Ryloth

Ryloth

Région : Bordure Extérieure
Secteur : Gaulus
Système : Ryloth
Etoile : Ryloth
Nombres de lunes : 5
Coordonnées : R-17, le long de la route Corellienne
Durée d’une année : 305 jours locaux
Durée d’une journée : 30 heures standards

Diamètre : 10,600 km
Atmosphère : Respirable
Climat : Aride, arctique
Terrain : Déserts, montagnes, vallées, calottes glacières

Population : 1,5 milliard (Rylothan)
Espèces locales : Twi’leks
Gouvernement : Méritocratie féodale
Cités : Kala’uun (capitale), Sal’kaasa, Kala’din, Leb’Reen, Resdin
Importations : Denrées alimentaires, médicaments, technologie
Exportations : Épice Ryll, esclaves

I – Généralités :

La vie sur Ryloth était pour les Twi’leks très difficile. La seule région habitable de la planète était un corridor étroit, à l’intérieure de chaînes de montagnes. La capitale, Kala’uun, se trouvait dans la plus haute et la plus connue de toutes appelée “les Cinq Esseulées”. En effet, le reste de la planète était composée d’une face sombre, où il faisait très froid, et d’une face lumineuse, où la température extrêmement élevée rendait toute vie quasiment impossible : seuls quelques variétés de jolies fleurs luminescentes (violettes souvent) parvenaient à se développer de façon ponctuelle, mais ne subsistaient jamais bien longtemps. C’est dans cette petite zone que ce sont développés les Twi’leks, bâtissant leurs villes et spatioports à l’intérieur de cavités rocheuses. La rotation particulière de la planète ainsi que l’influence de ces cinq satellites provoquait sans cesse de vents violents pouvant dépassé les 500 km/h, ainsi que des tempêtes de chaleur atteignant les 300 degrés. Le fait que l’on ne trouve de l’eau que dans les calottes glaciaires de Ryloth conforta les natifs dans leur idée de s’enfoncer d’avantage à l’intérieur des montagnes. Il existait un endroit magnifique, nommé le “Jardin des Rochers Flottants”, situé au cœur d’un réseau de tunnels. Son nom lui venait des vents violents qui parcouraient ces cavités et qui faisaient flotter d’immenses rochers. L’accès à ces sites était très restreint, notamment à cause du fait que les seuls chemins qui y menaient étaient très venteux, et leurs extrémités gardées par de gigantesque portes, protégeant la population de la faune locale et des tempêtes de chaleur.

Diverses représentations des portes blindées protégeant l’intérieur des citées de Ryloth.

II – Histoire Primaire :

A une date inconnue, Ryloth fit partie des nombreuses planètes qui reçurent la visite des Tho Yor, d’immenses vaisseaux de nature inconnue – même si certains historiens soupçonnent une origine Celeste ou Kwa. Ces merveilles de technologie étaient chargés de rassembler le maximum de civilisations à travers toute la Galaxie, et de les emmener ensuite dans le Noyau Profond en 36,453 BBY, sur Tython plus exactement. Aux alentours de 10.000 BBY, Ryloth fut une des premières planètes à être découvertes par les explorateurs républicains, et à rejoindre la jeune République dans son union galactique. La planète était déjà connu pour ses esclaves, en particulier les femelles Twi’leks qui étaient très recherchées pour devenir danseuses. Malgré l’alignement de la planète à la République, la loi ne pu en rien protéger les esclaves, à cause d’habiles manipulations législatives et contrats en tout genre, point faible du système républicain depuis la nuit des temps. Lors de l’avènement de l’Empire, la planète était dirigée par un conseil régnant de cinq membres. La matière première la plus vendue sur Ryloth se trouvait être le Ryll, une épice découverte en 4800 BBY par des mineurs dans les montagnes de la planète. Son utilisation principale étant médicinale, elle n’en devint pas moins une drogue plus tard, renommée Glitteryl  à cause de ses propriétés hallucinogènes.

Les Neimoidians contrôlèrent l’entièreté du trafic à son origine, avant qu’en 4000 BBY, les stations minières ne soient à abandonnées au profit de contrebandiers et malfrats en tout genre. On entendra parler de cette drogue jusqu’aux derniers temps de l’Ancienne République, ou les Jedi Aayla Secura et Quinlan Vos feront l’objet d’une investigation afin de retrouver l’origine d’un important trafique de cette substance, 44 ans avant la Bataille de Yavin. Les représentants de Ryloth au sénat les plus connus furent les sénateurs Chom Frey Kaa, Connus Trell et Orn Free Taa. De nombreux natifs de la planète rejoignirent les rangs de l’Ordre Jedi au cours de son histoire. Nous pouvons citer Aayla Secura, Daeshara’cor, Xiaan Amersu ou encore les sœurs Numa et Alema Rar. Au cours de l’Histoire, l’Ordre Jedi désigna des gardiens pour protéger certains mondes des diverses menaces obscures. Lors des dernières décennies de la République Galactique, ce fut le maître Jedi Anoon Bondara qui fut désigné comme Gardien de Ryloth, jusqu’à sa mort en 32 BBY sur Coruscant. Sa mort changea le destin du jeune Boc Aseca, né la même année, et qui ne pu jamais rejoindre les rangs de l’Ordre Jedi, car son potentiel ne fut découvert que des années plus tard par Neeja Halcyon.

