Lignées Vampiriques

Les Lignées Vampiriques :

Introduction : Qu’est-ce qu’un vampire ?

On désigne par vampire tout être vivant mort et ramené à la vie par le pouvoir du sang. Les vampires sont des créatures mortes-vivantes assoiffées de sang, à la peau pâle, et qui servent Setnah, leur père et créateur. Le premier vampire est une jeune princesse Elfe du nom de Nirvel qui marquera l’histoire avant de s’éteindre, mais qui laissera un héritage d’une importance inimaginable. En effet, bien après sa mort, ses lieutenants donneront eux-mêmes naissance à des lignées vampiriques différentes, qui se déverseront à travers le monde. Bien entendu, ces vampires issues des grandes lignées ne sont pas nécessairement au service de leur créateur, c’est même rare que ce soit le cas. Prise d’indépendance, trahison, disparition ou destruction, nombre des serviteurs des lieutenants de Nirvel ne sont plus sous leur coupe. Si certains sont vus comme de véritables menaces, d’autres maintiennent des relations cordiales au-delà de leur indépendance. De nombreux vampires de renom ont décidé, à travers l’Histoire, de quitter le giron de ces puissants morts-vivants, afin de fonder leur propre organisation, ou d’habiter dans des bastions isolés au milieu des mortels. Les vampires, des êtres d’une incroyables corruption et dont la simple existence contredit le cycle de la vie, ont toujours été une des hantise des vivants, qui les ont craint, mais aussi combattu et traqués. Les vampires se considèrent supérieurs aux vivants de par leur longévité sans limite, leurs pouvoirs hors du comment et bien sûr, leur place au sommet de la chaine alimentaire. Certains ont rejoins les rangs des enfants de Setnah de leur plein gré, d’autres y ont été contraint. Toujours est-il qu’aujourd’hui, les vampires occupent une place plus qu’importante sur Helmir, paralysant des nations entières, ou prenant la tête d’armées et de gouvernements puissants.

I – Nirvel, Princesse de la Tour des Vents :

