Ligue Humaine

image-indisponible

Ligue Humaine

Origine : Corellia
Fondateur/dirigeant : Thrackan Sal-Solo
Fondation : Entre 9 ABY et 18 ABY
Dissolution : 18 ABY

La Ligue Humaine fut fondée à une date supérieure à la victoire de la Nouvelle République face au Grand Amiral Thrawn, sur le modèle de l’Empire Galactique. C’est Thrackan Sal-Solo, le cousin germain de Han Solo qui, regrettant l’Empire Galactique et son défunt Empereur Palpatine, chercha des admirateurs de cet ancien régime afin de créer la Ligue Humaine. Sa véritable identité fut un temps dissimulée et il était alors connu comme le Chef de la Ligue Humaine sous le nom de “Chef Secret”. En 18 ABY, la Ligue Humaine s’est associée avec la Triade Sacorrienne. L’organisation était surtout composée de personnes très peu futées, plutôt alcooliques et peu professionnelles. Pour atteindre ses buts, elle pouvait heureusement compter sur l’intelligence de certains membres et de la Triade Sacorrienne. Une partie des Forces de Défense Corelliennes, surtout celles aériennes, étaient loyales à la Ligue Humaine.

Tout comme l’Empire, la Ligue Humaine était très raciste et pro-humaine, ses buts étaient les suivants :

  • L’espèce humaine domine le système de Corellia, à l’instar des Dralls et des Seloniens, les autres espèces natives du système.
  • Rendre indépendante Corellia par rapport à la Nouvelle République.
  • Fragiliser la Nouvelle République.

I – Histoire :

Vers 18 ABY, la Ligue Humaine procédait, sous les ordres de la Triade Sacorrienne, à des recherches pour trouver le répulseur planétaire de Corellia, qui permettrait d’augmenter la puissance de la station Centerpoint, sous le contrôle de la Triade (tout comme les autres organisations sous son contrôle le faisaient, soit les Drallistes sur Drall et la Supratanière sur Selonia). De nombreux ouvriers humains et droïdes y travaillaient, mais la Ligue camouflait ses intentions sous le prétexte de recherches sur l’espèce humaine sur Corellia. Les machines de la fouille étaient poussiéreuses et cassées, et les cavernes étaient à moitié déblayées (juste assez pour voir l’intérieur), puis les ouvriers passaient à d’autres cavernes. En 18 ABY, sur Coruscant, l’agent de la Ligue Pharnis Gleasry envoya un droïde sonde impérial espionner Han Solo et Chewbacca, qui effectuaient des réparations sur le Faucon Millenium. Lorsque le droïde sonde fut repéré, il fut détruit par les lasers du Faucon après un court accrochage. La Ligue Humaine possédait plusieurs infiltrés au sein de la Nouvelle République, et lorsque des agents des Services Secrets de la Nouvelle République venaient enquêter sur Corellia – qui avait arrêté son commerce et qui restait très mystérieuse sur ce qu’il s’y passait – la Ligue Humaine fut prévenue et les agents des SSNR arrêtés. Mais alors que Corellia s’apprêtait à recevoir la famille Solo pour négocier un traité de commerce, l’agent des SSNR Belindi Kalenda parvint à entrer dans Corellia malgré la destruction de son vaisseau par la Ligue Humaine.