Des Twi’lek se déplaçant sur les plaines rocheuses et désertiques de Ryloth, à la recherche d’un endroit à l’abris des prédateurs et des tempêtes de chaleur.

III – Naissance de l’Empire et troubles internes :

Si la planète vécut diverses difficultés, c’est sa stabilité politique et gouvernementale qui fut particulièrement troublée lors de la chute de la République Galactique. Dès l’avènement de l’Empire et les inconvénients sociaux qui furent imposés aux espèces non-humaines, les Twi’leks purent abandonner toute espoir d’un éventuel traité contre l’esclavage. Le Consortium de Zann fit construire sur Ryloth un immense palais. Si ces derniers donnèrent plusieurs des leurs au Grand Moff Tarkin, dont Tol Sivron pour administrer ses installations dans la Gueule en 5 BBY, ils n’en restèrent pas moins de précieux alliés pour la jeune rébellion qui leur permis de construire une base sur la planète. Malheureusement découverte, la base fut écrasée par les troupes impériales, ce qui donna lieu à la Bataille de Ryloth. Peu après la Bataille d’Endor, en 4 ABY, Ryloth rejoignit l’Alliance des Planètes Libres, un gouvernement transitoire entre l’ancienne Rébellion et la Nouvelle République. La planète participa à la lutte acharnée contre le virus Krytos lâché sur Coruscant, puis aida l’Escadron Rogue à combattre Ysanne Isard – dirigeante officielle de l’Empire après la démission forcée de Sate Pestage – lors de la Guerre du Bacta.

En 24 ABY, Ryloth connu également la naissance d’un mouvement terroriste anti-humain mené par la Twi’lek Nolaa Tarkona : l’Alliance de la Diversité. En effet, cette dernière pensait que les humains étaient responsables de tout les maux de la galaxie. Avec ses sbires, elles s’attaqua aux différents clans Twi’leks et les vainquit un par un, avant d’envoyer leurs chefs mourir dans les étendues brûlantes de Ryloth. Ensuite, elle installa ses quartiers dans les montagnes des zones tempérées et s’empara de la planète. Afin de financer ses exactions, elle utilisa les mines de ryll. Ensuite, des partisans de nombreuses espèces se joignirent à elle afin de se venger ultérieurement des humains. Ryloth, pour la première fois de son histoire devint une planète cosmopolite de grande envergure. Lorsqu’une wookiee du nom de Raabakyysh amena sur Ryloth deux de ses amis, Sirrakuk et son frère apprenti Jedi Lowbacca, ce fut le début des ennuis pour l’Alliance. En effet, les amis Jedi de Lowbacca – Tenel Ka Djo, Jacen et Jaina Solo ainsi que Raynar Thul – ne souhaitaient pas voir le Wookiee rejoindre un mouvement anti-humain. Aussi, ils s’introduisirent sur Ryloth pour délivrer leur ami de la dangereuse manipulation de Tarkona et de son organisation. Cependant, ils furent capturés à cause de Raabakyysh…

Peu après, Lowbacca, Raaba et ses amis tentèrent de s’enfuir de Ryloth pour prévenir la Nouvelle République. Si Lowie et sa soeur atteignirent leur vaisseau – le Dragon de Pierre, les autres jeunes Jedi manquèrent de frôler la mort. En effet, Jacen Solo et Tenel Ka Djo furent pourchassés à travers les tunnels de la forteresse de Tarkona et furent contraints de se diriger droit vers l’hémisphère gelée de la planète pour ne pas être exécutés. Là, ils firent la connaissance d’un ancien chef de clan Twi’lek, exilé dans les terres glaciales de Ryloth pour ne pas avoir le privilège de mourir sous la chaleur du soleil. Quant à Jaina Solo et Raynar Thul, ils se rendirent à contre-coeur dans l’hémisphère brûlante de Ryloth.. Les quatre jeunes gens parvinrent à résister à leurs agresseurs de l’Alliance de la Diversité et parvinrent à rejoindre un vaisseau allié. Jacen et Tenel Ka furent amenés à bord du Dragon de Pierre, tandis que Jaina et Raynar bénéficièrent de l’aide apportée par un ami inattendu : l’ancien Jedi noir et contrebandier Zekk leur apporta son aide à bord du Bâton de Foudre (où se trouvait Luke Skywalker et leur amie Lusa). Les deux vaisseaux Jedi quittèrent donc précipitamment la planète et se rendirent à Coruscant. Raabakyysh, l’amie de Lowie et Sirra, fut ainsi laissée à son compte sur Ryloth, elle qui défendait fermement la cause de l’Alliance de la Diversité.

