Kwa

Kwa

Classification : Reptile
Monde natal : Dathomir
Autres localisations : Tython

Langage : Basic
Apparence : Peau bleu cobalt striée de noire, queue courte, yeux oranges, cheveux tressés blancs ou gris

I – Caractéristiques :

Les Kwa étaient une espèce de reptiles sauriens et bipèdes provenant de la planète Dathomir, dans le secteur Quelli, au sein de la Bordure Extérieure. Ils étaient très sensibles à la Force, qu’ils appelaient “pouvoir cosmique” et apportaient une grande importance à l’équilibre entre les Côtés Lumineux et Obscur de celui-ci. Ils pratiquaient d’ailleurs la psychométrie. Leur peau était de couleur bleue cobalt avec des stries noires, et possédaient une queue courte. Leur tête était positionnée en avant du reste du corps. Sur celle-ci prenaient base leurs cheveux, tressés et descendant généralement derrière le crâne mais aussi en mèches sur les côtés. Ces cheveux pouvaient être blancs ou gris, et certains Kwa avaient des yeux oranges. Leurs mains avaient trois doigts griffus. On ne connaît pas précisément leur taille, mais ils étaient plutôt grands par rapport à la plupart des espèces humanoïdes. Les Kwa portaient des robes amples, parfois parcourues, sur les bordures, de motifs divers.

II – Histoire :

Les Kwa vécurent durant la période pré-Républicaine, environ d’avant 100.000 BBY à 27.700 BBY. Ils formèrent une civilisation et créèrent un empire avant 100.000 BBY. Cet empire, les “domaines kwas“, était composé de planètes de la Bordure Extérieure, comme Dathomir – la planète natale des Kwa – et Salin. Avant 100.000 BBY, les Kwa, en opposition avec les Gree, commencèrent à construire des portails d’infini similaires à ceux des Gree. Ce fut le cas sur Dathomir, Ova, Tython, Rakata Prime (ou Lehon), dans le système Yhuli, au Nid d’Aigle de Korotas et à quelques autres endroits de la galaxie. Ils construisirent aussi des temples stellaires en forme de pyramide, qui couvraient presque chaque portail.

Un groupe de Kwa devant un temple stellaire (image extraite de “Jedi tome 5 : Au bout de l’infini“).

A notre connaissance, seul celui de Tython n’avait pas de temple associé, cependant il se situait à proximité d’un autre type de temple, celui d’Anil Kesh. Les portails d’infini permettaient, grâce à des ouvertures dans l’espace-temps, de se téléporter entre les mondes, sur des distances immenses. Ils pouvaient aussi déchaîner des vagues d’énergie destructrices appelées “ondes d’infini”, grâce à un principe inspiré des Célestes. Ces ondes pouvaient détruire des planètes, même lointaines. Les temples servaient à contrôler le pouvoir des portails et à les protéger en empêchant les intrus d’y pénétrer ; aussi, à l’intérieur des temples avaient été construits des Chambres de l’Étoile, qui protégeaient l’intégrité des portails en pouvant les garder opérationnels presque à jamais. Pour construire ces portails, les Kwa avaient appris à contenir la Force – ce qu’ils appelaient le pouvoir cosmique – dans des Chambres, afin qu’elles permettent de traverser l’espace-temps. Si jamais un intrus réussissait à activer un portail, les Kwa avaient fait en sorte qu’il provoque un genre de trou noir, de manière à ce que la planète sur laquelle était le portail s’effondre dans celui-ci, en absorbant la majorité des planètes, lunes et soleils ainsi que les vaisseaux à proximité. Le portail de Dathomir était considéré comme le principal, puisqu’il était la source des autres, leur énergie provenait de lui. L’essentiel de ces portails avaient besoin d’un autre portail à l’arrivée pour s’y téléporter. Néanmoins, il existait des portails primaux, qui n’avaient pas besoin d’avoir un portail à l’arrivée pour effectuer une téléportation. Les planètes où ils se trouvaient se révélaient donc être des emplacements à partir desquels les Kwa pouvaient facilement voyager dans la galaxie, et celui le portail de Dathomir était logiquement primal. Ainsi, ils utilisèrent les portails pour voyager dans l’univers, tout comme ils l’utilisèrent en tant qu’arme ultime, ce qui les amena à un conflit territorial avec les Gree. De nombreux Kwa, grâce à cette technologie, quittèrent Dathomir pour coloniser Tython, bien avant que la planète soit habitée par de nombreuses espèces grâce aux Tho Yor en 36.453 BBY. Un second portail primal se situait donc sur Tython, dans le Gouffre. Plus tard, à l’époque de l’ordre Je’daii, beaucoup de savants pensaient que les Kwa avaient creusé le Gouffre et l’Abîme de Ruh afin d’exploiter l’énergie de la Force. On connaît peu de choses au sujet de la technologie qu’avaient développé les Kwa, mais on sait qu’elle comprenait notamment des vaisseaux spatiaux. Comme toutes les espèces qui voyagèrent dans la galaxie à cette époque, les Kwa furent contactés par les Célestes. Insmot Bowen, un spécialiste de l’ère pré-Républicaine à l’Institut Obroan ayant vécu durant le règne de l’Empire Galactique, pensait que le fait que les temples stellaires des Kwa avaient une forme pyramidale prouvait une connexion entre eux et les Célestes.

