Elfe

Les Elfes, Histoire et culture :

Les Elfes sont des créatures à l’Histoire bien chargée. Créations de Tsaar, les Elfes évoluèrent dans le Plan Divin de leur maître, Aüwegolde. En raison de leur nature céleste, leur corps était entouré d’une aura de lumière, et leurs yeux sans pupille brillaient d’un lueur chaude. Fait rare, ils possédaient le don de l’immortalité. Aüwegolde était un monde magnifique, constitué de grands archipels volantes. Le ciel était d’un bleu éclatant, et les vastes forêts bercées de hautes montagnes d’argent. C’est là qu’il apprirent l’artisanat, la métallurgie, la cuisine, la musique, la peinture, la chanson, l’écriture, les langues, les arts de la guerre et bien d’autres choses. Des grandes cités furent fondés partout sur les îles volantes, au plus grand plaisir de Tsaar. Les Elfes apprirent également à échanger avec les dragons, de gigantesques créatures exotiques à la grande intelligence. Créations de la soeur de Tsaar, l’entité Asariel, les dragons vivaient en paix avec les Elfes, qui découvraient un peu plus chaque jour la vie et le monde qui les entouraient. Des années avant le 1er Age Helmirite, les  Elfes prirent connaissance de l’existence d’une infinité de mondes distants. Helmir, cité comme le plus majestueux d’entre eux, attisa la convoitise des Elfes, qui rêvaient de peupler ces terres encore inexplorées. Tsaar tenta d’empêcher ses enfants de quitter son monde, mais se résigna bien vite devant l’insistance des Elfes, qui avaient hérité de sa personnalité têtue. Ainsi, de nombreux clans elfiques se formèrent, chacun suivants les figures les plus charismatiques en direction de nouvelles horizons. On ignore par quel moyen, mais les Elfes parvinrent à se déplacer entre les plans. Le peu qui restèrent sur Aüwegolde furent surnommés les Hauts-Elfes, mais il arrive aussi qu’on les appelle les Elfes du Soleil, ou Elfes d’Aüwegolde. Quant aux Elfes qui choisirent de quitter Aüwegolde, ils perdirent l’éclat de leur corps et de leurs yeux au fil des ans, jusqu’à ce que leur aura céleste ne disparaisse en même temps que leur immortalité. La plupart se séparèrent durant leur voyage : pour commencer, certains Elfes décidèrent de s’implémenter sur un plan constitué d’océans turquoises, Lwenya, et devinrent les Elfes des Mers. Certains autres suivirent leurs chefs jusqu’à un monde verdoyant, Folcanor. Malheureusement, Folcanor se transformera en monde volcanique quelques temps plus tard, mutant ainsi les Elfes sur place en ce qui serait connu comme les Elfes Noirs. D’autres Elfes jetèrent leur dévolu sur Oranthil, un monde constitué d’archipels enchantées. Ils seraient connus plus tard comme les Elfes Pâles, ou Elfes Tropicaux. Le reste des Elfes qui atteignirent Helmir se séparèrent en une multitude de peuplades, chacune dirigée par des nobles charismatiques. La plupart des Elfes s’implémentèrent dans des milieux tempérés, fondant d’innombrables royaumes comme celui de Tul-Melynith. Ils se firent appelés les Elfes d’Argent, surnommés à tort Elfes Gris par les autres races, et même par les autres Elfes. Certains Elfes s’installèrent dans les terres du nord, fondant un véritable royaume dans un grand val gelé. Ces derniers seraient appelés Elfes des Neiges. Enfin, les derniers Elfes à trouver refuge sur Helmir sont les Elfes des Forêts, qui se cachèrent dans les vastes bois du continent, s’isolant des autres Elfes. Tous gagnèrent des capacités propres à leur milieu naturel ou à leur mode de vie. Jamais abandonnés par Tsaar, tous croient encore en lui et se demandent comment se portent leurs frères et sœurs restés là-bas, dans les étoiles.

Catégories d’Elfes :

I – Elfes de Helmir :

  • Elfes d’Argent : Les Elfes d’Argent d’Helmir sont la race la plus répandue et la plus “commune” des Elfes de la création. Il s’agit des Elfes n’ayant subis aucune transformation physique depuis l’Exode (à l’exception de la perte de leur aura céleste) et qui se sont le plus intégrés à Helmir. Ils possèdent de nombreuses villes et forteresses au sein de très puissants royaumes, où ils se sont mêlés à l’espèce majeure de ce plan, les Humains. La peau claire, ils ont souvent les cheveux bruns, noirs, gris, roux ou blonds.
  • Elfes des Forêts : Les Elfes des Forêts, ou Firiwyn, sont les moins sociables des Elfes “civilisés”. Ayant fusionnés avec la nature, ces Elfes possèdent des cheveux noirs à verts, sertis de lierre. Ils vivent dans de nombreuses forêts reculées, où ils bâtissent des cités de bois cachés dans les branchages. Experts dans la survie et la chasse, ils font cependant de redoutables compagnons d’aventure.
  • Elfes du Val : Ces Elfes des Neiges sont immunisés au froid. Leur corps entier est blanc, et leurs cheveux sont blancs ou grisâtres clairs. Ils vivent au sein du Val des Neiges Eternelles sur le plan d’Helmir, où ils possèdent un grand royaume. Les îles polaires de Vif-Argent, Liuwyn et Valurya ont également été colonisées.

