Felucia

Felucia

Ancien Nom : Galuch
Région : Bordure Extérieure
Secteur : Mondes de Thanium – Route Perlemienne
Système : Felucia
Étoile : Felix
Nombre de lunes : 2
Coordonnées : R-6

Durée d’une année : 231 jours locaux
Durée d’une journée : 34 heures standards
Diamètre : 9100 km
Atmosphère : Respirable
Climat : Chaud et humide
Terrain : Jungles de champignons

Population : 8,5 millions de colons, nombre inconnu de natifs
Espèces locales : Feluciens
Espèces migrantes : Gossam, Ithoriens, Twi’leks, Humains
Gouvernements : Corporation (Gossam), Conseil élu (Ithoriens), Tribus chamaniques (Feluciens)
Cités : Kway Teow (capitale), Har Gau, Jiaozi, Niango, Nigkoe
Importations : Denrées alimentaires, technologie de pointe, carburant
Exportations : Plantes exotiques, médicaments, esclaves, biotoxines

I – Caractéristiques :

Felucia (Galuch de son ancien nom) était une planète tropicale située dans les Mondes de Thanium au sein de la Bordure Extérieure, le long de la Route Perlemienne. Sixième planète de son système (sur les deux seules habitables), elle possédait deux lunes dont les noms nous sont inconnus. Monde au paysage unique, Felucia était entièrement constituée de forêts et de jungles. Son atmosphère chaude et humide sentait le nectar sucré et la charogne, et le climat participait grandement à la prolifération de fleurs, de plantes et de champignons en tout genre. La flore était si évoluée que certaines plantes développèrent des systèmes de défense spécifiques – poisons, spores, projection de dards – afin de se protéger des divers prédateurs et des intrus. La faune de Felucia n’en était pas moins étrange, souvent composée de créatures à la musculature cartilagineuse et transparente, qui les rendait semblables à des gouttes de gélatine. Des limaces telles que les géantes gelgagrub laissaient d’épaisses traînées derrière elles sous la canopée des champignons, des vers s’agitaient dans des lagunes chaudes, et de petits oiseaux au corps en forme de prisme se gavaient de graines portées par le vent. Il était possible de croiser des prédateurs comme les kaaten, des créatures solitaires sensibles à la Force, ou les éventreurs feluciens. Dans le ciel étaient observables d’impressionnantes raies volantes. A une date indéterminée, des acklays furent importés sur Felucia, qui ne tardèrent pas à s’établir dans les jungles de la planète. La faune mortelle de Felucia incluait également des rancors ainsi qu’une de ses sous-espèces appelée rancor taureau, amenés sur Felucia des dizaines de milliers d’années avant la Guerre des Clones, et un Sarlacc, qui vivait dans une grande fosse appelée les Abîmes Ancestraux de Felucia. Dans son journal, la jeune Tash Arranda comparera cette région aux Fosses à Esclaves de Lorrd, affirmant que la plus petite d’entre elles était plus grande que les Abîmes Ancestraux. Malgré tous ces dangers, les étendues spongieuses pouvaient se révéler magnifiques : la translucidité de certaines plantes combinée à la lumière du soleil pouvaient donner lieu à un spectacle d’une beauté sans pareille, les plantes aux multiples couleurs vives s’étendant à perte de vue. La flore translucide et gélatineuse était saturée de toutes les nuances de l’arc-en-ciel visibles à l’œil nu. La surface de Felucia était composée à 75% d’eau. Au cours de l’Histoire, la colonisation fut trop épisodique pour venir à bout de ces champignons sauvages et de ses colonies de bactéries carnivores, même après plusieurs dizaines de milliers d’années. Sur Felucia, on ne trouvait aucun arbre, uniquement des buissons gros comme des maisons, des lichens phosphorescents, des canons à spore explosifs, des pollens toxiques et des fleurs carnivores qui capturaient leurs proies dans leurs lianes épineuses couvertes de miel. Il était bien connu que la flore et la faune locales avaient par ailleurs un lien puissant avec la Force Vivante, les rendant fortement influençables en cas de présence d’un utilisateur de la Force sur la planète. En plus de tous ces dangers, particulièrement hostiles aux étrangers, la planète regorgeait de “surprises” qui nécessitaient une certaine expérience de survie en nature. L’on pouvait citer les bassins d’acide, les champignons explosifs, ou les gouffres profonds. Une espèce isolationniste, mais intelligente et sensible à la Force, se développa au milieu de toute cela : les Feluciens. Ces indigènes vivaient au sein de la jungle en parfaite harmonie avec le reste de la faune et de la flore, se regroupant en tribus. Les chamans Feluciens apprirent à utiliser pleinement la Force Vivante. Malgré leur vigilance, les Feluciens perdaient parfois un chaman du Côté Obscur, ce qui amenait la communauté à traquer le chaman noir et à le jeter en pâture au Sarlacc.

