Bataille de Jabiim

Bataille de Jabiim

Lieu : Jabiim
Conflit : Guerre des Clones
Date : 20 BBY (de 1 an et deux mois à 1 an et 4 mois après la Bataille de Geonosis)

Acteurs Principaux :
– République Galactique
– Loyalistes Jabiimi
contre
Confédération des Systèmes Indépendants
– Nationalistes Jabiimi

Engagements :
– Bataille de Choal
– Bataille du Canyon Hyber
– Bataille de la Côte du Rasoir
– Bataille de la Base Refuge

Conséquences :
– Défaite majeure de la République
– Mort de 27 Jedi
– Perte de plus de 10 000 Clones
– 8 000 Nationalistes de Jabiim tués.
– Disparition et mort présumée d’Obi-Wan Kenobi et de Alpha-17
– Le nom de Skywalker est maudit sur Jabiim

I – Forces en présence :

– CSI / Nationalistes Jabiimi

– République / Ordre Jedi / Loyalistes Jabiimi
  • Commandant Asajj Ventress
  • Commandant Alto Stratus †
  • Commandant A71
  • Général Obi-Wan Kenobi (leader – porté disparu)
  • Général Sirrus †
  • Général Norcuna †
  • Général Leska †
  • Commandant Anakin Skywalker
  • Capitaine Orliss Gillmunn
  • Alpha-17 (porté disparu)
  • Droïdes de combat B1
  • Superdroïdes de combat B2
  • Droïdekas
  • Armée Nationaliste
    – 
    Commandos Nimbus
  • Droïdes assassins de série A
  • Droïdes araignées nains DSD1
  • Droïdes tanks IG-227 de classe Hailfire
  • Transports TMT
  • Chars d’Assaut Blindés
  • Droides Araignées OG-9
  • Barges de débarquement C-9979
  • Zule Xiss †
  • Aubrie Wyn †
  • Tae Diath †
  • Elora Sund †
  • Mak Lotor †
  • Kass Tod †
  • Windo Nend †
  • Vaabesh
  • Une dizaine d’autres Jedi
  • Au moins 9.000 soldats Clones
    – 43ème bataillon †
  • Loyalistes Jabiimi
  • Batteries laser anti-infanterie DF.9
  • Marcheurs TX-TT
  • Marcheurs RT-TT
  • Marcheurs TB-TT
  • Canonnières TIO-BA
  • Transport de classe Consulaire
  • Croiseurs de classe Acclamator

Profil : Obi-Wan Kenobi mène ses troupes sur Jabiim (image extraite de “Republic 55 : The Battle of Jabiim, Part 1“).

II – Déroulement de la bataille :

Jabiim était une planète de la Bordure Extérieure importante pour ses minerais. Depuis trois millénaires, la République les exploitait. Un leader charismatique dénommé Alto Stratus émergea et créa un parti nationaliste. Il entreprit un coup d’état et assassina tous les membres du Congrès Jabiimi qui étaient fidèles à la République. Stratus décida de s’allier avec la Confédération des Systèmes Indépendants au cours de la Guerre des Clones. Le Chancelier Palpatine, conscient de l’importance des minerais de Jabiim, envoya des forces pour protéger les loyalistes restants, menés par le Capitaine Orliss Gillmunn. Jabiim était une planète au climat très pluvieux, et le sol était boueux. Cela rendit difficile l’avancée des troupes sur le champ de bataille. De plus, cela rendait compliquée l’utilisation de nombreux équipements lourds lors de la bataille. Néanmoins, la République déploya des AT-TE, des AT-TX ainsi que des AT-AT : des nouveaux marcheurs avec une grande puissance de feu. La Grande Armée rejoignit les Loyalistes à un camp nommé “la Base Refuge”, puis elle détruisit une douzaine d’avant-postes lors de l’arrivée de l’Armée. Cependant, Alto Stratus, accompagné de ses commandos d’Elite, les Nimbus, était hors de d’atteinte pour le moment. Le plan d’Alto Stratus était de diviser les forces républicaines en les laissant attaquer des objectifs militaires les éloignant de la Base Refuge. A une journée de trajet de la Base Refuge, Alpha-17 se rendit compte de cette stratégie, au moment même où Stratus entreprit un assaut sur la base. Ils contactèrent alors les forces de Kenobi. Skywalker, Kenobi et Alpha-17 arrivèrent en renfort aussitôt et Skywalker tenta de confronter Alto Stratus, mais ce dernier s’enfuit. Pendant la bataille, un AT-AT fut détruit par les Nimbus. Kenobi mena quelques clones pour sauver l’équipage du quadripode, mais celui-ci explosa pendant le sauvetage. Présumé mort, Kenobi et Alpha-17 furent en réalité capturés puis emmenés sur Rattatak par Asajj Ventress. Maintenant sans maître, Anakin fut envoyé rejoindre un groupe de Padawan également sans maîtres.

