Thon

Thon

Espèce : Tchuukthai
Genre : Masculin
Naissance : Des décennies avant 4.010 BBY – Un monde des Régions Inconnues

Langages : Tchuukthese, Basic, Dromnyr
Apparence :
– Peau verte
– Yeux oranges
– Barbe blanche-grise

Fonction : Maître Jedi Gardien, Gardien Jedi du système Stenness
Apprentis : Oss Wilum, Nomi Sunrider, Vima Sunrider
Affiliation : Ordre Jedi, République Galactique
Aptitudes particulières : Méditation de combat, Lumière de Force

Arme : Sabre laser (lame verte)

I – Découverte de l’Ordre et premiers exploits :

Le mystérieux maître Jedi Thon était issu d’un système profondément caché dans les Régions Inconnues. Au temps de l’Ancienne République, les informations que les xénobiologistes nous rapportèrent sur son espèce, les Tchuukthai, et son monde natal, étaient très floues et souvent peu fiables. Selon certains maîtres Jedi de l’époque, lorsque Thon fit la rencontre de l’Ordre sur Ossus, il possédait déjà de nombreux talents de Jedi. Il aurait même enseigné aux maîtres plusieurs pouvoirs inconnues des Jedi d’Ossus, augmentant ainsi leur désir de connaître son origine. Thon répondit à leurs questions, de sa vois grave et gutturale, qu’il était mieux qu’ils ne le sachent pas encore. Bien que cette question est piquée leur intérêt, les maîtres Jedi acceptèrent la décision de Thon. Il passa plusieurs années sur Ossus où il termina son apprentissage jusqu’à devenir lui-même un maître Jedi Gardien. Ensuite, Thon décida d’aller vivre ailleurs, où il pourrait enseigner ses apprentis “en paix”. Ne prenant rien d’autre qu’un vieux sabre laser, il parcouru la galaxie, guidé par la Force. Quelque part au-delà de la portée des capteurs de son vaisseau, un point de noirceur totale attira son attention à travers la Force. Durant plusieurs semaines, il médita sur sa présence et dirigea lentement le vaisseau vers l’origine de cette tache de Force. Il arriva finalement dans le système Stenness et porta son attention sur la planète Ambria. Ce monde semblait irradier le Côté Obscur : il y a longtemps, une sorcière Sith avait tenté d’effectuer un rituel afin d’accumuler un grand pouvoir, mais elle ne pu le contrôler et plongea toute la planète dans le chaos et la mort. Quelque temps après la Grande Guerre de l’Hyperespace, plusieurs Seigneurs Sith survivants se cachèrent au sein des forces obscures d’Ambria et renforcèrent le Côté Obscur des lieux à leur mort. Lorsque Thon débarqua sur la planète, il fut immédiatement attaqué par les esprits des anciens Sith. Si au début il repoussait les assauts avec aisance, avec le temps, ce lui fut de plus en plus difficile au point qu’il en vint à douter de s’en sortir. Alors, il tenta désespérément une dernière action : il nagea jusqu’au centre du lac Natth et s’en remit au Côté Obscur. Alors que les esprits convergeaient vers lui, Thon se déchaîna dans la Force et piégea les forces maléfiques dans un réseau de lumière. Les esprits hurlèrent face à cette ruse déloyale et Thon se précipita hors de l’eau pour regagner la terre ferme. Ainsi, les forces obscures d’Ambria furent emprisonnées dans le lac Natth pour l’éternité. Thon choisit de rester sur Ambria pour s’assurer que les esprits des Sith restent bien enfermés. Il rapporta plusieurs espèces d’animaux des mondes voisins et commença la renaissance d’Ambria. Il fit construire une petite maison et un centre d’entraînement près du lac. Plus d’une décennie après sa victoire sur les esprits Sith, Thon fit venir son premier apprenti, Oss Wilum, et lui enseigna la voie des Jedi. Selon le Grand Holocron, il fit partie des quelques rares Jedi à maîtriser à la perfection la méditation de combat. Il maîtrisait bien des dons, comme la Lumière de Force, la télékinésie, la télépathie, la vitesse de Force, la vision de Force, ou encore le Mur de Lumière. Thon était un maître des arts martiaux kata, capable de manier biens des armes, allant du sabre laser au simple blaster. Fait intéressant, il était ambidextre. Thon pouvait écrire, lire et parler en Tchuukthese, était capable de s’exprimer en Dromnyr (le langage de Vulta), et comprenait parfaitement le Basic.

Profil : Le maitre Jedi Thon (image extraite de “Jedi vs Sith – The Essential Guide to the Force“).

II – Rencontre de Nomi Sunrider :

