Culte de Ragnos

Culte de Ragnos

Catégorie : Obédience Obscure (Culte Sith)
Localisation : La galaxie (voir chapitre II)
Fondateur : Fantôme de Marka Ragnos
Dirigeants notables : Tavion Axmis

Date d’apparition : Entre 12 et 14 ABY
Date de dissolution : 14 ABY
Affiliation : Vestiges de l’Empire, Marché invisible

I – Histoire :

Les Disciples de Ragnos trouvent leurs origines en la personne de Tavion Axmis. En 12 ABY, la jeune femme était l’apprentie du Jedi Noir Desann, commandant en second de l’Empire Ressuscité et fondateur du culte des Revenants. Lors d’une attaque sur la Cité des Nuages de Bespin, Tavion fut confrontée à Kyle Katarn, désireux de se venger de la mort de sa compagne, Jan Ors. Lorsque Tavion fut vaincue et sur le point d’être exécutée par le Jedi plein de haine, elle lui révéla que Jan était encore en vie et qu’elle était retenue dans une base au sein de la Ceinture de Lenico. Katarn lui laissa alors la vie sauve. Tavion décida de fuir Desann parce qu’elle savait qu’il la ferait payée pour son échec, et déserta l’Empire Ressuscité. Peu après, Desann fut tué sur Yavin IV par Katarn alors qu’il tentait d’envahir l’Académie Jedi. Tavion erra dans la galaxie pendant un temps avant de trouver un étrange artefact auprès d’un collectionneur sur Commenor : le sceptre de Ragnos. Elle tua le marchand et s’empara de l’objet, puis se mit en tête de ressusciter le Seigneur Sith défunt Marka Ragnos, enterré sur Korriban depuis plus de 5.000 ans. Ragnos, en échange de sa résurrection, promit à la Jedi Noire de l’aider à se débarrasser des Jedi, et dans une plus large mesure, de ses ennemis. Grâce au sceptre, elle pu offrir à ses nouveaux fidèles le pouvoir de la Force et fonda le Culte de Ragnos. Tavion contacta les Vestiges de l’Empire, qui lui apportèrent tout ce dont elle avait besoin – argent et matériel – pour accomplir ses objectifs. Les partisans à sa cause furent de plus en plus nombreux et le culte se renforça dans l’ombre. Parmis les nouveaux arrivants se trouvaient quelques Revenants de Desann et même des guerriers d’élite Revenants, qui vinrent aussitôt prêté allégeance à la cause. Le culte s’éparpilla dans toute la galaxie sans que la Nouvelle République ni les Jedi ne découvrent son existence.

Profil : Une statue de Marka Ragnos, édifiée sur Taspir III par le Culte (image extraite de “Jedi Knight III : Jedi Academy“).

1 – Le culte se révèle :

