NR-TT

AT-RT

Nom complet : Nacelle de Reconnaissance Tout-Terrain
Fonction : Véhicule d’Assaut Léger
Constructeur : Kuat Drive Yards
Taille : 3,2 mètres de haut
Equipage : 1 pilote

Armement : 1 Canon laser à répétition anti-infanterie, 1 Lanceur de mortier, 1 Paire de griffes coupantes en duracier
Autres systèmes : 1 Scanner de terrain, 1 Projecteur, 1 Antenne de communication longue portée

Coût à l’unité : 40.000 crédits (neuf), 24.000 crédits (usé)
Vitesse maximum : 90 km/h
Date de création : -19 BBY

Affiliation : Ancienne République, Grand Armée de la République, Empire Galactique, Alliance Rebelle, autres

I – Caractéristiques globales :

Les Nacelles de Reconnaissance Tout Terrain (NR-TT – AT-RT en VO) était  des marcheurs monoplaces hauts de 3,2 mètres, utilisés comme éclaireurs ou patrouilleurs. Ces bipodes légers nouvellement développés en 19 BBY par Kuat Drive Yards devinrent des éléments essentiels des unités mécanisées ainsi que des pelotons de reconnaissance terrestre de la Grande Armée de la République. Ces véhicules reçurent un grand succès auprès d’unités célèbres comme l’Escadron Eclair du 91ème Corps de Reconnaissance, les préférant aux vieillissants moto-speeders 74-Z. Les NR-TT n’était autre que l’ancêtre du futur bipode TR-TT, utilisé par l’Empire Galactique durant le règne de l’empereur Palpatine. Pour développer les NR-TT, les chantiers navals de Kuat s’étaient appuyés sur d’autres modèles de marcheurs, comme le TP-TT (Transport Personnel Tout-Terrain), qui avaient été déployés en petit nombre durant les mois précédents de la guerre. L’objectif était de développer un nouveau modèle plus petit que ses prédécesseurs, mais qui resterait incroyablement efficace dans son domaine. Ces marcheurs-ci étaient dirigés par un seul pilote, assis sur un siège en hauteur qui lui offrait une vision parfaite du champ de bataille. Cette absence de cockpit blindé rendait le conducteur particulièrement vulnérable aux tirs ennemis, mais l’absence du poids ainsi retiré était nécessaire pour améliorer la légèreté et la mobilité du véhicule, lui permettant d’atteindre une vitesse bien plus élevée que nul autre marcheur, 90 km/h. Les NR-TT pouvaient être déployées sur le champ de bataille de diverses manières : Étant stockée dans la soute des Acclamator (ou celle des Venator) comme la grande majorité des forces blindées terrestres, elles pouvaient être déployées assez rapidement une fois que le navire avait atteint le sol.

II – Armement et maniabilité :

Le pilote, grâce à un guidon relié aux systèmes de contrôle et de navigation, pouvait manier l’engin ainsi que son système offensif. Ces marcheurs prouvèrent à de nombreuses occasions l’efficacité de leur armement dans les rôles qui leur étaient confiés. Les NR-TT étaient équipés d’un canon laser à répétition anti-infanterie assez puissant et mortel pour faucher les rangées de droïdes de combat de la Confédération des Systèmes Indépendants, ou toute autre unité d’infanterie croisant son chemin. Certaines unités de NR-TT avaient été améliorées pour combattre sur le front en tant que véhicules de soutien, après l’ajout d’un blindage frontal un peu plus lourd et d’un d’un lance mortier destiné à effectuer des frappes de longue portée sur des positions ennemies. Tout cet armement se révélait toutefois complètement impuissant contre des menaces de plus grande envergure, comme divers blindés lourds de la Confédération. Elles étaient équipées d’un dernier atout, qui n’était autre qu’une puissante paire de griffes coupantes en duracier reliée à un servomoteur articulé, qui leur permettaient de broyer et écraser les barricades comme  les droïdes de combat. Les marcheurs étaient équipés de plusieurs pièces importantes lui permettant de se mouvoir, on peut bien entendu y trouver un puissant moteur alimenté par des cellules d’énergie, fournissant à la NR-TT leur grande vitesse. Ce moteur était protégé par un refroidisseur évitant toute surcharge critique. De puissants servomoteurs articulés, couplés à un contrôleur et un coordinateur de posture, lui permettaient de franchir de grands fossés, des barrières ou des barricades ainsi que de traverser les terrains les plus escarpés et les environnements difficiles (où les envois de véhicules aériens et véhicules lourds étaient absolument impossibles pour diverses raisons, autant naturelles que tactiques)