Les Vampires furent créés par Setnah, une des entités supérieures de l’univers, patron des morts et Seigneur de la Non-Mort. A la fin du Premier Age, Setnah décida de mettre au monde sa plus fabuleuse création. Une création à l’image de ses rivaux Kayrn, Danae ou Tsaar. En 2242 1A, le Seigneur de la Non-Mort parvint à se rendre sur Helmir en sacrifiant une grande quantité d’énergie, sous l’apparence d’un vieil homme. Là, il rencontra la caravane royale de la Princesse Nirvel, une magicienne Elfe renommée, originaire de la Tour des Vents. Utilisant ses pouvoirs, il la convainquit de rejoindre la Plaine des Egorgés, lui promettant de mettre la main sur un fabuleux secret. Utilisant sa ruse et sa sombre influence pour appuyer ses propos, il réussit à tromper la Princesse Nirvel. Après plusieurs jours de voyage, il mena la caravane dans la Plaine des Egorgés, et fit entrer la dame elfique dans un sanctuaire en ruine. Sur place, il parvint à séparer la princesse Nirvel de ses gardes, et la viola, lui faisant subir les pires sévices. Cet acte de souillure permit à Setnah de transmettre son essence dans le corps, le sang et l’esprit de Nirvel, et avant-même que les gardes puissent secourir leur Princesse, Setnah avait déjà disparu. Lorsque les soldats retrouvèrent Nirvel, elle était déjà morte. Envahis par la colère et le chagrin, les gardes fouillèrent le sanctuaire pendant une journée entière, en vain. La nuit tombée, la caravane décida de continuer sa route afin de ramener au plus vite le corps de la princesse à son foyer natal. Mais, alors qu’ils traversaient le grand royaume de Glavie, Nirvel rouvrit les yeux. La caravane se stoppa immédiatement lorsqu’une servante occupée à entretenir le corps de Nirvel (qui s’était décomposé à une vitesse anormale à cause de la corruption de Setnah) remarqua qu’elle s’était réveillée. Poussant un hurlement, la servante tomba de la charrette, attirant l’attention du reste de la caravane. Nirvel mit un temps à comprendre ce qui lui était arrivé, et pourquoi les siens la regardaient avec horreur et dégoût. En voyant son corps en décomposition, elle fut prise d’un haut-le-cœur, et se remémora la triste vérité : elle était morte lorsque le vieil homme avait abusé d’elle. Soudain, elle fut prise d’une insatiable soif de sang. Cette sensation, bien qu’étrange, ne l’empêcha pas de comprendre une chose essentielle : elle ne serait plus jamais acceptée parmi les siens, pas dans cet état, et pas après ce qu’il s’était passé. Alors que les gardes sortaient leurs armes, terrifiés par leur ancienne princesse, Nirvel sentit une douleur dans la bouche et les mains : des dents pointues et des griffes lui poussaient. Victime de sa faim dévorante et d’une certaine folie, elle massacra sans attendre tous les membres de sa caravane au milieu de la prairie dans laquelle ils se trouvaient. Ensuite, elle se jeta sur plusieurs cadavres et leur ouvrit les entrailles, se délectant de leurs organes, mais surtout de leur délicieux sang. Une fois que sa faim fut calmée, elle entendit une voix dans sa tête. Une voix sombre mais parfaitement autoritaire. Cette voix, murmurant un langage incompréhensible qu’elle comprenait pourtant, lui indiqua qu’elle était tout sauf ce qu’elle pensait être. La voix qu’elle entendit se présenta comme son nouveau maître : Setnah. Alors que Nirvel allait sombrer dans le désespoir de sa future solitude, Setnah lui affirma qu’elle était au contraire la prochaine déesse de ce monde. Il lui promit une vie de pouvoir, de puissance absolue, où tous les êtres mortels se prosterneraient devant sa magnificence. Setnah la missionna pour répandre la mort et le vampirisme à travers le monde. Laissant derrière elle les cadavres mutilés de ses serviteurs passés, Nirvel se dirigea vers l’est en direction des grandes villes de Glavie où elle commencerait son nouveau règne. Après plusieurs jours de voyage, Nirvel parvint jusqu’à la ville d’Ortego. Prenant soin d’enrouler son corps dans une grande robe noire, elle rentra dans la ville en se dissimulant dans une charrette de foin. Une fois dans la ville, elle commença par se trouver un repère. Nirvel se rendit chez un alchimiste, dans le quartier marchand, et le tua afin de prendre sa place. Elle descendit son corps dans son laboratoire situé en sous-sol, et utilisa les quelques ressources du marchand pour ses première expériences. Prétextant une fermeture du magasin pour congé, elle étudia sans qu’on vienne la déranger pendant plusieurs jours, afin de trouver comment retrouver son corps d’antan. Bien que ce genre de recherches hérétique était une première pour Nirvel, sa grande compréhension de la magie lui permit d’arriver à un résultat convenable. Certes, elle ne put retrouver un corps jeune et séduisant de manière stable, mais une consommation régulière de potions était suffisante pour atténuer les marques cadavériques visibles en tant normal. Forte d’une nouvelle base stable, Nirvel se fit passée pour “La