Avogwi

Avogwi

Classification : Oiseau
Monde natal : Altor 14
Taille : Entre 1.5 et 2 mètres de haut / Entre 4 et 5 mètres d’envergure

Apparence : Écailles rouges aux pattes, plumes oranges (foncées à pâles)
Alimentation : Carnivore
Dirigeant : Avog

I – Caractéristiques :

Les Avogwi étaient de grands oiseaux prédateurs originaires d’Altor 14, au puissant bec crochu et aux yeux larges. Leur corps était recouvert de plumes colorées allant de l’orange pâle à l’orange foncé, tandis que leurs deux jambes puissamment musclées étaient couvertes d’écailles rouges et se terminaient par deux griffes fortement talonnées. Les Avogwi mesuraient généralement quatre à cinq mètres d’envergure avec leurs ailes. Une sorte de coude était disposé au milieu de chacune de ces ailes pour leur permettre de se plier lorsqu’ils n’étaient pas en vol. A l’extérieur de ces articulations se trouvaient trois doigts – chacun opposable aux autres – qui leur servaient de mains. Comme la plupart des espèces aviaires, les Avogwi possédaient un métabolisme élevé, afin de pouvoir produire la quantité énorme d’énergie qui leur était requise pour voler. A cause de cela, leurs voies digestives étaient extrêmement efficaces, traitant des quantités de nutriments équivalentes à 60% de leur poids corporel chaque jour. Afin de réduire le poids de leur corps et rendre le vol moins pénible, les os des Avogwi – comme les ceux de nombreuses espèces aviaires – étaient tubulaires et alvéolés. Avec leurs yeux vifs, ils pouvaient distinguer des proies potentielles à une distance de plusieurs kilomètres. Leur plumage étaient de la même couleur que le ciel d’Altor 14, ils était très difficile pour leur proie de les repérer. Afin de faire face aux températures élevées d’Altor 14, les Avogwi dispersaient l’excès de chaleur corporelle à travers leurs pattes écailleuses, et au cours d’un effort physique intense, leurs écailles pouvaient devenir suffisamment chaudes pour boursoufler la chair des espèces à la peau tendre.

Profil : Un Avogwi (image extraite de “Galaxy Guide 4 : Alien Races“).

II – Histoire et mode de vie :

Les Avogwi sont de véritables carnivores, aussi bien sur le plan biologique que psychologique. Leur compréhension du monde était la suivante : pour chaque organisme qui vivait, des centaines d’autres devaient mourir. Ils étaient des prédateurs naturels qui attaquaient sans sommation s’ils estimaient que c’était important pour leur survie. Leur société était basée sur la chasse et la collecte d’eau. Leurs mains n’étaient pas vraiment adaptées à la technologie et à l’utilisation d’outils et d’armes primitives. En fait, les Avogwi utilisaient davantage leur bec et leur cou flexible que leur mains au quotidien. Par exemple, pour boire, ils maintenaient le récipient immobile et y inséraient leur langue tubulaire (en forme de tube) afin d’aspirer le liquide. Ils s’accouplaient et résidaient en couples. Chaque couple d’Avogwi s’établissait dans un nid au sommet d’une falaise, où les intrus avaient du mal à les déranger eux ou leurs œufs, et revendiquaient tout le territoire dans un rayon de 50 kilomètres comme réserve de chasse. Souvent, ces nids étaient hérités des parents, mais ils pouvaient également être acquis dans des duels (combats aériens à mort), des jeux de hasard ou même être achetés. Lorsqu’aucun nid n’était accessible par l’une de ces méthodes, le couple malchanceux devait s’envoler à la recherche d’un nid abandonné ou d’un endroit approprié pour un établir un. Ceux qui ne parvenaient pas à en obtenir un étaient connus comme “Ceux qui sont sans nid” (“The Nestless Ones”) et occupaient le dernier échelon de la société Avogwi. Leur vie sur Altor 14 était un danger constant, car ils ne pouvaient jamais être sûrs s’ils empiétaient ou non sur le territoire d’un autre couple. Malgré leur culture prédatrice, les Avogwi développèrent une philosophie assez complexe, basée sur les enseignements de Toro-Toral, un légendaire Avogwi qui, selon leur histoire, fut le premier Avogwi à voler. Le point central de cette philosophie s’illustrait par une série de combats cérémoniels pour déterminer l’identité de l’Avog, le véritable chef des Avogwi. Bien que cérémoniels, ces duels étaient néanmoins menés à mort. Ces duels étaient une occasion pour les Avogwi de se rassembler en groupe. Là, ils répétaient les paroles du grand Toro-Toral. Les principes de base de leurs croyance étaient les suivants :

