Talon (Dark)

Dark Talon

Espèce : Twi’lek (Lethan)
​Genre : Féminin
​Naissance : Date Inconnue – Korriban

Langages : Basic, Ryl
Apparence :
Peau rouge (recouverte de tatouages noirs), yeux jaunes
Fonction : Dame Sith, Main de Dark Krayt
​Maître : Dark Ruyn, Dark Krayt
​Apprenti : Cade Skywalker (brièvement)

​Affiliation : Sith Unique, Empire Galactique de Dark Krayt
​Arme : Sabre laser (rouge)

I – Entraînement et ascension :

La Twi’lek Dark Talon vit le jour sur la planète Korriban, où elle fut endoctrinée dès l’enfance par le Nouvel Ordre Sith, pour servir son fondateur : Dark Krayt. Cependant, on ignore son nom d’origine, si tant est qu’elle en avait un. Sith de troisième génération du Sith Unique, elle passa donc toute sa vie à s’entraîner sans relâche au sein même de l’Académie Sith pour ne pas décevoir son maître, Dark Ruyn, et pour être digne plus tard de se tenir aux côtés de leur vénéré Seigneur. On sait peu de choses de sa vie sur Korriban, si ce n’est qu’elle fut dès son plus jeune âge une duelliste hors-paire, doublée d’une stratège exceptionnelle. La Twi’lek maîtrisait les arts martiaux à la perfection, et savait se servir de nombreux pouvoirs, tels que la tromperie de Force, le bouclier de Force, l’écrasement de Force, les éclairs de Force ou la télékinésie. Ruyn amena plusieurs fois son apprentie jusqu’à Coruscant, dans le temple Jedi reconvertit en temple Sith depuis le coup d’état de Krayt sur l’Empire Fel. Là, il lui montra une oeuvre d’art Sith, un grand mur remplit de lignes et de cercles rouges. Son auteur avait demandé à son apprenti de le tuer pour ajouter à son travail les ténèbres de sa mort. C’est ici que Ruyn aimait méditer. En 137 ABY, après tant d’années d’entraînement, Talon fut amenée aux pieds de Dark Krayt pour y être présentée. Agenouillée devant son maître, elle attendit qu’il lui adresse la parole. Ruyn lui assura fermement que son élève était prête à le servir, qu’elle était la meilleure qu’il ait jamais formé. Krayt lui demanda si Ruyn avait été un bon professeur. Elle répondit que c’était le seul qu’elle avait connu. Le Seigneur Noir des Sith lui demanda ensuite si elle respectait son mentor, si elle était attachée à lui. La Twi’lek acquiesça, et Krayt lui ordonna de tuer Ryun. Allumant son sabre laser à lame rouge, elle se jeta sur son maître l’instant suivant et le décapita d’un geste grâcieux et précis. Krayt lui demanda si elle savait pourquoi son maître devait mourir. L’apprentie Sith lui répondit qu’elle l’avait fait parce qu’il le lui avait ordonné. Krayt lui ordonna d’approcher et l’entoura d’une énergie électrique. Elle avait réussit l’épreuve finale sans faillir. Le Seigneur Noir la baptisa officiellement Dark Talon et en fit son assassin personnelle, la Main du Sith Unique. Désormais, elle ne recevrait ses ordres que de l’Empereur, et en ferait ses rapports qu’à lui. Talon fut honorée de sa nouvelle position. Krayt n’attendit pas pour lui donner sa première mission. Depuis sept ans, Roan Fel gênait les plans de son maître, mais se cachait avant d’en subir les représailles. Krayt n’avait pas réussit à le localiser, mais avait un moyen de le faire à présent.

Profil : Dark Talon, Main du Sith Unique (image extraite de “Legacy 0“).

“- Apprentie… Sais-tu pourquoi ton maître devait mourir ?
Parce que vous me l’avez ordonné, maître.
– La future Dark Talon faisant preuve d’une loyauté absolue envers Dark Krayt.

Talon auprès de son maître Dark Krayt.
(image extraite de “Jedi vs. Sith : The Essential Guide to the Force“)

II – Traque de la princesse Marasiah Fel :

