Interdicteur TIE

Interdicteur TIE

Interdicteur TIE

Autres noms : TIE Punisher, bombardier TIE avancé
Catégorie : Bombardier
Constructeur : Sienar Fleet System
Mise en service : 1 ABY

Taille : 7,8 mètres (estimation)
Armement : 2 canons laser, 8 tubes lance-torpilles à proton/missiles à concussion, 4 soute de bombardement (bombes à proton, mines orbitales,  bombes à ion)
Equipement : Boucliers déflecteurs
Équipage : 1 pilote
Affiliations connues : Empire Galactique

Capacité de la soute :
Autonomie en voyage : 2 jours
Vitesse atmosphérique :

Après l’humiliation subie lors de la destruction de l’Etoile Noire, l’Empire galactique lança de nombreux projets d’armement, afin de faire face et éliminer le plus rapidement possible une Alliance Rebelle qui avait dépassé le stade de l’épine dans le pied. Connu également sous le nom de Punisher TIE ou de bombardier TIE avancé, l’interdicteur TIE fit partie de ces nouvelles armes développées dans la foulée de la bataille de Yavin. En soit, il ne consistait qu’en une sorte d’amélioration des bombardiers TIE et bombardiers TIE lourds, avec respectivement quatre et deux fois plus de capacité d’emport, avec quatre soutes de bombardement. Fort d’une telle puissance de destruction, même la chasse rebelle y réfléchissait à deux fois avant de s’attaquer à des interdicteurs, l’Empire ayant appris de ses erreurs et ayant doté ses nouveaux bombardiers de capacités anti-chasseurs. En effet, leur panoplie de tir faisait froid dans le dos : bombes ioniques et à proton, mines à fragmentation, missiles auto-guidés, torpilles à plasma, et bien plus encore. Les ingénieurs de l’Empire dotèrent même les interdicteurs TIE de censeurs bien plus avancés que les bombardiers classiques, rendant leur système de détection et de visée plus que redoutables pour n’importe quel opposant. Mais leur rôle principal était de se rendre là où les destroyers stellaires ne pouvaient se rendre, c’est-à-dire atteindre l’ennemi dans les zones confinées, comme les champs d’astéroïdes par exemple.

Redline, à bord de son interdicteur TIE, fait face à deux X-Wings

Redline, à bord de son interdicteur TIE, fait face à deux X-Wings.

Toutefois, même si leurs système de défense était très développé (boucliers déflecteurs sophistiqués et coque lourdement blindée), ces bombardiers se devaient de rester non loin de la flotte en cas de déplacement de longue durée, car ils ne possédaient pas d’hyperdrive. Au fil du temps, ce modèle gagna une sacrée réputation d’efficacité et un escadron se fit même une petite notoriété aux commandes de ces appareils, l’escadron Cutlass. Parmi les divers escadrons d’interdicteurs TIE qui servirent durant le Guerre Civile Galactique, deux d’entre eux se firent connaître pour leur grande maîtrise de ces appareils : Redline et Deathrain. Nous connaissons très peu de choses quant à leurs hauts-faits, et même leur utilisation générale : Nous savons en revanche que trois de ces appareils tentèrent de bombarder les installations rebelles sur Yavin IV lors de la bataille de Yavin. Heureusement pour l’Alliance, les systèmes de défense du général Dodonna parvinrent à les abattre avant l’impact. Trois ans plus tard, lorsque les impériaux occupèrent la Cité des Nuages sur Bespin, huit bombardiers (au moins) furent envoyés sur place afin de servir de complément à la garnison. Nous savons également qu’un ou plusieurs interdicteurs furent employés par la garnison minière de Kessel. Nous ignorons ce qu’il advint d’eux lorsque les esclaves Wookies se libérèrent et prirent le contrôle des mines d’épices et du centre de détention. Mais son coût prohibitif freina grandement la production à grande échelle et seuls les seigneurs de guerre les plus fortunés purent s’en procurer, les autres lui préférèrent le bombardier TIE classique, bien moins cher et surtout, déjà très répandu parmi les forces impériales. On trouvait encore des interdicteurs TIE dans les rangs impériaux un an voire deux ans après la défaite de l’Empire à Endor.

Deathrain mène un escadron d'interdicteurs dans un bombardement massif

Deathrain mène un escadron d’interdicteurs dans un bombardement massif.

Liste des œuvres :

Jeux Vidéos :
– “Galactic Battlegrounds” et son DLC “Clone Campaigns”

Aventures de JDR :
– “L’âge de la Rébellion : Cible Verrouillée

Autres :
– Le jeu de plateau “X-Wing : Second Edition”

Encyclopédie et guides utilisés en supplément :

– Insider 160

 

Auteur : Alpha-17
Date de mise en ligne : 02/01/2020

Cette fiche a été lue 145 fois

Les commentaires sont fermés.