Temple stellaire de Dathomir

Temple stellaire de Dathomir

Lieu : Dathomir
Construction : Avant 100.000 BBY
Destruction : 31 BBY

Constructeurs : Kwa
Affiliation : Domaines kwas

I – Gardien du portail d’infini principal :

Les temples stellaires étaient des grandes structures pyramidales construites par les Kwa, une espèce de reptiles bleus sauriens, à partir d’avant 100.000 BBY. Ils servaient, globalement, à la protection des portails d’infini, autre création des Kwa permettant de se téléporter instantanément et de lancer des “ondes d’infini” destructrices dans la galaxie. Le temple stellaire de Dathomir était situé sur une plaine surplombée par le territoire qu’occupait le Clan de la Montagne Chantante, au nord-ouest de celui-ci. Cette plaine, d’environ dix kilomètres sur cinq, tombait à pic à l’ouest et se fondait dans une forêt à l’ouest. Le temple était constitué de pierre, l’on y trouvait notamment de l’obsidienne. Au-dessous de celui-ci étaient situées la Chambre de l’Étoile, protégée par les “gardiens”, des vers géants wouffas qu’élevaient les Kwa. La Chambre de l’Étoile contenait le portail d’infini et aidait le temple dans sa tâche de protection et gestion du portail. C’était une sorte de pavé en pierre placé au milieu d’un grand espace de vide, et contenant le principal portail d’infini, celui de Dathomir. Selon les écrits de Darth Sidious, les portails d’infini créaient des vides contre-nature, et avaient blessé Dathomir. Les esprits sommèrent alors l’Empire Infini d’exterminer les Kwa. Après cela, il resta encore des membres de l’espèce, et pour éviter qu’ils puissent encore utiliser de la technologie, les esprits firent, Vers 27.700 BBY, dégénérer les Kwa jusqu’à l’état primal pour des raison inconnues. Selon Mère Talzin, c’était les esprits (un concept des Sœurs de la Nuit proche de celui de la Force) qui les avaient fait dégénérer parce que leurs portails d’infini avaient abîmé Dathomir. Pour éviter que d’autres utilisent un tel pouvoir, les Kwa scellèrent les puits d’accès à la Chambre de l’Étoile. En plus des pièges communs aux autres temples stellaires, ils installèrent dans celui de Dathomir des fosses où vivaient des sangliers dathomiriens.

Profil : Quinlan Vos devant le temple stellaire de Dathomir (image extraite de “Jedi tome 5 : Au bout de l’infini“).

En 31 BBY, les sorcières dathomiriennes du clan de Zalem cherchèrent à activer le portail d’infini de Dathomir, pillant pour cela sans scrupules le temple stellaire ; elles se servirent d’esclaves pour faire des travaux d’excavation sur le site du temple stellaire, provoquant parfois des effondrements de terrain. Elles essayèrent d’utiliser des pattes de Kwi pour manipuler les machines du temple stellaire, puisqu’ils étaient les descendants des Kwa, qui avaient construit le temple. Cependant, la constitution génétique des Kwi était une variante de celle des Kwa, et les sorcières eurent donc un succès limité à manipuler les machines du temple. Elles tentèrent alors, pour éviter le dispositif de sécurité du temple stellaire, de passer par son dessous pour rejoindre la Chambre de l’Étoile dans laquelle se situait le portail d’infini. Elles étaient à bord de machines à creuser des galeries dotées d’un rayon foreur, pour ouvrir la Chambre par la force. Leur tentative fut cependant réprimée par le gardien de la Chambre de l’Étoile, un wouffa, que Quinlan Vos – en mission d’investigation sur Dathomir pour trouver la source de l’onde d’infini et arrêter les sorcières – tua pour sauver son ami Yag Shushin. Plus tard, lorsqu’il toucha une pierre du temple stellaire de Dathomir, il reçut une décharge : c’était les Kwa, qui avaient construit le temple et qui tentaient de communiquer avec lui pour lui rappeler qu’il devait remplacer le gardien qu’il avait tué quelques temps plus tôt. Lors d’un nouvel essai pour accéder au portail, un groupe de sorcières dirigé par Zalem pénétra en-dessous du temple grâce à une machine à creuser, à la suite d’une machine où se trouvait le Chevalier Jedi Quinlan Vos. Zalem réussit à envoyer une onde d’infini sur Coruscant, mais Vos la fit revenir à son point d’origine juste avant qu’elle n’atteigne la capitale de la République, et l’onde détruisit le temple stellaire de Dathomir, de même que le portail d’infini.

