Skywalker, Cade

Cade Skywalker

Espèce : Humain
Genre : Masculin
Naissance : Date inconnue – Ossus
Langages : Basic, Huttese, Shyriiwook

Apparence : Peau claire, yeux verts (orangés avec le Côté Obscur), cheveux blonds

Fonction : Apprenti Jedi, Chasseur de Primes, apprenti Sith
Maîtres : Wolf Sazen, K’Kruhk (comme Jedi), Darth Talon (comme Sith)
Affiliation : Nouvel Ordre Jedi, Alliance Galactique, Sith Unique (brièvement), Empire Sith de Darth Krayt (brièvement), Guilde des chasseurs de Prime

Armes : Sabre laser (lame bleue), sabre laser (lame verte – celui de Kol Skywalker), Rawk Chopped Special, Carabine
Aptitudes particulières : Point de Rupture, Transfert Sombre
Vaisseau : Mynock

I – Origine, enfance et apprentissage :

Cade Skywalker était le fils de Kol Skywalker et de Morrigan Corde, un couple atypique, secrètement marié, formé par le chef du Conseil Jedi (ainsi que descendant de Luke Skywalker) et d’une agent impériale. Pendant deux années, le couple éleva le jeune héritier de la famille Skywalker. Cependant, ce couple ne dura pas et au terme de ces deux années, Morrigan partit pour poursuivre sa carrière. En effet, l’Empire la pensait sur le terrain depuis deux ans et l’avait donc rappelée. Ainsi, elle partit sans dire au revoir à son fils et Cade fut élevé en tant que Jedi, sans qu’on ne lui parle jamais de sa mère. Il pensait qu’elle était morte. Il devint alors padawan et fut initié aux arts de la Force et du combat au sabre laser par plusieurs maîtres Jedi, dont K’Kruhk et Wolf Sazen, au sein de l’Académie Jedi sur Ossus, mais également au Temple sur Coruscant. Cade aimait jouer régulièrement dans les Bas-Fonds de Coruscant. Il fut bercé avec les histoires de ses illustres ancêtres, tels que Luke Skywalker et Mara Jade. Au cours de sa formation, il se révéla être un élève très buté, même s’il possédait un potentiel bien supérieur aux autres apprentis. Il était presque prêt pour ses épreuves quand survint un événement qui changea complètement sa vie. Il fut très proche pendant sa formation de la padawan Azlyn Rae, ils s’avouèrent même leurs sentiments l’un pour l’autre. Lors de leur premier baiser, c’est Cade qui prit l’initiative. Ensemble, ils firent plusieurs mauvais coups, comme mettre des gullipuds vivants dans les bottes de Wolf Sazen. Pour cela, ils reçurent une punition d’une semaine de corvées, telles que nettoyer l’étable du nerf. Une année avant la déclaration de la guerre Sith-impériale, Cade se rendit sur Wayland avec son père, Sazen, Shado Vao et la maîtresse modeleuse Vong Nei Rin. La planète avait été ravagée pendant la guerre des Yuuzhan Vong, mais le Projet d’Ossus comptait y remédier. Ce projet avait pour but d’utiliser la biotechnologie Vong pour transformer et guérir les mondes malades. Ainsi, les Yuuzhan Vong auraient pu se racheter de leurs actions pendant leur invasion en 25 ABY. Il fut stupéfait par le succès qu’était le Projet. Le monde était à nouveau plein de végétation. Cependant, le Projet fut saboté en secret par les Sith. Wayland devint un monde cauchemardesque. Six mois après leur arrivée, Cade et ses amis furent contraints de s’enfuir de la planète. Au-dessus de Wayland, les moteurs s’éteignirent et Kol partit les réparer au plus vite. Sazen lança un signal de détresse, puis ils furent récupérés par un croiseur Impérial. Sur place, ils rencontrèrent la Moff Nyna Calixte (qui était l’identité qu’avait pris Morrigan Corde au sein de l’Empire). Cade sentit qu’elle et son père se connaissaient, mais n’arrivait pas à l’expliquer. Le virus qui avait ravagé les planètes avait été premièrement identifié comme étant d’origine Vong. Ainsi, l’échec du Projet Ossus fut reporté sur les Vong, et les Jedi les défendirent avec l’Alliance Galactique. L’échec du Projet fut utilisé en justification de la guerre Sith-Impériale, qui éclata peu de temps après.

J’y étais le jour où ce monde est mort et où tout a dérapé. La première planète, avant toutes les autres. J’ai lu l’horreur dans les yeux de mon père. Et j’ai su… D’un coup… Que plus rien n’irait jamais bien.
– Cade Skywalker à Deliah Blue à propos de Wayland

Profil : Cade Skywalker (image extraite de “Star Wars – L’Atlas“).

Cade, apprenti Jedi, aux côtés de son père Kol Skywalker.
(image extraite de “Legacy 0“)

II – La destruction de l’Ordre Jedi, une source de traumatisme :

En 130 ABY, le Seigneur Noir des Sith Darth Krayt prit le pouvoir sur Coruscant après avoir destitué Roan Fel et devint ainsi Empereur. Afin d’assurer sa main mise sur la galaxie, il détruisit le Temple Jedi de Coruscant et envoya son Poing, Darth Nihl, détruire le Praxeum Jedi d’Ossus. Les Sith attaquèrent pendant un rendez-vous diplomatique. Plusieurs maîtres y menèrent une résistance farouche contre les troupes Impériales et les Sith. Kol Skywalker était accompagné de Wolf Sazen et de leurs apprentis respectifs, Shado Vao et Cade Skywalker. Ils menèrent un baroud d’honneur sur une plateforme d’atterrissage pour tenir en respect les forces Sith, puis Sazen demanda à Cade de monter dans une navette afin de quitter la planète avec plusieurs apprentis. Cependant, Cade désobéit à l’ordre et continua de mener le combat : il disait sentir que sa place était auprès de son père et de son maître. Kol tenta à nouveau de convaincre son fils en lui rappelant ses devoirs de Jedi. Les maîtres Sazen et Skywalker continuèrent leur lutte contre les forces de Nihl, mais Sazen se fit couper le bras par Seigneur Sith. Cade, à ce moment-ci à bord de la navette, regardait le hublot et décida de rejoindre son père, bien que Shado tentait de le retenir. Cade ordonna à Shado de décoller pendant qu’il partait soutenir son père, puis il rejoignit Kol Skywalker. Seulement, ce dernier le rappela à nouveau à ses devoirs. Cade ramassa le corps immobile de Wolf Sazen et obéit à son père, à contrecœur et les larmes aux yeux, avant de ramener son maître Zabrak sur la navette. Entouré des padawans et voyant son maître proche de succomber à ses blessures, Cade refusa cette situation et fit preuve pour la première fois de son aptitude du Transfert Sombre. Il s’agissait d’un pouvoir du Côté Obscur, qui permettait d’empêcher la mort de ceux qui en étaient proches. Cade sentit le côté Obscur, et une part de lui aima ce qu’il y vit, même si une autre refusait de le rejoindre. Sur Coruscant, Darth Krayt, nouvellement instauré Empereur, ressentit l’utilisation de ce pouvoir et se jura de faire plier ce Jedi au profit du Côté Obscur. Pendant ce temps, Kol Skywalker mena une résistance légendaire face aux troupes Sith, mais mourut finalement de la main de Darth Nihl. Sa mort fut alors ressentie dans la Force par Cade. Empli de colère, il ordonna aux padawans de le laisser prendre le chasseur de la navette, pour qu’il puisse aller tuer Nihl. Sazen, toujours en vie, tenta de le dissuader, lui indiquant qu’il sentait la colère en lui et que ce n’était pas une manière d’honorer la mémoire de Kol. La navette fut touchée, forçant Cade à rejoindre la cabine. Malheureusement, ils étaient poursuivis par des chasseurs impériaux.

Cade prit tout de même le chasseur, un X-83 TwinTail, pour frayer un passage à la navette, mais aussi par conviction de vengeance personnelle : il voulait à tout prix causer des pertes au camp ennemi. Sazen, s’apercevant que son apprenti était dans le chasseur, lui demanda de revenir. Cependant, Cade prétexta qu’il y avait trop de parasites. Il détruisit quelques chasseurs Sith mais fut vite abattu. Néanmoins, Sazen ne ressentit pas la mort de son élève. Alors, ils fuirent Ossus pour sauver les jeunes apprentis survivants, mais le Zabrak fit le vœu de retrouver Cade un jour. En effet, le jeune homme avait survécu en enfilant une combinaison pressurisée et en s’expulsant du chasseur avant l’explosion. Ensuite, il se retira de la Force pour éviter que les Sith ne le sentent. Ayant peu d’oxygène, il décida de l’économiser grâce à une méditation Jedi. Il se réveilla trois jours après et ne ressentit qu’un vide intérieur profond : ni colère, ni peur, ni espoir, ni haine, ni amour. Il ne cherchait qu’à faire un avec la Force. Il fut alors récupéré par Rav, un pirate Feeorin qui passait parmi les décombres. Rav le prit dans son vaisseau et l’étrangla, pensant avoir à faire à un Jedi. Un jeune humain du nom de Jariah Syn s’interposa et mit en évidence que c’était faux, puisque Cade n’avait pas de sabre laser. Jariah émit ensuite la possibilité que Cade connaissait peut-être les décombres d’Ossus et qu’il pouvait être d’une grande aide pour contrer des pièges Jedi. Cade tenta donc de se faire passer pour un pirate. Il leur expliqua que des Impériaux avaient tiré sur eux car ils avaient abordé bien trop tôt le Temple, et prétendit également avoir une carte des pièges en tête, car il avait selon lui déjà fait affaire avec les Jedi. Rav accepta alors de voir si Cade serait d’une quelconque utilité. Jariah se présenta à Cade après le départ du pirate Feeorin, lequel lui demanda pourquoi Jariah l’avait aidé. Ce dernier répondit qu’ils se ressemblaient : ils étaient tout les deux des parias. Il prétendit qu’il avait vu en lui un deuxième frère à la seconde où il l’avait vu. A ses mots, Cade accepta leur camaraderie. Depuis, Cade et Jariah Syn eurent une dette à rembourser à Rav. De retour sur Ossus, Cade y vit le corps de son père dans les débris mais dû le laisser là pendant que les pirates riaient de la situation.

Je le sens maintenant dans mon esprit. Il a des désirs de mort. Et il veut tuer avant d’être tué.
– Wolf Sazen à propos de Cade, lorsque celui-ci prend le chasseur pour faire diversion.

III – Une vie de chasseur de primes :

Cade travailla sur le vaisseau de Rav avec Jariah Syn pendant plusieurs années. Il était connu pour sa froideur et son manque de pitié, et dû cacher son nom de famille afin de ne pas dévoiler son héritage ainsi que ses talents de Jedi. Pour marquer son appartenance à l’équipage de Rav, Skywalker se fit marquer de son seau : Les Os Sanglants. Syn se fit également marquer le seau. Cade jura aussi un serment de fidélité au pirate. Une fois qu’il eut fini de rembourser sa dette à Rav, Cade se procura un vaisseau dont il devint capitaine : le Mynock. Il fit la connaissance de Deliah Blue, une Zeltronne mécanicienne avec qui il commença à entretenir une relation ambiguë, et il prit pour copilote son ami Jariah Syn. Cade était poursuivi par le Fantôme de Force de son ancêtre Luke Skywalker, qui lui demandait de faire son devoir de Jedi. En réponse, Cade devint accro aux bâtons de la Mort pour faire taire son ancêtre et diminuer sa connexion avec la Force, ainsi qu’effacer les souvenirs de son père. Pendant sa jeunesse, il passa un temps dans les bas-fonds de Coruscant avec Jariah. Il les connaissait tellement bien qu’il prétendit qu’il y jouait quand il était enfant, en omettant bien sûr de lui révéler qu’il avait était un Jedi. Cinq ans après les évènements d’Ossus, Cade rendit visite à son oncle Nat Skywalker au nid de Rawk sur Iego, en compagnie de Jariah Syn. Syn fit les yeux doux à la fille de Nat, Ahnah. Ceci leur valut de partir avec de chez Nat, car il comptait leur tirer dessus. Deux ans après la visite à Nat, Cade se rendit dans la cantina d’un dénommé Brogar, sur la planète Lok, un lieu d’asile pour les fuyards en besoin de refuge. Il était à la recherche d’un sensitif à la Force ainsi que de Naxy Screeger, un Sakiyan parieur qui devait de l’argent à Rav. Cade envoya Deliah Blue en première avant d’entrer avec Jariah Syn sans éveiller les soupçons du videur. Aussitôt, un Gotal fonça sur Cade, mais fut envoyé au sol par un coup de pied du jeune homme. Le sensitif, un Bothan, décida de fuir la cantina. Cade envoya Jariah à sa poursuite, pendant qu’il se chargerait de Screeger. Screeger pointa un blaster sur Cade, mais ce dernier n’eut aucun problème à retourner la situation à son avantage. Il propulsa alors Screeger sur Jariah via la Force. Jariah voulait tuer le sensitif afin d’avoir plus de facilité pour obtenir la prime, cependant il ne put exécuter sa besogne grâce à l’action de Cade. Deliah Blue tenta d’arrêter le Bothan, mais le Jedi utilisa la Force pour propulser la Zeltronne autre part.

Finalement, Jariah envoya une bombe-insecte sur le Bothan, ce qui permit sa capture. Ensuite, le propriétaire de la cantina décida de virer Cade et sa bande. En effet, ses contrats avec les sensitifs étaient en danger. Cade rappela à Brogar que Rav ne respectait pas l’asile pour ceux qui lui posaient des problèmes. Egalement, Jariah pointa le fait que c’était un Jedi et qu’ils pourraient dénoncer aux Sith son lieu d’asile. Le propriétaire prétexta qu’il n’avait pas connaissance que le Bothan appartenait à l’Ordre Jedi. Cade trancha en répliquant que s’ils les laissait embarquer Screeger, ils ne dénonceraient pas Brogar. Sortis de la cantina, Cade se disputa avec Jariah, car ce dernier voulait tirer sur le Jedi. La prime était supérieure si le Jedi était vivant, et Cade préférait cette option. Jariah prétexta que les Jedi étaient imprévisibles et sournois, leurs capacités avec la Force les rendaient trop dangereux. Screegar tenta de convaincre Cade de le laisser partir, mais l’ancien Jedi s’y refusa. Le Bothan demanda également à être libéré, car il ne méritait pas ceci. Jariah répondit que c’était mal connaître Cade de jouer sur la pitié. L’héritier Skywalker se contenta d’affirmer que cette galaxie était cruelle. Cade et sa bande se rendirent sur Socorro pour livrer Screeger à Rav sur la Hache Ecarlate, un espace où le Feeorin retraité de ses activités de pirates fournissait des garanties de cautions. Les chasseurs de primes s’y rendent pour s’informer des missions et déposer leurs proies. Le Jedi tenta de s’enfuir, mais Cade se lança sur le Bothan. Lorsque ce dernier ressentit la Force en Cade, il demanda à l’héritier Skywalker si ce dernier était un Jedi. Sans répondre, Cade réussit à mener Screeger et le Jedi devant Rav. Le total de la prime était à peine suffisant pour faire le plein du Mynock et payer quelques tournées dans la cantina du Feeorin. Il proposa également de les payer avec trois bâtons de la Mort. Cade accepta, ce qui enragea son équipage, en particulier Jariah. Cade s’enferma alors dans le Mynock pour consommer ses bâtons de la Mort. Jariah Syn et Deliah Blue voulurent rentrer, mais ce dernier était hanté par le fantôme du Grand Maître Jedi Luke Skywalker. Le fantôme de Force reprochait à Cade d’avoir livré un Jedi pour la première fois. Luke n’arrivait pas à comprendre son descendant, ce dernier possédant un grand pouvoir de guérison. Cade expliqua ce qu’il avait expérimenté lors du sauvetage de son maître avec son expérience du Côté Obscur. Luke tenta de le persuader que s’il était en paix avec lui-même, qu’il terminait son entraînement et acceptait son héritage, il n’aurait plus besoin de retourner dans le Côté Obscur. Cade se mit en colère à propos le poids que représentait pour lui le nom de Skywalker.

Il était consterné par le fait que la galaxie se retournait toujours contre eux malgré leurs bienfaits. Luke lui rappela que chaque génération avait ses défis à relever et que sa génération ne devait en aucun cas excepter à la règle. Cade ordonna à son ancêtre de partir avant qu’il ne se suicide. Alors, le fantôme disparut et Cade vint ouvrir à ses camarades. Deliah Blue se blottissait contre Cade quand arriva une jeune femme avec un capuchon suivi par une Twi’lek, qui demandèrent à ce que le vaisseau décolle. Elles semblaient traquées par une Twi’lek Lethan sur un speeder et lorsque Cade eut une vision d’un son père mourant, il ordonna aux étrangères de monter dans le Mynock en vitesse. Ils décollèrent en urgence et parvinrent à échapper à la mystérieuse Twi’lek. Cade offrit les quartiers de Deliah Blue pour que les passagères puissent se changer et demanda la destination à suivre. La suivante de la femme au capuchon (qui l’avait retiré et montrait des cheveux châtains avec sur le dessus une mèche blanche) indiqua Vendaxa comme prochaine destination. La femme à la mèche blanche tenta une ruse Jedi sur Cade afin de s’assurer qu’il les amènerait sur la planète et indemne. Bien évidemment, Cade n’y fut pas sensible, mais n’en fit rien. La Zeltronne se mit en colère au sujet de sa chambre, mais Cade répliqua qu’elle n’avait qu’à dormir dans la salle des moteurs en attendant. Deliah proposa plutôt l’idée de dormir avec lui… En vérité, Cade ne se souciait pas vraiment d’où elle dormait tant qu’elle la fermait. Arrivé dans le cockpit, Cade raconta à Jariah et Deliah ce qu’avait tenté la femme avec la Force. Il misa sur le fait que c’était une impériale et Syn ajouta qu’elle était sûrement un Chevalier Impérial. Cade rechercha l’identité de la femme et découvrit qu’il s’agissait de Marasiah Fel, la fille de Roan Fel, ancien empereur de l’Empire qui avait perdu son titre à cause de la prise de pouvoir de Darth Krayt. Roan Fel, à cette époque, vivait avec sa fille en marge de la galaxie et venait juste de reprendre Bastion, ancienne capitale des Vestiges de l’Empire. Marasiah servait d’émissaires à son père afin de récolter du soutien chez les officiers impériaux encore loyaux aux Fel. Syn était heureux de connaître l’identité de leur passagère et voulut l’amener dès que possible dans une station impériale pour récolter une prime. Pourtant, Cade refusa l’idée et préféra ramener Marasiah à son père. Ainsi, ils connaîtraient la position de Fel et pourraient les vendre aux Sith, qui avaient mis la plus grosse prime de toute la galaxie sur leur tête.

Je suis Cade. L’autre gars c’est Jariah Syn, et la dame près de la porte, c’est Deliah Blue. On vient chercher un sensitif, ce soir. On le prend et on s’en va. Quant aux autres… restez tranquille et il n’y aura pas d’embrouiller.
– Cade Skywalker lors de son entrée dans la cantina de Brogar.

Les jeunes Cade et Jariah au service de Rav.
(image extraite de “Legacy 23 – Loyalties, Part 1“)

IV – Le sauvetage d’une princesse :

Arrivés sur Vendaxa, ils se posèrent plus loin du lieu de rendez-vous à cause de la jungle, mais cela n’empêcha pas les Sith de les trouver et de les poursuivre. Le point de rendez-vous était le lieu où le vaisseau des parents de la suivante de Marasiah, Astraal Vao, s’était craché sur Vendaxa. Seul elle et son frère jumeau connaissaient ce point, permettant ainsi d’établir un endroit sûr en cas de danger. Lorsqu’un acklay attaqua le groupe, Cade et Jariah tentèrent de l’arrêter, mais ce fut l’intervention des Jedi Shado Vao et Wolf Sazen qui sauva la situation. Marasiah leur annonça qu’il était l’heure de se séparer, mais également qu’ils n’avaient aucuns crédits pour l’équipage du Mynock. Elle exprima tout de même qu’elle n’avait aucun remord, puisqu’elle avait bien compris que l’équipage connaissait son identité et qu’il n’aurait pas hésité à toucher la prime sur sa tête. Cependant, elle admit que si elle s’était trompée, elle ferait verser une somme importante sur un compte une fois que tout son groupe serait loin de Vendaxa. Cade accepta la situation, mais Jariah refusa de se faire rouler de cette façon. A l’évocation du nom de “Cade”, Sazen demanda au chasseur de primes si c’était bien son nom… lequel acquiesça sans toutefois révéler qu’il était Cade Skywalker. Alors que le groupe de Marasiah comptait quitter les lieux, le vaisseau des Jedi explosa. Deliah Blue proposa de retourner au Mynock et Syn compta bien doubler le prix de leurs services pour l’occasion. Sazen et Marasiah sentirent la présence d’un Sith dans la Force, qu’ils jugèrent très proche. La Twi’lek Darth Talon, accompagnée de vanx sauvages qu’elle contrôlait grâce au Côté Obscur de la Force, jaillirent en un instant de leur cachette. Le combat fut féroce entre la Twi’lek et les deux Jedi, pendant que le groupe de Cade combattait les créatures assoiffées de sang. Talon se présenta, révélant être le bras droit de Darth Krayt. Elle utilisa ensuite sa Foudre Sith sur Wolf Sazen, l’ayant reconnu à sa manche vide, mais Marasiah utilisa son sabre laser pour contrer ses éclairs. Talon utilisa la Force pour propulser au loin la princesse Fel, et Sazen ordonna à Cade de permettre à Marasiah de fuir. Deliah Blue et Jariah étaient prêts à accepter ce plan, mais Cade ne put s’empêcher de se rappeler Ossus : Cade avait reçu pour ordre de permettre aux Padawan de fuir pendant que Sazen combattait les Sith. Il fut absorbé dans ses pensées pendant que Deliah tentait de le réveiller. Cade décida alors de se battre contre Talon, mais celle-ci usa de la Force pour arracher les blasters des mains des chasseurs de primes. A deux doigts de la défaite, Cade envoya une carcasse de vaisseau sur Talon grâce à la Force, l’expédiant dans un buisson et la neutralisant. Ils retournèrent au Mynock précipitamment avec le groupe de Marasiah, mais un tas de systèmes avaient été endommagés par Talon.

Astraal Vao, membre de la Mission Impériale, demanda à avoir accès aux systèmes de communications. Au même instant, Sazen et Shado Vao sentirent une ombre dans la Force. Astraal utilisa le système de communication pour contacter le Moff Konrad, chef de la Mission Impériale, avant de lui révéler la position de la princesse et la situation périlleuse dans laquelle ils se trouvaient. Konrad lui dit qu’il contacterait l’Empereur pour lui faire part de la situation et qu’il les recontacterait, mais ils devaient absolument rester sur Vendaxa. Malheureusement, Konrad les trahit et les vendit à Krayt. Alors, le Seigneur Noir des Sith envoya Nihl et d’autres Sith soutenir Talon dans sa traque. Son but était de capturer la princesse pour qu’elle révèle la position de Roan Fel. Quant à Fel, sur Bastion, il refusa d’envoyer de l’aide, sachant pertinemment que c’était un piège des Sith. Cependant, le Chevalier Antares Draco décida de désobéir à son empereur et se rendit sur Vendaxa. Cade aidait à rafistoler le Mynock lorsque Sazen vint lui parler. Il lui avoua qu’il savait que Cade était en vie. En effet, puisqu’il n’avait pas senti la mort du jeune Skywalker, celui-ci avait passé les sept dernières années à le rechercher. Il avait pour conviction que seul un Skywalker pourrait rassembler les Jedi. Cependant, Cade réfuta être un Jedi, prétextant que ce Cade-ci était mort sur Ossus. Sazen eut le même discours que le spectre de Luke Skywalker : Cade était puissant dans la Force et son pouvoir était inestimable pour les Jedi. Mais le jeune Skywalker tint lui, le même discours que devant le fantôme de son illustre ancêtre : il avait puisé dans le Côté Obscur et était effrayé qu’une part de lui ait aimé ce qu’il y avait vu. Il pensait que la Force était avec les Sith et non les Jedi, puis annonça qu’il refuserait de toucher un sabre laser à nouveau avant de partir. Peu après, il demanda à Deliah Blue comment se passaient les réparations. Celle-ci était à peu près sûr qu’ils pourraient décoller tout de suite, mais que lui laisser une heure ou deux permettrait une plus grande stabilité pour les moteurs. Cade demanda alors à sa compagne s’ils comptaient le livrer aux Sith maintenant qu’ils connaissaient son identité, mais la Zeltronne nia l’envie de le trahir et pensait même que ses talents seraient utiles. Quant à Jariah, il envisageait cependant de le livrer, car ce dernier détestait les Jedi. Il émit la possibilité qu’ils s’étaient retournés contre Talon plus tôt à cause d’une manipulation dans la Force de Cade. Ce dernier se mit en colère devant ces accusations infondées et annonça que ce n’était pas ainsi que la Force fonctionnait. Cade reprocha à Jariah ses actions contre les Jedi, notamment en les tuant lors de leurs traques plutôt que de les capturer vivants. Il demanda ce qu’attendait Jariah pour lui tirer dans le dos. Aussitôt, ce dernier dégaina son blaster, mais Cade le récupéra avec la Force avant de s’éloigner. Marasiah vint ensuite lui parler, avouant qu’elle était sans doute la seule à comprendre le fait qu’ils n’avaient pas choisi leur héritage : lui Skywalker et elle, princesse Fel.