Une prolifération dense, d’énormes champignons et des créatures massives sont à l’ordre du jour sur Felucia. C’est une planète sauvage et indomptée, et vous devez faire attention à éviter une grande partie de la vie locale.
– Bail Organa à ses mercenaires rebelles.

Profil : Felucia (image extraite de “Star Wars : L’Atlas“).

II – Histoire primaire :

Gauluch fut colonisée en 27.000 BBBY par les Gossam Courvers, un groupe d’explorateurs utilisant une propulsion atypique. Revendiquée par Gossam, Felucia accueillit de nombreuses colonies au fil des millénaires. Malheureusement, une grande partie de ce colonies disparurent peu à peu, assiégés par les Feluciens ou avalées par la flore. Entre 25.126 BBY et 25.116 BBY, Gauluch devint une partie intégrante des immenses territoires de Xim le Despote. C’est à cette époque que furent importés des acklays et des rancors. Si les acklays s’adaptèrent parfaitement à la faune et à la flore de Gauluch en devenant de redoutables prédateurs, les rancors finirent par être apprivoisés par les indigènes Feluciens, offrant une étonnante similitude aux sorcières de Dathomir qui elles aussi avaient dompté les rancors. De nombreux Gossams choisirent de s’installer sur Felucia et d’investir dans des entreprises commerciales locales comme moyen d’acquérir de l’influence. Systématiquement, d’autres races vinrent s’installer sur la planète. Jugée trop sauvage pour soutenir d’énormes colonies Gossam, Felucia devint finalement une retraite exotique pour les riches et les citoyens mal payés qui soutinrent leurs caprices extravagants. Felucia était un monde difficile à coloniser et beaucoup de plantes indigènes se défendirent agressivement. Des barbes acérées, des spores lancinantes et des défenses empoisonnées sabordèrent les premières tentatives d’agriculture. Bien que la vie végétale synthétisait ses propres venins délivrés par les spores, la sève, le gaz et les épines, les Feluciens indigènes, les colons Gossam et les scientifiques de la Guilde du Commerce apprirent tous à extraire et à améliorer les éléments biologiques toxiques pour en faire des poisons et des médicaments. A une date indéterminée (avant 6900 BBY), l’Empire Sith mena des raids sur plusieurs planètes, dont Felucia. Aux environs de 53 BBY, la Fédération du Commerce tenta d’installer Felucia au Sénat afin de fortifier son bloc de votes, à l’instar de Mechis, Ord Cestus, Yinchorr et d’autres de ses mondes clients. Après un vote au Sénat, Felucia devint membre à part entière de la République. Entre 46 BBY et 32 BBY, le chevalier Jedi Quinlan Vos et son apprentie Aayla Secura firent une halte sur Felucia. La jeune Secura se lia d’amitié avec une petite créature à fourrure, qu’elle nomma T’da. Malheureusement, T’da mourut quelques temps plus tard sur Felucia. Incapable de sauver son animal de compagnie, ils enterrèrent T’da et quittèrent les lieux. Avant la Guerre des Clones, la Guilde du Commerce tenait fermement ces centres de population. Le peu d’indépendance des entreprises là-bas était regroupé dans quelques cantons dispersés fondés par des travailleurs en fuite et des organisateurs syndicaux fugitifs. Pourtant, les colons de Gossam se taillèrent quelques points d’ancrage sur la planète, exploitant sa croûte poreuse et son vaste réseau artériel d’eaux souterraines et de surface circulant autour de la planète. Cela permit de concentrer le traitement moderne de l’eau dans plusieurs endroits clés, de nettoyer efficacement les eaux et de les débarrasser des impuretés nocives et naturelles.

