Jedi Gris

image-indisponible

Jedi Gris

Catégorie : Obédience Lumineuse
Origine : Ordre Jedi
Lieux de présence :

Apparition : Antérieur à 3.656 BBY
Dissolution : Possiblement 19 BBY

Fondateur : Inconnu
Dirigeants notables : Aucun
Affiliation : Ordre Jedi

I – Les Jedi Gris au sein de l’Ordre Jedi :

Suite à la Grande Guerre des Sith d’Exar Kun, l’Ordre Jedi entreprit de nombreuses modifications. Des historiens revisitèrent le Code Jedi pour produire une traduction plus littérale et plus restrictive du vieux credo. Cependant, ce ne fut pas approuvé par tous les Jedi de cette époque, qui voyaient d’un mauvais œil la réinterprétation de 20.000 années d’étiquette Jedi. Les Jedi Gris avaient l’idée d’un nouveau paradigme du bien et du mal, mais ne se considéraient qu’uniquement responsable devant la Force et leur propre conscience pour déterminer la voie qu’ils allaient suivre. Ces non-conformistes furent régulièrement en conflit avec le Conseil Jedi. Ils rejetaient particulièrement l’idée de refuser de former des enfants sensibles ayant plus de l’âge de 4 ans et défièrent l’idée que les Jedi ne devaient pas avoir de familles. Ces Jedi recherchaient dans leurs sentiments et dans la Force Vivante pour déterminer leurs actions, plutôt que se reposer sur le Conseil Jedi. Ils pensaient également que la certitude morale exigeait de tenter le Côté Obscur. En 3951 BBY, Meetra Surik trouva une bure de Jedi Gris pendant la Guerre contre Nihilus, Sion et Traya. Dans le manuel du Jedi, un guide transmis de maître à Padawan sur l’Ordre Jedi (qui contenait énormément d’informations cruciales sur tout ce dont un Chevalier Jedi avait besoin de savoir pour un maximum d’efficacité lors de ses missions), la Bibliothécaire en Chef du Temple Jedi, Restelly Quist, écrivit que les Jedi Gris étaient parmi eux depuis le début. Selon elle, ils ne s’opposaient pas à l’orthodoxie Jedi quant au sujet du Côté Obscur, mais qu’ils n’aimaient pas obéir aux ordres du Conseil. Elle mit en évidence que ces Jedi étaient difficiles à contrôler, mais faisaient d’excellents membres une fois qu’ils acceptaient de se conformer aux idéaux de l’Ordre. En 44 BBY, Le maître Jedi Tyvokka, lors d’une discussion avec son ancien disciple Plo Koon à propos d’un siège au Conseil Jedi, évoqua les Jedi Gris. En effet, Plo Koon défendait l’idée que son ami Qui-Gon Jinn méritait ce siège. Son ancien maître le contredit en lui expliquant que Jinn était trop entêté et avait une vision trop autocentrée. Selon lui, c’était la raison pour laquelle Jinn était perçu comme un Jedi Gris aux yeux de certains. Pendant ses années d’apprentissage, Obi-Wan Kenobi rédigea dans son exemplaire du Manuel du Jedi que cela ne l’aurait pas surpris que Qui-Gon Jinn fut en effet un Jedi Gris.

II- Les Jedi Gris hors de l’Ordre :

Le terme pouvait également faire référence à des utilisateurs de la Force qui utilisaient le Côté Obscur sans totalement y succomber. Ces Jedi Gris utiliseraient autant le Côté Obscur que le Côté Lumineux. Ils inquiétaient généralement les Jedi, car ils se comportaient souvent comme des personnes qui croyaient avoir une connaissance totale de la Force, prétendant mieux s’y connaître que les Jedi dits “normaux”, et tentaient de rallier d’autres personnes à leur cause. On peut également parler du terme de “Vrai Jedi Gris”, qui faisait référence à des individus détachés de cultes de la Force et qui suivaient à la fois le Côté Lumineux et le Côté Obscur. Certains cultes de la Force furent considérés par les Jedi comme des Ordres Gris, tel que les Jensaarai. Kelbis Nu fut notamment un Jensaarai, mais aussi un Jedi du Nouvel Ordre fondé par Luke Skywalker. On peut également compter les mystiques Voss dans les Ordres Gris. Les Chevaliers Impériaux furent également considérés comme des Jedi Gris par les Chevaliers Jedi du Nouvel Ordre Jedi.

III- Des membres notables ?

