Neyo

Neyo

Espèce : Humain (clone)
Genre : Masculin
Naissance : 32 BBY – Kamino
Taille : 1,83 mètre
Apparence : Peau mate, yeux marrons, cheveux noirs

Fonction : Commandant ARC
Matricule : CC-8826
Affiliation : République Galactique, Grande Armée de la République, 91ème corps de Reconnaissance, Empire Galactique

Armes : Fusil blaster, pistolet blaster
Véhicule : Moto-jet BARC

I – Naissance et formation :

Conçu sur le monde océanique de Kamino, Neyo était comme tous ses frères : un clone du chasseur de primes Jango Fett, destiné à servir dans la Grande Armée de la République. Sur Kamino, il apprit rapidement qu’il devait toujours se montrer fidèle au Chancelier et à la République. Neyo fit partis des 100 clones sélectionnés pour devenir les futurs commandants ARC de nouvelle génération, et put notamment bénéficier de l’enseignement du soldat ARC Alpha-17 qui avait été réquisitionné pour former un nombre de futurs commandants de prestiges, tels que Bacara ou Cody. Tout au long de sa formation, Neyo fut considéré comme l’homme le plus froid et le plus laconique du groupe, ce qui ne l’empêcha pas de se forger une puissante amitié avec le commandant Bacara (ce qui peut notamment s’expliquer par le caractère assez similaire de ce-dernier). Ses traits individualistes, encouragés par les méthodes d’entraînement peu orthodoxes d’Alpha, se manifestèrent par une personnalité sinistre, presque morbide. Ces derniers mirent au point de nombreuses techniques de combat offensives, notamment à partir des speeder BARC. Après cela, Neyo fut affecté au commandement du 91ème Corps de Reconnaissance et héritera même du grade prestigieux de commandant-maréchal, à l’instar de ses frères, Cody et Bly. L’armure de Neyo se démarqua de celle de ses confrères, car lui et ses hommes arborait une armure semblable aux unités de clones assassins.

II – Les sièges de la Bordure Extérieure :

A la fin de la Guerre des Clones, la République commença à prendre le dessus et à repousser les séparatistes dans la Bordure Extérieure, où une série de sièges furent mis en place pour parasiter les mondes-forteresses de la CSI. A cette époque, Neyo fut stationné sur Saleucami. Il fut présent lors du déclenchement d’une opération qui avait pour objectif de détruire les usines de clonage des guerriers Morgukai. Le commandant clone servit dans un premier temps sous les ordres du maître Jedi Oppo Rancisis. Ce dernier étant un expert dans la méditation de combat, ce talent permit aux soldats clones de se montrer nettement plus efficaces. Malheureusement lorsque le Jedi fut assassiné par Sora Bulq, les clones n’eurent pas d’autres choix que de faire une croix sur cet avantage si spécial. Les affrontements se poursuivirent et Neyo fut placé sous le commandement du général Quinlan Vos. Au cours des divers affrontements, il dû faire équipe avec d’autres officiers clones comme Bly et Faie.

Après cela, et malgré leur récente victoire grâce à la stratégie menée par Quinlan Vos, Neyo et sa compagnie de soldats restèrent sur les lieux afin de détecter les éventuelles poches de résistances des guerriers Morgukai. C’est d’ailleurs au cours de l’unes de ses nombreuses patrouilles en compagnie de sa supérieure Jedi Stass Allie, que Neyo et son coéquipier CT-3423 reçurent l’injonction d’exécuter l’ordre 66, une directive demandant aux soldats clones d’exécuter leurs généraux Jedi. Les deux hommes ne se firent pas prier et ouvrirent le feu sur leur générale grâce aux canons de leur speeder BARC. Le tir de Neyo toucha le véhicule de son nouvel ennemi, tuant la Jedi dans une explosion mortelle. Après cela, Neyo fut chargé de rédiger le rapport concernant l’exécution de Stass Allie, afin que l’Empereur Palpatine en soit informé. Ce même rapport se conclut par une phrase indiquant que Stass Allie avait été exécutée alors qu’elle se rendait à un rendez-vous terroriste. En effet, la propagande impériale se devait de faire passer les Jedi pour des ennemis de l’Empire. Malgré le remplacement des unités de soldats clones par des humains, Neyo conserva son grade de commandant et poursuivi sa carrière militaire au sein de l’armée impériale.

Le commandant Neyo (CC-8826) et CT-3423, qui accompagnaient Stass Allie lors de la reconnaissance du speeder bike, ont reçu l’ordre 66 et ont tiré sur le Jedi avec les canons du speeder BARC exploité par le 91ème. Plusieurs explosions ont frappé l’arrière de l’Aratech 74-Z d’Allie, surchargeant son réacteur et la tuant dans un accident mortel.
– Le véritable rapport du Moff Marcellin Wessel à l’Empereur Palpatine (traduit de l’anglais)

Neyo (à gauche) et CT-3423 (à droite) en patrouille sur Saleucami, peu avant de tuer Stass Allie.
(image extraite de “La Revanche des Sith“)

Liste des oeuvres :

– “La Revanche des Sith”

Romans :
– La série “Republic Commando”
– “Imperial Commando : La 501ème”

BD/Comics :
– “Clone Wars tome 9 : Le Siège de Saleucami”

Fiches Databank (Legends) :
– “Neyo, Commander

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– “Guide to the Grand Army of the Republic” (Insider 84)
– “Order 66 : The Hammer Falls” (Insider 87)
– “Order 66 : Destroy All Jedi” (Insider 87)

– The Complete Star Wars Encyclopedia

Cette fiche a été lue 360 fois

Les commentaires sont fermés.