vastes étendues de champignons géants recouvrent une bonne partie de Felucia

Les vastes étendues de champignons géants recouvrent une bonne partie de Felucia.
(image extraite de “The Traitor’s Gambit“)

III – La Guerre des Clones :

A l’époque de la Guerre des Clones, Felucia atteignit sa plus grande population coloniale, avec des millions de colons dans des villes comme Kway Teow et Niango. La Guilde du Commerce établit son quartier général sur Felucia, qui devint la propriété privée de Shu Mai, la présidente de la Guilde du Commerce. Son nouveau statut en fit une cible prioritaire durant la Guerre des Clones. Avec Mygeeto et Saleucami, elle composait ce que le Chancelier Suprême Palpatine appelait “la triade du mal”. En 19 BBY, Shu Mai se rendit sur Felucia suite à la chute de la capture par la République de son monde, Castell. Après la fin du Siège de Saleucami, Aayla Secura et le 327ème Corps Stellaire se rendirent sur Felucia à bord de l’Intrépide pour y déloger les séparatistes. Pendant les affrontements, les forces républicaines apprirent à tirer avantage d’une partie de la faune locale. Ainsi, certaines limaces gelabrub furent utilisées comme montures pour des soldats clones. Au cours de la bataille de Felucia, la 182ème légion débarqua dans les étendues sauvages pour capturer les positions séparatistes. Malheureusement, elle perdit le contact avec le Haut-Commandement de la République. Le mois suivant, un détachement de la 501ème fut dépêché sur place afin d’enquêter sur la disparition de leurs frères d’armes. Bien vite, les clones se rendirent compte de l’enfer qu’était Felucia lorsqu’ils furent contraint d’affronter sans relâche des maladies mangeuses de chair, des prédateurs nocturnes hurlants et bien d’autres dangers qui hanteraient longtemps les survivants. Ils étaient coupés de leur hiérarchie et ne pouvaient compter que sur Aayla Secura, leur commandant Jedi. Une de leurs missions fut de retrouver un RT-TT endommagé dans la jungle felucienne. Lorsqu’ils arrivèrent sur place, ils se rendirent compte que l’équipage avait été tué par des acklays. Les clones de la 501ème protégèrent la zone et abattirent les acklays qui tentaient de les attaquer. Quelques échanges de feu eurent lieu avec des droides séparatistes, jusqu’à ce que les clones retrouvent la cellule d’énergie d’une canonnière TIO-BA échouée dans la jungle. Grâce à elle, ils parvinrent à remettre le RT-TT en état de marche alors qu’ils étaient rejoint par Aayla Secura. Peu après, la 501ème enfonça les lignes séparatistes de la région et endommagèrent grandement leur artillerie. Plus tard, en parallèle de la bataille de Coruscant, Barriss Offee et Zonder furent capturés et placés au centre détention de Nigkoe. Aayla Secura, à la tête du 327ème Corps Stellaire, était bien décidé à sauver ses camarades et à arrêter Shu Mai, la leader séparatiste de Felucia. Avec l’aide de Padawan Ekria, Secura libéra Offee et Zonder à Nigkoe au cours d’une grande bataille. Sans perdre de temps, la République prit d’assaut le complexe personnel de Shu Mai, sans savoir que cette dernière, certaine que Felucia tomberait, avait déjà évacué la planète et se trouvait sur Utapau avec le reste du Conseil Séparatiste. Lorsque les Jedi comprirent que Shu Mai avait disparu, ils continuèrent tout de même leur attaque et écrasèrent les défenses droides. Le commandant Bly et ses hommes entrèrent dans l’enceinte du complexe séparatiste au même moment que le crash de la Main Invisible sur Coruscant. Malheureusement, il s’avéra que l’enceinte avait été piégée et des toxines y furent libérées, tuant de nombreux soldats clones. Si les Jedi parvinrent à quitter le complexe avant qu’il n’explose, un grand nombre de clones n’y parvinrent pas…