En effet, la princesse Marasiah Fel, la fille de Roan Fel, lui servait souvent d’émissaire pour diverses missions. Son maître avait appris qu’elle se trouvait sur Socorro, dans un temple affilié à la Mission Impériale. Il prévint Talon qu’elle voyageait avec un chevalier impérial du nom d’Elke Vetter. Le but de la mission était simple : attaquer Marasiah Fel et la laisser fuir, afin qu’elle conduise les Sith auprès de son père, qui gênait tant Dark Krayt. Talon se rendit donc seule sur Socorro à bord d’un chasseur de classe Fury. Elle attaqua Marasiah dans le temple, qui subit de nombreux dégâts au cours du combat. Le chevalier Elke Vetter affronta Talon en combat singulier, tandis que Marasiah et Astraal fuyaient les lieux. Vetter se montra un digne adversaire, mais pas suffisamment fort pour résister longtemps à la Twi’lek. Talon parvint à lui trancher le poignet gauche, puis à percer sa jambe droite. Ensuite, elle lui envoya un puissant coup de pied, qui projeta son adversaire au sol et lui fut perdre son sabre laser à lame blanche. Blessée et désarmée, Vetter ne put rien faire de plus contre Talon. La jeune femme, adossée contre un mur, lança à Talon qu’elle pouvait bien la tuer, puisque la princesse Marasiah s’était déjà échappée. Talon rengaina son sabre laser et s’agenouilla devant le chevalier vaincu. Elle répondit que son évasion était voulue par son maître. La Twi’lek projeta ses sens dans l’esprit de Vetter pour la torturer. Elle réussit à savoir que la princesse s’était échappée avec une missionnaire impériale nommée Astraal Vao. La torture mentale fut telle que le chevalier impérial se mit à saigner des yeux, du nez et de la bouche. Ayant obtenu ce qu’elle voulait, Talon fit savoir à Vetter que son but n’était pas de capturer Marasiah, mais de découvrir où se cachait Roan Fel. Alors, elle les tuerait tout les deux. Après cela, elle assassina Elke Vetter d’un puissant éclair de Force avant de reprendre sa traque. Ainsi, Talon confirmait les rumeurs qui avançaient que sa cruauté rivalisait avec celle de Dark Krayt en personne. Talon retrouva Marasiah et Astraal dans une zone urbaine délabrée, où les deux fugitifs continuaient de la fuir. Elle surprit une conversation entre ses deux cibles, qui mentionnait leur prochaine destination : Vendaxa. Montant une moto-speeder, Talon continua de traquer Marasiah et Astraal jusqu’à apercevoir un vaisseau dans lequel elles étaient en train de monter. Il s’agissait du Mynock, qui appartenait à Cade Skywalker et ses compagnons chasseurs de primes, Jariah Syn et Deliah Blue. Talon arriva juste après que le vaisseau ait décollé en urgence pour lui échapper. Mais, comme le savait déjà, ce vaisseau irait sur Vendaxa. Alors, pour le bien de sa mission et celui de son maître, elle s’y rendrait aussi.

Une fois sur place, elle suivit le groupe de fugitifs jusqu’au vaisseau échoué des parents d’Astraal Vao, où elle était censée rejoindre son frère Jedi Shado Vao, ainsi que Wolf Sazen. Elle manipula les esprits d’une meute de vanx – des créatures carnivores – pour les soumettre à sa volonté. Talon détruisit le vaisseau de Vao et Sazen pour ne pas qu’ils s’enfuient. Ensuite, elle s’attaqua à ses ennemis en surgissant des ténèbres, sa meute carnivore à ses côtés. Tandis que les vanx s’en prenaient à tout le groupe de fugitifs, Talon s’attaqua en premier aux Jedi, qu’elle jugeait comme étant les plus dangereux. Ses adversaires se défendaient bien, mais aucun de leurs coups ne la toucha. Elle se présenta aux deux Jedi comme étant Dark Talon, bras droit de son maitre. Elle connaissait déjà Wolf Sazen, puisqu’elle avait déjà entendu parler de lui. En effet, Dark Nihl avait coupé le bras de ce Jedi quelques années auparavant. A présent, elle allait prendre sa vie. Elle projeta Shado Vao contre une pierre grâce à une puissante poussée de Force, puis foudroya Sazen. Marasiah Fel alluma son propre laser et s’interposa entre Talon et les deux Jedi affaiblis. Elle ne laisserait pas tuer une deuxième personne qui se battait pour elle, la mort de Elke Vetter lui avait suffit. Talon avait senti la Force émaner de la princesse et avait déjà compris que Vetter était son maître. Mais contrairement à cette dernière, Marasiah n’était même pas chevalier, pas assez forte pour réussir quoique ce soit. A son tour, Marasiah fut désarmée et projetée au sol par la seule volonté de Talon. Les trois chasseurs de primes, Cade Skywalker, Jariah Syn et Deliah Blue, décidèrent de se battre pour leur vie. Ayant terminé de tuer les vanx envoyés par Talon, ils dirigèrent leurs blasters vers la Twi’lek et firent feu. Cependant, Talon n’eut aucun mal à dévier leurs tirs et les priva de leur armes l’instant suivant. C’est alors que quelque chose d’inattendu se produisit. Cade Skywalker souleva, par sa seule volonté, la carcasse du vaisseau des Vao et la projeta sur Talon. Surprise, la Sith ne put esquiver et fut violemment percutée. Elle et la carcasse de vaisseau furent envoyés plus loin dans les fourrés, donnant ainsi à ses ennemis du temps supplémentaire pour s’échapper. Heureusement, Talon ne fut pas blessé à l’impact, parvenant à s’extirper de cette mauvaise situation sans encombre. Talon resta cachée dans la flore, observant ses ennemis, regroupés dans et autour du Mynock, grâce à ses macro-jumelles. Krayt décida de lui envoyer des renforts, menés par son Poing, Dark Nihl, pour la soutenir dans son combat lorsque Roan Fel arriverait sauver sa fille avec ses chevaliers. Lorsque Nihl la contacta par comlink et lui demanda ses instructions, la Twi’lek lui répondit de lui envoyer des troupes discrètement, car ses ennemis la croyait blessée ou morte, et qu’elle ne voulait pas briser cette illusion. Elle souhaitait attendre l’arrivée de Roan Fel avant de tuer tout le monde. Soudain, deux chasseurs Predator firent s’approchèrent à grande vitesse du Mynock. Un chasseur Fury allié à Talon les abattit tout deux.