En 3.999 BBY, une jeune femme et son enfant s’approchèrent de sa maison. Se faisant passer pour une bête, il invita son apprenti Oss Wilum à grimper sur son dos et ensemble ils allèrent à leur rencontre. Cette femme n’était autre que Nomi Sunrider et son enfant s’appelait Vima. Oss Wilum les invita à rejoindre leur humble demeure pour se nourrir et se reposer. Une fois à l’intérieur, Wilum écouta l’Histoire de Nomi : son mari, Andur Sunrider, était mort. Il avait été tué par des bandits qui souhaitaient s’emparer de cristaux Adegan, que Nomi avait réussit à conserver avec elle. Ensuite, elle était venue sur Ambria pour les remettre à un Jedi. Thon lui, ne dit mot et se contenta de se coucher sur son tas de paille comme un animal ordinaire. Soudain, ils entendirent que quelque chose s’attaquait au troupeau. Wilum sortit de la maison et se retrouva devant Bogga le Hutt et ses mercenaires. Lorsqu’ils ouvrirent le feu sur lui, le Jedi réagît aussitôt et les affronta de son sabre laser. Mais il fut mis à terre, à la merci des mercenaires. Alors, avec la force du tonnerre et la vitesse de l’éclair, Thon sortit de la maison et fonça sur leurs adversaires, les percutant violemment. Bogga le Hutt et ses hommes furent mis rapidement en déroute et quittèrent les lieux rapidement. Wilum remercia son maître, il lui avait montré que le sabre laser n’était pas la seule arme à disposition d’un Jedi. Nomi Sunrider ne sembla pas comprendre pourquoi Wilum avait appelé cette grosse créature “maître” et “Jedi”… Wilum lui révéla que Thon était un des maîtres Jedi les plus puissants de la galaxie et que c’était lui qui enseignerait les voies de la Force à Nomi. Mais Thon avait bien sentit la douleur et la souffrance dans le coeur de la jeune femme. Aussi refusa t-il de lui enseigner quoique ce soit durant plusieurs mois afin de lui laisser le temps de faire son deuil. Mais de graves événements se déroulaient à l’autre bout de la galaxie… Des événements qui mèneraient de nombreux Jedi, dont Nomi Sunrider, à combattre un puissant mal très bientôt. Et selon lui, Nomi deviendrait un grand Jedi, dont on se souviendrait longtemps pour ses actes de bravoure. Il l’avait sentit – et l’Histoire a montré qu’il a eu raison. Alors, il prit la décision de commencer enfin son enseignement. Quelques temps plus tard, un apprenti Jedi du nom de Tott Doneeta rendit visite à Thon sur Ambria. Le Tchuukthai partit à sa rencontre jusqu’à son vaisseau.

Doneeta lui apprit alors de sombres nouvelles : son ami de longue date, Arca Jeth, tentait d’empêcher le retour de Freedon Nadd sur Onderon et avait besoin de renforts. Thon accepta que son apprenti quitte Ambria pour aider Arca Jeth et invita Doneeta à monter sur son dos pour rejoindre le groupe. Lorsqu’ils arrivèrent devant Nomi, Vima et Oss Wilum, Doneeta invita Wilum à préparer ses affaires et son sabre laser : ils partaient pour Onderon. Thon informa le groupe que cette mission était l’occasion pour les Jedi de montrer une fois de plus leur force. Freedon avait été un Jedi autrefois, corrompu par le Côté Obscur et le pouvoir des Sith. Il arrivait souvent à Thon de parler dans sa langue, mais Nomi comprenait ses paroles grâce à la Force. Au départ de Wilum, Thon repartit avec Nomi et Vima dans sa petite maison. Alors que Vima jouait avec une poupée, Thon annonça à Vima que les cristaux Adegan qu’elle lui avait apporté lui serviraient pour construire son premier sabre laser. Nomi rétorqua que si elle avait accepté de suivre la voie des Jedi, elle ne toucherait plus un sabre laser. En effet, à la mort de son mari, elle s’était emparé de son sabre laser puis avait tué deux individus pour se protéger elle et sa fille. Cette vengeance avait laissé un profond traumatisme chez la jeune femme. Thon lui signala qu’à ses yeux, ce n’était pas de la vengeance, mais de l’auto-défense, un acte de justice. Par ailleurs, elle avait déjà montré de grandes aptitudes au sabre laser. Bien que Nomi fit remarquer à Thon qu’il ne portait pas de sabre laser, elle était selon lui prédisposée à en avoir un et à s’en servir. Il invita Nomi à emporter de quoi manger car ils allaient dans les collines pour la journée. Il allait lui faire visiter le monde sur lequel il vivait depuis un moment. Vima Sunrider devait venir aussi, elle était également son apprentie. Nomi installa une scelle sur le dos de Thon et y accrocha plusieurs compartiments et sacoches dans lesquelles se trouvaient des provisions et ustensiles divers. Nomi et Vima grimpèrent sur son dos et la jeune femme prévint Thon qu’elles étaient prêtes. Nomi dit à son droide Threedee que s’il leur arrivait quelque chose, il devait prendre le vaisseau et rejoindre maître Chamma pour tout lui raconter. A ces mots, Thon émit un son mélangeant grognement et rire. Il lui dit de regarder Vima : elle n’avait pas peur de lui. Pourquoi Nomi devrait-elle donc le craindre ?

Je crois que ta destinée passe par un sabre laser.
– Thon à Nomi Sunrider.

Thon portant Nomi et Vima à travers les terres désolées d’Ambria.
(image extraite de “Jedi Academy Training Manual” et “The Complete Star Wars Encyclopedia“)

