Chevin

chevin

Chevin

Classification : Mammifère
Monde natal : Vinsoth
Mode de vie : Nomade
Langage : Chevin, Galactic Basic Standard

Taille : Jusqu’à 3 mètres
Espérance de vie : 257 ans
Description physique :
– Peau grise, marron, parfois verdâtre
– Cheveux de couleur variée
– Yeux noirs

Alimentation : Omnivore

I – Caractéristiques :

Les Chevins étaient de massives créatures à l’apparence pachydermique, originaires de la planète Vinsoth. Dépassant les trois mètres de haut, ils possédaient une puissante musculature, idéale pour soutenir leur lourde tête, dont la mâchoire pouvait presque toucher le sol – tout comme leurs longues mains à trois doigts qui frottaient souvent par terre. La force des Chevins était telle qu’ils pouvaient tuer un humain simplement d’un coup de front. Certains étaient munis de grandes défenses disposées autour de leur bouche, ce qui pouvait être une gêne importante pour s’exprimer correctement en Basic. Fait très intéressant, ils possédaient une double paire de paupières. Les premières étant transparentes, elles permettaient aux Chevins de se protéger du vent et des poussières sans couvrir leur vue. Leur système sanguin leur donnait la capacité de garder une température stable, même en milieu polaire, bien que le climat tropical restait leur favori. De par leur apparence particulière, qui repoussait souvent la plupart des individus, les Chevins étaient souvent considérés comme des brutes dont l’idiotie n’avait d’égal que leur hideux faciès. C’était cependant une erreur fatale que de les sous-estimer. En effet, les Chevins maîtrisaient parfaitement le Basic, en plus de leur langue natale. Il est à noter que les Chevins forcèrent leurs esclaves Chevs à apprendre leur langage. De plus, en dépit de leur physique ingrat, ils étaient capables de courir aussi vite que n’importe quel autre humanoïde. En tout temps, ils parvinrent à comprendre les rouages des sociétés galactiques dans lesquelles ils vivaient, et purent se faire une place au sein de celles-ci. Malgré leur intelligence, on retrouvait souvent des Chevins dans les milieux criminels ou du moins  peu recommandables, comme les ventes illégales ou la contrebande. Passés maîtres dans l’art de la manipulation, ils étaient en général avides d’argent et de pouvoir. Lorsque l’un d’entre eux marchandait, il se montrait calme et respectueux, mais pouvait se révéler dur en affaire. Cependant, dès qu’ils étaient contrariés, ils pouvaient entrer dans une colère inarrêtable. L’acquisition d’un statut important était le rêve de beaucoup d’entre eux et pouvait même être considéré comme l’idéal de leur peuple. Il était courant pour eux d’atteindre un objectif par la ruse, laissant si nécessaire les autres se battre à leur place. De façon générale, les Chevins se retrouvaient souvent mêlés à des organisations peu recommandables voire criminelles, tel que la vente d’armes, d’esclaves, et bien d’autres choses illégales sur le marché noir… Mais bien sûr, tous n’étaient pas de ce bord : certains étaient simplement d’honnêtes techniciens ou commerçants.

Profil : Un Chevin (image extraite de “The New Essential Guide to Alien Species“).

Âge des Chevins en années :

ÂgeAnnées
Enfant1 à 12 ans
Adolescent13 à 18 ans
Adulte19 à 155 ans
Aîné156 à 211 ans
Vieux212 à 256 ans
Vénérable257 ans et +

Les Chevins étaient souvent avides, et certains n’hésitaient pas à vendre des produits de qualité douteuse.
(images extraites de “Far Horizons”)

II – Histoire et société :