Les deux guerriers sautèrent de leurs appareils et Talon savait qu’enfin, elle avait coincé le faux empereur. Les deux chevaliers avaient leur visage dissimulé sous une cape, étaient vêtus de rouge et arboraient un sabre laser blanc. Talon se montra à ses ennemis, sabre laser en main. Elle désigna un des deux chevaliers arrivés en renfort, qu’elle savait être Roan Fel, et lui annonça sa mort à venir, désirée par son maître. Celui lui répondit qu’elle devait être stupide pour penser qu’il était Roan Fel. Elle avait donc été trompée : il ne s’agissait nullement du faux empereur… mais des chevaliers impériaux Antares Draco et Ganner Krieg. Draco nargua Talon en lui annonçant que Fel avait bien compris le piège de Krayt et que son maître était encore plus stupide qu’elle pour penser qu’il se laisserait avoir. Draco lui donna une chance de se sauver tant qu’elle en avait la chance. Mais ce n’était pas dans les plans de Talon. Aussitôt, elle fut rejointe par Nihl et ses guerriers Sith. Alors, elle ordonna la capture de Marasiah Fel, qui avouerait tout sous la torture, et le meurtre des autres, dont les cadavres nourriraient les charognards de Vendaxa. Dans la bataille, Nihl affronta Wolf Sazen, tandis que Talon croisa le fer avec Shado Vao. Lorsque Marasiah Fel fut blessé par un guerrier Sith en sauvant la vie de Cade, ce dernier entra dans une rage folle. Il s’empara du sabre laser de Marasiah et attaqua Nihl. Talon dit à son allié de se méfier de cet humain, car la Force faisait rage en lui. Shado Vao toujours en duel avec Talon, lui annonça que son plan avait échoué à la mort de la princesse. Mais pour Talon, sa mort importait peu, puisque l’Empereur viendrait bien récupérer son corps lorsque tout le monde sur Vendaxa serait mort. Mais Shado Vao n’avait pas l’intention de se laisser tuer. Les deux Twi’leks croisèrent de nouveau le fer. Malheureusement, le combat tourna en faveur de leurs ennemis. Grâce à l’aide de Skywalker et ses alliés, les fugitifs parvinrent à repousser Nihl et Talon, ainsi qu’à tuer leurs guerriers Sith. Talon ne lâcha pas Vao un seul instant. Cade Skywalker tenta de s’interposer, mais Vao lui intima de rester en retrait car il n’avait pas les capacités requises. Leurs ennemis montèrent tous à bord du Mynock, mais Talon n’était pas décider à les laisser s’échapper. Elle tenta de sauter sur la passerelle du Mynock en plein vol, mais fut repoussé par Antares Draco d’une poussée de Force. Talon souhaitait les poursuivre à bord de leurs propres vaisseaux, mais Nihl lui fit savoir que c’était inutile. Leurs ennemis seraient déjà en hyperespace avant même qu’ils n’accèdent à leurs chasseurs. Il ajouta que la seule chose à faire était d’informer Dark Krayt de son échec. La mission étant sous son commandement, il était certain que le Seigneur Noir la tuerait et qu’il serait le seul “bras droit” de leur Empereur. Une fois de retour sur Coruscant, elle se prosterna devant son maître, assis sur son trône. Elle était prête à mourir pour son échec. Cependant, elle avait apporté à Krayt des informations très importantes, notamment le fait qu’il existait encore un Skywalker. Il avait également appris les exploits de Cade, notamment le fait qu’il avait guéri la princesse d’une blessure mortelle, démontrant par là sa puissance dans la Force. Talon lui demanda s’il souhait qu’elle le tue, mais Krayt lui somma de l’amener à ses pieds. En effet, les dons de Cade Skywalker pouvaient sans doute lui être utile. Comme toujours, Talon accomplirait la volonté de son maître.

Talon surgît de sa moto-speeder sur Socorro.
(image extraite de “Legacy Era Campaign Guide“)

III – Entraînement de Cade Skywalker :

