Karkko, Volfe

Volfe Karkko

Espèce : Anzat
​Genre : Masculin
​Naissance : Environ un millier d’années avant 30 BBY – Anzat
​Mort : 30 BBY – Kiffex
​Taille : 1,9 mètre

​Description physique :
– Peau olive
– Cheveux noirs
– Yeux bleus-violets (pupilles noires)
​Fonction : Maître Jedi, magicien Jedi Noir
Maître : Inconnu
Apprentie :
Aayla Secura (ensorcelée)

​Affiliation : République Galactique, Ordre Jedi, indépendant
​Arme : Sabre laser (lame rouge)

I – Découverte des voies de la Force :

C’est plusieurs centaines d’années avant la bataille de Naboo que Volfe Karkko vit le jour sur Anzat. Il était capable de parler sa langue natale et le Basic. Nous savons qu’il fût ramené au Temple Jedi de Coruscant pour y être formé, alors qu’il était déjà âgé. Son âge avancé n’était pas un problème en son temps. Malgré les doutes, voire les accusations de certains Jedi au sujet de la nature des Anzati, Karkko su se faire respecter de tous et devint un puissant et respecté maître Jedi. Toutefois, nombre de détails sur sa carrière de Jedi furent perdus il y a longtemps. Respecté de tous, il su se faire accepter, malgré la réputation de son espèce. Il était connu pour avoir étudié longuement un des rares holocrons Sith gardé au temple Jedi. Il aimait rappeler à ces compagnons Jedi que ses ancêtres se souvenaient du tout premier Sith, selon la théorie que les Anzati avaient rencontré les Sith à une époque préhistorique (théorie jamais prouvée entièrement par les historiens). Malheureusement, Karkko devint également arrogant. Le Jedi n’avait jamais goûté à ce que son peuple appelait la “soupe”, qui était en fait l’essence cérébrale des victimes dont les Anzati se nourrissaient. Il se croyait au dessus de cette dépendance, mais il ne l’avait jamais essayé. Alors, il se dit qu’il n’y aurait pas de mal à essayer une seule fois, rien que pour mettre son indépendance à l’épreuve. Malheureusement, il succomba dès la première fois à cette délicieuse et enivrante essence. Ainsi, il tua de plus en plus en se nourrissant de la “soupe” de ses victimes, allant jusqu’à s’en prendre à d’autres Jedi. Basculant du Côté Obscur, il croyait pouvoir affronter la galaxie à lui seul, sans subtilité ni ressources, mais il se trompait. Karkko fut poursuivi par les membres du Conseil, jusque sur le monde Kiffex. Karkko leur livra bataille et démontra ses grands talents de Jedi. Après un affrontement des plus intenses, le Conseil le vainquit et Karkko fut fait prisonnier. En effet, les Jedi répugnèrent à le tuer, car ils ne pouvaient guère oublier sa grandeur et ce qu’il représentait pour les gens de son espèce. Alors, ils l’enfermèrent dans un grand champ de stase, au sein-même d’une prison sur Kiffex, en maintenant son esprit éveillé pour qu’il pense à ce qu’il avait fait. Près de lui, ils placèrent son sabre laser dans un autre champ de stase afin qu’il se rappelle ce qu’il était, mais aussi pour mettre en garde les autres Jedi de ce qu’ils pourraient devenir. La prison fut scellée, et accessible par nul autre que les Jedi. Cependant, nombre d’Anzati vinrent se recueillir près de l’édifice, au nom de Karkko qu’ils appelaient “celui qui rêvait”. Karkko profita de leur présence pour se nourrir de leur vitalité à distance, les rendant complètement fous et sauvages. C’est ainsi qu’il passa un millier d’années à maudire les Jedi qui l’avaient enfermé ici… Sa tragique histoire fut sauvegardée dans un holocron Jedi, gardé dans le temple de la Première Connaissance, au sein même du Temple Jedi. Néanmoins, l’histoire de Karkko ne prit pas fin à cet instant.

Profil : Volfe Karkko (image extraite de “The Complete Star Wars Encyclopedia“).

Et dans son orgueil, il est tombé. Il a usé de ses pouvoirs Jedi pour récolter plus de soupe, prenant même d’autres Jedi, et c’est ainsi qu’il a basculé dans la Côté Obscur.
– T’ra Saa racontant la chute de Volfe Karkko à Quinlan Vos et Tholme, à partir de l’histoire comptée dans un holocron.

