Chasseur Belbullab-22

Chasseur Belbullab-22

Catégorie : Chasseur stellaire lourd
Constructeur : Feethan Ottraw Scalable Assemblies
Mise en service : 22 ABY – Bataille de Geonosis

Mensurations : 6,71 mètres de long
Armements : 2 triple canons laser, 1 lance-missile
Équipement : Senseurs avants, générateur de bouclier, hyper-drive, transmetteur/récepteur Holonet
Équipage : 1 pilote
Affiliations connues : Confédération des Systèmes Indépendants, Alliance Rebelle

Capacité de soute : 140 kg
Autonomie de voyage : 1 semaine
Vitesse : 1100 km/h (dans l’atmosphère) / 60.000 km/h (dan l’espace)

Le Belbullab-22 était un chasseur stellaire lourd construit par Feethan Ottraw Scalable Assemblies. Ce modèle fut mis en service en 22 ABY, afin d’assister la nouvellement formée Confédération des Systèmes Indépendants à la bataille de Geonosis. Ce chasseur était de taille standard, avec leur 6,71 mètres de long. Il était adapté pour un unique pilote et sa soute pouvait accueillir des chargements pesant jusqu’à 140 kg. L’autonomie de voyage était de une semaine, ce qui permet de longs trajets. Enfin, la vitesse atmosphérique du Belbullab-22 était de 1.100 km/h, ce qui en faisait un engin relativement rapide. D’ailleurs, cette vitesse peut monter à 60.000 km/h dans l’espace. Ce vaisseau était calqué sur le vaisseau Porax 38 , avec leurs mandibules abritant les réacteurs. Un exemple notable de ce vaisseau était celui du Général Grievous, le Soulless One. Bien plus gros et de meilleure facture que la plupart des chasseurs vautours et tri-droïdes de l’Alliance Séparatiste, ce chasseur comportait deux moteurs ioniques principaux avec une ailette de poussée et de guidage, ce qui conférait au pilote un alliage de rapidité et de manœuvrabilité hors-norme. Le chasseur était aussi armé d’une paire de triple canons laser à tir rapide qui lui conféraient une puissance de feu semblables aux chasseurs V-wing de la République Galactique, mais aussi d’un redoutable lance-missile. Ce modèle de chasseur possédait deux senseurs à l’avant, intégrés à chacune des deux mandibules abritant les propulseurs. Ces senseurs, de par leur positionnement, avaient un champ de détection très important, et pouvaient détecter des vaisseaux à des distances importantes. De plus, il pouvait aussi communiquer ou intercepter des transmissions, grâce a un émetteur/récepteur holonet. Il fut premièrement utilisé lors de la bataille de Geonosis et permis la fuite de Grievous, alors caché dans les catacombes. Ce ne fut pas la seule utilisation de ce chasseur lors de la Guerre des Clones. En effet, ce chasseur démontra sa parfaite hybridation de rapidité, de manœuvrabilité et d’armement, lors de la bataille de Cato Neimoidia et permis une seconde fois la fuite de Grievous lorsque l’escouade Delta débarqua sur Kashyyyk. Après la mort de Grievous sur Utapau en 19 BBY et la trahison des clones du 212ème bataillon à l’encontre du Jedi Obi-Wan Kenobi, ce dernier utilisa le Soulless One pour fuir la planète et rejoindre Yoda. L’Alliance Rebelle ne manqua pas de récupérer des modèles de Belbullab-22 pour s’en servir comme chasseur d’élite lors de la Guerre Civile Galactique. Il se peut que l’Empire ait aussi utilisé certains Belbullab-22. Enfin, le Jedi Noir Namman Cha utilisa lui aussi un chasseur Belbullab-22, le Sithspawn, aux couleurs rouges et noires.

Récapitulatif des vaisseaux baptisés de ce modèle :

NomPropriétaire
Soulless OneGrievous
SithspawnNamman Cha

Profil : Un chasseur Belbullab-22 escorté par deux droïdes Vautour (image extraite de “X-Wing – Servants of Strife“).

 

Plan en coupe du Soulless One du général Grievous.
(image extraite de “Star Wars : Revenge of the Sith Incredible Cross-Sections”)

Liste des œuvres :

Romans :
– “Dark Plagueis”
– “La Revanche des Sith”

Jeux vidéos :
– “Republic Commando”

Jeux de cartes :
– “X-Wing – Servants of Strife” (image uniquement)

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– Star Wars : Complete Cross-Sections
– Star Wars : Revenge of the Sith Incredible Cross-Sections
– The Complete Star Wars Encyclopedia

Auteur : Max
Date de mise en ligne : 12/06/2020

Cette fiche a été lue 179 fois

Les commentaires sont fermés.