Rasi Tuum

Rasi Tuum

Genre : Masculin
Espèce : Cathar
Naissance : Avant 130 ABY – lieu inconnu
Apparence :
– Fourrure brune
– Yeux marrons

Fonction : Maître Jedi
Apprentie : Azlyn Rae
Affiliation : Nouvel Ordre Jedi
Arme : Sabre laser (lame verte, puis bleue, puis jaune)

I – Premières aventures :

Rasi Tuum était un mâle Cathar, dont on ignore la naissance et les première années de vie. Membre de la famille Rasi Tuum, il avaient deux frères nommés Zho et Ahn. Tout comme ses frères, il était sensible à la Force et fut ainsi amené au sein du Nouvel Ordre Jedi pour y être entraîné aux arts de la Force et du sabre laser. Une fois devenu un Jedi aguerri, il prit la jeune humaine Azlyn Rae comme apprentie. Il portait une bure Jedi de couleur marron, et arborait un épais collier, qui pendant autour de son cou. Quelques années plus tard, à une période indéterminée, Rasi fut envoyé en mission sur une petite planète minière, Roon, sur laquelle se déroulait de nombreux trafics illégaux de tout type. Sur place, le maître Jedi sentit une perturbation dans la Force. Il se laissa ainsi guider par son instinct, ce qui finit par le mener vers des pirates qui s’apprêtaient à se procurer illégalement des cristaux et des épices auprès d’un groupe de pauvres mineurs. Déterminé à ne pas laisser les pirates faire leurs petites affaires, Rasi Tuum fonça dans la mêlée et commença par trancher la jambe d’un dénommé Rav qui tentait de s’enfuir. Malheureusement, il fut surpris par un autre homme du nom de Zareb Syn qui venait justement d’abattre deux des mineurs. Le maître Jedi parvint ensuite à monter à bord du vaisseau pirate qui s’apprêtait à décoller afin d’aller secourir une jeune femme qui avait été capturée, mais il fut stoppé dans son avancée par un tir reçu en plein torse. Après cela, il parvint à se remettre de ses blessures. Néanmoins, il ne cessa de se demander ce qu’il avait pu advenir de cette pauvre jeune femme qu’il n’avait pas pu secourir. En l’an 130 après la bataille de Yavin, l’Alliance Galactique et le Nouvel Ordre Jedi furent trahis par l’Empire Galactique, qui avait scellé un pacte secret avec l’Ordre du Sith Unique de Dark Krayt. Les Jedi furent attaqués par surprise dans leur Temple d’Ossus et peu d’entre eux en réchappèrent. De leur côté, Rasi et sa padawan Azlyn Rae se trouvaient dans le Temple de Coruscant au moment des faits. Le maître Jedi donna l’ordre à sa padawan de s’enfuir, tandis que lui ralentirait leurs ennemis. Heureusement, il parvint également à prendre la fuite et pu se rendre dans le temple caché des Jedi sur Taivas. Après cela, Dark Krayt prit le pouvoir et ordonna la mise en place d’une nouvelle purge des Jedi, les survivants se retrouvèrent alors dans l’obligation de vivre cachés.

Profil : Rasi Tuum (image extraite de “The Complete Star Wars Encyclopedia“).

II – Survivre aux Sith :

