Nanu-Shei

Nanu-Shei

I – Données et statistiques :

Créateur : Shuda
Espérance de vie : 100 ans
Habitat : Montagnes et bords de lacs
Lieux de vie : Plan de Gai-Wun
Apparence : Peau rose, yeux blancs, cheveux noirs (Yin) ou blancs (Yang), très longs sourcils
Taille moyenne : 1,70 m
Poids moyen : 65 kg
Alignement : Neutre bon (Yang), neutre mauvais (Yin)

Statistiques en jeu de rôle :

Classe d’armure 11 (naturelle)
Points de vie 13
Vitesse 9 m
Sens : Ouïe aiguisée
Compétences : Perception +2, arcanes +2
Langues : Infernal, parfois Commun

FOR DEXCONINTSAGCHA
12+110+010+014+016+310+0

Dons :

Adepte du Yin : Un Nanu-Shei du Yin gagne

Adepte du Yang : Un Nanu-Shei du Yang gagne

II – Caractéristiques :

Les Nanu-Shei sont des humanoïdes à la peau rose, aux yeux blancs et aux longs sourcils qui tombent jusque sur leurs épaules. Les Nanu-Shei croient au principe du Yin et du Yang, deux éléments spirituels opposés qui composent leur essence, leur compréhension de ce qui les entoure, ainsi que leurs valeurs. A l’origine, le Yin était la seule valeur possible, les principes du Yang étant vus comme un tabou, des faiblesses que les Nanu-Shei ne pouvaient se permettre de soutenir, afin de ne pas causer la chute de leur société qui se voulait forte en tout temps, et en tout lieu. Au fil du temps, des valeurs d’entraide et de partage virent le jour. Les adeptes de ces croyances voyaient dans le Yang une nouvelle ère de prospérité basée sur des valeurs plus douces, convaincus que le Yin était devenu néfaste pour leur communauté, au vu de l’individualisme et de la rivalité qu’il entraînait. Cette division culturelle et philosophique entraîna la société Nanu-Shei dans une gigantesque guerre civile et qui sépara leur race en deux nations rivales bien distinctes. Depuis le début du conflit et encore aujourd’hui, Shuda les regarde se briser mutuellement, jouissant de la souffrance de ce qu’elle appelle ses “jouets” et dont elle se nourrit pour devenir plus forte. Nombre d’aventuriers ont soutenu les Nanu-Shei du Yang, leur apportant d’autres manières d’utiliser la magie, plus saines que les arts noirs utilisés par les adeptes du Yin.

Cette fiche a été lue 16 fois

Les commentaires sont fermés.