Un Jedi Bothan du nom de Hosk Trey’lis avait été capturé et envoyé au tréfonds du temple Sith de Coruscant pou y être torturé. Cade Skywalker s’introduisit dans le temple pour le délivrer des Sith. Mais Talon sentit la présence de Skywalker et était décidée à ne pas le laisser s’échapper. Immédiatement, elle attaqua Skywalker, qui parvint à parer son coup avec son sabre laser. Son adversaire semblait emplit de haine à l’écart des Sith, il hurla qu’il les voulait tous morts. Après quelques échanges de coups, Talon fut désarmée et mise au sol. Skywalker pointa son sabre laser vers elle, Nihl s’interposa et l’étrangla avec la Force. Skywalker, impuissant, s’effondra au sol, inconscient. Talon se releva et fit savoir à Nihl qu’elle n’avait pas besoin de son aide. Ce dernier lui répondit qu’il n’était pas venu pour l’aider, mais parce que Skywalker l’intéressait. Quand Nihl se pencha vers Skywalker, Talon pointa son sabre laser dans sa direction. Elle était là sur ordre de Dark Krayt, qui voulait Skywalker vivant. Comme déçu, Nihl accepta ce fait et s’en alla informer Krayt de la capture de Skywalker, laissa Talon seule avec son ennemi inconscient. Plus tard, alors que Skywalker était interrogé par Dark Krayt en personne, Talon lui ramena Jariah Syn et Deliah Blue, les deux amis de Skywalker dont la capture était censée le rendre plus docile. Krayt était très intéressé par le pouvoir obscur enfoui en Skywalker, ainsi que sa capacité de guérison exceptionnelle. Seulement, il n’avait l’air décidé à en faire usage pour Krayt. Aussi, Maladi utilisa son alchimie Sith pour implanter des excroissances Vong dans les corps de Syn et Blue, qui les tuerait si Skywalker n’intervenait pas. Bien évidement, l’ex-Jedi fut contraint d’utiliser tout ses talents pour soigner ses deux compagnons, sous les yeux de Krayt et ses acolytes. Ensuite, Krayt demanda à Skywalker de rester auprès des Sith en échange de la libération de ses amis. Sans autre choix possible, Skywalker accepta le marché. Krayt ordonna à Talon d’escorter Syn et Blue hors du temple et d’assurer leur sécurité jusque-là. Obéissant à son maître, la Twi’lek dirigea les deux chasseurs de primes en dehors du temple Sith, avant de revenir auprès de Krayt. Trois jours plus tard, Talon, Nihl et Maladi escortèrent Cade Skywalker jusqu’à la salle du trône de Krayt. A l’entrée, Dark Wyyrlok III les attendait. Il annonça que seuls Skywalker, Talon et lui-même pouvaient entrer, les seuls devant attendre dehors. Nihl tenta bien de le contredire, mais se ravisa : on ne discutait pas les ordres de Krayt. Une fois auprès de leur maître, Skywalker se fit offrir à manger et à boire. Ensuite, Krayt révéla son passé de Jedi à Skywalker et lui montra son véritable visage, celui qu’il avait sous son masque. Lorsque Krayt mentionna son duel sur Tatooine avec Obi-Wan Kenobi et la ferme cachée qui abritait Luke Skywalker, Cade lui manqua de respect. Talon lui intima de respecter le pouvoir de son maître et usa de la Force pour le projeter au sol.

Immédiatement, Cade Skywalker se releva et souhaita lui montrer son pouvoir à lui. Talon se retrouva violemment plaquée contre un mur, écrasée par la Force. Skywalker s’approcha d’elle et avec colère, lui enserra le visage. Il lui proposa de la soigner… ou de la tuer et lui demanda si elle voulait essayer. Imperturbable, Talon répondit négativement, sans montrer la moindre peur. Krayt intervint pour lui parler de sa colère, celle qui faisait partie de lui depuis toujours. Skywalker sembla se résigner à accepter sa part d’ombre, et Krayt brisa ses chaînes. Ensuite, le Seigneur Noir des Sith ordonna à Skywalker de soigner Talon, qui serait son professeur. Skywalker obéit, et enlaça la Twi’lek. Une aura électrique les entoura tout deux et Talon sentit l’énergie du transfert noir parcourir son corps. Elle était guéri. Pendant huit jours, Talon entraîna Skywalker aux arts Sith, n’hésitant pas à le blesser et à risquer sa mort. Selon elle, s’il n’y avait pas de danger, il n’y avait pas d’intérêt. Lorsque Cade était blessé, elle lui ordonna de se soigner avec son pouvoir obscur. Elle n’hésitait pas à se servir de droides pour occuper Skywalker et à se dissimuler dans les ombres avant d’attaquer furtivement. Elle tenta de le provoquer, notamment en insinuant que les entrées n’étaient pas gardées, et qu’il lui suffisait de la vaincre pour qu’il puisse s’enfuir hors du temple. Mais Skywalker lui répondit qu’il n’avait aucun raison de partir puisque tout ce qu’il cherchait était ici. Pendant tout ce temps, Krayt observait l’entraînement de Skywalker. Après une séance d’entrainement, Skywalker revint la voir pour lui annoncer qu’il s’était entièrement guéri d’une blessure à l’épaule. Talon lui demanda ironiquement de la remercier pour ne pas avoir touché d’organe vital… Talon était désireuse d’offrir une nouvelle leçon à Skywalker, philosophique cette fois-ci. Elle affirma que les Sith n’étaient pas des barbares, simplement des guerriers dont la culture et la civilisation valait n’importe quelle autre à travers la galaxie. La seule chose qui différenciait les Sith des Jedi, c’était leur vision de la Force. Elle amena son élève auprès d’un grand mur de pierre couvert de cercles et de lignes rouges. Il s’agissait en réalité d’une œuvre d’art façonnée par un Sith, qui avait demandé à son apprenti de le tuer pour intégrer à son travail les ténèbres de sa mort. Le Seigneur Dark Ruyn l’amenait souvent ici lorsqu’il était son professeur, car il trouvait l’endroit propice à la méditation. Skywalker lui demanda où se trouvait son maître, et Talon lui répondit qu’elle l’avait tué. Krayt le lui avait ordonné, et on ne discutait pas ses ordres, comme Skywalker allait l’apprendre. Les Jedi lui avaient appris que les Sith étaient des monstres qui tuaient leurs maîtres pour prendre le pouvoir, mais c’était du passé. Le Sith Unique avait changé. Elle ajouta que si Ruyn ne l’avait pas jugé prête, il aurait paré son attaque. Mais le maître de Talon avait accepté la mort pour qu’elle puisse toucher le Côté Obscur et achever sa formation.