Thon conduisit Nomi et Vima au beau milieu de terres exotiques d’Ambria. Il en profita pour apprendre à Nomi certaines pensées Jedi. Selon lui, cela ne suffisait pas pour un Jedi de simplement connaître la lumière. Il devait être capable de sentir la tension qui existait entre les deux côtés de la Force qui équilibraient l’univers. Le Côté Obscur testait les Jedi en permanence et les poussait à aller au plus profond de leurs êtres. Thon prit pour exemple ce qu’il s’était passé la veille du départ d’Oss Wilum : alors que Vima jouait à proximité du lac Natth, elle s’était faite attaqué par une créature qui avait surgit des eaux et Nomi avait dû utiliser toute sa force d’esprit pour la protéger. Il lui apprit qu’il y a longtemps, il avait combattu les forces obscures d’Ambria et qu’il les avait enfermé dans le lac Natth. Ils arrivèrent justement devant le lac et Thon suggéra que c’était un bon endroit pour manger et se reposer. Nomi ne semblait pas de cet avis. En effet, c’est à cet endroit qu’un monstre avait attaqué sa fille… Thon céda à la demande de la jeune femme et continua sa route pour arriver jusqu’au bord d’un gouffre derrière une grande montagne. Thon aimait beaucoup aller à cet endroit lorsqu’il souhaitait méditer. Nomi et Vima descendirent alors de son dos. Selon lui, un Jedi devait avoir soif de connaissance pour maîtriser la Force. Un des moyens pour les Jedi de mieux connaître la Force était de se construire un sabre laser. Il tenta de nouveau de persuader Nomi de construire un sabre laser en lui disant que ce n’était pas qu’une arme de défense, que c’était également un moyen de focaliser son esprit et d’améliorer sa relation avec la Force. Malheureusement, Nomi refusa une fois de plus de faire quoique ce soit avec un sabre laser. Thon respecterait la décision de la jeune femme… pour l’instant. Il souhaita passer à une autre leçon, bien différente cette fois-ci. Il sorti un très vieil holocron d’une petite sacoche, qui selon ses dires était passé par de nombreux maîtres Jedi au fil du temps. Cet artefact lui avait été prêté par son ami Arca Jeth. Lorsqu’il alluma l’holocron, un “gardien” apparut dans un halo de lumière pourpre. Le gardien répondait au nom d’Ood Bnar, à l’image du maître Jedi Neti. Thon demanda au gardien de lui apprendre ce qu’il savait sur les temps anciens où les Jedi combattaient sans relâche les forces obscures. Le gardien apprit à Nomi que la Force avait toujours été avec les Jedi. Il y a fort longtemps, certains être sensibles à la Force l’avaient utilisé pour s’introniser roi ou dieux auprès des peuples. Le Côté Obscur avait surgit des ombres, dévorant des mondes et anéantissant des étoiles. Sans autre motivation que leur plaisir égoïste, ils utilisèrent leurs pouvoirs pour détruire des civilisations entières. Certains d’entre eux avaient même été des Jedi.

La Force est plus profonde que ce gouffre et mille fois plus mystérieuse.
– Thon expliquant la Force à son apprentie.

L’Histoire n’avait jamais connu de période où la galaxie n’avait subit la terreur du Côté Obscur, les forces noires existèrent en tout temps. Thon dit au gardien de l’holocron qu’un de ses amis Jedi lui avait annoncé qu’un grand combat était à venir. Il demanda au gardien si c’était vrai, si le Côté Obscur allait resurgir comme par le passé. L’Holocron acquiesça : en effet, selon les maîtres des temps anciens, un grand conflit provoqué par le Côté Obscur allait éclater à leur époque et de grands Jedi allaient y laisser la vie. Le gardien se tourna vers Nomi et la désigna du doigt. Selon lui, elle allait jouer un rôle important dans cet affrontement. Elle serait très forte, “un être de lumière“. Thon éteignit l’holocron, conforté dans l’idée que Nomi avait belle et bien un grand avenir. Nomi lui avait apporté les cristaux Adegan en cadeau, c’était à son tour de lui en faire un. Il rangea l’holocron et prit un sabre laser dans la même sacoche. Il le tendit à Nomi : ce sabre était celui avec lequel Thon avait reçu l’enseignement de son maître. A présent, il devait appartenir au meilleur de ses apprentis. Alors, Nomi lui tourna le dos. Thon comprit qu’elle ne voulait pas être là, qu’elle souhaitait partir d’Ambria tenter de refaire sa vie ailleurs. Il prévint la jeune femme d’une seule chose : soit elle acceptait sa destinée, soit le Côté Obscur vaincrait. Thon finit lui-même par placer le sabre dans le sac de Nomi. Soudain, Thon aperçu plusieurs vaisseaux qui approchaient de leur position. Il les reconnu au premier coup d’œil : il s’agissait des barges de Bogga le Hutt, remplis à ras-bord de bandits et de mercenaires. Thon s’était demandé comme il allait convaincre Nomi de s’entraîner au sabre laser et ses bandits allaient leur en fournir l’opportunité. Il ordonna à Nomi de vite grimper sur son dos mais elle refusa. Alors, Thon utilisa la Force pour hypnotiser Nomi et affaiblir la résistance mentale de Nomi, et Nomi finit par monter sur son dos avec sa fille dans ses bras. Les vaisseaux du Hutt tirèrent sur la maison de Thon, l’endommageant sévèrement. Puis ce fut autour du Jedi d’être visé par les canons. Thon utilisa la Force pour dévier les tirs et ne pas se faire toucher. Puis, il demanda à Nomi de prendre le sabre laser dans son sac, ils allaient combattre les mercenaires côte à côte. Cependant, l’emprise mentale de Thon sur Nomi commençait à s’estomper et la jeune femme lui avoua qu’elle ne pouvait pas les combattre et qu’elle préférait se rendre. Pour Thon, ce n’était pas du tout le moment de philosopher. Il ordonna de nouveau à son apprentie têtue de prendre le sabre laser tout en continuant de dévier les salves d’énergie des barges de Bogga le Hutt. Ignorant les protestations de Nomi, Thon fonça tête baissée au milieu des projectiles ennemis. Tout proche du vaisseau des bandits, Thon lança un ultimatum à son apprentie qui commençait sérieusement à l’agacer : si elle ne pouvait pas se servir d’un sabre laser, alors elle pouvait toujours utiliser ses pouvoirs de Force, comme lorsqu’elle avait sauvé sa fille près du lac Natth. Nomi répondit qu’il était fou, qu’elle n’avait pas de pouvoirs…