Celle-ci aurait voulu changer de vie, mais ne le pouvait en aucun cas car elle se ferait reconnaître. Elle devait obéir à son devoir. Cade répliqua avoir déjà donné à ce niveau-là et que presque tout ceux qui comptaient à ses yeux étaient morts. Marasiah enviait la liberté de Cade, mais ne pouvait pas abandonner ses responsabilités. Elle devait lutter contre les Sith pour le bien de la galaxie. En plein milieu de leur discussion, deux chasseurs arrivèrent sur place, avec à leur bord les Chevaliers Impériaux Antares Draco et Ganner Krieg. Au même moment, Darth Talon revint à l’assaut, pensant que c’était Roan Fel en personne. Elle fut vite rejointe par les autres Sith tel que le Nagai Darth Nihl, le Poing de Darth Krayt, et ses troupes. Tandis que Cade parti affronter les Sith, il ordonna à Deliah et Jariah de préparer la fuit du Mynock au plus vite. Lorsque Nihl croisa le fer avec Wolf Sazen, il se remémora Ossus, ce qui poussa Cade à repenser à ce jour funeste. Plongé dans ses pensées, il fut attaqué par un Sith par derrière, mais Marasiah le sauva de justesse. La princesse ne fut cependant pas de taille face au Sith et tomba à terre, gravement blessée. Cade rejoignit le corps de la princesse, la serra dans ses bras et eut alors des souvenirs de son père. L’héritier des Skywalker s’empara du sabre de Marasiah avec la Force avec la Force et chargea Darth Nihl. Le Poing de Darth Krayt l’affronta, pensant qu’il ne s’agissait que d’un vulgaire chasseur de Primes qui se croyait devenu Jedi grâce à l’utilisation d’un sabre laser… Cade rappela les faits d’Ossus au Nagai : il avait tué son père, et Cade recherchait la vengeance. Néanmoins, Sazen lui rappela qu’il ne vaincrait pas par la colère, mais Cade ne l’écouta pas. La princesse, qui était toujours vivante, fut amenée par Antares Draco sur le Mynock. Sazen rappela alors à Cade qu’il ne pouvait pas vaincre Nihl, mais ce dernier ne comptait pas le vaincre, juste le retenir, et reprit le combat. Jariah tira sur Nihl, ce qui surprit Cade, mais cela ne servit pas à grand-chose, car Nihl reprit vite le combat et propulsa au loin Jariah avec la Force. Cade arriva tout de même à asséner au coup de pied au Nagai avant de prévenir Shado Vao du départ du Mynock. Finalement, ils arrivèrent à quitter la planète et les Sith abandonnèrent la poursuite. Antares ordonna aux chasseurs de primes d’orienter le Mynock vers Bastion, ce qu’ils acceptèrent. Ganner Krieg avertit Antares que la princesse était aux portes de la mort, même avec l’intervention des Jedi. Cade proposa son aide pour la guérir, ce qui mit Antares en colère. En effet, il accusait Cade d’être le responsable de l’état de la princesse, car elle avait tenté de le sauver, et le frappa au visage.

Antares compara la vie de Marasiah à celle de Cade, expliquant que celle-ci avait énormément de valeur, car elle combattait pour l’honneur et le bien de la galaxie, là où il n’était rien. Cade pointa son blaster en direction d’Antares, répondant qu’il aiderait tout de même la princesse. Aussitôt, les Chevaliers Impériaux sortirent leurs sabre laser, de même que Shado Vao, qui voulait prendre la défense de Cade. Sazen demanda à Cade si ce n’était pas la volonté de la Force de vouloir que la princesse meurt en ce jour, ce à quoi Cade répondit que la Force voulait peut-être qu’il la sauve. Le Zabrak ne semblait pas convaincu, car s’il la sauvait, il serait obligé d’utiliser le Côté Obscur, et cela signifiait qu’il n’acceptait pas la volonté de la Force. Cependant, Cade répondit que Marasiah était l’espoir et le symbole de ralliement que Sazen cherchait, et non lui. Le maître Jedi tenta de persuader Cade d’apprendre à utiliser son pouvoir sans toucher au Côté Obscur, mais la princesse serait morte d’ici là. Sazen lui dit qu’il ne tenterait pas de l’arrêter, car c’était son destin, c’était à lui de prendre cette décision. Alors, Cade sauva Marasiah grâce au Transfert Sombre, devant les yeux ébahis des autres passagers du Mynock. Wolf Sazen sentit que Cade s’était approché du Côté Obscur de nouveau, mais qu’à présent, il s’était replié, comme sur Ossus. L’héritier des Skywalker demanda à être seul, alors que ses yeux prenaient une teinte orangée… Lorsqu’ils arrivèrent sur Bastion, Cade et ses compagnons y déposèrent la princesse et les Chevaliers Impériaux. En pleine nuit, Cade tenta de s’enfuir, mais fut rattrapé par Wolf Sazen. Il voulait s’isoler, ses amis avaient assez d’argent grâce au sauvetage mais également, il n’avait plus confiance en Jariah. Cade demanda qu’elle route prendrait Shado Vao et son ancien maître, car il acceptait de les amener à destination mais refusait d’endosser son héritage de Jedi. Lorsque Cade décolla, il trouva les cinq têtes chercheuses posées sur son vaisseau par les Fel. Grâce aux informations de Talon, Krayt apprit qu’un Skywalker était toujours en vie. Et grâce à ses espions, que ce Skywalker avait sauvé la princesse. Krayt émit alors le souhait de retrouver le jeune homme.

Alors on la ramène à papa. Peut-être que Fel nous filera des creds pour avoir ramené la princesse… Et après on les vend tous les deux aux Sith. Dans un sens ou dans l’autre, ça nous rapportera tellement qu’on n’aura plus jamais besoin de travailler pour Rav.
Cade Skywalker à Jariah Syn dans le Mynock.

Cade Skywalker et ses compagnons chasseurs de primes, Deliah Blue et Jariah Syn.
(image extraite de “Legacy 2 – Broken, Part 2“)

V – Le retour sur Ossus :

Cade se rendit sur la station de la Roue, y abandonna Shado Vao et Wolf Sazen, avant de s’enfuir et de se rendre sur Ossus, où il voulait mourir. Cade se rendit dans l’ancienne académie Jedi et s’y drogua avec trois bâtons de la mort. Pendant qu’il dormait, à terre sur le sol du Temple, il fut réveillé par une vision de Mara Jade Skywalker, la femme de Luke Skywalker. Bien entendu, Cade avait vu des holo-images de la famille Skywalker et de ses ancêtres, car il avait été bercé avec ces histoires. La vision de Mara lui demanda pourquoi il prenait des bâtons de la mort puisqu’à ses yeux, c’était une véritable erreur. Cade lui répondit qu’il faisait cela pour se tenir à l’écart de la Force. La vision le traita d’imbécile, il était un Skywalker et la Force était par conséquent puissante chez lui. Il ne pouvait pas éviter la Force, cela aurait été comme s’empêcher de respirer. Elle lui demanda ce qu’il comptait faire de ses dons. Cade prit le sujet à la rigolade et dit qu’il vivrait la vie à fond et ferait la fête avec les deux côtés de la Force, obscur et lumineux. La vision affirma que rester dans la lumière était difficile, puisque le Côté Obscur était attirant et addictif. De plus, la vision ajouta que ce dernier appelait Cade. Ce dernier se retourna et vit une apparition d’Anakin Skywalker. Cade le traita d’hallucination et de traître. Il était à ses yeux la meilleure raison pour quiconque portant le nom de Skywalker refuse son héritage de Jedi. La vision affirma qu’il en comprenait si peu sur la Force et le pouvoir. Les yeux de la vision virèrent au orange et un masque se forma sur le visage d’Anakin Skywalker. Le masque de Darth Vader. Il déclara qu’il faisait partie de son héritage, mais aussi de son destin, tout en dégainant son sabre laser rouge. Cade se leva et sortit un sabre laser à lame verte pour contrer le coup à venir de la vision du Seigneur Sith. Pendant qu’ils croisaient le fer, Cade hurla qu’il n’avait que faire de son sermon sur le destin et qu’il traçait son propre chemin. Il ajouta qu’il n’était pas comme lui, que sa vie était terminée, qu’il devait la fermer et le laisser en paix. Il voulait que toutes ses visions disparaissent. Vader se permit de dire que la question n’était pas ce que Cade voulait, vu que Vader avait perdu tout ce qu’il voulait mais avait gagné bien plus. Vader enfonça sa lame rouge dans le torse de Cade, qui tomba à terre. Vader affirma qu’il avait beaucoup de colère en lui, c’était une bonne chose car celle-ci faisait partie du pouvoir, mais que cela ne suffisait pas. Il fallait la canaliser pour en faire une arme. Il retira son masque et dévoila le visage défiguré d’Anakin Skywalker suite à son combat face à Obi-Wan Kenobi sur Mustafar. Il révéla que la colère pouvait être utilisée contre soi si on ne la canalisait pas, tout comme l’avait fait Obi-Wan contre lui. Il affirma que Cade ne pouvait pas nier son pouvoir dans la Force mais qu’il devait la maîtriser. Il pointa son sabre sur Cade avant de le tendre en l’air en criant que si Cade n’apprenait pas à contrôler son pouvoir, il finirait par mourir. Vader fut alors repoussé contre un mur. Il eut alors une vision de son ancien maître, le Jedi Whiphid K’Kruhk, sur un monde enneigé.

Le Whiphid déclara que de tous ses apprentis, Cade avait toujours eu le meilleur potentiel, mais qu’il était également le plus buté. Cade était étonné, car il ne l’avait pas revu depuis l’attaque d’Ossus et le croyait mort. Le maître Jedi affirma être mort un certain nombre de fois à ce qu’il entendait, mais que ce qui le préoccupait était celle de Cade. Cade révéla être mort, ce qui était bizarre car selon lui, il n’avait pas de cœur. Le Whiphid rappela que ce n’était pas pour rien qu’on appelait “bâtons de la mort” la drogue qu’il prenait. Il demanda pourquoi Cade avait une telle envie de mourir, et le jeune homme affirma qu’il n’avait qu’à puiser dans son pouvoir de guérison pour être comme neuf. Le K’Kruhk soigna alors Cade de tout son être et ce dernier s’amusa de la situation, trouvant ironique le fait d’être guéri par une vision provoquée par la drogue. Seulement, K’Kruhk demanda à son ancien élève ce qui lui faisait penser qu’il n’était qu’une illusion. En vérité, Cade se tenait dans le Temple d’Ossus, avec en face de lui non seulement K’Kruhk, mais également Shado Vao et Wolf Sazen. Cade demanda comment ils l’avaient retrouvé depuis la Roue, car il souhaitait que personne ne sache où il était quand il les avait abandonnés là-bas. Shado dit que c’était le saut le plus évident d’aller sur Ossus depuis la Roue. Wolf Sazen avait également senti sa présence quand ils avaient été proches de lui, et avait également senti maître K’Kruhk. Cade déclara être content d’avoir été retrouvé, car celui-ci voulait achever son entraînement de Jedi. Shado fut étonné par la décision plutôt contradictoire de Cade face à ses déclarations précédentes. Il demanda pourquoi il faisait un tel revirement, et le jeune homme répondit qu’il sentait les choses autrement sur Ossus. Il leur dit qu’un jour, les Sith le trouveraient et qu’il allait devoir les affronter. Il devait être au meilleur de ses capacités lorsque ce jour arriverait. Wolf Sazen répondit qu’il serait heureux de reprendre l’entraînement de Cade. Cade s’entraîna pendant deux semaines aux côtés de Shado Vao, de Wolf Sazen et de Maître K’Kruhk. Selon Shado Vao, il n’était pas très en forme pour un Jedi. Pour K’Kruhk, il n’avait plus la concentration qu’il possédait avant Ossus, ses dons étaient à présent atrophiés. Sazen révéla à K’Kruhk pourquoi il tenait à ce que Cade finisse son entraînement : il avait entendu des murmures dans la Force, qu’il fallait quelqu’un pour rassembler les Jedi et qu’il avait eu une vision à propos de cet élu, qui n’était autre que Cade Skywalker. K’Kruhk ne put s’empêcher de dire que l’avenir de Cade était voilé, tout comme l’était celui d’Anakin Skywalker à l’époque de la Guerre des Clones. Pendant un entraînement avec Shado, ils se rendirent    dans les tunnels sous le Temple pour jouer à un jeu de cache-cache, où Cade se camoufla dans la Force pour ne pas être retrouvé. Ils tombèrent cependant tous deux dans une cache contenait énormément d’artéfacts Jedi. Cade se demanda comment cela était possible, puisque que des pirates avaient pillé le Temple. Shado fut très contrarié que Cade ait conduit des pirates sur Ossus, mais ce dernier se défendit en prétextant que durant ces deux jours, abandonné dans l’espace, l’avaient forcé à voir les choses autrement. Ils furent alors attaqués par des insectes-rasoirs Yuuzhan Vong.

Deux guerriers Yuuzhan Vong, armés de bâtons Amphi, se précipitèrent vers eux, et les deux Jedi furent contraints de se défendre. Cade remarqua ensuite une femelle Vong du nom de Nei Rin, qui demanda à ses deux compagnons, Choka Skell et Liaan Lah, de cesser de se battre. Les deux Yuuzhan Vong avaient remarqué la marque des pirates sur Cade (la même qui avaient pillé le Temple) et ne sachant pas qu’ils étaient des Jedi, ils les avaient attaqué pour défendre l’héritage de Jedi avec honneur. Les maîtres Sazen et K’Kruhk arrivèrent l’instant d’après et furent étonnés de la présence de Nei Rin. Sazen demanda pourquoi elle et ses guerriers étaient revenus sur Ossus. Ils parlèrent du projet d’Ossus et elle mentionna son absence quand se produisit le massacre d’Ossus, sept ans auparavant. Elle et ses guerriers avaient rassemblé tous les objets Jedi restants et avaient offert à Kol Skywalker des funérailles décentes. Sazen expliqua que le “pirate” que les guerriers Vong avaient attaqué n’était autre que Cade Skywalker. Nei Rin dit qu’elle le voyait maintenant, et ajouta que la forme de son père résonnait en lui. Cade était attiré par une sorte de sceptre pendant cette conversation. Nei Ri voulut léguer à Cade l’Héritage des Jedi qu’elle avait recueilli sur Ossus. K’Kruhk n’approuvait pas ceci car selon lui, l’héritage des Jedi n’appartenait à personne et pouvait ainsi être remis à n’importe quel Jedi. Cependant, la tradition de l’honneur des Yuuzhan Vong faisait de Cade un symbole de l’honneur Jedi. Pour eux, c’était à Cade de veiller sur l’héritage. Cade nia revendiquer l’héritage Jedi, qu’il considérait comme une sorte d’esclavage. Selon lui, les Jedi tentaient de sauver une galaxie qui n’arrêtait pas de se retourner contre eux, et leur ère était terminée. K’Kruhk répliqua que s’il y avait bien un esclave, c’était Cade… Le Skywalker partit et confirmant son désir de ne pas recevoir les objets Jedi. Cade s’assit au-dessus d’un ravin près du Temple d’Ossus. Il fut rejoint par Wolf Sazen, qui lui demanda ce qu’il faisait. Cade répondit qu’il avait cru sentir un lien avec son père mais qu’il ne sentait plus rien. Sazen fut étonné, car ce dernier ne sentait que de la colère et une soif de drogue chez Cade. Selon lui, il ne sentait rien parce qu’il s’était coupé de ses sentiments et comprit que Cade était venu sur Ossus pour mourir, ce que confirma ce dernier. Il révéla qu’il prenait des bâtons de la mort pour étouffer la voix de la Force ainsi qu’effacer de sa mémoire les souvenirs de son père. Le maître Zabrak expliqua que Cade était en colère contre son père. Le jeune homme tenta de frapper son maître, fou de rage, mais Sazen bloqua son coup et ajouta que Cade était venu pour mourir là où son père était mort. Ce dernier hurla que c’était pour faire taire son père, car il entendait sa voix le hanter et le harceler, mais ne sentait jamais sa présence, comme si son esprit l’évitait. Selon Cade, s’il avait été d’une plus grande aide, il aurait pu les sauver. Sazen répondit que lui-même s’était reproché la mort de Cade, mais qu’il avait appris à faire la paix et que telle était la voix.

Cade, prenant les propos de son maître comme trop proches de ceux de son père, lui envoya des débris et Sazen utilisa la Force pour les contrer. Cade déclara qu’il suivait sa propre voie et se fichait de la conception Jedi. Sazen rétorqua que son élève était égoïste, qu’il se prenait pour le centre de la galaxie. Il ajouta que si Cade avait utilisé le Côté Obscur pour le soigner sur Ossus, c’était à cause de la colère qu’avait provoqué en lui la situation entre les Sith et son père. Le maître Zabrak envoya alors un coup de pied au visage du jeune homme. Selon lui, Cade ne voulait pas être abandonné, voilà pourquoi il l’avait sauvé. Cette peur d’être seul l’avait rendu en colère contre son père, mais également très peureux quant à l’idée de l’échec, de la mort et de sa propre colère. Cade, lassé d’entendre les propos de son maître, lui enfonça son coude dans le ventre. S’enchaina alors une dispute sur la raison pour laquelle Cade avait sauvé la princesse Marasiah Fel. Cade affirma qu’il avait une dette envers elle et qu’il ne pouvait pas être libre tant qu’il ne l’aurait pas remboursé. Quant au Zabrak, il était persuadé que Cade avait sauvé Marasiah pour assouvir ses besoins et désirs, dans le sens de sa vision égoïste du monde, par peur et par colère. En effet, si Cade avait respecté la volonté de la Force, il aurait accepté que Marasiah meurt. A chaque fois qu’il guérissait, il imposait sa volonté à la Force. Il n’avait rien demandé à Shado, maître Sazen et les Chevaliers Impériaux, il voulait juste le faire seul, conformément à son égo. Pour Sazen, Cade devait apprendre à travailler avec d’autres personnes, puisque l’unité faisait la force, or, il s’obstinait à s’isoler. Cade se retrouva à terre, face à son maître. Ils se séparèrent de quelques mètres puis se reposèrent sur un pont, près du temple dévasté. Cade demanda à son maître si c’était ainsi qu’il le voyait. Sazen dit à Cade qu’il fallait accepter la mort de son père, il n’aurait rien pu changer à l’acte altruiste de Kol Skywalker, et qu’ils se devaient d’être dignes de ce sacrifice. Cade admit que son maître avait un talent pour toujours dire la vérité, surtout lorsque ça faisait mal. Sazen décida que Cade était enfin prêt pour la “méditation du vide” (qui consistait grossièrement à faire le vide en soi), afin de réapprendre à sentir la Force. Lors d’une de leurs séances d’entraînement, Sazen dit que la colère au sein de Cade ressemblait à une violente tempête. Il devait trouver un lien de paix au sein de cette colère : “l’œil de la Tempête” et se centrer dans cet œil. La possibilité de la paix était tout autour de lui. Sazen demanda s’il n’y avait aucune période où Cade était vide de toute colère, attache, espoir, peur, amour ou haine. En vérité, si. Quand il s’était réveillé sur Ossus, avant d’être pris par Rav. Pendant sa méditation, Cade eut une vision de Darth Krayt. Le fantôme de Luke Skywalker vint alors visiter son descendant afin de lui demander de sauver le Jedi Hosk Trey’lis. L’ayant livré, c’était le devoir de Cade de le libérer. Cade accepta et partit dès le lendemain. Cependant, il n’expliqua pas à son mentor la raison de son départ. Il demanda à Nei Rin de laisser l’Héritage des Jedi à K’Kruhk. Celle-ci accepta, puis lui remis le sabre laser de Kol Skywalker. Bien que le cristal était carbonisé, il ajouta un cristal de sa propre fabrication. K’Kruhk remit à Cade le droïde astro-mécano R2-D2, fidèle compagnon de Luke Skywalker. Cade accepta ce cadeau-ci également, puis il partit avec le Mynock sur Coruscant.

Sans problème, la rouquine. J’ai vu les holos de famille, j’ai été bercé par leurs histoires. Toi et les combats que tu as mené, tu es du genre qui ne s’oublie pas. Tu es Mara Jade Skywalker.
Cade Skywalker devant sa vision de Mara Jade dans le Temple d’Ossus.

Cade Skywalker, de retour sur Ossus.
(image extraite de “Legacy 11 – Ghosts, Part 1“)

VI – Sauvetage sur Coruscant :

Le Mynock arriva sur Coruscant puis descendit vers la planète. Là, il fut poursuivi par des chasseurs de classe Predator, qui avaient pour ordre de le prendre vivant. Cade parvint cependant à les semer en posant le Mynock sur un immeuble dans les bas-fonds de Coruscant. Il ordonna à R2 de rester sur le vaisseau et de ne laisser entrer personne, à l’exception de Jariah Syn et Deliah Blue. Ensuite, il leur laissa un holo à usage exclusif. Dans ce message, Cade ordonnait à Blue et Jariah de s’enfuir de la planète avec le Mynock. Dans les bas-fonds, Cade fut interpellé par un groupe de brigands, qui voulaient lui faire payer une taxe/ Toutefois, Cade mit fin à leurs espoirs en fusillant le chef du groupe. Il rentra dans la cantina de Rik, afin de s’adresser à la Rene Jool, une Hutt. Dans la cantina, il demanda une bière et une liqueur corellienne, lorsque la Reine Jool le remarqua. Cette dernière lui offrit les verres gratuitement et lui fit savoir qu’elle avait des informations à lui marchander. Jool demanda à Cade où se trouvait Jariah et Deliah, mais le jeune homme n’avait aucune idée de la réponse car à vrai dire, il pensait même que c’était elle qui le lui dirait. Soudain, un Wookiee nommé Cha’ka, accompagné d’une Devaronienne du nom de Kee, vinrent menacer Cade dans la cantina. En effet, ils avaient auparavant engagé Jariah et Deliah pour une affaire, mais ceux-ci avaient à présent disparus. Voyant bien que Cade n’avait aucune idée de leur localisation, ils le laissèrent finalement tranquille. Alors, la Reine Jool prévint Cade que les impériaux le recherchaient. Cade lui laissa les codes d’accès du Mynock, et lui demanda de donner ces codes à Jariah et Deliah dès qu’ils referaient surface. Cade se rendit ensuite au Temple Sith, situé sur l’emplacement exact de l’ancien Temple Jedi. Après un moment, il parvint à retrouver le lieu de détention du Jedi Hosk Trey’lis. Lorsque le Bothan se réveilla et reconnut Cade, il s’excusa immédiatement pour avoir dévoilé toutes les informations sur lui aux Sith. Cade lui fit comprendre que c’était de sa propre faute si Trey’lis avait tout révélé, et que c’était à lui de résoudre la situation. Néanmoins, le Jedi Bothan sentit de la colère en Cade. Grâce à ses talents de guérisseur, il devina que le jeune homme cherchait à fuir quelque chose. Cade lui répondit que c’était le Temple Sith lui-même. Finalement, Trey’lis comprit que ce dernier cherchait la guérison et le pardon pour ses actes. Cade rétorqua qu’il sauvait le Jedi pour rester fidèle à sa philosophie de vie : personne ne devait mourir pour lui. En un instant, ils furent attaqués par Darth Talon. Aussitôt, Cade saisit son sabre et propulsa Hosk Trey’lis loin derrière lui avec la Force. Talon voulait Cade vivant, mais ce dernier était résolu à détruire les Sith. Cade réussit à désarmer la Twi’lek Lethan, mais celle-ci le frappa au visage en retour. Darth Nihl arriva en renfort et l’étrangla avec la Force l’instant suivant. Désarmé, il tenta de saisir son sabre laser grâce la Force, mais fut retenu par le Nagai. Vaincu et inconscient, Cade fut livré à Darth Krayt.

