Skirata, Jaing

image-indisponible

Jaing Skirata

Matricule : Null-10
Naissance : 32 BBY – Kamino
Espèce : Humain (Clone de Jango Fett)
Genre : Masculin
Taille : 1,83 mètre

Fonction : Lieutenant, ARC-Null
Affiliation : Grande Armée de la République, Clan Skirata
Armes : pistolet verpine, couteau à trois faces

I – Jeunesse sur Kamino :

Né sur Kamino sous le matricule “Null-10”, Jaing était l’un des premiers clones de Jango Fett, la génération “ARC-Null”. Malheureusement, les Kaminoans estimaient qu’ils étaient beaucoup trop proches du modèle d’origine, et de fait hors de contrôle. Ce résultat ne signifiait qu’une chose : les Nulls étaient considérés comme des Invalides et allaient tout simplement être éliminés. Mais c’était sans compter sur l’apparition du mandalorien Kal Skirata. Lorsqu’il fit la rencontre des Prudii et de ses cinq jeunes frères (A’den, Ordo, Kom’rk, Mereel et Prudii), il ne put s’empêcher de les prendre sous sa protection. La première chose qu’il fit fut de leur offrir à chacun une part de gâteau uj, une confiserie que les Kaminoans ne leur auraient jamais offert, ainsi que de trouver un nom à chacun d’entre eux. Null-10 hérita du nom de “Jaing”, un nom qui avait été porté des années auparavant par un ancien maître mandalorien. Depuis ce jour, Kal fut la seule personne susceptible de pouvoir donner des ordres aux clones de classe Nulls. Il était leur seul protecteur et leur seul instructeur. Il leur apprit à se battre, leur enseigna les bases de l’assassinat, de l’anti-terrorisme, du piratage informatique, ou bien encore de l’espionnage. Mais les énormes capacités de développement et d’enregistrement des Nulls leur permirent de développer eux-mêmes très rapidement leurs propres capacités. De son côté, Jaing devint un spécialiste dans le domaine du piratage.

II – La traque de Grievous :

Jaing fut particulièrement reconnu pour avoir traqué le général séparatiste Grievous durant une bonne partie de la guerre, avec son frère Kom’rk. Ils traversèrent ainsi un grand nombre de mondes de la Bordure Extérieure, avant de retrouver sa trace sur la planète Utapau en 19 BBY. Seulement, Kom’rk estima que leur traque avait été trop facile et que quelqu’un souhaitait probablement qu’ils sachent que Grievous se terrait ici. Ainsi, il prit la décision de ne révéler qu’une infime partie de ces informations à la République et à ses supérieurs (à savoir une conversation entre le général cyborg et l’un de ses nouveaux alliés, le Régent de Garis), afin d’éviter que des Jedi tels que Mace Windu ou Obi-Wan Kenobi ne viennent sur la planète et ne gâchent toutes leurs recherches.

Nous ne voudrions pas que Windu ou Kenobi se pointent et flanquent tout par terre avant que nous n’ayons profité de la situation.
– Kom’rk faisant état de la situation à Kal Skirata

III – Passage dans l’Aay’han :

La quête de Kal Skirata, qui consistait à rechercher la scientifique Kaminoanne Ko Sai dans l’objectif de redonner une espérance de vie normale aux soldats clones, le poussa à faire appel de temps à autres à certains Nulls. Parmi eux, Jaing. Dans un premier temps, il accompagna Kal Skirata et Walon Vau sur Mandalore à bord de leur vaisseau, l’Aay’han, afin d’y transférer Fi, un commando républicain blessé au cours d’une mission. Lors de ce voyage, Jaing fit la promesse à Walon de s’occuper de Mird après sa mort, l’animal de compagnie du mandalorien. Plus tard, alors que Kal et Ordo avaient réussi à capturer la scientifique, ces derniers eurent la mauvaise surprise de découvrir que celle-ci avait fini par se suicider. Les Nulls se chargèrent ensuite d’endommager le cadavre afin de faire disparaître les traces de ce suicide. De son côté, Jaing récupéra une partie de la peau de la Kaminoanne afin de se confectionner des gants, qu’il arborerait durant tout le reste de sa vie.

IV – Réunion de famille :

C’est environ 940 jours après la bataille de Geonosis, au cours d’une réunion de famille improvisée à bord du croiseur républicain le Rédempteur, que Kal Skirata prit enfin le temps d’adopter légalement tous les soldats Nulls qu’il considérait comme ses garçons selon la coutume Mandalorienne.

