Appo

Appo

Espèce : Humain (clone)
Genre : Masculin
Naissance : 32 BBY – Kamino
Mort : 19 BBY – Kashyyyk
Taille : 1,83 mètre
Apparence : Peau mate, yeux marrons, cheveux noirs

Fonction : Commandant
Matricule : CC-1119
Affiliation : République Galactique, Grande Armée de la République, 501ème Légion, Empire Galactique
Armes : Fusil blaster DC-15S, deux pistolets blaster DC-17

I – Naissance, formation et Ordre 66 :

CC-1119, surnommé Appo, était comme tous ses frères un clone du chasseur de primes Jango Fett, conçu et formé sur la planète Kamino. Comme les autres clones, il avait la peau mâte, des yeux marrons et des cheveux noirs. Sur Kamino, il apprit rapidement qu’il devait toujours se montrer fidèle au Chancelier et à la République. Lors de sa formation sur Kamino, Appo a notamment pu bénéficié de l’enseignement du soldat ARC Alpha-17 qui avait été réquisitionné afin de former un nombre important de futurs commandants de prestiges, tels que Bacara, ou Cody. Bien vite, Appo apprit à manier avec excellence de nombreuses armes telles que le fusil blaster DC-15S ou le pistolet blaster DC-17, dont il avait toujours deux exemplaires sur lui. On ignore tout des actions de Appo durant la Guerre des Clones. Sa toute première mention remonte à la toute fin de la guerre : dans le cadre de l’opération “Knightfall”, Appo fut envoyé attaquer le Temple Jedi de Coruscant avec une partie de la 501ème, alors sous les ordres de leur nouveau leader, le seigneur Vador. En effet, suite à la directive 66 ordonnée par le Chancelier Suprême Palpatine, les Jedi étaient désormais considérés comme des ennemis de la République. Après la fin de l’assaut, Appo et ses hommes furent chargés de surveiller le Temple pour veiller à ce que personne n’entre ou de sorte du lieu. C’est ainsi qu’il intercepta Bail Organa, un sénateur qui entretenait de très bonnes relations avec les membres de l’Ordre Jedi. Appo fit bien comprendre à celui-ci que les clones avaient les choses en mains, et que sa présence n’était pas nécessaire. Par conséquent, il devait immédiatement quitter les lieux, sous peine d’être mis aux arrêts, ou pire… Mais alors que le sénateur Organa s’apprêtait à obtempérer, un jeune Padawan du nom de Zett Jukassa sortit à toute vitesse du bâtiment et élimina plusieurs clones au passage, Appo ordonna à ses troupes d’ouvrir le feu, mais lui aussi fut gravement blessé au cours de l’assaut. Néanmoins, les clones étaient une fois de plus trop nombreux et le jeune apprenti mourra lors de ce dernier baroud d’honneur. Après cela, Appo put se remettre, rédiger les différents rapports concernant les Jedi tués lors de l’opération et conserver le commandement de la 501ème Légion.

Une rébellion excellence. Mais ne vous en faîtes pas, nous avons la situation bien en main. Je regrette excellence, il faut que vous partiez.
– Appo s’adressant au sénateur Bail Organa après le massacre du Temple Jedi.

Profil : Appo sur Kessel (image extraite de “Clone Wars tome 10 : Epilogue“).

III – Le Conclave de Kessel :

Un mois après la création de l’Empire Galactique, le Seigneur Sith Dark Vador fonçait dans un piège tendu par un petit groupe de Jedi survivants à l’Ordre 66, qui s’étaient réunis en conclave sur Kessel. L’Empereur avait judicieusement supposé que son apprenti pourrait avoir besoin d’un soutien supplémentaire, et ce fut pour cette raison qu’il envoya une partie de la 501ème légion, dirigée par Appo, en direction de Kessel. Une fois sur place, ils se rendirent compte rapidement que le Seigneur Noir, malgré son aisance au combat, avait fini par se retrouver en difficulté face à tant d’adversaires. Alors qu’il ne restait désormais plus que trois d’entre eux, Appo et ses hommes arrivèrent sur un pont supérieur, ce qui leur permit d’avoir l’ascendant sur les Jedi. Appo donna l’ordre à ses hommes d’exécuter les ennemis de l’Empire. Jastus Farr fut le premier des Jedi à tomber et Roblio Darté fut abattu peu après. Alors que Tsui Choi bondissait sauvagement vers les clones, Vador usa de la Force pour le stopper et l’immobiliser au dessus du vide. Sans défense, Appo et ses hommes purent l’abattre proprement. Une fois la bataille terminée, Vador rejoignit le commandant Appo. Lorsqu’il demanda ce que lui et ses hommes faisaient ici, Appo lui répondit simplement que leur présence avait été expressément ordonnée par l’Empereur, qui requérait la présence de Vador à ses côtés dès que possible. Une fois sur Coruscant, Vador apprit que les services de propagande de l’Empire avaient occulté la présence d’un escadron de la 501ème lors du conclave de Kessel et avait également largement exagéré le carnage de Vador.