L’art incarne la pensée et la philosophie d’une civilisation. Il lui donne une forme. Le Sith qui a créé ceci était un guerrier et un artiste.
– Dark Talon s’adressant à Cade Skywalker, à propos d’une œuvre d’art Sith.

Ils continuèrent de marcher et se rendirent auprès d’une immense statue de XoXaan, où Talon avoua qu’elle serait honorée d’être tuée par Skywalker le jour où il finirait sa formation. Skywalker souhaita savoir quand elle était devenue Sith. Mais elle était née Sith et n’avait rien connu d’autre. Quant à Krayt, Talon connaissait les légendes de sa ascension au rang de Sith. Elle raconta à Cade comment Krayt avait trouvé l’holocron de XoXaan sur Korriban lors d’une traque de chasseur de primes, et comment il avait succombé au Côté Obscur suite aux tortures des Yuuzhan Vong. Selon Talon, XoXaan avait ouvert “les yeux du dragon”. Elle demanda à Skywalker si les siens s’étaient ouverts. L’obscurité l’appelait, elle était très présente dans ce temple, quel choix Skywalker allait-til faire ? Ivres de passion, Talon et Skywalker s’embrassèrent près d’un brasier, allumé à la gloire de XoXaan. Cependant, Talon n’était pas dupe. Plus tard, lorsque son élève s’était endormi, elle contacta Krayt par holo-communication. Elle lui annonça avoir renforcé son lien avec Skywalker, mais ce dernier mentait : il faisait semblant d’avoir rallié la cause Sith. Selon Krayt, son mensonge finirait par devenir la réalité. Après tout, il n’avait personne pour l’aider et il n’était pas quelqu’un de naturellement bon, comme l’étaient certains Jedi avec qui Krayt avait servit durant la Guerre des Clones. Après une séance passée sur l’étreinte de la douleur, un outil de torture Vong, Cade Skywalker tenta de s’enfuir du temple Sith. Mais Talon savait déjà ce qu’il entreprenait de faire et le surprit dans le laboratoire de Maladi. Cade joua de nouveau la comédie, prétextant qu’il avait besoin de la voir et de la toucher, mais cela ne prit pas. Sans prévenir, Tavion le repoussa violemment grâce à la Force. Skywalker fut assommé contre un des réservoirs expérimentaux de Maladi et fut amené aux pieds de Dark Krayt, dans ses appartements privés. Seuls Talon et Nihl furent présents pour assister à la colère de leur maître. Krayt était furieux d’une telle traîtrise. Toutefois, il n’abandonna pas l’idée de faire basculer Skywalker. Il ordonna vivement à Skywalker de tuer Hosk Trey’lis, le Jedi Bothan pour qui Skywalker s’était risqué au sein même du temple Sith. Mais il refusa de le tuer. Talon et Nihl empêchèrent Skywalker de bouger en le cernant de leur sabre laser. Krayt décida de tuer lui-même Trey’lis et l’assassina avec son propre sabre laser. Emplit de colère, Skywalker s’empara du sabre laser de son père, que Krayt avait exposé dans une vitrine, et se prépara au combat. Talon se précipita pour l’arrêter, mais le Jedi fut plus rapide. Il lui transperça le bas-ventre, et la Twi’lek s’effondra. Quelques instants plus tard, Nihl perdit son bras droit et fut vaincu. Krayt ordonna à Skywalker de tuer Nihl, lui qui était le meurtrier de son père. Mais le Jedi refusa et s’élança vers le Seigneur Noir, qu’il désirait également vaincre. Finalement, Morrigan Corde fit irruption dans le temple et tira dans le dos de Krayt. Ces quelques secondes de répit permirent à Skywalker de sauter par la baie vitrée brisée et de s’enfuir du temple à bord du Mynock, qui l’attendait en contre-bas. Après le combat, Wyyrlok III et Maladi pénétrèrent dans les quartiers de Krayt. Le Seigneur Noir des Sith était très en colère vis-à-vis de Talon et Nihl, qui avaient échoué à retenir Cade Skywalker. Il refusa que Maladi ne soigne le bras de Nihl et ordonna qu’on lui place un bras bioforme Vong. Quant à Talon, inconsciente, il la laissa tout juste être placée en méditation curative. Elle récupérerait, ou elle mourrait. Mais Dark Talon n’était pas décidée à mourir.

