Bombardier Cimeterre

bombardier cimeterre

 Bombardier Cimeterre

Catégorie : Bombardier lourd
Constructeurs : Sienar Fleet Systems
Mise en service : 9 ABY
Taille : 13,8 mètres

Armement : 2 tubes lance-projectiles (16 missiles chacun), 1 soute de bombardement (grenades à protons/détonateurs thermiques), 2 canons laser
Équipage : 1 pilote, 1 artilleur
Affiliations connues : Empire Renaissant, Flotte de Thrawn, Alliance Galactique
Capacité de la soute : 200 kg

Autonomie en voyage : 2 jours
Vitesse atmosphérique : De 1.150 km/h à 1.250 km/h

Vaisseau conçu par Sienar Fleet Systems, le bombardier d’assaut de classe Cimeterre ne portait pas officiellement l’acronyme “TIE” (Twin Ion Engine – Moteurs à Ion Jumeaux), puisqu’il ne disposait que d’un seul moteur à ion. Le développement de ce modèle de bombardier débuta probablement alors que la Guerre Civile Impériale battait son plein et avait pour rôle de remplacer l’ancienne génération de bombardiers. Le pilote ainsi que l’artilleur étaient placés à l’avant de l’appareil, dans une coque hermétique capable de se détacher du reste en cas d’incident et donc de servir de nacelle de sauvetage. Bien que plus imposant que les autres bombardiers impériaux avec ses 13,8 mètres de long, la forme du Cimeterre, qui se voulait la plus allongée possible, lui offrait un excellent aérodynamisme. C’est sous le Grand Amiral Thrawn qu’il fut mis en service, ce dernier ayant flairé le potentiel de ce bombardier, bien plus rapide que ses prédécesseurs, autant dans l’espace que dans l’atmosphère.

Plan d'un bombardier cimeterre

Plan d’un TIE Cimeterre.

Nous pouvons également noter quelques originalités au niveau de la coque sur ce modèle, et elles s’expliquent par la présence d’un nouveau modèle de moteur, qui bien que seul, permettait une meilleure propulsion du vaisseau. Cet appareil était également pourvu d’un meilleur blindage ainsi que d’un cockpit éjectable, au cas où la sécurité de l’équipage serait compromise. Cet appareil disposait de tout un arsenal meurtrier destiné à bombarder ses cibles sans ménagement, tel que des missiles à concussion, des grenades ou des détonateurs thermiques de dernière génération. Mais bien que plus performant presque en tous points que le bombardier TIE vieillissant, la Première Guerre Civile Impériale ne permit pas à ce modèle d’être produit massivement, au mieux quelques centaines d’exemplaires sortirent des chaînes d’assemblage. En 11 ABY, Kir Kanos utilisa un Cimeterre afin de détruire un destroyer de classe Imperial-II baptisé “La Revanche de l’Empereur”, en orbite de Yinchorr. En effet, il programma un droide APA-5 pour qu’il déclenche l’auto-destruction de l’appareil. L’explosion d’un bombardier possédant une telle cargaison d’armes tua tout le monde à bord. Des bombardiers Cimeterre combattirent également pendant l’Invasion Yuuzhan Vong de 25 à 29 ABY (un escadron entier fut d’ailleurs dépêché pour participer à la reprise de Coruscant), puis pendant la Seconde Guerre Civile Galactique en 40 ABY.

intercepteurs TIE de la Garde Impériale escortant une navette de classe Delta

Le cockpit détachable du Cimeterre.

Liste des œuvres :

Romans :
– “La Croisade Noire du Jedi Fou 2 : La Bataille des Jedi”
– “Le Nouvel Ordre Jedi : La Force Unifiée”

BD/Comics :
– “Empire Écarlate 1 : Trahison”

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– Dark Force Rising Sourcebook
– Starships of the Galaxy
– Starships of the Galaxy, Saga Edition
– Star Wars Encyclopedia

 

Auteur : Alpha-17
Date de mise en ligne : 01/01/2020

 

– The Complete Star Wars Encyclopedia
– The Essential Guide to Vehicles and Vessels
– The Thrawn Trilogy Sourcebook
– Wanted by Cracken

Cette fiche a été lue 223 fois

Les commentaires sont fermés.