En 14 ABY, Tavion frappa un grand coup en s’introduisant dans les jungles de Yavin IV, tout prêt de l’Académie Jedi, fondé trois and plus tôt par Luke Skywalker. Présente sur place, elle utilisa le pouvoir du sceptre de Ragnos pour abattre un vaisseau Jedi au dessus de la jungle, le Yavin Runner II, et profita de la cohue pour envoyer son apprentie, la Twi’lek Alora, récupérer des données dans les appartements de Skywalker. Ces données contenaient l’emplacement de nombreuses planètes hautement connectées à la Force, que le sceptre pourrait aspirer pour renforcer son pouvoir et ressusciter Marka Ragnos. Alora réussit sa mission, mais Tavion fut surprise par un Jaden Korr en train d’aspirer l’énergie d’un temple Massassi. Tavion frappa le jeune homme avec le pouvoir du sceptre mais les disciples de Ragnos furent contraint de quitter les lieux avant que d’autres Jedi n’arrivent sur place. On sait également qu’un disciple fut tué par Jaden Korr ce jour-là. Peu après, les Disciples de Ragnos entrèrent en contact avec des contrebandiers/mercenaires sur Tatooine, afin qu’ils transportent des marchandises pour le Culte. Malheureusement, le groupe de mercenaires fut intercepté à Mos Eisley par deux Jedi, Kyle Katarn et Jaden Korr ainsi qu’un wookiee affilié à la Nouvelle République, Chewbacca. Les services des mercenaires engagés par le Culte de Ragnos n’étaient pas donnés. A partir de ce fait, des Jedi comme Kyle Katarn et Luke Skywalker se demandèrent si les Disciples de Ragnos n’avaient pas le soutien des impériaux… En effet, c’est alliés aux impériaux que les Disciples de Ragnos entreprirent plusieurs opérations pour asseoir leur autorité, gagner en ressources et imposer un régime de terreur pour déstabiliser la Nouvelle République. Leur premier objectif se situait sur Bakura, où les disciples, accompagnés d’un contingent impérial, furent sommés de placer cinq charges explosives à divers endroits d’une centrale électrique dans les montagnes. Le bâtiment ayant été construit sur un volcan éteint, son explosion était censée provoquer la destruction d’une ville très peuplée et donc la mort de milliers, voire des millions de personnes. Jaden Korr, présent sur place, empêcha les Disciples de Ragnos de mettre à bien leurs projets en désamorçant les bombes et en se débarrassant d’une partie des forces impériales. C’est quelques temps plus tard que le Culte de Ragnos engagea quelques mercenaires pour commettre un attentat sur CorelliaA Coronet City, les Disciples de Ragnos (parmi lesquels trois cultistes Sith) et les mercenaires tentèrent de prendre le contrôle d’un tram pour le faire exploser dans un spatioport et faire un maximum de dégâts. A bord d’un transport Hover TC-9, le culte envahi le tram à la vitesse de l’éclair et en pris rapidement le contrôle. Mais les Jedi Kyle Katarn et Jaden Korr, présents à Coronet pour enquêter sur de nombreux rapports mentionnant une possible présence du culte, intercepta une transmission du pilote de tram, et vinrent à sa rescousse. Lorsque le Jedi commença à tailler les mercenaires morceaux et même à vaincre un des cultistes, un des disciples du nom de J’aahn contacta un de ses co-équipiers, Hokk, pour l’informer de leur prochain point de rendez-vous : la station 6-C. Jaden Korr parvint jusqu’au wagon où les Disciples de Ragnos avaient posé une bombe. Le cultiste qui la gardait fut lui aussi éliminé et le Jedi désactiva la bombe. Alors, les Disciples de Ragnos qui avaient pris le contrôle du poste de pilotage firent accélérer le tram pour le faire s’encastrer dans une station située non loin. Mais Korr arriva à temps pour abattre les derniers mercenaires et disciples de Ragnos puis stoppa l’appareil avant l’impact.

Des mercenaires et des Cultistes de Ragnos tentent de s’emparer d’un tram à Coronet City.
(image extraite de “Jedi Knight III – Jedi Academy“)

2 – Premiers agissements de grande envergure :