Retenu prisonnier auprès de Darth Maladi, la Sith lui injecta de l’Ixetal Ciloni, mais son corps arrivait à l’évacuer. Maladi comprit rapidement qu’il utilisait la Force pour les purger : il parvenait à la plier à sa volonté, tel un Sith. Darth Krayt rejoignit le jeune homme et pensa que Cade avait sûrement compris les limites des techniques Jedi. Cela signifiait peut-être que Cade était prêt à suivre une autre voie vers la sagesse. Le Skywalker se mit à hurler, permettant aux Sith d’observer le pouvoir du Côté Obscur qui était en lui. Cependant, il leur restait encore à connaître son ampleur. Krayt demanda à Cade s’il était capable de le reconnaître. Bien entendu, Cade l’accusa d’être responsable de la mort de son père. Le Seigneur Noir lui répondit qu’il serait également responsable de beaucoup d’autres morts. Krayt tenta de parler avec Cade des talents de guérisons de ce dernier. Cade fanfaronna en répondant que c’était son pouvoir tour (sous-entendu, de magie), mais qu’il était incapable de le faire pour les autres. Krayt appela ensuite Talon, qui entra dans la salle de torture avec les amis de Cade, Deliah Blue et Jariah Syn. A leur vue, Cade devint fou de rage et exigea leur libération. Krayt interrogea les compagnons de Cade au sujet de ses talents de guérison, plus particulièrement au sujet des soins apportées à la princesse Marasiah Fel après l’incident de Vendaxa. Jariah et Deliah tentèrent de diluer la vérité derrière des excuses peu convaincantes et Krayt senti qu’ils lui mentaient. Alors, le Sith ordonna à Maladi de les foudroyer de ses éclairs de Force. Krayt ajouta que Maladi leur avait implanté des graines de corail Vong, et que leur croissance était décuplée par le côté Obscur grâce aux expérimentations de cette dernière. Ainsi, la douleur allait être décuplée elle aussi, et la mort d’autant plus rapide. Grâce à cette méthode de torture, seul les pouvoirs de Cade pouvaient guérir ses deux amis. Krayt libéra Cade de ses entraves, mais le jeune homme rétorqua que c’était de la folie : il n’avait jamais guéri deux personnes en même temps… Krayt ne le prit pas en pitié et lui conseilla de choisir rapidement. Alors, Cade entoura de ses bras ses deux amis et réussit à les guérir, au prix de se rapprocher davantage du Côté Obscur. Lorsque Krayt vit les pouvoirs de Cade à l’œuvre, il lui ordonna de le rejoindre ou de mourir. Puisqu’il savait que Krayt le voulait en vie, le jeune Skywalker lui proposa une autre solution : si les Sith laissaient partir ses amis, il les servirait. Selon Krayt, il fallait qu’ils soient égaux pour pouvoir négocier, ce qui n’était pas le cas, mais fut tout de même impressionné par ce comportement. En effet, les amis de Cade ne méritaient pas une telle loyauté et un tel respect. Finalement, il accepta l’offre du jeune homme et ordonna à Talon d’escorter ses deux compagnons en dehors du temple, malgré les protestations de Jariah et Deliah. Plusieurs jours passèrent, et Cade fut finalement amené au sein de la salle du trône du Temple, les mains liées. Talon et son conseiller Wyyrlok III restèrent à ses côtés dans la pièce, tandis que Nihl fut contraint de rester à l’extérieur avec Maladi.

L’Empereur Krayt servit un buffet des plus succulents au Jedi, afin qu’il puisse se nourrir. Cade vit très clair dans le jeu du Sith et bien qu’il accepta de manger ce qu’on lui avait offert, il n’hésita pas à préciser le fond de sa pensée : traiter un prisonnier comme un chien puis comme un prince était une ruse manipulatrice très connue. Krayt avoua bien entendu qu’il s’agissait d’une ruse mais qu’après tout, tout le monde avait les siennes, même les Jedi… A ces mots, Cade demanda au Seigneur Noir ce qu’il pouvait bien connaitre des Jedi, au-delà du fait qu’il voulait les exterminer. Krayt déclara qu’il les connaissait mieux que Cade ne le croyait. Il ajouta que leur extermination était nécessaire, car les Jedi étaient des agents du chaos, aveuglés par le Côté Lumineux de la Force. Cade repéra alors dans la salle le sabre laser de son père, incrusté dans du transparacier et mit en décoration au sein de la Salle du Trône. Krayt exprima son estime pour son ancien ennemi, Kol Skywalker. Le Seigneur Noir tenta de créer un lien avec Cade en lui parlant de la mort de son père et de son passé de Jedi en tant que A’Sharad Hett, puis retira son masque. Bien que Cade ne connaissait pas ce nom, Krayt dévoila encore une partie de son passé et son lien avec Anakin Skywalker pendant la Guerre des Clones. Il raconta à Cade qu’il avait découvert des secrets sur son ancêtre qui auraient pu le faire renvoyer de l’Ordre. Mais il n’avait rien révélé, ce qui était pour Krayt une énorme erreur. Krayt raconta également comment il avait vécu l’ordre 66. Il mentionna son retour sur Tatooine, quand il avait pris les commandes d’une bande de Tusken afin de mener une guerre aux colons, mais qu’il était tomber en disgrâce lors de la perte de son bras face à Obi-Wan Kenobi. Krayt parla de ses regrets de n’avoir su que des dizaines d’années plus tard que l’une des fermes qu’il comptait attaquer s’occupait de l’éducation du fils d’Anakin Skywalker. Insensible, Cade manqua de respect à Krayt en l’insultant de porc-épic. Talon souhaita défendre l’honneur de son maître et utilisa la Force pour violenter le jeune homme. En un éclair, Cade repoussa la Twi’lek et l’envoya s’écraser contre un mur. Cade mit ses mains autour du visage de Talon et annonça que grâce à sa capacité à guérir les gens, il voyait également leurs points faibles, comme de petites lignes rouges brisées. Cade vit que Talon avait été blessée récemment et pensa que c’était sûrement à cause de Nihl lors d’une séance d’entraînement. Alors, il proposa de la soigner, mais la prévint qu’il pouvait également faire exploser un de ses points faibles. Lorsqu’il commença à utiliser son pouvoir, Krayt lui parla de sa colère et à quel point celle de Cade était similaire à celle qu’il avait ressenti lors de la proclamation de l’Ordre 66, mais également lorsque Obi-Wan Kenobi l’avait humilié auprès des siens. Il ajouta que Cade devait apprendre à canaliser son pouvoir. Il sortit son sabre laser et proposa de lui permettre d’exploiter sa colère et son pouvoir. Cade accepta et utilisa son sabre laser pour briser ses chaînes. Krayt lui ordonna ensuite de guérir Talon, car elle serait son professeur.

Cade est fait prisonnier par les Sith.
(image extraite de “Legacy 15 – Claws of the Dragon, Part 2“)

Ceci créa un lien entre les deux individus. Il lui enseigna de ne jamais s’en remettre à sa pitié. Cade guérit la Twi’lek et exprima son envie d’apprendre la voie des Sith. On donna à Cade un sabre laser rouge, et il passa les jours suivants à s’entraîner avec Talon, notamment face à des droïdes. Il apprit quelques pouvoirs de la Force tel que l’étranglement. Lors d’un entraînement avec Talon, cette dernière lui enseigna que les issues n’étaient pas gardées. Si Cade parvenait à la vaincre, il pourrait s’enfuir. Cependant, Cade répondit qu’il n’en avait aucune envie, tout ce qu’il cherchait était ici. Alors que Cade tentait de toucher le bras de Talon, le gantelet de la Twi’lek arrêta le sabre laser, puis elle riposta en le touchant à l’épaule. Cade eut très mal et décida d’arrêter le combat. La Twi’lek ajouta qu’il lui restait beaucoup à apprendre, puis lui ordonna de se concentrer sur le Côté Obscur pour se guérir, ce qu’il fit aussitôt. Trois semaines plus tard, Darth Talon voulut lui apprendre une nouvelle leçon. Elle tenta de lui enseigner que les Sith étaient plus que des barbares, qu’ils étaient plutôt des guerriers. Ce qui les différenciait des Jedi était uniquement leur manière d’appréhender la Force. Elle lui montra une œuvre d’art Sith créée par un guerrier et artiste Sith. Ce Sith avait ordonné à son apprenti de le tuer pour intégrer à son travail les ténèbres de sa mort. C’était un endroit où Talon se rendait souvent avec son ancien maître, Darth Ruyn. Cade demanda où se trouvait ce maître, et Talon lui avoua l’avoir tué sous les ordres de Krayt. Cade demanda à sa mentor depuis quand elle avait rejoint les Sith. Elle aussra qu’elle était née ainsi. Cade posa la même question à propos de Krayt, et Talon lui répondit que de nombreuses légendes l’entouraient. Elle lui dévoila son passé de chasseur de primes, avant de trouver les enseignements de XoXaan sur Korriban dans un holocron. La Twi’lek stoppa son récit quand elle aborda le sujet de la détention de Krayt par les Yuuzhan Vong. Elle regarda profondément dans les yeux Cade pour voir s’il commençait à avoir les yeux de haine. Elle lui dit que l’obscurité l’appelait et lui demanda ce qu’il allait répondre à cette obscurité. Cade se contenta de l’enlacer, puis de l’embrasser passionnément. Plus tard, dans les niveaux inférieurs du Temple Sith, Krayt installa Cade, dénudé, sur l’Etreinte de la Douleur, un instrument de torture Yuuzhan Vong. Il continua alors le récit de son ascension comme Seigneur Sith. Il était sorti de Korriban trop tard, Luke et Anakin Skywalker avaient déjà mis fin au règne de terreur de l’Empereur Palpatine. Lorsque Cade le provoqua une nouvelle fois, Krayt utilisa l’Etreinte de la Douleur pour le faire énormément souffrir. Il poursuivit son histoire avec sa rencontre des Yuuzhan Vong, ses tortures sur l’Etreinte de la Douleur qu’il avait lui-même expérimenté, puis la trouvaille de Vergere, qui l’avait aidé à utiliser la Côté Obscur pour survivre aux sévices des Vong.

C’est après avoir été mutilé par les Vong qu’il était parvenu à s’enfuir, avant de fonder une nouvelle académie Sith sur Korriban. Lorsque Cade demanda au Seigneur Noir ce qu’il attendait de lui, Krayt lui montra toutes les excroissances de son corps causées par les graines de corail Vong des décennies auparavant, et lui ordonna de le guérir. Cade affirma qu’il ne pouvait pas. Quand il guérissait quelqu’un, il voyait des lignes rouges qui le guidaient, mais chez Krayt, il y en avait trop et étaient complètement emmêlées. Cade fut ensuite envoyé dans une cellule, surveillée par une caméra. Le jeune homme posa des vêtements dans sa couverture pour simuler sa présence, puis s’enfuit avant de se rendre dans le laboratoire de Darth Maladi. Mais là, l’attendait Talon. Cade prétendit qu’il avait besoin de la toucher, la prit par le coup et teinta d’utiliser son pouvoir. Aussitôt, la Twi’lek le repoussa avec la Force et le plongea dans l’inconscience. Il fut ensuite emmené dans les appartements de Darth Krayt. Le Seigneur Sith, fou de rage, souleva le Skywalker au-dessus du sol en l’étranglant de ses propres mains. Il affirma qu’il était temps qu’il arrête de simuler et qu’il devienne un Sith en sacrifiant une vie qui comptait pour lui. Alors, Hosk Trey’lis fut amené dans la pièce par Nihl. Krayt remit un sabre laser à Cade et lui somma de tuer le Bothan. Mais le jeune homme se moqua de Krayt, car le Seigneur Sith avait dévoilé ses cartes trop tôt en lui révélant la nécessité d’être guérit. Krayt décida alors qu’il tuerait le Jedi Bothan lui-même et Cade se mit en colère, bien décidé à ce que personne ne meurt pour lui. Krayt le défia alors de prendre le sabre pour l’affronter lui, le Seigneur Noir des Sith. Hosk Trey’lis tenta de dissuader Cade, de peur qu’il ne succombe au côté Obscur. Krayt se moqua du Bothan, rappelant qu’il s’agissait de Cade Skywalker, celui qui l’avait livré aux mains des Sith. Mais Trey’lis affirma que Cade avait tenté de le sauver et que pour ça, il le pardonnait. Il accepta ainsi de mourir afin de sauver Cade, et ajouta qu’il pardonnait également à Krayt, pour qui il éprouvait de la pitié. En colère, Krayt dégaina son sabre laser et tua le Jedi. Alors que Cade poussait un hurlement de désespoir, il ne vit nulle trace du corps de Trey’lis : il ne faisait plus qu’un avec la Force. Krayt provoqua Cade en lui rappelant que tout le monde était mort pour lui, non seulement Trey’lis, mais son père également. Empli de haine, Cade se prépara à combattre, mais reçut une vision de son père. Kol lui dit solennellement que ce qui pouvait guérir pouvait aussi se briser. Cade connecta son esprit au sabre laser de son père, présent dans la pièce en tant que trophée du Seigneur Sith. Il brisa l’alliage de protection grâce au pouvoir du Point de Rupture et récupéra l’arme. Ensuite, il toucha le flan de Talon avec sa lame, puis engagea le combat avec Nihl.

Au bout d’un moment, l’affrontement tourna en faveur Cade, qui frappa le tueur de son père dans le buste, sans toutefois parvenir à esquiver un coup en plein visage. Au cours de ce duel, Cade se rapprocha dangereusement du Côté Obscur et ses yeux se colorèrent d’une teinte jaune orangée. Finalement, il réussit à vaincre son adversaire en lui coupant un bras. Krayt lui ordonna alors d’achever le Nagai, mais Cade refusa, préférant attaquer l’Empereur en personne. Krayt tenta de le rabaisser, le traitant d’enfant survivant juste grâce au sang de Vader, mais Cade parvint à se défendre. Le jeune homme répliqua qu’il voyait à quel point les entrailles du seigneur Sith étaient tordues et malades. Cade lui rappela que s’il mourrait, Krayt ne pourrait jamais se débarrasser de ses excroissances et que les Sith finiraient par voir à quel point il était faible et malade. Tout à coup, Nina Calixte émergea dans la pièce en explosant la baie vitrée de la salle du trône, munie d’un jetpack. Cade saisit aussitôt l’occasion pour s’enfuir du temple en passant par le trou béant au milieu de la vitre en transparacier. Krayt tenta de le dissuader, disant qu’il condamnerait la galaxie au chaos. Cela n’eut pas l’effet escompté et Skywalker sauta dans le vide. Il fut récupéré par le Mynock un peu plus bas, à bord duquel se trouvait Deliah, Jariah, mais aussi Cha’ka et Kee, qui étaient passés récupérer le Mynock peu de temps avant. Cade s’accrocha de justesse à une paroi du vaisseau, mais menaça de tomber dans un réacteur. Heureusement, il fut récupéré de justesse par Jariah et amené à bord. Une fois en sécurité dans le Mynock, Cade et Jariah se prirent vigoureusement dans les bras, heureux plus que jamais d’être réunis. Ils se rendirent dans la cabine de pilotage et retrouvèrent Cha’ka aux commandes de l’appareil. Lorsque Cade se mit en colère, le Wookiee prétendit que le Mynock était sien à présent. Afin de réussir le raid sur le Temple Sith, ils avaient changé la signature du vaisseau pour celle de Cha’ka et de son vaisseau, le Grinning Liar (une idée de Morrigan Corde). Morrigan Corde contacta l’équipage du Mynock pour l’avertir que les Sith avaient envoyé des renforts, et leur ordonna de quitter Coruscant, avant de révéler qu’elle était la mère de Cade. Elle savait que Cade se posait des questions, mais ce n’était pas du tout le moment. Il devait sauver sa peau et elle le retrouverait un jour. Cade fut contraint d’obéir, puis ordonna à Cha’ka de quitter Coruscant.

Tu veux savoir ? Je t’ai livré pour que personne ne sache que je suis un Jedi. Mais ça n’a pas marché. Je te sauve parce que j’ai une règle : personne ne meurt pour moi.
– Cade Skywalker à Hosk Trey’lis lors de son sauvetage.

Cade confronte Krayt sur Coruscant, peu avant son évasion du temple Sith.
(image extraite de “Legacy 19 – Claws of the Dragon, Part 6“)

VII – Retour chez Rav :

La tête de Cade fut durement mise à prix, notamment par le Soleil Noir. Après avoir échappé à Krayt sur Coruscant, Cade et ses compagnons se rendirent sur Socorro pour retrouver Rav. Ils pénétrèrent dans la Hache Ecarlate et y retrouvèrent Naxy Screeger, qui les amena par la porte de service à la Cantina Golden Gorg. Cade voulait faire en sorte que Chak et Kee récupèrent leur vaisseau, subtilisé par Rav. Le pirate Feeorin refusa d’accéder aux demandes de Cade, ayant reçu le vaisseau comme récompense par les Impériaux. Il ordonna à ses compères d’attaquer les compagnons de Skywalker, ce qui plut beaucoup à ce dernier. Alors, Cade sortit son Sabre laser et vainquit de nombreux pirates. Il était véritablement devenu dangereux et était reconnu comme tel par ses pairs. Après avoir vaincu les pirates, il menaça Rav de son sabre, furieux que le Feeorin ait vendu Jariah et Deliah aux Impériaux. Le pirate rappela que Cade lui devait la vie, l’ayant sauvé au-dessus d’Ossus. Il sortit trois bâtons de la Mort pour rappeler à Cade son addiction. Skywalke le prit par le coup et lui rappela le jour où il avait prêté serment et s’était fait marquer les Os Sanglants de Rav. Il ordonna à Rav de lui prêter serment, à moins qu’il ne veuille porter la marque de Cade. Il utilisait également ce qui ressemblait à des éclairs de Force pour torturer Rav. Finalement, celui-ci lui jura fidélité sur les Os Sanglants. Skywalker le força à restituer le Grinning Liar, le vaisseau de Chak et Kee. Ils partirent sur la piste d’atterrissage où était stationné le Grinning Liar, accompagnés de Naxy, peureux de ce que lui ferai Rav après ce qu’il avait fait. Il se mit à implorer Cade à genou de le prendre avec lui sur le Mynock, pour ne pas le laisser avec Rav. Redevable envers Screeger, il témoigna qu’il paierait sa dette et ne le laisserait pas là, même s’il était tenté par l’idée. Kee demanda à Cade de dire au revoir à Blue de sa part, mais Cade expliqua que Deliah ne lui adressait plus la parole depuis Coruscant. Alors, elle lui conseilla de lui parler. Une fois de retour sur le Mynock, Cade ordonna à Jariah de placer Naxy dans le brick pendant qu’il enregistrait les données. Le brick puait, suite au transport d’une cargaison de grogs faisandés pour une grande fête Hutt. Ils placèrent tout de même Naxy à l’intérieur, puisqu’ils n’avaient pas confiance en lui. Cade retourna dans la cabine et exprima aux autres membres du Mynock son envie faire profil bas. Jariah proposa d’aller au Nid de Rawk, mais dans ce cas, il faudrait prévenir en avance Bantha (surnom de Nat Skywalker) pour éviter de se faire tirer dessus. Cependant, Cade rappela les faits de cette mésaventure : ils s’étaient faits tirer dessus parce que Jariah avait fait les yeux doux à Ahnah. Cade partit discuter avec Deliah de ce qu’elle avait vu entre Cade et Talon, qui réparait alors le Mynock avec R2-D2. Elle était en colère de la relation qu’avaient entretenu Cade et Talon pendant son infiltration au temple. Mais Pour Cade, c’était juste une façon de convaincre les Sith qu’il était l’un des leurs. Il expliqua que les Sith et Talon avaient un trou noir à la place du cœur, alors que Deliah, elle, l’aidait à chasser ce vide. Elle fut touchée par cette révélation et sembla lui pardonner.

VIII – La visite chez Bantha :

Le Mynock sortit de l’hyperespace près de la Nébuleuse d’Extrictarium, à proximité de Iego, afin de rendre visite à Nat Skywalker. Le Nid de Rawk était déjà attaqué par le Soleil Noir, puisqu’ils voulaient que Nat paye pour leur protection. Cade se rendit aux canons avec Deliah pour défendre son oncle. Nat et sa famille menait également la défense depuis un vaisseau et des speeders. Une fois les criminels vaincus, Nat contacta le Mynock, et demanda si c’était Cade qui était aux commandes. Jariah nia ces faits, ce qui fit réaliser à Nat que c’était évident vu Cade était plus agressif. Finalement, l’équipage du Mynock pu se poser et rejoindre le Nid de Rawk. Quatre jours plus tard, Cade se reposait avec Deliah, pendant que Jariah jouait avec les enfants adoptifs de Nat. Lors d’une discussion sur les nouvelles jambes cybernétiques de Micah, un des enfants adoptifs de Nat dont les jambes avaient été arrachés à des esclavagistes, Nat fit remarquer que Cade avait de nouveaux tatouages qui faisaient très Sith… Ils partirent en privé à l’atelier ce qui permit à Nat de montrer le Rawk Chopped Special (un blaster) qu’il était en train de produire pour Cade. Ce dernier raconta ses récentes aventures pour sauver Marasiah Fel, les retrouvailles avec Wolf Sazen et K’Kruhk, son sauvetage sur Coruscant de Hosk Trey’lis et sa couverture chez les Sith. Nat reprocha à Cade son idiotie. Son neveu ajouta qu’il avait rencontré Morrigan Corde, ce qui intrigua le vieux Bantha. Cade précisa qu’elle était une espionne à la solde des impériaux, et que ça devait rappeler des souvenirs à Nat du temps où ce dernier était Chevalier Jedi. Nat rappela qu’il avait changé de nom quand il avait quitté l’ordre pour des raisons qui ne le regardent pas. Skywalker invita son oncle à se calmer, il était juste étonné car il pensait qu’elle était morte et qu’on ne lui avait jamais parlé d’elle. Nat pensait également à sa mort. Il raconta à son neveu la rencontre de ses parents en mission et leur mariage en secret, mais également comment Cade fut emmené sur Ossus. A cet instant, un des enfants de Nat appela tout le monde à venir regarder un holovid. L’Empire de Krayt venait d’effectuer le Génocide de Dac. De plus, l’holovid diffusa l’avis de recherche de Cade, considéré comme un terroriste. Cade décida de partir et révéla son identité de Cade Skywalker (les enfants ne connaissaient pas l’ascendance familiale de Cade et Nat). Droo, la femme de Nat, rappela que Cade était ici chez lui, mais lui demanda comment il a pu attirer au Nid de Rawk ce genre d’ennuis. Cade répondit qu’il ne savait pas vraiment, n’ayant pas réfléchi et se pensant libre. Les enfants de Nat prirent la défense de Cade, rappelant qu’ils pourraient avoir un plan. Nat tacla Cade, lui disant que ses plans étaient toujours de fuir… Cette réflexion frustra Cade, lui rappelant qu’il n’avait pas le droit de dire de telles choses. Nat se mit en colère, criant ses quatre vérités à Cade. Selon lui, il fonçait toujours tête baissée sans le moindre plan ou une moitié de plan, et qu’il allait devoir réfléchir avant de faire n’importe quoi. Cade frappa alors son oncle, qui répliqua de même. Après cette altercation, Nat décida de mettre en place une défense. Plus tard, Cade dormait avec Deliah Blue quand il se réveilla en sursaut. Deliah lui demanda ce qu’il se passait mais il l’embrassa, puis partit sur le Mynock. Dans son vaisseau, il trouva un de ses bâtons de la mort mais le fantôme de Luke Skywalker apparut, lui demandant s’il allait reprendre sa drogue. Cade répondit positivement, prétextant qu’il avait trop de choses en tête et qu’il voulait se détendre pour dormir.

