Temple stellaire

Temple stellaire

Lieux : Dathomir, Ova, Système Yhuli, autres
Création : Avant 100.000 BBY

Créateurs : Kwa
Affiliation : Domaines kwas

I – Histoire :

Les temples stellaires étaient de grandes structures pyramidales construites par les Kwa, une espèce de reptiles bleus, à partir d’avant 100.000 BBY. Ils servaient à loger les portails d’infini et à les protéger des intrus, tout en les gardant intacts. Egalement, ils contrôlaient leur pouvoir. Ces tâches étaient réalisées notamment grâce aux Chambres de l’Étoile, qui, à l’intérieur des temples, contenaient les portails. Ces portails avaient eux-aussi été construits par les Kwa, et ils étaient capables de téléporter sur d’immenses distances et de déchaîner des vagues d’énergie destructrices, appelées “ondes d’infini”, sur les astres même lointains. Un temple était construit pour quasiment chaque portail ; à notre connaissance, seul celui de Tython n’en avait pas (celui-ci était situé au-dessous d’un autre temple, celui d’Anil Kesh). Il y avait donc des temples stellaires sur Dathomir, Ova, dans le système Yhuli, et à d’autres emplacements. Vers 27.700 BBY, les Kwa dégénérèrent jusqu’à devenir les Kwi, pour une raison inconnue ; bien que pour Mère Talzin, c’était les esprits (une croyance des Sœurs de la Nuit se rapprochant du concept de la Force) qui, furieux que les portails d’infini des Kwa aient abîmé Dathomir, avaient fait revenir ces derniers à l’état primal. Quoiqu’il en soit, lorsqu’ils déclinèrent, les Kwa scellèrent les puits d’accès aux Chambres de l’Étoile des temples, et élevèrent des vers géants, les wouffas, en tant que “gardiens” des Chambres. Lorsque quelqu’un tuait un gardien, il devait le remplacer dans la protection des Chambres de l’Étoile et donc des portails d’infini. Aussi, ils conçurent dans les temples des pièges mortels et des faux accès, afin que les intrus ne puissent pas accéder aux portails d’infini.

Profil : Un temple stellaire Kwa, probablement sur Dathomir (image extraite de “Jedi tome 5 : Au bout de l’infini“).

Il y avait notamment des fosses remplies de pics et des disrupteurs neuronaux douloureux. Les descendants des Kwa, les Kwi, ne pouvaient plus parler, mais avaient gardé une mémoire collective où était gravée l’importance de la sainteté des temples stellaires. En 1 BBY eut lieu un débriefing entre différents hauts-gradés impériaux, portant sur les Célestes. Le spécialiste pré-Républicain Insmot Bowen émit une hypothèse selon laquelle la forme pyramidale présente dans l’architecture kwa – avec leurs temples stellaires – était un héritage de leur connexion avec les Célestes.

Et leurs temples stellaires ont été conçus pour protéger l’intégrité des portes… pour les protéger à tout jamais des intrus.
– Mace Windu à Saesee Tiin.

II – Récapitulatif des temples stellaires :

Tous les temples stellaires furent construits entre avant 100.000 BBY et bien avant 36.453 BBY, soit jusqu’au retrait des Kwa des affaires galactiques. Le temple stellaire de Dathomir, étant donné qu’il était le temple du portail principal, fut construit en premier, donc avant 100.000 BBY.

Lieu :Date de destruction :
Temple de Dathomir31 BBY
Temple d’Ova31 BBY
Temple du Système YhuliAvant 3643 BBY

Textes apocryphes :

