Chambre de l’Etoile

Chambre de l’Étoile

Lieu : Dathomir – Temple stellaire ; autres
Création : Avant 100.000 BBY

Constructeurs : Kwa
Affiliation : Domaines kwas

I – L’ère des Kwa :

Les Chambres de l’Étoile furent construites par les Kwa, une espèce pré-républicaine de reptiles bipèdes bleus, peu avant 100.000 BBY. Construites à l’intérieur des temples stellaires, elles servaient à les garder opérationnels presque à jamais, à protéger l’intégrité des portails d’infini ; création kwa permettant de se téléporter entre les mondes où de projeter des ondes d’infini, vagues destructrices qui pouvaient atteindre des astres même lointains dans la galaxie. Ils empêchaient aussi l’accès non-autorisé aux temples. Pour construire les portails d’infini, les Kwa faisaient en sorte de contenir le pouvoir du cosmos dans les Chambres de l’Étoile. Concernant celle de Dathomir, c’était une structure en pierre s’apparentant à un pavé. Elle protégeait le portail d’infini considéré comme le principal, la source des autres ; c’était d’ailleurs un portail primal : il n’y avait pas besoin d’avoir de portail de l’autre côté pour se téléporter. La Chambre de Dathomir était placée à l’intérieur du temple stellaire situé sur une plaine surplombée par le territoire qu’occupait le Clan de la Montagne Chantante (au nord-ouest de ce territoire). Un grand espace vide l’entourait.

Profil : La chambre de l’Etoile de Dathomir (image extraite de “Jedi tome 5 : Au bout de l’infini“).

La Chambre avait des murs très épais : à un endroit, le mur faisait un kilomètre d’épaisseur. Un accès vers l’intérieur se trouvait dans un mur de la Chambre, où l’on pouvait détecter des particules stellaires. D’ailleurs, des sortes des filets d’énergie bleus semblant émaner du portail d’infini s’échappaient de la Chambre de l’Étoile. Ces Kwa élevaient des gardiens de l’espèce wouffa, des sortes de vers géants, dans le but de protéger les Chambres de l’Étoile. Lorsque quelqu’un tuait un gardien, il devait le remplacer dans sa tâche et donc prendre son rôle de gardien. Quand l’espèce des Kwa déclina, pour une raison inconnue, peu après 27.700 BBY, ils scellèrent les puits d’accès aux Chambres de l’Étoile, afin d’empêcher aux intrus d’y pénétrer. Cependant, selon Mère Talzin, c’était les esprits (un croyance des Sœurs de la Nuit ressemblant au concept de la Force) qui avaient fait dégénérer les Kwa car ils étaient furieux que leurs portails d’infini aient abîmé Dathomir.

II – L’ère républicaine :

En 31 BBY, les Sœurs de la Nuit du clan de Zalem cherchèrent à activer le portail d’infini de Dathomir. Elles tentèrent, pour éviter le dispositif de sécurité du temple stellaire, de passer par en-dessous de celui-ci pour rejoindre la Chambre de l’Étoile dans laquelle se situait le portail d’infini. Le clan de Zalem avait trois vaisseaux, des machines à creuser les galeries dotées d’un rayon foreur, que les sorcières utilisèrent afin de trouver la Chambre de l’étoile et de l’ouvrir de force. Lors d’une tentative, des sorcières – dont Zalem et Vonya –, à bord de deux vaisseaux différents, réussirent à trouver la Chambre de l’Étoile. Leurs senseurs indiquèrent que face à eux, le mur faisait 1 kilomètre d’épaisseur. Puis elles réglèrent leurs scans pour rechercher de l’activité stellaire et trouvèrent qu’il y avait quelques neutrons et particules de tachyon à l’intérieur de la Chambre de l’Étoile, qui étaient probablement des résidus de leur précédente tentative pour l’ouvrir. Zalem sentit que c’était le bon endroit et ordonna de commencer à forer le mur de la Chambre. Cependant, pendant leur forage, un gardien wouffa, accomplissant son rôle de protéger la Chambre de l’Étoile, jaillit du mur de celle-ci et attaqua le vaisseau de Vonya. Avant que le gardien ne l’atteigne, la machine à creuser tira une torpille à tête chercheuse sur le wouffa géant. Celui-ci l’évita, mais l’explosion de la torpille provoqua des ondes de choc faisant des dégâts sur son squelette hydrostatique, le faisant remonter à la surface du temple stellaire. Là il avala le Givin Yag Shushin, et Quinlan Vos – en mission pour arrêter les opérations des sorcières, sous ordre du Conseil Jedi – fut contraint de tuer le wouffa pour sauver son ami. Plus tard, il sauva un groupe de Kwi. L’un d’entre eux communiqua avec lui par psychométrie, et ce faisant lui transmis la responsabilité de gardien de la Chambre, qu’il avait acquise en tuant un wouffa ayant ce rôle. Lors de la dernière tentative des Sœurs de la Nuit pour accéder au portail d’infini, un groupe de sorcières dirigé par Zalem pénétra au-dessous du temple grâce à une machine à creuser, à la suite d’une machine pilotée par l’esclave Yag Shushin, avec à son bord le Jedi Quinlan Vos, et la sorcière Ros Lai, fille de Zalem. Yag et Quinlan souhaitaient arrêter Zalem pour qu’elle ne puisse pas activer le portail d’infini tandis que Ros Lai voulait activer le portail à la place de Zalem, et tuer cette dernière. Une autre machine à creuser, pilotée par la sorcière Vonya, accompagnait le vaisseau de Zalem. Puis, après avoir tiré sur le vaisseau de Quinlan et le croyant détruit, Vonya en avertit Zalem, qui lui donna rendez-vous devant la Chambre de l’Étoile. Lorsque les sorcières furent arrivées devant le mur où elles avaient déjà foré durant leur précédent voyage, là où les particules stellaires avaient été détectées, Zalem ordonna de recommencer à forer là. Elle dit qu’elle savait que l’accès vers l’intérieur s’y trouvait. Vonya fora donc à cet endroit-là, et le mur de la Chambre finit par s’ouvrir latéralement, laissant passer les deux machines à creuser des sorcières. Puis, le mur commença à se refermer. Quinlan, Yag et Ros Lai, qui avaient en fait survécu à l’attaque de Vonya, arrivèrent à bord de leur machine à creuser, et voulurent poursuivre les sorcières. Ils passèrent donc dans l’ouverture juste à temps, puisque le mur se referma complètement à l’instant où ils furent à l’intérieur. Cependant, Vonya arriva face à eux à bord de son vaisseau, et ses tirs tuèrent Shushin, qui protégea Quinlan et Ros Lai en absorbant toute la force du choc. Quinlan revint ensuite à la charge avec un tir sur le dessous du vaisseau de Vonya, qui explosa, emportant la vie de la sorcière. Ensuite, Zalem, qui avait pénétré le portail d’infini, envoya grâce à lui une onde d’infini capable de la détruire vers Coruscant. Heureusement, Quinlan Vos arriva à temps et retourna l’onde vers son point de départ. En revenant sur Dathomir, l’onde détruisit la Chambre de l’Étoile puisqu’elle annihila le temple et tout ce qu’il contenait, bien qu’il en resta des ruines. Cela forma ce que l’on appela la Plaine de l’Infini. En 12 ABY, un émissaire impérial, Sigith Ranth, vint enquêter sur la Chambre de l’Étoile, afin de voir s’il pouvait exploiter le pouvoir des ondes de l’infini, pour l’utiliser contre la Nouvelle République. Cependant, les impériaux s’aperçurent vite qu’il ne restait rien de la Chambre et du portail d’infini.