Ces échecs ne furent pour Tavion qu’un petit contre-temps. En effet, le culte était parvenu, grâce aux données trouvée par Alora chez Skywalker, à localiser de nombreux mondes en forte communion avec la Force. Tavion absorba la Force sur chacun d’eux, comme par exemple Bespin, Hoth ou Byss. Tavion envoya Alora, à la tête de plusieurs cultistes et soutenue par les Vestiges de l’Empire, au sein de la base Echo, afin de s’emparer des archives éventuellement laissées par la Rébellion dans les premiers temps de la Guerre Civile Galactique. Un cultiste informa Alora que les données avaient été effacées par les rebelles lors de l’attaque de l’Empire Galactique, mais que la trajectoire de vol de Skywalker indiquait qu’il s’était rendu à Dagobah. Le Jedi n’avait donc même pas mentionné cette planète dans ses données personnelles, aussi peut-être souhaitait-il y protéger quelque chose. Peu de temps après la fin de la transmission, le cultiste fut tué par Jaden Korr, alors en pleine investigation sur Hoth. Korr rencontra ensuite Alora en personne dans un hangar de la base Echo, juste au moment où elle finissait d’informer Tavion Axmis de ses découvertes. Un duel au sabre laser éclata entre Korr et la Twi’lek, qui tourna vite en faveur du Jedi. Alora fut contrainte de se replier et partit pour Dagobah, comme sa maîtresse le lui avait ordonné. Néanmoins, le Culte de Ragnos ne cessa d’accroître son influence et parvint à s’emparer du pouvoir de la Force présent sur bien d’autres mondes, comme Endor ou Coruscant. Avantage non-négligeable pour le Culte de Ragnos, les Jedi et la Nouvelle République n’avaient pas encore réellement pu confirmer leur connivence avec les impériaux. Cependant, un ouvrier qui travaillait dans le spatioport de la planète Zonju V semblait posséder des informations au sujet du lien que le culte entretenait avec les Vestiges de l’Empire… Immédiatement, les Disciples de Ragnos engagèrent un swoop gang (un groupe de malfrats spécialisé dans les engins motorisés comme les moto speeders) afin d’assassiner cet ouvrier. L’homme prit peur et parvint à s’enfuir à plusieurs kilomètres du spatioport de Zoronhed, la capitale de Zonju V et se cacha dans un avant-poste abandonné. Les Jedi envoyèrent Jaden Korr récupérer l’ouvrier et récolter le plus d’informations possibles. Lorsqu’il retrouva l’ouvrier, un tireur embusqué parvint à assassiner ce dernier avec une arme de précision. Une victoire pour les Disciples de Ragnos, qui conserveraient encore un temps un certain avantage contre la Nouvelle République et les Jedi. Le gang au service du Culte de Ragnos engagea une chasse frénétique en moto speeder à l’encontre du Jedi, mais ne parvint pas à le tuer lui aussi. Cet au même moment que l’on apporta aux pieds de Tavion le jeune Rosh Penin, un élève Jedi envoyé imprudemment dans le système Byss à la recherche d’informations sur les Disciples de Ragnos. Tavion préféra se servir de lui plutôt que de le tuer, et le corrompit au Côté Obscur de la Force. Au mieux, un nouvel atout pour Tavion, au pire, un jouet distrayant. Mais si Zonju V fut un succès, la Nouvelle République ne tarda pas à réagir et passa à l’offensive : une station de gaz Tibanna, contrôlée par les Vestiges de l’Empire sur Kril’dor, fut attaquée par deux agents ennemis : Jaden Korr, une fois de plus décidé à mettre des bâtons dans les roues du culte, et le général Wedge Antilles, à bord de son X-Wing.

Un cultiste Sith fait son rapport à Alora.
(image extraite de “Jedi Knight III – Jedi Academy“)