Talon devant l’œuvre d’art Sith où son maître l’amena plusieurs fois.
(image extraite de “Legacy 0½“)

IV – Trahison sur Had Abbadon :

Talon parvint finalement à guérir et retourna auprès de Krayt pour le servir. Quelques temps plus tard, un Sith du nom de Dark Reave se présenta à Krayt. Talon, Stryfe, Maladi et Wyyrlok III étaient alors présents à ses côtés. Reave leur jura avoir vu Cade Skywalker sur Had Abbadon, où il était en post plus tôt. Krayt remarqua que Reave était blessé. Lorsqu’il souhaita connaitre l’auteur de ses blessures, Reave mentionna une femme Jedi qui avait utilisé sa magie Sith pour changer ses hommes en monstres. L’instant suivant, le Sith se métamorphosa en rakghoul et se rua sur Krayt, mais fut décapité par Stryfe aussitôt. Maladi leur parla brièvement de la peste des rakghouls, qui sévissait sur Taris quatre-mille ans auparavant, et qui étaient censés avoir disparu depuis. Un fonctionnaire impérial transmis un appel en provenance de Had Abbadon. Krayt et ses suivants se retrouvèrent face à Karness Muur, prisonnier dans le corps d’une femme Jedi via son talisman. Muur proposa Krayt de le rencontrer, seul naturellement. Pour le motiver, Muur montra Cade Skywalker, qu’il avait capturé, et lui affirma qu’il l’avait torturé pour obtenir quelques informations de la maladie de Krayt. Ne pouvant bien évidement pas le laisser seul, Talon, Stryfe, Maladi et Wyyrlok III accompagnèrent Krayt sur Had Abbadon à bord d’un destroyer. Une fois en orbite, seul Wyyrlok III ne monta pas dans le chasseur Fury à destination de la surface. Alors qu’ils approchaient de la planète, Stryfe s’étonna que Talon soit encore en vie alors qu’elle avait déçu le Seigneur Noir des Sith. Talon se contenta de répondre que leur vie, comme leur mort, dépendait de sa volonté, et qu’elle se tuerait sur son ordre s’il le désirait… Débarquant sur Had Abbadon, Talon suivit son maître à la rencontre de Muur, en compagnie de Stryfe et Maladi. Effectivement, Cade Skywalker semblait bien attaché, prisonnier du Sith. Krayt ordonna à Talon de l’emmener, tandis que lui et Muur se livraient à une sorte de méditation Sith pour combattre sa maladie. Mais Talon remarqua que Skywalker s’était libéré. De justesse, elle para un coup de sabre laser et prévint son maître qu’il s’agissait d’un piège. C’est alors qu’un contingent de Jedi et de Chevaliers Impériaux sortirent de nulle part, tous entourés d’une nuée de rakghouls. Quant à Karness Muur, la Jedi Celeste Morne reprit le contrôle de son corps et vint en renfort à leurs ennemis. Talon souhaita s’occuper de Skywalker, qui continuait ses petites provocations en esquivant ses coups. Au cours de leur combat, Talon tenta de séduire Skywalker, prétextant qu’ils s’étaient rapprochés au temple Sith. Elle ajouta que leurs émotions incontrôlées, mélangées à de la haine et du désir, les poussaient à la limite. Selon elle, lorsqu’il l’avait soigné dans le temple, cela avait créé un lien entre eux. Skywalker était en colère contre les Sith pour la mort de son père, pour sa séquestration sur Coruscant, contre Talon même… mais elle sentait aussi du désir en lui, du désir pour elle et pour le Côté Obscur. Mais Skywalker n’en cru pas un mot. Dans un élan de colère, il usa de la Force pour la repousser violemment contre une infrastructure. Vaincue, Talon ne pu assister au reste de l’affrontement. Finalement, Krayt fut grièvement blessé par leurs ennemis. Stryfe, Maladi et Talon furent blessés également, mais tous furent placés dans une cuve de bacta pour y être soignés.

Notre vie et notre mort à tous dépendent de la volonté du Seigneur Krayt, Stryfe. Sur un mot de lui, je m’arracherais le coeur. Ou le tien.
– Dark Talon à Dark Stryfe, alors en route pour Had Abbadon.

Il s’avéra que Wyyrlok III avait assassiné Krayt par ambition personnelle. Seulement, afin de garder l’unité de l’Armée et de tout les membres du Sith Unique, il dû faire croire à tous que Krayt était encore en vie, lui seul sachant pertinemment que ce n’était pas le cas. Il plaça donc le corps de l’empereur mort dans une chambre de stase sur la planète Korriban, et fit garder l’entrée par sa fille Saarai afin que personne ne puisse y pénétrer. Wyyrlok s’autoproclama régent le temps que Krayt ne se remette de ses blessures… Talon, tout comme ses acolytes, accepta la régence de Wyyrlok III et quitta Coruscant pour y garder la chambre de Krayt à la place de Saarai. Peu de temps après, Darth Nihl se rendit sur Korriban afin de vérifier l’état de Dark Krayt. A son approche, Talon alluma son sabre laser. Nihl affirma que le Seigneur Krayt l’avait appelé. Mais Talon n’avait pas senti cet appel. Il suggéra que Krayt ne l’avait peut-être pas appelé elle. Méfiante, la Twi’lek proposa qu’ils rentrent tout deux en même temps dans la chambre de stase. Lorsqu’ils se retrouvèrent devant le lieu de repos de leur maître, ils firent une découverte surprenante : Dans le champ de stase, le Seigneur Krayt était absent, seule se trouvait son armure, vide. Si Nihl partit aussitôt rendre compte de leur découverte à Wyyrlok, la Twi’lek fut horrifiée de constater l’absence de son maître. C’est alors qu’elle reçu l’appel de Dark Krayt dans la Force, au cœur même de la Vallée des Seigneurs Noirs. Sans en parler à quiconque, elle suivit l’appel dans les catacombes, équipée d’une torche uniquement. Talon entendait toujours la voie de Krayt. Elle lui disait que Nihl était à sa recherche, qu’il avait trouvé son chemin dans les tombeaux. Nihl trouverait Talon, mais seulement lorsque Krayt l’aurait décidé. Krayt savait qu’elle lui était fidèle, que le pouvoir qu’elle désirait depuis longtemps, il le lui donnerait. Finalement, elle retrouva son maître. Krayt était dans un piteux état, d’une apparence momifiée. Talon lui expliqua que Nihl et Wyyrlok III avaient découvert son secret et que ce n’était qu’une question de temps. Mais Krayt lui assura que le temps importait peu. Sur Had Abbadon, Muur lui avait montré comment guérir. Sa renaissance avait déjà commencé.