L’origine des Chevins remonte à plusieurs millions d’années avant la création de la République Galactique : les chercheurs pensaient qu’ils descendaient de plus gros mammifères primitifs aujourd’hui disparus, victimes il y a bien longtemps de la frappe d’un astéroïde contre la surface de Vinsoth. Très vite, leur intelligence et leur débrouillardise en firent des chasseurs très expérimentés, mais la cueillette faisait également partie de leur source de nourriture. Vinsoth abondait en effet de troupeaux d’animaux et de plaines verdoyantes. C’est cette richesse qui attira sur Vinsoth, à une période inconnue, des colons en quête de réserves de nourriture ou dans l’intention d’installer des bases secrètes. Grâce à leur arrivée, les Chevins atteignirent bien vite un niveau technologique équivalant aux colons grâce au commerce. Bien que la technologie qu’ils acquirent ne fut pas la leur, ils s’en servirent pour créer leurs propres armes et véhicules. Plus tard, les Chevins fabriquèrent même des vaisseaux spatiaux afin d’exporter leurs biens au-delà de leur planète. Ainsi, ils purent proposer aux marchés galactiques différentes ressources alimentaires – principalement de la viande et des noix – et leurs esclaves (bien qu’on se doute que cela ne fleurissait pas vraiment dans les zones contrôlées par la République Galactique). On sait de ces vaisseaux qu’ils possédaient un grand équipage, et que leurs cabines aussi bien que leur soute étaient très spacieuses. Tous ces progrès technologiques leur permirent de maintenir une domination totale sur leurs esclaves. Vinsoth, malheureusement, n’offrit jamais une grande hospitalité. Les Chevins ne construisirent jamais de spatioports, d’industries ou de cités d’envergure. Les Chevins n’eurent jamais une grande influence auprès de la République Galactique, ou plus tard, auprès des autres gouvernements qu’elle côtoya. Les différentes communautés Chevins n’étaient pas sédentaires, préférant se déplacer continuellement à travers les plaines sauvages à la recherche de gibier. Malgré l’acquisition de technologies, ils continuèrent de vivre en communautés nomades. Leurs habitations mobiles étaient constituées de grands chariots à roues (sûrement tirés par des bêtes quelconques) et les esclaves Chevs étaient forcés de suivre à pied. Il arrivait même que certains Chevins plus aisés montent leur logement sur d’imposants véhicules à répulsion. Il existait néanmoins des villages qui pouvaient s’établir sur une zone fixe pendant plus d’un mois.

Ces deux douzaines de communautés plus ou moins sédentaires, appelées “Villages Gouvernementaux”, connaissaient une tension permanentes. Bien qu’elles ne soient jamais entrées en guerre, elles étaient rivales sur le plan économique et il pouvait arriver que des escarmouches éclatent entre elles. Les dictateurs Chevins dirigeaient chacun un village et entourés de leur conseillers fidèles, dirigeaient les leurs d’une main de fer. Le peuple Chevins colonisa d’autres mondes au cours de son histoire, mais nous ne connaissons le nom d’aucun d’entre eux. Ils purent profiter en outre de quelques échanges commerciaux durables avec les mondes voisins, malgré leur sinistre réputation de “monstruosités esclavagistes”. Fait notable, les Chevins ne portaient pas de vêtements avant l’arrivée des explorateurs. Ils ne décidèrent d’en porter qu’à ce moment, afin de s’adapter au rythme galactique et de ne pas attirer davantage l’attention – si c’était possible – au milieu d’une foule cosmopolite. Ils se revêtirent donc d’amples robes aux motifs élaborés qui les recouvraient entièrement. Durant la Guerre Froide, qui opposa la République Galactique au Second Empire Sith entre 3.653 et 3.642 BBY, une petite secte de Chevins partit en pèlerinage, à destination d’une étoile bleue dont on ignore le nom ainsi que la localisation. Le but de cette secte nous est malheureusement également inconnu. Bien plus tard, en 19 BBY, lors de la proclamation de l’Empire Galactique, un grand nombre de Chevins se joignirent à l’Ordre Nouveau. En effet, leur politique favorisant l’esclavagisme les rapprocha beaucoup du nouveau régime. Les dictateurs Chevins parvinrent ainsi à garder Vinsoth hors de la juridiction impériale en tissant des liens avec des officiers impériaux. Cette entente mutuelle fut bénéfique aussi bien pour Vinsoth que pour l’Empire. Cependant, certains -rares- Chevins décidèrent de soutenir l’Alliance Rebelle, écœurés de l’esclavagisme à outrance dont faisait preuve depuis trop longtemps leur peuple. Ceux-là furent considérés comme des traîtres et traqués par leurs congénères pro-impériaux durant toute la durée de la Guerre Civile Galactique. Mais lorsque l’Empire s’effondra, les Chevins perdirent un grand soutien et leur économie basée sur l’esclavage chuta radicalement. Des décennies après, les Chevins portaient toujours la lourde image de collaborateurs impériaux, faisant d’eux des rebuts à l’échelle galactique.