Ni kyr’tail gai sa’ad, Mereel, Jaing, Kom’rk, A’den, Prudii.
– Kal Skirata faisant des Nulls, ses héritiers.

Après cela, la famille se réunit de nouveau sur Coruscant afin de faire un dernier point. A cette occasion, Jaing apprit à ses pairs qu’il était parvenu à faire considérablement fructifier l’argent récupéré par Kal et qu’ils étaient désormais les heureux détenteurs d’une fortune estimée à un peu plus d’un trillion de crédits ! L’avenir du clan Skirata et de n’importe quel clone qui souhaiterait s’extirper de l’armée serait désormais assuré. Après cela, Jaing, Mereel et l’agent du gouvernement Besany Wennen se rendirent dans la salle du Contrôle Informatique Générale au sein des bureaux du Trésor pour enquêter sur des intrusions informatiques ayant perturbé le système. En réalité, Jaing était la personne responsable de ces perturbations, mais le Général Arligan Zey, qui leur avait confié cette enquête, n’était en aucun cas au courant de cette affaire. Une fois sur place, Jaing commença à étudier l’un des ordinateurs, mais il se fit rapidement interpeller par une autre agente qui cherchait à savoir ce qu’il essayait de faire. Ne l’ayant pas appelé par son nom ou par son grade, mais simplement par le mot “clone” (désignation très difficilement acceptée par les Nulls), il ne manqua pas l’occasion de la recadrer sévèrement.

Analyse de routage, afin de détecter par quel terminal le virus a pénétré le système […], femelle humaine en surpoids.
– Jaing répondant à une personne qui avait fait l’erreur de le désigner par le mot “clone”.

Après cela, le petit groupe réussit à remplir leur mission, mais ils apprirent également que la collègue de Besany, une dénommée Jilka, avait été inculpée à sa place par la Sécurité Intérieure de la République. Dans les jours qui suivirent, Jaing fut chargé de faire venir l’une de leurs anciennes alliées, une dénommée Ny Vollen, et la présenta à son père Kal Skirata. Leur entretien se passa plutôt bien et assez inexplicablement, Kal se sentit timide au cours de celui-ci. Une fois partie, Jaing dit à son père que Ny devait le trouver à son goût. Kal répondit que ce n’était probablement rien, même si intérieurement, il aurait aimé penser que Jaing avait vu juste.

V – Retraite forcée :

Quelques jours plus tard, alors que Coruscant était en proie à un assaut frontal des séparatistes, Jaing et son frère Kom’rk étaient de nouveaux en route vers Utapau afin de surveiller les mouvements ennemis. Après de multiples haltes dans la Bordure Extérieure, ils s’aperçurent que Grievous, après sa récente défaite à Coruscant, s’était de nouveau rendu sur Utapau. Ils estimèrent alors que le temps était venu d’avertir le Haut-Conseil Jedi de la présence d’un QG ennemi sur cette planète ainsi que de celle du général cyborg. Après cela, le Capitaine Ordo leur annonça qu’ils devraient se replier : Kal Skirata estimait que l’heure qu’ils attendaient était toute proche. Malheureusement, une fois de retour sur Mandalore, Prudii et ses frères eurent le malheur de découvrir que Etain Tur-Mukan (Jedi allié au clan Skirata et amante de Darman) avait été tuée au cours de leur fuite. La veille de la crémation de la Jedi, Prudii participa au dernier repas en compagnie de sa famille et alors que Kal prononçait un ultime discours, Prudii fut le premier à le saluer. Après cela, Jaing et tous les membres du clan présent ce jour-ci, purent assister à la crémation d’Etain Tur-Mukan. Après ces événements tragiques, Jaing et ses frères passèrent leurs journées à travailler activement sur le camp. Cela ne les empêchait pas également de pratiquer certains sports tel que le bolo-ball ou le Meshgeroya (le “beau jeu” en mandalorien), dans lequel les jeunes affrontaient régulièrement les anciens. Vau décrivit même son équipe avec le nom de “Vieux Schnocks Sournois”, qui affrontaient les “Jeunes Arrivistes”, lorsque lui est ses camarades marquèrent un point contre leurs adversaires. Dans le même temps, Jaing réussit à prendre contact avec Neuf, alors encore en poste sur Coruscant, afin de l’avertir de sa future désertion. C’est ainsi qu’Ordo, Mereel, Jaing et Prudii furent envoyés sur Coruscant en compagnie de Ny Vollen, afin d’aller secourir Darman et son sergent. Malheureusement, une fois sur place, tout ne se passa pas comme prévu. En effet, alors qu’il était sur le point de rejoindre leurs frères Nulls, Darman prit la décision de rester sur Coruscant, estimant qu’il serait plus à même de protéger son fils en restant infiltré au sein de l’armée impériale. Ce choix inattendu du commando compliqua toute l’opération. Neuf n’eut pas d’autre choix que de rester avec son frère, ne pouvant se résoudre à l’abandonner. Jaing, Ordo, Prudii, Mereel et Ny n’eurent pas d’autre choix que de rentrer bredouille sur Mandalore… Malgré cette défaite apparente, Jaing avait pu récupérer une data-carte ayant appartenu au Général Jedi Camas, grâce aux opérations menés par Neuf et Darman. De cette puce, Jaing en tira le nom de personnes que les Jedi pourraient contacter afin de faire mettre à l’abris les survivants de leur ordre. Après cela, Jaing se fit assister de Kom’rk pour étudier l’ensemble des données.