– “Les créatures meurent pour que d’autres puissent vivre”
– “Ceux qui veulent vivre doivent tuer”
– “Ceux qui ne peuvent pas tuer mourront”
– “Ceux qui meurent sont tués pour que d’autres puissent vivre”

III – Place dans la galaxie :

Concernant la technologie de manière générale, elle était presque inexistante dans la société Avogwi, qui la dédaignait et la rencontrait dans d’autres sociétés. Les seules ressources que les Avogwi auraient pu utiliser dans le commerce galactique étaient celles des minéraux, qui se trouvent au sein du territoire près de leurs nids, mais ils refusaient fermement de négocier avec les entreprises qui souhaitent obtenir ce que les Avogwi possédaient. L’autre espèce intelligente d’Altor 14, des reptiles appelés Nuiwit, profitèrent de leur réticence à commercer pour conclure des contrats concernant ces minéraux, alors qu’ils commençaient lentement à occuper les terres des Avogwi et à s’accaparer leurs précieuses ressources. Lorqu’ils se rendirent compte que la technologie extérieure pouvait faire d’eux de meilleurs tueurs et de meilleurs survivants, ils se méfièrent de ces choses, en particulier de celles créées par d’autres espèces. Ils ne pouvaient pas comprendre pourquoi quelqu’un leur échangerait quelque chose d’utile et donc refusait de commercer, à moins que cela n’amoindrisse la puissance des autres – car ils n’auraient aucun scrupule à tuer tout le monde et toute chose dans la galaxie si cela signifiait qu’ils survivraient mieux et plus longtemps. On trouvait peu d’Avogwi au-delà d’Altor 14, mais lorsque les villes et la technologie des Nuiwit se développa et les éloigna de leurs nids, ils furent contraints de chercher de nouveaux territoires. Cependant, lorsqu’ils quittaient Altor 14, ils oubliaient facilement leur monde et les Nuiwit. Bien qu’ils furent submergés par la diversité de la vie dans la galaxie, ils y rencontrèrent de nombreuses proies potentielles. Ainsi, ils mirent rapidement en vigueur les nombreuses philosophies prédatrices de leur peuple qu’ils avaient auparavant appliqués sur leur planète. Pour cette raison, les Avogwi se trouvent presque toujours dans des positions de conflit. Ils trouvaient du travail comme chasseurs de primes, gardiens ou mercenaires, bien qu’ils semblaient préférer de beaucoup l’emploi non structuré des chasseurs de primes. Ils faisaient également de très bons tueurs aux yeux des impériaux, car ils n’avaient aucune conscience à tuer ou soumettre des espèces inférieures à des fins lucratives.

Avogwi connus dans la galaxie :

  • D’Hon, Nevid – pourvoyeur de vaisseau sur Ord Mantell
  • Toro-toral – Avogwi légendaire qui aurait été le premier a savoir voler

Liste des guides et encyclopédies :

– Galaxy Guide 4: Alien Races
– A Guide to the Star Wars Universe, Second Edition – Revised and Expanded
– Galaxy Guide 4: Alien Races, Second Edition
– The Complete Star Wars Encyclopedia (Altorian)

Auteur : Ismir Tinùviel
Date de mise en ligne : 08/03/2020

Cette fiche a été lue 165 fois

Les commentaires sont fermés.