Oppresseur TIE

oppresseur tie

 Oppresseur TIE

Catégorie : Chasseur-bombardier
Constructeur : Sienar Fleet System
Mise en service : Entre 1 et 3 ABY

Taille : Inconnue
Armement : 2 canons laser L-s9.3, 3 tubes lance-missiles (8 missiles à concussion chacun)
Équipement : Ordinateur de visée très développé, blindage renforcé
Équipage : 1 pilote
Affiliations connues : Empire Galactique

Capacité de la soute : 50 kg
Autonomie en voyage : 2 jours
Vitesse atmosphérique : 1.450 km/h

Pensé pour avoir un rôle similaire au Y-Wing de la Rébellion, le prototype de l’oppresseur TIE vit le jour dans la foulée de la Bataille de Yavin. Produits en nombre limité, les oppresseurs furent réservés à l‘élite de la chasse impériale. Leurs capacités au combat étaient de loin supérieures aux standards impériaux et ce chasseur-bombardier était capable de mener à bien presque n’importe quelle mission, que ce soit de bombarder des positions terrestres, attaquer des vaisseaux capitaux ou simplement de mener des actions anti-chasseurs. Étant capable d’être plus rapide que les bombardiers “classiques”, ce modèle de TIE était capable de surprendre les pilotes ennemis en feignant une vitesse relativement lente, pour accélérer subitement et ainsi prendre l’avantage sur eux.

Un oppresseur TIE bombarde des installations rebelles

Un oppresseur TIE bombarde des installations rebelles.

L’ajout de surface de panneaux solaire supplémentaires permettait d’alimenter les besoins accrus d’énergie pour effectuer ces pointes de vitesse. Par ailleurs, son blindage particulièrement solide lui permettait de se placer à l’avant-garde des groupes de chasse impériaux sans risquer la destruction totale. Mais ces tactiques étaient risquées car cette imprévisibilité était à double tranchant, raison pour laquelle seuls des pilotes ayant fait leurs preuves étaient aux commandes (aussi bien pour leur compétence que pour leur loyauté, car en effet, difficile de confier un tel appareil à un soldat douteux). Mais comme toujours, les améliorations ont un prix et c’est également la raison pour laquelle les rares escadrons d’oppresseurs étaient réservés aux As. Raison également pour laquelle sa durée de service ne fut guère aussi longue que des modèles moins efficaces (mais bien moins chers à produire), puisque la Guerre Civile Impériale empêcha nombre de seigneurs de guerre de s’en procurer, de même que le territoire loyaliste, dont les budgets fondirent comme neige au soleil. Sans parler du concours de circonstance qu’engendra cette guerre civile sur les divers programmes expérimentaux de l’armée, dont la plupart furent annulés suite à cela.

Liste des œuvres :

Jeux Vidéos :
– Le jeu vidéo “Star Wars Galaxies: Jump to Lightspeed”

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– La fiche “Ships – TIE Oppressor” sur le site de Star Wars Galaxies
– Rebellion Era Campaign Guide
– The Complete Star Wars Encyclopedia

 

Auteur : Alpha-17
Date de mise en ligne : 02/01/2020

Cette fiche a été lue 160 fois

Les commentaires sont fermés.