Bonegnawer

Bonegnawer

Classification : Oiseau
Origine : Tatooine
Milieu de vie : Désert, friches rocheuses
Taille : 8 à 10 mètres d’envergure

Espérance de vie : 30 à 40 ans
Apparence : Bec noir/doré, yeux oranges, ailes bleues/violettes (mâles) ou dorées/sables (femelles), crête, poitrine et queue cramoisies
Alimentation : Carnivore (banthas, rats womp, humanoïdes, asticots de gravier)

I – Description :

Les bonegnawers étaient d’immenses et grâcieux oiseaux carnivores, qui vivaient dans les terres désertiques de Tatooine. Leur bec ainsi que leurs dents étaient assez puissants pour détruire des rochers. Ils pouvaient faire entre 8 à 10 mètres d’envergure. Cette espèce connaissait un dimorphisme sexuel : les ailes des mâles étaient violettes au bleues électrique, alors que celles des femelles allaient du doré au sable. Cependant, tous avaient une crête, leur poitrine et leur queue cramoisie. Leur plumage était si beau et ces animaux si respectés que de nombreux conducteurs de swoops peignaient des bonegnawers sur la carrosserie de leurs speeders. Ils avaient également un bec noir ou doré, doté de plusieurs rangées de dents puissantes et pointues. De plus, ces oiseaux avaient une rangée de cornes aiguisées longeant leur colonne vertébrale.

II – Mode de vie :

Ces animaux formaient leurs nids dans les régions rocheuses des friches désertiques, posés au centre de grands rochers. Comme les bonegnawers ne migraient pas, ces derniers changeaient l’emplacement de leur nid s’ils se sentaient menacés. Les mâles vivaient en solitaire et étaient très territoriaux, chassant uniquement sur leurs terres et le protégeant ardemment des autres mâles ou des couples. Lorsque le mâle trouvait une partenaire, ces derniers protégeaient tous deux le territoire, permettant ainsi une protection optimale de leur nid et de leurs petits. Car en effet, les bébés bonegnawers avaient des prédateurs. De plus, une fois accouplés, un couple bonegnawer ne se séparait jamais et engendrait entre trois et 4quatres portées maximum, malgré leur longévité d’environ 30 à 40 ans. Lorsqu’ils se reproduisaient, la femelle pondait entre huit et dix œufs, durant la période la plus fraîche de l’été. Une fois pondus, les œufs subissaient la fraicheur nocturne de Tatooine, le braconnage, des prédateurs ou encore des tempêtes, ce qui faisait qu’au bout du compte, seulement deux ou trois œufs arrivaient jusqu’à l’éclosion, quatorze mois standards après la pondaison. Les jeunes bonegnawers portaient le nom de gnawlets, naissant aveugles et muets. Ils étaient recouverts d’un duvet bronzé pelucheux et se nourrissaient de la moelle des os rapportés par leurs parents. Bien qu’ils naissaient muets, ils acquièrent la capacité d’émettre des sons dans les heures suivant l’éclosion, contrairement à la vue, qui n’arrivait que quelques jours après.

Profil : un bonegnawer en plein vol (image extraite de “Alien Anthology“).