Mais le piège de Shu Mai était bien plus vicieux et complexe que cela. Avant de quitter Felucia, la Gossam avait opté pour une variante de la politique de “terre brûlée”. Afin d’empêcher la République d’avoir un quelconque gain à capturer Felucia, elle avait fait en sorte de libérer un agent biologique toxique dans l’approvisionnement en eau du système de distribution aquatique naturel de Felucia, capable d’infecter la planète entière en quatre journées. De plus, Shu Mai avait laissé derrière elle des forces armées chargées de fortifier les principales installations de traitement des eaux de la planète afin de que la République ne puisse pas empêcher l’empoisonnement de l’eau. Face à cette situation critique, le Haut-Conseil Jedi envoya Stass Allie sur Felucia, afin de déposer des renforts pour Secura. Elle apporta donc des troupes supplémentaires, ainsi que le padawan Drake Lo’ggan. Ensuite, elle quitta Felucia pour Saleucami. Il ne fallait pas perdre de temps pour s’emparer des installations de traitement d’eau et contenir la toxine, car la vie de millions de gens en dépendait. Le 16:5:23, Aayla Secura divisa ses forces en trois groupes de combat, chargés de capturer un bastion séparatiste chacun : elle-même irait Niango avec le commandant Bly, tandis que Barriss Offee ainsi que les lieutenants Inc et Barr se rendraient à Har Gau. De leur côté, Zonder, Ekria, Drake Lo’ggan et le lieutenant Galle partiraient en direction de Jiaozi. Les troupes sous le commandement de Barriss Offee tombèrent sur une patrouille séparatiste, qu’ils parvinrent à vaincre, non sans que le lieutenant Inc ne soit tué. Au terme de cette escarmouche, la padawan ordonna au lieutenant Barr d’aller chercher de l’aide auprès du lieutenant Galle. Au même moment, tandis que le lieutenant Galle et ses hommes distraient les forces de la Guilde du Commerce afin que les padawans Zonder, Ekria et Drake Lo’ggan puissent infiltrer les installations de Jiaozi. En accédant au centre de contrôle, Ekria réussit à activer les filtre atmosphériques et les boucliers de protection, empêchant la toxine d’atteindre Jiaozi. Malheureusement, elle ne pu à atteindre les commandes relatives aux installations de Har Gau et Niango. Soudain, les padawans détectèrent une communication pour le commandant Bly depuis Coruscant, mais dont le codage était d’origine séparatiste. Perplexe, elle afficha sur ses écrans le caméras des soldats accompagnant Aayla Secura. Quelques instants plus tard, Barriss Offee fut abattue dans le dos par ses propres soldats clones. Ce fut bientôt au tour de Secura, assassinée par Bly et ses hommes, sous le regard horrifié des padawans. Peu après, Zonder, Ekria et Drake Lo’ggan parvinrent à décrypter le contenu du message adressé à Bly, et découvrirent Darth Sidious qui proclamait l’exécution de l’Ordre 66, sans savoir de quoi il s’agissait. Les padawans vérifièrent alors les caméras des soldats du lieutenant Galle et s’aperçurent que les clones s’apprêtaient à pénétrer dans les installations de Jiaozi pour les tuer. Alors, ils s’échappèrent, non sans mal, et rejoignirent Coruscant. Après la proclamation de l’Ordre Nouveau, le 16:9:28 (28ème jour du 9ème mois de l’an 16 après la Grande ReSynchronisation, soit l’an 19 BBY), Sate Pestage compila plusieurs rapports de clones concernant les circonstances de la mort de Jedi au cours de l’Ancienne République. Ensuite, il attribua de fausses raisons qui avaient légitimement poussés les clones à tuer les Jedi afin de les diffuser publiquement. Les rapports #890-B sur Aayla Secura et #890-F sur Barriss Offee mentionnaient la tentative des deux Jedi de sauver Felucia d’une toxine mortelle. Afin de justifier leur mort, Sate Pestage fit croire aux citoyens de l’Empire que Secura et Offee avaient été abattus pour avoir tenté de libérer cette toxine dans les eaux de Felucia. Le document final fut remis à l’Empereur Palpatine par le Moff Marcellin Wessel.

