Allya

Allya

Espèce : Humaine
​Genre : Féminin
​Naissance : Avant 600 BBY
​Mort : Après 600 BBY – sûrement Dathomir

​Fonction : Chevalier Jedi, Jedi Noire, fondatrice des clans de Sorcières de Dathomir
​Affiliation : République Galactique, Ordre Jedi, Sorcières de Dathomir

I – Son histoire :

Allya était une Jedi ayant vécu à la fin du septième siècle avant la Bataille de Yavin. Très sensible à la Force, elle fut rapidement repérée par l’Ordre Jedi et intégrée comme apprentie. Très douée durant ses études et les entraînements, nous savons de source sûre qu’elle parvint à atteindre le rang de chevalier Jedi avant d’être séduite par le “Mal”, se plongeant dans le Côté Obscur afin d’accroître rapidement ses pouvoirs. Cela ne dura pas car elle fut découverte, mais heureusement pour elle, l’Ordre Jedi n’exécutait que rarement ses membres pour cette raison à cette époque. Cette indulgence était en grande partie due à une nouvelle politique du Conseil Jedi, après les Nouvelles Guerres Sith, ce dernier préférait bannir les renégats que risquer à nouveau un schisme, ce qui pouvait être compréhensible au vu des ravages causés par le Quatrième Grand Schisme, événement majeur de l’Histoire Jedi, mais de la République également, puisque tous deux furent durement éprouvés par les Nouvelles Guerres Sith et ses mille ans de guerre presque ininterrompues. Toujours est-il qu’Allya se retrouva contrainte à l’exil, envoyée dans une colonie pénitentiaire sur Dathomir afin qu’elle trouve d’elle-même le chemin de la rédemption. Autrefois monde-prison de l’Empire Paecien, Dathomir était un monde encore très sauvage, peuplé de redoutables prédateurs, tels les rancors et les Kwi, mais aussi des descendants des soldats et techniciens de l’Empire Paecien, ainsi que de vieux droïdes chargés de surveiller les complexes pénitenciers. Lors de ses premiers mois sur la planète, Allya se rendit compte que beaucoup de ses habitants étaient sensibles à la Force. Dans un premier temps, elle usa de tous ses pouvoirs pour contrôler les rancors vivant aux alentours de sa prison et permettre son évasion. Elle réussit même au-delà de ses espérances, non seulement elle se libéra, mais elle parvint aussi à soumettre les indigènes à sa volonté grâce à la démonstration spectaculaire de ses pouvoirs.

Profil : Allya (image extraite de “Le Livre des Sith“).

C’était une Jedi vouée au mal. L’Ancienne République ne voulant pas l’exécuter, elle fut exilée. Ses pairs espéraient que le temps et la solitude la détourneraient du Côté Obscur.
– Luke Skywalker à Teneniel Djo.

Ainsi devenue la maîtresse de Dathomir, elle changea la frêle société des descendants paeciens en une impitoyable société matriarcale, où les hommes n’avaient que très peu de pouvoir et quasiment aucune liberté. Elle prit sous son aile les plus talentueuses des jeunes femmes, celles possédant une forte affinité avec la Force, afin de préparer sa revanche sur les Jedi. Mais connaissant le passé des habitants de Dathomir, elle ne leur dévoila pas qu’elles étaient en mesure d’utiliser la Force, elle leur enseigna plutôt l’usage de la “magie”, grâce à des totems et incantations, pour garder une longueur d’avance sur ses élèves en cas de soulèvement de leur part. Peu à peu, ce groupe d’adeptes se mit à s’appeler les Fille d’Allya, avant d’abandonner ce nom pour celui plus éloquent de Sorcières de Dathomir. Les Sorcières développant toujours plus leurs pouvoirs magiques et trouvant de plus en plus d’adeptes, toujours sous les enseignements d’Allya, elles finirent par réellement contrôler Dathomir dans sa globalité, séparant sa surface en divers territoires, attribués aux différents clans. Quant aux hommes, une des fonctions principales à leur être attribuée au sein de la société dathomirie, c’est de servir de reproducteurs et sur ce point précis, Allya ne se priva pas, engendrant de nombreux enfants, et par ricochet, de nombreux petits-enfants. Ce fut avec l’arrivée de ces derniers qu’elle prit enfin conscience de ses erreurs. Gouvernée par la haine, la colère et la rancœur, elle avait fait des habitants de Dathomir ses esclaves, en particulier les hommes et les femmes non-douées dans la maîtrise des arts magiques. Mais plutôt que de perdre la face devant ses sorcières, elle utilisa ses pouvoirs et la forte influence qu’elle possédait encore sur elles pour les guider vers un usage plus lumineux de la magie. Elle s’attela donc à la rédaction d’un codex, le Livre de la Loi, afin que les Sorcières de Dathomir ne suivent pas les mêmes erreurs qu’elle, alors qu’elle était en proie à ses émotions, aveuglée par ses sentiments. Un des crédos enseignés par Allya était “Ne cède jamais au mal”.