II – Ruines et Plaine de l’Infini :

C’est comme cela que fut formée la Plaine de l’Infini, sur laquelle reposaient les ruines du temple et de ce qu’il contenait. Les sorcières du Clan de la Montagne Chantante, qui vivaient en surplomb de la Plaine de l’Infini, devinrent les gardiennes des ruines. Elles préféraient tout de même les éviter car elles étaient dangereuses. Cependant, le lieutenant Magash Drashi, une Zabrak, aimait venir sur la Plaine de l’Infini afin de s’imprégner de son étrange atmosphère, et pour y rechercher des traces de l’ancien savoir kwa, qui avait été pillé par les Sœurs de la Nuit. Des animaux s’étaient installés dans ces ruines : reptiles, rongeurs, mammifères et bien évidemment des insectes. En 18 BBY, des Céphalons – une espèce à l’esprit très développé percevant quatre dimensions – contactèrent par l’esprit le Jedi Jax Pavan. Les paroles de ceux-ci étaient très vagues pour l’esprit d’un humain, et quand ils dirent à Pavan de “chercher les Sœurs”, celui-ci parvint à la conclusion qu’ils parlaient des Sœurs de la Nuit. Il se rendit donc sur Dathomir. Il expliqua plus tard à Augwynne Djo, la chef du Clan de la Montagne Chantante, qu’il était venu chercher une arme ou une stratégie dont il pourrait se servir contre le Seigneur Noir des Sith Darth Vader ; et il pensait qu’elle pourrait avoir un lien avec les ruines de la Plaine de l’Infini. Il y avait une énergie résiduelle, des courants dans la Force, et cela le poussait à visiter les ruines. Il demanda la permission de visiter les ruines à Augwynne Djo, et celle-ci accepta, souhaitant cependant qu’il soit accompagné par un membre du Clan, car les ruines étaient dangereuses. Magash se proposa, notamment pour apprendre des choses utiles à son clan dans les ruines. Djo expliqua qu’à la tombée de la nuit, la température baisserait et les ruines deviendraient dangereuses. Puisqu’il était midi passé, Jax Pavan et Magash partirent sur le champ. Arrivés au plateau où se trouvaient les ruines, les explorateurs virent un paysage désolé ; de profondes ouvertures dans la pierre avaient été créées suite à l’explosion du temple et du portail, et de la vapeur et de la fumée s’élevaient à travers ces ouvertures. Au centre du plateau, des débris de pierre et de grandes masses de métal saillaient du sol, leurs extrémités inclinées l’une vers l’autre. Pour accéder à la structure, il fallait passer à proximité de crevasses de plus en plus grandes. Pavan utilisa son holocron Sith comme une boussole, seulement, bien que réagissant aux énergies du lieu, l’holocron n’indiquait pas où chercher. Jax fut alors atteint par une illusion, qui le mena en plein milieu des ruines du temple, sur un socle plat artificiel. Il aperçut des morceaux de pierre noire luisante, sur lesquels avaient été gravés des symboles. Il se demanda si les énergies, le temps, étaient instables dans ces ruines. Le temple stellaire bouillonnait d’énergies. Il reconnaissait que celles-ci avaient servi aux sorcières dathomiriennes à alimenter le portail d’infini, au service du Côté Obscur. Au final, dans ces ruines, Jax Pavan réussit à trouver le moyen d’ouvrir l’holocron : le sang. Une grande quantité de sang. Il coopéra avec des sorcières pour obtenir assez de sang, et accéda ainsi à un grand savoir, qui lui permettait notamment d’influencer – et de mieux comprendre – le temps.

Les ruines du Temple de l’Étoile ? Nous les évitons. Avec soin.
– Augwynne Djo à Jax Pavan.

Liste des œuvres :

Romans :
– “Le Dernier Jedi”

BD/Comics :
– “Jedi tome 5 : Au bout de l’infini”

Nouvelles :
– “Supernatural Encounters : The Trial and Transformation of Arhul Hextrophon” (Non-Canon – mentionné par Arhul Hextrophon)

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– The Comics Companion (entrée “Infinity’s End”)
– The Complete Star Wars Encyclopedia (entrée “Zalem”)
– The Official Star Wars Fact File 139 (“DAT2, Dathomir”)

Auteur : Bautruch Farine
Date de mise en ligne : 05/08/2021

Cette fiche a été lue 62 fois

Les commentaires sont fermés.