Ensemble, ils réussirent à paralyser les points clefs de la station avant que la Nouvelle République ne lance une véritable assaut sur l’installation affaiblie. Tavion y perdit trois cultistes, qui étaient sur place pour renforcer la garnison, sûrement pour montrer la bonne volonté des Disciples de Ragnos à l’égard des impériaux qui les avaient si généreusement aidé. La présence conjointe de cultistes Sith et d’impériaux convainquit définitivement la Nouvelle République de leur alliance. Pendant ce temps, Tavion Axmis et son apprentie récupérèrent l’énergie de la Force présente sur Dagobah et quittèrent le système avant l’arrivée de Luke Skywalker. Les Jedi, toujours à la recherche d’informations sur le Culte de Ragnos, envoyèrent Jaden Korr sur Coruscant à la recherche d’un criminel répondant au nom de Lannik Racto. L’homme avait approché le culte quelque temps plus tôt et leur avait offert ses services et des ressources, parmi lesquels de redoutables droides assassins (très réputés sur le marché noir depuis quelques temps), produits à partir d’une usine sur Nar Shaddaa. Racto avait prouvé son allégeance au culte – rien d’étonnant, au vu de ce que cela lui avait apporté – en disposant au sein de ses appartements plusieurs artefacts Sith et même une grande statue à l’effigie de Marka Ragnos. Plusieurs cultistes Sith étaient en permanence dans son domaine, soit pour le protéger, soit pour veiller à ce que ses actions servent bien le culte… Toujours était-il que la présence de Jaden Korr ne fut pas bien perçue et Racto, prévenu de l’arrivée du Jedi, tenta de l’éliminer. Il échoua lamentablement et malgré les efforts de ses hommes ainsi que des disciples de Ragnos présents pour arrêter Jaden Korr, Racto fut capturé et emmené aux autorités de la Nouvelle République. Malgré cette nouvelle déplaisante, Tavion Axmis continua d’absorber l’énergie de la Force des mondes mentionnés dans les dossiers de Skywalker. Elle arriva sur Vjun, contrôlée par les impériaux, et investit le château de Bast (l’ancienne demeure de Darth Vader) afin d’y prendre, là aussi, le pouvoir de la Force qui y résidait. Elle fut accompagnée de nombreux cultistes Sith, de Nouveaux Revenants, mais aussi des jumeaux Kothos (deux frères Jedi Noirs) et de son nouvel élève Rosh Penin. Mais une fois de plus, Jaden Korr, accompagné de son maître Kyle Katarn, étaient là pour l’empêcher de réaliser ses plans. Aussi, Tavion décida de leur tendre un piège et de tester la loyauté de Penin à son égard. Après avoir infiltré le château de Bast et vaincu les commandos impériaux qui leur barraient la route, le duo de Jedi fut séparé. C’est Jaden Korr qui tomba en premier sur Rosh Penin. Le jeune homme, accompagné des frères Kothos, était en possession du sceptre de Ragnos. Tavion Axmis était caché dans la pièce, observant la scène. Un combat (bien que non-désiré par Korr) éclata et Rosh Penin, soutenu par les frères Kothos – qui le poussaient à se servir du Côté Obscur et qui boostaient ses capacités grâce à leurs pouvoirs – donna du fil à retordre au Jedi. Mais au final, Korr tua les deux disciples et mit à terre Rosh Penin. Au moment où le Jedi tenta de résonner son ami Penin, Tavion sortit de sa cachette et le terrassa en s’emparant du sceptre de Ragnos en un éclair.

