Lörei

Lörei

I – Données et statistiques :

Espérance de vie : 900 ans
Habitat : Champs et collines de fleurs
Lieux de vie : Plaines fleuries de Lörea
Apparence : Peau et cheveux dorés
Aptitudes Particulières : Immunité aux maladies et aux poisons
Taille moyenne : 1,95 m
Poids moyen : 70 kg
Alignement : Loyal bon

Statistiques en jeu de rôle :

Classe d’armure 11 (naturelle)
Points de vie 12
Vitesse 9 m
Compétences : Persuasion +2, médecine +2
Langues : Löreian, Commun

FOR DEXCONINTSAGCHA
10+010+014+216+310+014+2

Dons :

Sang d’or : Les Lörei sont insensibles aux poisons et aux maladies.

Ascendance Féérique : Les Lörei ne peuvent pas être charmés.

II – Caractéristiques :

Les Lörei sont des humanoides féériques à la peau dorée, aux longs cheveux d’or et aux yeux perle. Ils sont parfois surnommés les Elfes d’Or par certains Humains d’Helmir, alors qu’ils ne sont pas d’ascendance elfique. Hauts de près de 2 mètres, ils sont légèrement plus grands que les Humains ou les Elfes. Ils portent de longues robes colorées en pétales de fleurs tissés, laissant à nu leurs bras. Ils vivent sur le plan de Lörea, un monde parsemé de champs de fleur et d’arbres fruitiers. Leurs habitations sont également un mélange de bois, de métal, et de fleurs. Ces êtres d’une grande bonté ont fondé un ordre de guérisseuses très célèbres, les Nones de Sauntéa, uniquement accessible par des femelles Lörei les plus talentueuses. Les Nones de Sauntéa vivent dans des roses géantes qu’elles ont fait poussé elles mêmes, sur les plus hautes collines verdoyantes d’Oridenfell. Les Lörei se nourrissent des nombreux fruits sucrés qui peuplent leurs terres fleuries. Lorsque certains de ces fruits, d’une qualité exceptionnelle, sont ramenés sur Helmir, ils peuvent valoir plusieurs centaines de pièces d’or à l’unité. Ainsi, de nombreux aventuriers se sont débrouillés pour obtenir des fruits et les ramener sur Helmir, afin de devenir riches. Devant l’intérêt que représentait une denrée aussi banale que ces fruits, plusieurs organisations marchandes se sont rendues sur Lörea. C’est ainsi qu’au début du troisième âge, une grande vague de migration eut lieu sur ce plan féérique. Sur les rivages sud du continent de Lörea, des peuplades humaines se sont installées voici plusieurs centaines d’années. Elles ont établi plusieurs communautés et maintenu des relations avec Helmir. Bien vite, les Lörei se sont rebellés pour empêcher les Humains de raser leurs forêts et voler leur nourriture. D’ordinaire pacifiques, les Lörei se sont montrés particulièrement agressifs pour protéger leurs terres. A ce jour, l’avancée des Humains est bloquée par la résistance Lörei. Si les Lörei prônent la paix entre les peuples et le partage modéré des ressources aux Humains devenus dépendants des forêts, certains ont mené des groupes dissidents avides du sang des Humains qui menaçaient leurs terres. Les seigneurs en charge des villes font tout pour se débarrasser de ces gêneurs, et envoient parfois des aventuriers ou des assassins éliminer les nids de résistance. Si les autres Lörei n’apprécient pas vraiment les méthodes des rebelles, ils ne les empêchent pas d’agir non plus, et peuvent même les soutenir de manière plus modérée pour défendre leur monde. Les Nones de Sauntéa, reclus dans les hauts champs de fleurs des plus grandes collines, se chargent de soigner les blessés, peu importe leur origine, pourvu que leurs desseins ne mettent pas en danger le plan de Lörea. Les Lörei sont de bons alchimistes et utilisent ces talents pour empoisonner leurs armes, ou la nourriture des Humains. Ils n’ont pas de véritables armées, leur organisation simpliste désignant un chef et quelques seconds chargés de coordonner le gros des guerriers. Toujours est-il que l’entraînement se fait individuellement. La plupart des Lörei sont des archers ou des lanciers, mais il existe quelques grands épéistes appelés Sabres des Forêts. Les Nones de Sauntéa arborent habituellement un sceptre en bois entortillé, surmonté d’une rose bénie par leur magie et qui leur sert de focalisateur. Elles vivent dans de grandes roses de la taille de maisons. L’un des pétales est repliable pour servir de porte. Ces habitations sont semblables à celles de certaines peuplades habitant dans des nénuphars géants sur de grands lacs. Les Lörei sont divisés en de multiples communautés villageoises, chacune dirigée par un chef de clan. Ces chefs sont responsables de la protection de leurs clans, et se doivent de respecter les lois imposées par le Grand Conseil de Lumière, donc tous sont membres. Ces chefs sont élus à vie, et une élection à lieu lors du trépas du dirigeant. Tous les chefs Lörei se doivent de respecter les Nones de Sauntéa et leur jugement, en veillant à leur protection, qui s’avère vitale pour la survie des Lörei. Certains chefs de village ont rejoint le Bourgeon, la coalition qui guerroie contre les Humains qui tentent de s’en prendre à leurs forêts et leur réserves. Les communautés humaines qui se sont établies sur les côtes sud-ouest du continent sont en partie indépendants, mais sont unis par la Rapière Blanche, une organisation semi-militaire chargée de maintenir l’ordre dans la région et de faire tomber le Bourgeon.

Cette fiche a été lue 23 fois

Les commentaires sont fermés.