FG36

image-indisponible

FG36

Créateur : Ovolot Qail Uthan
Date de création : 22 ABY
Type : Agent pathogène

Espèce visée : Humains
Utilisateurs : Confédération des Systèmes Indépendants, Empire Galactique
Symptômes :
– Paralysie musculaire
– Hémorragie interne

Le nanovirus FG36 est issu de la manipulation d’un virus inoffensif déjà existant, le Nebellia. Il fut imaginé par le Docteur Ovolot Qail Uthan, une humaine originaire de la planète Gibad. Les premières manipulations permettant la création du FG36 remontent en 22 ABY, sur la planète Qiilura. Une fois le Docteur capturée par l’escouade Omega, les recherches cessèrent, laissant le virus non abouti. Il a été précisé qu’elle était proche de perfectionner le virus, quand Omega intervint sur Qiilura. Le FG36 avait pour but l’anéantissement pur et simple de la grande armée de la république. Pour cela, il fût ingénié comme un agent pathogène n’affectant que l’ADN de Jango Fett, en provoquant paralysie musculaire et hémorragies internes. Comme le Docteur Uthan fut enlevée et emprisonnée avant d’avoir pu mettre au point la sélection génétique spécifique à l’ADN de Jango Fett, le nanovirus était effectif sur n’importe quel être vivant possédant de l’ADN humain. Le FG36 ne fût pas utilisé pendant les guerres cloniques comme prévu initialement, du fait de la capture d’Ovolot Qail Uthan par la République. En revanche, l’Empereur Palpatine mis la main sur des échantillons, et, afin de décourager tout ennemis potentiels, en fit usage sur la planète d’origine de la scientifique, Gibad. Horrifiée par ce qui était advenue de son peuple à cause de sa propre invention, le Docteur Uthan, alors en exil sur Kyrimorut, havre de paix du clan Skirata sur Mandalore, décida d’aider ses hôtes, et développa un antigène, un virus non pathogène, capable de reprogrammer l’ADN afin de rendre inefficace le FG36. Ce dérivé du nano virus fut répandu sur Mandalore sous forme d’aérosol, sur la demande de Kal Skirata, et par procuration, en dehors de Mandalore, grâce au maître Jedi Djinn Altis, entré en contact avec Kal Skirata.

Le docteur Ovolot Qail Uthan, prisonnière des geôles républicaines, est également en liberté après en avoir été indûment libérée. Qu’il s’agisse de l’oeuvre d’anciens séparatistes, ou que cette évasion soit liée aux activités supposées d’espionnage industriel de Kal Skirata, pour le compte d’un maître cloneur commercial inconnu, la biologiste reste une menace pour l’Empire en raison de son travail sur le FG36, une arme au ciblage génomique spécifique des clones de Fett.
– Rapport des services secrets impériaux, Officier Marigand.

Liste des œuvres :

Romans :

– “Republic Commando tome 1 : Contact Zéro”
– “Republic Commando tome 3 : True Colors” (mentionné)
– “Imperial Commando : La 501ème”

Auteur : Max
Date de mise en ligne : 13/05/2021

Cette fiche a été lue 104 fois

Les commentaires sont fermés.