Tavion assura à son apprenti qu’il avait bien agît et suite à l’arrivée de Katarn, qu’elle maudissait depuis leur combat sur Bespin deux ans plus tôt, elle s’enfuit avec Penin, non sans faire s’écrouler le plafond sur les deux Jedi pour couvrir sa retraite. Katarn et Korr survécurent et purent rapporter la corruption de Penin à l’académie. Malheureusement pour le culte, les Jedi connaissaient à présent l’identité de leur dirigeant. Peu de temps après, Tavion envoya de nombreux disciples sur Chandrila, au coeur du Canyon de Cristaux où se trouvait la tombe Jedi du 3ème Barsen’thor. Le Culte de Ragnos investit les lieux et commença l’exploration de la tombe, tout bonnement gigantesque. Des Chandrilans avertirent les Jedi que les Disciples de Ragnos avaient profané le tombeau et ceux-ci chargèrent Jaden Korr, nouvellement promu chevalier Jedi, de les arrêter. Le Jedi élimina les disciples qui tentèrent de l’arrêter et malgré tout leurs efforts pour l’abattre, ce dernier arriva au coeur de la tombe et empêcha le culte d’accéder à la source de pouvoir. Ensuite, il fit s’écrouler le centre de la tombe sur elle même pour protéger l’endroit d’une seconde profanation éventuelle. Heureusement pour le culte, Tavion n’était pas présente sur place et ne couru donc aucun danger. Le Culte de Ragnos ayant plus que jamais besoin de ressources pour exercer ses activités, Tavion chargea plusieurs de ses disciples d’infiltrer le spatioport de Taanab et d’y lâcher un rancor mutant. Le but de l’opération était de déclencher le chaos en ville et d’en profiter pour s’emparer d’argent, de provisions et de bien d’autres choses. Un capitaine de cargo prévint l’Académie Jedi de la présence du culte et cette dernière envoya Jaden Korr – maintenant habitué à se battre contre les Disciples de Ragnos – enquêter sur leurs activités. Le Jedi ne tarda pas à tomber sur le rancor mutant, qui commença à tout détruire sur son passage et même à dévorer plusieurs Disciples de Ragnos… Le plan se déroulait à merveille – si l’on exceptait les pertes du culte – malgré la présence non désirée du Jedi. Mais finalement, Jaden Korr parvint à immobiliser la créature dans un dock et à avertir les autorités. Encore une fois, le Jedi se montrait gênant, mais il s’était montré trop talentueux pour se faire avoir par les Disciples de Ragnos, qui pour la plupart, étaient assez limités dans la Force. Néanmoins, le Culte de Ragnos n’avait pas dit son dernier mot. En effet, Tavion profita une nouvelle fois de son alliance avec les impériaux. Elle envoya ses disciples sur la planète Yalara, un monde sauvage caché de tous. Le but y était de retrouver un dispositif de camouflage très sophistiqué, conçu il y a longtemps par un maître Jedi du nom de Broden Kel Verdox. Ce dispositif allait s’avérer très utile – sinon vitale – contre la Nouvelle République et les Jedi. A leur arrivée près d’un barrage sur Yalara, les commandos impériaux et les Disciples de Ragnos tombèrent sur un groupe d’assassins Noghri, placés là quelques années plus tôt par Darth Vader pour éliminer les autochtones et garder le système de camouflage. Pendant que les impériaux affrontaient les Noghri, Jaden Korr parvint à se poser et à se faufiler au milieu de la bataille pour atteindre le dispositif de camouflage et le détruire grâce à de puissantes charges explosives. Ayant essuyé de lourdes pertes, les impériaux et les Disciples de Ragnos furent contraints de quitter Yalara les mains vides.

Tavion Axmis et son “élève” Rosh Penin.
(image extraite de “Jedi Knight III – Jedi Academy“)

3 – Actions décisives :

Quelques jours plus tard cependant, Tavion était prête à agir. Elle avait récolté suffisamment de pouvoir de la Force dans le sceptre de Ragnos pour enfin ressusciter le Seigneur Noire défunt. Immédiatement, elle partit pour Korriban, dans la dernière demeure de Ragnos : son gigantesque tombeau. Soutenue par les Vestiges de l’Empire, ces derniers placèrent un destroyer stellaire en orbite et dépêchèrent plusieurs commandos pour investir la Vallée des Seigneurs Noirs avec les nombreux Disciples de Ragnos. Tavion envoya son apprentie, Alora, dans les usines de Taspir III. Elle la chargea d’y retenir captif le jeune Rosh Penin, qui ne leur servait plus à rien, et de tendre un piège à Jaden Korr, son ami qui ferait tout pour le sauver. Tavion souhaitait convertir le Jedi au Côté Obscur et en faire un disciple de plus en le forçant à tuer Penin. Sur Taspir III, Alora ne tarda pas à entendre parler du Jedi, accompagné de Katarn. Séparés pour couvrir plus de terrain, Alors prit Korr à partie et envoya nombre de Cultistes de Ragnos contre lui. Korr parvint à les vaincre, tous sans exception, et retrouva la trace de Penin dans un vaste hangar. Alors persuada le Jedi de tuer son ami, qui était un traître dévoué au Côté Obscur. Après une longue hésitation et le soutient mental de Katarn, Korr repris ses esprits et pardonna à Penin sa trahison passée. Alora, à présent certaine qu’il ne rejoindrait jamais leurs rangs, dégaina ses deux sabres laser et fondit sur le Jedi. Au cours du duel, la Twi’lek trancha un bras à Penin mais fut vite mise à mal par Korr, qui semblait bien plus fort que lors de leur dernière rencontre. Finalement, Alora fut tuée par le Jedi et rejoignit la Force. Malgré ces petits contre-temps et la perte de son élève, Tavion était prête à accueillir Marka Ragnos à des années lumières de là sur Korriban. Mais c’était sans compter sur la ténacité des Jedi : beaucoup d’entre eux avaient été déployés dans la Vallée pour affronter les Disciples de Ragnos. Jaden Korr, qui entra dans le système quelques temps après le début des hostilités, réussit à se poser près de la Vallée et accompagna ses camarades Jedi au combat, terrassant de nombreux Disciples de Ragnos. Après une longue et éreintante progression à travers les tombeaux et les canyons sablonneux de la Vallée, Korr arriva jusqu’à la tombe de Ragnos. Alors que la bataille faisait rage dans toute la Vallée, il s’y engouffra seul, bien décidé à stopper Tavion avant qu’il ne soit trop-tard.