Pharnis Gleasry se mit à chercher Luke Skywalker pour lui transmettre un holocube. Celui-ci ayant disparu, il se mit à la recherche du Feu de Jade et de son capitaine, Mara Jade, afin de lui transmettre l’holocube qui informait de la supernova de l’étoile TD-10036-EM-1271 et contenait une étiquette avec une écriture en Jawa : un message “A ouvrir en présence de Leia Organa Solo, présidente auto-proclamée de la prétendue Nouvelle République, de Han Solo et du soi-disant gouverneur général du Secteur Corellien, Code Ange Déchu Sept“. Il y avait également une puce de données dans laquelle se trouvait un message composé de coordonnées d’étoiles et de dates (qui étaient les dates de destruction de ces étoiles par la station Centerpoint, programmée par la triade de Sacorria) et un message vocal de Thrackan Sal-Solo : “Ce sera votre seul et unique avertissement. N’informez personne de ce message et attendez les instructions. Nous surveillons toutes les communications. N’appelez pas à l’aide. Toute violation des instructions aura pour résultat l’accélération du calendrier.” Pharnis envoya donc un drone messager prévu pour croiser la trajectoire du Feu de Jade, dont la propriétaire, Mara Jade, irait donner le message aux personnes concernées à Corellia. Lorsque la famille Solo, à bord du Faucon Millenium, arriva à Corellia, six vaisseaux de la Ligue Humaine, se faisant passer pour la deuxième escadrille des Forces Spatiales de Défense Corelliennes les attendait au point d’arrivée. Trois Affreux, des vaisseaux mélangeant plusieurs épaves récupérées à la casse, dont deux X-Tie (mélange de X-Wing et de chasseur Tie) et un mélange de B-Wing et de corvette corellienne, appartenant aussi à la Ligue Humaine, devaient attaquer le Faucon par l’arrière, simulant une attaque. Cependant, ils étaient programmés (ils n’avaient pas de pilotes) pour ne pas toucher le Faucon, et les navettes d’escorte des Solo devaient détruire les Affreux.

Cette attaque avait pour but de montrer aux Solo qu’ils n’étaient pas en sécurité à Corellia et de leur faire peur. Mais Han Solo sortit, par prudence, à environ un million de kilomètres du point prévu. Les navettes prirent contact avec lui et donnèrent un point de rendez-vous. Les Affreux passèrent dans le vecteur du Faucon, qui ouvrit le feu, mais ceux-ci n’attaquèrent pas, rejoignant le point où le Faucon devait sortir de l’hyperespace. Lorsqu’ils rencontrèrent la garde d’honneur du Faucon, qui venait face à eux, ils se retournèrent et ouvrirent le feu sur le vaisseau de Han mais le manquèrent, comme prévu. Le B-Wing continua de leur tirer dessus en les ratant tandis que les X-Tie combattaient la garde mais sans leur faire de dégâts. La garde les détruisit aussitôt, puis le B-Wing désintégra un chasseur de la garde, lui aussi sûrement sans pilote. Puis le reste de la garde tira sur l’Affreux restant et ce dernier explosa en miettes. Ensuite, après que le capitaine Taplron ait pris contact avec le Faucon, la garde d’honneur accompagna la famille Solo jusqu’à Coronet, la capitale de Corellia. Là-bas, lors d’une manifestation de la Ligue Humaine qui avait faire fuir les autres gens, Han Solo, en redécouverte de son monde natal, fut pris dans le flot des manifestants. Juste avant d’en sortir, il fut attrapé par un membre alcoolisé de la Ligue Humaine dénommé Barnley, accompagné par son ami appelé Flautis. Barnley l’assomma après que Han eut dévoilé son identité, et ils l’emmenèrent dans une cellule de la Ligue Humaine. A son réveil, il fut de nouveau assommé par Barnley. Plus tard, des membres se dirigèrent, à bord d’un glisseur, devant la résidence de la famille Solo. Là, ils le jetèrent du glisseur puis repartirent dans la nuit. Lorsque les Solo, accompagnés de Chewbacca et du Drall Ebrihim, allèrent visiter le site de fouilles qui avait pour but de trouver le répulseur de Corellia, le général Yarar de la Ligue Humaine les accueillit.

