Ishanu, la Sorcière de Sang Noir

Ishanu, la Sorcière de Sang Noir :

Genre : Féminin
Race : Galadwyn
Taille : Environ 1,69 mètre
Poids : Inconnu
Alignement : Chaotique mauvais
Naissance : 1998 1A – Padlunin
Mort :
Fonction : Reine de Thiloth, sorcière maîtresse des tribus du Nord

Apparence :

Ishanu est une Elfe des Neiges, mais corrompue par la magie chaotique des Plans Infernaux. Elle possède des traits grâcieux, des yeux rougeoyants, une peau blanche parsemée de veinules noires au niveau de la gorge, et ses cheveux longs sont d’un noir de jais. Une haute couronne dorée sertie d’innombrables gemmes colorées rappellent son statut. Ses vêtements sont en lin noir et laissent apparaitre sa poitrine à nue, symbole de dépravation en total opposition avec sa nature originelle. Ses lèvres et ses yeux maquillés de noir assombrissent son beau visage. Son apparence fait souvent ressentir de l’effroi, mais aussi de l’attirance charnelle. Elle possède des sandales foncées remontant jusque sur ses chevilles, et ne se sépare jamais de son sceptre noir. Elle est également équipée d’une petite dague ornée d’aspect sacrificiel. Tatzril, son aigle géant avec lequel elle a vécut une partie de sa vie dans le Val, est aujourd’hui une créature différente : son corps est devenu noir de jet, certaines de ses plumes se sont changés en écailles, et deux cornes ont poussé sur sa tête. Cette bête unique est une monture puissante et agressive, qui sert sa maîtresse avec ardeur jusque dans la mort et au-delà.

Biographie :