Luke tenta de convaincre son descendant qu’il y avait d’autres manières de s’éclaircir l’esprit, notamment la méditation. Cade répondit qu’il avait aussi appris des méthodes Sith sur le sujet et qu’il devrait peut-être essayer. Kol Skywalker apparut pour avertir son fils que ces méthodes ne pouvaient que mener au côté Obscur. Cade rappela que c’était lui qui était apparu dans le Temple Sith pour briser des choses via la Force et que c’était incohérent de considérer ça comme amenant à la lumière. Kol expliqua que cette technique n’était censée être utilisée que comme un outil, et pour se défendre seulement. Cade rétorqua que s’il ne voulait pas qu’il se serve de cette technique, il ne fallait pas la montrer. De plus, Cade trouvait absurde que son père disparaisse de sa vie pendant sept ans et qu’il revienne ensuite lui dicter sa conduite. Kol répondit que c’était la colère de Cade qui l’avait tenu à distance, et que sa colère envers la galaxie bloquait le bien que ses dons pouvaient lui permettre d’accomplir. Luke ajouta que des évènements terribles se préparaient, des éléments qui le concernaient. Cade dit qu’il voulait y échapper pour une nuit et retira le bouchon de la fiole. Ensuite, il consomma son bâton de la mort. Il sortit de son vaisseau, heureux d’avoir fait se taire les Jedi, puis reçu un coup de pied. Une personne masquée affirma que les Sith proposaient une prime énorme et lui demanda pourquoi. Bantha arriva, armé d’un blaster, pour repousser l’intrus. L’inconnu utilisa la Force pour jeter un objet à Nat, ajoutant qu’il faisait honneur à sa réputation. Bantha repoussa l’objet et se demanda si c’était une Sith, ce que l’inconnu réfuta être. Cade utilisa le transfert sombre sur lui-même et frôla le Côté Obscur. Soudain, l’intrus pointa Bantha d’un sabre laser à lame jaune. Expérimenté, Nat arriva à contrer son adversaire et parvint à récupérer le sabre laser. L’inconnu retira son masque, révélant son identité : il s’agissait d’Azlyn Rae, ancienne apprentie Jedi et amie d’enfance de Cade. Elle les informa qu’elle suivait Cade depuis Socorro. Cade lui serra la main et l’aida à se relever. A l’intérieur du Nid de Rawk, Azlyn raconta son passé depuis l’attaque d’Ossus comme chasseuse de tête, puis sa poursuite de Cade après l’attaque du Temple Sith de Coruscant. Jalouse, Deliah voulut éloigner Cade afin de lui permettre de dormir mais les senseurs longue distance repérèrent un croiseur stellaire impérial. Aussitôt, Bantha ordonna à Cade de partir se cacher. Plus tard, les impériaux interrogèrent Bantha avec violence, lui demandant comment il s’était débarrassé du Soleil Noir avec un aide extérieure. Azlyn prétendit être cette fameuse aide, cependant, le marquage n’était pas celui qu’avaient décrit les raideurs. Azlyn tenta de leur mentir, mais fut frappée par l’officier. Cade sentit ce qui arrivait à Azlyn, ce qui le rendit furieux. Deliah le retint, lui rappelant que cela ferait tuer tout le monde. Cade était encore proche du Côté Obscur, souhaitant la mort de ses ennemis. L’officier menaça de tuer les enfants de Bantha pour faire parler les adultes, mais Azlyn utilisa la Force pour le convaincre que ceux qu’il cherchait ne se trouvaient pas là. Deux heures plus tard, après le départ des impériaux, Cade se préparait à partir quand Nat lui donna le Rawk Chopped Special. Il lui enseigna qu’il pouvait bien se perde dans la galaxie, à condition de faire de grands sacrifices comme changer de nom, de vaisseau et de ne plus jamais servir la Force. Cependant, Cade refusait de “survivre”, il voulait “vivre”. Et pour ça, il avait un plan : tuer Krayt. Cade avait vu à quel point Krayt était malade, et les dissensions présentes dans l’Ordre Sith. Si Krayt mourrait, il n’aurait pas d’héritier et selon lui, les Sith seraient trop occupés à s’entre-tuer pour s’intéresser à Cade. Il décida de chercher des alliés, mais n’avait pas confiance ni en Roan Fel, ni en Gar Stazi, l’amiral de l’Alliance Galactique. Alors, Bantha révéla que les Jedi survivants d’Ossus étaient réunis dans un temple caché.

Ahnah, Micah, Skeeto… Je m’appelle Cade Skywalker. Je suis recherché. Je pensais qu’on ne risquait rien ici… Et vous non plus. J’ai été totalement Stoopa.
– Cade Skywalker révélant son identité aux enfants adoptifs de Nat Skywalker.

Cade aux côtés de Nat Skywalker.
(image extraite de “Legacy 24 – Loyalties, Part 2“)

IX – Le Temple de Taivas :

Nat Skywalker, ne pouvant révéler l’emplacement du temple, pas même à Cade, pilota lui-même le Mynock jusqu’à Taivas, une planète du système Zhar. Une fois que le vaisseau eut atterri dans le hangar du temple, ils furent accueillis par Shado Vao et Wolf Sazen. Peu de temps après, les Chevaliers Impériaux Marasiah Fel, Antares Draco et Ganner Krieg arrivèrent également sur Taivas. Cade les insulta et enragea qu’ils les aient suivis, mettant en péril son vaisseau et son équipage. Il engagea le combat contre les Chevaliers Impériaux, en commençant par croiser le fer avec Antares Draco. Plus tard pendant durant l’affrontement, il propulsa Ganner Krieg sur Antares Draco et en fut satisfait. Marasiah le confronta, expliquant qu’ils étaient en mission de paix. Wolf Sazen leur demanda de prouver leurs dires, en posant leurs sabres laser et en révélant comment ils avaient découvert le sanctuaire. Mais Cade comprit qui les avait amenés : son ancienne camarade, Azlyn Rae. Il lui hurla dessus, furieux qu’elle se soit servie de lui. Il lui demanda combien de crédits elle avait reçu pour cette trahison. La Princesse Marasiah répondit que c’était le devoir d’Azlyn, étant donnée qu’elle était devenue Chevalier Impérial. Sa mission avait été de le localiser et de le convaincre de revenir sur Bastion. Marasiah la plaça donc sous le couvert du sauf-conduit pour cette mission diplomatique. Cade les insulta d’espions et commença à devenir violent, mais fut cependant retenu par Shado Vao et Bantha. Marasiah Fel était venue au nom de son père, afin de discuter d’une possible alliance entre l’Empire-en-Exil et les Jedi du temple caché. Ils décidèrent de laisser le Conseil Jedi décider de la mesure à prendre. Le soir, Cade fut invité avec Bantha et la délégation impériale, à se rendre auprès du Conseil Jedi. Cependant, son équipage devrait rester dehors sous escorte. Jariah, toujours haineux envers les Jedi, supportait mal de rester dehors, mais Cade lui demanda de faire un effort. Ce dernier comparut devant le Conseil Jedi, formé de K’Kruhk, T’ra Saa et la Chadra-Fan Tili Qua. Cade commença la réunion en complimentant le temple, mais tacla les Chevaliers Impériaux. T’ra Saa rappela que c’était au Conseil de décider de ce qu’il convenait de faire sur la question des impériaux. Marasiah rappela les faits précédents la guerre, comme le traité d’Anaxes et les actions de Roan Fel pour sauver les Jedi ainsi que la récente initiative de Gar Stazi de créer une alliance entre l’Empire-en-Exil et les restes de l’Alliance Galactique. T’ra Saa sentit la sincérité dans le discours de Marasiah, mais ne pensait pas les Jedi suffisamment nombreux pour pouvoir s’opposer aux Sith. Cade ironisa sur le fait que ce n’était pas une bonne idée de se cacher. Puis il révéla l’identité de Krayt à toutes les personnes présentes, son nom, son passé de Jedi et son état de santé critique. T’ra Saa n’arrivait pas à croire qu’A’Sharad était devenu Darth Krayt, mais K’Kruhk rappela que ce Jedi avait toujours eut de l’ombre en lui. Cade expliqua que son observation de l’Ordre Sith lui permettait d’affirmer que si Krayt mourrait, l’Ordre s’entredéchirerait. Il proposa de créer un “escadron de la Mort”, chargé d’assassiner Krayt pour renverser la situation. Maître Saa fut choquée de cette idée, car les Jedi respectaient la vie, même les Sith, et qu’ils ne pouvaient pas décider délibérément de tuer. Cade rappela le Génocide de Dac, afin de prouver les horreurs que commettait Krayt. Il révéla également au Conseil que Krayt désirait fortement obtenir ses talents de guérison, via le Transfert Sombre.

Il ajouta que la Force voulait peut-être que les Jedi mettent fin à la vie de Krayt, ce monstre qui faisait jadis parti des Jedi. T’ra Saa mit fin à la réunion du Conseil pour méditer sur ce qu’ils avaient appris et sur les propositions données. Tandis que Shado Vao et Wolf Sazen étaient inquiets par les idées de Cade, les Chevaliers Impériaux étaient séduits et voulaient mettre à exécution ce plan avec Cade, que ce soit pour l’honneur ou pour l’argent. A l’intérieur du Mynock, Cade se détendit en se posant sur un canapé et en buvant une boisson. Deliah lui partagea ses pensées sur la mission d’assassinat, elle qui pensait qu’il s’agissait d’une mission suicide. Eux-mêmes n’avaient jamais pratiqué d’assassinats, après tout. Deliah essaya de comprendre pourquoi Cade voulait autant jouer au héros, et il lui répondit que Krayt ne le lâcherait jamais. Il ne pourrait jamais être libre, et il ne voulait pas vivre comme ça. Il partit dehors à la recherche de Jariah, où il croisa Shado Vao à bord d’un speeder. Vao lui indiqua que Jariah parlait avec le maître Jedi Rasi Tuum, puis proposa une balade à Cade, qui accepta. Là, Shado témoigna ses doutes actuels sur Cade depuis son entraînement avec les Sith. Le Twi’lek arrêta le véhicule, ce qui poussa Cade à sortir une plaisanterie sur la sœur de Shado. Celui-ci le propulsa au sol avec la Force, puis sortit son sabre laser. Il défia Cade en duel, pour lui prouver qu’il s’était enfoncé dans le Côté Obscur plus loin qu’il ne le pensait. Skywalker dégaina son sabre à son tour, accepta le duel, mais rappela que Shado en était l’instigateur. Après quelques enchaînements, Shado parvint à mettre Cade à terre, mais ce dernier dévoila le Point de Rupture apprit par son père, renversant la situation. Shado demanda s’il ne pensait pas que le Côté Obscur le contrôlait, après avoir utilisé comme une arme, et avec colère, un pouvoir qui servait à guérir. Cade répliqua qu’il avait choisi ses actions et qu’il avait choisi de ne pas le tuer, gardant toujours le Côté Obscur sous contrôle. Finalement, ils retournèrent au temple et furent accueillis par Wolf Sazen. Ayant un puissant lien dans la Force avec ses apprentis, le maître Jedi avait ressenti ce qui s’était passé. Il demanda à Cade de promettre de ne jamais se servir de ce qu’il avait appris chez les Sith, mais Cade refusa. Après tout, il n’était ni un Sith, ni un Jedi. Pour lui, la Force était un outil et le Côté Obscur avait son utilité. Plus tard, le conseil informa Cade et les Chevaliers Impériaux qu’ils acceptaient de considérer la proposition d’alliance mais qu’ils ne soutiendraient pas l’assassinat de Krayt, car ils voulaient laisser la Force agir. Cade fut outré de cette décision, demandant combien de monde Krayt devrait détruire avant que les Jedi n’agissent. K’Kruhk répondit qu’il avait lu ses pensées, et qu’il se souciait peu des innocents tués. En vérité, Cade voulait venger le meurtre de son père. T’ra Saa rappela que l’assassinat était la voie du Côté Obscur, pas celle que devaient suivre les Jedi. Peu après, à bord du Mynock, Jariah demanda s’ils attaqueraient tout de même Krayt. Bantha refusa d’y prendre part, désireux de retrouver sa femme sur Kiffu. Deliah demanda à Cade pourquoi les Chevaliers Impériaux avaient rangés leurs chasseurs dans la soute. R2 leur avait ouvert la porte, car les Chevaliers Impériaux soutenaient la tentative d’assassinat de Cade. Ils avaient pour mission d’aider pendant que Marasiah Fel poursuivait sa mission diplomatique. Cade accepta leur aide, puis Shado Vao se joignit à eux pour empêcher Cade de sombrer du côté Obscur. Ensuite, ils décollèrent à bord du Mynock et quittèrent Taivas.

Pourquoi pas la leur donner ? Les Jedi n’ont pas besoin d’attendre pour lever une armée. Les Sith peuvent être vaincus et leur domination brisée par une poignée de chevaliers Jedi. C’est pour ça que je suis là.”
– Cade Skywalker devant le Conseil Jedi.

X – La rencontre avec Celeste Morne :

Plus tard, Cade et ses compagnons se retrouvèrent dans le Noyau Profond de la galaxie. Le plane de Cade consistait à se diriger vers la planète, Had Abbadon afin de tendre un piège à Krayt et le tuer sur place. Au cours du voyage en hyperespace, Cade passa un temps à méditer dans ses quartiers, afin de résister à la tentation d’un bâton de la mort qu’il avait placé devant. Il essaya également de trouver les forces qui lui permettraient d’affronter la tâche qui lui incombait. Devant sa porte, Azlyn Rae se tenait accroupie, et tentait de s’excuser pour sa trahison, en expliquant son passé suite au Massacre d’Ossus. Cade allait céder au bâton de la mort quand il reçut une vision de la Force d’une jeune femme aux cheveux noirs, avec un talisman doré autour du cou. Le Mynock se stoppa net dans l’hyperespace, victime d’un champ interdicteur émanant d’un croiseur impérial. Cade sortit de ses appartements et demanda à Azlyn si elle était la cause de l’immobilisation du Mynock, ce qu’elle nia évidemment. Ensuite, il lui ordonna d’arrêter de trainer devant sa porte. Elle tenta de s’expliquer mais Cade resta hermétique, en raison de sa trahison. Alors, il fut appelé sur le pont du Mynock, où Jariah et Deliah n’arrivaient pas à s’en sortir. Cade s’assit au poste de pilote et chargea les autres de préparer les armes. Antares Draco leur fit remarquer qu’aucun chasseur de classe Predator ne venaient à leur rencontre et que le croiseur était endommagé de l’intérieur. Dans la Force, Shado Vao perçut des formes de vie à l’intérieur. Cade sentit un utilisateur de la Force, qu’il n’arrivait pas à percevoir comme un Jedi ou Sith. A l’intérieur du hangar, ils ne trouvèrent qu’un vieux vaisseau. Cade ordonna à Jariah et Deliah de réparer le moteur de l’hyperdrive, pendant que les autres partiraient en inspection pour trouver les personnes ayant actionné le rayon tracteur. Draco et Krieg furent chargés d’arpenter les couloirs autour du hangar, tandis que Cade et les autres sécurisaient la zone. Au bout d’un moment, ils trouvèrent de vieux os, et Cade demanda à Shado ce qu’il en pensait. C’était un crâne de rakghoul, des créatures mutantes créés par les Sith, mais ils n’en avaient pas conscience. Ils estimèrent que le vaisseau était d’âge de plus d’une centaine d’années. Shado eut le même sentiment qu’en présence des Sith, et Cade également. Les Chevaliers Impériaux trouvèrent également des os et Krieg affirma qu’il y avait de l’obscurité dans ce vaisseau. Cade donna rendez-vous au niveau trois, afin de trouver les signes de vie qu’il a senti. En ouvrant une porte, le groupe de Cade fut attaqué par trois rakghouls. Le combat tournait en leur défaveur lorsqu’une femme Jedi, celle que Cade avait vu dans sa vision, ordonna aux rakghouls de reculer. Il semblait que Cade et la Jedi s’étaient senti mutuellement, laquelle s’excusa pour cette attaque. Cependant, Cade et Azlyn avaient été mordus et griffés par les rakghouls. Alors, elle décida de séparer les compagnons. Shado et Jariah furent expulsés avec la Force derrière une porte, que la Jedi verrouilla, et se retrouvèrent avec les rakghouls. Cade et Azlyn avaient aussi été propulsés avec la Force dans une cellule que la Jedi verrouilla via des faisceaux lasers. Cade souhaita connaitre l’identité de cette femme, laquelle révélà se nommer Celeste Morne, une Jedi au service de la République. Elle sentit que la Force était puissante en eux et leur demanda s’ils étaient des Jedi également. Cade nia, mais Azlyn déclara qu’ils avaient été apprentis autrefois, mais qu’elle était devenue Chevalier Impérial au service de l’Empereur. Celeste Morne avait entendu parler d’un nouvel empire dans les registres du vaisseau nommé Soleil d’Acier.

Cependant, elle leur annonça qu’ils seraient transformés en rakghouls d’ici quelques heures. Cade était furieux et refusait d’entendre la vérité et lui lança qu’elle sentait trop le Sith pour une Jedi. Celeste répondit que le Côté Obscur qu’il avait senti en elle provenait du talisman qu’elle portait autour du cou. En effet, elle était liée à un seigneur Sith du nom de Karness Muur, depuis maintenant 4000 ans. Elle ajouta qu’elle ressentait aussi de l’obscurité en Cade, raison pour laquelle ils s’étaient senti dans la Force. Cade mentionner son plan pour assassiner Darth Krayt, mais Celeste resta impassible, persuadé qu’il perdrait sa conscience dans quelques heures. Elle promit de rester avec eux, mais aussi de les tuer au moment où la mutation agirait. Celeste tenta de continuer à faire la discussion, lorsqu’elle comprit que Cade était un Skywalker, et fit le lien avec Luke Skywalker. Elle avait rencontré ce Jedi lors entre la destruction de l’Etoile de la Mort et la bataille de Hoth. Toutefois, Cade, quelque peu agacé, nia leur filiation. Elle ne l’écouta pas et révéla des brides de son passé avec Zayne Carrick et Luke Skywalker, son enfermement dans l’oubliette de Dreypa afin de rester isolée de la galaxie le temps que Zayne Carrick lui trouve un guérisseur, et son réveil par Darth Vader peu après l’instauration de l’Ordre Nouveau par Palpatine. Depuis, Celeste luttait afin de ne pas laisser le contrôle de son corps à Karness Muur, dont l’esprit était contenu dans le talisman. Elle expliqua aussi ce qu’étaient les rakghouls, comment elle les avait créé via le talisman, à partir d’individus de la galaxie, bien qu’elle ne pouvait pas le faire sur certains non-humains et les individus puissants dans la Force. Les rakghouls étaient au départ une création magique de Karness Muur, leurs morsures et griffures diffusant l’infection et transformant en rakghoul même les individus puissants dans la Force. Céleste avait pris le contrôle du vaisseau dix ans auparavant et avait ressenti le besoin de l’explorer. Mais Celeste avait compris que c’était la volonté de Muur, qui souhaitait dominer la galaxie via son armée de rakghouls. Celeste avait donc fui dans le Noyau Profond pour protéger la galaxie. Quand elle avait pris le contrôle du vaisseau, elle pensait qu’il s’agissait du même empire que Vader, donc avait créé une armée de rakghouls à partir de l’équipage. La nourriture manquant, les rakghouls devinrent cannibales, ce qui expliquait leur petit nombre. Cade demanda pourquoi elle n’enterrait pas ce talisman quelque part. Elle refusait cette idée, de peur que quelqu’un de faible le trouve. Azlyn commença à sentir des changements dans son corps. Aussitôt, Celeste alluma la lame dorée de son sabre laser. Ensuite, Cade ressentit aussi les mutations arriver. Néanmoins, la peste rakghoul restait une maladie. Cade utilisa son pouvoir de guérison sur lui et Azlyn, quitte à faire encore quelques pas dans le Côté Obscur. Ils eurent alors une vision de leur enfance passée ensemble, ce qui permit à Cade de se calmer. Céleste ressentit à quel point la Force était intense en ce moment. L’esprit de Muur affirma à sa gardienne que c’était le Côté Obscur qui était à l’œuvre, mais Celeste ressentit que Cade luttait contre le mal. Après avoir vaincu les rakghouls, les Chevaliers Impériaux et les autres compagnons de Cade réussirent à ouvrir la porte et retrouver Cade et Azlyn. Epuisé, Deliah et Azlyn aidèrent Cade à se tenir debout. Celeste fut très impressionnée par les capacités de Cade, son sens du devoir et sa loyauté envers ses amis. Alors, le groupe reprit la route vers Had Abbadon, accompagné d’un nouvel allié.

Cade Skywalker et Azlyn Rae luttent contre les rakghouls.
(image extraite de “Legacy 29 – Vector, Part 10“)

XI – Assaut sur Had Abbadon :

Le Mynock arriva sur Had Abbadon, alors occupée par une garnison impériale. Le groupe décida d’attaquer la base en envoyant une diversion : Shado Vao devait être poursuivi dans un Twintail par les Chevaliers Impériaux dans leurs chasseurs de classe Predator. A porté de la base, les Predator tirèrent sur les pilotes impériaux par surprise. Jariah pilota le Mynock afin de permettre à Cade, Celeste et Azlyn de faire une entrée fracassante à travers la fenêtre du bâtiment de la garnison. Ils furent accueillis par plusieurs stormtroopers et un Sith Devaronien, Darth Reave, qui était un imprévu. Alors, Celeste Morne transforma les stormtroopers en rakghouls. Cade combattait le Reave, mais utilisa très vite la Force pour le propulser au milieu des rakghouls. Toutefois, le Sith parvint à les repousser, puis s’enfuit, non sans avoir été griffé à de multiples reprises. Cade demanda aux rakghouls de le poursuivre, mais Celeste leur ordonna de ne pas le faire. Cade ne comprenait pas le choix de Celeste, car Reave allait prévenir Krayt de leur attaque. Mais c’était exactement ce que Celeste souhaitait en vérité. Cade rappela que ce n’était pas le plan qu’il avait prévu, mais Celeste lui répondit qu’elle n’aimait pas son plan. Cade affirma qu’il connaissait très bien Krayt, cependant, la Jedi connaissait parfaitement les Sith de manière générale. Cade fut donc contraint de suivre le plan de Celeste. Plus tard, Azlyn Rae tenta de rentrer dans la chambre de Celeste Morne, blaster à la main, mais fut interrompue par Cade. Elle voulait tuer la Jedi à cause du talisman. Cade s’amusa de la situation, et lui demanda si elle croyait vraiment pouvoir tuer Celeste avec un blaster, ou même un sabre laser. De plus, il ne trouvait “pas très Jedi” le fait de tuer quelqu’un de sang-froid. Soudain, Azlyn tenta d’asséner un coup de pied à Skywalker, mais ce dernier le contra sans mal de sa main droite. Ils s’affrontèrent au sabre laser, mais Cade la calma en lui rappelant leur apprentissage et leur premier baiser. Il poursuivit en l’embrassant, lui demandant d’écouter ses sentiments. Azlyn avoua avoir toujours aimé Cade, même si après le massacre et sa disparition, elle le pensait mort. Quand elle l’avait retrouvé au Nid de Rawk, elle pensait que ses sentiments avaient disparu, mais son sauvetage à bord du Soleil d’Acier lui avait prouvé le contraire. Cade l’embrassa à nouveau, et lui dis qu’il avait été forcé d’oublier beaucoup de choses aussi. Ensuite, ils partirent dans les quartiers du commandant impérial et y restèrent un certain temps ensemble. Ils enlevèrent une grande partie de leurs vêtements et parlèrent de leur passé, comme la fois où ils avaient mis des gullipuds vivants dans les bottes de maître Wolf Sazen. Alors que Cade embrassait le cou d’Azlyn, cette dernière se mit à entendre une voix dans sa tête.