Sept ans plus tard, Rasi Tuum assista depuis le temple caché à l’arrivée inattendue de Cade Skywalker et de ses compagnons. C’est ainsi que le Cathar eut l’heureuse surprise de revoir son ancienne padawan, Azlyn Rae, entretemps élevée au rang de Chevalier Impérial loyale à Roan Fel. Une fois les retrouvailles effectuées, Rasi put expliquer à son ancienne apprentie ce qu’il était advenu de ses frères. Ahn était mort sur Dajuul suite à une embuscade tendue par des Sith, tandis que Zho explorait la galaxie afin de sauver d’autres Jedi et de les guider vers le temple caché. Il expliqua ensuite à Azlyn qu’il comprenait ce qui l’avait poussé à rejoindre les rangs des Chevaliers Impériaux suite à la purge des Jedi et qu’il comprenait également la loyauté qu’elle éprouvait envers eux. Néanmoins il souhaitait savoir vers qui allait l’allégeance de son ancienne apprentie, maintenant qu’elle savait que d’autres Jedi avaient survécus. Au cours de leur conversation, un jeune homme les observait. Celui-ci était connu sous le nom de Jariah Syn, compagnon de Cade Skywalker et fils du pirate Zareb Syn, que Rasi avait tué des années auparavant. En découvrant le meurtrier de son père, une pulsion de vengeance vint s’installer dans l’esprit du jeune homme… Plus tard, Rasi et son ancienne Padawan se rendirent dans les jardins de méditation d’Orenth afin de poursuivre leur discussion. Azlyn tenta de faire comprendre à son maître que malgré le fait que c’étaient les Jedi qui avaient débuté son entrainement, c’étaient les Chevaliers Impériaux qui l’avaient achevé. De ce fait, c’était à l’Empereur Roan Fel qu’elle avait prêté allégeance. Rasi lui dit qu’il acceptait sa décision, mais qu’elle resterait toujours une Jedi dans son cœur et qu’elle aspirerait toujours à suivre la voie des Jedi. Sur cette phrase, Azlyn promit à son ancien maître qu’elle réfléchirait à ses sages paroles. Le Cathar ajouta qu’elle devrait même les méditer, ce que lui ne manquerait pas de faire. Alors qu’il se préparait à méditer, Rasi ressentit une attaque soudaine depuis ses arrières. Le jeune Jariah Syn, dans son esprit de vengeance, s’attaqua au maître Jedi en usant de tout l’équipement à sa disposition. Néanmoins, il ne fut pas de taille à résister à la puissance de Rasi Tuum. Le Jedi lui demanda alors de s’expliquer. Rasi commença par se présenter, et annonça qu’il était prêt à recueillir son histoire et comprendre ses agissements. Au terme de son récit, Rasi comprit que la version du jeune homme était biaisée suite à son attachement pour son père. Rasi lui décrivit les faits de son propre point de vue : il n’avait pas eu d’autre choix que de tuer son père. Au-delà de ça, Zareb Syn n’avait pas été qu’un homme simple qui faisait des affaires, mais quelqu’un qui pillait pour le plaisir. Rasi ne voulait pas la mort de ces hommes, mais il avait dû protéger les mineurs innocents. Malheureusement, les explications du Jedi ne semblèrent pas convaincre le jeune homme, mais Rasi n’en démordit pas et poursuivit son argumentaire. Il tenta alors d’expliquer à Jariah qu’il devait maintenant accepter cette triste réalité, il devait arrêter de prendre son père pour l’homme qu’il n’était pas. A présent, il devaient tout deux accepter cette réalité, ou ils pouvaient continuer à se battre jusqu’à ce que l’un d’eux ne meurt. Jariah finit par se résoudre à cette dure vérité, et Rasi en profita pour lui demander ce qu’il était advenu de la jeune femme que les pirates avaient capturé, si elle se portait bien. Jariah, qui s’était repassé les évènements dans sa tête, lui répondit que non, elle n’allait pas bien…

De gauche à droite : Rasi Tuum, Ahn Rasi Tuum et Zho Rasi Tuum.
(image extraite de “Legacy 0“)

Ton devoir est peut-être clair dans ton esprit, mais tu reste une Jedi dans ton cœur, et tu aspireras toujours à suivre la voie des Jedi.
– Rasi Tuum s’adressant à son ancienne apprentie Azlyn Rae.

