Lorqual

image-indisponible

Lorquai

Origine : Ansion
Milieu de vie : Plaines
Taille : Plus grand qu’un suubatar

Poids : Equivaletnt à quatre suubatars
Apparence : Fourrure brune
Alimentation : Carnivore

Les lorqual étaient des créatures carnivores originaires de la planète Ansion. Les lorqual étaient des prédateurs nocturnes qui chassaient en meute en partie grâce à leur flair. Leur gabarit était assez massif pour les confondre avec la silhouette d’une colline dans la pénombre. Ils étaient les plus gros habitants des plaines d’Ansion. En comparaison, un lorqual était aussi lourd que quatre suubatars, bien qu’à peine plus grand, ce qui permet aux suubatars de leur faire face. Ils avaient une fourrure drue, raide et brune qui leur donnait une apparence intrigante, sans compter leur demi-douzaine de protubérances osseuses présentes sur leur crâne massif qui les rendaient encore plus impressionnants. Durant leur période de reproduction, il n’était pas rare que les mâles s’embrochent avec ces excroissances osseuses lors de combats qui raisonnaient dans toutes les praires. En plus de quoi, chacune de leurs six pattes possédaient six doigts cornus : trois érigés vers l’arrière et trois autres vers l’avant afin de soutenir leur imposante carrure. Une minuscule paire d’yeux encadrait leur unique narine, assez grosse pour y faire rentrer un Gwurran. En plus d’une narine, ils possédaient un petit groin flexible qui servait à renifler l’air et prévenir de potentiels dangers. A noter l’ironie de ce membre lorsque l’on sait qu’un petit d’âgé d’à peine quelques semaines était déjà plus puissant qu’un shanh. Il était également impossible d’arrêter un lorqual en pleine action avec de simples coups de pistolet laser. Durant sa fuite du camps Qulun, Tooqui tomba nez à nez avec une meute de lorqual, qui cherchaient à se protéger de l’orage qui avait éclaté cette nuit-là. Heureusement pour lui, la pluie estompait l’odeur du Gwurran et l’empêcha de se faire repérer. Alors, pour libérer les Jedi, il fabriqua un panier traditionnel et le remplit de pierre. Ensuite, il monta sur un lorqual endormi et, aidé de l’orage, il les affola en leur lançant des pierres de façon à les rediriger vers le campement Qulun. La Chaos qui suivit dans le campement permit à Tooqui de délivrer les Jedi et ainsi s’enfuir du camps Alwari, laissant derrière eux la caravane Qulun dévastée par la meute de lorqual affolés.

Liste des oeuvres :

Romans :
– “Tempête Intergalactique”

Auteur : Moyeil
Date de mise en ligne : 07/07/2020

Cette fiche a été lue 248 fois

Les commentaires sont fermés.