C’était lui le grand maître Jedi, celui qui devait les protéger, elle devait seulement sauver Vima. Thon, plus qu’irrité, se résigna à faire descendre Nomi de son dos. Elle pouvait fuir en emmenant sa fille en sécurité, car Vima elle, serait un grand Jedi… Il lui dit que si son apprentie n’avait “aucun pouvoir”, lui n’en avait pas non plus. Lorsque Nomi partit se cacher avec sa fille, Thon s’avança vers les mercenaires et se laissa capturer sans combattre. Les bandits amenèrent une petite grue pour l’embarquer à bord de leur vaisseau pour le ramener à le maître Hutt. Un des bandits sortis des restes de la maison avec les cristaux Adegan. Soudain, la tension monta parmi les mercenaires… Ils semblaient tous vouloir remettre les cristaux eux-mêmes au Hutt (ou les garder pour eux) et une dispute puis une violente bagarre éclata. Mais Thon savait que les bandits ne s’étaient pas battus d’eux-mêmes, la Force était à l’oeuvre. Nomi Sunrider avait finalement décidé d’utiliser ses pouvoirs pour embrumer les esprits des mercenaires et les pousser à se battre entre eux; Nomi avait finalement accepté sa destinée pour sauver son maître d’une mort certaine. Il se tourna vers d’autres bandits qui n’avaient pas pris part à la bagarre et leur ordonna de s’écarter car un Jedi allait venir le libérer. Effectivement, Nomi sortit de derrière un rocher, sabre laser à la main. Nomi s’adressa mentalement à Thon. Elle lui demanda si elle devait vraiment utiliser ce sabre laser. Thon lui répondit que le sabre laser était une arme de Jedi, et qu’elle en était un. A ses mots, son apprentie fit jaillir la lame verte du sabre de Thon et se précipita sur les bandits, qui cessèrent de se battre entre eux pour se concentrer sur elle. Quelques secondes plus tard, Nomi parvint sectionner les menottes qui entravaient Thon. Nomi signala à ce dernier que les bandits contre-attaquaient et qu’ils étaient bien plus nombreux. Thon rétorqua que cette fois, ils étaient deux pour les affronter : maître et apprentie. Nomi taillada les mercenaires de son sabre laser et Thon percutait ses ennemis tout en lançant de puissantes vagues d’énergie avec la Force. Les bandits subirent de nombreuses pertes et le reste fut contraint de s’enfuir : ils avaient gagné. Après le départ des bandits, Thon dit à Nomi qu’en tant normal, personne ne souhaitait avoir des ennemis. Mais les ennemis étaient utiles, car ils forçaient les individus à aller au plus profond de d’eux-mêmes pour trouver le courage. C’était cette leçon qu’avait apprise Nomi Sunrider ce jour-là. A la nuit tombée, Thon, Nomi et Vima avaient regagné les restes de la maison du Tchuukthai. Thon fit savoir à Nomi qu’il était fier d’elle, qu’elle s’était bien servit de ses pouvoirs de Jedi. Nomi lui répondit qu’elle n’y serait jamais arrivé sans lui. A présent, elle ressentait bien mieux la Force qu’avant, grâce à l’aide de son maître. Mais en vérité, Thon n’avait rien fait du tout. Au contraire, il l’avait laissé entièrement libre de choisir ses actes. Dans un avenir très proche, Nomi Sunrider allait pouvoir, à travers de grandes luttes contre l’obscurité, faire briller la lumière des Jedi.

“- Maître ils reviennent, ils sont encore plus nombreux !
Mais nous serons deux pour les affronter, maître et apprentie !
– Thon et Nomi Sunrider, unis pour repousser leurs ennemis.

Thon et Nomi repoussent les mercenaires de Bogga le Hutt.
(image extraite de “Tales of the Jedi 5 : The Saga of Nomi Sunrider, Part 3“)

III – La Guerre des Sith :

