur Noir des Sith – leader)
  • Dark Bandon (apprenti)
  • Saul Karath (amiral)
  • Jedi Noirs
  • Fantassins Sith
  • Croiseur de classe Interdictor
    Léviathan
  • Chasseurs Sith

Profil : La destruction de l’Endar Spire (image extraite de “Knights of the Old Republic“).

I – Prélude :

L’Endar Spire était un vaisseau militaire de la République de classe Hammerhead. En 3956 BBY, la guerre faisait rage entre les Sith de Dark Malak et les Jedi de la République. L’Endar Spire, alors en orbite de Taris, transportait un équipage composé de nombreux soldats de la République, mais également d’une précieuse cargaison : la Padawan Bastila Shan, adepte de la méditation de combat. Était également présent un soldat dont l’identité était inconnue, et qui, un an auparavant, se faisait appeler Dark Revan, l’ancien maître de Dark Malak, actuel leader de l’Empire de la Forge Stellaire contre lequel la République se battait au prix de nombreux sacrifices. Revan, capturé par les Jedi, vit sa mémoire effacée par ces derniers, et fut affecté à l’Endar Spire, dans le but de surveiller tous ses faits et gestes, et éviter la même catastrophe qui s’était produite. Tout cela, jusqu’à ce qu’une flotte de bataille Sith, commandée par Dark Malak, n’attaque l’Endar Spire.

II – L’Embuscade :

Tandis que l’Endar Spire était en orbite autour de Taris, planète précédemment capturée par les Sith, ces derniers lancèrent une attaque éclair sur le vaisseau. Le Seigneur Noir Dark Malak, secondé par l’amiral Saul Karath à bord de son vaisseau, le Léviathan, lança ses chasseurs et ses hommes – des fantassins Sith, des Jedi Noirs, et l’apprenti de Dark Malak lui-même, Dark Bandon – attaquer l’Endar Spire de toutes parts. Pendant ce temps, au sein de l’Endar Spire, le capitaine Carth Onasi organisait l’évacuation du personnel de bord, et principalement celle de Bastila Shan, convoitée par les Sith en raison d’un pouvoir de la Force qu’elle eut développé par le passé, la méditation de combat. Grâce à ce pouvoir, elle était capable de contrôler le mental des troupes de toutes les armées au cours d’une bataille, un pouvoir destructeur capable de renverser le cours d’un conflit. Les soldats de la République furent chargés d’éliminer les troupes Sith à bord du vaisseau, puis de rejoindre les capsules de sauvetage. L’enseigne Trask Ulgo vint retrouver l’un de ces soldats dans sa chambre, l’ancien Revan lui-même, et lui expliqua la situation. Durant leur conversation, ils furent interrompus par le capitaine Onasi, qui les informa que le vaisseau avait été abordé. Par la suite, ils s’organisèrent pour s’enfuir du vaisseau, en commençant par vérifier sur le pont si Bastila était bien saine et sauve. Ils ouvrirent tout d’abord la porte de la chambre, puis une seconde, ouverte par Ulgo. Ils croisèrent la route de fantassins Sith, qu’ils tuèrent de sang froid. Les deux soldats se retrouvèrent encore une fois face à une porte, qu’ils ouvrirent, avant de se retrouver face à une mêlée entre des fantassins Sith et des soldats de la République. Au cours de leur fuite, ils virent une des Jedi se battre avec un des Jedi Noirs, qui s’entre-tuèrent. Arrivés trop tard pour sauver la Jedi, mais déterminés à quitter le vaisseau avec Bastila Shan, ils continuèrent leur progression, abattant les autres fantassins Sith qui étaient sur leur route. Finalement, ils parvinrent à atteindre le pont, totalement désert. Ils décidèrent alors de rebrousser chemin, cette fois-ci vers les capsules de sauvetage. Toutefois, au cours du retour, Ulgo et son compagnon se firent intercepter par le Sith Dark Bandon, qui menaçait de les tuer. Malheureusement pour eux, Bandon était trop fort et les terrasserait rapidement, selon les estimations d’Ulgo. Alors, l’enseigne fit le choix de se sacrifier en se confrontant à Bandon, et en ordonnant à l’ancien Revan de fuir vers les capsules de sauvetage. Il fut contacté peu après par Carth Onasi, qui l’informa que Bastila Shan avait déjà évacué l’Endar Spire, et qu’ils étaient les deux derniers membres d’équipage survivants encore à bord. Revan accourut donc aux capsules et se retrouva face à une porte fermée, ainsi qu’à un panneau de contrôle, permettant de provoquer une surtension du câble d’alimentation de la pièce derrière la porte. Revan décida donc d’activer les dispositifs anti-personnel du panneau, provoquant une explosion et électrocutant les soldats Sith présents de l’autre côté. Il activa aussi le droïde de guerre posté à côté, qui exécuta les fantassins survivants. Il traversa la salle, et retrouva Carth Onasi, le commandant du vaisseau, aux capsules de sauvetage. Tous deux lancèrent leur capsule vers Taris, laissant le vaisseau désert, qui fut détruit par les chasseurs Sith quelques instants plus tard.

Nous avons été pris dans une embuscade par une flotte de bataille Sith ! L’Endar Spire est pris dans les tirs !
– Trask Ulgo

III – Héritage :

Après l’évacuation du vaisseau et sa destruction, les Sith poursuivirent les fugitifs – Bastila Shan, Carth Onasi et Revan – à la surface de la planète. Pour faciliter leur capture, les Sith imposèrent un blocus planétaire sur Taris. Revan et Onasi se retrouvèrent dans un appartement de Taris, tandis que Bastila se fit capturer par un gang de la ville basse : les Vulkars Noirs. Elle fut finalement libérée par Revan et Onasi, après que le premier eut pris part à une course organisée par les gangs, avec comme prix la Jedi elle-même. Tout cela avant que la ville de Taris n’ait été dévastée au cours d’un bombardement orbital par les Sith, pour éviter que Bastila ne puisse s’enfuir de Taris. Trois cents ans après la Guerre Civile des Jedi, durant la Grande Guerre Galactique opposant la République Galactique au Second Empire Sith de Vitiate, les débris de l’Endar Spire étaient toujours présents à la surface de Taris, malgré la destruction du vaisseau, et servaient en guise de repaire à des pirates. Durant la Guerre Froide entre les deux belligérants, les ruines du vaisseau furent visitées par les nouvelles générations de survivants de Taris. En 1032 BBY, durant les Nouvelles Guerres Sith, un cutter à fusion, utilisé par un soldat Sith pour aborder l’Endar Spire, était exposé aux côtés d’autres reliques dans un musée sur Syned.

Un Sith affronte un des Jedi escortant Bastila Shan à bord de l’Endar Spire.
(image extraite de “Knights of the Old Republic“)

Liste des œuvres :

Romans :
– “Chevalier Errant”

Jeux vidéos :
– “Knights of the Old Republic”
– “Knights of the Old Republic II : The Sith Lords”
– “The Old Republic”

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– Knights of the Old Republic Campaign Guide
– The Old Republic Encyclopedia

Auteur : LightSpirit
Date de mise en ligne : 02/01/2020

Cette fiche a été lue 138 fois

Les commentaires sont fermés.