Un Kwa enseigne la Force aux Iktotchi.
(image extraite de “La Genèse des Jedi tome 2 : Le Prisonnier de Bogan”)

Aussi, selon lui, en extrapolant sur le fait que les Kwa et les Gree utilisaient des technologies très avancées, on pouvait croire que les Célestes s’étaient servis de ces espèces comme des serviteurs. Il était donc possible que les Kwa aient servis, tout comme les Gree et les Killiks, de main-d’œuvre aux Célestes pour construire des systèmes stellaires – comme le système Corellien – ou encore des amas stellaires. Les Kwa auraient aussi pu servir les Célestes pour l’ingénierie des anomalies hyperspatiales à l’ouest du Noyau Profond, voire de la barrière qui s’élevait tout autour de la galaxie. Les Kwa, grâce aux portails d’infini, explorèrent la galaxie, à partir d’une date antérieure à 100.000 BBY. Ils observaient de nombreux mondes et y apportaient la civilisation, notamment en apprenant à leurs peuples à utiliser la Force. Ils le firent notamment pour les Iktotchi, sur la planète Iktotch. Bien avant 36.453 BBY (la date d’arrivée des Tho Yor), la Force les guida vers Lehon, une planète habitée par les Rakatas. La Force était puissante en eux, et les Kwa les aidèrent à la comprendre. De plus, ils leur apportèrent une technologie avancée et construisirent un portail d’infini sur Lehon. Malheureusement, ces actions à priori très bienveillantes se révélèrent être de grandes erreurs lorsque les Kwa découvrirent que les Rakatas avaient un penchant naturel pour le mal, et que ces derniers n’utilisaient la Force que les Kwa leur avaient enseigné que pour développer son Côté Obscur. La technologie que les Kwa leur avaient donné permit aux Rakatas de se lancer à la conquête de nombreux mondes, et ainsi naquit l’Empire Infini. En continuant leur conquête sanguinaire, les Rakatas finirent par se retourner contre les Kwa, leurs bienfaiteurs. Ils convoitaient le secret des reptiles sauriens : la technologie des portails d’infini. Les Kwa ne cédèrent pas à donner leur secret aux Rakatas, et cela les mena à une bataille finale sur Lehon. Les Rakatas se battaient avec des sabres-Force, tandis que seul le pouvoir cosmique était l’allié des Kwa. De nombreux Kwa moururent, néanmoins ils réussirent à détruire le portail d’infini de Lehon, portant un grand coup aux Rakatas. Suite à cette débâcle des Rakatas, les Kwa désactivèrent ou détruisirent une grande partie des portails d’infini, puis revinrent sur leur planète natale de Dathomir, bien que certains restèrent sur Tython, comme A’nang. Pendant ce temps, l’Empire Infini prit de l’ampleur, et asservissait de nombreux mondes. Honteux d’être responsables d’avoir donné ce pouvoir aux Rakatas, les Kwa se retirèrent des affaires galactiques. A’nang, qui était le dernier Kwa de Tython, créa un holocron qui, si les Rakata parvenaient plus tard jusqu’au monde de Tython, permettrait de les repousser. En effet, la devin Je’daii Tasha Ryo se servit de l’holocron pour activer la Tho Yor, en 25.782 BBY. La Tho Yor aida à détruire la flotte d’invasion Rakata, ce qui racheta en partie les Kwa d’avoir permis à l’Empire Infini d’exister. Ceci pouvait être la preuve d’un lien entre les Kwa et l’existence des Tho Yor, ainsi que leur arrivée sur Tython.

