Togruta

Togruta

Classification : Mammifère
Monde natal : Shili
Autres localisations : Colonie sur Kiros
Langage : Togruti, Basic

Taille : Entre 1,5 mètre et 1,9 mètre
Poids : 75 kg

Espérance de vie : 94 années standard

Description physique : Peau rouge, orange, jaune, verte, bleue, mauve, yeux de couleurs variés, quasiment imberbe
Alimentation : Carnivore

I – Particularités :

Les Togrutas étaient des humanoïdes qui mesuraient entre 1,5 et 1,9 mètre en moyenne, et pesaient environ 75 kilogrammes Ces prédateurs carnivores étaient originaires de la planète Shili, située dans les Régions en Expansion. Leur corps ressemblait en de nombreux points à celui des humains, à l’exception de deux grands montrals en forme de cornes ornant leur tête. Ces derniers, contrairement à ceux des Twi’leks, étaient parallèles à la tête des Togrutas et donnaient l’impression qu’ils portaient une coiffe. Les montrals possédaient trois queues (ou quatre bien que ce soit très rare), semblables aux lekkus de Twi’leks qui se développaient avec l’âge, ne commençant véritablement leur croissance qu’à partir de l’adolescence. Ces montrals ne leur étaient pas inutiles, bien au contraire : grâce à eux, ils étaient capables de détecter les mouvements et la distance qui les séparait des objets physiques/formes de vie présent(e)s autour d’eux au moyen d’ultrasons, agissant ainsi comme une sorte “d’écholocalisation”. La peau des Togrutas pouvait prendre des teintes très variées selon les individus, comme le rouge ou l’orangé (le plus fréquent) mais aussi le bleu, le vert ou même mauve. Sur diverses parties de leur corps, qu’il s’agisse de leur visage, de leur buste, de leurs membres ou de leurs montrals, était présente une pigmentation blanche (le plus souvent sous forme de rayures) dont les motifs variaient d’un individu à l’autre. Par ailleurs, il semblerait que les rayures soient plus prononcées sur les queues que le haut des montrals. Selon les chercheurs, ces motifs rouges et blancs trouvaient leur origine chez les ancêtres des Togrutas qui avaient dû développer un moyen de camouflage pour se fondre dans les plaines et les garrigues d’herbe Turu (de couleur rouge et blanche) de Shili. Ainsi, les Togrutas avaient la capacité de tromper leurs proies, mais aussi certains de leurs prédateurs, qui possédaient une mauvaise vision ou un esprit lent. Leur bouche, cernée de lèvres grisâtres, contenait une mâchoire aux canines acérées, pratiques pour tuer sans douleur les thimiars, leur proie la plus courante. Ainsi, ils étaient neutralisés rapidement, provoquant souvent chez ces rongeurs des spasmes post-mortem. Ainsi, la façon dont les Togrutas abattaient leur proie laissèrent à certains étrangers l’impression qu’ils étaient venimeux. Bien entendu, les Togrutas ne firent rien pour démentir ces pensées populaires, en tirant parfois même un certain avantage.

Profil : La méditation d’une Togruta Jedi (image extraite de “Star Wars Galaxies Trading Card Game : The Nightsisters’ Revenge“).

Âge des Togrutas en années :

ÂgeAnnées
Enfant1 à 11 ans
Adolescent12 à 17 ans
Adulte18 à 54 ans
Aîné55 à 74 ans
Vieux75 à 94 ans
Vénérable95 ans et +

Une femme Togruta.
(image extraite de “The New Essential Guide to Alien Species“)

II – Mode de vie :

Sur Shili, les Togrutas évoluèrent à partir de créatures qui chassaient en meute. Efficaces en groupe, ils se réunirent bien vite sous forme de communautés soudées, afin de se défendre des prédateurs monstrueux qui les prenaient généralement en chasse. Citons par exemple l’akul, un grand quadrupède au pelage orangé qui n’hésitait pas à ravager des villages entiers, et qui pour cela, se retrouvait souvent lui-même chassé par les Togrutas. La surface de Shili étant majoritairement recouverte de garrigues et de plaines ouvertes, les Togrutas décidèrent d’installer leurs villages dans de petites vallées forestières pour se cacher de tout danger. Comme dit précédemment, les Togrutas étaient des chasseurs. Leur culture encourageait la fierté de la chasse, et ces derniers n’hésitaient pas à exposer les dents ou les peaux de leur gibier. Ceux qui parvenaient à ramener des dents d’akul de leurs expéditions étaient particulièrement félicités, voire acclamés. Souvent, ces dents étaient retravaillées pour en faire des bijoux, qu’ils s’agissent de colliers ou d’éléments décoratifs pour leurs montrails. À ces bijoux étaient ajoutés des pierres, des métaux précieux ou des perles récoltés sur Shili. Les communautés Togrutas prêchaient l’entraide et le partage, s’opposant à toute idée d’individualisme, bien qu’ils considéraient cela comme une qualité pour certains dirigeants. En revanche, il était connu que les individus n’étant pas capables de participer activement au développement de la communauté soient sommés de se débrouiller seuls et étaient laissés à l’abandon. Bien que d’autres espèces aient manifesté leur dégoût face à de telles convictions, les Togrutas pensaient simplement que c’était la loi de la nature, nature dont ils étaient très proche. En effet, les Togrutas développèrent un lien très fort avec leur monde, en particulier la terre avec laquelle ils se sentaient spirituellement liés. Ainsi, les Togrutas ne portaient pas de chaussures sur Shili, convaincus que cela coupait en partie leur lien avec la terre. De manière générale, les Togrutas étaient connus pour être francs, attentifs et très sociables. Certains d’entre eux, à la forte volonté d’indépendance, voyaient sur Shili un certain manque de liberté et prirent la décision de quitter leur monde natal pour “chasser parmi les étoiles” comme il leur était coutume de dire.