Prophétesse”, et murmura ses paroles au peuple d’Ortego. Dirigée par le Duc Carstav von Castell et – plus en arrière plan – par sa soeur Melissandre, Ortego était une ville aux écarts sociaux bien visibles. Pauvre et affamé, le peuple était las de servir l’intérêt du Duc pour ne récolter que les miettes. Après des semaines de manipulations, Nirvel parvint à rassembler des têtes fortes et populaires, qui lui serviraient de pions. Parallèlement à cela, elle étudia la nécromancie avec ardeur, certaine que ce domaine de magie serait plus fréquent d’utilisation à l’avenir. Convaincu par la Prophétesse qu’une nouvelle ère de prospérité approchait, le peuple d’Ortego prit les armes contre la garde du Duc. Moins bien armés mais supérieurs en nombre, les paysans parvinrent à occuper les soldats suffisamment longtemps pour que Nirvel déclenche un puissant rituel, qui réveilla les morts du cimetière de la ville. Pris de panique, les gardes et les paysans cessèrent de se battre, certains prenant la fuite, d’autres tentant désespérément de trancher les corps déjà sans vie de leurs ancêtres. Profitant du chaos ambiant, Nirvel rejoignit le Duc Carstav dans son petit château de pierre, et le vainquit en duel. Sa soeur Melissandre, mage prometteuse mais inexpérimentée, fut également vaincue. Nirvel, qui avait longuement étudié les deux von Castell, connaissait très bien leur état d’esprit et ce qu’ils pouvaient lui apporter : Carstav et Melissandre étaient deux nobliaux particulièrement cruels et avides de pouvoir. Nirvel était également au courant de leurs penchants sexuels incestueux, et des sévisses qu’ils faisaient subir à de pauvres bougres innocents dans les tréfonds de leur château. Séduite, elle décida de les épargner. Certes vaincu, Carstav s’était montré fin bretteur et avait manqué d’ôter à Nirvel une partie de son crâne. Sous les yeux ébahis des von Castell, les milliers de zombies aux ordres de Nirvel massacrèrent nombre d’habitants, que cette dernière fit se relever grâce à sa nouvelle magie sombre. Bientôt, la ville ne fut plus qu’un champ de mort, silencieuse. Alors, Nirvel proposa à Carstav et Melissandre de la rejoindre dans la Non-Mort, pour l’éternité. A ses côtés, leurs odieux plaisirs ne connaitraient jamais de limite, et leur pouvoir serait sans fin. Tout leur serait accordé, à la condition qu’ils deviennent comme elle et acceptent de la servir. L’histoire nous apprend qu’ils ont accepté d’être transformés, devant les deuxième et troisième vampires connus. Forts de leurs nouvelles capacités, les von Castell dirigèrent leur nouvelle forces immortelles à travers les plaines mourantes de Glavie, et assiégèrent les villages alentours, gagnant d’avantage de partisans et étendant leur influence néfaste sur la région. C’est à cette période que les armées des morts se firent connaître des royaumes environnants. Melissandre transforma elle-même plusieurs Humains en vampires dociles, qu’elle envoya dans les cités proches pour y perturber l’ordre public. Nirvel laissa ses lieutenants terroriser les Humains, et voyagea plus à l’est, jusqu’à atteindre les Montagnes Osseuses. Empruntant un large sentier escarpé, elle y trouva un grand ravin caché dans les montagnes, où elle décida de bâtir sa capitale. Tandis que Carstav et Melissandre luttaient contre les armées de Glavie de plus en plus téméraires, Nirvel appela à elle certains de ses serviteurs obscurs et débuta la construction de son grand bastion noir en hiver 2244 1A. Là, elle passa le plus clair de son temps à parfaire sa connaissance des arts noirs, et améliora ses armées de zombies, fortifiant leurs os, consolidant leur muscles et reconstituant leur chair. Ces guerriers massifs et terrifiants constituèrent sa nouvelle Garde Noire, qui devint experte dans le maniement de haches lourdes et de hallebardes. Nirvel apporta à ses armées une redoutable cavalerie de chevaux ranimés, et créa également de nombreux monstres hideux dont la simple apparence était contre-nature. Après quatre années à lutter durement contre les mortels, Carstav fut défait lors de sa tentative de prendre la ville de Sudrain, à l’ouest, en 2248 1A. Un prince elfique venu de la Tour des Vents, Dav’anu, avait rejoint les Humains de Glavie pour annihiler la menace des morts-vivants. Dav’anu, puissant chevalier, avait manqué de mettre un terme à l’existance de Carstav, et aurait réussi sans l’intervention de Melissandre. Rappelés par Nirvel dans leur nouveau bastion, les von Castell perdirent leurs possessions et notamment Ortego, précédente capitale de leur nouvel empire. Les expériences de Nirvel furent si puissantes et si mauvaises qu’une aura magique lugubre se mit à planer autour de son bastion. Traqués par Dav’anu et ses alliés de Glavie, les vampires se retranchèrent dans leur cité noire où l’odeur de chair pourrie rendait malade n’importe quel mortel. L’air était rempli de souffre, le ciel était constamment orageux, les plantes mouraient sans jamais repousser, et les