Le fait qu’il salua les humains mais pas le Wookiee ou le Drall témoigna du racisme notoire dont faisaient preuve les membres de la Ligue. Lors de cette visite, Anakin Solo, accompagné de son frère Jacen, sa sœur Jaina et son droïde Q9-X2, trouva la salle du répulseur que la Ligue cherchait, grâce à un don de la Force. La caverne géante était composée des six cônes disposés en cercle autour d’un septième. Mais pour ne pas mener la Ligue jusqu’à la salle, le groupe partit vite de la caverne. Une matinée, quelques temps après les derniers événements, la Triade Sacorrienne mit son plan à exécution. Des révoltes éclatèrent dans les cinq mondes du système Corellien, ayant pour but de justifier les recherches des répulseurs planétaires qui serviraient d’armes aux révoltés. Sur Corellia, la Ligue Humaine avait déclenché une bagarre. Sur Coronet, les enclaves Drall et Selonienne les repoussèrent, mais cette dernière brûla. Plus tard, la Ligue attaqua la maison Corona, la nouvelle résidence de la famille Solo. Une explosion eut lieu au niveau du sol, le choc d’une roquette vers le sixième étage et une autre explosion. Ces explosions bloquèrent la sortie aux occupants et l’accès au haut du bâtiment pour ceux qui n’y étaient pas déjà. Le Faucon Millenium, qui avait réussi à partir de la maison Corona, fut attaqué par deux vaisseaux appartenant sûrement à la Ligue Humaine, à sa sortie de l’atmosphère de Corellia. Un premier fut détruit mais le second tira et transperça les boucliers du Faucon, parvenant ainsi à désactiver son hyperdrive avant de se faire exploser. Peu après , le Chef Secret démarra une transmission qui s’afficha automatiquement sur tous les écrans. Avec un son de tambours et de trompettes, le symbole de la Ligue Humaine (un crâne stylisé avec un couteau entre les dents, et écrit “LIGUE HUMAINE” sous la mâchoire) s’afficha. Puis de nouveau, les trompettes sonnèrent et la crâne fut remplacé par le visage très ressemblant à celui de Han Solo appartenant à son cousin, Thrackan Sal-Solo. Il prit la parole et informa tout le monde qu’il était le CheSsecret de la Ligue Humaine de Corellia. Il se présenta comme une personne haut-placée dans le gouvernement impérial de l’époque et se déclara Diktat de Corellia. Il ajouta qu’en ce jour, Corellia devenait indépendante de la Nouvelle République et que divers attentats seraient commis si ses exigences n’étaient pas acceptées.

Nous exigeons que la Nouvelle République expulse les Dralls, les Seloniens et tous les autres non-humains de la planète Corellia dans un délai de trente jours. Sinon, nous nous verrons dans l’obligation de faire détoner la prochaine étoile.

– Thrackan Sal-Solo à la Nouvelle République.

Le Chef Secret venait ainsi de dévoiler son identité et son plan. Juste après, il brouilla toutes les communications du système avec les commandes de la station Centerpoint. Il s’en servit aussi pour activer le champ d’interdiction – qui grandirait jusqu’à recouvrir tout le système Corellien – à l’insu de la Triade Sacorrienne qui, étant hors du système corellien, mettrait des mois à amener sa flotte à Corellia. De plus, il isola le système du reste de la galaxie et de la Nouvelle République afin d’en prendre le contrôle. Plus tard, Han Solo donna un message à Belindi Kalenda, qu’elle devait transmettre à la Nouvelle République. A cause du brouillage, elle dut voler un vaisseau pour donner le message en main propre. Elle vola donc un X-Tie dans un spatioport pendant que Han faisait diversion. Il fonça avec une vieille voiture et les gardes du spatioport, alliés avec la Ligue Humaine, tirèrent. Han riposta et explosa un réservoir de carburant, puis lança un détonateur thermique qui détruisit une vedette, un vaisseau des FDC (Forces de Défense Corelliennes) aériennes, alors alliées à la Ligue. Il accéléra mais un tir des gardes fit s’arrêter le moteur de son véhicule. Les gardes continuèrent à tirer sur lui alors que des vedettes approchaient. Un deuxième détonateur lancé par Solo fit éclater une aile de vedette, puis il lança ses trois derniers détonateurs, qui aveuglèrent tout le monde le temps que Kalenda s’enfuit à bord du X-Tie. Ensuite, il se rendit à ses adversaires, sa mission accomplie. Suite à cela, Han fut enfermé dans une cellule puis emmené, mains attachées, dans une salle d’audience située dans un sous-sol en béton. Il n’y avait que quatre lourdes portes donnant vers l’extérieur et un grand trône en bois. Deux colonnes d’officiers de la Ligue entrèrent, se positionnant de chaque côté du trône. Ils portaient des vêtements d’officiers supérieurs imitant le modèle impérial. Ils avaient des ventres plutôt gros, étaient mal rasés et sentaient l’alcool. Il y eut un moment de flottement avant que Thrackan Sal-Solo, le Chef de la Ligue Humaine, fasse son entrée d’un pas sûr.