Un soldat clone monte une limace gelagrub sur Felucia.
(image extraite de “Galaxy at War“)

III – D’avantage de conflits :

Suite aux ravages causés par la terrible Guerre des Clones, la faune et la flore de Felucia se rapprochèrent davantage du Côté Obscur, rendant ses jungles d’autant plus dangereuses. Peu après la proclamation de l’Ordre Nouveau, un groupe de Jedi dirigés par la padawan Olee Starstone visitèrent bon nombre de mondes, dont Felucia, afin de retrouver d’éventuels survivants Jedi. Sur Felucia, ils ne trouvèrent aucun compagnon Jedi qui avait pu échapper à la folie de l’Ordre 66. Après leur défaite, les vestiges séparatistes, y compris les colons Gossam de la planète, se réfugièrent dans de petites enclaves dans la nature sauvage fongique, joignant leurs forces aux ouvriers fugitifs, hors-la-loi et contrebandiers qu’ils persécutaient auparavant. Sous le contrôle de l’Empire, Felucia fut placée sous la direction d’un gouverneur. Les forces impériales maintinrent une présence à Kway Teow, principalement pour rassembler des esclaves Gossam pour l’exportation, mais aussi pour rechercher des agents biologiques tirés de la vie végétale diverse et abondante via de petits avant-postes de recherche. Au cours du règne impérial, le scientifique et capitaine Vischera mit la main sur des recherches expérimentales de la Techno-Union datant de la Guerre des Clones, où les séparatistes avaient capturé et transformé des Nevlaaniens en super-soldats. Après plusieurs mois de recherche, il réussit à créer deux Feluciens mutants à partir de sujets capturés, non sans que cela ait coûté la vie à certains d’entre eux. A une date indéterminée, l’amiral Gilder Varth transmis des informations vitales sur l’Empire à Bail Organa. Quelques mois plus tard, un groupe de mercenaires sympathisants de la Rébellion furent engagés par Bail Organa. Leur mission fut de délivrer l’ancien amiral Varth, incarcéré dans un centre de détention impérial pour trahison. Les rebelles se rendirent à Felucia grâce au capitaine Sirona Okeefe, où ils rencontrèrent des Feluciens au sein de leur village. Après avoir localisé l’installation impériale, les rebelles affrontèrent des troupes impériales et les deux guerriers-mutants de Vischera. Finalement, ils parvinrent à exfiltrer Gilder Varth et à le ramener jusqu’à Alderaan. Ce que les rebelles ne savaient pas, c’est que Gilder Varth était un agent infiltré. Il avait arrangé son arrestation pour approcher Bail Organa, et plus tard obtenir des preuves et des aveux de sa rébellion contre le gouvernement impérial. L’Empire chercha à éliminer les Feluciens indigènes, considérant leurs capacités de Force comme une menace. La douleur de la planète durerait de nombreuses années. D’autres part, les impériaux continuèrent d’utiliser les gelagrubs comme montures militaires. Les Jedi Shaak Ti et sa nouvelle élève Maris Brood se réfugièrent sur Felucia pour échapper à l’Inquisitorius, avide de traquer et de tuer les Jedi survivants à la Purge. Là, Shaak Ti établit le contact avec les populations indigènes de Feluciens et commença à entraîner leurs chamans à certains pouvoirs de la Force spécifiques pour les aider à lutte contre les soldats impériaux qui les traquaient pour les éradiquer de la planète. Pendant ce temps, Maris Brood tenta d’expérimenter la Force par elle-même et s’engagea sur le chemin du côté obscur. Les efforts de Shaak Ti pour entraîner les Feluciens, son inquiétude pour la divergence de Maris Brood par rapport à la voie des Jedi et la lutte constante pour rester caché participèrent à la distraction de Shaak Ti lorsqu’en 3 BBY, un des serviteurs obscurs de Darth Vader, Starkiller, se rendit sur Felucia pour la traquer.

