Yalara

Yalara

Région : Espace Sauvage
Système : Yalara
Coordonnées : I-21

Atmosphère : Respirable
Terrain : Déserts, mers
Espèces natives : Yalarans (éteints avant 14 ABY)
Espèces Migrantes : Noghris (Environ 4 ABY à 14 ABY)

Yalara était une planète reculée située au sein de l’Espace Sauvage, berceau du peuple des Yalarans, une espèce paisible mais assez primitive. La planète était principalement constituée de déserts et d’amas rocheux semblables à des vallées ou des canyons, mais possédait de nombreux courts d’eaux et des océans. Les Yalarans firent construire un barrage à une date indéterminée. Un jour, le maître Jedi Broden Kel Verdox découvrit Yalara et fit connaissance avec ses habitants. Souhaitant les protéger de tout danger extérieur, il fabriqua un complexe dispositif de camouflage qu’il plaça au sommet du barrage des Yalarans. Mais sous l’Empire, Dark Vador trouva la planète et envoya ses assassins Noghris s’emparer du système de camouflage. Les Yalarans furent massacrés par les Noghris, qui prirent le contrôle du barrage et du système de camouflage. En 14 ABY, Tionne Solusar redécouvrit l’existence de cette planète grâce à la lecture d’un holocron Jedi qui racontait l’Histoire de Yalara et de Broden Kel Verdox. Le chevalier Jaden Korr fut alors envoyé place pour savoir si le système de camouflage laissé par l’ancien maître Jedi risquait d’être capturé par des personnes mal intentionnées. C’est là qu’il découvrit la présence des Noghris, mais aussi celle d’un contingent impérial et des Disciples de Ragnos, qui souhaitaient s’emparer de cette précieuse technologie. Jaden Korr parvint jusqu’au système de camouflage et le détruisit à tout jamais, empêchant les Vestiges de l’Empire et le Culte de Ragnos d’en prendre le contrôle. Les Noghris, coincés sur Yalara depuis au moins dix ans, furent ramenés chez eux puis on entendit plus jamais parlé de Yalara.

Profil : Yalara (image extraite de “Jedi Knight III : Jedi Academy“).

Liste des œuvres :

Jeux vidéos :
– “Jedi Knight III : Jedi Academy”

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– L’Atlas

Auteur : Ismir Tinùviel
Date de mise en ligne : 03/03/2020

Cette fiche a été lue 183 fois

Les commentaires sont fermés.