Appo et Vill discutent à bord de l’Exactor.
(image extraite de “Clone Wars tome 10 : Epilogue“).

IV – Traque sur Murkhana :

Peu de temps avant d’être envoyé en mission sur Murkhana, Appo fut rejoint à bord de son destroyer Exactor par le commandant Vill. Celui-ci profita de cette occasion pour exprimer à son frère ses inquiétudes concernant le sort des soldats clones après la guerre… Néanmoins, il était plutôt heureux qu’on leur confie encore une nouvelle mission. De son côté, Appo se contenta de lui répondre qu’il espérait que leur avenir suivrait la même voie. Car pour l’heure, le Seigneur Vador n’avait pas l’air particulièrement ravi de la situation… Lorsque le Seigneur Vador s’entretenait avec son maître, l’Empereur Palpatine, Appo vint l’informer que sa navette était désormais prête à atterrir sur Murkhana. Une fois sur place, une escouade de commandos clones, l’équipe ION avoua ne pas avoir respecté l’ordre 66. Vador se chargea donc d’exécuter deux des membres de l’équipe. Lorsque les deux membres survivants de l’escouade prirent la fuite, les troupes de choc de Appo partirent à leur poursuite. Quelques instants après, l’un de ses soldats vint annoncer au Seigneur Noir que les fuyards avaient été fait prisonniers. Bien plus tard, alors qu’ils se trouvaient à bord de leur destroyer, Appo dut apprendre la mauvaise nouvelle à son supérieur : d’après leurs comptes, il manquait deux prisonniers. Il s’agissait probablement des deux Jedi survivants qui avaient de nouveau réussis à s’enfuir. Appo proposa de contacter le commandant Salve pour qu’il organise les recherches, mais Vador lui rétorqua que cette fois-ci, il comptait bien s’en charger lui-même. C’est ainsi qu’une équipe d’une vingtaine de soldats menée par le commandant Appo en personne, débarqua près de la petite entreprise d’un Twi’lek nommé Cash Garrulan, un ancien Vigo du Soleil Noir, afin de savoir si celui-ci était venu en aide aux Jedi.

Durant l’entretien opposant le Twi’lek au Seigneur Vador, le commandant clone se contenta d’assister à la scène. Après cela, le commandant clone accompagna le Seigneur Noir lors de son retour à bord du destroyer impérial. Une fois à bord, ils se rendirent compte que le vaisseau avait intercepté un vieux cargo. Vador questionna le capitaine afin de savoir ce qu’il pouvait bien transporter et il s’avéra au final que celui-ci avait fait monter à bord deux réfugiés. Vador espérait évidemment que ceux-là soient les Jedi qu’il recherchait mais en réalité, les impériaux avaient été bernés. En effet, tout cela n’était qu’une diversion et les deux réfugiés avaient simplement accepté de prendre la place des deux Jedi moyennant une certaine somme. Vador leur promit de songer à les épargner s’ils lui disaient qui les avait engagés pour jouer cette comédie. Les deux personnes répondirent rapidement qu’il s’agissait de Cash Garrulan. Alors, Vador ordonna immédiatement à ses troupes d’enfermer les deux comédiens. Dans le même temps, Appo avertit son supérieur que des vaisseaux décollaient depuis la planète. Vador, soutenu par deux pilotes, se chargea de poursuivre les Jedi, malheureusement sans succès. Le destroyer se contenta de détruire la navette de Cash Garrulan ce qu’il fit avec une extrême précision. Peu après, Vador, Appo et ses hommes furent rappelés sur Coruscant. L’Empereur envoya son apprenti en mission au milieu des débris de l’ancien Temple Jedi afin qu’il lui ramène d’anciens holocrons Sith stockés dans les archives du bâtiment. Bien entendu, Vador était toujours accompagné par son fidèle commandant clone. Ils apprirent au cours de leur recherche qu’un groupe de Jedi (dont Roan Shryne faisait partie) essayait probablement de se connecter à la banque de données du Temple, probablement dans l’objectif d’obtenir de potentiels informations concernant les survivants de la Purge Jedi. Les soldats parvinrent à tracer la localisation des hackers et contactèrent la garnison impériale locale pour les neutraliser. Malheureusement, le petit groupe de résistants Jedi se montra plus malin et poussa les impériaux dans un piège qui leur permit de prendre la fuite.