Les Togruta individualistes étaient pratiquement inconnus. Pour les Togrutas, l’indépendance était considérée comme un signe de légère déviance et était par conséquent découragée. Paradoxalement, les Togrutas qui prenaient des positions de premier plan le faisaient généralement en exerçant judicieusement leur individualisme. Les étrangers y voyaient un signe de l’évolution sociale continue du peuple Togruta. Certains de ces individualistes devinrent des marchands, d’autres des éclaireurs ou des soldats, mais quelques rares d’entre eux finirent nobles, voire même chevaliers Jedi. En effet, beaucoup d’utilisateurs de la Force de cette espèce furent recensés à travers l’Histoire. Il est à noter qu’une énorme majorité des Jedi Togruta furent des femelles (citons la petite Ashla, Ashara Zavros, Bela Kiwiiks, Shaak Ti, Raana Tey ou encore Dar’Nala), bien que les mâles ne nous soient pas inconnus non plus (tels que Asaak Dan ou Dynaroth). Les Togrutas parlaient et écrivaient en Togruti, un langage incorporant de subtiles mouvements de queues, des sifflements et des voyelles prononcées longuement. Le Togruti semblait également posséder quelques notions de Basic, que les Togrutas n’avaient en général aucun mal à apprendre et à parler. Nous connaissons peu de choses au sujet de l’histoire des Togrutas. La première mention de cette espèce remonte à la découverte de Shili par la République Galactique, à une date indéterminée. Egalement à une date inconnue, des colons Togrutas s’établirent sur le monde de Kiros, situé lui aussi dans les Régions en Expansion. Au cours de la Grande Guerre Galactique, un soulèvement de Togrutas eu lieu à l’encontre du Second Empire Sith. Nous savons de source sûre que le Grand Moff Rycus Kilran fût dépêché sur place pour mettre un terme à la révolte. Peu de choses au sujet de l’Histoire des Togruta nous sont connues jusqu’à la Purge Jedi, plus précisément en 18,3 BBY, lorsque Dark Vador et Probus Tesla opérèrent un lavage de cerveau sur le jeune Kajin Savaros, qui détruisit son esprit et ses capacités dans la Force. Thi Xon Yimmon suggéra de l’envoyer voir les guérisseurs Togrutans et les moines Silencieux sur Shili. Il pensait que parmi les adeptes de la Force amoureux de leur planète et les moines Silencieux à la présence thérapeutique et rassurante, il guérirait plus vite et regagnerait son contrôle de la Force, à l’abri des impériaux.

Ces Togrutas participent à une grande fête mondaine

Deux Togrutas participent vivement à une fête mondaine.
(image extraite de “The Jewel of Yavin“)

Togrutas connus dans la galaxie :