Chevins connus dans la galaxie :

  • Brukal – propriétaire de la taverne L’Ootak Bourré sur Vinsoth
  • Crizlon – courtier en information
  • Cus, Eedund – civil qui entrainait ses esclaves au shockboxing
  • Garaf, Hoom – major de la CSI durant la Guerre des Clones
  • Gutodj – marchand sur la planète Wielu
  • Guumak – client régulier de l’Ootak Bourré
  • Kel, Norvaan – servant du Portho Kaltemmic des Trois Familles, sur Quesh
  • Kirb, Adamar – gangster célèbre qui plaça son cartel sur Nar Shaddaa
  • Lor, Ganga – seigneur du crime qui opérait dans la station Sel Zonn, en orbite de Brentaal IV
  • Meh, Reseros – cuisinière qui possédait son propre restaurant sur Gamorr
  • Mon, Ephant – mercenaire, marchand d’armes, esclavagiste et chef de la sécurité de Jabba le Hutt
  • Mon, Phylus – esclavagiste et adepte du Côté Obscur
  • Needmo, Perre – animateur du show télévisé “Les infos de Perre Needmo” sur Coruscant
  • Nen, Buula – chef du gang des Buula’s Raiders, basé dans le champ d’astéroïdes de Vessar
  • Oshorr, Nonzo – civil qui vivait sur Dromund Kaas durant la Guerre Froide
  • Osman – majordome qui servait le Hutt Durga Besadii Tai
  • Phrusaani – client du bar Docking Bay, à bord de la base astéroïde de Vergesso
  • Plaarvin, Nunk – criminel qui vécut durant les Guerres Mandaloriennes
  • Sen, Balfam – Haut-Inquisiteur du Conglomérat Chevin de Vinsoth
  • Vendeur de ticket non-identifié – vendeur de ticket de la course Boonta Eve

Un Chevin maltraitant ses esclaves Chev

Un Chevin maltraitant ses esclaves Chev.
(image extraite de “Alien Anthology”)

Liste des œuvres :

– “Le Retour du Jedi”

Romans :
– “The Old Republic : Revan”
– “Dark Plagueis”
– “Maul : L’Ombre du Chasseur”
– “Le Retour du Jedi”
– “Les Jeunes Chevaliers Jedi 8 : L’Alliance de la Diversité”
– La série ” Destin des Jedi”

BD/Comics :
– “Les Chevaliers de l’Ancienne République : Un Calcul Prophétique”
– “Jedi, tome 8 : Ki-Adi Mundi”
– La série “Dark Times”
– “Les Ombres de l’Empire : Évolution”

Jeux Vidéos :
– “The Old Republic”
– “Star Wars Galaxies: An Empire Divided”

Aventures de JDR :
– “The Game Chambers of Questal”
– “A Mon Alone”

Autres :
– Le webstrip “A Hunter’s Fate: Greedo’s Tale”

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

 – Alien Anthology
 – Far Horizons
 – Galaxy Guide 5 : Return of the Jedi, Second Edition
 – Galaxy Guide 5 : Return of the Jedi
 – Galaxy Guide 12: Aliens — Enemies and Allies
 – Hideouts & Strongholds
 – Power of the Jedi Sourcebook
 – Return of the Jedi Monster Activity Book
 – Shadows of the Empire Planets Guide
– Star Wars Adventure Journal 14
– Star Wars Insider 57
– Star Wars Insider 77
– The Complete Star Wars Encyclopedia
– The Essential Guide to Alien Species
– The Essential Guide to Warfare
– The Movie Trilogy Sourcebook
– The New Essential Guide to Alien Species
– Ultimate Alien Anthology

Auteur : Ismir de Rómenna
Date de mise en ligne : 06/01/2020

Cette fiche a été validée par nos correcteurs.

Cette fiche a été lue 547 fois

Les commentaires sont fermés.