Epeirite

Epeirite :

Autre appellation : Horreurs de Kreya
Créateurs : Fanatiques de Kreya
Espérance de vie : Entre 1700 et 1800 ans
Habitat : Souterrains, cavernes
Lieux de vie : Strate moyenne de Terùmno
Apparence : Corps noir de jais, longs cheveux d’argent, yeux noirs
Aptitudes Particulières : Alteration d’âme, fabrication de toiles
Taille moyenne : 3 mètres d’envergure (Taille G)
Poids moyen : 150 kg

Statistiques :

Classe d’armure 18 (naturelle)
Points de vie 112 
Vitesse 12 m, escalade 9 m
Sens : Vision dans le noir (36m)
Compétences : Perception +6 Discrétion + 8
Langues : Elfique, Infernal
(Carac. de lanceur de sorts : Sagesse)

FOR DEXCONINTSAGCHA
16+314+216+312+116+314+2

Dons :

Pattes d’araignée : Les Epeirites ignorent la restriction de mouvement sur une toile d’araignée. D’autre part, elle se déplace sans difficulté sur n’importe quelle surface, comme les murs ou les plafonds.

Altération d’âme : Une Epeirite peut passer trois heures avec un individu et le rendre servile, altérant sa mémoire et ses envies.

Ascendance Fiélon : Les Epeirites bénéficient d’une résistance aux effets de charme et ne peuvent pas être endormies. Elles sentent les créatures célestes et porteuses de lumière dans un rayon de 15 m en permanence.

Adeptes du noir : Les Epeirites détestent la lumière, et ont un désavantage à tous leurs jets de sauvegarde si elles y sont grandement exposé.

Maîtresses du poison : Une Epeirite ne subit aucun dégât de poison. Si elle se blesse seule sur une attaque, elle ne peut pas subir non plus de dégâts de poison.

Actions :

Attaques multiples : Une Epeirite attaque 3 fois en un tour, mais ne peut mordre qu’une seule fois dans le tour.

Epée longue/courte : Corps à corps (1,50m) – 1d8+3 (longue) ou 1d6+3 (courte) dégâts tranchants + 1d6 dégâts de poison. Si arme tenue à deux mains : 1d10+3 (longue) ou 1d8+3 (courte) dégâts tranchants +1d6 dégâts de poison.

Arc long/court : Distance (Jusqu’à 150 m) – 1d8+2 (long) ou 1d6+2 (court) dégâts perforants + 1d6 dégâts de poison.

Sorts : Envahissement obscur (1/jour) : Plonge dans le noir absolu (1 tour complet) tout ce qui se trouve dans une portée de 9m autour d’elle. Vision dans le noir ne fonctionne pas contre ce sort. L’Epeirite n’est pas affectée par cet effet.

Morsure : Corps à corps (1,50m) – 1d4 dégâts perforants + 1d8 dégâts de poison

Les Epeirites sont des créatures fourbes à l’apparence mi femmes, mi araignées. Progénitures de Kreya (une archidémone araignée qui régit le 7ème Enfer du Plan Infernal), elles sont apparues sur Terùmno entre le 2A et le 3A.

En plus de leurs huit pattes arachnides, elles possèdent deux bras “humains” reliés à son buste. Les Epeirites ont la peau noire de jais, des yeux tout aussi noirs et de longs cheveux d’argent. En dépit de leur nature sauvage, les Epeirites sont des créatures intelligentes qui portent des armures et se battent avec des armes d’acier. Très intelligentes et manipulatrices, elles sont capables d’apprendre de nombreux langages obscurs et de chasser en groupe. Elles capturent leurs proies, l’enroulent dans leur toile, et la vident de son sang encore vivante. Leurs toiles, particulièrement résistantes, signent l’arrêt de mort de celui qui s’y piège. Parfaitement capables de se passer d’armes, elles apprécient charcuter leurs futurs déjeuners avec des épées, des masses, et même des espadons. En outre, elles sont adeptes de l’altération d’âme, un cadeau de leur Mère Kreya. Cette capacité leur permet de laver le cerveau d’un individu, et d’en faire un parfait serviteur. Généralement, les Epeirites y parviennent après de longues heures de tourmente et de torture. Ainsi, elles s’entourent de sbires dociles mais sauvages, qu’elles peuvent tout aussi bien dévorer en cas de manque de nourriture. Dans la région du Viriùngwel, les Epeirites ont capturé de nombreux Elfes Noirs, qu’elles ont rendu fous et torturé. A l’heure actuelle, des communautés de ce qu’on appelle les Altérés pullulent dans la région. Les Epeirites les utilisent surtout pour capturer de la nourriture, ou pour attaquer certaines zones détenues par les Elfes Noirs. L’édifice le plus alléchant reste le Sanctuaire Escarpé, qui contient une immense source magique que les Epeirites souhaitent à tout prix obtenir pour satisfaire la soif de pouvoir de leur maîtresse Kreya.

Cette fiche a été lue 98 fois

Les commentaires sont fermés.