II – La menace renaît :

En réalité, les Jedi ne savaient pas quoi faire de lui et avaient reporté la question à plus tard, une génération ultérieure de Jedi s’occuperait de son cas. Alors que les Jedi pensaient être victorieux, leur apparente empathie était une erreur qu’ils regretteraient. Prisonnier de son champ de stase, il patienta pendant près d’un millénaire. C’est au cours de l’année 30 BBY que Karkko sentit l’arrivée d’un intru sensible à la Force sur Kiffex. Une Jedi. Cette Jedi se nommait Aayla Secura, en errance dans la galaxie suite à une importante amnésie causée par l’ingestion de glitteryll, une puissante drogue. Karkko sentit nettement les pensées confuses de la Jedi, et projeta ses pensées dans son esprit. Avec subtilité, il l’attira jusqu’à l’édifice où il était retenu prisonnier. Aayla Secura parvint à retrouver le monument en ruine et y rentra, arrivant en premier lieu dans l’antichambre où était posé exhibé son sabre laser. Karkko projeta sa voix dans la tête de la Twi’lek et lui intima d’approcher d’avantage, malgré sa perte de mémoire, elle savait ce qu’était un sabre laser, après tout elle en portait un à la ceinture. Karkko lui demanda de se retourner, et Aayla lui fit face. Prisonnier de son champ de stase, il décida de la manipuler pour se libérer. Il déclara à la Jedi qu’il avait senti sa présence à la minute où elle avait posé le pied sur Kiffex, et qu’il l’avait mené ici par sa volonté pour qu’elle lui apporte son aide. Sans doute grâce à ses pouvoirs, il incita Aayla à activer un mécanisme, qui le libéra enfin. Le champ de stase se rompit et Karkko s’effondra. Aayla, qui s’inquiétait déjà pour lui, lui demanda s’il était encore vivant. Sans prévenir, Karkko lui enserra la gorge et lui répondit qu’il avait faim, qu’il souhaitait se nourrir de son essence. Finalement, il se ravisa, car il savait que d’autres Jedi viendraient à lui lorsqu’ils apprendraient sa libération. Bien entendu, il trouva une utilité à sa nouvelle servante, qu’il avait ensorcelé. Grâce à ses dons télépathiques et sa magie sombre, l’Anzat enfouit encore plus profondément les souvenirs d’Aayla, perdus dans ses lekkus, et exacerba sa haine envers Quinlan Vos. Karkko n’avait jamais fait preuve de subtilité, un défaut qui avait donné l’avantage aux Jedi d’antan, et il ne semblait pas décidé à changer. Avec la même brutalité qu’auparavant, il remplirait ses objectifs. Il envoya donc Aayla attaquer la ville de Cul-de-Sac afin de récolter des proies et le nourrir. Pour cela, il offrit à Aayla une horde de serviteurs Anzati, rendus fous et sauvages par la volonté de Karkko. Par ailleurs, Karkko plaça un impératif mental dans son esprit afin de l’empêcher de faire autre chose que remplir son objectif principal. Durant l’attaque de Cul-de-Sac, Aayla affrontait Quinlan Vos, l’homme dont elle désirait la mort pour l’assassinat de son oncle et sa possible mise à mort sur Ryloth. Grâce à cet impératif mental, elle remit son duel à plus tard et rentra auprès de son maître. Si Aayla et ses Anzati parvinrent à rapporter suffisamment de proies pour Karkko, la Twi’lek se fit prendre en chasse par les Jedi Vos, Tholme et Zao, ainsi que le Devaronien Vilmarh Grahrk.