Textes apocryphes :

L’histoire des Chambres de l’Étoile et de leurs structures associées fut narrée plus en détail dans l’article/nouvelle du site web “Hyperspace” : “Supernatural Encounters: The Trial and Transformation of Arhul Hextrophon” par Joe Bongiorno. Cependant, le site fut supprimé avant la publication. L’article dans sa phase originelle avait été validé par Lucasfilm. L’article fut publié sur le site web de Joe Bongiorno “Star Wars Expanded Universe Timeline” en 2018, mais dans une version “mise à jour” non approuvée par Lucasfilm. Il est impossible de définir quels éléments furent approuvés, nous obligeant à considérer ces informations comme apocryphes. Dans cette nouvelle, Cue-nyne – le droïde d’Arhul – dit qu’alors que les premiers Portails Interstellaires créaient un trou de ver permettant de traverser la Galaxie en sûreté, les portails d’infini créaient une dimension de poche dans un Chambre de l’Étoile, ce qui envoyait un jet d’énergie dans une autre Chambre de l’Étoile. Le superordinateur Orchan-Ood, qui avait servi pour les Osserians, racontait que peu avant la Guerre du Crépuscule, Hathkhalid Sud avait proposé aux Osserians de les conduire jusqu’au Célestes, ce qui leur permettrait sa sauver la Galaxie de la catastrophe à venir. Cependant, Sud s’avéra servir la volonté de Anciens, c’est-à-dire les Mauvais Célestes ainsi que leur descendance ; il asservit les Osserians et les conduisit sur le monde ombragée dont le nom avait été grossièrement traduit par “sombre Illathurion”, qu’ils devaient restaurer grâce à leurs capacités de terraformage. Puis un jour, par accident, ils découvrirent un passage secret. Là, profondément enfouies sous un ancien site sacré, des constructions secrètes et labyrinthiques avaient été construites pour servir de coffres-forts à une Chambre de l’Étoile. Lorsque les Alashanians surprirent des humains en train de chasser des flocons de neige et des ranphyx sur leur monde, ils les renvoyèrent chez eux via le portail local puis détruisirent la Chambre de l’Étoile d’Alashan. Lors de la Guerre des Plans Temporels, les Anciens envoyaient des sentinelles terrifiantes surveiller les Chambres de l’Étoile appartenant à leurs ennemis.

Kwa contenant le pouvoir cosmique dans la Chambre de l’Étoile pour y créer un portail d’infini.
(image extraite de “Jedi tome 5 : Au bout de l’infini“)

Liste des œuvres :

Romans :
– “Le Dernier Jedi”

BD/Comics :
– “Jedi tome 5 : Au bout de l’infini”

Nouvelles :
– “Nightsaber” sur Wizards.com
– “Supernatural Encounters : The Trial and Transformation of Arhul Hextrophon” (Non-Canon – mentionné par Arhul Hextrophon, Archon-Ood et Cue-nyne)

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– The Complete Star Wars Encyclopedia (entrées “Infinity Gate” ; “Shushin, Yag” ; “Star Chamber” ; “whuffa”)
– The Official Star Wars Fact File 139 (“DAT1, Dathomir” ; mentionnée indirectement)

Auteur : Bautruch Farine
Date de mise en ligne : 05/08/2021

Cette fiche a été lue 69 fois

Les commentaires sont fermés.