Il passa du côté droit du trône et, pendant un instant, soutint le regard de son cousin. Les officiers murmurèrent d’étonnement en voyant la ressemblance entre les deux. Thrackan évoqua leur rencontre dans leur enfance puis lui rappela qu’il avait à régler des comptes. Ensuite, il lui demanda sa coopération mais Han refusa puis le provoqua. Suite à cela, Thrackan mit sa garde au repos et demanda au capitaine Falco de faire entrer une autre prisonnière, une Selonienne menaçante nommée Dracmus. Elle entra les mains libres, escortée de deux gardes, blaster à la main. Elle avait été capturée alors qu’elle provoquait des ennuis à la Ligue à Coronet. Les soldats de Thrackan firent feu sur le sol et il menaça Han – qui était toujours les mains liées – et Dracmus de leur tirer dessus s’ils ne se combattaient pas de façon à montrer un “beau spectacle”. Alors, ils furent contraint de s’affronter, les mains de Han se libérant au bout d’un moment. Dracmus mit un grand coup avec sa longue queue dans la tête de Han, qui l’assomma et mit fin au combat sous le regard sadique de Sal-Solo, satisfait de cette violence. Plus tard, le Chef de la Ligue réveilla Han, de nouveau dans sa cellule, avec un seau d’eau sur la tête pour lui parler. Il lui expliqua que l’avoir comme prisonnier était une assurance contre la Nouvelle République, qui ne prendrait pas le risque de faire sauter Han en même temps que son cousin. Il rajouta qu’à un moment donné, Han aurait un rôle de messager. Ensuite, Thrackan expliqua à son cousin son ascension au pouvoir. Après cela, le Diktat dit qu’il avait une surprise pour Han. Dracmus fit son entrée dans la cellule où elle serait prisonnière avec Han. Leia Organa, qui était enfermée au dix-huitième étage de la Maison Corona – devenue la nouvelle prison de la Ligue Humaine. – fut rejointe dans sa cellule par la contrebandière Mara Jade. Elle était retenue car Thrackan Sal-Solo voulait la forcer à déclarer, en tant que présidente de la Nouvelle République, l’indépendance du système corellien. Alors, elles établirent un plan pour s’enfuir de leur cellule par la façade du bâtiment.

Elles s’arrêtèrent au quinzième étage, le niveau des anciens appartements des Solo. Un membre de la Ligue entendit un bruit, et vint dans la pièce avec une lampe. Il menaça de tirer avec un blaster qu’il n’avait pas mais Mara le tua d’un coup. Ayant remarqué les évadés, des membres de la Ligue vérifièrent le bâtiment. Un soldat se rendit à l’ancienne chambre de Mara, au douzième étage. Il ne vit pas Leia et Mara Jade, cachées derrière l’ancien lit de cette dernière, et sortit de la pièce. Peu après, un commando de la Ligue les vit dehors, sur la corniche du bâtiment. Il tira mais Leia dévia le tir avec son sabre laser, puis elle lui décapita. Un autre soldat de la Ligue arriva par la fenêtre de l’appartement et Leia tira avec un blaster de poche. Il se baissa afin d’éviter le tir et lança un mini détonateur thermique. Leia le renvoya dans le bâtiment grâce à la lame de son sabre, et il explosa, provoquant un incendie. Aussitôt, des soldats usèrent d’extincteurs pour mettre fin à l’incendie. Le Feu de Jade, le vaisseau de Mara, arriva à temps pour secourir les deux fugitives. Un soldat tira dessus mais son tir ricocha sur la carlingue du vaisseau, et le Feu de Jade riposta avec une tourelle automatique. Un nouveau soldat usa de son blaster sur le vaisseau, qui tira sur lui en retour. Leia et Mara sautèrent et réussirent à atteindre l’intérieur du vaisseau, sous le feu nourri de la Ligue. Des mini-patrouilleurs arrivèrent et leurs canons, plus puissants, ébranlèrent le Feu de Jade, qui réussit quand même à s’enfuir de Corellia, emportant les prisonnières échappées de la Ligue Humaine. Han Solo, lui aussi, aidé de Seloniens, s’échappa de sa cellule, faisant un autre prisonnier de moins pour la Ligue. Plus tard, la flotte bakurienne menée par Hortel Ossilege (et assisté par le Jedi Luke Skywalker et la représentante de la Nouvelle République Gaeriel Captison) pénétra dans le système corellien afin de désactiver le brouillage, le champ d’interdiction et de sauver les membres de la Nouvelle République. Ils rencontrèrent des vaisseaux des différents mondes du système et des organisations alliées à la Triade, dont certains de la Ligue…