Sur place, il rencontra quelques Cultistes de Ragnos, qu’il parvint sans mal à vaincre, puis se retrouva dans la chambre funéraire de Ragnos en personne. Là se trouvait Tavion Axmis, usant du pouvoir du sceptre de Ragnos pour ressusciter son maître. A la vue du Jedi, elle se moqua de lui pour ses échecs et un duel au sabre laser éclata. Munie du sceptre, Tavion était plus redoutable que jamais. Cependant, Korr ne semblait pas enclin à mourir et elle ne parvint pas à le tuer. En difficulté malgré ses pouvoirs accrus, elle sauta sur la statue de Ragnos qui trônait au dessus de sa tombe et y planta vigoureusement le sceptre. Dans un éclat de lumière, le fantôme de Ragnos apparu. Immédiatement, il prit possession de Tavion, qui hurla de douleur à son contact. Ragnos sortit une épée Sith du manche de son sceptre et engagea le duel contre le Jedi. Malheureusement, Ragnos ne pu tirer pleinement avantage du corps possédé de Tavion et fut vaincu. Korr détruisit le sceptre d’un coup de sabre et aussitôt, Ragnos fut éjecté du corps de Tavion, qui mourut sur le coup. Le Seigneur Noir promit qu’un jour, il reviendrait détruire les Jedi, et disparu dans les ombres de son tombeau. Alors que le Jedi quittait le tombeau pour annoncer sa victoire à Skywalker et Katarn, la bataille faisait rage dans l’espace de Korriban : trois croiseurs MC80 de classe Liberty émergèrent de l’hyper-espace et ouvrirent le feu sur les vaisseaux impériaux, qui furent rapidement détruit devant la soudaineté et la violence de l’attaque. Les Disciples de Ragnos furent complètement mis en déroute après cette cuisante défaite et la mort de leur chef, à tel point que l’organisation fut dissoute. Par ailleurs, les cultistes qui avaient obtenu leurs pouvoirs grâce au sceptre les perdirent lorsque ce dernier fut détruit… En ce qui concerne les Nouveaux Revenants, certains d’entre eux ne furent pas tués ou capturés par la Nouvelle République : en effet, quelques uns parvinrent à se réfugier dans l’Amas de la Gueule, au sein de la station Sinkhole. C’est là qu’ils rencontrèrent une autre obédience dévouée à la Force, les Arpenteurs d’Esprit. Ils choisirent de se mêler à eux et étudièrent leur conception de la Force pour apprendre à maîtriser leurs pouvoirs. Il semblerait que les Disciples de Ragnos n’étaient pas les seuls à s’être intégré aux Arpenteurs d’Esprit…