cours d’eaux se tarissaient, mettant à nus les poissons déjà morts depuis longtemps. La vision de cette cité sombre fut tellement terrifiante que même le courage de Dav’anu fut mis à l’épreuve. Le chevalier replia ses hommes à plusieurs dizaines de kilomètres, et conseilla aux Humains de faire de même (il n’eut guère besoin d’insister). La puissante Nirvel profita de cet instant de répit pour continuer ses recherches obscures, et transmis une partie de son savoir à Melissandre, qui apprit notamment à créer elle-même de puissants guerriers comme ceux de la Garde Noire. A cours de mixtures destinées à soigner son corps, Nirvel parvint à trouver comment lui redonner “vie”. Elle créa un collier magique, qui, tant qu’elle le porterait, assurerait à son corps une résistance à la corruption directe de Setnah, dont elle était apparemment la seule à souffrir, sûrement parce qu’elle avait été la seule en contact direct avec lui. Adulée par ses armées, Nirvel fut bientôt élevée au rang de déesse invincible, adoptant de nombreux noms : Fille de Setnah, Mère de la Tombe, Matriarche du Sang, ou encore la Princesse qui dormait. Après deux semaines de préparation, Dav’anu se décida à lancer un assaut unique et radical sur le bastion vampire, afin de se débarrasser une bonne fois pour toute de leurs ennemis. Une immense bataille s’ensuivit, dans laquelle des milliers d’Humains, d’Elfes et de morts s’entrechoquèrent. Utilisant sa magie noire, elle cacha les dernières lueurs du soleil, plongeant la région dans la nuit. Elle n’hésita pas à engager ses monstres et abominations les plus redoutables dans la mêlée, à laquelle elle participa directement, montant un slivisk (une sorte d’ours mort-vivant mutant). De leur côté, Carstav et Melissandre luttèrent contre les mortels avec acharnement, défendant la citadelle du mieux qu’ils pouvaient en écharpant des centaines d’ennemis. Plusieurs heures passèrent avant que Dav’anu et Nirvel ne se retrouvent l’un face à l’autre. Utilisant sa magie, Nirvel tenta d’écraser le chevalier sous une pluie de rochers, mais ce dernier l’évita et entailla sévèrement les tendons de sa monture. Chutant au sol, Nirvel lança plusieurs sorts face à Dav’anu, qui en esquiva certains et en encaissa d’autres, avant de plonger sa lame dans le foi de Nirvel. Dépassée par l’agilité du bretteur, la princesse vampire explosa de rage, et enfonça elle-même l’épée de son adversaire jusqu’à la garde. Pris au dépourvu, Dav’anu ne put réagir lorsque Nirvel lui agrippa la gorge de ses doigts griffus et lui aspira son essence vitale. Dans un flux écarlate, le sang du chevalier Elfe lui échappa par la bouche et les autres orifices de son visage. Après une minute, Dav’anu lâcha son arme, et, ses yeux emplis de peur et de surprise, s’effondra au sol, le corps desséché de tout liquide. Tant bien que mal, Nirvel retira l’épée de son corps et éprouva une vive douleur : la lame de son ennemi était en argent. Son combat avait accaparé l’attention d’une partie de l’armée ennemie. Détachant la tête du chevalier Dav’anu avec sa propre épée, Nirvel porta ses lèvres livides jusqu’à celles de son adversaire décapité, lui offrant un baiser langoureux sous les yeux terrifiés de ses ennemis. Privées de leur plus grand guerrier et écœurées d’une telle barbarie, les troupes Elfes et Humaines fuirent. Cette bataille fut ainsi nommée “La Nuit du Baiser”. Nirvel, toujours ivre de colère, ordonna qu’on pourchasse les survivants à travers les plaines et qu’on en ramène un certain nombre vivants, afin qu’ils paient le prix de leur audace autrement que par une mort rapide. Dav’anu, qui s’était affirmé comme excellent guerrier, avait gagné en un sens le respect de Carstav, mais, et c’était non négligeable, la haine absolue de Nirvel. En conséquence, elle viola son cadavre, fit découper le reste de son corps en morceaux et en envoya un bout dans toutes les grandes cités de Glavie. Enfin, elle garda son phallus et sa langue, qu’elle expédia au nord-ouest, en direction de la Tour des Vents. Cette démonstration de puissance et de colère eut l’effet escompté : terroriser les habitants de la région et stopper les vagues d’armées ennemies qui empêchaient les vampires de prospérer. Les cinq années suivantes furent marquées par des pillages répétées de villages et de cités voisines. Ne connaissant quasiment jamais de défaites, les vampires parvinrent à étendre leur influence sur toute la région ouest de Glavie. Agrandissant considérablement sa capitale, véritable temple de la mort et des ténèbres de la Non-Vie, Nirvel la nomma Zar’sha’ril. Lorsqu’elle n’étudiait pas la magie noire au sein de la Tour de Brume, elle se détendait ou entretenait ses jardins dans la Promenade du Désir, une enceinte entourant ses quartiers ou étaient cultivées nombre de plantes non naturelles destinées à ses expériences, les seules végétaux de toute la région, rendue stérile par la corruption vampirique au fil des ans. C’est finalement en 2253 1A que…