Cade la prit dans ses bras et avoua l’entendre aussi, depuis la présence de Celeste Morne à bord du Mynock. Il était temps qu’il ait une discussion avec la Jedi, donc il partit en direction de sa chambre et frappa à la porte. Il fut accueilli par Celeste, assise sur un siège, un rakghoul à ses côtés. Cade lui annonça que Muur jouaient avec leurs esprits et lui demanda de le stopper. Si elle n’était pas prête à le faire taire, Cade allait la jeter dans une fusée dans un trou noir du Noyau Profond. Celeste se demanda pourquoi Muur ne s’en était pas encore pris à Cade, qu’elle jugeait comme étant son genre. Cade répondit qu’il le sentait et que ça l’amusait. Celeste, les yeux rouges et pleine de rage, le traita d’insolent et se rapprocha de Cade. L’esprit de Muur riait face à ce spectacle, mais Cade repoussa Celeste avec la Force, puis frappa les rakghouls de son sabre laser. Celeste ordonna à ses créatures de stopper et de reculer, surprise de constater à quel point Cade avait mis Muur en colère. Il voulait trouver un hôte, il avait notamment tenté de séduire Shado Vao un peu plus tôt. Muur savait que Celeste était trop forte pour lui et révéla que sa survie depuis l’époque de la Rébellion sans être enfermée dans l’oubliette de Dreypa venait du fait qu’elle avait appris à se servir du pouvoir de Muur pour prolonger son espérance de vie. Elle rappela qu’elle était la prison de Muur, mais cela n’intéressait nullement Cade. Il lui rappela que la proposition du trou noir était toujours valide. Sur Coruscant, le plan de Celeste fut un succès. Le Sith était revenu face à Krayt et avait révélé la présence de Cade, mais également la transformation en rakghoul des impériaux, avant de se transformer lui-même en rakghoul et d’être tué par Darth Stryfe. Krayt reçut un appel de Céleste Morne, contrôlée par Karness Muur. Il voulait avoir un entretien avec le seigneur Sith. Pour allécher le Seigneur Noir, il présenta Cade Skywalker, prisonnier. Cependant, Krayt lança qu’il n’était pas intéressé par Skywalker. Karness répondit qu’il pouvait donc le tuer et utilisa la foudre Sith sur Cade. Cependant, Krayt lui ordonna de stopper son action. Muur lui ordonna de venir sur Had Abbadon, seul, ou Skywalker et lui mourraientt. Mais s’il venait bel et bien seul, il promettait de l’aider à guérir grâce à ses talents du Côté Obscur. Le Seigneur Sith, intrigué par cette offre, partit donc vers Had Abbadon.

Qu’est-ce qui te fait croire que tu peux affronter ce qui se trouve derrière cette porte avec un pistolaser… Ou même un sabre laser ? Par ailleurs tuer quelqu’un de sang-froid… Ce n’est pas un acte de Jedi.
– Cade Skywalker à Azlyn Rae, lorsqu’elle voulut détruire le talisman de Muur.

Cade fait “prisonnier” par Celeste Morne, en vue de l’arrivée de Krayt.
(image extraite de “Legacy 30 – Vector, Part 11“)

XII – La défaite des Seigneurs Sith :

Krayt se rendit sur Had Abbadon et rejoignit Muur, accompagnée de Talon, Maladi et Stryfe. Celeste fut contrariée, mais Krayt déclara qu’il avait besoin de lui. Karness Muur lui reconnut qu’il n’était pas stupide, bien que lâche. Krayt demanda où se trouvaient les acolytes de Skywalker et Muur prétendit les avoir tués. Il proposa une alliance, à condition que Krayt ne tue Morne. En échange, Muur promettait de le guérir et ensemble, ils pourraient dominer la galaxie. Krayt demanda une preuve qu’il était capable de le guérir. Aussitôt, Muur proposa en toute bonne foi d’entamer le processus de guérison. Krayt ordonna à Darth Talon d’emmener Cade à bord de leur vaisseau, tandis que Muur commençait à utiliser la Force. Muur dit sentir les graines Vong dans le corps de Krayt. Lorsqu’il commença à guérir le Seigneur Noir, Krayt sembla souffrir. Stryfe voulut intervenir, mais Krayt lui ordonna de rester à sa place. Talon, également distraite par Muur, vit à peine Cade se libérer de ses liens, saisir son sabre, et l’attaquer. En un instant, le piège se referma sur les Sith : Antares Draco, Ganner Krieg, Azlyn Rae et Shado Vao, qui se tenaient en embuscade dissimulés dans la Force, attaquèrent les Sith. Au même moment, Celeste reprit le contrôle de son corps et s’attaqua à Krayt. Le Seigneur Sith était convaincu du pouvoir de guérison de Muur et ordonna à Celeste de dire à son maitre que le marché était conclu. Sans répondre, Celeste appela les rakghouls à l’attaque contre Krayt. Stryfe s’attaqua aux rakghouls pour aider son maître tandis que Maladi affrontait Shado Vao. Cade et Talon échangèrent quelques paroles pendant leur duel, au sujet de leur relation au Temple. La Twi’lek tenta de lui faire reconnaître la présence de toutes ses émotions négatives, comme la colère, la haine et le désir. Cade ne voulait pas le reconnaître, la traitant furieusement de menteuse. Talon affirma que sa guérison par Cade dans le Temple Sith avait créé un lien entre eux et qu’elle sentait toujours la colère en lui, contre son père, contre les Jedi, contre les Sith, mais aussi contre lui-même. Elle sentait le désir du côté Obscur en lui. Cade arriva à mettre fin au duel en la projetant avec la Force contre une infrastructure. Les Chevaliers Impériaux se mirent à se disputer sur le champ de bataille, car ils étaient chargés de récupérer le talisman de Muur pour Roan Fel, mais Azlyn refusa, rappelant qu’il était corrompu. Finalement, Antares Draco s’attaqua à Celeste, mais Karness Muur prit le contrôle de son corps et le vainquit. Krayt parvint à se débarrasser des rakghouls, puis chargea vers Celeste, toujours contrôlée par Muur. Krayt voulait en finir avec l’ancien Seigneur Sith, qui pensait avoir été attaqué par lui. Muur se défendit et expliquant que c’était Celeste qui l’avait trahi. Muur avait toujours besoin de Krayt, mais était prêt à le tuer. Il décida d’envoyer les rakghouls sur Cade et ses compagnons.

Lorsque Cade s’attaqua à Stryfe, ce dernier lui flanqua un violent coup de pied qu’il parvint à parer, avant que Jariah ne bombarde le Sith d’explosifs. De son côté, Céleste reprit le contrôle de son corps et continua d’affronter Krayt. Il fut rejoint par Darth Maladi puis utilisèrent ensemble la Foudre Sith sur Céleste, qui résista comme elle put. Muur tenta de la corrompre à nouveau, mais elle s’y refusa. Cade et Azlyn affrontèrent les rakghouls, jusqu’à qu’Azlyn ne trouve une entrée pour y attaquer Krayt. Celeste n’arrivait plus à résister face à la puissance de Krayt, qui lui proposa de devenir son acolyte pour maîtriser Muur. Karness Muur reprit le contrôle du corps de Morne, indigné que Krayt se prétende être le Côté Obscur. Muur rappela qu’il avait participé à la création des Sith en 6900 BBY, et refusait d’entendre de telles paroles. Krayt rétorqua qu’il avait quant à lui créé son propre ordre Sith. Azlyn Rae parvint à s’approcher de Krayt et le frappa au torse par derrière. Muur se servit alors de la Foudre Sith pour réduire Krayt à néant, mais Azlyn fut fortement touchée au passage. Le bâtiment de la garnison impériale se trouvant sur un plateau surélevé, Muur projeta Krayt avec la Force par-dessus la falaise. Cade traita Celeste de sorcière manipulatrice pour avoir tué Azlyn. La Jedi reprit le contrôle de son corps et se défendit, rappelant qu’attaquer Krayt comportait des risques. Selon elle, Azlyn avait choisi son destin lorsqu’elle s’était attaquée à Krayt. Il pouvait continuer à se leurrer, elle avait quant à elle acceptée qu’elle devrait tenir enfermer Muur à jamais. Cependant, elle comprenait qu’elle commençait à perdre le contrôle. Elle déclara qu’elle n’avait jamais rencontré quelqu’un comme Cade, avançant en bordure du Côté Obscur, mais ne ressentant pas l’appel du talisman. Celeste pensa que Zayne avait donc bien envoyé quelqu’un pour la guérir. Pour cela, elle devait mourir pour emporter Muur dans la mort. Cade accepta son sacrifice et plongea son sabre laser dans sa poitrine. Une fois le talisman enlevé, le corps de Celeste Morne se décomposa, ne devenant que poussière. Cade attacha le talisman de Karness Muur à son bras gauche, au plus grand plaisir de Muur qui tenta de prendre immédiatement le contrôle de son corps. Cade reprit instantanément le contrôle, déclarant qu’il était tombé dans le même piège que tous les autres Sith. Le talisman était loin d’être parfait et il n’avait qu’à utiliser la Force pour en voir toutes ses fissures. Cade utilisa le Point de Rupture pour détruire le talisman, anéantissant ainsi l’esprit de Muur. Jariah invita Cade à venir auprès d’Azlyn, qui avait survécu. Aussitôt, il utilisa à nouveau le Transfert Sombre pour la guérir. Shado et Jariah lui demandèrent d’arrêter, convaincus qu’il devait la laisser retourner à la Force maintenant que son corps était brisé. Toutefois, Cade ne les écouta pas le moins du monde et resta persuadé qu’il devait la guérir. Durant l’opération, ses yeux prirent la teinte du Côté Obscur. Il décida de continuer à utiliser son pouvoir jusqu’à qu’ils trouvent une baie médicale. Cade déclara qu’ils partaient sur Kiffex pour retrouver Droo, la femme de son oncle Bantha. Ganner Krieg souhaita partir avec eux car il aimait Azlyn, mais Cade les voyaient à présent comme des traitres, car ils avaient essayé de prendre le talisman. A ces mots, Krieg sortit son sabre laser et manifesta son envie de l’amener sur Bastion. Shado les stoppa avec la Force et rappela qu’elle avait été une Jedi avant de devenir Chevalier Impérial. Le Mynock décolla donc sans les deux Chevaliers Impériaux. Plus tard, Wyyrlok arriva sur Had Abbadon et reprit le corps de Krayt pour l’emmener sur Korriban.

Je sais une chose sur ton ami… quoi qu’il veuille, Cade Skywalker ne cherche pas le pouvoir. Il le fuit.
– Céleste Morne à Shado Vao.

Cade Skywalker momentanément possédé par l’esprit de Karness Muur.
(image extraite de “Legacy 31 – Vector, Part 12“)

XIII – Le sauvetage d’Azlyn Rae :

Lorsque le Mynock arriva sur Kiffex, il fut pris dans une les tempêtes qui empêchaient Kiffu et Kiffex de rapprocher leurs orbites. Cade maintint Azlyn en vie via son pouvoir pendant tout le voyage. Elle reprit connaissance et demanda ce qu’il en était de Krayt. Cade lui répondit qu’il était mort, ce qui provoqua un soulagement chez Azlyn, convaincue que la galaxie avait été sauvée. Elle demanda à Cade de la laisser mourir elle aussi, la mort ne lui faisant nullement peur. Mais il fallait qu’elle s’accroche, car il n’était pas prêt à la perdre une seconde fois. Jariah parvint à sortir le vaisseau de la tempête et l’amena jusqu’à la ferme de Bantha. Dès que le vaisseau fut posé, Cade sortit avec Azlyn, puis appela Bantha et Droo, qui arrivèrent vite à leur rencontre avec un brancard. Cade était très proche du Côté Obscur, ce qui se vit via ses yeux qui virèrent à l’orange. Cade posa Azlyn dans le brancard, puis Bantha demanda à Shado si les yeux de Cade prenaient souvent cette teinte orangée. Le Twi’lek répondit que cela arrivait bien trop souvent à son goût. Droo s’approcha de Cade pour lui demander si Azlyn acceptait d’être soignée, afin d’assurer une coopération maximale entre elle et le Chevalier Impérial. Cade, sous l’emprise du Côté Obscur, répliqua que personne ne souhaitait mourir. Droo, Bantha et Shado prirent Azlyn puis Cade se mit à genou, implorant Bantha de la sauver, qui le lui promit. Jariah vint prendre Cade par le bras afin de le soutenir, mais il s’endormit instantanément, épuisé. Dans son sommeil, Cade revit certains moments passés avec Azlyn, depuis leurs retrouvailles jusqu’au moment où Azlyn fut prise pour cible par la foudre de Céleste Morne, contrôlée par Karness Muur. Il vit également Darth Krayt, en proie à la foudre Sith, demandant à être guéri. Il se réveilla dans les bras de Deliah. Une nuit entière s’était passée et Azlyn n’était toujours pas dans un meilleur état. Alors, il se leva et partit leur prêter main forte. Deliah s’y opposa, voyant Cade déjà au bout de ses forces. Cade lui demanda si elle pensait comme tout le monde, si elle pensait bel et bien que la mort d’Azlyn serait la meilleur conclusion à cette histoire. La Zeltronne le traita d’imbécile, elle lui rappela qu’elle sentait le lien qui les unissait et que cela ne la dérangeait pas. Selon elle, Azlyn faisait ressortir un aspect chez Cade qu’il ne montrait à aucune autre personne : celui qu’il aurait pu être. Cade lui reprocha tout de même d’être jalouse. Deliah se défendit, prétendant que les Zeltrons ne connaissaient pas la jalousie. Elle prenait Cade pour son capitaine, son ami et son muni. Elle ajouta que s’il touchait encore Darth Talon, elle arracherait les yeux de la Twi’lek avec une hydroclé mais qu’elle n’avait rien contre Azlyn.

Deliah partit ensuite s’occuper du Mynock pendant que Cade rejoignait Bantha et Droo, qui s’occupaient encore d’Azlyn. Cade utilisa un interphone pour demander à Bantha de le laisser entrer pour aider. Le vieil homme vint à sa rencontre et s’interposa. Cade lui demanda de se pousser mais Bantha refusa, car il avait vu les yeux de Sith qu’avait Cade lors de son arrivée et en conclut qu’il en avait assez fait. Cade était convaincu que son aide était essentiel, il conseilla à nouveau Bantha de se pousser. Bantha lui refusa à nouveau l’accès, mais il comptait tout de même tenir sa promesse. Cade décida de leur faire confiance pour le moment. Il rejoignit la salle à manger, se servit du café puis demanda à R2 d’aider Deliah à faire des réparations sur le Mynock. Cade décida de partir avec Jariah en ville pour passer un peu de temps. Ils prirent un landspeeder, puis passèrent près du Twintail de Shado Vao, qui devait retourner au temple de Taivas pour faire son rapport. Le Twi’lek demanda à son ami si Krayt était bel et bien mort. Cade n’avait plus senti la présence de Krayt une fois que Celeste l’avait balancé par-dessus la falaise. Vao demanda tout de même si Skywalker était certain ou non de sa mort. Cade en était convaincu. Ensuite, Jariah et lui se rendirent au statioport de Ven Karya. Ils firent un tour dans un bar de Spacers appelé le Pistolaser Explosé, et jouèrent au sabacc avec un Devaronien. Aux cours de leurs parties, Cade fit seize fois d’affilé l’Etalage de l’Idiot, ce qui provoqua la colère de leur adversaire qui était certain que Cade trichait. Lorsqu’ils partirent dans une ruelle derrière le bar, le Devaronien, armé d’un bout de bois et accompagné par un de ses complices, s’attaquèrent à Cade. Alors, Cade et Jariah affrontèrent les camarades du Devaronien et l’emportèrent rapidement. Vainqueur, Skywalker ordonna au Devaronien, à terre, de lui lécher les bottes. D’autres mochards vinrent affronter Jariah et Cade, mais ils furent vite stoppés par l’intervention de trois gardiens de Kiffu. Les gardiens demandèrent qui étaient les coupables du combat. Aussitôt, Cade prit le shériff par le col et affirma l’avoir déclenché. Il frappa fortement le gardien, puis s’en prit aux autres. Parmi les gardiens se trouvait une des filles de Ahnah Rawk, qui arriva à stopper Cade dans la bataille et le mit en état d’arrestation. Elle lui ordonna de se rendre, mais Cade n’y était pas prêt. Jariah se plaça entre Cade et Ahnah pour éviter que la situation de dégénère. Cade prétendit être capable de tuer Jariah et utilisa un pouvoir de la Force sur ses cheveux. Jariah tenta de raisonner Cade, de lui faire penser à la réaction de Bantha et Droo s’il osait abattre sa propre cousine.

Cade prétendit qu’elle avait choisi le camp de la loi plutôt que celui de la famille, il se demandait vraiment pourquoi Jariah la soutenait. Ce dernier répondit qu’il n’était pas du tout question de camp, mais d’empêcher Cade de faire une énorme bêtise que lui-même ne voulait pas vraiment faire. Jariah ne trouvait plus d’argument et supplia Cade de ne pas le forcer à jouer le “père la morale”. Cette expression fit sourire Cade et le détendit. Ahnah était tout de même forcée d’arrêter les deux hommes. Jariah décida de l’embrasser, puis utilisa sa technologie Vong pour l’endormir. Cade récupéra le landspeeder, il avait conscience qu’il devait partir avant qu’Ahnah ne se réveille. A son retour chez Rawk, il fut surpris par Azlyn Rae, vivante mais dans une armure intégrale… comme celle de Darth Vader. Cette armure la maintenait en vie. Cade fut étonné de la voir vivante, mais celle-ci refusait d’appeler ça “vivre” et maudit Cade, car elle avait accepté la volonté de la Force et sa mort. Elle étrangla Cade, mais celui-ci arriva à articuler qu’il ne pouvait pas la perde, il l’aimait. Elle jeta Cade sur un pilier tout en criant qu’il n’aimait personne. Cade tenta de convaincre Azlyn que l’armure était temporaire, qu’avec son pouvoir, Bantha et Droo, ils arriveraient à la guérir définitivement. Azlyn refusa de l’écouter, puisque qu’elle ne vivait que grâce au bacta qui lui était administrer tout autour d’elle via l’armure. Aussi, elle déclara toujours sentir son corps brûler à l’intérieur de l’armure et préférait mourir que de vivre comme cela. Deliah Blue pointa un blaster derrière elle et lui ordonna de relâcher Cade. Azlyn, qui n’avait rien contre elle, obtempéra. Elle exprima son désir de quitter la planète, ce que Bantha accepta. Droo reprocha à Cade son mensonge concernant Azlyn. Elle était grandement choquée, car en tant que guérisseuse, elle n’avait pas le droit de guérir quelqu’un contre son gré. Elle lui ordonna de partir et de ne jamais revenir et l’oncle Bantha laissa deux jours à Cade pour partir. Pendant que Cade réparait le Mynock, Jariah lui exprima sa tristesse. Il savait que leurs actions attireraient des ennuis à Ahnah et sa famille. Il se demanda pourquoi ils faisaient toujours du mal au vieux Bantha. Cade se maudit, car chaque fois qu’il voulait faire une chose juste, cela tournait en sa défaveur. Jariah n’arrivait pas à y croire, pour lui, Cade avait fait tout ça pour lui-même. Skywalker répliqua que personne n’avait de motifs purs, à part peut être les Sith. Il pensa à Rav et se dit que sa manière de vivre était peut-être la meilleure. Au diable la galaxie. Ils partirent consulter leur mécanicienne Zeltronne pour savoir quand ils pourraient quitter Kiffex. Cade voulait partir pour la Bordure Extérieure. Ils quittèrent vite la planète, bien que Kiffex était toujours soumise aux tempêtes.

“- C’est elle qui a choisi le camp de la loi… contre la famille, contre moi ! C’est elle qui l’a voulu ! Pourquoi t’es dans son camp ?
Son camp ? Pahh. Je t’empêche juste de faire un truc Stoupa. Un truc qu’au fond, t’as pas vraiment envie de faire.
Jariah à Cade, à propos de tuer Ahnah Rawk.

Cade Skywalker utilise le transfert sombre.
(image extraite de “Legacy Era Campaign Guide“)

XIV – La vie de pirate – le retour :

Cade, Deliah et Jariah se mirent à récupérer des cargaisons de vaisseaux impériaux attaqués par des pirates. Screeger leur servait d’espion au sein du Soleil Noir pour connaître les emplacements et les dates des raids. Lors de leur sixième opération, ils rejoignirent la route commerciale de Tiellus, voie de navigation 5709DC dans la Bordure Extérieure. Des pirates, commandés par un Cathar nommé Dovrin, effectuèrent un raid sur un croiseur impérial pour obtenir des pistolasers Eclair marque 7. Dovrin s’attaquait au capitaine Piard quand il entendit un bruit, et chargea plusieurs de ses hommes d’aller à la recherche de ce qui avait provoqué ce bruit. Le groupe de Cade les piégea avec l’aide de la technologie Vong de Jariah Syn, et vinrent ensuite à la rencontre de Dovrin. Les impériaux furent surpris d’être aidés par quelqu’un avec un sabre laser. Sa lame étant verte, ils en déduisirent qu’il était un Jedi. Ensuite, il chargea un des officiers d’attacher les pirates. Le capitaine voulut remercier Cade pour son aide, et Skywalker en fut fort heureux. Toutefois, il obligea l’impérial à lui donner la cargaison, tout en leur demandant de rapporter que le Soleil Noir avait volé cette cargaison. Dans la cabine de pilotage du Mynock, les camarades se réjouirent de leur succès, mais une fois Cade partit, Jariah et Deliah se posèrent plusieurs questions sur lui. Jariah s’interrogeait sur la possibilité que Cade ait repris les bâtons de la mort. Deliah n’en avait aucune idée, car cela faisait un moment qu’elle ne s’était pas rendu dans sa cabine.

XV – Bloqué sur Tatooine :

Screeger finit par être découvert par le Vigo du secteur Arkanis, Lun Rask. Il lui fut conseillé de lui ramener les pirates à qui il vendait ses informations, s’il désirait rester en un seul morceau. Cade et ses compagnons se rendirent sur Tatooine, au spatioport de Mos Eisley, où ils posèrent le vaisseau dans la zone d’amarrage 3. Le bloc trivalve de Mynock ne fonctionnait plus. Pourtant, Deliah leur avait plusieurs fois rappelé qu’il fallait le remplacer mais Cade et Jariah avaient déjà dépensé tous leurs crédits. Le Mynock était donc immobilisé jusqu’à qu’ils arrivent à trouver la somme conséquente pour s’en fournir un nouveau. Cade tenta de la rassurer, avec l’argent de ce coup, ils allaient dépenser les crédits pour réparer le vaisseau avant de se saouler. Il partit voir Muz le Fourgue pour obtenir quelques crédits. Il vendait à ce Muun les cargaisons trouvées, sous le nom de Luke Skywalker. Cette fois-ci cependant, il n’accepta pas de prendre la cargaison au prix plein, contrairement aux cinq cargaisons précédentes. Il voulait les prendre au quart du prix puisque le Soleil Noir était désormais à la recherche des pirates, s’en prenant aux cargaisons qu’ils voulaient voler. Cade se saisit de son Rawk Chopped Special et tira en l’air dans la boutique de Muun. Il fut fortement terrorisé, mais refusa tout de même de prendre la cargaison. Cade fut tout de même obligé de se soumettre aux prix du Muun pour réparer le Mynock. Il l’autorisa à le créditer, le prix de la casse du matériel de la boutique du Muun en moins. Avant de partir, il reçut un conseil de Muz : quitter Tatooine avant que le Soleil Noir ne le retrouve. Ensuite, Cade contacta Naxy Screeger. Ce dernier mit un temps très long à répondre, de ce qui l’irrita au plus haut point. Il désirait connaître ce que le Vigo savait sur lui. Une fois le contact établi, Screeger répondit que Lun Rask en savait trop et qu’il voulait se retirer du coup. Cade retourna peu de temps après au Mynock et annonça à ses compagnons que leurs moyens resteraient très limités pour leur futur proche. Cela mécontenta Deliah qui désirait de nouvelles bottes, mais également Jariah, fatigué de boire l’eau recyclée du Mynock. Alors, Cade les informa de la situation et de leurs problèmes avec le Soleil Noir. Jariah se dit qu’ils pouvaient toujours voler un trivalve, mais Cade assura qu’il n’y en avait pas un seul sur Tatooine, il avait vérifié. Jariah eut l’idée d’utiliser les pouvoirs de Cade pour guérir le Trivalve, mais le Skywalker répliqua que s’il pouvait faire ça, il n’aurait aucun besoin de Deliah. La Zeltronne fut fortement vexée de ses propos. Ils commençaient à se disputer quand Jariah leur rappela qu’ils avaient intérêt à vite trouver un moyen de dégoter cette pièce. Il proposa de refaire un de leurs coups : la scène du “Missionnaire”. Deliah n’était pas convaincue, car ils avaient tenté précédemment cette technique dans la Bordure Médiane, mais en vain. Cade était quant à lui séduit par l’idée, Tatooine était pleine de péquenauds. Pour mettre en œuvre leur coup, ils habillèrent Deliah en membre de la Mission Impériale. Celle-ci détestait son accoutrement et s’inquiétait de la situation. Elle se demanda si Muz ne les avait pas vendu. Cade tenta de la rassurer : il lui avait fait peur et lui avait donné un faux nom après tout. Cependant, Cade avait tort. Il fut bien vendu par le Muun. La garnison Impériale de Tatooine fut également alertée que le pirate qui volait leurs cargaisons était un dénommé Luke Skywalker. Ils avaient également une holo-image du Mynock. L’agent Gunner Yage, fille de la Moff Nyna Calixte (et donc demi-sœur de Cade), identifia le vaisseau, appartenant à un certain Cade qu’elle estimait être un voyou de bas-étage recherché par l’Empire. Le vaisseau ayant été identifié à Mos Eisley, elle partit à sa recherche pour l’arrêter et le ramener à la station impériale Bravo, dans l’ancien palais de Gardulla la Hutt.