Nous, Arpenteurs d’Esprit, descendons d’un grand nombre de traditions : les Disciples de Ragnos, les Fallanassi, les Jensaarai, les Hérétiques du Potentium, les Réincarnés, les Cherchants, le Cercle des Prophètes, et des dizaines d’autres.
– Seek Ryontarr au Grand Maître Luke Skywalker

Tavion Axmis invoque le fantôme du Seigneur Noir Marka Ragnos.
(image extraite de “Jedi Knight III – Jedi Academy“)

II – Organisation :

Tout les partisans des Disciples de Ragnos n’étaient pas des guerriers rompus aux arts de la Force et la plupart d’entre eux étaient simplement équipés d’armes à feu basiques, telle de la chair à canon que le culte pouvait aisément sacrifier sans risquer un manque d’effectif quelconque. Leurs capacité se limitaient quelques acrobaties et de faibles sauts de Force. En ce qui concerne les autres, ils étaient divisés en trois castes de serviteurs du Côté Obscur, selon leur maîtrise du sabre laser et des arts de la Force. Ces trois castes étaient les suivantes :

– Cultistes Sith : la plus générique était composée de cultistes Sith, qui reçurent leurs pouvoirs grâce au Sceptre de Ragnos. Ils étaient entraînés au sabre laser de façon rudimentaire afin de pouvoir s’opposer à leurs futurs ennemis, les Jedi (toujours à lame rouge, donc sûrement avec un cristal artificiel). Quant à leur maîtrise de la Force, on sait qu’elle était plutôt limitée. En fait, cela dépendait de leur spécialisation, car un cultiste qui se consacrait à la magie Sith possédait une plus grande variante de pouvoirs qu’un spécialiste de mêlée. De ce que l’on sait, ils étaient capable d’utiliser des éclairs de Force, mais aussi d’étrangler leurs adversaires ou de drainer leur énergie vitale. Pour certains, ils étaient même capables de se guérir et de se protéger des attaques de Force de leurs ennemis. Cependant bien sûr, leurs aptitudes n’étaient pas aussi brillantes que celles de nombreux Jedi, qui possédaient une connexion naturelle avec la Force. Les cultistes Sith représentaient le fer de lance des Disciples de Ragnos. Présents partout où le Culte opérait, ils faisaient office de soldats redoutables – bien que limités face à un commando Jedi – capables de réussir là où de simples escouades de soldats auraient échoués. Mais contrairement aux Nouveaux Revenants, il était très difficile pour eux de parer des tirs de blaster et impossible de parer des tirs d’armes lourdes. En ce qui concerne leur spécialisation, elle était immédiatement reconnaissable à la couleur que possédait une partie de leur uniforme :

– Marron : spécialisés mêlée au sabre laser
– Bleue : spécialisés en éclairs de Force
– Rouge : spécialisés en drain d’énergie vitale
– Verte : spécialisés en étranglement de Force (souvent armé d’un blaster)

Les quatre types connus de Disciples de Ragnos.
(image extraite de “Jedi Knight III – Jedi Academy“)

– Les Nouveaux Revenants : Comme leurs noms l’indiquent, ces disciples faisaient partis des Revenants, l’organisation obscure fondée par le Jedi Noir Desann et démantelée deux ans plus tôt lors de l’invasion de l’Académie Jedi sur Yavin IV. Les survivants du culte, apprenant l’existence d’un autre groupé dévoué au Côté Obscur, se joignirent aux Disciples de Ragnos et se renommèrent les “Nouveaux” Revenants. Le fait de ne pas changer de nom traduirait-il une volonté de ne pas oublier leur passé ? Un hommage à leur servitude envers Desann ? Toujours est-il que ces utilisateurs de la Force étaient, à n’en point douter, bien plus redoutables que les cultistes Sith basiques de l’organisation. En effet, leur compétence au sabre laser ainsi qu’aux divers pouvoirs de Force dépassaient de loin les leurs. Leurs talents étaient sans aucun doute de vrais dangers pour les Jedi, capables d’utiliser deux sabre laser (ils étaient de fervents pratiquants du Jar’Kai) ou un sabre laser à lame double. Ils étaient surtout présents dans des opérations de grandes envergures, là où les compétences des simples cultistes ne suffisaient pas.