Vers 27.700 BBY, les Rakatas menèrent la guerre aux Kwa. Dans cette guerre, qui avait lieu à la même époque que celle entre les Rakata et les Gree, et qui comme elle, déchira la galaxie, ils exterminèrent quasiment l’espèce kwa et annexèrent les domaines kwas. Toujours selon Insmot Bowen,  qui pensait que les Kwa, les Gree, les Killiks avaient été des esclaves des Célestes, avança que Rakata avaient voulu devenir les maîtres de la galaxie à leur place. Les Rakata avaient donc, si l’on en croit Bowen, annihilé les espèces esclaves des Célestes, afin de remplacer la sorte d’empire esclavagiste que les Célestes avaient formé par un nouvel empire esclavagiste : l’Empire Infini. D’autres scientifiques partageaient cette théorie. Mère Talzin, quant à elle, disait dans ses écrits intitulés “Pouvoir Sauvage” qu’autrefois, les Kwa avaient la faveur des esprits – croyance des Sœurs de la Nuit se rapprochant du concept de la Force –, mais lorsqu’ils avaient construit les portails d’infini, cela avait créé des vides contre-nature et blessé le monde de Dathomir. Cela avait rendu les esprits furieux, et ils avaient donc sommé l’Empire Rakata d’exterminer les Kwa. Peu après 27.700 BBY les esprits – toujours selon Talzin – provoquèrent la dégénérescence de l’espèce kwa, afin qu’ils n’usent plus jamais de la technologie à cause de ce qu’ils avaient fait à Dathomir. La version officielle dans la galaxie, c’est qu’ils dégénérèrent pour une raison inconnue. Les Kwa décidèrent alors de sceller les portails d’infini et les temples stellaires restants. Ils installèrent, avec le rôle de gardien des Chambres de l’Étoile, des wouffas – des verts géants vivants sous terre ; et si quelqu’un tuait un gardien, il devait prendre sa place. Ils scellèrent aussi les puits d’accès aux Chambres, puis conçurent de faux accès et toutes sortes de pièges mortels. Ceux-ci, dont le but était d’empêcher l’utilisation non-autorisée des portails d’infini, consistaient notamment en des fosses remplies de pics et des disrupteurs neuronaux douloureux. Puis leur constitution génétique changea, et ils revinrent à l’état primitif. Ils devinrent alors les Kwi et les rhoa kwi. Leur intelligence était moins développée que celle des Kwa, et, contrairement à eux, ils ne pouvaient pas parler, mais ils avaient gardé leur bipédie et leur queue, qui s’était allongée. Les Kwi avaient gardé la peau bleue striée de noir des Kwa. Ils gardèrent la mémoire collective de leur ancienne gloire, et se souvinrent de l’importance de la sainteté de temples stellaires. Les rhoa kwi, quant à eux, étaient physiquement assez éloignés des Kwa, avec leur peau verte et leurs dents affûtées. Ils chassaient à proximité des Puits de Goudron, une région de Dathomir.

