Pacification de Salline

image-indisponible

Pacification de Salline

Conflit : Guerre Civile Galactique
Date : 1 BBY
Lieu : Chandrila (Salline / Voie Guildhead)

Acteurs Principaux :
– Empire Galactique
contre
– Alliance Rebelle
– Conseil du Gouvernement de Salline

Conséquences :
– Victoire écrasante des forces impériales

I – Force en présence :

Empire Galactique :Alliance Rebelle :
  • Colonel Maximilian Veers (leader)
  • 80 stormtroopers
  • 18 membres d’équipage (répartie entre deux TB-TT et quatre TR-TT)
  • 1 Destroyer Stellaire
    – Viscount
  • Barges de débarquement
  • Chasseurs TIE
  • 2 TB-TT
    – Hammer 6
    – Hammer 8
  • 4 TR-TT
  • Plusieurs dizaines de soldat rebelles †
  • Batterie de Missile †
  • Plusieurs Vedettes (bateaux) †

II – Introduction :

La pacification de Salline fit partie de l’immense engrenage que constituait de la Guerre Civile Galactique, entre l’Empire Galactique et l’Alliance Rebelle. Cet événement se produisit un an avant la bataille de Yavin. Les forces impériales dirigées par le colonel Maximilian Veers menèrent un assaut contre des insurgés rebelles sur la ville portuaire de Salline, située sur la planète Chandrila.

L’Alliance Rebelle avait pris le contrôle de la ville de Salline avec le soutien du Conseil du Gouvernement. La sénatrice Mon Mothma, native de la planète (secrètement sénatrice renégate et un des membres fondateurs de l’Alliance Rebelle), affirma cependant que les rebelles n’avaient en fait aucune implication. Le Conseil du Gouvernement avait protesté, peu de temps avant ces événements, contre la capture de ses citoyens par le BSI (Bureau de Sécurité Impérial), qui soupçonnait les habitants d’être des sympathisants à la cause rebelle. Le gouverneur impérial de Chandrila qualifia alors la ville de Salline de traîtresse à l’Empire. Le Haut-Commandement Impérial envoya alors une force de frappe, dirigée par le colonel Maximilian Veers, afin de reprendre la ville et maintenir l’ordre tout en faisant un exemple.

III – Rapport de Mission :

L’importance du soutien d’unité lors d’un assaut blindé”.
– Par le colonel Maximilian Veers

Chandrila était un joyau des Mondes du Noyau, mais ce lieu abrita au cours de son histoire des factions de rebelles et de traîtres à l’Empire Galactique. Quand l’Alliance Rebelle s’empara de la cité de Salline , l’Empire dut réagir rapidement pour repousser les envahisseurs. Les TB-TT furent choisis naturellement comme véhicules de combat pour pacifier Salline , mais l’Empire ne voulait pas que se reproduise le débâcle survenue pendant la bataille d’Ord Torrenze. En effet, lors du “débâcle d’Ord Torrenze”, l’Empire avait utilisé un TB-TT, sans soutien d’aucune sorte, et ce dernier était tombé en embuscade au coeur d’un centre urbain dense. Cela avait coûté à l’Empire une perte de trois officiers, cinq membres d’équipage, quarante stormtroopers et un équipement militaire d’une valeur estimée à plus de 13 millions de crédits impériaux… Le Haut Commandement Impérial mit le colonel Veers au commandes de cette opération en lui confiait des troupes conséquentes. Chargé de rétablir l’ordre sur Salline, le colonel Veers désigna deux TB-TT (Hammer 6 et Hammer 8) pour effectuer des attaques, avec quatre TR-TT destinés à servir d’appui-feu. Les barges du destroyer stellaire Viscount débarquèrent le groupe de combat sur le lieu de bataille, puis la marche sur Salline put commencer. Les rebelles avaient érigé des fortifications autour de centre du gouvernement situé sur la côte, mais tout le centre de Salline avait été déclaré zone de tirs. Veers fit avancer Hammer 6 et le suivit avec Hammer 8, à une distance de 200 mètres.

Deux TR-TT escortaient chaque TB-TT de façon à couvrir leurs flancs. Le groupe parcourut la voie Guildhead , une large avenue qui n’était pas obstruée et qui menait jusqu’au centre du gouvernement. Hammer 6 essuya des tirs à environ 1,2 kilomètre de son objectif. En effet, les rebelles étaient cachés aux étages supérieurs d’un édifice, situé sur le côté sud de la voie Guildhead, et venaient de larguer une volée de missiles sur Hammer 6 dès qu’il les avait dépassés. Les TR-TT chargés de l’escorte et de la protection rapprochée s’occupèrent d’éliminer les survivants rebelles qui tentaient de s’enfuir de l’édifice par le rez-de-chaussée. Ce mode opératoire se répéta quatre-cents mètres plus loin. Par malchance cette fois ci, Hammer 6 reçut un missile dans la hanche de sa patte arrière. Cet incident aggrava un réel problème de conception bien connu : le joint étant endommagé, cela força le quadripode à traîner sa patte arrière gauche. Alors, Veers ordonna à Hammer 6 de ne pas bouger et de servir de plate -forme de tir. Hammer 6 entreprit de faire pivoter son cou pour offrir une couverture de 180 degrés. Le TB-TT de commandement, Hammer 8, passa devant Hammer 6 et continua sa progression vers le centre gouvernemental. Après avoir troué le mur de sécurité et être entré dans la cour intérieure , Veers utilisa un haut-parleur pour ordonner au rebelles de se rendre. Mais les rebelles s’étaient déjà enfuis avant que les stormtroopers que transportait Hammer 8 ne finissent de descendre en rappel et assiègent l’édifice. En effet, plusieurs transports Vedettes avaient déjà quitté les quais et filé sur l’océan. Le Groupe de Combat ne pouvant les poursuivre, le Viscount fut contacté et leur envoya la chasse. Ces TIE finirent par intercepter les rebelles en fuite à 7 kilomètres au sud de Salline, et firent exploser leur bateaux.

Guides et encyclopédies utilisés :

– Les Carnets de l’Empire

Auteur : Hunsker
Date de mise en ligne : 30/08/2020

Cette fiche a été validée par nos correcteurs.

Cette fiche a été lue 192 fois

Les commentaires sont fermés.