II – Les Conquêtes Vampiriques (2880 – 2890 1A):

III – Terres des Morts :

Les Terres des Morts, bordées par les Monts Djarik au Nord, Les Montagnes Osseuses à l’est et les Rocs Malavia au sud, est un ancien territoire humain gouverné autrefois par le Royaume de Glavie. La capitale, Galvara, est tombée lors de la troisième année des Conquêtes Vampiriques. Ce vaste territoire rocailleux et peu fertile offrait cependant de nombreuses richesses, que les Familles Nobles du royaume parvenaient  exporter en échange de ressources plus primaires. Le royaume était âgé de 600 ans lorsque Nirvel s’infiltra dans Ortego et en prit le contrôle pour mener une guerre au service des non-morts. En 1325 4A, les Terres des Morts sont divisées en deux provinces : Le Comté de la Sorcière et le Duché du Chevalier. L’un appartient à la Duchesse Melissandre von Castell, et l’autre au Comte Carstav von Castell.

IV – Lieutenants Primordiaux :

  • Nirvel, “La Mère de la Tombe”, “La Matriarche du Sang”
    Apparence : Origine elfe grise – cheveux très longs roux, yeux orangés, teint blafard. Elle est vêtue d’une longue robe blanche transparente qui enlace ses jambes, mais qui laisse son ventre et sa poitrine à nue, symbole de corruption, de luxure, et de séduction. Terriblement belle, elle inspire le désir chez les hommes qui ignorent sa véritable nature, difficilement perceptible à l’œil nu.
    Histoire : voir chapitre I

  • Halvald Luterius “Le Mort-Né”
    Apparence : Origine humaine – cheveux longs noirs, yeux bleus, teint blafard. Vêtu de son armure argentée, il possède la Bague du Sacrement.
    Histoire : Humain de la maison noble Luterius, il naquit à Ortego en 2851 1A. Promis à un avenir militaire, il était promis à une vie de confort et de richesse. Sa vie bascula lorsque Nirvel organisa un soulèvement contre la noblesse d’Ortego et s’empara de la ville. Il vit ses parents être dévorés par les hordes de zombies de Nirvel, mais fut conduit devant la Vampire sur son ordre. Jeune et prometteur, Nirvel lui promit gloire et pouvoir, davantage qu’on en obtenait dans une vie de mortelle. Bien que paralysé par la peur, cette idée le séduisit et Halvald accepta de changer sa plus profonde nature. Eperdument amoureux d’une jeune paysanne du nom d’Enara, il la captura et l’enferma dans ses quartiers pendant des mois. Malgré sa nouvelle identité et sa soif de sang, il ne pouvait faire preuve d’aucune cruauté envers la jeune femme. La jeune et belle Enara resta terrorisée, isolée de tous dans les quartiers d’un seigneur mort-vivant. Néanmoins, l’apparente noblesse, le physique entretenu et son incommensurable gentillesse finirent par la faire douter. Au fil du temps, lorsque Halvald revenait de ses campagnes ou de ses réunions, Enara était de moins en moins apeurée. Les petites attentions et la sincère bonté du vampire finirent par porter ses fruits. Halvald passa des journées entières à philosopher sur la nature profonde des vampires, une nature nouvelle dont il avait été gracié. D’abord réticente, Enara finit par adhérer aux idées du seigneur vampire : pourquoi régner l’amour d’un être différent, dont la pensée noble semblait bien plus brillante que celle d’un peuple qui ne lui avait pas accordé autre que le froid et la boue ? En 2882 1A, elle avoua à Halvald qu’elle éprouvait des sentiments pour lui, mais que sa nature vampirique la troublait toujours. Alors, il l’invita à en devenir une elle aussi, afin qu’elle comprenne entièrement son être, et qu’elle le rejoigne pour l’éternité sans perdre son infinie beauté. Halvald le lui proposa, la supplia de nombreuses fois durant toute une année, avant qu’elle accepte enfin par amour de se lier à lui. C’es donc au début de l’année 2883 1A qu’Enara devint une vampire de lignée noble, avec la bénédiction de Nirvel en personne. Ainsi, elle prit même le nom de Luterius après avoir épousé Halvald. Deux semaines plus tard, Halvald quitta Ortego pour mener une campagne contre les armées coalisées des Humains de Glavie et des Haut-Elfes voisins d’Anulis. Ses cohortes de zombies furent vaincues en moins de trois jours face aux soldats ennemis entrainés. Avec ce qu’il restait de ses troupes, Halvald se replia dans Altea, où il s’enferma pour résister à ses poursuivants. Le Prince elfique Dav’anu ne fut pas arrêté par les remparts, et affronta le vampire en combat singulier. Plus grand guerrier que Halvald, il parvint à percer le coeur du Seigneur Vampire, qui disparu dans un nid de poussière noire. On raconte qu’Enara senti la disparition de son époux et maître, et qu’elle hurla d’un cri horrifique qui fit même trembler les morts. On baptisa le malheureux Halvald “Le Mort-Né”, en raison de sa mort au début de sa nouvelle vie vampirique.