Quelques jours plus tard, sur demande officielle (poussée par leur mère Leia Organa Solo), les jeunes apprentis Jedi firent leur rapport au Sénat au sujet de leur séquestration et leur poursuite meurtrière sur Ryloth, qui avait manqué de les tuer. Bien que certains sénateurs – à la solde de l’Alliance de la Diversité –  émettaient de grandes réserves quant à la bonne fois des adolescents, une délégation de la Nouvelle République se rendit sur Ryloth – dans laquelle se trouvait le maître Jedi Luke Skywalker et l’ambassadrice Cilghal – afin de vérifier qu’aucune activité illégale ne se passait sur place. La représentante de l’Alliance leur fit visiter les villes et les mines de ryll, sans que quoique ce soit d’étrange ne se produise. Lorsque la délégation visita les hangars, la jeune Wookiee Sirrakuk perça un des caissons de soit-disant médicaments… et tout le monde constata la présence d’armes et de grenades. Alors, les soldats de l’Alliance de la Diversité choisirent de tuer tout les néo-républicains pour ne laisser aucun témoin. Après un vif affrontement et de nombreux morts (dont la chef de l’Alliance par suppléance qui leur faisait visiter la ville tantôt), le Twi’lek Kur, ancien chef de clan de Ryloth, ordonna à tout le monde de cesser le feu et organisa un traité de paix entre les membres de l’Alliance, manipulés par Nolaa Tarkona, et la Nouvelle République. Tarkona et sa flotte furent vaincus à des années-lumières de Ryloth quelques heures plus tard, alors qu’elle tentait de s’emparer d’un virus anti-humain dans un astéroïde qui avait servi d’entrepôt d’armes de toutes sortes du temps de l’Empire Galactique. Quelques années plus tard, lors de l’invasion Yuuzhan Vong, les délégués Kur puis Cola Quis participèrent activement, du mieux qu’il le pouvait, à repousser l’invasion des extra-galactiques auprès de la Nouvelle République, puis de l’Alliance Galactique.

Les troupes impériales écrasent les installations Twi’lek sur Ryloth, au cours de la Guerre Civile Galactique.

Liste des oeuvres :

Romans :
– La série “X-Wings”
– La série “les Jeunes Chevaliers Jedi”
– La série “Nouvel Ordre Jedi”

BD/Comics :
– “La Genèse des Jedi – L’éveil de la Force”
– “La Légende des Jedi – Rédemption”
– La série “Jedi”

Jeux vidéos :
– “Star Wars Racer – Revenge”
– “X-Wing​”
– “Empire at War” et son DLC “Forces of Corruption”
– “Bounty Hunter”

Autres :
– La recueil de nouvelles “Tales from Jabba’s Palace”
– L’aventure pour JDR “Edge of the Empire : The long arm of the Hutt”

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– Alliance Intelligence Reports
– C-3PO: Tales of the Golden Droid
– Cracken’s Rebel Operatives
– Galaxy Guide 2: Yavin and Bespin, Second Edition
– Galaxy Guide 5: Return of the Jedi
– Galaxy Guide 5: Return of the Jedi, Second Edition
– Galaxy Guide 6: Tramp Freighters
– Galaxy Guide 6: Tramp Freighters, Second Edition
– Galaxy Guide 10: Bounty Hunters
– Galaxy Guide 11: Criminal Organizations
– Galaxy Guide 12: Aliens — Enemies and Allies
– Geonosis and the Outer Rim Worlds
– Han Solo and the Corporate Sector Sourcebook
– Heroes & Rogues
– Knights of the Old Republic Campaign Guide
– La Campagne Darkstryder
– Legacy Era Campaign Guide
– Les Carnets de l’Empire
– Lords of Nal Hutta
– Planets of the Galaxy, Volume One

 

– Platt’s Starport Guide
– Rebellion Era Campaign Guide
– Shadows of the Empire Planets Guide
– Shadows of the Empire Sourcebook
– Starships of the Galaxy, Saga Edition
– Star Wars Sourcebook, Second Edition
– Tales of the Jedi Companion
– The Complete Star Wars Encyclopedia
– The Essential Atlas
– The Jedi Academy Sourcebook
– The Movie Trilogy Sourcebook
– The New Essential Chronology
– The New Jedi Order Sourcebook
– The Star Wars Planets Collection
– The Star Wars Sourcebook
– The Unknown Regions
– Ultimate Adversaries
– Ultimate Alien Anthology
– Underworld: A Galaxy of Scum and Villainy
– Wanted by Cracken

Auteur : Alpha-17
Date de mise en ligne : 25/12/2019

Cette fiche a été lue 777 fois

Les commentaires sont fermés.