  • Achitan – citoyenne de Taris durant la Guerre Froide
  • Alie – soldate de la République Galactique en 3641 BBY.
  • Ashla – initiée qui étudiait au Temple Jedi de Coruscant durant les dernières années de la République
  • Audila – civile qui vécut durant la Guerre Froide et femme de Juran Reb
  • Biss, Kalda – agent du Service Stratégique d’Informations de la République durant la Guerre Froide
  • Bourke, Galway – Membre de la Résistance de Balmorra durant la Guerre Froide
  • Bozwed – habitant d’Alderaan qui vécut autour de la période de la Guerre Froide
  • Buryn – militaire de la République durant la Guerre Froide
  • Dan, Asaak – maître Jedi qui vécut durant la Seconde Guerre Civile Impériale
  • Dar’Nala – maître Jedi qui vécut au cours de la Guerre Froide et maître de Satele Shan
  • Dejan – major de l’armée de la République Galactique durant la Guerre Froide
  • Dynaroth – maître Jedi qui vécut durant la Guerre Froide
  • Jadeonar, Ryssa – pirate qui vécut durant la Guerre Froide avec son garde du corps Wookiee Kallaaddik
  • Kiwiiks, Bela – chevalier Jedi qui vécut au cours de l’Ancienne République
  • Lah, Ellin – capitaine du Woebegone, qui transporta Dark Plagueis depuis Bal’demnic
  • Lodish – militaire qui servit au sein de la Marine Républicaine durant la Guerre Froide
  • Mafeen, Sheel – poétesse qui vécut sur Coruscant durant les premiers temps de l’Empire Galactique
  • Mazlin, Palla – Jedi de l’Ancienne République
  • Meldo – agent du Service Stratégique d’Information de la République au cours de l’Ancienne République
  • Nalual, Deran – padawan Siadem Forte, qui survécut à l’Ordre 66 et à la Purge Jedi
  • Nys, Ralon – chevalier Jedi qui vécut au cours de la Guerre Froide
  • Ordassa, Shreya – enseignante à l’Université de Sanbra durant la Guerre Civile Galactique
  • Ra, Kaveri – voyageuse sensible à la Force qui parcourut Splintir sous le règne impérial
  • Reb, Juran – civil qui vécut durant la Guerre Froide et époux d’Audila
  • Ren, Skohani – maître Jedi qui vécut durant la Guerre Froide
  • Renlow, Skahvi – pirate et contrebandier qui vécut sous le régime de l’Empire Galactique
  • Sarmuk – capitaine de l’Armée de la République qui officia sur Ilum durant la Guerre contre le Second Empire Sith
  • Sumalee – maître Jedi qui vécut durant la Guerre Galactique
  • Synoda – doctoresse qui vécut sur Taris durant la Guerre Froide
  • Tama, Koru – aide du sénateur Evran, en mission diplomatique sur Voss durant l’Ancienne République
  • Tamm, Kasuni – aventurière qui possédait un animal de compagnie bogwing du nom de Vaxim
  • Tano, Hellena – citoyenne recherchée pour meurtre et incitation à la trahison durant la Conquête de l’Empire Eternel
  • Tey, Raana – maître Jedi du Premier Cercle de Veille sur Taris durant les Guerres Mandaloriennes
  • Ti, Shaak – maître Jedi qui servit la République durant ses dernières décennies
  • Ty, Codi – padawan qui fomenta une tentative d’assassinat contre Grievous durant la Guerre des Clones
  • Yelto – militaire de la République Galactique et capitaine du Ciel de Dorin durant la Seconde Grande Guerre Galactique
  • Yun (Dark) – seigneur Sith qui vécut durant la Troisième Grande Guerre Galactique
  • Zavros, Ashara – chevalier Jedi qui vécut au cours de l’Ancienne République
  • Zavros, Asher – Jeune frère de Ashara Zavros et membre des Forces Spéciales de la République
  • Zavros, Kalatosh – maître Jedi qui rejoignit les Sith durant la Guerre Civile des Jedi
  • Zavros, Rolend – chevalier Jedi et père de Ashara Zavros
  • Zavros, Yanila – chevalier Jedi et mère de Ashara Zavros

Un voyant… aveugle.
(image extraite de “Unlimited Power“)

Liste des œuvres :

Romans :
– “The Old Republic” : “Revan”
– “The Old Republic” : “Complots”
– “Dark Plagueis”
– La série “Jedi Quest”
– “Dark Lord : L’Ascension de Dark Vador”
– “Nuits de Coruscant III : Modèles de Force”
– “Le Dernier Jedi”
– “Le Pouvoir de la Force I”

BD/Comics :
– La série “Les Chevaliers de l’Ancienne République”
“The Old Republic : Soleils Perdus”
– La série “Clone Wars”
– “Côté Obscur 4 : Général Grievous”
– “Legacy tome 1 : Anéanti”

Jeux Vidéos :
– Le jeu vidéo “The Old Republic” et ses extensions :

  • “Rise of the Hutt Cartel”
  • “Shadow of Revan”
  • “Knights of the Fallen Empire”
  • “Knights of the Eternal Throne”

– “Le Pouvoir de la Force I”

Autres :
– La nouvelle “Winner Lose All”
– L’aventure pour JDR “Aux Confins de l’Empire : Le Joyau de Yavin”
– Le webstrip “Reversal of Fortune”

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– Le Manuel du Jedi
– Force et Destinée – Le Livre des Règles
– Power of the Jedi Sourcebook
– The Complete Star Wars Encyclopedia
– The Essential Guide to Warfare
– The Essential Reader’s Companion
– The Force Unleashed Campaign Guide
– The New Essential Guide to Alien Species
– Ultimate Alien Anthology

Auteur : Alpha-17
Date de mise en ligne : 07/01/2020
Mise à jour : Ismir Tinùviel (le 05/12/2020)

Cette fiche a été validée par nos correcteurs.

Cette fiche a été lue 1 662 fois

Les commentaires sont fermés.