Bataille de Kamino

Bataille de Kamino

Lieu : Kamino
Date : 21 BBY (2 mois après la Bataille de Geonosis)
Acteurs Principaux :
– Ordre Jedi : Obi-Wan Kenobi, Anakin Skywalker, Aayla Secura, Tsui Choi, Kossex, Shaak Ti, Oppo Rancisis, quelques autres Jedi, Chasseurs Jedi Delta-7, escadrons Bleu et Rouge
– Grande Armée de la République : Alpha-17, de nombreux soldats clones, soldats ARC, frégates de classes Acclamator
– Confédération des Systèmes Indépendants : Passel Argente, Merai, droïdes B1 et B2, droïdekas, Vautours droïdes, barges de débarquement C-9979, chasseurs Amphibiens, au moins un vaisseau de Classe Lucrehulk

Conséquences :
– Perte de l’avantage certain des Séparatistes au début de la Guerre
– La Guerre des Clones peut se poursuivre avec une Kamino toujours opérationnelle
– Entrée en Guerre des Soldats ARC

Le Maître Jedi Quinlan Vos, en mission de reconnaissance sur la Roue, arriva à se procurer avec l’aide de son ancienne Padawan Aayla Secura un disque d’informations qu’ils décryptèrent. Le disque contenait des informations sur une attaque imminente sur Kamino, la planète productrice de Clones. De plus, une semaine avant l’attaque, un traître Kaminoan tenta de lancer un nano-virus sur les clones en production. Le Comte Dooku chargea le Magistrat Passel Argente de l’Alliance des Corporations de mener l’attaque, même si ce dernier n’avait aucune qualification militaire. Dooku chargea également un commandant Mon Calamari du nom de Merai de mener l’attaque des forces Séparatistes dans l’espace. Cette attaque avait pour but de stopper l’arrivée d’une nouvelle génération de clones, empêchant la République de produire de nouveaux soldats issus du génome de Jango Fett. A la tête des forces Républicaines se trouvait le chevalier Jedi Obi-Wan Kenobi, sélectionné pour sa connaissance plus étendue de la planète. Quant au maître Jedi Oppo Rancisis, il établit une stratégie pour contrer les forces Séparatistes. La flotte Républicaine était majoritairement placée à un saut d’hyperespace de la planète, ces forces devant attendre un signal. Les installations des Kaminoans étaient protégées par des boucliers d’énergies, ce qui permettait de se protéger des armes énergétiques, mais ne repousserait pas les troupes au sol. Les chasseurs des clones n’étaient pas encore prêts (Sienar Fleet Systems les préparait encore), alors la République fut contrainte de s’appuyer entièrement sur les chasseurs Jedi. Aayla Secura et Tsui Choi conduiraient une escouade de chasseurs, l’Escadron Rouge, censée intercepter les chasseurs Séparatistes. Kenobi devait mener une deuxième escouade pour défendre les installations. Pendant ce temps, un autre groupe de Jedi mènerait les troupes sur les quais pour les défenses au sol. Sur conseil de Quinlan Vos, Obi-Wan Kenobi permit à son Padawan de piloter un chasseur dans l’escouade de son Maître : l’Escadron Bleu.

La bataille de Kamino vue de l’espace.