V – Exfiltration sur Alderaan :

Bien plus tard, le Seigneur Vador et le commandant Appo furent envoyés sur Alderaan afin de ramener sur Coruscant un sénateur séditieux, un certain Fang Zar. Celui-ci avait été interrogé par le Bureau de Sécurité Impérial peu de temps après la proclamation de l’Empire, mais avait profité d’un instant de répit pour prendre la fuite afin de se rendre sur Alderaan. En attendant que Vador arrive sur place, le sénateur avait planifié sa propre exfiltration grâce au groupe de rebelle de Shryne. Alors que Vador préférait se charger du Jedi, Appo et ses hommes furent envoyés à la recherche du sénateur en fuite. Mais Vador fut plus rapide et malgré son échec dans la traque du Jedi, il tomba en premier sur le sénateur et le blessa mortellement. Il justifia son acte à l’Empereur par le fait que sa victime avait commis l’erreur de prendre la fuite, ce qui constituait en soit un acte de trahison. Après cela, Vador et Appo apprirent grâce à l’Empereur que le petit groupe de Jedi se rendait actuellement sur Kashyyyk et qu’ils pourraient les retrouver sur place.

VI – Dernier combat sur Kashyyyk :

Une fois en orbite au-dessus de la planète natale des Wookies, et tandis que Vador contemplait la planète par le large hublot, Appo vint lui annoncer que les troupes au sol attendaient ses ordres. Vador lui répondit que le commandant devait lui transmettre la communication depuis la salle de tactique, puis il devrait l’y rejoindre. Une fois ses ordres donnés, Vador, toujours accompagné d’Appo et d’une escouade de troupes de choc, descendirent sur la planète pour participer aux affrontements. C’est grâce à la protection apportée par le Seigneur Noir que Appo et ses hommes purent progresser au milieu de la mêlée. Mais tandis que Vador laissait des dizaines de corps derrière lui, les Jedi se jurèrent de rendre la pareille aux troupes de Vador et notamment aux hommes du commandant de la 501ème Légion. Alors que le combat se poursuivait et que les soldats clones avaient reçu l’ordre formel de laisser les Jedi à Vador, Appo et ses hommes continuèrent à massacrer les guerriers Wookies qui les assaillaient. Mais quelques instants plus tard seulement, un autre Jedi fit son apparition. Roan Shryne récupéra grâce à la Force le sabre de l’un de ses confrères abattus par Vador et trancha net la tête du commandant Appo, qui alla rouler jusqu’aux pieds de Vador. Celui-ci fit alors remarquer à son adversaire qu’il appréciait particulièrement le commandant clone. En effet, le Seigneur Noir s’était fait la réflexion quelques jours auparavant : il ne se sentait chez lui qu’au milieu de ses soldats, des guerriers masqués tout comme lui. Après la bataille, qui vit la victoire impériale et la mort de Roan Shryne, le commandant Bow prit la place de Appo à la tête de la 501ème Légion.  Il fut alors chargé de rédiger un rapport quant à la mort de son prédécesseur.

J’aimais beaucoup le Commandant Appo.
– Vador en poussant du pied la tête décapitée du commandant Appo.

Les soldats du commandant Appo sur Kashyyyk durant la traque des Jedi.
(image extraite de la couverture japonaise de “Dark Lord : L’Ascension de Dark Vador”).

Liste des œuvres :

– “La Revanche des Sith”

Romans :

– “La Revanche des Sith”
– “Dark Lord – L’Ascension de Dark Vador”

BD/Comics :
– “La Revanche des Sith”
– “Clone Wars tome 10 : Épilogue”
– “Dark Vador, tome 1 : La Purge”
– La série “Dark Times”

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– “Ordre 66 : Destroy all Jedi” (Star Wars Insider 87)
– The Complete Star Wars Encyclopedia (Appo, Clone Commander)

Auteur : Absolute
Date de mise en ligne : 23/08/2020

Cette fiche a été lue 258 fois

Les commentaires sont fermés.