Après cela, Rasi assista au Conseil des Jedi, au cours duquel il fut témoin des décisions prises par les autres maîtres. Le Conseil avait décidé de rejeter le plan de Cade Skywalker qui consistait à assassiner le Seigneur Sith Dark Krayt. Toutefois, le Nouvel Ordre Jedi allait toutefois considérer la possibilité de nouer une alliance avec l’Empire en Exil de Roan Fel, suite à la proposition de la princesse héritière Marasiah Fel. Quelques semaines plus tard, une délégation de Jedi, dont Rasi faisait partie, fut envoyée sur Agamar afin de s’entretenir avec l’Empereur Fel au sujet de cette alliance. La veille des négociations, Rasi assista à une discussion autour d’un feu avec K’Kruhk, Shado Vao et Hira. Ensemble ils émirent des doutes quant à la possibilité de pouvoir faire confiance à l’Empereur. Après tout, il avait était le dirigeant légitime de l’Empire au moment où les Sith avaient traqué et tué les Jedi des années auparavant. Rasi fit remarquer que la princesse était particulièrement sincère dans son offre d’alliance, néanmoins, ils ne pouvaient être certains de la décision que pourrait prendre l’Empereur après leur éventuelle victoire sur les Sith. K’Kruhk, qui était probablement le plus sage d’entre eux, fit remarquer qu’ils devaient tous se libérer de leur peine et de leur colère afin de pouvoir fonder une alliance qui leur serait bénéfique à cet instant présent. Ce qu’il pourrait advenir dans le futur ne les concernait pas. Le lendemain, la rencontre put s’organiser. L’Empereur et K’Kruhk purent fixer les termes de leur accord : les Jedi et l’Empire coopèreraient et coordonneraient leurs attaques en travaillant de concert, tandis que Bastion et la flotte de l’Amiral Stazi donneraient asile aux Jedi. Malheureusement, le chevalier impérial repéra un intru, qui approchait au loin à toute vitesse. Une fois sur place, il s’avéra que l’inconnu n’était nul autre que l’agent Nina Calixte, une alliée. Cette dernière était venue les avertir que les Sith avaient été mis au courant de leur réunion secrète et qu’ils étaient sur le point d’arriver sur place. Effectivement, des guerriers Sith firent rapidement leur apparition dans les marécages, ce qui allait donner l’occasion aux Jedi et à l’Empire en Exil de tester leur nouvelle alliance. Les Chevaliers Impériaux se placèrent de façon à protéger l’Empereur, et les Jedi les rejoignirent, leur alliance dépendant uniquement de la survie de Roan Fel.

Combattant côte à côte, Azlyn fit remarquer à Rasi qu’il devait mettre en sécurité la princesse Marasiah. Bien que Roan Fel eut le temps de rejoindre le vaisseau, un bombardement intensif de la zone retarda la princesse, Rasi et Azlyn, qui furent projeter au loin par le souffle des explosions. Antares Draco donna l’ordre à la navette de quitter les lieux, la survie de l’Empereur étant leur priorité, et ce malgré l’absence de la princesse à bord. Trois jours plus tard, les guerriers Sith continuaient de fouiller les lieux afin d’éliminer les derniers survivants, mais ils ne trouvèrent aucune trace de l’Empereur. Ils réussirent malgré tout à capturer la princesse et à l’envoyer sur Coruscant. Peu de temps après, Rasi et son ancienne Padawan, toujours sur Agamar, surprirent deux combattants Sith du nom de Bokar et Yuln, à fouiller les environs à la recherche de l’Empereur. Ils écoutèrent leur conversation, durant laquelle Bokar affirma que les faibles périssaient toujours, qu’ils soient Jedi, Chevaliers Impériaux, ou Sith. Le visage caché dans une large bure, Rasi se révéla aux deux Sith, confirma les propos de Bokar et dégaina son sabre laser. En en éclair, il tua Bokar, puis Azlyn élimina son acolyte l’instant suivant. Après cela, la blessure de Rasi recommença à le faire souffrir. Azlyn lui fit remarquer que la princesse avait été capturé et que de fait, elle avait failli à sa mission. Néanmoins, Rasi tenta de la réconforter en lui expliquant que c’était probablement dû à la volonté de la Force, et qu’ils feraient mieux de prendre la direction de Bastion afin d’informer l’Empereur de la capture de sa fille. De retour sur Bastion, Azlyn fut réprimandée sévèrement par Antares Draco, qui ne manqua pas de lui reprocher l’échec de son devoir et la capture de la princesse Marasiah, qu’elle était censée protéger au péril de sa vie. Azlyn lui expliqua qu’ils avaient bien tenté de la récupérer sur le croiseur Sith, mais qu’ils avaient été repérés et qu’ils avaient dû s’enfuir au risque de mourir inutilement. Ne pouvant s’empêcher de prendre la défense d’Azlyn, Rasi s’interposa et tenta de faire comprendre au capitaine des Chevaliers Impériaux que grâce à leur retour, ils savaient que la princesse était sur Coruscant. Il fit également remarquer qu’à eux deux, ils n’avaient pas pu affronter toute la flotte Sith. Draco, dont la relation amoureuse avec la princesse était connue de tous, était particulièrement sujet à la colère en cet instant précis, et avait du mal à comprendre. Ensuite, il usa de la Force pour projeter Rasi en arrière, avant de lui affirmer qu’à leur place, il aurait sans aucun doute combattu l’entièreté de la flotte Sith à lui seul. Quelques temps plus tard, Draco, accompagné de son camarade Ganner Krieg et du Jedi Shado Vao, parvinrent à délivrer la princesse sur Coruscant. Malheureusement, Draco fut capturé au cours de cette opération.

