Hadiya

Hadiya

Espèce : Twi’lek
Genre : Féminin
Naissance : Date inconnue – Shikaakwa
Mort : 25.805 BBY – Tython

Apparence : Peau blanche, tatouages rouges, yeux rouges
Fonction : Reine-despote
Affiliation : Neuf Maisons, Armée de la Despote

Hadiya était une femelle Twi’lek, qui vécut dans le système Tython avant même l’arrivée des Rakatas. On ignore malheureusement tout de son enfance. A une date indéterminée, Hadiya parvint à s’emparer du pouvoir sur la planète Shikaakwa, son monde natal. Hadiya parvint à unifier les barons des Neufs Maisons de Shikaakwa sous sa coupe. Le baron du clan Ryo refusa de se joindre à elle, et fut donc tué avec son fils le plus âgé. Suite à cette exécution sommaire, Volnos Ryo, le second fils du baron Ryo, prit la tête du clan et lui jura fidélité. Shikaakwa en sa possession, elle s’auto-proclama reine et se lança à la conquête des mondes colonisés du système de Tython. En effet, dans sa fierté, elle refusait de se soumettre à l’autorité des Je’daii et à ce qu’ils appelaient la “volonté” de la Force. Seule sa propre volonté ferait loi, et c’est ainsi que débuta la Guerre de la Reine-Despote.

Au cours du conflit, Hadiya put notamment s’appuyer sur de fidèles généraux, tels que le Twi’lek Bakko, qui fut le premier conseiller d’Hadiya. Shri-Lan dite “la Mortelle” et Gav Vannar dit “le Brutal” étaient respectivement les poings gauche et droit de la Reine. Mais Hadiya fut également soutenue par un guerrier Iktotchi du nom de Ka’un Damn, surnommé quant à lui “le Boucher”. Volnos Ryo, qui préparait sa vengeance dans le dos de Hadiya, permit au Je’daii Daegen Lok de s’infiltrer au sein de l’armée de la Reine-Despote, en le faisant passer pour un ranger ayant déserté l’ordre Je’daii lors de la terrible bataille de Tython en 25.805 BBY (sur laquelle Hadiya avait envoyé une majorité de ses troupes, désirant par-dessus tout éliminer les Je’daii)… Les compétences incroyables de Daegen Lok l’impressionnèrent beaucoup et la reine fut trompée, finissant même par nommer l’ancien Je’daii général de son armée. 

La cruauté d’Hadiya n’avait d’égale que sa beauté.
– Daegen Lok à propos de la Reine Despote.

Profil : Hadiya, la Reine Despote (image extraite de “La Genèse des Jedi tome 1 : L’Eveil de la Force“).

Lors de l’attaque du temple de Kaleth, Hadiya se battit aux côtés de Daegen Lok en première ligne et tua les parents de Shae Koda, deux Je’daii, près des portes du temple. Au fur et à mesure qu’ils se côtoyaient, la loyauté que vouait l’ex-Je’daii à sa reine se transforma en passion. Selon Lok, cette opération ne fut pas difficile car la passion de la reine n’avait d’égale que sa beauté. Il finit lui-même par douter de sa propre mission, mais Volnos n’avait pas oublié sa vengeance, et ne manqua pas de lui rappeler le but de l’opération. Lok se rappela alors de ce qu’il devait faire : il servirait la vengeance du nouveau baron Twi’lek et mettrait fin à la guerre dans le même temps. Une nuit, il se rapprocha de sa reine pendant son sommeil, une dague à la main.. Cependant, l’attirance qu’il avait pour Hadiya le bloqua pendant un instant et cette dernière se réveilla brusquement, lui entaillant le dessus de l’œil droit. Finalement, Lok reprit le dessus sur elle et lui planta sa dague dans le ventre. La Reine-Despote assassinée, Lok fut contraint d’affronter les meilleurs soldats de Hadiya toute la nuit. Néanmoins, rien ne pouvait l’arrêter et il les vainquit. Il en épargna un, afin qu’il aille prévenir les autres que la Reine-Despote était morte. Cette révélation faite, les différents généraux commencèrent à s’entre-déchirer et furent rapidement vaincus par le reste des guerriers Je’daii.

Liste des œuvres :

BD/Comics :
– La trilogie “La Genèse des Jedi”

Auteur : Absolute
Date de mise en ligne : 30/08/2020

Cette fiche a été validée par nos correcteurs.

Cette fiche a été lue 364 fois

Les commentaires sont fermés.