Dark Talon, Main de Krayt, aux côtés de Dark Nihl, Poing de Dark Krayt.
(image extraite de “Legacy tome 03 – Les Griffes du Dragon“)

V – Désillusion :

Quelques temps plus tard, Nihl retrouva Talon et l’engagea immédiatement dans un duel au sabre laser. Il l’accusait d’avoir tué Krayt et d’avoir volé son corps. Sans répondre, Talon para les coups de son adversaire. Soudain, Nihl fut projeté au sol par une force invisible. Alors, le Seigneur Dark Krayt révéla sa présence. Il affirma que Talon était fidèle, obéissante, et qu’elle avait répondu à son appel dans la Force. Nihl lui, était venu chercher l’assurance qu’il était mort, et le tuer dans le cas contraire. Mais il comprenait, après tout, c’était la voie des Sith. Krayt invita Talon et Nihl à le suivre pour leur montrer quelque chose. Il les fit entrer dans un laboratoire, où reposait en stase des soldats Sith d’une nouvelle génération, d’une obéissance aveugle et d’un grand pouvoir. Il se dirigea vers un soldat qui gardait la pièce et lui ordonna de se tuer. L’instant suivant, le garde se suicida, démontrant par là l’obéissance inconditionnelle dont parlait Krayt. Le Seigneur Noir leur présenta également un tout nouveau prototype de chasseur, les Annihilateurs, qui ne faisaient qu’un avec l’esprit du pilote Sith. Krayt avait connu la mort, mais il en était revenu avec un pouvoir démultiplié. Puisant dans le Côté Obscur, il envoya un puissant signal dans la Force, perceptible par tout ceux qui servaient les ténèbres, que même Antares Draco et Cade Skywalker purent sentir. C’était un message destiné à tout ses fidèles, mais aussi certains ennemis : L’Empereur Dark Krayt était de retour, plus puissant que jamais. À bord de son vaisseau Dragon, Krayt, accompagné de Talon et Nihl, fit son grand retour sur Coruscant. La première chose que fit le Seigneur Noir fut de se rendre jusqu’au Temple Sith, là où l’attendait Wyyrlok. Personne ne leur opposa une quelconque résistance. Tous attendaient le retour de leur Seigneur. Mais, une fois à la salle du trône, Wyyrlok prît soin d’envoyer sa garde personnelle à leur rencontre. Talon n’eu cependant aucune difficulté à éliminer les traîtres. Elle fut également soutenue par les nouveaux soldats Sith de son maître, assistant ainsi à leurs formidables prouesses martiales. Et c’est ainsi que Krayt fit de nouveau face à Wyyrlok. Si Stryfe promit son allégeance au vainqueur, Talon, elle, ne croyait qu’en son maître, qui se devait de terrasser le traître. Un duel des plus violents éclata entre Krayt et Wyyrlok. Si au début, le Chagrien semblait mener l’affrontement grâce à sa torture mentale, Krayt retourna l’issue du duel en transperçant le traître de ses deux sabres laser. Vaincu, Wyyrlok III s’effondra aux pieds de Stryfe, mort. Talon assista dès cet instant à la nouvelle ascension de son maître. La guerre pouvait reprendre, et la galaxie allait souffrir comme son maître avait souffert. Talon eut pour mission de rejoindre Dark Havok sur Korriban, où était emprisonné le Chevalier Impérial Antares Draco, qui malgré la torture, n’avait toujours pas révélé l’emplacement du temple caché des Jedi. Sur place, Havok utilisa une illusion Sith sur Talon afin de la faire passer pour Marasiah Fel. Il fit croire que la princesse avait capturé et menaça de la tuer sous ses yeux. Draco, qui éprouvait de forts sentiments pour la princesse, céda et révéla l’emplacement du temple caché. Etant parvenu à remplir son rôle, Talon contacta Krayt par holo-communication et lui donna l’emplacement des Jedi : Taivas.