T’en fais pas pour Muz. Je lui ai collé les chocottes ! Et il ne connaît même pas mon vrai nom… Je lui ai dit que j’étais Luke Skywalker !
– Cade rassurant Deliah Blue à bord du Mynock.

Cade Skywalker sur Tatooine.
(image extraite de “Legacy 37 – Tatooine, Part 1“)

XVI – Aventures dans le désert :

Cade et ses compagnons se rendirent à la cantina de la Chance Gusha. Cade et Jariah burent ensemble au comptoir. Jariah s’éloigna d’eux car il avait repéré une Twi’lek à son goût. Cade fut abordé bar Gunner Yage qui lui servit une bière corellienne. Celle-ci prétendait vouloir le séduire, et l’informa qu’elle avait une cargaison de valeur à livrer sur Rishi. Ainsi, elle cherchait quelqu’un de discret pour effectuer cette mission. Cade lui répondit qu’il avait un vaisseau, le Mynock. Ganner lui demanda si c’était le vaisseau rouge dans la zone d’amarrage 3. Elle ordonna à la serveuse et propriétaire du bar, Gusha, une Lepi, de lui servir deux Merenzane Gold Fofo (de l’alcool) puis trinquèrent à leur partenariat. Cade lui proposa de partir plus loin pour parler crédits, mais se cogna soudainement la tête contre la table. Aussitôt, Gunner le prit par l’épaule et le leva. Gunner avait mis dans le ver de Cade une pilule qui le forcerait à être tranquille, mais elle était étonnée qu’il tenait toujours debout. Elle révéla son nom et sa profession d’agent impériale. Gunner la mit aux arrêts, puis elle lui attacha des menottes paralysantes LSS 1000 Marque V avant de le monter à l’arrière de son landspeeder. Elle comptait amener Cade devant la Moff Gromia à la station Impériale. Pendant leur traversée du désert de Jundland, Cade se réveilla. Elle l’avertit concernant les menottes : s’il bougeait, elles lui feraient très mal. Bien évidement, il bougea tout de même, et ressentit les effets douloureux des menottes. Un peu plus tard, il décida d’étrangler Gunner par la Force, qui réussit à se saisir de son pistolaser sans toutefois parvenir à la toucher. N’arrivant pas à tenir la route, elle perdit le contrôle du landspeeder, qui se retourna. Le duo réussit à en sortir in extremis avant son explosion. A terre, ils reçurent des tirs de blaster. Immédiatement, ils se déplacèrent pour se mettre à couvert, grâce à la carcasse du landspeeder. Gunner identifia trois tireurs et émit la possibilité qu’il s’agissait des Tusken. Cade voulait récupérer ses armes mais Gunner refusa, ne lui faisant pas confiance. Elle tenta d’appeler des renforts, mais son comlink ne fonctionnait pas, une tempête de sable se levait et ils furent tout deux contraints de se couvrir le visage pour mieux supporter la tempête. Coincés sur place, ils passèrent la nuit au même endroit. Cade réitéra sa question, il voulait être libéré et récupérer ses armes. Vu la situation, elle accepta de le libérer de ses menottes mais il pouvait toujours rêver pour ses armes. Ils décidèrent de bouger, certains que la tempête permettrait au moins de couvrir leur trace et ainsi d’échapper à leurs assassins. Ils étaient arrivés près de la mer des Dunes quand Gunner s’aperçut que Cade portait un masque respiratoire. Elle devina que Cade voulait la voir morte, lequel acquiesça en reconnaissant que ce n’était pas très efficace pour le moment. Furieuse, elle commença à le frapper afin d’obtenir le masque. Le combat tourna à l’avantage de Cade qui se tenait au-dessus de Gunner, mais elle sortit son pistolaser. Au même moment, Cade entendit une voix l’appeler… Son ancêtre Luke Skywalker lui indiqua l’emplacement d’un abri.

Au grand désarroi de Gunner, Cade suivit son ancêtre qu’elle ne voyait évidemment pas. Elle plaça son blaster sur la tempe de Cade, persuadée qu’il avait sûrement la fièvre du désert. Elle ne le suivrai pas en rond jusqu’à qu’ils crèvent. Cade s’en fichait visiblement, elle pouvait bien faire ce que bon lui semblait, et lui lança son masque respiratoire. Cade reprit sa route et Gunner fit le choix de le suivre Au bout d’un moment, ils trouvèrent une vieille ferme hydroponique abandonnée. Une fois tout deux rentrés, Cade s’aperçut que l’endroit n’avait pas été pillé, après tout ce temps, par des Jawas. Ils se reposèrent un instant, puis Cade proposa à Gunner de venir se réchauffer sous son manteau. Elle fut fortement dégoûtée par cette proposition. Gunner tenta de contacter une agent impériale, une dénommée Morrigan Corde. Elle lança à Cade que ce nom lui disait peut-être quelque chose. Elle se rappela qu’elle avait déjà poursuivi le Mynock sur Coruscant lors de son arrivée. A ce moment-là, c’est elle dirigeait qui dirigeait les Predator de l’escadron Skull. Cade se rappelait la course poursuite et en rit, se vantant de les avoir bien semés. Gunner se mit en colère. Elle informa Cade que son escadron avait été rappelé quand il avait attaqué le Temple Sith. Sans cela, elle l’aurait abattu. Cade lui déclara que tirer depuis un chasseur était facile, mais qu’elle n’avait sûrement pas les tripes de le faire avec un pistolaser à bout portant. Défiée par ces paroles, elle se saisit de son pistolaser, mais Cade utilisa la Force pour l’attraper. Gunner s’empara ensuite du Rawk Chopped Special. Cade tira deux fois autour de Gunner, en tir préventif. Elle tenta tout de même de tirer, mais le Rawk Chopped Special était équipé d’un code de reconnaissance, et ne fonctionna donc pas. Cade mit en évidence qu’il y avait deux façons de s’en sortir à présent. Dans le deux cas, il récupérerait ses armes. Face à son sabre laser, Gunner sut que Cade était un Jedi et se rappela le rôle qu’avait eu son père, Rulf Yage, durant la bataille d’Ossus. Cade comprit alors que son père n’était autre que le boucher d’Ossus, que Gunner s’évertuait à appeler le “Héros d’Ossus”. Cade Skywalker révéla son identité, il était un des Jedi survivants d’Ossus. L’attaque s’était produite pendant un rendez-vous diplomatique. Cependant Gunner était persuadé que les Jedi étaient coupable de la destruction des planètes, arrivée par l’échec du projet d’Ossus. Elle ajouta que les Jedi étaient entrés en guerre pour défendre les Vong, faisant d’eux les responsables. Cade lui rappela que le projet avait été saboté par les Sith, mais elle ne voulait rien entendre. Pour elle, il ne s’agissait que de propagande Jedi. Fou de rage, Cade utilisa la Force pour la propulser contre un mur. Il lui apprit qu’il avait vu son propre père mourir sur Ossus, mais aussi d’innombrables amis, les petits avaient été terrorisés. Il défendait l’idée que le père de Gunner n’avait jamais eut le courage de le regarder en face, comment pouvait-elle appeler ça un héros ? Gunner se rappela la suite du massacre d’Ossus. Elle révéla que son père ne s’était jamais vu comme un héros, une foi rentré. Il s’était mit à boire et n’avait plus jamais été le même. Cade et Gunner en vinrent à la même conclusion : Rulf Yage était un homme bon, qui avait reçu de mauvais ordres, et qui avait été piégé par des mensonges. Cade sentit dans la Force que ceux qui les traquaient étaient proches. Il rendit le pistolaser à Gunner, puis ils s’endormirent. 

“- Tu peux venir te réchauffer sous mon manteau si tu as froid.
Tu n’es qu’une limace répugnante, un pirate crasseux… Un parasite qui suce le sang de l’Empire. Sans façon !
– Cade Skywalker et Gunner Yage dans la ferme des Lars.

Cade Skywalker et Gunner Yage sur Tatooine.
(image extraite de “Legacy 38 – Tatooine, Part 2“)

XVII – Spectre du passé et visions du futur :

Cade fut réveillé par une vision d’un jeune Luke Skywalker, qui lui demanda de le suivre. Tante Beru les attendait, c’était l’heure du repas. Cade demanda si c’était parti pour un autre sermon, mais Luke répondit que c’était la ferme des Lars, et il préférait voir ces séances comme des conversations. Ils partirent à la table du repas. Owen les attendait et leur ordonna de jeter un œil aux condensateurs de la crète sud. Cade en hallucinait et demanda à Luke pourquoi il était revenu, après tout il ne touchait plus aux bâtons de la mort…ou presque. De plus, il avait vaincu deux Seigneur Sith. Luke lui demanda comment il s’était retrouvé à être menotté par quelqu’un ne maîtrisant pas la Force. Cade répondit qu’il avait été piégé. Alors, Luke dressa un parallèle avec la façon dont il avait piégé Krayt et Muur. Il se retrouva brutalement dans une autre séquence. Luke affirma que les rêves changeaient brusquement et que ça ne finissait pas toujours bien. Cade revit la scène du retour de Luke à la ferme des Lars, après avoir découvert que les impériaux avaient tracé la piste de C-3PO et R2-D2 jusqu’à la ferme. Ils virent les cadavres calcinés des deux parents adoptifs de Luke. Luke expliqua à Cade qu’il n’avait jamais réalisé à quel point ils l’aimaient et le protégeaient, mais également qu’il avait décidé de ne pas céder à son chagrin ou à la vengeance. Il avait préféré suivre Obi-Wan Kenobi et intégrer la Rébellion. S’il s’était trouvé à la ferme à ce moment là, il aurait aussi été tué. La Force avait un autre dessin à son égard. Cade y vit un moyen pour Luke de le ramener de nouveau à l’idée du “destin des Skywalker”, à quel point il voulait comme tout le monde que Cade devienne un héros pour sauver la galaxie. Luke répondit qu’il ignorait le destin de Cade, celui-ci s’était écarté de celui de son père à sa mort sur Ossus. Il pointa le fait que Cade ne savait pas contrôler ses émotions, qu’il était orgueilleux, colérique et sa peine le faisait agresser tout le monde. Il utilisa l’exemple d’Ahnah et de Bantha. Ce n’était pas la voix des Jedi. Cade se défendit, pour lui, on devait payer les conséquences quand on se dressait contre lui, même la famille. Luke y vit une point de vue de Sith et lui rappela qu’il n’était pas le seul à avoir perdu quelqu’un de cher. Luke lui lança qu’il était temps qu’il reprenne sa vie en main. Cade sortit son sabre laser et lui hurla de se taire. Il s’attaqua à Luke qui changea alors de forme, se dévoilant sous ses traits de chevalier Jedi. Luke contra ses coups et lui fit remarquer qu’il frapper avec colère, haine et peine, comme le faisaient les Sith. Cade s’écria qu’il haïssait les Sith. Luke lui répondit que même celle haine nourrissait le côté obscur en lui.

Mais pour Cade, la Lumière, autant que l’Obscurité, n’étaient que des outils. Luke le contredit encore, affirmant qu’il s’aveuglait s’il croyait pouvoir plier la Force à sa volonté en toute impunité. Il devrait un jour faire face aux conséquences de ses actes et s’il continuait ainsi, sombrer vers le Côté Obscur. Toutefois, Luke désactiva son sabre, refusant de combattre son descendant. Les yeux de Cade prirent une teinte orangée, et il cria qu’au vu de son humour, Luke faisait un très bon choix. Mais Luke le mit de nouveau en garde, lui rappelant les paroles de l’Empereur Palpatine :s’il le frappait avec toute sa colère et toute sa haine, il aurait terminé son voyage vers le Côté Obscur. Il lui conseilla ensuite de rejoindre les Sith, il en était presque un, après tout. Finalement, Cade se calma. Il n’était ni un Jedi ni un Sith, il désirait simplement vivre en paix. Luke lui rappela que la galaxie ne le laisserai jamais en paix. Alors, Cade vit son sombre destin, s’il continuait sur la voie du Côté Obscur. Il vit ses proches morts, Azlyn, Deliah, Jariah, Wolf ou encore Shado. Luke lui demanda si c’était bien ce qu’il voulait. Mais bien sûr que ce n’était pas ce qu’il désirait. Cade se réveilla à cet instant. Au-dessus de lui se trouvait une Anzat du nom de Nakia Yoru. Elle faisait parti du groupe d’assassins les ayant attaqué dans le désert de Jundland. Elle se nourrissait de sa « soupe » pendant que son compagnon Sint Yoru se nourrissait sur Gunner. Cade cala un coup de pied au visage de l’Anzat, puis la projeta loin de lui avec la Force. Son compagnon se jeta de Cade, mais ce dernier le repoussa sans difficulté. Gunner se réveilla à son tour, au moment où les Anzati se relevèrent. Sint s’attaqua à Cade et Nakia à Gunner. Sint dégaina un sabre laser qu’il avait dérobé à un Jedi qu’il avait tué. Cade s’empara du sien avec la Force puis s’attaqua à l’Anzat, affirmant qu’il y avait une différence entre eux deux : le talent. En un instant, Cade frappa le buste de son opposant, qui s’écroula. Au moment où il se tourna vers Nakia, cette dernière tenta de le séduire afin de boire sa soupe, mais Gunner tira avec son pistolaser réglé en mode paralysant. Cade conseilla à Gunner de mettre des menottes à l’Anzat, qu’il prit sur ses épaules avant de sortir avec Gunner. Dehors, ils trouvèrent Jariah Syn et Morrigan Corde. Corde se présenta à Cade, mais il avait bien évidemment deviné son identité. Malgré cela, il sembla ne pas être touché le moins du monde. Corde informa Gunner de la présence éventuelle d’un traitre à la base Impériale, qui avait dénoncé la position de Cade et de Gunner. Elle soupçonna la Moff Gromia, réputée pour ses problème de corruption. Corde était un agent impérial de rang supérieur, et chargea donc Gunner d’infiltrer la base et de trouver des preuves de la culpabilité de Gromia. Gunner demanda ce qu’allaient devenir Cade et Jariah, mais Corde s’en chargerait elle-même. Quelque temps plus tard, le groupe se rendit au vaisseau des assassins. Nakia les prévint que cela ne les avancerait à rien, puisque leur vaisseau ne reconnaissait que ses empruntes ou celles de Sint. Cade saisit son sabre et le bras de Nakia, qui changea de ton et révéla l’identité de son employeur, Lun Rask. Alors, Cade souhaita que Nakia les mène à lui.

On est où ? Je suis reparti pour un nouveau sermon ?
– Cade à sa vision de Luke Skywalker dans la ferme des Lars.

Cade affronte son ancêtre.

XVIII – Conflit familial :

Ils montèrent à bord du vaisseau de l’Anzat et Jariah prit la place du pilote. Pour la durée du voyage; Cade installa Nakia en stase dans une des cabines. Peu après, il voulut s’assurer qu’elle y était toujours, mais Morrigan Corde était déjà là pour le lui confirmer. Toutefois, Cade refusait de lui accorder sa confiance. Corde lui avait cependant sauvé la vie à deux reprises. Mais plus que tout, elle était sa mère. Cade répondit qu’elle était beaucoup de chose, mais qu’elle n’avait jamais été sa mère. Celle-ci le prit avec l’humour, lui demandant s’il souffrait du syndrome d’abandon. Cade lui fit comprendre qu’il se fichait d’elle. Après tout, il avait très bien fait sa vie sans elle et même Rav s’était mieux occupé de lui. Il lui demanda tout de même où elle était lors du massacre d’Ossus. Corde reconnut qu’elle servait toujours l’Empire et elle savait que les Sith avaient orchestré la guerre. Elle n’en avait pas parlé cependant pas à Kol, sa loyauté allant à l’Empire. Mais à l’époque, elle ignorait ce qu’il allait se passer sur Ossus et prétendit qu’elle n’aurait pas gardé le silence là-dessus. Mais après les faits, elle estima que cela n’avait plus eu d’importance, puisqu’elle pensait Cade mort. Elle avait donc décidé de suivre sa propre cause. Elle ajouta que Cade devait bien la connaitre, le bon comme le mauvais, et qu’elle l’aimait. Par la suite, ils libérèrent l’Anzat de sa stase, afin qu’elle dévoile l’emplacement du Vigo du Soleil Noir. Lorsque Nakia refusa de les aider, Corde usa d’un simple chantage pour lui faire changer d’avis : elle lui avait injecté du poison lors de sa sortie de stase et possédait l’antidote. Contrainte pour sauvée sa vie, Nakia les amena à la station de Kaer, quartier général du Soleil Noir dans le secteur Arkanis. Là, ils furent autorisé à se poser et ne tardèrent pas à retrouver Lun Rask. Alors, Cade le menaça de son sabre laser. Il dévoila son identité, et lui révéla qu’il savait tout de son arrangement avec la Moff Gromia, sûrement morte à présent. Il proposa à Rask un nouveau deal : Cade continuerait ses activités de pillage sur les autres Vigo du Soleil Noir, mais cette fois-ci avec le soutien de Lun Rask. S’il refusa la proposition dans un premier temps, il finit par accepter, avant que Corde ne lui tire dessus. Cade étrangla sa mère avec la Force, qui tenta de lui faire comprendre que Rask n’aurait jamais respecté sa part du marché. Cade se mit en colère et ses yeux reprirent leur teinte orangée. C’était ses propres affaires et il aurait pu achevé le Vigo si cela s’était mal passé. Il avait mit sa parole en jeu. Elle tenta de le raisonner en lui rappelant être sa mère, mais cela ne fit que nourrir sa haine. Elle l’avait abandonné. Finalement, Cade se reprit lorsque Jariah lui ordonna de se calmer. Il n’avait aucune volonté de tuer sa mère. Elle tenta de s’expliquer, mais Cade ne voulait rien entendre. Ils décidèrent de se séparer, puisqu’elle n’était rien pour lui. Ainsi, Cade retourna sur Tatooine, où ils croisèrent Deliah et le Mynock dans le désert de Jundland. Deliah avait réussit à se fournir un trivalve grâce à un membre de la Mission Impériale, qui avait eu la générosité de lui offrir. Cade, qui ne pouvait plus voir cette planète, décida de quitter Tatooine avec ses compagnons.

XIX – Un court repos :

Ils se rendirent sur Zeltros, où Jool avait installé une nouvelle cantina dans un climat paradisiaque. Ils rencontrèrent de ravissantes Zeltronnes et les fréquentèrent pendant quelques temps. Lors d’un moment de détente, Cade et Jariah sautèrent d’une cascade afin de récupérer les colliers des Zeltronnes, le but étant évidemment de les impressionner. Afin de survivre à la chute, Cade utilisa la Force sur Jariah et lui. Lors du saut, ils eurent la sensation de voler. Cade adorait la nouvelle cantina de Jool. Rav vint rendre visite à Cade afin de le charger d’une mission, cependant, il prétendait que d’autres le voulaient également. Cade font contraint de se battre dans la cantina avec un Nikto et un Zabrak. Utilisant se capacités et la Force dans ce combat, il s’imposa comme le vainqueur. Cade refusa d’abord d’entendre l’offre de Rav, mais le Skywalker changea d’avis lorsque le pirate proposa un revenu d’un million de crédits. Il devaient simplement traquer une cible en toute discrétion sur Wayland. Rav proposa un partage de 80 % pour lui et 20 % pour eux mais Cade retourna l’offre en sa faveur : 80 % pour lui et ses compagnons et 20 % pour Rav. Peu après, alors qu’il était dans son lit, il reçut une vision de son départ de Wayland, dix ans plus tôt, et de maître Sazen. Deliah Blue, présente dans la pièce, s’aperçut que Cade avait consommé au moins trois bâtons de la mort récemment. Il refusait toujours de se rendre sur Wayland, et Deliah tentait de le convaincre d’accepter la mission. Se doutant de quelque chose, elle lui demanda quel était son passif avec cette planète. Il lui révéla qu’il avait été présent le jour où la planète était devenu un véritable cauchemar dû au sabotage des Sith. Au final, Cade céda et fit le choix de se rendre sur Wayland.

XX – Faire un avec la Lumière :

Lorsque Cade, Jariah et Deliah arrivèrent sur Wayland, ils furent contraint d’affronter un grand nombre de créatures, et de se mesurer à la végétation Vong dégénérée de la planète. En effet, personne n’avait vérifié les scans qu’avait donné Rav préalablement. Durant un de leurs combats, Cade expliqua à ses compagnons ce qui était arrivé sur Wayland, lorsque le virus qui avait ravagé sa surface avait été identifié comme étant d’origine Vong. A présent, il ne restait que de rares habitants, les Myneyrshi. Au moment où il les mentionna, un groupe de Myneyrshi montant d’étranges créatures les prit en embuscade. Cade ordonna à ses compagnons de ne pas les tuer, car l’un d’eux pouvait être Roax, le chef qui connaissait Kol Skywalker. Ceux-ci avaient énormément muté, victimes des sabotages du projet. Tout à coup, Deliah se retrouva prise entre les queues de plusieurs créatures, et Cade se précipita pour la libérer. Alors, un cri strident émanant d’une des créatures forcèrent Cade et ses compagnons à se couvrir les oreilles, mais ils finirent pas s’évanouir. Cade fut blessé à la hanche par une créature ailée, ce qui le réveilla. Laissé seul, il dégaina son sabre laser et tua la créature avant de partir à la recherche de ses amis. Cade tomba sur un oiseau-griffe, mais le persuada de ne pas l’attaquer grâce à la Force. Il se mit en colère lorsqu’il compris que ses amis avaient été enlevés par les Myneyrshi. Cade s’agrippa à la patte de la créature ailée, pour s’en servir de transport jusqu’à qu’il retrouve ses amis. Au vu son lien fort avec Deliah, il pouvait utiliser la Force pour trouver le chemin qui le mènerait jusqu’à elle. Lorsqu’il se retrouva proche de la position de Deliah, il senti qu’un Sith était présent à ses côtés. Il pénétra dans une sorte de labyrinthe, puis la trouva. Elle était attachée à une Etreinte de la Douleur Vong. Elle avait également quelque chose la faisant souffrir dans son dos. Il utilisa à nouveau son pouvoir sur Transfert Sombre pour la guérir. Etrangement, cela fit grandement souffrir Deliah, qui avait l’impression de mourir. Quant à Cade, il se rapprochait dangereusement du Côté Obscur. De la végétation Vong venant du dos de Deliah s’attaqua à Cade et la Zeltronne l’implora de ne plus l’approcher. Elle réalisa à quel point Cade l’avait fait souffrir depuis toutes ces années. Cade tenta de la raisonner, puis fut touché par un scarabée Vong lancé par un Yuuzhan Vong du nom de Zenoc Quah. Le Vong se mit à torturer Deliah, ce qui enragea à nouveau Cade plus que jamais. Le Sith se dévoila, il s’agissait de la Dame noire Darth Maladi. Elle était présente sur Wayland pour produire une arme, afin de permettre à un chef Sith de maintenir le Sith Unique. La disparition soudaine de Krayt avait laissé les Sith divisés. Darth Wyyrlok annonçait des ordres tout en prétendant que son maître se trouvait en stase pour guérir, et avait nommé Morlish Veed régent. Quant à elle, Maladi pensait que Wyyrlok souhaitait se débarrasser de ses opposants, pour imposer son pouvoir. Elle voulait tester son arme sur un utilisateur du Côté Obscur et pensait que Cade ferait l’affaire. Elle révéla que Rav l’avait vendu pour un million de crédits. Cade accepta d’être sujet test, à condition qu’elle libère Deliah et lui administre un antidote. Mais Maladi refusa, elle avait un rôle à jouer pour nourrir la haine de Cade. Maladi expliqua que Deliah subirait son arme biologique et que Cade devait tenter de la guérir. S’il réussissait, elle aurait échoué. Cade prétendit ne pas pouvoir y arriver, puisque la douleur tuerait Deliah, mais Maladi n’en avait cure. S’il refusait, le Vong la ferait souffrir. Alors, il accepta à contrecœur, à condition que Deliah soit libérée de l’Etreinte de la Douleur.