Ayant convaincue Maris Brood de se cacher et de ne pas se battre, elle conduisit Starkiller jusqu’aux Abîmes Ancestraux pour l’affronter et se débarrasser de lui. Une fois qu’il eut débarqué, Starkiller parcouru les étendues sauvages de Felucia, puis terrassa quelques shamans Feluciens alliés de Shaak Ti et plusieurs rancors. Une fois parvenu jusqu’aux Abîmes Ancestraux, il affronta Shaak Ti dans un duel titanesque. La Jedi, qui pensait avoir l’avantage, se rendit vite compte que le serviteur de Vader était des plus coriaces. Vaincue, Shaak Ti lui annonça que la voie des ténèbres ne lui apporterai rien, et préféra se jeter dans le Sarlacc qui occupait les Abîmes Ancestraux plutôt que de périr des mains de son adversaire. Sa mort laissa son élève Maris Brood et les Feluciens livrés à eux-mêmes. Privée des conseils de son maître, Brood s’enfonça davantage dans le Côté Obscur. Elle continua d’entraîner les chamans Feluciens comme son mentor avant elle, mais ivre de colère, les corrompit eux-aussi. Elle devint alors la dirigeante de chamans Feluciens obscurs et plia de nombreux rancors taureaux à sa volonté. Ce n’est qu’en 2 ABY que Starkiller revint sur la planète, en compagnie de son nouveau maître, Rahm Kota, et de Juno Eclipse, la pilote dont il s’était considérablement rapproché depuis. Dans sa quête de rédemption, il vint sur Felucia afin de récupérer Bail Organa, alors à la recherche de Shaak Ti, qui avait été fait prisonnier de Maris Brood. La Jedi Noire avait l’intention d’utiliser Organa comme monnaie d’échange si jamais elle devait être retrouvée par Vader ou un de ses agents. Sur place, Starkiller affronta de nouveaux les chamans Feluciens, mais appuya également les troupes rebelles de Kota contre les escouades impériales qu’ils rencontrèrent. Lorsqu’il atteignit un avant-poste impérial, Starkiller obtint d’un officier le lieu où Maris Brood détenait Bail Organa. Ainsi, il se dirigea vers le village Taakarien, où il retrouve et délivra le sénateur Organa. Toutefois, Maris Brood, qui n’avait pas l’intention de les laisser partir, lâcha sur Starkiller un rancor taureau qu’elle avait corrompu. Cependant, Starkiller parvint à abattre la créature et à vaincre Maris Brood en duel. Vaincue à son tour, elle demanda pitié, assurant que c’était l’abandon de Shaak Ti et les ténèbres de la planète qui étaient responsable de son état. Starkiller eut donc pitié d’elle et lui laissa la vie. Ensuite, il quitta la planète avec Organa dans sa rébellion contre l’Empire. Au cours de l’année 1 BBY, Jabba envoya un Holocron Sith sur Felucia, qu’il fit garder par l’Empire contre beaucoup d’argent. Malheureusement pour le Hutt, Tyber Zann et son Consortium le lui volèrent au terme d’un grand affrontement avec les forces Hutt et impériales locales. Plus tard, Zann fut capturé et incarcéré à Kessel, avant d’être libéré et d’entamer une campagne militaire aux conséquences néfastes pour Jabba et pour l’Empire. Entre 7 et 8 ABY, Felucia fut intégrée au territoires de l’Empire de Zsinj, en Seigneur de Guerre farouchement opposé à la Nouvelle République grandissante. En 8 ABY, l’amiral Treuten Teradoc, un rival de Zsinj, fit un raid sur Felucia durant sa campagne d’annexion. Alors que Felucia était sous le contrôle de la Confédération de Thrawn, la Seconde Flotte de la Nouvelle République la libéra, elle les autres mondes du secteur alors aux mains des impériaux. Entre 62:4 et 64:6 (4ème mois de l’année 62 après la Grande ReSynchronisation, soit 27 ABY et 6ème mois de l’année 64, soit 29 ABY), les Yuuzhan Vong attaquèrent Felucia et en prirent le contrôle. Après la fin de la guerre contre les Vong, des Ithoriens colonisèrent la planète après la dévastation d’Ithor en 25 ABY. D’autres s’installèrent sur Öestrago ou dans le système d’Upell, et d’autres encore tentèrent de rebâtir certaines cités volantes en orbite d’Ithor.