III. Systèmes supplémentaires :

Les NR-TT étaient équipés d’un vaste panel d’équipements aussi modernes que performants, comme un projecteur de lumière, très utile lors de patrouilles de surveillance nocturnes ou de traques de fugitif. Elles possédaient également un scanner de terrain, monté sur le nez du marcheur,  ainsi qu’une antenne de communication longue portée, placée à l’arrière du véhicule (en plus d’être couplée au scanner de terrain). Cette antenne était capable de fournir efficacement et rapidement aux centres de commandement avancés des rapports de situation sur l’environnement tactique et naturel ainsi que des mises à jour sur l’évolution du champ de bataille. Les pilotes de NR-TT étaient également équipés d’une version modifiée du casque de l’armure clone phase II, comprenant une version évoluée du comlink.

Un groupe de NR-TT prend d’assaut une cité séparatiste sur un monde inconnu.
Image extraite de “Clone Wars ; chapitre 22“)

IV. Histoire :

Les Nacelles de Reconnaissance Tout-Terrain furent utilisée dans toutes les campagnes militaires de grand envergure durant la dernière année de la Guerre des Clones. De par son potentiel opérationnel, un grand nombre de NR-TT fut engagé sur la planète Kashyyyk lorsque cette dernière fut envahie par les forces de la Confédération des Systèmes Indépendants. Les lagons et les épaisses jungles marécageuses du monde natal des Wookiees se révélèrent être un terrain parfaitement adapté aux pilotes de l’Escadron Eclair. Leur mission fut de protéger et d’escorter des groupes d’assaut composés de Renfort Tactique Tout-Terrain (RT-TT), de Juggernauts, de Nacelles d’Attaque Tout-Terrain (NA-TT) et de divers autres petits véhicules. Vers la  fin de la bataille de Kashyyyk, des NR-TT furent également utilisées pour traquer l’ex haut-général Jedi Yoda, après l’exécution de l’Ordre 66. Elles servirent par ailleurs à inspecter les restes de la bataille, à la recherche de Wookiees survivants ou de droïdes toujours fonctionnels. Les NR-TT servirent lors de nombreuses batailles au cours de cette dernière année de guerre : Sur une planète non-identifiée, les séparatistes tenaient face au blocus de la République à l’intérieur d’une cité protégée par un bouclier. Lorsque les Jedi Skywalker et Kenobi s’infiltrèrent dans la cité et détruisirent le bouclier, les troupes clones, parmi lesquelles un nombre important de NR-TT, s’engouffrèrent dans la ville pour la capturer. Sur Felucia, le 327ème Corps Stellaire les utilisa pour escorter leurs convois. Sur Saleucami, les marines du 21ème Corps Nova de Bacara s’en servirent pour affronter les armées droïdes et Morgukai. Lorsque le 212ème bataillon d’attaque du Commandant Cody fut déployé sur Utapau, il n’hésita guère à user des NR-TT pour alourdir sa puissance de feu.