Après les tests de Maladi, vint le moment pour Cade de guérir Deliah. Pendant l’opération, il ressentait l’extrême douleur de la Zeltronne et voulu arrêter. Maladi lui ordonna de continuer, de libérer sa haine et de se nourrir de la douleur. Maladi et le Vong sentirent des Jedi, alors la Sith ordonna au Vong d’interrompre l’expérience et de défendre le laboratoire. Maladi était lassé de la danse en bordure du Côté Obscur de Cade. Il lui répondit avec humour qu’elle ne savait pas s’amuser. Irritée, Maladi utilisa sa sorcellerie pour lui montrer ses peurs les plus profondes, qui prirent littéralement vie devant ses yeux. Il y vit un Darth Krayt décharné l’appelant, une vision de lui-même armée d’une lame rouge tuant son propre père, une Deliah comportant des extensions Vong le haïssant. Elle lui expliqua que si les Sith n’étaient pas venus, il aurait fini par tuer son père à cause de toute la haine contenue en lui. Elle lui dit qu’il tuait tout ce qu’il aimait, mais Cade refusa de le reconnaître. Maladi tenta encore une fois de le convaincre de s’abandonner à sa haine. Cade décida d’utiliser les peurs de Maladi contre elle-même, une peur de ce que pourrait devenir Cade, un monstre qui échapperait à son contrôler, qu’elle ne pourrait maîtriser. Il la prit par les joues et tenta de la forcer à oublier tout ce qu’elle avait appris ici via le pouvoir du Côté Obscur, mais celle-ci le repoussa avec la Force. Maladi réussit à le sortir de sa tête, s’enfuit, et décida de le tuer en détruisant son labo grâce à une technologie Vong. Jariah, accompagné de Wolf Sazen et de Fionah Ti, une fille de deux Jedi ayant été postés sur Zonama Sekot et qui avaient survécus au massacre d’Ossus, arrivèrent au même moment. Fionah Ti, qui avait eu une formation de modeleuse Vong, tenta de stopper le décompte de la technologie Vong employée par Maladi pour détruire le laboratoire. Sazen vit Cade regarder Deliah, qui s’inquiétait pour lui. Cade le repoussa, car il voulait franchir la ligne du Côté Obscur pour guérir Deliah. Le Maître Jedi lui proposa d’utiliser la Lumière, mais Cade la trouvait trop faible. Sazen lui conseilla plutôt de se fier à la Force, au lien qui les unissait, ainsi que son père. Sazen avait reçu une vision de la Force à propos de leur passé sur Wayland, et c’est ce qui l’avait motivé à retrouver Cade sur cette planète. A une minute de la détonation, Fionah Ti comprit qu’elle ne pouvait pas déconnecter la technologie Vong. Cade leur ordonna de partir, pendant qu’il resterait pour sauver Deliah. Sazen, convaincu que la Force elle-même avait fait dire ces mots à Cade, décida d’obéir. Une fois partis, Deliah implora Cade de la tuer, mais ce dernier ne pouvait pas penser à de telles choses, car il l’aimait. Il lui demanda de laisser la Force passer entre eux deux, mais elle se mit en colère et ses extensions Vong s’en prirent à lui. Cade souffrit énormément de cette attaque, mais n’abandonna pas. Il prit Deliah par ses épaules et utilisa la Force pour la guérir tout en en lui rappelant à quel point elle comptait pour elle. Tout ce temps, elle l’avait aimé sans condition, alors qu’il n’était rien. Il reconnut avoir voulu, pendant un temps, la tenir à distance, ayant peur de ce qui se passerait. Il ne s’était jamais rendu compte lui avoir fait du mal. Cade lui avoua son amour, et finalement, Deliah lui témoigna le sien. Alors l’extension Vong se sépara du corps de Deliah, qui était sauvée. Lorsque le laboratoire explosa,  Cade fut protégé grâce à la Force, tenant Deliah dans ses bras. Jariah en fut fortement impressionné. Le Skywalker avoua à Sazen qu’il avait eu raison. Celui-ci lui demanda de rejoindre les Jedi, mais Cade refusa une fois de plus. Il comprit que la Force l’avait façonné, pas pour être un Jedi ou un Sith, mais pour être le pire cauchemar des Sith. A cet instant, il décida de partir en guerre.

Je sais maintenant qui je suis. Je ne suis pas un Jedi. Je ne suis pas un Sith. Je suis ce que la Force a fait de moi.
– Cade Skywalker à Wolf Sazen après que ce dernier lui ait demandé de rejoindre l’ordre Jedi.

Cade Skywalker.
(image extraite de “Legacy 0“)

XXI – Un bon Sith est un Sith mort :

Cade se rendit avec maître Sazen et ses compagnons sur Daluuj, afin de trouver Vul Isen, le scientifique Givin responsable de l’empoisonnement récent de toute la vie sur la planète Dac. Cade était très remonté contre Isen depuis l’empoisonnement de Dac ,mais quelque chose le travaillait également. Ils avaient étaient informés par Naxy Screeger qu’il se trouvait dans un complexe sur la planète. Sur un pont, ils affrontèrent des Sith. Cade leur demanda où se situait Vul Isen, mais ils refusèrent naturellement de leur révéler son emplacement. Pendant ce temps, Deliah et Jariah fouillèrent le complexe avec R2-D2, mais ne trouvèrent pas le scientifique. Cade parvint à désarmer un Sith et l’interrogea. Le Sith révéla que le Givin avait bien un laboratoire sur place, mais qu’il était parti sans laisser ses secrets derrière lui. Il expliqua également qu’Isen était le seul à connaître les secrets des toxines destructrices de planètes. Cade avait promis d’épargner le Sith s’il révélait la position d’Isen, mais celui-ci n’en avait aucune idée. Cade le laissa donc et ordonna à Jariah de faire exploser le complexe. Sazen n’approuva pas cette méthode et ne se priva pas de le faire savoir à Cade mais ce dernier n’avait pas la même perspective des choses. Ceci fait, ils retournèrent bredouille au Mynock.

En ce qui me concerne, un Sith vivant n’est jamais vaincu. Je n’affronte mes ennemis qu’une fois.
– Cade Skywalker à Wolf Sazen pendant qu’ils retournaient au Mynock sur Daluuj.

XXII – Employé pour les Hutts :

Cade réfléchissait dans la cabine du Mynock avec Jariah au moyen de trouver le scientifique Vul Isen. Cade reçut une visite de l’esprit de Luke Skywalker. Celui-ci lui fit remarquer qu’il n’avait pas de plan et que cela n’aurait pas été un problème s’il avait achevé sa formation. Cade reprocha à Luke de ne pas lui dire où il pourrait trouver Isen. Luke lui annonça qu’une grande épreuve l’attendait. Cade fut interrompu par Jariah, qui se demandait ce qui se passait. Cade demanda à Jariah s’il était capable de voir son ancêtre, mais ce dernier et Luke répondirent négativement. Cade tenta tout de même de prévenir son ami qu’il n’était pas fou. Ils reçurent alors une message de la reine Jool, leur déclarant qu’une chose horrible était arrivée. Elle leur demanda de la retrouver avec Anjiliac Atirue sur Nal Hutta, ce qu’ils acceptèrent. Jariah demanda à Cade si sa consommation des bâtons de la mort avait pris fin. Cade souhaita clarifier les choses : oui, il avait cessé de se droguer, et non, il n’était pas fou. Alors, ils se rendirent sur Nal Hutta, dans le quartier général de Vedo Anjiliac Atirue, seigneur du crime et chef du clan Hutt Anjiliac. Ils furent accueillit par le portier, qui n’était autre que Naxy Screeger, et qui rappela à Cade que ce dernier lui devait un paquet de crédits pour les dernière informations transmises. Cade refusa, puisqu’Isen n’était pas sur les lieux indiqués, mais Screeger lui fit du chantage. Il refusait de les laisser entrer, s’il n’était pas payé. Cade rappela qu’ils étaient invités, mais Screeger lui précisa que lui seul était invité, pas ses compagnons. Screeger utilisa une télécommande, qui fit se reformer la porte entre Cade et ses compagnons. Séparé des autres, Cade était maintenant seul à l’intérieur. Il fut emmené devant Vedo et Jool, puis un groupe de droïdes pour faire plaisir aux Hutts. Vedo voulait constater les talents de Cade, Jool les ayant mainte fois vanté par le passé. Le Hutt informa Cade qu’il voulait la peau de Vul Isen également. En effet, Isen avait profané et détruit, avec ses armes biologiques, Da Soocha et Napdu, un monde appartenant aux Hutts et sa propre lune, parce qu’elles avaient aidé des réfugiés Mon Calamari. Le neveu de Vedo, Azzim, avait été tué sur Napdu. Vedo voulait engager Cade par fierté. Celle-ci exigeait qu’ils exécutent Isen par eux-mêmes ou par procuration, et laissaient Cade définir le prix. Le Skywalker n’y voyait aucun problème, mais rappela qu’Isen était compliqué à trouver. Alors, le Hutt présenta un Utai nommé Muerdo. Ce dernier avait appris que Gar Stazi, chef de l’Alliance Galactique, se trouvait sur Utapau la semaine précédente. Les Hutts avaient décidé d’informer les Sith et Cade fut troublé par cette nouvelle, les Sith étant tout de même leurs ennemis. En vérité, Vedo y voyait un moyen de prouver que les clans Hutts avaient été matés par l’empoisonnement de Napdu et Da Soocha. Ils pensaient que cela attirerait Isen pour le piéger. Cade accepta l’offre, mais Vedo lui déconseilla d’avertir Gar Stazi pour éviter qu’il ne se cache et qu’Isen ne décide de s’échapper. Plus tard, il rejoignit ses compagnons et les informa de leur nouvelle direction.

XXIII – La fiole du malheur :

Une fois sur Utapau, ils posèrent le Mynock sur une plateforme d’atterrissage de Pau City. Cade fut demandé par Ona Antilles, lieutenant au service de l’Alliance Galactique et aide de l’amiral Gar Stazi, car ce dernier souhaitait lui parler. Deliah et Jariah partirent à sa rencontre et présentèrent le vaisseau comme fournisseur d’armes, avec une cinquantaine de caisses de pistolasers Rawk V99. Pendant cette diversion, Cade et Sazen partirent discrètement pour rejoindre l’agent de Vedo Anjiliac Atirue, un Bothan. Celui-ci était très pressé car il avait été suivi, et fut atteint par des tirs de blaster. Alors que Sazen sortait son sabre laser pour se défendre, Cade s’empara de son Rawk Chopped Special, et se débarrassèrent de leurs assaillants. Cade rejoignit le Bothan, grièvement blessé, qui leur indiqua qu’Isen se trouvait au niveau trente-cinq, secteur vingt, et qu’il avait lancé des tueurs après Stazi. Cade tenta de le guérir avec la Force, mais ne put malheureusement rien faire pour le sauver. Sazen comprit que Cade était au courant du plan des Hutts, qui consistait à se servir de Stazi comme appât. Sazen sembla choqué de cette méthode et insista pour avertir Stazi. Cade se fichait du sort de Stazi,  mais pas Sazen. Après tout, l’amiral avait combattu pendant sept années les Sith. Pour le Zabrak, sa vie comptait et il imposa à Cade de le prévenir, ou il s’en chargerait. Cade fut donc contraint de contacter Jariah. Il les chargea, avec Deliah, de prévenir Stazi que des tueurs étaient à ses trousses. Peu après, Cade et Sazen réussirent à pénétrer discrètement dans le laboratoire de Vul Isen. Celui-ci se trouvait avec Darth Azard, le Quarren qui avait mené la répression sur Dac au nom des Sith. Ils testaient une nouvelle arme biologique, qui avait pour buter de détruire Utapau. Ils observèrent la toxine agir sur le sujet test, elle était finalement prête. Cade trouva cette toxine dégoûtante… Alors, Sazen révéla sa présence aux Sith, engageant ainsi les hostilités. Cade et Sazen détruisirent la vitre que les séparaient du laboratoire, et tentèrent de se débarrasser de Darth Azard. Le Sith mena une résistance contre les deux Jedi et ordonna à Isen de libérer la toxine. Cade décida de laisser son ancien maître se charger d’Azard afin de pourchasser Isen, ce dernier possédant dans sa main une fiole contenant la toxine. Après quelques secondes de poursuite, le Givin déclencha un piège avec la Force, qui consistait en plusieurs rayons laser, censés empêcher son poursuivant de passer. Toutefois, grâce à ses talents et sa souplesse, Cade n’en fut qu’à peine ralenti. Isen avança qu’il était trop tard. Grâce à cette toxine, les Sith n’auraient plus besoin de super-armes, puisqu’ils pourraient détruire des mondes avec cette fiole uniquement. Isen sortit un sabre laser à lame rouge et engagea le combat avec Cade. Le Givin, bien qu’étant également un Sith, n’était cependant pas assez talentueux pour l’affronter en duel. Cade menaça le Sith de mort. Il était furieux contre lui et souhaitait lui infliger ce que les habitants de Dac qu’il avait massacré avaient ressentis. Cependant, Cade fut percuté par l’appel de Darth Krayt dans la Force. Le Seigneur Noir des Sith, dans les catacombes de Korriban, témoigna de sa survie à tous les pratiquants du Côté Obscur afin d’annoncer son retour. Isen se rendit compte que Cade avait également ressenti l’appel, lequel n’arrivait pas à y croire. Il avait pourtant vu Krayt mourir de ses propres yeux, de la main d’Azlyn Rae et de la Foudre Sith de Karness Muur. A cet instant, Isen chargea à nouveau sur Skywalker. Cade oublia Krayt et se concentra sur le combat. L’appel de Krayt provoqua la chute de Darth Azard, Maître Sazen profitant de cette opportunité pour briser sa garde. Isen arriva à repousser Cade de quelques mètres, puis décida de sauter dans le vide depuis le rebord sur lequel il se tenait, afin de détruire Utapau. Immédiatement, Cade sauta dans le vide à sa poursuite et parvint à rattraper, puis à trancher en deux le Givin. Alors, ce dernier lâcha la fiole, qui tomba dans une source d’eau d’Utapau. Cade, durant son immuable chute, tomba également à l’eau et récupéra la fiole. Il fut cependant sonné quelques instants et reçu une vision de son futur. Il se voyait affronter Darth Krayt, le Seigneur Sith armé de deux lames rouges, vit le néant, puis revint à la réalité. Cade en fut très troublé et pensa que ce manque de vision après le duel face à Krayt indiquait sa mort. Il comprit que la Force l’avait façonné pour ce moment là. Il accepta son destin et se prépara à affronter le Seigneur Noir des Sith.

Cette fois, j’ai pigé. Par tout ce qui m’est arrivé, depuis le début… Tu m’as façonné pour ce moment-là. Peu importe que je sois un Jedi ou pas.. Un Skywalker ou pas. A chacun son destin. Celui-là est le mien. Je le sens dans mes tripes. Alors c’est ça ? Moi et Krayt… Pour un dernier round.
– Cade Skywalker comprenant son destin.

Cade Skywalker, allié à Gar Stazi contre la menace Sith.
(image extraite de “Legacy 50 – Extremes, Part 3“)

XXIV – Les doutes précédant la bataille :

Un jour, alors que Cade méditait à bord du Mynock, il se vit aux côtés du Seigneur Darth Krayt, son nouveau maître, et soumis au côté Obscur. Il affrontait son ancien maître et son Oncle Bantha, Nat Skywalker lui-même, armé d’un sabre laser à lame bleu. Le Sith ordonna à Cade de tuer les Jedi; lequel porta un coup fatal à son oncle. Lorsque Cade se réveilla en sursaut, Wolf Sazen était prêt de lui. A chaque méditation, chaque rêve qu’il faisait, il se voyait tuer son maître et son oncle. Il se voyait être l’instrument de Krayt, puis il ne percevait plus rien. Il parla de toutes ces choses à maître Sazen, afin de savoir si cela signifiait qu’il tomberait du Côté Obscur. Le Zabrak, en position de méditation, lui répondit en citant une partie de la dernière ligne du code Jedi : “Il n’y a pas de mort”. Il lui conseilla de purifier son coeur de la peur et de vivre en paix avec tout ce qu’il ne pouvait pas prévoir. Cade lui répondit qu’il n’avait pas peur de mourir, du moment qu’il remplissait sa mission. Il lui demanda ensuite s’il avait averti le temple caché de la survie de Darth Krayt, ce que Sazen avait bien évidemment fait. Le maître T’ra Saa avait déjà envoyé une réponse que Sazen montra sur son comlink. Si la vision avait été troublante, selon elle, aucun Jedi ne l’avait perçu. Mais puisque Sazen considérait ce sujet comme important, le Conseil avait décidé de chercher à en savoir plus en détectant la présence de Krayt dans la Force. Elle ajouta qu’ils feraient ceci en dépit de la réputation de Cade. Le Skywalker demanda à son maître ce qu’elle entendait par cette fameuse réputation. Le Zabrak répondit que si aucun Jedi n’avait ressenti cette vision, cela voulait dire que seul les Sith et Cade l’avaient reçu… Par conséquent, cela ne les aidait pas à tirer des conclusions positives à son propos. Cade fut irrité qu’ils le prennent pour un Sith. Ces derniers avaient tué son père, et il passait son temps à les traquer. Il trouvait cela déplacé de la part des Jedi, puisque que ceux-ci restaient constamment cachés dans leur temple. Le maître Jedi lui rappela son passif pendant l’année qui venait de s’écouler. Il avait à la fois exploité le Côté Obscur et le Côté Lumineux… cela avait ses conséquences. Sazen précisa que Cade était attiré par la même obscurité que les Sith. Il ajout aussi qu’il devrait s’estimer heureux qu’ils l’écoutent, car c’était Cade lui-même qui avait confirmé la mort de Krayt à l’origine..

Cade répliqua que les Jedi cherchaient encore une excuse pour rester à contempler le néant sur Taivas, et qu’’ils feraient mieux d’apprendre à reconnaître leurs amis avant qu’Ossus ne se répète. Ensuite, il rejoignit Jariah et Deliah. Il s’aperçut qu’ils laissaient encore R2 piloter le Mynock tout seul. Il se dit qu’il ferait mieux d’aller voir en cabine avant que l’astromécano ne les envoie dans un trou noir. Deliah le retint car elle avait des questions à lui poser. La Zeltronne se demandait pourquoi Cade était maintenant si motivé à chasser les Sith, juste à cause d’une vision. Après tout, ils avaient vu Azlyn et Celeste Morne (contrôlée par Karness Muur) se charger de lui sur Had Abbadon. Jariah rappela à Cade le temps où ils bossaient pour Rav, lorsqu’ils ne se préoccupaient que de chasser des primes et monter des arnaques. Cade lui dit que les Sith avaient également leur tête mise à prix par les Hutts, mais Jariah n’était pas convaincu. Pour lui, il s’agissait d’actes suicidaires. Même si Isen était quelqu’un de monstrueux, il pensait qu’il y avait des cibles plus faciles. Cade lui révéla que l’empoisonnement de Dac lui avait rappelé Ossus et la mort de son père. Il avait dû mettre un terme à la vie d’Isen pour éviter que cela recommence. Cade se rapprocha de Deliah et lui promit qu’une fois quelques grosses primes acquises, ils s’achèteraient une planète ou deux. La Zeltronne ne le croyait pas, c’était du suicide pour elle aussi, et Cade ne serait jamais heureux avant que tout les Sith n’aient été tués jusqu’au dernier. Cade assura que la mort des Sith était un plaisir occasionnel, mais la mort de Krayt le rendrait heureux. Jariah savait qu’il y avait autre chose, car ils étaient fortement liés. Cade rétorqua que malgré leur liens, ils n’étaient pas des Jedi. Ainsi, ils n’étaient sans doute pas capables de comprendre ce que cela faisait de ressentir la Force. Depuis Ossus, il était dans le déni. A présent, la Force le conduisait vers son duel contre Krayt. Toutefois, il ne pouvait pas les obliger pas à le suivre fasse aux Sith. A ces mots, Deliah étreignit Cade avec douceur. Elle lui confirma ne pas comprendre la Force, mais elle lui faisait confiance. Jariah prétendit avec humour qu’il pouvait suivre Cade jusqu’au coeur d’une nova. Si c’était aussi important pour Cade, tout deux seraient à ses côtés Il en fut très heureux, il ne pouvait espérer mieux.

Ils disent que je suis un Sith ?! Les Sith ont tué mon père ! Je hais les Sith ! Je les traque… Ce qui est plus que ne le font les Jedi du temple caché !
– Cade à son maître Wolf Sazen à propos des Jedi.

XXV – Pardon sur la Roue :

Le Mynock rejoignit l’Escadron Rogue de l’Alliance Galactique sur la planète Falleen. Ils tendirent une embuscade au croiseur impérial Lumière Noire, envoyé sur la planète car Falleen ne répondait plus aux avances impérialo-Sith. Jariah et Deliah pilotèrent le Mynock et traversèrent un hangar pour permettre à Cade et Sazen d’entrer dans le croiseur, sabre laser à la main. Là, ils affrontèrent des stormtroopers et des Sith pour se frayer un chemin dans le croiseur et le détruire de l’intérieur. Pendant le combat, Jariah contacta Cade pour lui passer Morrigan Corde. Elle avertit son fils qu’il devait la rejoindre à la Roue immédiatement, car c’était un cas d’urgence. Cade lui expliqua qu’il était plutôt occupé à cet instant. Alors, Corde lui demanda de la retrouver dans trois jours, au niveau 51, à l’unité 2 276. La communication terminée, Cade et Sazen utilisèrent des détonateurs thermiques pour provoquer une réaction en chaîne dans le noyau du destroyer. Cade s’arrêta pour se servir d’une console de commande et envoyer un message à Darth Krayt. Il lui fit comprendre qu’il était le responsable de la destruction du Lumière Noire, mais aussi qu’il le traquerait, et qu’il le tuerait. Très satisfait de son action, lui et Sazen s’emparèrent de chasseurs Predator dans un hangar. Ils eurent amplement le temps de s’enfuir avant la destruction du croiseur. Victorieux, le duo rejoignit un croiseur de l’Alliance Galactique et retrouvèrent Jariah et Deliah. Alors, Cade fut appelé à rejoindre Gar Stazi, où l’attendait une communication avec Vedo le Hutt. Cet appel ravit Cade, qui se souvint que les Hutt lui devaient de l’argent pour les Sith tués. Cade rejoignit donc Gar Stazi avec Deliah, et parla avec Vedo. Ce dernier sembla choqué de la somme que Cade demandait pour le meurtre des Sith. Le Hutt réclamait de voir les sabres laser pour sa collection. Pour justifier son prix, Cade rappela qu’il avait fait exploser un croiseur entier. Vedo souhaita s’assuer que le croiseur avait bien été détruit par Cade, mais lorsque Gar Stazi se portant gardant du chasseur de primes, Vedo fut contraint de le croire et coupa la conversation. Gar Stazi constata qu’ils étaient maintenant alliés. Mais pour Cade, il était de son propre côté uniquement. Stazi rappela qu’ils pourchassaient les Sith ensemble, mais Cade clarifia les choses : avoir un but commun ne faisait pas d’eux des partenaires. Il chassait les Sith pour le profit et pour le plaisir. Gar Stazi identifia donc Cade comme un voyou entêté et indépendant ne supportant pas l’autorité, et dressa un parallèle avec lui-même, qui ne respectait que sa propre autorité. Il tenta encore de conclure une alliance. Le Duro récolterait des informations sur les Sith et Cade les traquerait grâce à ses compétences.