Ce n’est qu’à l’âge de trois ans qu’ils quittaient leurs parents, car ils avaient assez grandi pour pouvoir se défendre d’eux-mêmes. Les mâles partaient trouver un territoire encore non-contrôlé par un congénère, tandis que les sœurs de la même portée restaient ensemble, pour rejoindre un autre groupe de jeunes femelles. Le territoire d’un mâle solitaire pouvait mesurer jusqu’à 30 km de diamètre autour de leur nid. Lorsqu’ils étaient en couple, l’étendue de leur territoire pouvait simplement doubler. Lorsqu’elles étaient “adolescentes”, les bonegnawers femelles vivaient en groupe et ne cherchaient pas à s’en prendre aux mâles. Cependant, ces volatiles pouvaient être apprivoisés dès tout petit, pour former d’excellents chasseurs dès leur plus jeune âge, ou encore être utilisés comme oiseaux de garde. En effet, les gnawlets avaient ce que l’on appelle un concept d’empreinte innée. C’est-à-dire qu’ils s’attachaient à la première figure qu’ils voyaient après leur éclosion. C’est de cette manière que l’on parvenait à apprivoiser un bébé bonegnawer, en se trouvant à proximité de l’œuf lors de l’éclosion, pour que ces derniers prennent l’humanoïde pour un de ses parents après sa naissance. Néanmoins, le nid était toujours gardé par l’un des parents, et c’était la raison pour laquelle il était extrêmement dangereux de chercher un de ces œufs. Néanmoins, c’était la raison pour laquelle ils se vendaient à très bon prix. Ces volatiles se nourrissaient de banthas, de rats womp ou d’asticots de gravier, qu’ils trouvaient savoureux. Ils pouvaient aussi se nourrir d’humanoïdes qui osaient s’aventurer dans son territoire. C’est la raison pour laquelle les bonegnawer étaient crains par les hommes de sables. Cela dit, ces derniers les respectaient beaucoup, car ces oiseaux étaient un symbole de courage et de force. Leur très bonne vue leur permettait de repérer une proie à des hauteurs extrêmes. Leur vol grâcieux, rapide et silencieux leur permettaient une chance de capture quasiment sûre. Ils tuaient leur proie à grands coups de leurs becs aux dents aiguisées. Leur bec servait également à aller chercher des proies qui partaient se cacher dans le sol tel, que les vers des falaises. Une fois la proie attrapée et tuée, ils consommaient la viande immédiatement. Ils rapportaient les os pour les savourer encore quelques jours, ce qui expliquait pourquoi leurs nids étaient souvent remplis d’éclats d’os. Alors que les mâles solitaires chassaient seuls, les groupes de femelles dormaient durant la journée et chassaient la nuit en groupe, ce qui en faisait une menace importante pour les créatures prises au dépourvues, mais aussi pour les groupes d’individus qui sortaient la nuit.

III – Histoire :

Sur Tatooine, un navire de transport de marchandise appelé le “Lucky Despot” avait été abandonné. Autour de 1 BBY, une Whiphid du nom de Valarian souhaita entreprendre des activités illégales en y construisant un hôtel de jeu. Néanmoins, malgré le soutien de Jabba après quelques accrocs avec lui, celle-ci ne connut pas le succès escompté et une partie du l’hôtel se transforma en habitat pour animaux, tels que des bonegnawers et des gravelmaggots hideux. En 0 BBY, Obi-Wan Kenobi mentionna les bonegnawers lorsqu’il était en train de brûler les corps des Jawas assassinés par les commandos impériaux, avec l’aide de C3-PO et de R2-D2. En effet, l’Empire, qui cherchait les deux droïdes rebelles, avait anéanti la caravane Jawa, qui avait eu le malheur de capturer les droïdes quelques heures auparavant. Kenobi expliqua qu’il n’était pas du genre à laisser des cadavres aux mains des bonegnawers ou encore des asticots de gravier. En 0 ABY, le droide 4B-X, accompagné de Stuart Zissu, de C3-PO et de R2-D2, compara un groupe d’oiseaux prédateurs de la planète Da’nor (aussi connue sous le nom de planète X), à des bonegnawers. Selon lui, ces oiseaux qui volaient en formation dans le ciel au-dessus d’eux étaient plus grands que des bonegnawers. A cette comparaison, C3-PO rappela que si ces oiseaux étaient plus terribles que ces carnivores de Tatooine capables de broyer des rocs avec leur bec, il était préférable qu’ils se cachent de ces oiseaux.

En savoir plus :

Dans le “Galaxy Guide 7 : Mos Eisley“, ainsi que dans la novélisation de “Un Nouvel Espoir“, le bonegnawer apparait sous la forme de “bone-gnawer”. On peut en déduire que ce nom, “rongeur d’os” en français, est issu du fait que ce carnivore emporte les os de ses proies pour les ronger dans leur nid.

Liste des œuvres :

Romans :
– “Star Wars Episode IV : A New Hope” (mentionné uniquement en VO par Obi-Wan Kenobi, “bone-gnawer”)
– “Star Wars Science Adventures : Journey Across Planet X” (mentionné)

Jeux vidéos :
– “Star Wars Galaxies”

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– A Guide to the Star Wars Universe
– A Guide to the Star Wars Universe, Second Edition, Revised and Expanded
– A Guide to the Star Wars Universe, Third Edition, Revised and Expanded
– Alien Anthology
– Galaxy Guide 7: Mos Eisley (“bone-gnawer”)
– Star Wars Encyclopedia
– The Complete Star Wars Encyclopedia (“bonegnawer”)
– Ultimate Adversaries

Auteur : Moyeil
Date de mise en ligne : 05/03/2021

Cette fiche a été lue 98 fois

Les commentaires sont fermés.