Cette planète est maléfique… Elle m’a perverti !
– Maris Brood à Starkiller.

En savoir plus incohérences :

  • Le guide “The Force Unleashed Campaign Guide“, publié en 2008, stipule qu’une année sur Felucia correspond à 232 jours locaux, et qu’une journée équivaut à 27 standards. Hors, “L’Atlas“, publié en 2009, affirme qu’une année correspond à 231 jours locaux et une journée à 34 heures standards, entrainant ainsi un retcon des informations présentes dans le premier guide. De plus, “The Official Star Wars Fact File Part 1“, sortit en 2013, confirme ces informations.
  • Une nouvelle fois, “The Force Unleashed Campaign Guide” est contredit par “L’Atlas“, lorsque les deux guides tentent d’afficher le pourcentage des espèces vivant sur Felucia :

The Force Unleashed Campaign Guide :

Felucian (75%), Gossam (10%), Humains (10%), Twi’leks (5%)

L’Atlas :

Gossam (90%), autres (10%)

The Official Star Wars Fact File Part 1 :

Gossam (90%), autres (10%), nombre inconnus de natifs

  • Eventuellement, puisque “The Force Unleashed Campaign Guide” se situe durant le règne impérial, on peut se dire que le pourcentage proposé par “L’Atlas” ne traite tout simplement pas de la même période, si l’on imagine que le 90% de Gossam correspond à l’âge d’or des Gossam sur Felucia, soit les périodes Pré-République/Ancienne République. Toutefois, même avec ce compromis, un autre problème survient, puisque la fiche Databank stipule qu’on ne peut pas estimer la population de Feluciens. Hors, “The Force Unleashed Campaign Guide” affirme qu’il y a 75% de Feluciens, ce qui n’a aucune sens si la population ne peut pas être estimée. La fiche Databank de Felucia ayant été publiée après “The Force Unleashed Campaign Guide“, c’est elle qui est prioritaire.

Les jungles fongiques de Felucia.
(image extraite du jeu vidéo “Le Pouvoir de la Force“)

Liste des œuvres :

– “La Revanche des Sith”

Romans :
– “Dark Plagueis” (mentionnée par un directeur Ithorien et un délégué Sullustéen)
– “Le Labyrinthe du Mal” (mentionnée par Plo Koon)
“Dark Lord : L’Ascension de Dark Vador” (mentionnée par Skeck Draggle et Jula Shryne)
– “Les Nuits de Coruscant tome 1 : Crépuscule Jedi” (mentionnée)
– “Le Pouvoir de la Force”
– “Le Pouvoir de la Force II” (mentionnée)
– “L’Etoile Noire” (mentionnée)

BD/Comics :
– “Clone Wars tome 9 : Le Siège de Saleucami” (mentionnée par Aayla Secura)
– “Tout ce qui monte finit par redescendre… – Clone Wars Episodes volume 5” (mentionnée par Aayla Secura)
– “Reversal of Fortune”
– “La Revanche des Sith”
– “Dark Times tome 2 : Parallèles” (mentionnée par Quinlan Vos)
– “Clone Wars tome 10 : Epilogue” (apparait en flashback)
– “Evasive Action : Recruitment” (mentionnée par Drake Lo’ggan)
– “Evasive Action : End Game” (mentionnée par Anakin Skywalker en flashback)
– “Le Pouvoir de la Force” (apparaît en flashback)

Jeux vidéos :
– “Battlefront II” (mission “Felucia : Au coeur des ténèbres”)
– “Le Pouvoir de la Force”
– “Empire at War : Forces of Corruption”

Aventures de jeu de rôle :
– “The Traitor’s Gambit” sur Wizards.com (Dawn of Defiance Campaign adventure 1)
– “A Wretched Hive” sur Wizards.com (Dawn of Defiance Campaign adventure 2 – mentionnée par Gilder Varth)
– “Queen of Air and Darkness” sur Wizards.com (Dawn of Defiance Campaign adventure 3 – mentionnée)