Quelques temps plus tard, Thon emmena Nomi sur Ossus, au sein de la Grande Bibliothèque Jedi, afin qu’elle puisse y étudier et apprendre. Nomi, qui tenait sa fille dans ses bras, lui dit qu’elle sentait la Force partout sur Ossus, que tout était si calme. Thon lui répondit que c’était parce qu’un nombre important de Jedi y étaient présents, et lui demanda de venir avec lui. Il amena Nomi devant maître Vodo Siosk-Baas, qui aidait ses élèves à construire leur sabre laser. Lorsque celui-ci remarqua Thon et Nomi, il le salua et et lui demanda s’il lui apportait un nouvel étudiant. Thon désigna Nomi et sa fille Vima, et affirma que Nomi était prête à construire un sabre laser. Vodo lui répondit qu’en effet, la Force semblait puissante en elle. Thon ajouta que sa fille aussi serait aussi un grand Jedi. Il envoya Vima jouer avec d’autres enfants et laissa Nomi aux mains de Vodo pour qu’il lui apprenne à construire un sabre laser. Plusieurs semaines passèrent et un jour, un grand rassemblement eu lieu sur Ossus. Le maître Jedi Arca Jeth avait été capturé par les Naddistes d’Onderon et un commando Jedi devait être dépêché pour porter secours au premier en difficulté – dont faisait parti son premier apprenti Oss Wilum. Sa seconde élève, Nomi Sunrider, fut sélectionnée avec quatre autres Jedi pour cette mission. Les Jedi parvinrent à éliminer les Naddistes et tuer le Roi Ommin, alors sous possession du Seigneur Sith Freedon Nadd, et à libérer Arca Jeth. Mais deux personnes avaient fuit Onderon avec des connaissances et des artefacts Sith : Aleema et Satal Keto. Ensemble, ils renversèrent leur père, maître du système Thêta, et instaurèrent un règne de terreur d’affiliation Sith appelé le “Krath”. La République envoya une flotte sur Koros Major, commandée entre autre par Ulic Qel-Droma et Nomi Sunrider, mais subirent une défaite cuisante à cause de la puissante magie Sith d’Aleema et Satal Keto. Plus tard eut lieu un grand rassemblement sur la planète Deneba afin de décider quoi faire face à ces nouveaux adeptes du Côté Obscur. Thon, comme tout les Jedi à travers la galaxie, fut présent ce jour-là. Alors que la réunion, présidée par la maître Odan-Urr, allait commencée, Thon demanda à son ami Arca Jeth où était passé Vodo Siosk-Baas. Il devait être en retard, comme toujours… Arca lui répondit que ce dernier était tourmenter ces derniers temps, car un de ses apprentis, Exar Kun, avait montré une fascination pour les savoirs interdits du Côté Obscur.

Le rassemblement commença, puis Odan-Urr appela Nomi et Ulic à parler de ce qu’ils savaient du Krath, puisqu’ils l’avaient combattu il y a peu de temps. Ulic proposa de suite de s’infiltrer seul dans les rangs ennemis afin de détruire le Krath de l’intérieur. Bien que nombreux aient été les Jedi à avoir montré leur désaccord face à ce plan plus que dangereux, Ulic ne voulu rien savoir et resta sur sa décision. Thon, un ami d’Ulic, s’évertua à le faire changer d’avis, mais ses conseils, là encore, ne furent pas écoutés. C’est alors qu’une navette du Krath, cachée dans le rassemblement de vaisseaux en orbite de Deneba, largua un contingent de droides de guerre pour tuer les Jedi présents sur place. Tous réagirent aussitôt et affrontèrent leurs ennemis avec ardeur. Finalement, ils remportèrent la bataille, mais un Jedi était tombé : Arca Jeth avait été tué par un droide de guerre en sauvant son apprenti Ulic Qel-Droma. Nombreux furent ceux qui regrettèrent sa mort. C’est ainsi ce qui poussa définitivement Ulic à infiltrer le Krath pour les détruire. Il dit au revoir à Nomi et à son frère Cay avant de partir en direction du système Thêta. Mais Nomi ne pu se résoudre à laisser Ulic seul au milieu des forces obscur du Krath, et accompagnée de Cay Qel-Droma et de Tott Doneeta, elle se rendit sur Impératrice Thêta. Malheureusement, elle y découvrit un Ulic changé qui semblait avoir succombé au Côté Obscur et rejoint les rangs ennemis, comme les maîtres le craignaient. De retour sur Ossus, elle prépara un nouvelle expédition plus conséquente, accompagnée davantage de Jedi et de dragons d’Onderon. Avant leur départ, les maîtres Jedi souhaitèrent parler à Nomi et Ulic. Thon était présent parmi eux, siégeant au conseil. A leur vue, Thon salua les élèves Jedi qui venaient chercher l’approbation des maîtres. Mais il leur demanda s’ils étaient sages pour détourner Ulic Qel-Droma de la voie qu’il avait choisie. Cay lui dit que son frère ne les avait pas rejoint par plaisir, mais qu’il avait été empoisonné par des maléfices Sith. Thon n’en était pas si sûre, car il pensait qu’Ulic avait rallié les Sith par choix. Nomi et Cay tentèrent tout pour persuader les maîtres du bien-fondé de leur mission. Mais bien entendu, Thon leur dit que les maîtres les comprenaient. Thon annonça que les deux jeunes Jedi avaient la permission des maîtres pour entreprendre leur mission. Cependant, si Ulic choisissait le Côté Obscur, il devrait en subir les conséquences. Thon repartit alors sur Ambria s’isoler comme à son habitude. Mais il s’avéra plus tard qu’en effet, Ulic avait bel et bien rejoint les rangs du Krath pour de bon. Nomi et les autres avaient échoué à le ramener parmi les Jedi.

Ulic, mon ami … le Côté Obscur est avec nous depuis le début, et il y a beaucoup de compréhension accumulée sur sa nature. Mais n’oubliez jamais : il y a la voie d’un Jedi … et il y a le chemin qui conduit à la destruction. Un Jedi qui prend le chemin du côté obscur n’est plus un Jedi. Celui qui apprend la Voie des Ténèbres sera infecté par les Ténèbres. Son jugement deviendra obscurci et il oubliera les bonnes choses qu’il a apprises. S’il persiste dans cette tentative de franchir les deux routes divergentes, il sera déchiré dans son être même. Ne sous-estimez pas la puissance du Côté Obscur … à tout prix, ne sous-estimez le pouvoir du côté obscur !
– L’avertissement éloquent, mais vain, de Thon à Ulic (traduit de l’anglais).