La 501ème et les Marines Galactiques utilisèrent ces marcheurs sur le monde gelé de Mygeeto, lorsqu’ils tentèrent de s’emparer d’un noyau d’énergie (destiné en secret au projet Etoile de la Mort). Les NR-TT furent également utilisés par la 501ème lors de l’attaque du Temple Jedi pendant l’Opération Knightfall. Lorsque l’Empire fut établi sur les cendres de la République, l’Armée impériale continua d’utiliser des NR-TT : un an après la chute de la République et l’avènement de l’Ordre Nouveau, les ex-Jedi Fy-Tor-Ana et Ferus Olin tentèrent de s’infiltrer dans le Temple en ruine, alors surveillé par des troupes impériales, afin de récupérer des sabres laser cachés au sein de l’édifice. Cependant, ils furent repérés et pris en chasse par des équipes de clones nouvellement nommées “stormtroopers”, bientôt épaulés par des NR-TT. Heureusement pour les Jedi, la traque fut un échec. Cependant, les NR-TT furent progressivement abandonnées et remplacées, comme la plus grande partie du matériel de la Grande Armée de la République, au profit de nouvelles machines. Kuat Drive Yards donna bientôt à l’Empire un engin de reconnaissance et de soutien plus lourdement armé, blindé, et surtout plus meurtrier ainsi que plus adapté au combat de première ligne. Ce blindé prit la dénomination officielle de Transport de Reconnaissance Tout-Terrain (TR-TT). Néanmoins, les NR-TT furent toujours considérées comme étant de bons véhicules de reconnaissance. Selon le général Crix Madine, les NR-TT étaient couramment utilisée dans les unités de police ainsi que dans le reste de la galaxie. Les unités impériales d’élite, comme l’Escadron Eclair, continuèrent à utiliser leurs NR-TT pendant les premières années de la Guerre Civile Galactique. Il est noter que des NR-TT récupérées et modifiées furent également utilisées par l’Alliance Rebelle et divers groupes indépendants.

En savoir plus :

Dans une scène coupée de “La Revanche des Sith”, on pouvait apercevoir Yoda, traqué après sa fuite du centre de commandement par des soldats clones ayant reçus l’ordre 66. Yoda devait détourner l’attention des soldats en agissant comme un ermite fou (un hommage à Yoda et Luke sur Dagobah dans “L’Empire Contre-Attaque”). Il permit alors à Chewbacca de s’accrocher à une liane et d’expulser le pilote d’une NR-TT, pour la retourner contre les soldats. Cette scène était un hommage à la capture du TR-TT par le Wookiee dans “Le Retour du Jedi”. La scène fut finalement coupée au montage final.

L’Escadron Eclair patrouille en pleine nuit suite à la bataille de Kashyyyk et à l’activation de l’Ordre 66.
(image extraite de “Star Wars épisode III – La Revanche des Sith“)

Liste des œuvres :

– “La Revanche des Sith”

Série animées :
– “Clone Wars – saison 2 chapitre 22”

Romans :
– “Le Labyrinthe du Mal”
– “La Revanche des Sith”
– “The Last of the Jedi tome 3 : Underworld”

BD/Comics :
– “Clone Wars Tome 9 : Le Siège de Saleucami”
– “Star Wars : Episode III – Revenge of the Sith”

Jeux Vidéos :
– “Galactic Battlegrounds : Clone Campaigns”
– “Star Wars: Battlefront II”
– “Star Wars Episode III : Revenge of the Sith”
– “Star Wars Battlefront : Renegade Squadron”
– “Star Wars Battlefront : Elite Squadron”

Databank (Legends) :
AT-RT Walker

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– Les Carnets de l’Empire
– “Guide to the Grand Army of the Republic” (Insider 84)
– Star Wars : Complete Cross-Sections
– Star Wars : Complete Vehicles
– Star Wars : Revenge of the Sith : The Visual Dictionary
– The Complete Star Wars Encyclopedia
– The Essential Guide to Warfare
– The New Essential Guide to Vehicles and Vessels

Auteur : Hunsker
Date de mise en ligne : 04/12/2020

Cette fiche a été lue 284 fois

Les commentaires sont fermés.