III – Héritage :

On disait que le temple Je’daii de Kaleth avait été construit sur les ruines d’une infrastructure kwa. Dans ce temple se situait la Chambre de la Parole, une grotte contenant un ordinateur massif semblant être une tentative des Je’daii à construire un holocron avec un gardien. Les légendes disaient que cette technologie avait été créée en s’inspirant des artéfacts kwas découverts dans les ruines au-dessous de Kaleth. Les Je’daii avaient secrètement enterré une Tho Yor près de la côte du continent de Masara sur Tython, afin d’y construire un camps artistique. Des artéfacts kwas collectés par les Je’daii avaient été cachés dans cette Tho Yor. Après la chute de l’Empire Infini et l’épidémie rakata vers 25.200 BBY, les tribus rakatas nommées Makatak et Tulpaa, sur les mondes des mêmes noms, avaient des douzaines de prisons piégeant l’esprit, servant à contenir la conscience d’un être dans un artefact. Elles ne pouvaient être ouvertes que par des utilisateurs de la Force. Si elles étaient ouvertes, elles libéraient de dangereux tueurs, dont des super-soldats kwas. Cependant, on ne connaît pas leurs capacités, ni comment ils avaient échappé à la dégénérescence. En 31 BBY, un clan de Sœurs de la Nuit dirigé par la matriarche Zalem (voulant détruire Coruscant grâce au portail d’infini dathomirien) utilisa des pattes droites de Kwi, les descendants des Kwa, pour manipuler les machines du temple stellaire de Dathomir. En effet, les temples étaient censés repousser les intrus, mais les Kwa pouvaient y pénétrer, et les Kwi étaient leurs descendants. Cependant, le code génétique des Kwi avait varié de celui des Kwa, et le succès des sorcières pour manipuler le temple était limité. La même année, Quinlan Vos fut envoyé par le Haut-Conseil Jedi en mission pour enquêter sur les Sœurs de la Nuit. Durant cette mission, il tua le gardien de la Chambre de l’Étoile. Un peu plus tard, en touchant une pierre du temple stellaire, il reçut une décharge : c’était les Kwa qui essayaient de communiquer avec lui pour lui rappeler qu’il devait remplacer le gardien qu’il avait tué. Peu après, le clan de Zalem tenta d’activer le portail d’infini qui était situé à l’intérieur de la Chambre de l’Étoile grâce à un Kwi, car les chambres d’activation comprenaient des empreintes censées accueillir les mains droites des Kwa. Elles réussirent, bien que le Kwi succomba, et envoyèrent une onde destructrice vers Coruscant. Quinlan Vos arriva pour les arrêter, mais les sorcières le combattirent. Il toucha alors une sorte de symbole bleu sur un mur, et l’énergie des Kwa circula en lui. Il parvint alors à activer des vieux pièges grâce à son esprit et put tuer les sorcières, sauf Ros Lai, la fille de Zalem, qu’il paralysa seulement. Puis, le système du portail d’infini l’identifia comme un gardien et il put faire revenir l’onde qui se dirigeait vers Coruscant. En 1 BBY, un débriefing portant notamment sur les Célestes, les Rakatas et les Kwa eut lieu entre plusieurs impériaux tels que Bevel Lemelisk, Maître des Projets Impériaux, l’Amiral Conan Antonio Motti, le Général Arhul Kurumenga, du Département de Recherche Militaire et Insmot Bowen, spécialiste pré-Républicain à l’Institut Obroan. À cette époque, les archives de la civilisation kwa, comme les autres de cette ère, étaient malheureusement soit fragmentaires, soit devenues des légendes, soit les deux. De plus, ayant été rédigées par des non-Humains, les impériaux les considéraient comme non-fiables. En 8 ABY, lorsque Luke Skywalker se rendit sur Dathomir, il sentit que la Force y était puissante. Cela était notamment dû à l’influence que les Kwa avaient bien longtemps auparavant eu sur Dathomir.