L’histoire des temples stellaires et des portails d’infini qu’ils abritaient fut largement approfondie dans l’article/nouvelle du site web “Hyperspace” : “Supernatural Encounters: The Trial and Transformation of Arhul Hextrophon” par Joe Bongiorno. Cependant, le site fut supprimé avant la publication. L’article dans sa phase originelle avait été validé par Lucasfilm. L’article fut publié sur le site web de Joe Bongiorno “Star Wars Expanded Universe Timeline” en 2018, mais dans une version “mise à jour” non approuvée par Lucasfilm. Il est impossible de définir quels éléments furent approuvés, nous obligeant à considérer ces informations comme apocryphes. Dans cette nouvelle, le Maître Historien Arhul Hextrophon narrait que les Kwa avait installé un temple stellaire et son portail d’infini sur la planète Urthha – aussi appelée Nouvelle Terre – ce qui permit aux humains de l’Alliance d’installer des colonies dans la Galaxie ; jusqu’à arriver sur le monde de Notron, qui devint plus tard la très célèbre Coruscant. Quand les Alashanians les expédièrent de leur monde tandis qu’ils chassaient la neige, un groupe d’humains, manipulés par Tilotny et Ap le Superbe, détruisit les cités d’Alashan grâce au portail de Coruscant. En retour, les Alashanians utilisèrent leur super-arme pour exploser le portail d’infini de Coruscant, et de ce fait détruisirent toute la région métropolitaine où se situait le temple stellaire local. Lors de l’une des ses apparitions aux peuples de la Galaxie sous le nom de Déesse Onrai, Tilotny leur demanda de se rendre aux temples stellaires des Kwa, qui étaient présents sur chaque monde, et d’y faire un sacrifice de sang afin qu’un de ses émissaires vienne apporter la protection à ces peuples. Lors de la Guerre des Plans Temporels, les habitants de Seoul 5 mirent quelques jours à trouver et détruire le temple stellaire qui avait été construit sur leur planète, empêchant ainsi l’invasion des Anciens par le portail. Peu avant la Guerre du Crépuscule, les Êtres de l’Ombre se posèrent sur Urthha, la planète que les humains appelaient “Nouvelle Terre”. Avant de partir, ils se souvinrent que la planète abritait autrefois un portail d’infini, et ils localisèrent un temple stellaire. Les Kwa, quand ils enseignaient la Force à divers peuples de la Galaxie, allèrent sur Lehon où ils rencontrèrent les Rakatas.

Mais quand ceux-ci se montrèrent curieux par rapport à l’utilisation destructive que l’on pouvait faire des portails d’infini, les Kwa se lancèrent dans une enquête périlleuse grâce à laquelle ils découvrirent la vraie nature des Rakatas : c’était des êtres cruels, barbares et leur culture reposait sur la domination. Les enquêteurs prévinrent à temps les autres Kwa pour qu’ils commencent la destruction des temples et portails ; sur les mondes ennemis où il y avait toujours des temples stellaires, ils étaient gardés par les descendants d’anciennes sentinelles. Des Bêtes de Zillo, des wouffas, des rancors, des greelors géants et d’autres créatures furent utilisées par les Kwa pour vaincre ces gardiens de temples. Les Kwa se montrèrent très rapides pour détruire une grande partie des temples stellaires avant le début de la Guerre du Crépuscule, sauvant de nombreuses vies en empêchant les portails d’infini de tomber entre les mains de Rakatas. Le superordinateur Orchan-Ood, ayant servi les Osserians, racontait que Hathkhalid Sud avait proposé aux Osserians de les conduire jusqu’au Célestes, ce qui leur permettrait sa sauver la Galaxie de la catastrophe à venir. Cependant, Sud s’avéra servir la volonté de Anciens ; il asservit les Osserians et les conduisit sur le sombre monde grossièrement traduit par “sombre Illathurion”, qu’ils devaient restaurer pour permettre aux Anciens d’utiliser le portail local. Ceux-ci, lorsqu’ils découvrirent la vérité, devinrent les Gardiens du portail. Cependant, il s’avéra qu’ils ne pouvaient se reproduire sur Illathurion, et ils devaient donc retourner sur leur monde natal. Mais pour utiliser le portail pour se téléporter, il en fallait un autre, et les temples stellaires avaient presque tous été condamnés ou détruits, peu avant la Guerre du Crépuscule.. Même avec l’aide d’Amsoth-Yor, la “sœur” d’Archon qui était basée sur Osseria, cela prendrait des décennies d’en trouver un, s’il y en avait toujours.

En savoir plus – Incohérences :

  • Ces monuments sont aussi désignés comme “Temples des Étoiles” dans “The Official Star Wars Fact File 139“. Dans le roman “Le Dernier Jedi“, ils sont appelés “Temples de l’Étoile”.

Liste des œuvres :

Romans :
– “Le Dernier Jedi”

BD/Comics :
– “Jedi tome 5 : Au bout de l’infini”

Jeux vidéos :
– “The Old Republic” (mission “Les Reliques des Kwa”)

Nouvelles :
– “Supernatural Encounters : The Trial and Transformation of Arhul Hextrophon” (Non-Canon – mentionné par Arhul Hextrophon et Archon-Ood)

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– L’Atlas (partie “Atlas de l’Histoire Galactique”)
The Essential Guide to Warfare Author’s Cut — The Celestials sur StarWars.com (mentionné indirectement par Insmot Bowen)
– The Comics Companion (entrée “Infinity’s End”)
– The Complete Star Wars Encyclopedia (entrée “Zalem”)
– The Official Star Wars Fact File 139 (“DAT1-2, Dathomir”)

Auteur : Bautruch Farine
Date de mise en ligne : 05/08/2021

Cette fiche a été lue 60 fois

Les commentaires sont fermés.