Bataille de Kamino

Bataille de Kamino

Lieu : Kamino
Date : 21,83 BBY (2 mois après la Bataille de Géonosis)
Acteurs Principaux :
– Ordre Jedi, Grande Armée de la République
contre

Confédération des Systèmes Indépendants

Conséquences :
– Perte de l’avantage certain des séparatistes au début de la guerre
– La Guerre des Clones peut se poursuivre avec une Kamino toujours opérationnelle
– Entrée en Guerre des Soldats ARC
– Début d’une forme de conscription
– Début des recherches républicaines sur des méthodes alternatives de clonage
– Fuite de la scientifique Ko Sai

I – Forces en présence :

Grande Armée de la République :Confédération des Systèmes Indépendants :
  • Général Obi-Wan Kenobi (chevalier Jedi – leader)
  • Général Oppo Rancisis (maître Jedi)
  • Général Shaak Ti (maître Jedi)
  • Général Tsui Choi (maître Jedi)
  • Général Aayla Secura (chevalier Jedi)
  • Général Kossex (maître Jedi) †
  • Premier Ministre Lama Su
  • Commandant Anakin Skywalker (Padawan)
  • Soldat ARC A-17
  • Chevaliers Jedi
  • Soldats ARC
  • Soldats clones
  • Jet troopers
  • Clones pilotes
  • Clones cadets
  • Intercepteurs légers Delta-7 Aethersprite
    – Escadron Rouge
    – Escadron Bleu
  • Canonnières TIO-BA
  • Croiseurs Acclamator
  • Passel Argente
  • Commandant Merai †
  • Droïdes B1
    Droïdes ingénieurs
    Droïdes d’assaut
    Droïdes snipers
  • Droïdes B2
  • Droïdekas
  • Chasseurs amphibiens
    Requin
  • Vautours droïdes
  • Barges de débarquement C-9979
  • Croiseur de classe Lucrehulk

Profil : Les soldats clones défendent les jeunes cadets (image extraite de “Clone Wars tome 1 : La Défense de Kamino“).

II – Déroulement de la bataille :

Les installations de clonage de Tipoca City sur Kamino furent des cibles primordiales pour les séparatistes. Les détruire leur permettrait de stopper la création continue des clones de Jango Fett. Quelques semaines avant l’attaque de la planète, un traitre Kaminoan tenta de tuer les clones via un nanovirus. En couverture sur la station orbitale dénommée la Roue, avec le pseudonyme de Korto Vos, le maître Jedi Quinlan Vos parvint, avec l’aide de son ancienne Padawan Aayla Secura et de Khaleen Hentz, à dérober un disque d’informations à un Falleen du nom de Zenex. Le disque, une fois décrypté, révéla un message émanent du Vice-Roi Nute Gunray de la Fédération du Commerce, concernant une attaque imminente sur Kamino, la planète productrice de la Grande Armée de la République. Ils copièrent le disque afin d’informer la République de cette attaque. Toutefois, ils s’assurèrent de garder la découverte de ces informations totalement inconnues pour les forces de la CSI en utilisant la persuasion de Force sur un Neimoidien, forçant son esprit à penser que Zenex lui avait remis le disque. Ce que ne savaient pas Quinlan et Aayla était que le Comte Dooku avait provoqué la découverte cette information. Le but de Dooku et Sidious était de discréditer les adversaires politiques de Dooku au sein de la CSI, tout en préservant l’installation de clonage pour leur usage lors de l’après-guerre. Cependant, pour la CSI, cette bataille représentait un enjeu majeur afin de mettre fin à la production de soldats clones. Le Comte Dooku chargea le Magistrat Passel Argente de l’Alliance des Corporations de participer à la bataille en tant qu’officier hiérarchique de la Confédération, même si ce dernier n’avait aucune qualification militaire. Un commandant Mon Calamari du nom de Merai fut recruté par Passel Argente, afin de neutraliser le bouclier de Kamino. L’utilisation de vaisseaux submersibles pour la bataille le poussa à croire que son expérience lui permettrait d’obtenir une victoire facile. Passel Argente avait reçu des informations concernant les boucliers afin de les neutraliser. Il pensait qu’une seule frappe suffirait avec deux C-9979. A la tête des forces républicaines se trouvait le Chevalier Jedi Obi-Wan Kenobi, grâce à sa connaissance plus étendue de la planète. Le Maître Jedi Oppo Rancisis établit une stratégie pour contrer les forces Séparatistes, et la Flotte Républicaine fut majoritairement placée à un saut d’hyperespace de la planète, attendant un signal pour déclencher leur attaque lorsque les forces de la Confédération seraient en orbite. Les installations des Kaminoans étaient protégées par des boucliers d’énergies, cela permettait de se protéger des armes énergétiques mais ne repoussait pas les troupes au sol.