III – Mettre fin à la guerre :

L’alliance conclue entre les Jedi, les Impériaux et les membres de l’Alliance Galactique était sur le point d’être concrétisée, au travers d’une gigantesque opération éclair sir Coruscant. Le but de la manœuvre était de reprendre Coruscant, capitale galactique, et d’éliminer définitivement Dark Krayt. Rasi fut partie d’un commando chargé d’infiltrer le Temple Sith, composé de Cade Skywalker, des chevaliers impériaux Azlyn Rae, Ganner Krieg et Sigel Dare, des Jedi Wolf Sazen et Shado Vao, mais aussi de Morrigan Corde, la mère de Cade. De son côté, Rasi fut chargé d’empêcher leurs ennemis de déclencher l’alerte, aux côtés de Cade Skywalker et Morrigan Corde. Plus tard, Rasi fit équipe avec Shado Vao, afin de combattre de nombreux guerriers Sith, permettant ainsi à Cade Skywalker de s’occuper de Dark Talon dans un premier temps avant que ce dernier n’en vienne à croiser le fer avec Dark Krayt. Au cours de cet ultime assaut, Sigel Dare fut blessée et Wolf Sazen s’entretua avec Dark Stryfe. Finalement, Krayt fut tué par Cade et la bataille fut remportée. Malheureusement, au cours de cet assaut, l’Empereur Roan Fel avait succombé au Côté Obscur en choisissant d’utiliser un virus donné par Dark Maladi, qui aurait pu tuer tout les habitants de la planète à l’exception des Sith. Draco avait donc dû tuer l’Empereur afin d’éviter une hécatombe. C’est lors des funérailles de Roan Fel, auxquelles Rasi assista comme de nombreux Jedi et Chevaliers Impériaux, que fut annoncé l’établissement du Triumvirat de la Fédération Galactique. Ce nouveau gouvernement serait alors dirigé par un représentant des trois “puissances” qui le composaient : la maître K’Kruhk des Jedi, l’Amiral Gar Stazi de l’Alliance Galactique, et Marasiah Fel, la fille de Roan, de l’Empire Galactique.

Rasi Tuum et Azlyn Rae sur Agamar en 138 ABY.
(image extraite de “Legacy 49 : Extremes, Part 2“)

Liste des œuvres :

BD/Comics :
– “Legacy tome 5 : Loyauté”
– “Legacy tome 8 : Monstre”
– “Legacy tome 9 : Le Destin de Cade”
– “Legacy tome 10 : Guerre Totale”

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– Legacy 0
– The Complete Star Wars Encyclopedia (Tuum, Rasi)

Auteur : Absolute
Date de mise en ligne : 31/09/2020

Cette fiche a été lue 164 fois

Les commentaires sont fermés.