Ishanu naquit d’une famille de roturiers dans la bourgade de Padlunin, situé à l’est du Val. On sait peu de chose sur sa vie passée, si ce n’est qu’elle rencontra le Roi Erehnir peu de temps après son quarante-troisième anniversaire. L’année suivante, en été 2042 1A, ils se marièrent et Ishanu monta sur le trône. Elfe des Neiges très prude et modeste, elle ne se fit jamais vraiment à son nouveau statut, seulement désireuse de fonder une famille avec celui qu’elle aimait. Réticent au fait d’engendrer un fils, il la fit attendre huit décennies complètes avant de céder à ses avances. C’est donc en 2122 1A que l’accouchement de leur fils, qu’ils avaient choisi de nommer Eroher, se produisit. Malheureusement, la mise au monde de l’enfant ne se produisit pas comme prévu, puisque de graves complications menacèrent la vie d’Ishanu. Erehnir sauva la vie de sa femme en offrant l’âme de son fils au démon Xa-Krul. Cependant, cela sembla sans conséquences immédiates et Ishanu reprit une vie tranquille auprès de son époux et de son fils. Bien entendu, avec son âme offerte aux démons, Eroher était perpétuellement tourmenté par les esprits obscurs. Au fil du temps, il se lia à Xa-Krul et fonda en son nom la Secte du Charognard. En 2330 1A, il fit assassiner son père ainsi que de nombreux conseillers gênants, et entraîna également sa mère dans l’apprentissage des arts noirs de la magie et de l’alchimie interdites. Grâce à cela, Ishanu devint une sorcière redoutable aux pouvoirs hors du commun. Lorsqu’elle apprit ce qu’avait fait son père pour la sauver, elle le maudit et souhaita qu’il soit encore en vie pour lui faire subir les pires sévisses. Ishanu épaula son fils dans sa quête de pouvoir, leur corruption érodant leur esprit et leur corps. Elle en vint même à avoir des relations sexuelles fréquentes avec son propre fils, chose absolument taboue et interdite dans la société galadwyne. Au début de l’année 2344 1A, la nature d’Eroher fut révélée en public à la Cour du Froid, à Valanarwen. Si Eroher parvint à tuer la Monarque du Froid Livien devant ses sujets, et à prendre d’assaut le Palais des Gemmes avec ses agents pervertis, il ne put se débarrasser de la fille de Livien, Mireylis, et dû quitter la ville lorsque la Reine d’Alderad Felavrel le blessa grièvement. De retour à Thiloth, il manipula ses citoyens pour les faire entrer en guerre contre le reste du Val. Ishanu mena la défense de Thiloth pendant des mois, avant que son fils ne soit assassiné par Felavrel et une Humaine du nom de Saria de Gergowyne, qui s’étaient infiltré dans le Château de Withledil en plein chaos. Tandis que les habitants de Thiloth cessaient de se battre et que les agents d’Eroher était traqués et tués, Ishanu quitta la ville pour trouver refuge dans la Forêt des Ombres. Elle fut néanmoins traquée par les Ombres fidèles à la Cour du Froid, et certains Champions de l’Hiver envoyés par Felavrel. Pendant des jours, elle fut chassée comme un animal et fut contrainte d’user de sa magie noire pour se défendre de ses adversaires. Terrassant une majeure partie de ses assaillants, elle fut cependant sauvée par un allié inattendu : Trefeld, un des agents d’Eroher qui n’avait pas fuit la ville, et dont l’allégeance n’avait pas été découverte. Comptant parmi les Ombres les plus redoutables, Trefeld massacra les siens sans prévenir, tuant une vingtaine d’Ombres et de Champions de l’Hiver. Finalement, il se retrouva seul devant la sorcière et lui jura de nouveau allégeance. Seul un Champion de l’Hiver fut laissé en vie. Ishanu lui lava le cerveau grâce à sa puissante magie, afin de lui faire croire qu’elle avait bel et bien été abattue par ce dernier, seul survivant du carnage. Ishanu se coupa un doigt contenant une bague fortement reconnaissable et renvoya le Champion en direction du Val. Lorsque la jeune Mireylis et la Reine Felavrel se rendirent compte de la supercherie, Ishanu était introuvable. Bien entendu, la sorcière était bien décidée à obtenir vengeance… Elle parcourut la Forêt des Ombres aux côtés de son fidèle Trefeld, terrassant les créatures difformes qui menaçaient leur progression. Finalement, après des semaines de voyage, elle rencontra plusieurs tribus de Veltes, des Humains du nord qui avaient établi leurs villages de bois dans ces contrées sauvages. Bien vite, elle se fit connaître d’eux grâce à ses pouvoirs incroyablement terrifiants, n’hésitant jamais à massacrer ce qui s’opposaient à elle. Afin de faire plier les tribus à sa volonté, elle créa une tempête obscure, qui réduisit en cendres un village entier. Rapidement, elle fut vite assimilée à la déesse chaotique locale Shuda, parfois comme son envoyée, parfois comme sa réincarnation. Affermissant son emprise sur les tribus des Forêts de Ombres, elle en fit ses serviteurs et esclaves. Sur recommandation des chefs barbares, elle se rendit au pied du Mont d’Ebène, un surélèvement de pierre qui trônait au coeur des Forêts des Ombres. Là, elle amena nombre de ses nouveaux esclaves et leur ordonna de construire un bastion immense et imprenable. Utilisant sa puissance sorcellerie, Ishanu créa elle-même les matériaux requis pour une telle construction : du métal noir. Après des années de dur labeur, la Tour de Noir-Acier (Graal Shavarash dans certaines langues infernales) fit mise sur pied. Dissimulée dans les profondeurs de son donjon, Ishanu mena de nombreuses expériences toujours plus obscures et malsaines. C’est là qu’elle tortura et modifia certains Humains pour en faire des créatures à l’apparence d’Hommes-Taureau : les Minotaures. Ces robustes guerriers, plus grands, puissants et implacables que les frêles Humains qui la servaient, devinrent ses gardes du corps. Avec le temps, le nombre de Minotaures augmenta, jusqu’à ce que des clans se forment partout dans les Forêts des Ombres. Sa renommée atteignit les contrées les plus éloignées, mais peu étaient ceux qui osaient réellement défier son autorité. Isolée dans une région dangereuse, à la tête d’une armée infernale au sein d’une forteresse d’acier, celle qui se faisait la Sorcière de Sang Noir jouit d’un grand pouvoir. Autour de 3000 1A, certains vampires en exil entrèrent en contact avec Ishanu pour former des accords secrets, mais on ignore beaucoup de chose de leur nature. Maintenue en vie par sa magie noire, Ishanu a atteint l’immortalité physique, et renié les faibles dieux comme Tsaar. Quant aux Veltes, ils prient fermement de nombreux dieux obscurs tels que Shuda, mais aussi Habel ou Shivu. Avec le temps, des magiciennes Elfes des Neiges corrompues l’ont rejoint et sont devenues ses disciples. Ces femmes sont devenues les sorcières de sang, un groupuscule chargé de répandre l’influence d’Ishanu à travers le monde. Dans les tréfonds de sa forteresse, Ishanu pactise avec de nombreux démons et dieux chaotiques mineurs, et invoque des créatures d’autres plans obscurs en échange de sacrifices.

Cette fiche a été lue 29 fois

Les commentaires sont fermés.