VI – Le nouveau Mandalore :

Bien des années plus tard, plus précisément aux alentours de l’an 40 après la bataille de Yavin, Jaing refit parler de lui suite à la quête du nouveau Mandalore, Boba Fett, qui souhaitait trouver un moyen de guérir son corps malade en peine dégénérescence. C’est la petite-fille de Boba, une dénommée Mirta Gev, qui mit son grand-père sur la trace d’un mandalorien à l’armure et aux gants gris dénommé Jaing. Celle-ci l’avait déjà croisé quelques années auparavant, et ce dernier lui avait avoué être un soldat clone ayant combattu lors de la bataille de Geonosis. Boba comprit alors que ce soldat, s’il était encore en vie, avait probablement trouvé le moyen de prolonger la durée de vie des clones, malgré leur croissance accélérée. Boba Fett se mit donc à sa recherche et lorsqu’il le retrouva, celui-ci lui avoua faire partie du clan Skirata. Au-delà de cela, il était équipé d’un couteau à trois faces qui avait probablement appartenu à Kal Skirata, son père adoptif. Dans un premier temps, Jaing refusa d’aider le chasseur de primes, mais il lui promit néanmoins qu’il lui viendrait en aide si de son côté, Boba prenait enfin son rôle de Mandalore à cœur. Finalement, Boba tint sa promesse et accepta le titre. Jaing tint également la sienne et finit par lui proposer une greffe de moelle osseuse. Afin de réaliser cette opération, il envoya un autre mandalorien livrer un antidote au chasseur de primes et celui-ci en profita également pour avertir Fett qu’il ferait mieux d’attendre que quelqu’un de leur connaissance ne vienne directement lui administrer. Après cela, un autre vieux mandalorien, que l’on devine être Jaing, vint se présenter devant Boba afin de constater de son vivant le retour d’un vrai mand’alor pour son peuple.

“J’ai vécu pour voir ce jour. Su’cuy, Mand’alor, gar shabuir.”
– Un vieux Mandalorien, probablement Jaing, s’adressant à son Mand’alor, Boba Fett.

Quelques jours après ces événements, Boba reçut la visite d’une vétérinaire qui vint lui administrer l’antidote et l’opération, bien que particulièrement douloureuse, put être réalisée avec succès, sauvant ainsi la vie de Boba. A noter d’ailleurs que Venku (le mandalorien étant venu livrer l’antidote quelques jours plus tôt, le fils du commando clone Darman et de la Jedi Etain Tur-Mukan) assista à l’opération, afin de s’assurer qu’il ne mourrait pas avant d’avoir fait quelque chose d’utile pour Mandalore. Après cela, Jaing apparu une dernière fois lors du mariage de Ghes Orade et de Mirta Gev. Il était en compagnie de Mird, le strill de Walon Vau qui l’accompagnait désormais, comme il l’avait juré à son ancien propriétaire des années auparavant.

Liste des œuvres :

Romans :
– “Republic Commando – Triple Zéro”
– “Republic Commando –  True Colors”
– “Republic Commando – Ordre 66”
– “Imperial Commando – 501ème Légion”
– “L’Héritage de la Force tome 2 – Descendance”
– “L’Héritage de la Force tome 5 – Sacrifice”
– “L’Héritage de la Force tome 8 – Révélation”

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– “Guide to the Grand Army of the Republic” (Insider 84)
– The Complete Star Wars Encyclopedia

Auteur : Absolute
Date de mise en ligne : 14/09/2020

Cette fiche a été lue 330 fois

Les commentaires sont fermés.