Karkko fut vite informé de la présence des Jedi, et s’arrangea pour qu’ils puissent suivre la trace de sa servante afin de leur tendre un piège et se nourrir de leur essence cérébrale. Heureusement pour les Jedi, ils furent secourus par T’ra Saa, qui les libéra des griffes des Anzati. D’autre part, elle apporta un l’holocron révélant l’histoire et l’identité de Karkko. A son retour, Aayla se présenta à Karkko, siégeant sur son nouveau trône. Elle lui annonça avoir échoué à tuer Quinlan Vos, mais l’Anzat précisa que son échec était dû au fait qu’il avait placé un impératif mental dans son esprit. Mais il était vrai qu’elle avait échoué en un sens, car l’essence d’un Jedi aurait pu lui permettre de retrouver une grande force. Aayla lui proposa de boire la sienne, mais Karkko décida de l’épargner. Il affirma qu’il boirait l’essence des autres Jedi, ceux qui le traquaient, puis qu’il fuirait Kiffex à ses côtés et qu’il ferait d’elle sa reine. Aayla fut complètement enivrée par le pouvoir de Karkko, dont l’emprise devenait de plus en plus importante. Ce n’était qu’une question de temps avant que son esprit ne soit purifié. Lorsque les Jedi se remirent en route pour trouver Karkko, ce dernier envoya ses Anzati à leur poursuite afin de les faire se diriger là où il le voulait : son antre. A leur arrivée, les Jedi furent submergés par les fidèles Anzati et durent se battre avec force pour leur faire face, épaulés par Vilmarh Grahrk, qui leur fournissait un appui aérien. Au cours des combats, Quinlan Vos fut séparé de ses alliés et se retrouva au coeur de la prison de Karkko. Il arpenta les couloirs jusqu’à tomber sur l’endroit où les futures victimes de Karkko étaient rassemblées, enfermés dans des cocons de toile aux frontières de la mort. Quinlan Vos décida de ne pas les libérer pour le moment, tant que Karkko vivrait. Finalement, il retrouva le Jedi Noir, qui l’attendait patiemment, son apprentie corrompue à ses côtés. Karkko félicita le Jedi pour la cruauté dont il avait fait preuve, d’une certaine manière, et avança que ça lui plaisait. Il souhaita la bienvenue à son premier “invité”, dans la prison qui l’avait retenu pendant un millénaire. Ensuite, il ordonna à Aayla de tuer Quinlan Vos. En un instant, ivre de colère, Aayla lui obéit et se jeta sur lui, sabre laser à la main. Au cours de leur duel, Quinlan tenta de la raisonner, affirmant qu’il avait été son maître avant son amnésie, puis l’implora d’essayer de se souvenir de son passé et de calmer sa colère. Mais Aayla, en dépit de tout, ne croyait pas à ses vils mensonges, elle ne vivait que pour servir son maître Volfe Karkko. Ayant une emprise totale sur Aayla, Karkko annonça au Jedi qu’il avait perdu : peu importe le vainqueur de leur duel, celui qui tuerait l’autre succomberait au Côté Obscur, et il gagnerait. Mais Quinlan Vos fit le choix de désactiver son sabre laser. Une nouvelle fois, il s’ouvrit à son apprentie et lui lança ce qu’il avait sur le coeur.

Alors, il sentit son emprise sur Aayla se détendre. A peine avait-elle reprit conscience, que Karkko la foudroya dans le dos d’un puissant éclair de Force, qui la projeta à terre, inconsciente. Il ne supportait pas les traitres. Fou de colère, Quinlan se précipita sur Karkko et abattit son sabre laser sur son adversaire. Néanmoins, Karkko n’eut aucun mal à parer ses attaques avec sa propre lame. Il s’empressa de créer de puissantes illusions qui prirent la forme de monstrueuses créatures pour déstabiliser son adversaire. D’autre part, lorsque Quinlan frappa à l’endroit où se trouvait Karkko, son image se transforma en fumée, démonstration d’une nouvelle illusion. En effet, Karkko était déjà dans son dos. Il usa de la Force pour projeter Quinlan Vos contre un mur, qui se retrouva à terre. Guidé par la haine, Quinlan envoya des éclairs de Force sur le Jedi Noir, qui fut prit de court quelques instants. Toutefois, il parvint vite à en prendre le contrôle et à projeter les siens, bien plus puissants, sur le Jedi affaibli. Karkko se demanda si Vos avait déjà succombé au Côté Obscur pour utiliser une telle technique. Mais peu lui importait, il se nourrirait de son essence, ainsi que celle des autres Jedi qui se battaient dehors contre ses fidèles Anzati. Ainsi, il serait suffisamment fort pour ne plus jamais être libre à jamais. Vos vaincu, il l’immobilisa par sa seule volonté, l’empêchant de se mouvoir jusqu’à ce qu’il se soit nourrit. Vos lui lança que les Jedi avaient des protections contre les Anzati. Mais Karkko lui répondit qu’ils n’en avaient pas contre les Anzati qui étaient également des Jedi… Il sentit la peur du Jedi prendre et s’apprêta à plonger ses excroissances dans ses narines lorsque Vos sentit l’appel de Tholme, Zao et T’ra Saa, après qu’ils aient terrassé les fidèles de Karkko. Grâce à leur méditation et leur soutient dans la Force, Vos parvint à se libérer de l’emprise de Karkko, qui reçut un violent coup de pied en plein visage. Le Jedi parvint à s’écarter et à récupérer son sabre laser, puis se remit en garde. Karkko n’eut d’autre choix que de faire même et se prépara à ridiculiser le Jedi une seconde fois. Mais il ne put parer l’attaque de Vos, soutenu par ses alliés Jedi dans la Force. Coupé en deux au bassin, Karkko s’effondra sur le sol sans un bruit. Après la vie de terreur qu’il avait mené, et tout les Jedi qu’il avait tué, Karkko s’éteignit, tué par le sabre laser. Quelques instants plus tard, Vos s’échappait avec Aayla et ses compagnons en dehors de la prison de Karkko, avant que celle ne s’effondre sous les tirs d’un patrouilleur Kiffar. Une théorie racontait que la chute de Karkko avait été provoquée par la Force elle-même… Des années plus tard, au début de la Guerre des Clones, Dooku promit au Jedi Anzat Nikkos Tyris de le laisser accéder au même holocron Sith que celui qu’avait étudié Volfe Karkko, en échange de son allégeance.