Satisfait, son maître lui donna pour mission de trouver Cade Skywalker et de lui livrer le Chevalier Impérial comme “cadeau”. Talon retrouva donc Skywalker sur la station spatiale de La Roue, dans le hangar d’arrimage du Mynock. Elle se montra à Skywalker et ses compagnons, qui se préparèrent aussitôt à se battre. Le Jedi semblait surpris, ne l’avait-il pas senti dans la Force ? Skywalker avait envoyé un message de mort à Dark Krayt. Talon lui signala qu’il l’avait bien reçu, et qu’elle lui apportait le sien. Aussitôt, elle projeta ses adversaires en arrière et échangea plusieurs coups de sabre laser avec Skywalker. Le Jedi semblait énervé et manifesta son envie de la tuer, mais Talon le taquina du fait qu’il s’amusait plus avec elle vivante que morte. Ensuite, elle lui révéla avoir placé un cadeau dans la soute de son vaisseau, entre la vie et la mort. Après avoir mis à terre Skywalker, elle quitta les lieux en esquivant quelques tirs de blaster. Antares Draco offert à Skywalker dans un bloc de carbonite, elle retourna auprès de son maître. Talon ne participa pas à l’assaut du Temple de Taivas, Krayt préférant garder à ses côtés sa plus fidèle servante. C’est Nihl qui mena les troupes Sith au combat. Malheureusement, la bataille fut un echec : la plupart des Jedi survécurent et les armées Sith subirent de lourdes pertes. Par ailleurs, une grande partie des troupes impériales envoyées sur place firent défection auprès de Roan Fel. C’est suite à cela qu’elle fut contrainte de défendre la capitale, Coruscant, car les Vestiges de l’Alliance Galactique et les loyalistes de Roan Fel avaient pris la décision d’y mener une ultime offensive. Restée au sol, elle dut faire face à une équipe d’infiltration, composée de Jedi et Chevaliers Impériaux. Parmi eux : Cade Skywalker, les Jedi Shado Vao, Wolf Sazen et Rasi Tuum, Morrigan Corde et les Chevaliers Impériaux Ganner Krieg et Azlyn Rae. Elle sentait que Skywalker voulait tuer Dark Krayt, elle sentait son envie de meurtre et sa colère. Accompagnée de nombreux Sith, elle engagea le combat pour protéger l’accès à la salle du trône. Dark Stryfe et Wolf Sazen s’entretuèrent au cours d’un virulent combat. De son côté, Talon tenta une fois de plus de rallier Skywalker à la cause des Sith, car elle était persuadée que le Jedi n’avait jamais eu de lumière en lui. Mais de nouveau, il refusa l’offre avec virulence. Après quelques échanges de coups, Talon envoya un puissant coup de Force, qui brisa le sol en morceaux. Mais Skywalker évita l’attaqua et parvint à écraser la Twi’lek sur le sol. Vaincue, elle tenta de prévenir son maître, et rentra en rampant dans la salle du trône, couverte de blessures et d’hématomes. Projetée contre une colonne par un Skywalker des plus haineux, elle tomba inconsciente. Lorsqu’elle reprît connaissance, tout avait changé. Nihl avait pris le commandement et ordonnait la dispersion de tout les Sith. Ils avaient perdu la guerre. Talon constata avec horreur que Krayt, l’homme qu’elle respectait plus que tout autre, était mort, tué des mains de Cade Skywalker. Loyale aux Sith, elle se promit, comme tout les autres ce jour là, de revenir un jour se venger de tout leurs ennemis. Elle disparut de la civilisation, choisissant temporairement l’anonymat jusqu’à nouvel ordre. Personne n’entendit jamais plus parler d’elle.

Talon apportant Antares Draco, plongé dans la carbonite, à Cade Skywalker.
(image extraite de “Legacy – War 3“)

Liste des œuvres :

BD/Comics :
– “Legacy tome 1 : Anéanti”
– “Legacy tome 3 : Les Griffes du Dragon”
– “Legacy tome 4 : Indomptable” (article Legacy 1/2 en fin de comics)
– “Vector tome 3”
– “Legacy tome 5 : Loyauté” (en cuve bacta)
– “Legacy tome 6 : Renégat”
– “Legacy tome 8 : Monstre”
– “Legacy tome 9 : Le Destin de Cade”
– “Legacy tome 10 : Guerre Totale”

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– “Authors of the Expanded Universe: The Legend of Dark Horse” (Insider 154)
– “Blaster” (Insider 118)
– “Blaster” (Insider 121)
– “Blaster” (Insider 125)
– Jedi vs. Sith : The Essential Guide to the Force
– “Launch Pad” (Insider 121)
– “Legacies of Future Orders” (Insider 88)
– Legacy 0
– Legacy 0½
– Legacy Era Campaign Guide
– “New Force Rising” (Insider 87)
– “Secrets of the Force” (Insider 123)
Star Wars Miniatures : Legacy of the Force
– “Star Wars Miniatures Strategy Showcase 1: The Hunt for Cade Skywalker” sur Wizards.com
Star Wars : The Legacy Collection
– “The Art of War” (Insider 89)
– The Complete Star Wars Encyclopedia (Talon, Darth)
– The Essential Guide to Warfare
– The Ultimate Visual Guide : Special Edition
– The Ultimate Visual Guide : Updated and Expanded

Auteur : Ismir Tinùviel
Date de mise en ligne : 24/01/2020
Dernière mise à jour : 21/12/2020

Cette fiche a été lue 1 625 fois

Les commentaires sont fermés.