Adar

Adar

Classification : Reptile/oiseau
Origine : Omiddelon III
Milieu de vie : Forêts, jungles, marais, zones urbaines

Taille : Plus de 2.5 mètres de long
Alimentation : Carnivore
(peut s’adapter : plantes, bois, roche, minéraux)

La planète Omiddelon III était une planète incroyablement hostile à nombre de formes de vies. Beaucoup d’animaux et de plantes étaient incapables de survivre aux extrêmes températures et devaient hiberner lors des fortes chaleurs ou du froid intense. Les adars parvinrent à se hisser au plus haut niveau de l’écosystème de ce monde. Ces prédateurs dominants avaient l’apparence de longues créatures reptiliennes. Ils possédaient une longue queue, d’énormes pattes avants, des membres postérieurs crochus et de grandes ailes membraneuses sur le dos. Les adars limitaient leurs activités aux saisons les plus douces de leur planète (la température variait entre 30 et 90 degrés). Ils se déplaçaient en utilisant leurs pattes arrières pour se propulser dans les airs, tandis que leurs ailes les aidaient à planer dans les courants d’air. Leurs membres antérieurs les aidaient à galoper à travers des zones obstruées, telles que les forêts, les jungles ou les marais, et leurs queues les aident à maintenir leur équilibre en mouvement.

Leur métabolisme était extrêmement élaboré et ils utilisaient une immense quantité d’énergie au cours de leur cycles actifs : ils devaient consommer l”équivalent de leur poids chaque jour pour combler leur consommation d’énergie. Cependant, ils étaient bien adaptés aux environnements où la nourriture se faisait rare, leur queue pouvant par ailleurs stocker l’excédent d’énergie et de l’eau. Aussi, quand les adars devaient commencer à puiser dans leur réserve d’énergie, ils libéraient une enzyme qui les plongeait dans une sorte de transe. Ils diminuaient grandement leur respiration et leur consommation d’énergie puis restaient immobiles jusqu’à l’arrivée d’une source de nourriture proche. Les adars se plaçaient dans des zones convenablement abritées pour survivre pendant plus de huit-mois dans cet état. Ces créatures savaient incroyablement bien adapter leur métabolisme pour ingérer n’importe quelle sorte de nourriture. En effet, bien qu’ils préféraient la viande, ils étaient capables de se nourrir de plantes et dans certains cas, de bois, de roche et même de minéraux. Ce processus pouvait cependant prendre plusieurs mois (plus la différence entre la nourriture basique et ce qu’ils souhaitaient manger était grande, plus c’était long), et les adars qui vivaient de la sorte voyaient leur espérance de vie considérablement réduite.

Les adars devinrent un sérieux danger dans les quelques mondes où ils furent accidentellement transplantés. En raison de leur métabolisme adaptatif, ils pouvaient prospérer dans les zones urbaines densément peuplées et pratiquement partout où de la nourriture était disponible. Des groupes d’adars itinérants furent signalés partout, des systèmes souterrains de gestion des déchets urbains aux stations spatiales, en passant par les fermes et les ranchs isolés. Ils n’hésitaient pas à attaquer les espèces intelligentes comme les grands animaux des pâturages, pour résumer, à peu près tout ce qui était comestible. Leurs tactiques de combat rusées en faisaient des adversaires dangereux, surtout à courte portée. Les adars chassaient généralement en meute, allant de quatre à plus de trois douzaines de membres. En chasse, ils se séparaient, utilisant leurs ailes pour couvrir une grande surface. Cependant, une fois la nourriture localisée, un seul adar émettait un cri perçant qui appelait les autres membres du groupe. Alors, ils encerclaient leurs proies et utilisaient une série d’attaques bondissantes ou de “bombardement en piqué”. Souvent, plusieurs d’entre eux lançaient des attaques simultanées sous différents angles. Inutile de préciser que la plupart des cibles n’avaient aucune chance lorsqu’elles étaient confrontées à ces créatures.

Un adar, prédateur dominant d’Omiddelon III.

Liste des guides et encyclopédies utilisés :

– Creatures of the Galaxy (entrée “Adar”)

Auteur : Ismir de Rómenna
Date de mise en ligne : 09/03/2020

Cette fiche a été validée par nos correcteurs.

Cette fiche a été lue 261 fois

Les commentaires sont fermés.