Je dînerai de ta soupe, pitoyable Jedi… Puis je prendrai celle de ceux qui sont dehors. Je serai fort et personne ne m’enfermera plus !
– Volfe Karkko à Quinlan Vos.

En savoir plus :

Dans “T’ra Saa” sur Wizards.com, il est mentionné que Volfe Karkko était un magicien Sith. Hors, il n’a jamais montré aucun intérêt, ni aucun lien, avec une quelconque organisation Sith. Il est en fait admis qu’il n’était qu’un Jedi Noir, et non un Sith. D’autre part, son illustration présente dans la “The Complete Star Wars Encyclopedia” lui attribue des yeux jaunes, hors il ne s’agit sûrement que des reflets de la lumière représentée sur l’illustration en question. Ce même guide nous informe que Karkko a commencé sa formation “plusieurs décennies” avant les évènements de “Jedi tome 2 : Ténèbres“, mais il ne s’agit que d’une formulation de phrase. Le “New Essential Guide to Alien Species” précise que l’entrée de Karkko au sein de l’Ordre se situe “un millier d’années” avant les évènements des comics.

Aayla Secura sous l’emprise de Volfe Karkko.
(image extraite de “Republic #35 – Darkness part 4”).

Liste des œuvres :

BD/Comics :
– “Jedi tome 2 : Ténèbres”
– “Clone Wars tome 4 : Lumière et Ténèbres” (mentionné par Aayla Secura)

Databank (Legends) :
Secura, Aayla
Vos, Quinlan

Guides et encyclopédies utilisées en supplément :

– “Evil Never Dies Dies : The Sith Dynasties” sur Hyperspace.com
– Jedi vs Sith : The Essential Guide to the Force
– “Ordre 66 : Destroy All Jedi” (Insider 87 – rapport #890-B sur Aayla Secura)
– The Complete Star Wars Encyclopedia (Karkko, Volfe)
– The New Essential Guide to Alien Species (entrée : espèce Anzat)
– The New Essential Guide to Chronology
– The Official Star Wars Fact File 98 (TWI23-26, Twi’leks – Aayla Secura)
– The Official Star Wars Fact File 116 (TWI23-26, Twi’leks – Aayla Secura)
– The Official Star Wars Fact File 137 (VOL1-4, Volfe Karkko)
– The Unknown Regions
– “T’ra Saa” sur Wizards.com
– Ultimate Alien Anthology (Anzat)
– “Who’s Who in the Jedi Order” (Insider 62 – biographie de Aayla Secura)

Auteur : Ismir de Rómenna
Date de mise en ligne : 21/01/2020
Dernière mise à jour : 26/12/2020

Cette fiche a été lue 688 fois

Les commentaires sont fermés.