Il se rallia ensuite à Exar Kun, et sous la bénédiction du spectre de Marka Ragnos, devinrent les deux nouveaux Seigneurs Noirs des Sith. A la tête du Krath puis des mandaloriens dont Ulic avait également pris le contrôle, ils lancèrent des assauts répétés sur la République. Exar Kun lui, convertit une vingtaine d’élèves Jedi au Côté Obscur et assassina Odan-Urr sur Ossus. Lorsque Ulic Qel-Droma lança son assaut sur Coruscant, il fut trahit par Aleema Keto et capturé par la République et les Jedi. Lors de son procès, il fut délivrer par Exar Kun qui pénétra au coeur même de la Chambre du Sénat. Là, il tua Vodo Siosk-Baas et s’enfuit avec Ulic. Nomi Sunrider fut désemparée par tout ces événements. Elle était, pour Thon comme beaucoup d’autres, l’avenir de l’Ordre Jedi. Elle avait été impuissante face aux Sith et devait donc reprendre sa formation auprès de son maître. Thon fut agréablement surpris de la revoir sur Ambria accompagnée de son amie Sylvar et elle avait également amené sa fille Vima. Selon lui, elle aussi ferait un jour un grand Jedi. Sylvar lui dit qu’elle appréciait toujours sa sagesse, mais il lui répondait qu’après tout, un Jedi ne cessait jamais d’apprendre. Sur Ambria, Sylvar et son apprentie seraient en paix pour étudier. Thon laissa Vima monter sur son dos, qui lui demanda d’aller plus vite comme l’enfant excitée de jouer qu’elle était, et ils se dirigèrent ensemble vers sa petite maison. Mais à peine eurent-ils le temps de se poser que les ennuis commencèrent. Une horde de créatures du lac Natth surgirent à proximité de la maison et s’en prirent au groupe. Sylvar et Nomi – qui protégeait sa fille – combattirent les monstres avec leur sabre laser, tandis que Thon tua plusieurs d’entre eux à mains nues. Le Tchuukthai n’apprécia pas le moins du monde être forcé de tuer, mais il était impossible de raisonner ce genre de créatures. Très vite, les véritables coupables de cette attaque furent découverts : Oss Wilum et Crado (le compagnon de Sylvar) avaient réveillé et libérer les créatures du lac Natth et les contrôlaient pour les pousser à tuer les Jedi. Lorsque Thon comprit que Wilum, son propre apprenti, avait succombé au Côté Obscur et tenté de le tuer, il l’écrasa au sol. Crado lui, parvint à s’enfuir, non sans s’être pris un violent coup de griffe de Sylvar, écœurée et de la trahison de celui qu’elle aimait. Sylvar demanda pourquoi Wilum et Crado avaient tenté de les tuer. Thon lui répondit que le Côté Obscur avait eu raison d’eux. Thon avait été choisit pour cible par son propre disciple. Si c’était le cas de tout les apprentis convertis par Exar Kun, alors les autres maîtres Jedi étaient en danger… Sylvar et Nomi transportèrent Oss Wilum, inconscient, à l’intérieur de la maison de Thon. Là, le maître Jedi pu le guérir du mal qui le rongeait : Wilum avait été possédé par l’esprit d’un ancien Seigneur Sith. Grâce aux soins de Thon, Wilum pu revenir à lui. Mais Thon semblait avoir raison une fois de plus : partout à travers la galaxie, les maîtres Jedi se faisaient assassiner par leurs disciples, bien que certains soient parvenus à emmener leurs élèves dans la mort avec eux.

Thon et Nomi face aux hssiss du lac Natth.
(image extraite de “Tales of the Jedi – The Sith War 4 : Jedi Holocaust“)

IV – L’attaque sur Ossus :

Thon, Sylvar, Wilum Nomi et sa fille revinrent sur Ossus en urgence. Au sein de la Grande Bibliothèque Jedi, ils rejoignirent Qrrrl Toq, Shoaneb Culu, Dace Diath et Cay Qel-Droma. Toq leur apprit que huit maîtres Jedi avaient été assassiné par leurs disciples. Thon conseilla ses compagnons Jedi de mettre leurs sentiments à part pour le moment car ils avaient une guerre à gagner. C’est alors que Tott Doneeta arriva en hâte dans la pièce : une armada de la République était en accrochage avec les forces Sith en orbite de Kemplex 9 dans l’Amas de Cron, situé très prêt d’Ossus. Thon pensa immédiatement à ce que cette attaque soit une ruse. En effet, il n’y avait rien de spécial que les Sith auraient pu convoiter sur Ossus. Thon savait parfaitement que ce que désirait Exar Kun était la connaissance et les artefacts de Force présents sur Ossus. Diath, Culu et Toq se portèrent volontaires pour aller combattre les Sith dans l’Amas de Cron. Malheureusement, une fois là-bas, Aleema utilisa sa sorcellerie et un ancien artefact Sith pour déstabiliser l’étoile du système et projeter ses rayons sur la flotte de la République et les Jedi qui périrent en un instant. Seulement, Aleema avait à son insu provoqué une réaction en chaîne dans l’étoile, qui se mit à imploser et à atteindre neuf autres soleils. L’endroit explosa d’un seul coup, détruisant le vaisseau d’Aleema Keto où se trouvait également Crado. Ossus, située à proximité, était sur le point de subir complètement la supernova. Les Jedi présents sur la planète se hâtèrent de sauver un maximum d’artefacts et de documents et de les emmener hors de la planète avant qu’il ne soit trop tard. Ils avaient seulement quelques heures pour sauver un millier d’années d’Histoire Jedi. C’est alors qu’Ulic Qel-Droma et Exar Kun lancèrent l’assaut sur la planète avec les troupes massassi et mandaloriennes. Thon, en compagnie de Tott, Cay, Nomi et Vima, leur dit que tout était déjà perdu. Nomi lui dit qu’ils devaient embarquer sur un des vaisseaux d’évacuation. Thon invita la petite Vima à monter sur son dos, il devait la mettre en sécurité. Cay Qel-Droma sentit la présence de son frère et partit à sa recherche. Pendant ce temps, Tott et Nomi se dépêchèrent d’amasser un maximum de documents Jedi dans de grands sacs accrochés sur le dos de Thon. Le maître Jedi regarda les vaisseaux Sith approcher, prêts à venir se servir dans les archives Jedi comme de vils charognards…Soudain, les deux Jedi remarquèrent Cay et Ulic qui s’affrontaient dans le ciel d’Ossus. Lorsqu’ils virent le vaisseau de Cay se faire toucher et plonger en direction du sol, ils se précipitèrent à sa rencontre, laissant Thon seul avec Vima sur son dos.