IV – Kwa connus dans la galaxie :

Textes apocryphes :

Les Kwa et leur origine furent expliqués plus en profondeur dans l’article/nouvelle du site web “Hyperspace” : “Supernatural Encounters: The Trial and Transformation of Arhul Hextrophon” par Joe Bongiorno. Cependant, le site fut supprimé avant la publication. L’article dans sa phase originelle avait été validé par Lucasfilm. L’article fut publié sur le site web de Joe Bongiorno “Star Wars Expanded Universe Timeline” en 2018, mais dans une version “mise à jour” non approuvée par Lucasfilm. Il est impossible de définir quels éléments furent approuvés, nous obligeant à considérer ces informations comme apocryphes. Dans cette nouvelle, le Maître Historien Arhul Hextrophon dit que le nom original de Kwa était “Kwoth”. Les Kwa faisaient partie des 80 premières espèces appelées “Firstborn” (Premiers-Nés), des races sages et puissantes dans la Force auxquelles les Célestes avaient permis de prospérer afin qu’ils protègent les prochains êtres qui allaient naître dans la Galaxie. Arhul disait aussi que la réalisation d’une connexion linguistique entre les Kwa et les glyphes Alashanians, avaient permis de découvrir que les Kwa avaient été en contact avec plusieurs races anciennes faisant partie des Firstborn. Quand Tilotny apparut aux êtres de la Galaxie sous le nom de Onrai pour leur proposer de gagner du pouvoir, les Kwoth acceptèrent naïvement, pensant qu’il n’y aurait aucun danger à amasser plus de savoir. Grâce à celui-ci, ils construisirent des portails d’infini bien plus grands que les Hyper-portails gree, pouvant laisser passer des vaisseaux capitaux ; mais en voyant ces portails géants qu’ils considéraient comme des abominations, les Gree cessèrent leur amitié avec les Kwa. En effet, des tels portails pouvaient permettre aux forces d’invasion de circuler très facilement dans la Galaxie, ce qui fut le cas lorsque les Anciens (soit les Mauvais Célestes et leur descendance) trompèrent les Kwa en faisant passer leurs armées par les portails, durant les Guerres Empyréennes. Les Kwa installèrent un portail d’infini sur la planète Urthha – aussi appelée Nouvelle Terre – ce qui permit aux humains d’installer des colonies dans la Galaxie ; jusqu’à arriver sur le monde de Notron, qui devint plus tard la très célèbre Coruscant. Tandis que les Kwa étaient occupés à construire de nombreux portails d’infini dans la Galaxie, les humains, manipulés par Tilotny et Ap le Superbe, en profitèrent pour utiliser le portail de Coruscant. Ils envoyèrent une onde d’infini qui détruisit les cités d’Alashan, plongeant la Galaxie dans la peur, les descendants de Premiers-Nés craignant qu’il leur arrive le même sort qu’à Alashan. Beaucoup d’habitants de la Galaxie considéraient les Kwoth comme des ennemis, car c’était eux qui avaient créé les portails d’infini. Ainsi, honteux d’avoir été trompés par Tilotny et Ap – les faux Architectes – ils se renommèrent eux-mêmes “Kwa”, ce qui signifiait “Ceux qui Méritent d’être Punis” ; et ils essayèrent alors de se racheter auprès de la Galaxie.