Les chasseurs spécialisés pour les clones n’étaient pas encore prêts, Sienar les préparant encore. La République devait donc s’appuyer sur les chasseurs Jedi comme force d’attaque. Selon le plan d’attaque, Aayla Secura et Tsui Choi devaient mener une escouade de chasseurs : l’Escadron Rouge, censé intercepter les chasseurs séparatistes. Kenobi devait quant à lui mener une deuxième escouade pour défendre les installations. Parallèlement, un autre groupe de Jedi avait pour but de diriger les troupes sur les quais afin de servir de défense au sol. Sur conseil de Quinlan Vos, Obi-Wan Kenobi permit à son Padawan Anakin Skywalker de piloter un chasseur dans l’escouade de son maître : l’Escadron Bleu. Les Séparatistes tentèrent de débarquer grâce à leurs transports, accompagnés de vautours droïdes. Obi-Wan Kenobi ordonna à l’Escadron Rouge d’uniquement attaquer les chasseurs afin de le laisser, lui et son escadron, se charger des transports. Anakin Skywalker fut poursuivi par un droïde Vautour, mais le Maître Jedi Kossex le sauva. Elle fut cependant poursuivie elle aussi, mais par un escadron entier cette fois-ci. Aayla Secura tenta vainement de la sauver, mais elle échoua, et Kossex fut tuée en plein vol. Obi-Wan Kenobi se mit en chasse d’un convoi de troupe mais, conformément à une vision qu’eut Anakin Skywalker avant la bataille, son vaisseau fut touché par un Vautour droïde. Grâce à sa maîtrise de la Force, il parvint à échapper à la mort. Il redressa son chasseur Delta-7 et se posa sur l’eau de la planète. Anakin Skywalker se chargea de détruire les Vautours droïdes ayant poursuivi son Maître et Kenobi se défendit des tirs ennemis avec son sabre laser. Cependant, un animal marin détruisit le chasseur d’Anakin Skywalker, et le jeune Jedi parvint à s’en sortir in extremis pour finalement rejoindre son maître. Là, ils repoussèrent l’attaque d’autres créatures marines. Les deux Jedi étaient en froid depuis la bataille de Geonosis. Leur réunion leur permit de parler et de faire la paix. Anakin sentit alors quelque chose arriver : un Kaminoan, montant un aiwha, sortit de l’eau et les amenèrent à Tipoca City. La bataille se poursuivait, la ville était en grand danger, et l’issue des affrontements restait douteuse. Les transports droïdes arrivèrent à débarquer leurs troupes sur les installations, notamment sur l’aire de Cargaison C-22, défendue par des soldats clones. Le secteur de sécurité 6 fut pris malgré le fait qu’un Jedi le défendait. L’armurerie centrale tomba notamment face à des droïdekas. L’instant suivant, le niveau 9 fut perdu. Lama Su demanda à la Jedi Shaak Ti de lutter pour protéger la dernière génération de clones. Alors, la Kaminoanne décida de déployer les Soldats ARC : Les clones de Reconnaissance Avancée. Ces soldats spéciaux furent entraînés par Jango Fett en personne, mais étaient également plus indépendants que les clones standards. Cette indépendance faisait se questionner Lama Su sur leur trop grande imprévisibilité, mais Shaak Ti était certaine que les Jedi sauraient les maîtriser. Les jeunes soldats clones en formation aidèrent également à la défense des installations de clonage. Certains des jeunes soldats furent sauvés par le déploiement des soldats ARC.