– Maîtres Revenants : Parmi ces Nouveaux Revenants, quelques uns étaient passés maîtres dans leur art. Il s’agissait d’utilisateurs de la Force qui représentaient autrefois l’élite du culte de Desann et dont les capacités – aussi bien dans la force qu’au sabre laser – étaient au plus haut niveau de compétence. Même un Jedi accompli comme Jaden Korr, qui en rencontra plusieurs au cours de ses missions à travers la galaxie, eu extrêmement de mal à les vaincre. En effet, en plus de leurs redoutables capacités martiales, les maîtres Revenants se complaisaient à utiliser le Dun Möch, des attaques mentales associées à des railleries qui se moquaient des faiblesses de leurs adversaires. Cela perturbait grandement la concentration des Jedi par exemple, pour qui la concentration était vitale afin de se servir de la Force de manière efficace. Ces maîtres Revenants étaient cependant peu nombreux et n’agissaient qu’en de rares occasions, car l’organisation préférait les garder en atout pour des opérations de première nécessité.

Un nouveau Revenant à gauche (dont la tenue existe aussi en bleu) et un maître Revenant à droite.
(image extraite de “Jedi Knight III – Jedi Academy“)

III – Effectifs et membres du culte :

Jusqu’à ce jour, nous n’avons trouvé nulle trace d’une quelconque mention d’un effectif global des Disciples de Ragnos. Cependant, il semblerait qu’au cours de ses pérégrinations, le chevalier Jedi Jaden Korr ait rencontré plus de 200 disciples, parmi lesquels plus de 120 cultistes, quasiment 80 nouveaux Revenants (ce qui indique par ailleurs le nombre de servants de Desann à avoir survécu) ainsi que 4 maîtres Revenants, l’élite du Culte de Ragnos. Il est naturel de penser, au vu de leur dispersion aux quatre coins de la galaxie, que Jaden Korr n’a jamais rencontré l’intégralité des disciples et par conséquent, a pu en affronter une bonne partie comme une minorité… Nous pouvons également mentionner que c’est au cours de la bataille de Korriban que le plus grand rassemblement (connu) de Disciples de Ragnos s’est effectué. En effet, au moins une quarantaine de disciples étaient présents dans les tombeaux et les canyons de la Vallée des Seigneurs Noirs. Voici une liste des membres connus du Culte de Ragnos :

  • Alora – élève de Tavion Axmis
  • Axmis, Tavion – Dirigeante du Culte et détentrice du Sceptre de Ragnos
  • Hokk – Cultiste
  • J’aahn – Cultiste
  • Kothos, Dasariah – Maître Revenant
  • Kothos, Vil – Maître Revenant
  • Penin, Rosh – élève de Tavion Axmis
  • Racto, Lannik – sympathisant, criminel du Marché Invisible

Liste des œuvres :

Romans :
– “Crosscurrent”
– “Le Destin des Jedi : Abysse” (Arpenteurs d’Esprit)

Jeux vidéos :
– “Jedi Knight III – Jedi Academy”

Fiches Databank (Legends) :
– “Vjun

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– Jedi vs. Sith : The Essential Guide to the Force
– “Hoth – Under the Ice Part 4 : A Brief Thaw” sur Wizards.com

– The Complete Star Wars Encyclopedia
– The New Essential Chronology
– Threats of the Galaxy

Auteur : Ismir de Rómenna
Date de mise en ligne : 07/06/2020

Cette fiche a été lue 576 fois

Les commentaires sont fermés.