  • Carstav von Castell, “Le Bretteur Carmin”
    Apparence :
    Origine humaine – Cheveux mi longs blancs, yeux verts, teint blafard. Il porte une armure écarlate de chevalier, et monte un destrier zombie colossal, Lusguthur, lui aussi porteur d’une armure de guerre écarlate.
    Histoire : Né en 2808 1A, Carstav était le commandant de la garde d’Ortego. Redoutable escrimeur, il parvint à trancher en morceaux des dizaines de zombies pour défendre sa soeur Melissandre, avant qu’ils ne soient tous deux capturés sur ordre de Nirvel. Il fut contraint de devenir un vampire comme sa soeur pour avoir la “vie” sauve, mais il prit bien vite goût au pouvoir. Désireux de commander toujours plus de soldats morts-vivants, et d’abattre toujours plus d’ennemis pour devenir le plus grand guerrier de son temps, Carstav gagna en quelques années une renommée de bretteur invincible. Grâce à la magie noire de Melissandre, il obtint un cheval zombie imposant qu’il appela Lusguthur. Ce cheval lui servit de monture à la guerre durant la majorité des Conquêtes Vampiriques. Après le Débâcle de Qsaravik, lui et sa soeur furent les deux derniers Lieutenants Primordiaux à tenir position dans la Terre des Morts. Nirvel était portée disparue, Halvald était mort, Heimval avait migré avec ses hordes de goules dans les terres du Nord, et Najissa avait fui dans le Désert  de Tsarou, lin au sud. S’ils n’avaient plus les ressources pour gagner des territoires, les von Castell mirent un point d’honneur à tenir leurs forteresses. Bien que frères et sœurs, Carstav et Melissandre étaient attirés l’un par l’autre, avant même de devenir des vampires. Mais leur corruption vampirique ayant peut-être accentué leur luxure, ils décidèrent d’outrepasser leurs liens familiaux. Si l’on en croit les rumeurs et certains manuels d’Histoire, il n’était pas rare – et sans doute encore aujourd’hui – que les von Castell se retrouvaient de temps à autre pour pratiquer leurs ébats sexuels sanguinolents. En 1325 4A, Carstav von Castell réside dans le Château de la Nuit, un monument qu’il avait fait construire entre 1233 2A et 1272 2A à la gloire de la Non-Mort et de Setnah. Cet édifice horrifique surplombe les quartiers sombres de la ville d’Amorth, fief de Carstav. Il est officiellement le capitaine de la Garde Sanguinaire.