Journal in-universe :
– “Death in the Slave Pits of Lorrd : A Hyperspace Exclusive” sur Hyperspace (mentionnée par Tash Arranda)

Fiches Databank (Legends) :
– “Felucia

Fiches Encyclopedia :
– “Felucia – Clone Wars Battlefield

Jeux de cartes :
– “Force Collection” (carte “Shaak Ti”)

Figurines :
– “30th Anniversary Collection” (packs “AT-AP Walker” et “Betrayal on Felucia”)

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– Age of Rebellion Core Rulebook (partie “The Outer Rim Territories”)
– Battlefront II : Prima Official Game Guide
– “Building Felucia : Growing an Alien Jungle” sur StarWars.com
– “Casualty Report : Order 66” (Insider 87)
– “Classic Moment : Shaak Under Attack” (Insider 140)
– Complete Locations (partie “Battlefronts”)
– Edge of the Empire Core Rulebook (partie “The Great Hyperlanes” ; carte de la Galaxie)
– Empire at War : Forces of Corruption – Prima Official Game Guide (partie “Felucia”)
– “Galaxy at War” (partie “Beasts of War”)
– Galaxy of Intrigue (parties “Failure Condition : Loss of Second Wind” et “Skill Challenge : Overland Travel”)
– “Guide to the Grand Army of the Republic” (Insider 84)
– L’Atlas (parties “La Guerre des Clones”, “Felucia”, “Ithor”, “Revenge of the Sith”, “Appendix” ; cartes “Conquêtes de Xim le Despote”, “préparations de Sidious”, “La Guerre des Clones”, “La Traque de Zsinj”, “Dans les Régions Inconnues”)
– Le Livre des Sith (partie “Les Conquêtes des Sith”)
– Les Carnets de l’Empire (partie “Créatures montées – Gelagrubs”)
– Rebellion Era Campaign Guide (partie “A Brief History of the Rebellion”)
– Revenge of the Sith : The Visual Dictionary (partie “Yoda”)
– “Sound Unleashed” (Insider 106)
– Star Wars Chronicles :
 The Prequels (parties “Order 66” et “Order 66 : Felucia”)
– The Complete Star Wars Encyclopedia (entrées “acklay” ; “Barr, Lieutenant” ; “Bly, Clone Commander” ; “Brood, Maris” ; “Felucia” ; “Galle, Lieutenant” ; “gelagrub” ; “Gossam” ; “Ekria” ; “Felucia ground beetle” ; “Har Gau” ; “Inc, Lieutenant” ; “Jiaozi” ; “Lo’ggan, Drake” ; “Mai, Shu” ; “Offee, Barriss” ; “Secura, Aayla” ; “Starkiller” ; “Ti, Shaak” ; “Zonder”)
– The Complete Visual Dictionary (parties “Order 66” et “Clone Battle Tanks”)
– The Essential Guide to Warfare (partie “Outer Rim Sieges”)
– The Essential Reader’s Companion (entrée “The Force Unleashed I et II”)
– The Force Unleashed Campaign Guide (entrées “Felucian”, “Felucia”, “Shaak Ti”, “Maris Brood”, “Felucians”, “Bull Rancor”, “Felucian Ripper”)
– The New Essential Guide to Alien Species (entrées “Acklay” et “Gossam”)
– The Official Figurine Collection 53 (parties “Lush World : Felucia” et “High Speed Travel : Hyperspace Routes)
– The Official Star Wars Fact File Part 1 – 2013 (FEL1-4, Felucia)
– The Ultimate Visual Guide (partie “The Jedi Purge”)
– The Ultimate Visual Guide : Updated and Expanded
– “Unleashed Your Inner Sith” (Insider 93 – illustrations uniquement)
– What Makes a Monster ? (partie “Monsters of the Galaxy”)

Auteur : Ismir de Rómenna
Date de mise en ligne : 21/12/2019

Cette fiche a été lue 752 fois

Les commentaires sont fermés.