Durant la Guerre des Plans Temporels, les Kwa transférèrent des canons à plasma dans différents systèmes, où leurs habitants les utilisaient pour détruire les Hyper-portails ; ainsi les Kwa souhaitaient se faire pardonner. Cependant, cela irritait les Gree car contrairement aux portails des Kwa, ceux de Gree servaient au voyage et à la communication. À la fin de cette guerre, durant le reconstruction de la Galaxie par les Célestes, les Kwa assistèrent les Tho Yor dans leur tâche de récupérer des êtres sensibles à la Force pour défendre son équilibre. Les Kwa furent missionnés par le Père (un Céleste) d’enseigner la Force pour qu’elle ne soit pas utilisée à des fins perverses. Le superordinateur Archon-Ood disait à propos de cela que les Kwa essayaient de se racheter en élevant la Galaxie, en apprenant aux Enfants des Firstborn à utiliser la Force pour la lumière. Les Caamasi les rejoignirent pour enseigner aux autres espèces. Lorsque les Kwa arrivèrent sur Lehon pour enseigner aux Rakatas, ceux-ci dissimulèrent les sombres aspects de leur culture aux Kwa, et seuls les maîtres du mensonge et de la tromperie, capables de dissimuler leur nature, étaient autorisés à parler aux Kwa. Cela permit aux Rakatas d’apprendre de nouvelles technologies et surtout d’utiliser la Force à leurs propres fins. Mais quand les Rakatas se montrèrent curieux par rapport à l’utilisation destructive que l’on pouvait faire des portails d’infini, les Kwa se lancèrent dans une enquête périlleuse grâce à laquelle ils découvrirent la vraie nature des Rakatas : c’était des êtres cruels, barbares et leur culture reposait sur la domination. Les enquêteurs prévinrent à temps leur peuple pour qu’il commence la destruction des portails d’infini ; sur les mondes ennemis où il y avait toujours des temples stellaires, ils étaient gardés par les descendants d’anciennes sentinelles. Des Bêtes de Zillo, des wouffas, des rancors, des greelors géants et d’autres créatures furent utilisées par les Kwa pour vaincre ces gardiens de temple. Les Kwa se montrèrent très rapides pour détruire une grande partie des temples stellaires avant le début de la Guerre du Crépuscule, sauvant de nombreuses vies en empêchant les portails d’infini de tomber entre les mains de Rakatas. Selon Archon-Ood, c’est après avoir été trompés ainsi par les Rakatas que les Kwa décidèrent de retourner à l’état primitif – devenant les Kwi – pour se dissimuler face à leurs ennemis.

Les Kwa éduquant les Rakatas, avant que ces derniers ne se retournent contre eux.
(image extraite de “La Genèse des Jedi tome 2 : Le Prisonnier de Bogan“)

Liste des œuvres :

Romans :
– “Le Dernier Jedi” (mentionné par Magash Drashi)
– “Riptide” (mentionné par Jaden Korr)

BD/Comics :
– “La Genèse des Jedi tome 2 : Le Prisonnier de Bogan” (mentionné par Ketu ; apparaît en holocron ; apparaît en flashback)
– “La Genèse des Jedi tome 3 : La Guerre de la Force” (mentionné par Skal’nas ; apparaît en holocron)
– “Jedi tome 5 : Au bout de l’infini” (apparaît dans un flashback)
– “Star Wars tome 4 – Là où les droïdes s’en vont mourir” (mentionnés par Seren Song)

Jeux vidéos :
– “The Old Republic” (entrée du codex, succès : datacron “Histoire de la galaxie 02 : Les civilisations anciennes” + mission “Les Reliques des Kwa”)

Nouvelles :
– “Supernatural Encounters : The Trial and Transformation of Arhul Hextrophon” (Non-Canon – mentionné par Arhul Hextrophon, Archon-Ood et Cue-nyne)

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– Geonosis and the Outer Rim Worlds (entrée “Dathomir”)
– Jedi vs. Sith : The Essential Guide to the Force (“Part Five: Others Force-Using Organizations”)
– L’Atlas (parties “Planètes de la Galaxie” et “Atlas de l’Histoire Galactique”)
– Le Livre des Sith (partie “Pouvoir Sauvage : L’Histoire de Dathomir”)
– “Nexus of Power” (“Chapter II : Powerful Vergences”)
– The Comics Companion (entrée “Infinity’s End” ; mentionné indirectement)
– The Complete Star Wars Encyclopedia (entrées “Dathomir” ; “Infinity Gate” ; “Star Chamber” ; “Vos, Quinlan”)
– The Essential Guide to Warfare (“partie 1 – Before the Republic”)
– “The Essential Guide to Warfare Author’s Cut — The Celestials” sur StarWars.com
– The Official Star Wars Fact File 139 (partie DAT1-2&4, Dathomir)
– The New Essential Chronology (“Part One : Tales of the Ancient Republic” ; “Part Two : The Fall of the Republic”)
– The New Essential Guide to Characters (entrée “Quinlan Vos”)
– The Unknown Regions (“Chapter V : Threats”)

Auteur : Bautruch Farine
Date de mise en ligne : 06/08/2021

Cette fiche a été lue 181 fois

Les commentaires sont fermés.