  • Heimval, Père des Goules, “Boucher de”
    Apparence : Origine étrangère – Crâne chauve, yeux jaunes, peau livide.
    Histoire : Heimval est le lieutenant le plus surprenant de Nirvel, puisqu’il est un Kmekhis, une créature humanoïde originaire des plaines de poussières du plan d’Obah. Nulle ne sait comment il est arrivé sur Helmir, mais sa rencontre de Nirvel à changé bien des choses. Son sang, différent de celui des Helmirites, a altéré le rendu final de sa transformation : en effet, son corps a gagné des plaques osseuses et déformé ses os, le rendant plus monstrueux. Ses dents ont également changés de forme, devenant plus longues et pointues. Les individus à qui Heimval offre le don de vampirisme ne deviennent pas des vampires “normaux”, mais se transforment en strigoi, des créatures monstrueuses.

  • Il est le fondateur de la lignée des Princes Strigoi.

  • Melissandre von Castell, “La Beauté Pourpre”
    Apparence : Origine humaine – Cheveux longs blancs en chignon, yeux verts, teint blafard
    Histoire :

  • Najissa, La Panthère Sans Repos du Désert”
    Apparence : Origine gatabaste – yeux perles, poil blond-beige. Elle est vêtue d’une longue robe aux motifs colorés. Elle possède un épais collier doré, de larges boucles d’oreilles en forme d’anneau et un diadème au motif de vautour.
    Histoire : Femelle Gatabast âgée dont l’origine nous est inconnue, Najissa perdit au cours de sa vie la grâce de Sannah en commettant des actes horribles. Certaine de ne pas être accueillie à sa mort dans les Savanes Intarissables et de finir dans le Néant, Najissa mena une quête désespérée pour échapper à la mort. Familière de certaines arts obscurs, Najissa eut une révélation lorsqu’elle entendit parler de Nirvel et de ses armées immortelles. Espérant avoir trouvé la voie de son salut, Najissa se rendit jusqu’à Zar’sha’ril durant les
    Conquêtes Vampiriques. Là, elle traversa la Terre des Morts pendant des jours, sans boire ni manger, et arriva épuisée, mais résolue, devant les portes noires de Zar’sha’ril. Déterminée, elle repoussa les laquais de Nirvel qui tentèrent de l’abattre, et annonça qu’elle était venue en amie. Intrigués, les vampires l’amenèrent jusque devant Nirvel en personne. Najissa ne tarda pas à lui ramener un cadeau inestimable :. Ensuite, elle supplia Nirvel de rejoindre la Non-Mort, afin d’obtenir pouvoir et immortalité. C’est ainsi que Najissa devint la troisième lieutenant vampire de l’Histoire. Najissa se montra, outre une sorcière douée, une redoutable manieuse de lance. Les prêtres vampires lui conçurent alors la Lance de Jade, appelée ainsi en raison du teint verdâtre que prenait le pic de sa lance, continuellement imprégnée de substances maudites. La plus dévouée des lieutenants de Nirvel, elle devint administratrice de Zar’sha’ril, envoyant à la mort ceux qui complotaient contre elle. Malheureusement, suite au Débâcle de Qsaravik, elle fuit dans le Désert de Tsarou, situé au sud de la Terre des Morts, et à l’ouest du Désert Rouge. C’est là qu’elle corrompit la ville de Faeret, d’où elle gouverna pendant plus de deux-cents ans. Puissante nécromancienne, elle fit construite la Grande Pyramide d’Arashani, une pyramide volante qui sert encore aujourd’hui de forteresse à Najissa, la Panthère Sans Repos du Désert. Loin d’inspirer uniquement de la peur, sa grandeur et son pouvoir donnèrent naissance au milieu du Deuxième Age au Culte du Chat Eternel. Ce culte affirmait que les chats étaient des animaux sacrés qu’il fallait adorer, afin de s’attirer les faveurs de Najissa, incarnation immortelle de la déesse Sannah. Néanmoins, Sannah l’avait déjà renié depuis longtemps, lorsqu’elle avait accepté le baisé de sang de Nirvel et sa soumission à Setnah. Elle possède un Charognard Titan nommé Baal’shered, une sorte de vautour géant qui lui sert de monture de guerre. Encore aujourd’hui, la nature vampirique de Najissa est peu connue. En tout temps, des sorciers de toutes origines sont venues la voir pour apprendre sa puissante magie, qui permettait à la Pyramide d’Arashani de flotter dans les airs. Mais loin de leur apprendre ses secrets, elle les élimina, ou les transforma à leur tour en vampires, avant de répandre la corruption dans les provinces alentours.