Nous ne disposons d’aucune information certifiée qu’un personnage soit ou non un Jedi Gris. Le candidat le plus probable selon les sources serait Qui-Gon Jinn, mais nous n’avons jamais eu la certification de cela. On peut remarquer qu’il défia plusieurs fois le Conseil Jedi, notamment sur l’idée de prendre Anakin Skywalker comme apprenti alors que celui-ci avait plus de 4 ans, faisant un rappel avec les Jedi Gris d’après la Grande Guerre des Sith. Il avait également une fascination pour la Force Vivante, mais encore une fois, aucune confirmation officielle. Certains Jedi comme Revan, après sa victoire face à Malak, ou Jolee Bindo dans l’Ancienne République, peuvent se rapprocher de la description d’un Jedi Gris. En effet, Revan avait un point de vu très en contradiction avec le Conseil des Jedi sur le sujet de l’amour. Son mariage avec Bastila Shan fut très mal vu et presque condamné, mais selon lui, on ne devait pas renoncer à ses sentiments. Au contraire, ils étaient justement salvateurs si bien maîtrisés. Revan puisait même tout autant dans le Côté Obscur que le Côté Lumineux après son duel face à Malak, il avait, toujours selon lui, appris à se maintenir entre les deux. C’était également la vision de Jolee Bindo, qui lui aussi avait expérimenté les deux Côtés de la Force avant d’en être “ennuyé”. En absence de confirmations officielles, cela dépendra donc de la vision de chacun et de la définition que chacun adoptera concernant les Jedi Gris.

Jinn n’en fait qu’à sa tête, toujours sûr d’avoir raison, incapable de comprendre qu’on puisse voir les choses autrement que lui. Aux yeux de certains, c’est un Jedi Gris.
– Tyvokka à Plo Koon

IV – Bonus – Interprétation, Fanon et discorde :

Le terme “Jedi Gris” semble quelque peu polysémique et reflète ainsi plusieurs réalités au sein de l’Univers Etendu de Star Wars. Le Concept de Jedi Gris apparut pour la première fois dans le tome 4 de la série “Jedi”, “La Guerre de Stark”, sortit en 2001. C’est dans ce comics que Tyvokka émet la possibilité que Qui-Gon Jinn serait un Jedi Gris. L’idée a particulièrement plut aux fans. Par la suite, en 2003, le jeu vidéo “Knights of the Old Republic” nous présente le personnage de Jolee Bindo, un ancien membre de l’Ordre Jedi qui décida de s’exiler et proposa une voie “grise” aux fans. Dans “Knights of the Old Republic II : The Sith Lords”, l’item de la bure de Jedi Gris fut proposée aux joueurs, avec la précision que cette bure appartenait à des Jedi qui agissaient indépendamment ou en opposition avec le Haut-Conseil, et qu’ils seraient considérés comme des égarés sans être nécessairement du Côté Obscur. En 2007 sort la “The Star Wars Complete Encyclopedia”, détaillant que les Jedi Gris était une appellation que les Jedi donnaient à des francs-tireurs. En 2009 apparait le “Jedi Academy Training Manuel”, qui détaillait que les Jedi Gris étaient des utilisateurs des deux côtés de la Force. Il soutenait aussi la présence d’ordres Gris tel que les Jensaarai ou les Chevaliers Impériaux. De nombreuses spéculations émergèrent sur les possibles membres des Jedi Gris, avec en première ligne Qui-Gon Jinn mais aussi Revan, Jolee Bindo, Quinlan Vos, Starkiller, Mace Windu, Kyle Katarn voir même Luke Skywalker. Comme nous l’avons précisé de nombreuses fois, nous n’avons aucune confirmation officielle qu’un personnage soit un Jedi Gris ou non. De plus, les fans extrapolèrent le sujet et créèrent même un code du Jedi Gris, qui est quant à lui non-officiel.  Pablo Hidalgo, ancien membre de l’Holocron et à présent du Story Group actuel de Lucasfilm, publia sur son compte Twitter qu’il ne comprenait pas le concept de Jedi Gris. En effet, c’était pour lui comme être un “végétarien qui mange de la viande“. Dans cette logique, il ajouta que “soit l’on est un Jedi, soit on ne l’est pas“. Certains fans ont mal compris ce tweet, surtout dans la communauté francophone, et ont cru que Pablo Hidalgo niait l’existence des Jedi Gris voir l’effaçait du “Canon”. En réalité, il ne faisait que partager son incompréhension du sujet, dont les nombreuses définitions sont à la limite du contradictoire.

Liste des œuvres :

– “La Menace Fantôme”

Romans :
– “Revan

BD/Comics :
– “Jedi tome 4 : La Guerre de Stark”
– “Legacy tome 1 : Anéanti”
– “Legacy tome 2 : Question de confiance”

Jeux vidéos :
– “Knights of the Old Republic”
– “Knights of the Old Republic II”

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– Jedi Academy Training Manuel
– Knights of the Old Republic Campaign Guide
– Le Manuel du Jedi
– Legacy #0
– Legacy Era Campaign Guide
– The Complete Star Wars Encyclopedia

Auteur : Helmred
Date de mise en ligne : 12/10/2020

Cette fiche a été lue 624 fois

Les commentaires sont fermés.