Au commencement de la bataille, les Séparatistes tentèrent de débarquer grâce à leurs transports, accompagnés de vautours droïdes. Malheureusement, le maître Jedi Kossex périt pendant l’attaque des transports par l’Escadron Rouge. Obi-Wan Kenobi se mit en chasse d’un convoi de troupe mais, conformément à une vision qu’eut Anakin Skywalker avant la bataille, son vaisseau fut touché par un vautour droïde. Grâce à la maîtrise de la Force de Kenobi, celui-ci échappa à la mort. Il redressa son chasseur Delta-7 et se posa sur l’eau de la planète. De suite, Skywalker se chargea de détruire les Vautours droïdes ayant poursuivi son Maître. Cependant, un animal marin détruisit le chasseur de Skywalker, mais fort heureusement, le jeune Jedi parvint à sortir in extremis et rejoignit son maître. Ils furent alors amenés à Tipoca City par un Kaminoan venu les sauver. Les transports droïdes arrivèrent à amener leurs troupes sur les installations, notamment sur l’air de Cargaison C-22, défendue par des soldats clones. L’armurerie centrale fut vite envahie par des droïdekas et le niveau 9 fut perdu l’instant d’après. Lama Su demanda à la Jedi Shaak Ti de lutter pour protéger la dernière génération de clones. Ensuite, elle décida de déployer les Soldats ARC : Les clones de “Reconnaissance Avancée”. Ces soldats spéciaux avaient été entraîné par Jango Fett en personne, et étaient donc indépendants que les clones standards. Les jeunes soldats clones en formation aidèrent également à la défense des installations de clonage et certains furent sauvés par le déploiement des soldats ARC, puis Shaak Ti se joignit à eux pour défendre en personne les installations. Les enfants clones furent envoyés dans les niveaux inférieurs pour leur assurer une plus grande sécurité. Le Soldat ARC Alpha-17, soutenu par Shaak Ti, se rendit aux labos de clonage puis tout deux furent rejoins par Kenobi et Skywalker.

Surchargés par les droïdes dans l’unique tunnel menant à l’installation de la dernière génération, Alpha-17 entra un code d’autodestruction conformément aux ordre de Jango Fett pour éviter que les clones ne tombent entre de mauvaises mains. Les Jedi décidèrent, sous conseil d’Alpha-17 d’ouvrir une brèche avec la Force dans l’unique tunnel pour définitivement stopper les avancées Séparatistes. Aussitôt, Shaak Ti utilisa des débris pour stopper l’eau afin d’éviter qu’ils soient inondés, puis Alpha-17 désactiva l’autodestruction. Du côté Séparatiste, le commandant Merai envoya cinq vaisseaux submersibles dans les eaux de Kamino afin de détruire la source d’énergie du bouclier. C’était pour eux la carte maîtresse de leur plan. Cependant, les Jedi avaient sans doute senti ce qu’ils souhaitaient réaliser puisque les chasseurs furent détruits dans les airs en un éclair. Merai décida de partir lui-même sur Kamino et arriva à atteindre les eaux de la planète. Cependant, les informations fournies par un de leurs informateurs anonyme étaient fausses : il n’y avait pas de source énergétique sous les eaux. Merai tenta de passer le bouclier des Kaminoans et fut touché. Il eut pour plan de revenir au vaisseau central, aidé des faisceaux de traction. Se sachant perdu mais loin d’être abattu, Merai lança finalement l’autodestruction de son vaisseau pour détruire les anneaux d’hyperespace Jedi, afin de permettre à Passel Argente de déclarer une retraite. L’enjeu final de cette bataille pour Dark Sidious était de maintenir l’équilibre entre les forces séparatistes et républicaines. Avec cette bataille mal préparée pour les séparatistes, ils perdent leur avantage face aux forces républicaines, permettant à la Guerre des Clones de perdurer. La République, grâce à cette victoire, put obtenir les semaines suivantes le million de soldats Clones promit par Lama Su à Obi-Wan Kenobi lors de sa première visite de Kamino. C’est également suite à cette violente bataille que Ko Sai, la directrice des recherches en clonage, choisit de quitter la planète et de se cacher loin de tout en emportant ses précieuses recherches avec elles…

Liste des œuvres :

Romans :
– “Republic Commando: Triple Zéro” (mentionné pour Ko Sai)
– “Republic Commando: True Colors” (mentionné pour Ko Sai)

BD/Comics :
– “Clone Wars 1 : La Défense de Kamino”

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– Geonosis and the Outer Rim Worlds
– War Factories (Star Wars Insider 66)

Auteur : Helmred
Date de mise en ligne : 01/07/2020

Fiche validée par nos correcteurs.

Cette fiche a été lue 206 fois

Les commentaires sont fermés.