Chasseur TIE/gt

Chasseur TIE/gt

Catégorie : Chasseur-bombardier
Constructeurs : Sienar Fleet Systems
Mise en service : Au début de l’Empire

Mensurations : 6,3 mètres (longueur) – 6,4 mètres (largeur) – 7,5 mètres (hauteur)
Armement : 1 canon laser, 1 tube lance-missiles à concussion
Équipement supplémentaire : Senseurs

Équipage : 1 pilote
Affiliations connues : Empire Galactique
Capacité de la soute : 10 tonnes métriques
Autonomie en voyage : 2 jours
Vitesse atmosphérique : 800 km/h

I – Histoire :

Mis en service dans les premiers temps de l’Empire Galactique, les TIE/gt étaient capables d’effectuer des frappes d’une extrême précision (d’où le “GT”, signifiant “ground targeting”, ou “ciblage terrestre”). Les chasseurs TIE/gt fonctionnaient généralement avec le soutien des chasseurs TIE/fc, qui fournissaient des données de scanner pour une précision extrême. Les grandes cibles, telles que les bâtiments et les vaisseaux capitaux, pouvaient être attaquées avec succès sans avoir besoin de données TIE/fc. Mais comme la majorité de l’équipement impérial, avec le temps il se retrouva cantonné aux avant-postes, comme soutien de troupes au sol, dans les secteurs les plus éloignés du Centre Impérial (Coruscant). En effet, avec la mise en service du bombardier lourd TIE/sa, le TIE/gt fut progressivement remplacé, devenu obsolète. Si pendant un temps, les TIE/gt formèrent des escadrons mixtes avec les TIE/sa au sein de la Marine Impériale, ils furent peu à peu supplantés par ces derniers, jusqu’à n’être utilisé que par les garnisons et bataillons reculés. Plusieurs années après la chute du pouvoir impérial, on pouvait encore croiser plusieurs de ces modèles parmi les mondes de la Bordure Extérieure. Dans un premier temps, les Star Destroyers impériaux possédaient généralement 12 TIE/gt (soit un escadron) dans leurs hangars. Mais dans un second temps, ils furent remplacés par les nouveaux bombardiers TIE, bien que les vaisseaux de priorité inférieure aient gardé leurs TIE/gt. Selon les rapports enregistrés par l’Intelligence de l’Alliance, les escadrons de bombardiers TIE se composaient autrefois de modèles TIE/gt, mais se mirent à mélanger plus tard des bombardiers TIE avec des TIE/gt, selon les exigences de disponibilité. Les escadrons de bombardiers navals transférèrent des modèles de TIE/gt aux postes périphériques et à l’Armée Impériale aussi vite que les données pouvaient être archivées, mais la résistance de l’Armée (et le manque légitime de demande) ralentit considérablement le processus. Les mélanges d’escadrons étaient alors de l’un ou l’autre type dans les deux branches, bien que les Star Destroyers se soient largement purgés des modèles de TIE/gt et incluaient souvent un vol de TIE/fc. En 0 ABY, soit trois mois après la bataille de Yavin, Vin Kollis, Major Général impérial et gouverneur en charge du monde occupé de Nishr, utilisa les TIE/gt à sa disposition pour bombarder trois villes du continent de Feldt et ainsi mater une insurrection du peuple Nish. En 5 ABY, Le destroyer Crynyd eut recours à l’utilisation de TIE/gt dans le système de Milagro, lorsqu’il fut contraint d’affronter une flotte de la Nouvelle République commandée par Mon Mothma en personne.

Profil : Un chasseur TIE/gt (image extraite de “TIE/gt fighter” dans le databank).

II – Caractéristiques :

Mesurant 6,3 mètres de longueur pour 6,4 mètres de largeur et 7,5 mètres de hauteur, les TIE/gt de chez Sienar Fleet Systems étaient de gabarit standard. Chasseurs spécialisés dans le ciblage tactique, les TIE/gt firent office de premiers bombardiers TIE de l’Histoire Impériale, bien qu’ils n’en furent pas à proprement parler. Semblable de face aux chasseurs TIE/LN, les TIE/gt possédaient pourtant un cockpit un peu plus allongé, afin d’accueillir leur soute de bombardement. Cette dernière, d’une capacité de 10 tonnes métriques, pouvait contenir jusqu’à douze missiles à concussion, mais le lanceur modulaire pouvait également gérer d’autres charges utiles spéciales, telles que six torpilles à protons, dix-huit mines à déploiement aérien, ainsi que deux bombes à fragmentation. Pour les missions de propagande spéciales, ces appareils pouvaient emporter environ 20.000 tracts en plastique dépliants. Certes, le modèle standard ne possédait qu’un seul tube lance-missiles, mais alors que la galaxie était relativement en paix et que les rares poches de résistance n’étaient pas en mesure de résister à la machine de guerre impériale, l’Empire n’avait pas besoin de plus en attendant de mettre au point un bombardier lourd. À ce titre, le chasseur TIE/gt remplit parfaitement son rôle. Ces vaisseaux étaient capables de voler à 800km/h en atmosphère et possédaient une autonomie de vol de deux jours standards.

Plan grossier d’un TIE/gt.
(image extraite de “Imperial Sourcebook“)

Liste des œuvres :

Romans :
– “Dark Forces : Jedi Knight” (bataille du système Milagro)

Fiches Databank (Legends) :
– “TIE/gt fighter

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– “Alliance Intelligence Report : TIE Fighters” (Adventure Journal 10)
– “Imperial Garrisons” (Adventure Journal 12)
– Imperial Sourcebook (schéma uniquement)

– Rules of Engagement : The Rebel SpecForce Handbook
– “Special Military Unit Intelligence Update” (Adventure Journal 15)
– Star Wars Campaign Pack
– Star Wars Chronicles (partie “TIE Fighter”)

– Star Wars Sourcebook (partie “TIE Bomber”)
– Star Wars Sourcebook, Second Edition (parties “TIE Bomber” et “Standard Imperial Star Destroyer TIE Fighter Complement”)
– The Essential Guide to Vehicles and Vessels (partie “Imperial Star Destroyer”)

Auteur : Alpha-17
Date de mise en ligne : 01/01/2020
Dernière mise à jour : 13/05/2021 par Ismir Tinùviel

Cette fiche a été validée par nos correcteurs.

Cette fiche a été lue 261 fois

Les commentaires sont fermés.