II – Elfes des autres plans :

  • Elfes d’Aüwegolde : Les Hauts-Elfes, ou Elfes du Soleil, habitent l’Archipel Céleste d’Aüwegolde, un des plans divins. Leur corps est entouré d’une aura de lumière, et leurs yeux sans pupille brillent d’un lueur chaude. Les autres Hauts-Elfes qui ont quitté l’Archipel Céleste durant le Grand Exode du 1A ont perdu cet éclat et ont subit avec le temps de nombreuses transformations, perdant en partie leur statut de célestes. Très peu nombreux, ils sont immortels.
  • Elfes de Lwenya : Ces Elfes océaniques sont sans doute les plus exotiques de tous. Vivant quasi-exclusivement sous l’eau, ils ont formé de vastes communautés maritimes au sein de barrières de coraux et de récifs. Ils sont les amis des poissons, dont ils se servent pour se déplacer dans les mers. Possédant des cheveux bleus, verts, ou rouges, ils ont développés des branchies et leurs pieds comme leurs mains ont l’apparence de palmes. Si la plupart vivent sur Lwenya, un plan aquatique, une rumeur affirme qu’une petite communauté s’est établi loin au sud, dans les océans chauds d’Helmir.
  • Elfes de Viriùngwel : Habitant le plan de Viriùngwel, les Elfes Noirs ont la peau grise foncée et des yeux colorés de nuances chaudes. Ils sont sans doute les moins attrayants des Elfes, mais sont en réalité d’honnêtes marchands – et de redoutables guerriers – souvent désavantagés injustement par leur apparence.
  • Elfes d’Oranthil : Les Elfes Tropicaux, ou Elfes Pâles, sont uniquement trouvables sur la vaste archipel du plan d’Oranthil (composée de plus de 200 îles répertoriées). Ils sont d’un teint maladif et arborent des yeux souvent transparents et des cheveux gris. Leur physiologie et leur anatomie a été altérée par certaines plantes et champignons uniques à cette région du monde. Les elfes tropicaux sont réputés pour leur cuisine et surtout leur talent d’alchimistes. Ils ne possèdent pas de capitale ou de grandes cités, uniquement de nombreux villages étendus et de grands ports marchands.
  • Elfes de Belenuibë : Elfes à la peau striée de nuances de vert, ils sont appelés Elfes de Jade. Vivant sur le continent de Sùluini sur le plan de Belenuibë, ils sont actuellement en plein conflit contre des créatures ayant envahi leur monde il y a de cela des siècles. Réduit en esclavage par leurs ennemis, les Elfes de Jade ont perdu une partie de leur magie car les dieux et Entités Primordiales se sont détournés de leur plan. Les créatures les plus imposantes qui les ont affronté, des géants du chaos appelés Kajidans, dominent actuellement leurs fiefs en se faisant passer pour seigneurs absolus de Belenuibë. Les Elfes de Jade mènent une résistance acharnée contre ces rois Kajidans pour libérer les leurs et reprendre leurs villes en ruines. Il arrive que certains fuient sur Helmir, mais le patriotisme de ces Elfes rend la chose rare.
  • Elfes de Terùmno : Les Elfes des Ombres se sont établi dans les immenses grottes et cavernes du plan de Terùmno. Leur plus grande cité est Narvélia. Ces Elfes se sont entièrement tourné vers les démons et dieux chaotiques pour repousser leurs ennemis au cours de l’Histoire, les éloignant à jamais des autres peuplades Elfes et féériques des autres plans. Tsaar lui-même les a abandonné, ce qui a eu pour effet d’accroitre leur dévotion envers les dieux chaotiques. Les Elfes de Terùmno ont la peau noire de jais, bien plus ombre que ceux de Folcanor, à tel point que leur corps absorbe la lumière du soleil. Leurs cheveux sont d’un noir aussi sombre que les ténèbres, et leur yeux rouges à orangés brillent d’un éclat remarquable. Bercés par une société matriarcale, les mâles sont vus comme inférieurs et certains sont sacrifiés au nom des dieux chaotiques et des démons. Ils aiment coiffer leurs cheveux de petits os retravaillés en bijoux, ou de couronnes de ronces.
Cette fiche a été lue 33 fois

Les commentaires sont fermés.