Il s’avéra qu’Ulic avait fini par abattre son frère d’un coup de sabre laser et que Nomi, folle de rage, avait utilisé la technique du Mur de Lumière pour le rendre aveugle à la Force. Ulic, rongé de remords pour le meurtre de son frère et privé de ses pouvoirs, choisit de leur révéler où était partit Exar Kun quelques instants plus tôt : Yavin IV. Afin de mettre un terme à la terreur des Sith, les Jedi décidèrent de se rendre sur Yavin IV pour un ultime affrontement. Thon demanda à tout le monde d’embarquer, lui devait dire au revoir à un vieil ami. Il retourna dans la Bibliothèque et dans une pièce, trouva Ood Bnar. Le maître Jedi Neti – une espèce ayant évolué à partir d’arbre – avait été agressé par Exar Kun durant la bataille. Il avait dû se métamorphoser afin de survivre et protéger une poignée de sabres laser que le Sith convoitait. Seulement, cette transformation avait eu pour effet de l’enraciner de le sol et il était maintenant incapable de se mouvoir. La supernova qui allait balayer la planète d’ici peu de temps ne présager rien de bon le concernant. Thon ne pouvait remettre en cause sa décision, mais il était triste de perdre un ami ainsi. Ood Bnar lui répondit qu’au moins, il avait mis en échec Exar Kun et qu’il avait protégé son petit trésor. Par ailleurs, peut-être qu’Ossus le protégerait de la supernova… un peu. Thon s’en remit à la décision de son compagnon et quitta la pièce rejoindre les transports, non sans lui souhaiter que la Force l’accompagne. Des milliers de Jedi à travers la galaxie convergèrent vers Yavin IV afin de mettre un terme au règne d’Exar Kun. A leur arrivée, Ulic tenta d’entrer en communication avec Exar Kun, afin de lui annoncer que les Jedi et la République s’étaient ligués contre lui. Thon fit de même, et lui affirma que l’âge d’or des Sith dont avait rêvé Kun n’était qu’un cauchemar dont les Jedi allaient bientôt se réveiller. L’ensemble des Jedi fit appel à la Force et en parfaite communion, lança une vague de lumière sur les temples massassi où se trouvaient Exar Kun. La puissance de l’onde de choc ravagea Yavin IV a tel point que les jungles aux alentours prirent feu subitement. Néanmoins, ils ne sentirent plus la présence d’Exar Kun : ils l’avaient vaincu. Nomi et Thon furent d’accord sur un point… ils l’avaient vaincu, mais à quel prix ?

Je ne peux remettre en cause ta décision, Ood, mon ami. Mais je suis triste de te perdre ainsi.
– Les adieux de Thon à son ami Ood Bnar. 

Thon et les autres Jedi unissent leurs esprits pour vaincre Exar Kun.
(image extraite de “Tales of the Jedi – The Sith War 6 : Dark Lord“).

V – La Station Exis :

