Village Kalikori

Village Kalikori

Lieu : Tython – Crête de Tythos
Date de fondation : Environ 3651 BBY

Dirigeante : Matriarche Kolovish
Affiliation : Pèlerins Twi’lek

Ce village illégal, qui n’était à l’origine qu’un petit campement, fut fondé par un groupe de pèlerins Twi’leks dirigés par la Matriarche Kolovish, aux environs de 3651 BBY. Le nom donné à ce village ne fut guère choisi au hasard. En effet, Kalikori signifiait “commencement” dans la langue natale des Twi’leks. Il s’agissait donc là d’un nouveau départ pour cette colonie ayant quitté son monde natal suite à la guerre opposant la République Galactique à l’Empire Sith ReconstituéMalgré une demande insistante, le Sénat ne leur donna jamais la permission de s’établir sur la planète, récemment redécouverte par Satele Shan. Tython était encore jugée trop dangereuse, de par sa faune mortelle, ou à cause du lien puissant entre la Force et la planète. Malgré tout, les Twi’leks et leur matriarche décidèrent de s’installer illégalement, en prenant pour lieu de vie la Crête de Tythos, une chaîne de montagne située non loin du temple Jedi accueillant le Conseil suite au Sac de Coruscant. Les ennuis ne tardèrent pas à se profiler pour les Twi’leks, et ils furent souvent pris pour cible par une espèce autochtone appelée les Déchiqueteurs. Il s’agissait d’une sous-espèce modifiée des Rakatas, une race conquérante presque éteinte à cette période. Bien que relativement primaires, les Déchiqueteurs étaient nombreux et mieux armés que les Twi’leks, apprivoisant C’thon et Chats Manka pour leurs comptes. De plus, les Déchiqueteurs prirent soin de piéger les cultures du village. Voyant une mort inévitable, la colonie demanda de l’aide aux Jedi, une aide malheureusement refusée en vue de leur implantation illégale. Toutefois, afin d’apaiser les tensions, les Jedi envoyaient régulièrement leurs Padawans à la rencontre de la matriarche du village. 

Profil : le village Kalikori (image extraite de “The Old Republic“).

En 3643 BBY, l’un de ces Padawans qui serait bien plus tard appelé Héros de Tython, fut envoyé à la rencontre d’une Twi’lek nommée Ranna Tao’Ven, afin de récupérer des informations concernant une menace pour l’Ordre Jedi. La menace en question était un Jedi Noir du nom de Bengel Morr, ancien élève du maître Orgus Din. Ranna accepta de donner des informations, si le Héros de Tython les aidait dans leur conflit contre les Déchiqueteurs. Le Jedi s’exécuta, et ramena bon nombre d’armes, afin que la colonie puisse mieux se défendre contre les assauts des pilleurs. Par ailleurs, il aida les colons à purger leurs cultures, afin qu’ils puissent de nouveau les utiliser sans risquer de mourir. Suite à la capture de Bengel Morr et son rapport rédigé au Conseil Jedi, le Héros de Tython parvint à convaincre le Conseil Jedi de faire de la colonie Twi’lek des alliés et non des ennemis. Quelques années plus tard, en 3636 BBY, un nouvel ennemi s’était montré au grand jour, à savoir l’Empire Éternel. Ce dernier parvint à écraser les Sith sur Korriban, ce qui fut au passage leur plus grande victoire. Soucieux que le scénario se réitère pour les Jedi, le maître Jedi Kel Dor Gnost-Dural emmena avec lui bon nombre de Twi’leks natifs du village Kalikori, afin de les mettre en sécurité sur la colonie d’Ossus.

Liste des œuvres :

Jeux vidéos :
– “The Old Republic” (Histoire  Chevalier Jedi + codex du jeu, entrée “Kalikori Village”)

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– The Old Republic Encyclopedia (partie “Kalikori Village”)
– The Old Republic Explorer’s Guide

Auteur : Tek
Date de mise en ligne : 23/07/2021

Cette fiche a été lue 129 fois

Les commentaires sont fermés.