Suubatar

Suubatar

Origine : Ansion
Milieu de vie : Plaines
Taille : 6 mètres

Description physique :
– Pelage bronze strié de rayures vertes plus ou moins foncées
– Yeux argentés
Alimentation : Omnivore

Les suubatars étaient des créatures omnivores originaires de la planète Ansion. Ces derniers faisaient près de trois fois la taille d’un humain, soit environ six mètres. Ils étaient dotés d’un pelage de couleur bronze, strié de rayures vertes plus ou moins foncées. Cette caractéristique leur permettait de se fondre dans les prairies d’Ansion, et ce malgré leur imposante taille. Le pelage des suubatars était très court, mais il lui descendait jusqu’aux pieds et même jusqu’entre les orteils. Grâce à cela, ils faisaient d’excellents nageurs. Sans compter que la densité de leur poil les isolait parfaitement des températures extrêmes et les protégeaient des vents violents. Les suubatars possédaient également six pattes munies de longs doigts écartés avec des griffes, détail insolite lorsque l’on savait qu’ils étaient taillés pour la vitesse. En effet, il était raconté que monter un suubatar donnait la même sensation que de chevaucher le vent. Leurs mâchoires longues et étroites pouvaient s’articuler très bas, leur permettant ainsi d’avaler de grands fruits ou de petits mammifères d’une seule bouchée. Leurs quatre canines de devant dépassaient leurs babines, ce qui leur donnait une apparence un temps soit peu effrayante, apparence qui contredisait leur nature placide. Néanmoins, les suubatars non-domestiqués pouvaient très bien s’attaquer à des Ansioniens. 

Mais, plus d’une fois, des suubatars sauvages ont attaqué et détruit des caravanes entières.
– Bulgan aux Jedi Kenobi, Unduli, Skywalker et Offee.

Ils possédaient des yeux mouchetés d’argent, et une narine unique humant délicatement l’air ambiant. Leur tête triangulaire mais dépourvue de crinière fendait les airs telle une proue de navire, tandis que leur longue queue mince était bien proportionnée. Malgré leur apparence étrange, il s’agissait en vérité de créatures qualifiées par beaucoup comme magnifiques et prédisposées pour la vitesse. Les suubatars étaient des animaux vivant en groupe. Ensemble, ils pouvaient faire face à presque tous les prédateurs de la planète : lorsqu’un danger se présentait, le premier suubatar témoin de la présence ennemie se mettait à s’agiter en rejetant la tête en arrière, tout en martelant le sol de ses pattes. Une attitude ensuite imitée par l’ensemble du groupe.

Ces suubatars se collaient alors les uns les autres pour se protéger mutuellement : un phénomène classique chez les animaux en troupeau dans les prairies. Ces derniers pouvaient émettre des sifflements en guise de communication, mais lors des périodes de demi-lune, ils pouvaient aussi hurler. Malgré leur taille et leur vie en groupes unifiés, les suubatars craignaient certains animaux de la planète comme les kyrens ou les chawix. Cependant, ils étaient assez robustes pour lutter contre des lorqual, des shanhs ou encore des gairks. Les suubatars étaient couramment domestiqués par les tribus Alwari afin de servir de montures de fortune, car leur carrure leur permettait de parcourir de longues distances à allure vive, tout en portant plusieurs bagages avec eux. Pour pouvoir les monter confortablement, il suffisait de légèrement se pencher en arrière et prendre appui sur le troussequin de la scelle. Leur pointe de vitesse était telle qu’elle coupait le souffle de leur cavalier pendant quelques secondes. Au pas, ces derniers adoptaient une allure naturelle, harmonieuse et incroyablement souple, faisant balancer leur cavalier d’avant en arrière de manière tout à fait agréable. Les chevauchant, cette impression de flotter au-dessus du sol se faisait ressentir, d’autant plus en étant au galop. Cependant, bien que faisant parti des créatures les plus rapides de la planète, elles pouvaient néanmoins de faire surpasser par certains speeder, mais les suubatars pouvaient parvenir à tromper les pilotes.

Lorsqu’ils étaient assis et qu’ils se redressaient, ils dépliaient lentement leurs membres antérieurs, d’où l’utilité du troussequin contre les reins de la scelle pour l’empêcher de glisser en arrière avec les charges mises sur leur dos. Il pouvait malgré tout être dangereux de monter un Suubatar si vous n’aviez aucune expérience : en effet, Bulgan, un Alwari, eu un accident en montant sur l’un d’eux : son accident lui coûta un œil, le dos brisé et des lésions au cerveau. En 22 BBY, Anakin Skywalker, qui se ventait de pouvoir conduire des modules de course, eut même du mal à monter correctement cet animal pour la première fois, au contraire de son maître qui y parvint sans difficulté. Les suubatars furent utilisés par le groupe de Jedi mené par Obi-Wan Kenobi et Luminara Unduli sur Ansion. Leurs guides Alwari, Bulgan et Kyakhta, avaient affirmé qu’il s’agissait des meilleures montures qu’ils pourraient trouver à Cuipernam. Au bout d’un moment, les suubatars pouvaient se montrer très fidèles envers leurs chevaucheurs et pouvaient même se montrer joueur. Lors d’une pause à proximité d’une rivière, Obi-Wan Kenobi envoya de l’eau à plusieurs suubatars, et ceux-ci apprécièrent puis s’approchèrent de lui. Leurs six suubatars accompagnèrent donc le groupe durant tout leur périple dans les plaines d’Ansion, en territoire Alwari. Ces créatures se montrèrent très fidèles malgré toutes les mauvaises rencontres qu’ils firent, que ce soit les animaux prédateurs ou les pièges menés par le clan Qulun. Sans ces créatures, leur mission sur Ansion n’aurait sûrement pas été aussi simple… En 19 BBY sur Utapau, les beuglements poussés par les varactyls rappelèrent à Kenobi les cris des suubatars. Par ailleurs, les scelles qu’utilisaient les Pau’an les Utai, colorées et décorées de nombreux motifs, ressemblaient fortement à celles dont les Alwari d’Ansion harnachaient leurs suubatars.

Les Jedi Kenobi, Unduli, Offee et Skywalker chevauchent des suubatars près d’un campement Borokii.

Liste des œuvres :

Romans :
– “Tempête Intergalactique”
– “La Revanche des Sith”

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– The Complete Star Wars Encyclopedia
– The Unseen Planets of Episode II

Auteur : Moyeil
Date de mise en ligne : 09/07/2020

Cette fiche a été lue 441 fois

Les commentaires sont fermés.