Il s’agissait de chasseurs, qui avaient pour but d’attirer les croiseurs bakuriens à portée du répulseur planétaire de Selonia, contrôlé par les Absolutistes, eux-mêmes faisant partie par la Triade. Lorsque le Gardien arriva à portée, les mini-patrouilleurs corelliens tirèrent un peu puis cessèrent très rapidement l’attaque. Après une manœuvre similaire des vaisseaux seloniens, des mini-patrouilleurs prirent le Gardien à revers en entrant dans la formation bakurienne, qui devait éviter des tirs alliés. Le Lady Luck, le yacht de Lando Calrissian, désintégra deux mini-patrouilleurs et Luke Skywalker, à bord de son X-Wing, en mis un autre hors de combat. Pendant tout ce temps, les vaisseaux du camp de la Triade progressaient vers Selonia, et le Gardien aussi, en les poursuivant. Lorsque le Gardien fut trop proche de Selonia, il fut écrasé par le répulseur planétaire et devint une énorme boule de feu. Alors l’explosion du soleil de Thanta Zilbra (programmée par la Triade mais revendiquée par la Ligue Humaine) se produisit, tuant plusieurs milliers de personnes. Thrackan Sal-Solo changea de Q.G. car l’ancien n’était plus sûr, étant donné que des seloniens y étaient parvenu à afin de libérer Han Solo et Dracmus. Cette fois-ci, le nouveau Q.G. était souterrain. Il lui fallait absolument trouver un répulseur planétaire, après quoi il pourrait trahir la Triade en le gardant pour la Ligue. Lorsque le général Yarar l’informa de l’activation du répulseur de Drall, il mobilisa une force offensive et des techniciens pour s’y rendre. Ils se rendirent là-bas à bord d’une navette et capturèrent les enfants Solo, Chewbacca, Ebrhim et la duchesse de Mastigophorous. Thrackan envoya un signal à la station Centerpoint pour désactiver le brouillage afin de faire une transmission où il pourrait montrer qu’il détenait les enfants de la présidente de la Nouvelle République. Il voulait la contraindre à négocier en faveur de la Ligue, et par la même occasion, discréditer la Nouvelle République. Comme pour la déclaration où il dévoilait son identité, le symbole de la Ligue Humaine s’afficha sur les écrans, et Thrackan dit :

Je vous présente les salutations du Système Corellien. Je suis Thrackan Sal-Solo, Diktat de Corellia. J’ai ordonné l’arrêt du brouillage pour annoncer à tous ceux qui se trouvent dans le système deux nouvelles capitales. Primo, nous avons pris le contrôle du répulseur planétaire de Drall. Habitants du Système Corellien, la Nouvelle République vous avait caché l’existence de cette arme extrêmement puissante… Maintenant, elle est en notre possession. Bientôt, nous contrôlerons également le répulseur de Corellia. Ces dispositifs vous sont inconnus. Sachez seulement qu’ils nous permettront de nous protéger de nos ennemis, quels qu’ils soient. La seconde nouvelle est de portée plus personnelle, continua Thrackan. Nous avons recueilli les trois enfants de Leia Organa Solo, la présidente de la Nouvelle République. (Han se tourna vers Leia et vit de l’horreur apparaître sur son visage.) Des étrangers les tenaient prisonniers, et nous les avons délivrés. Ils sont à présent sains et saufs. J’espère pouvoir les ramener à leur mère. Pour cela, il faut qu’elle sorte de sa cachette et qu’elle confirme sa reconnaissance de l’indépendance du Secteur Corellien. Je vous offre ces images pour vous prouver que nous avons le répulseur et que les enfants sont en bonne santé“.