  • Lors du 28ème jour de la bataille, le Général Jedi Norcuna fut tué par Alto Stratus près de la ville de Choal et son armée fut écrasée par les Nationalistes.
  • Le 30ème jour, l’annonce de la mort de Norcuna fit de la Générale Leska la Jedi la plus haut gradée de la bataille. Les forces Républicaines étaient en déroute sur presque tout l’Hémisphère Nord. Déjà, dix-huit Jedi et plus de neuf mille clones avaient été tués. Les renseignements repérèrent Stratus sur la côte du Rasoir. Leska mobilisa toute ses forces pour capturer Stratus et espérer une reddition du parti Nationaliste. Aussitôt, les Padawan sans maîtres furent envoyés dans les convois de ravitaillement.
  • Le 32ème jour, trois positions avancées furent perdues pour les forces Républicaines. Au même moment, Skywalker fut envoyé avec la Padawan Aubrie Wyn effectuer une mission de ravitaillement à la station Cobalt.
  • Le 33ème jour, la mission de ravitaillement des Padawan fut repérée et ils s’enfoncèrent dans des champs de mine. De plus, Stratus décida de mener un assaut contre eux.
  • Le 34ème jour, les Padawan subirent l’attaque. Ils se battirent vaillamment et bien qu’en infériorité numérique, ils parvinrent à défaire les Séparatistes au prix de lourdes pertes. Alors, Stratus décida de regrouper ses troupes pour raser la station Cobalt.
  • Le 37ème jour, Leska tomba au combat à cause d’une explosion. Les Padawan arrivèrent à la Station Cobalt, où les Séparatistes avaient reçus des renforts du Comte Dooku, notamment des Droïdes Assassins de série A. Ils avancèrent avec plus de 10 000 éléments et les forces de Gillmunn se replièrent sur une mesa au sud de la Station Cobalt. La République prévit une évacuation mais les transports devaient attendre la fin des intempéries pour se poser. Il devint évident que les seuls à pouvoir retenir Stratus étaient les Padawan. Mais Gillmunn ne pu donner de consignes aux jeunes Jedi suite à une perte de signal. Anakin établit une stratégie et remonta le moral des Padawan. Il reçut un message du Chancelier Palpatine, lui ordonnant de diriger l’évacuation des troupes. Skywalker partit donc pour la mesa, abandonnant les Padawan. Aubrie Wyn remit l’holocron de son maître Sirrus à Skywalker, afin qu’il le remette au Temple.
  • Le 39ème jour, Anakin quitta Station Cobalt et les Padawan menèrent une résistance pendant plus de cinq jours contre les forces Séparatistes.

La Padawan Aubrie Wyn terrassa Alto Stratus le 43ème jour de la bataille mais ce dernier parvint à l’abattre au même instant. Ce jour-ci, Skywalker quitta Jabiim avec les forces républicaines, abandonnant les Loyalistes du capitaine Gillmunn à leur sort. Plusieurs transports furent détruits, ce qui empêcha Skywalker d’évacuer les Loyalistes. Gillmunn réagit violemment à l’abandon de Jabiim par la République et frappa violemment le jeune Jedi, réclamant les vaisseaux pour chercher asile ailleurs. Skywalker étouffa Gillmunn par la Force et ce dernier décida donc de laisser tomber. Cette trahison ne serait pas oubliée par Jabiim et le nom de Skywalker fut maudit. La République ressortit vaincue de la Bataille de Jabiim et le sacrifice des Padawan fut honoré par Skywalker. Ce dernier ressortit meurtri de la bataille, face à la mort de ses compagnons et la disparition de son maître Obi-Wan Kenobi. L’Héritage de cette bataille restera vivace jusqu’à l’arrivée d’un nouveau Skywalker sur Jabiim pendant la période Impériale, avec une nouvelle Résistance menée par le fils d’Orliss Gillmunn : Nolan Gillmunn.

Anakin Skywalker ordonne le repli des troupes de Jabiim.
(image extraite de “Republic 58 : The Battle of Jabiim, Part 4“)

Liste des œuvres :

BD/Comics :
– “Clone Wars tome 3 : Dernier Combat sur Jabiim”
– “Rébellion tome 2 : Echos du passé”

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :
– L’Atlas
– The New Essential Chronology

Auteur : Helmred
Date de mise en ligne : 12/06/2020

Cette fiche a été validée par nos correcteurs.

Cette fiche a été lue 274 fois

Les commentaires sont fermés.