Shaak Ti se joignit à eux pour défendre en personne les installations de clonage. Les enfants clones furent envoyés dans les niveaux inférieurs pour leur assurer une plus grande sécurité. Le Soldat ARC A-17 et Shaak Ti se rendirent aux laboratoires de clonage avant d’être rejoints par Obi-Wan Kenobi et son apprenti Anakin Skywalker. Surchargés par les droïdes dans l’unique tunnel menant à l’installation de la dernière génération, A-17 entra un code d’autodestruction conformément aux ordre de Jango Fett pour éviter que les clones tombent entre de mauvais mains. Les Jedi décidèrent, sous conseil d’A-17, d’ouvrir une brèche avec la Force dans l’unique tunnel sous-marin pour définitivement stopper l’avancée des séparatistes. Shaak Ti utilisa des débris pour stopper l’eau, afin d’éviter qu’ils soient noyés. Ensuite, A-17 désactiva l’autodestruction, au plus grand soulagement des Jedi… A l’extérieur de la ville, le commandant Merai voulut exterminer les chasseurs Jedi et placer ses escadrons amphibiens au-dessus de l’installation, afin de faciliter sa destruction totale. Bien vite, ils se retrouvèrent en difficulté et un homme de Merai lui conseilla de battre en retraite. Merai était cependant convaincu de leur supériorité numérique. Néanmoins, il envoya cinq vaisseaux amphibiens dans les eaux de Kamino pour détruire la source d’énergie du bouclier, accompagnés de dix chasseurs droïdes de chaque côté. Il orienta également sa puissance de feu sur les Jedi afin de leur faire croire qu’ils étaient toujours leur cible. La destruction du bouclier était pour eux la carte maîtresse de leur plan. Les chasseurs atteignirent l’eau, mais furent pris à revers par les Jedi, ayant sans doute senti ce qu’il se passait. En un instant, les chasseurs droides furent détruits. Merai décida de partir lui-même sur Kamino à bord du Requin, et parvint à plonger dans les eaux de la planète. Cependant les informations fournies par un de leurs informateurs anonymes étaient fausses : il n’y avait pas de source énergétique sous les eaux. Merai tenta de passer le bouclier des Kaminoans, et un officier proposa à Merai de revenir au vaisseau central, aidé des faisceaux de traction. Cependant, le commandant Merai refusa cette manœuvre afin d’économiser l’énergie du vaisseau central. Au lieu de cela, il lui ordonna de préparer les escadrons amphibiens pour les faire pénétrer une fois qu’il aurait ouvert le bouclier. Merai était cependant sous le feu des Jedi, et le Requin fut gravement endommagé. Alors, Merai ordonna la retraite de ses hommes et demanda de l’aide pour remonter le Requin en boostant ses réacteurs via les faisceaux de traction du vaisseau principal. Un officier prévint Merai qu’il ne pourrait pas donc coordonner les attaques de droïdes, et Mera ordonna une retraite. Le vaisseau fut boosté conformément à ses ordres, mais même une fois dans l’espace, le Requin était toujours la cible des Jedi. Merai lança l’autodestruction de son vaisseau pour détruire les anneaux d’hyperespace Jedi, afin de permettre à Passel Argente de déclarer une retraite sécurisée.

III – Conséquences :

L’enjeu final de cette bataille pour Darth Sidious était de maintenir l’équilibre entre les forces séparatistes et républicaines. Avec cette bataille mal préparée pour les séparatistes, ils perdent leur avantage face aux forces républicaines, permettant à la Guerre des Clones de perdurer et de préserver les usines de clonages nécessaires à Sidious pour l’après-guerre. De plus, les factions s’opposant au Comte Dooku au sein de la CSI furent ridiculisées. Le République, grâce à cette victoire, obtint les semaines suivantes le million de soldats Clones promit par Lama Su à Obi-Wan Kenobi lors de sa première visite de Kamino. La République commença à s’intéresser à d’autres méthodes de clonages, telles que les créations Spaarti. La conscription devint également une réalité nécessaire. Suite à cette bataille, Ko Sai, directrice des recherches en clonages, décida de fuir la planète et de se cacher elle et toutes ses connaissances sur le clonage. Avant son départ, Ko Sai ainsi que Taun We révélèrent à Yoda que l’homme ayant financé l’armée était un dénommé Tyranus.

Les soldats clones défendent Tipoca City lors de l’invasion séparatiste.
(image extraite de “Clone Wars tome 1 : La Défense de Kamino“).

Liste des œuvres :

Romans :
– “Republic Commando tome 2 : Triple Zéro” (mentionné)
– “Republic Commando tome 3 : True Colors” (mentionné)
– “Le Labyrinthe du Mal” (mentionné par Yoda)

BD/Comics :
– “Clone Wars tome 1 : La Défense de Kamino”
– “Clone Wars tome 4 : Lumières et Ténèbres” (mentionné par Aayla Secura)
– ‘Le Pouvoir de la Force” (flashback) 

Jeux vidéos :
– “Battlefront”

Nouvelles :
– “Republic Commando : Odds” (mentionné)

Fiches databank (Legends) :
– “Skywalker, Anakin
– “Ti, Shaak

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– “Republic HoloNet News Core Edition 15 :01 :03” (Insider 75)
– “The 100 Greatest Things about Star Wars… Ever !”  (Insider 100)

– The New Essential Guide to Chronology (partie “the Battle of Kamino”)
– The Official Star Wars Fact File 109 (DEF1-4, The Defense of Kamino ; Ana23-24, Peace in Battle)
– The Official Star Wars Fact File 114 (SHA5-6, Shaak Ti)
– The Official Star Wars Fact File 126 (OPP2, Oppo Rancisis)
– The Official Star Wars Fact File part 11 (ANA23, Anakin Skywalker)
– The Ultimate Visual Guide : Updated and Expanded

– Geonosis and the Outer Rim Worlds
– “Viva Space Vegas ! The History of the Marvelous Wheel, Part 1” sur Star Wars.com
– “War Factories” (Insider 66)

Auteur : Helmred
Date de mise en ligne : 01/07/2020
Date de la mise à jour : 18/05/2021 par Helmred

Cette fiche a été lue 580 fois

Les commentaires sont fermés.