Puis les écrans affichèrent la barge d’assaut et le Faucon Millenium, et ensuite les prisonniers enfermés dans un champ de force. Thrackan annonça qu’il attendait la réponse du Chef de l’Etat de la Nouvelle République et demanda à tout les corelliens qu’ils lui prêtent allégeance. Les écrans affichèrent à nouveau le symbole de la Ligue avant que la communication ne prenne fin. La nuit, Anakin, Jacen et Jaina réussirent à s’échapper du champ de force et parvinrent même à réparer le Faucon. Ensuite, ils détruisirent le champ de force puis tirèrent sur la barge avec les lasers du vaisseau. Cela réduisit en cendres le patin d’atterrissage arrière de la barge qui s’écrasa, réveillant ses occupants. Après que le Capitaine Thrag lui ait expliqué la situation, Thrackan Sal-Solo lui ordonna de suivre le Faucon Millenium qui s’élevait dans les airs, mais ils se disputèrent. En effet, Thrag était fortement irrité qu’on lui ait fourni une bande d’ivrognes qui n’avait pas surveillé les prisonniers… Au final, ils finirent par suivre le vaisseau fugitif. La barge tira sur le Faucon avec des lasers de petits calibres, et celui-ci se retourna horizontalement de 180°. Elle continua à tirer mais les boucliers du Faucon se levèrent à temps, le protégeant. Thrackan s’énerva et se plaça au poste de copilote afin de prendre les commandes de tir. Il tira encore mais le Faucon riposta enfin, tirant en plein milieu de la barge dont les boucliers tinrent. Thrackan décida d’activer les batteries principales pour détruire complètement le Faucon et tuer les occupants. Mais le vaisseau des Solo effectua un looping qui lui permit de se retrouver derrière la barge de la Ligue Humaine. Les boucliers de la barge étant concentrés à l’avant, l’arrière était vulnérable et ils décrochèrent la tourelle de la barge avant de détruire ses moteurs subluminiques, l’immobilisant. L’Intrus, un vaisseau bakurien, utilisa son rayon tracteur pour récupérer les deux vaisseaux. Dans la baie d’ammarage, les soldats de L’Intrus pointèrent leurs armes sur les membres de la Ligue, qui furent faits prisonniers. Plus tard, Pharnis Gleasry, l’agent de la Ligue, se fit également arrêter et ne tarda pas à dénoncer les agents de la Ligue infiltrés sur Coruscant, terminant ainsi de démanteler le réseau. Avec son leader aux arrêts, la Ligue Humaine fut dissoute et la Crise Corellienne fut terminée.

II – Armements et Équipements :

Les membres de la Ligue Humaine portaient un uniforme brun foncé avec un brassard noir, sur lequel se trouvait le symbole de la Ligue. Quant aux officiers, ils portaient des insignes imitant le modèle impérial. La Ligue possédait des vaisseaux corelliens, tels que des Affreux X-Tie ou B-Wing modifiés. Elle avait aussi des vaisseaux des Forces de Défense Corelliennes aériennes – étant donné qu’une grande partie de ces dernières était loyale à la Ligue – notamment des mini-patrouilleurs. Parmi les vaisseaux appartenant à la Ligue, il y avait des barges d’assaut, des vedettes, des Affreux (très courant dans le système corellien)… Thrackan Sal-Solo estimait ses forces capables de détruire la flotte bakurienne ou sacorrienne, certes affaiblies, mais constituées de croiseurs lourds et de destroyers… La Ligue était plutôt bien équipée en armes : en effet, ses partisans possédaient des blasters, des explosifs et bien d’autres matériels militaires en grande quantité. On ne connait pas totalement l’étendue de la puissance de la Ligue Humaine. Cependant, avec l’appui de la Triade Sacorrienne, elle semblait très capable de prendre le contrôle de Corellia, un monde avancé de plusieurs milliards d’habitants intelligents.

Récapitulatif des membres connus :

– Thrackan Sal-Solo – fondateur et leader
Brimon Yarar – général
Thrag – capitaine
Pharnis Gleasry – agent
Flautis – membre
Barnley – membre

Liste des oeuvres :

Romans :
– “La Trilogie Corellienne”

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– The Complete Star Wars Encyclopedia
– The Essential Guide to Planets and Moons

Auteur : Bautruch Farine
Date de mise en ligne : 11/08/2020

Cette fiche est validée par nos correcteurs.

Cette fiche a été lue 168 fois

Les commentaires sont fermés.