Dix ans s’étaient écoulés depuis la fin de la guerre qui avait opposé les Jedi au Seigneur Noir Exar Kun. Nomi Sunrider était devenu Grand Maître de l’Ordre et avait demandé à tout les Jedi disponibles de rallier la station Exis, dans le système de Teedio, pour participer à un grand conclave qui déciderait de l’avenir de la République et des Jedi. Lorsque Thon arriva sur la station, il fut accueillit par une adolescente aux cheveux roux qui lui souhaita chaleureusement la bienvenue. Il ne l’avait pas vu depuis longtemps, alors il mit un peu de temps à reconnaître Vima. Thon lui dit qu’elle ressemblait de plus en plus à sa mère et lui demanda si à présent, elle était trop vieille pour l’embrasser. Vima se blottit contre lui et lui dit qu’elle était très contente de le revoir. Elle ajouta que sa mère était très occupée et n’avait donc pas le temps de souhaiter la bienvenue à personne. Alors que la jeune fille se proposait de lui faire visiter la station, Thon reporta son attention sur un groupe de Cathares en approche : Il s’agissait de Sylvar accompagné de deux de ses paires. Thon fit savoir à Sylvar qu’il était heureux de la revoir et qu’près tant d’années elle aussi avait bien grandie. Vima commença à jouer au guide touristique pour montrer à Thon diverses choses dans la station, mais Sylvar annonça au Tchuukthai que Nomi allait bientôt commencé son discours. Ils rejoignirent la grande assemblée, au milieu de laquelle se trouvait Nomi Sunrider. Elle s’adressa à l’ensemble des Jedi présents et les remercia d’être venus. Beaucoup de Jedi avaient été tué durant la Grande Guerre des Sith, mais beaucoup avaient été formés depuis… Il était temps de tourner la page et d’offrir un nouvel avenir à la République et aux Jedi. Thon trouvait que Nomi était devenue encore plus sage que tout ce qu’il avait espéré : l’assemblée l’écoutait parler, elle allait suivre Nomi. C’est alors que Thon, Sylvar et Nomi sentirent que Vima était en grand danger. En effet, la jeune fille s’était emparé d’un petit chasseur pour s’amuser à piloter et avait faillit finir carbonisé dans le soleil. Heureusement, elle avait été sauvée par Tott Doneeta. Thon accompagna Nomi jusqu’au hangar où Tott avait déposé Vima. Nomi serra sa fille dans ses bras mais ne manqua pas de lui reprocher ses actes dangereux et encensés. L’incident passé, ils revinrent à l’assemblée et reprirent leurs débats et longs discours. Quelques temps après, Thon se précipita dans les quartiers de Nomi Sunrider pour lui annoncer de terrible nouvelle : sa fille avait disparu, il l’avait pourtant cherché dans toute la station. Il s’avéra que Vima était partit retrouver le Jedi déchu Ulic Qel-Droma afin qu’il la forme aux arts Jedi. Nomi et Sylvar partirent donc avec un homme du nom d’Hoggon sur la planète. Là, Nomi retrouva sa fille qui avait pu construire un sabre laser et s’entraîner un petit peu après d’Ulic, malgré le fait qu’il n’avait plus ses pouvoirs depuis que Nomi l’avait coupé de la Force sur Ossus. Peu après, Ulic se fit abattre d’un tir dans le dos par Hoggon, au grand désarroi de Nomi et Sylvar qui lui avaient pardonné ses crimes de guerre. On ignore totalement ce qu’il advint de Thon après le grand rassemblement de la station Exis, bien qu’on puisse se douter qu’il servit l’Ordre Jedi pendant encore de nombreuses années.

Nomi est devenue encore plus sage que je ne l’espérais, tous l’écoutent… ils vont la suivre.
– Thon à propos de son ancienne apprentie.

Héritage :

Plusieurs milliers d’années plus tard, Thon fit encore parlé de lui auprès de certains utilisateurs de la Force. En 980 BBY, la Chasseuse, qui deviendrait la future Darth Cognus, avait été engagée pour retrouver Darth Bane. Lors de ses visions de la planète Ambria, elle fut témoin du passé : elle vit comment une sorcière Sith avait plongée la planète dans les ténèbres, et comment Thon était parvenu à enfermer les créatures du Côté Obscur dans le lac Natth. En 13 ABY, le Jedi Noir Beldorion révéla à Leia que des maîtres comme Thon, Yoda, ou Nomi Sunrider étaient capables d’invoquer la lumière : ils arrivaient à faire briller n’importe quel morceau de métal pour que leurs “misérables petits amis” puissent y voir quelque chose, parfois avec une simple épingle. Dix ans plus tard, l’histoire de Thon et Nomi fut racontée par la barde Jedi Tionne Solusar aux apprentis Jacen et Jaina Solo, Lowbacca et Tenel Ka Djo. Cette histoire, qui avait perduré à travers les âges, était appelée “La Balade de Nomi Sunrider“.

Liste des oeuvres :

Romans :
– “Dark Bane tome 3 : La Dynastie du Mal” (visions de Darth Cognus)
– “Planète du Crépuscule”
– “Les Jeunes Chevaliers Jedi tome 4 – Les Sabres de Lumière” (mal orthographié “Thonn”)

BD/Comics :
– La série “La Légende des Jedi”

Audio-dramas :

– “Tales of the Jedi”

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– “Authors of the Expanded Universe: Twenty Years of Tales of the Jedi” (Insider 150)
– “Authors of the Expanded Universe : More Tales of the Jedi” (Insider 151)
– “ComicScan : Marvelously Silly Aliens” (Galaxy Magazine 3)
– “ComicScan : Comics’ White Knight” (Galaxy Magazine 5 – illustration seulement)
– “Lost For Over 300 Years” (Dark Empire Endnotes #05)
– Jedi vs. Sith : The Essential Guide to the Force

– Power of the Jedi Sourcebook
– “So You Want To Be A Jedi…” (Galaxy Magazine 13)
– “Straight from the Horse’s Mouth : A Guide to the Star Wars – Tales of the Jedi Universe, Part 1” (Insider 26)
– “Straight from the Horse’s Mouth : A Guide to the Star Wars – Tales of the Jedi Universe, Part 2” (Insider 27)
– “Straight from the Horse’s Mouth : A Guide to the Star Wars: Tales of the Jedi Universe, Part 3” (Insider 28)
– Tales of the Jedi Companion
– The Comics Companion
– The Complete Star Wars Encyclopedia (Thon, Master)
– The Essential Chronology
– The Essential Guide to Characters
– The Essential Guide to Planets and Moons
– The New Essential Chronology
– The Official Star Wars Fact File 11 (PLA8, Planets of the Inner Rim)
– The Official Star Wars Fact File 140 (HUT15, The Hutts)
– “The Women Of Star Wars” (Galaxy Magazine 12)

Auteur : Ismir de Rómenna
Date de mise en ligne : 07/03/2020
Dernière mise à jour : 26/12/2020

Cette fiche a été lue 475 fois

Les commentaires sont fermés.