II – Son héritage :

Malgré tous ses efforts pour éviter que les Sorcières de Dathomir n’usent davantage du Côté Obscur, elle ne put en empêcher certaines de sombrer, comme elle-même l’avait fait par le passé. Se souvenant du sort qui lui avait été réservé par les Jedi, elle fit de même avec ses filles déchues, les excluant des Sorcières de Dathomir. C’est lorsque plusieurs de ses exilées se réunirent, plusieurs siècles après la mort d’Allya, que naquit le pire fléau de Dathomir, les Sœurs de la Nuit, des sorcières entièrement dévouées au Côté Obscur. Mais avant la formation de ce groupuscule obscur, les Sorcières de Dathomir eurent affaire à un autre conflit, lorsqu’en 230 BBY, un vaisseau-académie Jedi s’écrasa sur la planète, le Chu’unthor. Il fut le théâtre de quelques escarmouches entre des sorcières et des renégates dans un premier temps, puis lorsque les Jedi arrivèrent pour récupérer leurs archives, expédition menée par le Grand Maître Jedi Yoda en personne. Après un statu quo, les Jedi durent négocier avec les sorcières, ils acceptèrent de laisser sur place et en l’état leur vaisseau, contre la promesse de pouvoir quitter la planète. Avant de partir, Yoda demanda à Rell, une sorcière qu’il avait sauvé, de cacher les disques de données du Chu’unthor, afin qu’ils ne puissent profiter aux exclues de Dathomir, lui promettant d’envoyer des Jedi afin d’aider les Sorcières à lutter contre les adeptes du Côté Obscur de leur monde. En vain, malheureusement pour elles. L’histoire d’Allya, et la façon dont elle avait réorganisé le mode de vie des habitants de Dathomir, était encore très connu des Sorcière des années après la chute de l’Empire Galactique. Allya resta dès lors un modèle pour ses “filles”.

Elle se servit de ses sorts pour apprivoiser les rancors et se procurer de la nourriture. Elle légua ses pouvoirs à ses filles, et leur enseigna à chasser les mâles, comme je l’ai fait avec Luke. Tandis que les rancors continuaient à dévorer les autres humains, les descendants d’Allya prospérèrent de génération en génération. Plus tard, des clans se formèrent.
– Teneniel Djo à Luke Skywalker

Les filles d’Allya, les futures Sorcières de Dathomir.
(image extraite de “Star Wars : The Card Game – Assault on Echo Base“)

Liste des œuvres :

Romans :
– “Le Dernier Jedi”
– “Le Mariage de la Princesse Leia”

Jeux vidéos :
– “Star Wars Galaxies : An Empire Divided”

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– Cracken’s Threat Dossier
– “Everything You Always Wanted to Know about the Nightsisters but Were Afraid to Ask” (Insider 122)
– “Faces of Evil” sur le site de Star Wars Galaxies

– Geonosis and the Outer Rim Worlds
– Jedi vs. Sith: The Essential Guide to the Force
– Le Livre des Sith
– Power of the Jedi Sourcebook
– Star Wars : The Card Game – Assault on Echo Base (filles d’Allya)
– The Complete Star Wars Encyclopedia
– The Essential Atlas
– The Essential Chronology
– The Essential Guide to Planets and Moons
– The New Essential Chronology

Auteur : Alpha-17
Date de mise en ligne : 20/01/2020
Dernière mise à jour : 28/12/2020 par Ismir Tinùviel

Cette fiche a été lue 306 fois

Les commentaires sont fermés.