V – Chronologie vampirique :

1er Âge :

2851 1A
– Naissance de Halvald Luterius

2878 1A
Nirvel est violée par Setnah et devient la première Vampire.

2879 1A
– Nirvel fait se soulever le peuple d’Ortego contre ses dirigeants.
– Capture d’Ortego par Nirvel.

2880 1A
– Début des Conquêtes Vampiriques.
– Prise de Valtea

2881 1A
– Prise de Norag et Sudrain.

2883 1A
– Reprise de Valtea.
– Bataille de la Trouée Agonisante.

2ème Âge :
1554 2A
– Naissance du Culte du Chat Eternel.
3ème Âge :
4ème Âge :
1325 4A
– Année actuelle

Idées :

– Etendre les guerres vampiriques
– Etudier les lignées vampiriques
– Décrire la terre des morts
– Luterius puissant archer apporte le cadavre d’un dragon à Nirvel

Lignées vampiriques :

– Carstav von Castell : Lignée des Chevaliers Vampires. Les vampires nés du sang de Carstav von Castell ont un crédo fortement influencé par l’esprit chevalier et guerrier. Redoutables combattants solitaires, ils sont les plus aguerris des vampires dans le maniement des lames et ont plus que souvent un code d’honneur strict. Solitaires ou en petit groupes, ils écument le continent d’Helmir à la recherche de défis. Parfois, ils fondent des ordres de chevalerie ou de combattants dévoués à Setnah ou à d’autres puissances obscures. C’est le cas de Rotgur Croc-Sanglant, qui a fondé le Culte de la Gueule Pourpre sur l’île Liuwyn. Tous les nobliaux vampires doivent rendre des comptes à Carstav. Tous sont des hommes, excepté une femme qui a tellement impressionné Carstav qu’il lui a permis de rejoindre ses rangs. 

– Melissandre von Castell : Lignée de Sorcières de Sang. Les sorcières ayant eu accès aux sources de connaissances et de luxure de Melissandre lui ont voué allégeance. Vouant un culte à la dépravation et à la beauté du corps, elles sont maîtresses dans l’art de comploter contre leurs rivaux et ennemis, et font de redoutables magiciennes. Melissandre n’accepte spécifiquement que des femmes.

– Najissa : Lignée du Désert. Najissa a, seule, fondé un royaume centré sur le culte de sa personne. Mais donner lieu à de nouveaux royaumes de vampires fut sans doute son acte le plus dévastateur. Aujourd’hui, plusieurs rois et reines ont formé leur propres gouvernement, assujétissant des populations entières dans le Grand Désert de Tsarou. 

– Heimval : Lignée des Princes Strigoi. Les créatures vampiriques appelées strigoi sont en vérité des monstres hideux aux nombreuses difformités. Incapables de se dissimuler parmi les mortels, les suivants de Heimval ont décidé d’entamer des guerres ouvertes contre les vivants, asservissant des populations de mortelles et bâtissant des forteresses dans les montagnes, souvent isolées et indépendantes des autres Princes Strigoi. Les Princes Strigoi aiment se vêtir de pagnes et se couvrir de bijoux, symbole de leur narcissisme fortement prononcé.

– Luterius : Lignée des Vampires Majestés. Luterius a toujours transmis à ses enfants le goût du pouvoir et l’importance d’une ascension sociale importante. Les vampires de sa lignée font leur possible pour atteindre une position confortable, infiltrant les populations afin d’usurper les titres de noblesses des vivants et de régner sur eux. Parfois, certains vampires de cette lignée construisent leur propre bastion, dissimulé du commun des mortels, et règnent sur les vivants par la terreur. C’est le cas de la Marquise Nébée, qui siège au Château Cœur-de-Brume dans les Montagnes Brumeuses du Pays des Pierres.

Lignée de pirates !!

Cette fiche a été lue 50 fois

Les commentaires sont fermés.