Cependant, Cade lui fit comprendre que cela ne fonctionnait que si Stazi avait des informations sur Krayt, puisque c’était spécifiquement cela qu’il recherchait. Le Duro lui demanda s’il comptait le tuer seul et Skywalker acquiesça en retour.  Il se rendit ensuite avec Jariah et Deliah sur la Roue, conformément à ce que Morrigan Corde avait demandé. Il n’était pas enchanté de retrouver sa mère cependant. Ensuite, ils se rendirent dans un secteur de la Roue nommé le Refuge, censé être la planque de Morrigan Corde. Ils attendirent plusieurs heures, ce qui les ennuya énormément. La porte fut ouverte par une femme brune, qui leur demanda de ne pas tirer. Mais aussitôt, Jariah la prit par le cou et pointa son pistolaser. Il avait reconnut la femme qui l’avait torturé lui et Deliah, avant de les livrer aux Sith. La femme expliqua qu’elle n’était autre que Morrigan Corde, et présenta comme preuve une holo-image d’elle-même, dans les bras de Kol Skywalker, le très jeune Cade dans ses bras. Alors, Cade ordonna à Jariah de la lâcher et de retourner avec Deliah sur le vaisseau, car il sentait qu’elle ne mentait pas. De plus, Cade avait envie de régler ça tout seul. Une fois ses compagnons partis, Cade accusa Morrigan d’être responsable de la mort de son père et d’avoir fait entrer les Sith dans la guerre. Comment osait-elle venir le voir ? Corde lui répondit qu’elle avait des cadeaux : des noms et des localisations de Sith. Elle expliquait comment sa couverture de Nyna Calixte (qui lui servait à dénoncer à l’Empire-en-Exil les agissements de l’Empire Sith) avait était découverte par son amant Morlish Veed, qui l’avait empoisonné et lui avait tiré dessus. Elle avait réussi à utiliser des packs de bacta pour ses blessures, mais n’avait aucun antidote pour le poison. Cade demanda si elle était venue pour qu’il le guérisse, mais elle répondit qu’elle n’avait pas cette audace. Elle voulait réparer leur relation avant de mourir, mais ne tenait pas à s’excuser. Cependant, il y avait eu deux vérités dans sa vie : elle aimait Kol et aimait toujours Cade. Ce dernier expliqua qu’il n’arrivait pas encore à guérir sans être tenté par le Côté Obscur. Concernant Deliah, c’était parce qu’elle l’aimait profondément qu’il avait réussi à la guérir sans sombrer. Dans le cas de Morrigan Corde, il ne ressentait aucun amour. Il refusait d’approcher le Côté Obscur pour la guérir elle. Le fantôme de Force de Kol apparut et lui demanda de le faire pour lui. Son père l’aimait encore. Néanmoins, Cade prétendit que son sang était empoisonné depuis trop longtemps. Ainsi, il y avait trop de point de rupture emmêlés et tordus en elle. Son père lui rappela qu’il s’était guéri assez souvent du poison des bâtons de la mort.

Cade pensa que son père lui en demandait toujours trop. En vérité, Kol ne demandait jamais plus que ce dont il était capable. Finalement, Cade accepta d’essayer, pour son père. Il commença à utiliser son transfert sombre, mais cessa immédiatement lorsqu’il se rapprocha du Côté Obscur. Il ne pouvait s’empêcher de penser à tout ce qu’elle avait fait. Elle les avait abandonnés, et Cade était en colère. Kol lui enseigna que l’une des grandes leçons de la Lumière était le pardon. C’était le pardon qui donnait la rédemption. Il ajouta que la colère faisait du mal à Cade, plus qu’elle ne l’avait jamais fait et qu’il était temps de la laisser s’en aller. Kol pardonna à Morrigan, et celle-ci sembla sentir sa présence, malgré sa non-réceptivité à la Force. Selon Kol, même si elle ne pouvait pas l’entendre, elle pouvait sentir ce qu’il disait. Il souhaita lui dire qu’il l’aimait toujours. Grâce à ces paroles, Cade parvint à trouver la Lumière et à guérir sa mère. Il regarda l’holo-image de lui et de ses parents, puis se mit à pleurer. Enfin, il avait pu pardonner à sa mère. Quelques heures plus tard, ils rejoignirent le devant du Mynock. Bien entendu, il acceptait de prendre Morrigan Corde sur le vaisseau et clarifia à Jariah qu’il s’agissait bel et bien de sa mère. Tout à coup, le groupe fut surpris par la venue de Darth Talon, qui déclara sortir le drapeau blanc. Toutefois, Cade et ses compagnons sortirent leurs armes et se mirent sur leurs gardes. Etrangement, Cade n’avait pas senti la Sith venir. Talon lui annonça que Krayt avait bien reçu son message de mort, et que lui-même avait un cadeau à lui offrir. Elle projeta le groupe avec la Force, mais Cade parvint à éviter l’attaque et tenta de s’en prendre à la Twi’lek. Cade tuait les Sith, et par ses actions, elle venait de se mettre en tête de liste. Talon leur lança que le cadeau de Krayt se trouvait dans la soute du Mynock, à la frontière entre la vie et la mort pour les Jedi. Elle lui conseilla d’aller voir au plus vite. Ensuite, elle frappa Cade pour le faire s’éloigner d’elle et disparu en évitant les tirs de Corde et Jariah. Cade décida immédiatement de vérifier le vaisseau pour savoir ce qu’elle avait bien pu y faire. Ils découvrirent le Chevalier Impérial Antares Draco, alors plongé dans de la carbonite. Alors, Cade ordonna à R2 de le libérer au plus vite. Une fois sorti de la carbonite, Antares leur expliqua tout de sa situation. Il avait tenté d’infiltrer Korriban pour sauver la princesse Marasiah Fel, capturée par les Sith. Il était parvenu à la libérer, mais s’était fait coincé par Darth Havok à son tour, qui l’avait torturé pour obtenir des informations essentielles sur l’Empire-en-Exil. Jariah se dit qu’Antarès devait sûrement être le frère caché de Cade pour avoir concocté un plan aussi fou. Antares, à sa grande honte, révéla qu’il avait donné la localisation du temple caché de Taivas. Cade éclata de rage et prit Draco à la gorge. Il était tellement en colère de cette trahison qu’il aurait pu le tuer. Aussitôt, il ordonna à Jariah d’envoyer un message codé prioritaire aux Jedi afin de les informer. Ensuite, ils décidèrent de se rendre immédiatement sur Taivas.

J’ai sauvé Blue grâce à la Lumière… Mais je l’aime profondément… Et elle m’aime… Je n’ai pas d’amour pour toi.
– Cade Skywalker à Morrigan Corde sur la Roue.

Une holo-image représentant Cade enfant, entouré de ses deux parents, Kol Skywalker et Morrigan Corde.
(image extraite de “Legacy tome 3 : Les Griffes du Dragon“)

XXVI – La réunion du temple caché :

Cade et ses compagnons arrivèrent rapidement à Taivas. Là, ils furent accueillis par les Chevalier Impériaux, dont Ganner Krieg, qui étaient venus de la part de la princesse Marasiah Fel. Ladite princesse souhaitait voir au plus vite Antares Draco. Avec Shado Vao, Cade fut invité à assister à la séance du Conseil Jedi. Les Chevaliers Impériaux, son oncle Nat, d’autres Jedi furent également présents. Gar Stazi et Roan Fel utilisaient un hologramme pour participer à la réunion et les deux dirigeants demandèrent à ce que le temple soit évacué. Roan Fel insista pour qu’ils viennent sur Bastion, afin qu’ensemble, ils puissent lutter face aux Sith. Cade mit en évidence qu’il s’agissait d’une erreur. Krayt cherchait à semer la panique pour faire sortir ses proies. Il rappela que Taivas était une forteresse naturelle, ainsi, s’ils unissaient leurs forces pour les écraser ici-même, ils pourraient l’emporter. Nat Skywalker appuya les propositions de son neveu, ajoutant que les propriétés magnétiques de la roche brouillaient le ciblage orbital. T’ra Saa déclara qu’il fallait évacuer les enfants avant le début des combats. Cade la contredit, car pour lui, ils se feraient capturer ou pister sans aucun doute. Au contraire, il proposa de les cacher au fon des grottes et de les évacuer plus tard. Il fallait bien prendre des risques. Sazen lui demanda s’il fallait faire comme lui à Utapau et Cade répondit positivement. Ils avaient tous un rôle à jouer et on ne gagnait pas grand-chose à ne rien miser. Gar Stazi affirma qu’il était d’accord avec le Skywalker, Roan Fel engagea ses troupes et promit de partir dans la journée. Maître K’Kruhk accepta également. Après la réunion du Conseil, Shado et Nat rejoignirent Cade pour lui parler. Nat se sentait mal de risquer la vie des enfants. Cade répondit que ça ne lui plaisait pas non plus, mais qu’il fallait faire ce qui était nécessaire. Nat le mit en garde, il ne voulait pas qu’on utilise les formules de son propre frère contre lui, il refusait d’engager les enfants. Même s’ils n’avaient pas une haute opinion de lui, Cade devait tuer Krayt à tout prix, ou il finirait par exterminer les Jedi jusqu’au dernier. Il leur demanda de lui faire confiance, pour éviter que Taivas ne devienne un nouvel Ossus. S’il se trompait, il assumerait les conséquences de ses actes.

XXVII – La bataille de Taivas :

La flotte Sith arriva dans le système et débuta son attaque par un bombardement orbital qui fut sans effets, le ciblage étant impossible en raison de la présence des formations rocheuses. Devant cet échec, ils lancèrent l’offensive. Les Sith déployèrent l’armée de terre, appuyée par des blindés, pour prendre d’assaut le temple. Jariah pilota le Mynock pendant la défense du Temple. Quant à Cade, il menait la défense intérieure de l’édifice. Une brèche se forma dans la porte extérieure, bien que Cade et Shado s’étaient attendus à ce que cela arrive. Immédiatement, ils engagèrent le combat avec de nombreux Sith. Pendant l’affrontement, Cade décida de s’excuser devant son oncle pour tout ce qu’il avait fait. Le vieil homme avait conscience qu’il devait le pardonner, Droo l’avait averti. Il lui rappela qu’au fond, il était son neveu préféré. Cade lui rappela qu’il n’en avait aucun autre… Après un moment, Cade et Nat décidèrent que les Sith étaient tombés dans leur piège. Il était temps d’appeler l’amiral Stazi. Alors, les flottes de l’Alliance et de l’Empire-en-Exil sortirent de l’hyperespace. Dans la bataille, Sazen perdit Cade de vue. Shado Vao, qui était avec lui, l’invita à chercher vers les utilisateurs du Côté Obscur. Cade combattait plusieurs Sith à la fois et n’hésitait pas à se moquer d’eux. Soudain, des vaisseaux Sith se joignirent à la bataille. Il s’agissait d’Annihilateurs, pilotés par des soldats Sith, choisis par Darth Krayt parmi les plus puissant dans la Force. Ces vaisseaux étaient extrêmement maniables et suffisamment puissants pour détruire des coques de croiseur. Aussitôt, leurs pilotes partirent sur terre pour affronter les Jedi. Au cours de la bataille, le Mynock fut touché, sans être détruit. Les soldats Sith pénétrèrent jusqu’à la chambre du Conseil du Temple. Là les Chevaliers Impériaux et les Jedi menèrent une défense acharnée face à leur ennemis. Cade se tenait dos à dos avec Nat, et s’attendaient à devoir affronter les Sith jusque dans la chambre du Conseil. Maître T’ra Saa, présente à leurs côtés, utilisait sa méditation de combat. Nat ordonna à tout le monde de sortir de la place, à l’exception des maîtres Dunl’a, Te Corso et Drak, mais également de Cade et de lui-même, afin de protéger T’ra Saa.

Après quelques temps, Nat comprit l’ordre de maître Saa et ordonna à tout le monde de partir. Cade ne comprenait pas comment Nat était parvenu à communiquer avec elle, mais son oncle lui répondit c’était l’instinct qui avait parlé. Ils continuèrent de lutter contre les Sith, jusqu’à ce que les vaisseaux transportant les enfants soient partis. Cade contacta Jariah pour savoir s’il lui était possible de les prendre et de les mener en sûreté. Alors qu’un annihilateur arriva sur zone, Cade se dit que la fin était proche. Mais son oncle le contredit : ce jour ne verrai pas la fin de Cade Skywalker. Sous prévenir, Nat le propulsa avec la Force à travers une vitre, avant que lui et T’ra Saa ne soient abattus. Cade tomba dans l’eau et en ressortit en hurlant le surnom de son oncle car il avait senti sa mort dans la Force. Jariah appela Cade, qu’il n’arrivait pas à trouver, mais Deliah y parvint. Il rejoignit le Mynock mais ne pu pas entrer à l’intérieur. En effet, des soldats Sith arrivèrent sur la coque du Mynock, et l’un des Sith repoussa Cade avec la Force. Cependant, le Sith reçut un tir de blaster de Morrigan Corde, qui somma son fils de monter dans le vaisseau. Avant d’obtempérer, Cade tira sur un des Sith, de la part de son oncle Bantha. L’un des Sith s’écria que la lignée Skywalker allait mourir, mais Cade lui conseilla de se taire. le Sith et Cade s’affrontèrent en duel, et Morrigan Corde ne parvint pas à toucher son ennemi car ils bougeaient trop. Cade commença à se fatiguer, ce que le Sith ne tarda pas à comprendre. Mais Cade, à bout de patience et ivre de colère, utilisa un éclair de Force sur le Sith. Toutefois, Corde lui ordonna d’arrêter, car ils avaient besoin d’un de ces guerriers vivants pour comprendre comme ils fonctionnent. Jariah expliqua qu’ils avaient enfin les codes de Stazi pour une voie secrète en hyperespace et un point de rendez-vous sur Bastion. Les alliés se repliaient tous et il était temps d’y aller. Alors, Cade suivit les conseils de son ami. Une fois de retour au Mynock, il comprit qu’ils avaient perdu. Il se questionna sur pourquoi les Jedi, qui acceptaient la mort et embrassaient la vie, ressentaient autant la mort et pourquoi la Force la rendait si aiguë. Il sentait une véritable perte, comme une blessure qui ne guérirait jamais. Il se rappela ses propres paroles, l’époque où il disait que personne ne devait mourir pour lui, ironiques au vu la situation actuelle. Il confia ses doutes et ses pensées à Deliah pendant que celle-ci lui posait des bandages aux mains. Deliah le prit dans ses bras quand il commença à pleurer sur le sort de ce bon vieux Bantha, Nat Skywalker.

On a tant perdu aujourd’hui. Pas seulement une bataille ni des vaisseaux… Les Jedi embrassent la vie et acceptent la mort, mais pourquoi la Force nous fait elle sentir la perte de manière si aiguë ? Pourquoi ressentons-nous cette perte comme une blessure qui ne guérira jamais ?
– Cade Skywalker à propos de la bataille du Temple Caché de Taivas.

Cade Skywalker et Wolf Sazen.
(image extraite de “Legacy 49 – Extremes, Part 2“)

XXVIII – La bataille de Coruscant :

Le Mynock se replia sur Bastion et transférèrent le Sith capturé aux impériaux, qui l’étudièrent afin de le comprendre. Alors qu’ils se trouvaient dans une station au-dessus de Bastion, Jariah avertit Cade qu’ils avaient reçu des ordres : ils attaqueraient Cpruscant sous peu. Cade était toujours dévasé de la mort de Bantha et se confia à son ami. Il avait cru qu’il pourrait briser la puissance des Sith sur Taivas, mais ceci en avait résulté un énorme échec. Il s’accusa de la mort de Bantha et de tous les autres. Jariah lui dit que depuis Ossus, il s’accusait de tous les maux de la galaxie et lui rappela qu’ils avaient tous choisi de se battre. Le monde ne tournait pas autour de Cade. Le Skywalker lui annonça Krayt était le point de rupture. La Force le lui avait montré dans une vision, avec ce duel qui s’achevait dans le noir. Il réalisa à quel point cet assaut sur Coruscant était du suicide, peu importe le nombre de vaisseaux. Jariah lui fit comprendre qu’ils n’avaient pas le choix, c’était soit la mort de la part des Sith, soit le suicide. Il déclara qu’il partait démarrer le Mynock avec Deliah. Pendant ce temps, Cade pouvait passer son temps à trouver un plan pour tuer les Sith. Peu de temps, un groupe très hétéroclite quitta Bastion. Cade et ses compagnons étaient accompagnés de Morrigan Corde, Rasi Tuum, Azlyn Rae, Shado Vao et Wolf Sazen. Corde était chargée de détruire les ordinateurs de défense de Coruscant, et sa position d’ancienne directrice des renseignements impériaux lui permettait d’y avoir accès. Elle devait exécuter une mission avec une petite force de frappe, cependant, elle regretta d’avoir laissé Cade prendre le Mynock. Mais Cade la rassura, car depuis des années, il faisait de la contrebande vers Coruscant sous le nez des Sith. Une fois sur place, il se rendit à un petit point d’atterrissage juste sous leur cible. Immédiateme, le groupe quitta le Mynock sur la pointe d’atterrissage, où Cade dut se séparer de Deliah et Jariah. La Zeltronne le prit dans ses bras et lui ordonna de ne pas faire de bêtises. Cade répondit que cette mission dépassait déjà le stade de la bêtise et qu’elle devait laisser tourner les moteurs. Ils disposaient de cinq minutes pour neutraliser le dispositif de défense de Coruscant. L’équipe parvint à se faufiler dans le centre où ils affrontèrent quelques soldats Sith, des stormtroopers, ainsi que des officiers impériaux. Finalement, Cade parvint à neutraliser les ordinateurs avec son sabre laser. Coruscant affaiblie, la flotte coalisée de l’Empire-en-Exil et de l’Alliance Galactique put rejoindre en bonnes conditions Coruscant. Au cours de l’opération, ils perdirent Morrigan Corde, mais Cade avait confiance en sa capacité de survie. Ce dernier manifesta son envie d’affronter Krayt afin de réaliser ce pour quoi il était destiné. Sazen était véritablement fier de son ex-apprenti et lui souhaita que la Force soit avec lui. Ils entrèrent dans le Temple Sith, où ils furent accueillis par Darth Talon et Darth Stryfe.

Talon souhaita la bienvenue à Cade, elle sentit son désir de tuer Krayt. Skywalker se mit à sourire, activa sa lame, et approuva. Talon refusa de le laisser faire et ordonna aux autres Sith de tuer les Jedi. La Twi’lek et Skywalker s’affrontèrent une nouvelle fois. Elle sentit à nouveau les ténèbres en lui et lui proposa encore de les rejoindre, mais Cade n’en avait pas la moindre envie. Après quelques échanges de coups, Talon envoya un puissant coup de Force, qui brisa le sol en morceaux. Mais Skywalker évita l’attaqua et parvint à écraser la Twi’lek sur le sol. Il vit Darth Stryfe engager le combat avec son maître, Wolf Sazen, et les deux adversaires s’entre-tuèrent. Cade ressentit encore de la peine et de la colère lorsqu’il vit son maître tombé à terre, il perdait de nouveau un être cher. Vaincue, Talon avait compris que Cade est devenu bien plus fort. Elle partit en rampant avertir Krayt, et Shado Vao conseilla Cade de retrouver le Seigneur Noir au plus vite. Cade ne ptu qu’être d’accord, il était temps d’en finir. Il suivit Talon, qu’il écrasa contre un mur lorsque celle-ci parvint jusque dans la salle du trône. Le Seigneur Noir des Sith se tenait devant lui. Krayt le projeta immédiatement avec la Force et lui conseilla de se rendre, il était beaucoup plus fort maintenant. Cade lui rappela qu’il avait apprit pas mal de chose lui aussi, notamment au Temple Sith, mais également qu’il était capable d’improviser. Le Seigneur Sith ne pensait pas que cela changerait quoi que ce soit à l’issue du combat. Krayt utilisa sa foudre pour repousser Cade et lui ordonna à nouveau de se rendre, mais il n’y était pas prêt. Coruscant était de plus en plus dévastée autour d’eux. Cade demanda ce qui était arrivé à Coruscant. Krayt répondit qu’il avait promis le feu et le chaos. Il avait créé, avec Maladi, une toxine Sith, et avait manipulé Roan Fel pour l’obliger à l’utiliser. Toutefois, il précisa que les Sith y étaient immunisés. Il lui demanda à nouveau de le rejoindre, il lui apprendrait les ténèbres. Krayt lui demanda s’il pouvait vaincre la mort comme il l’avait fait. Cade eut une vision, dans laquelle il vit avec un visage qu’il partageait avec Darth Krayt, mais se vit également rongé par le Côté Obscur. Krayt lui demanda s’il comprenait ce qu’il était destiné à devenir. Cade répondit qu’il voyait clair à présent, ses yeux s’étaient ouvert. Il n’avait plus de doute, il comprit sa place dans la galaxie. Il alluma son sabre laser et déclara enfin être un Jedi. Sans crier gare, il transperça le Seigneur Noir de sa lame. Aussitôt, les Sith sentirent la mort de leur leader et se dispersèrent. Morrigan Corde vint retrouver Cade et lui demanda si le Sith était enfin mort, qui le lui sans trop de doute, cette fois-ci. Toutefois, Cade entendait encore sa voix dans sa tête. Cette voix lui disait que son corps guérirait à nouveau et que la vie reviendrait. Il le contaminait, lui rongeait l’esprit. Il se résigna à propulser le corps de Krayt dans un soleil et le sien également. Lorsque Cade lui demanda son vaisseau, elle refusa, puis reconnut que c’était le seul moyen. Avant qu’elle ne parte, elle lui transmit holo-image de lui, elle et son père.

Elle lui témoigna encore son amour et lui demanda de dire à Kol qu’elle l’aimait toujours. Il monta dans le vaisseau de Corde et se dirigea tout droit vers le soleil de Coruscant. En route, la voie de Krayt lui assura qu’il ne ferait jamais une telle chose. Selon lui, Cade était son apprenti et s’il voulait qu’il meure, il lui aurait coupé la tête. Cade répondit qu’il n’était pas certain que cela suffise, alors que balancer son corps dans un soleil devrait suffire. Krayt lui répondit qu’il survivrait à travers lui, puisque Karness Muur et Darth Andeddu lui avait appris le transfert d’essence. Cade lui répliqua que cela n’arriverait pas : il avait prévu de plonger dans le soleil avec lui. Alors, Luke Skywalker apparut derrière Cade et lui demanda si Krayt n’était pas seulement une voix dans sa tête. Cade rétorqua que Luke l’était peut-être. Luke reconnut que c’était peut-être vrai, mais lui demanda qu’elle part de lui il représentait, et dans ce cas laquelle occupait Krayt ? Mais surtout, laquelle était la plus forte ? Cade se rappela que dans sa vision, il n’y avait à la fin que l’obscurité et la mort. Luke affirma qu’il était toujours là, vivant, et Jedi. Il lui déclara qu’il était temps de choisir son propre chemin. Il décida suivre les conseils de son ancêtre, enfila une combinaison anti-chaleur, quitta le vaisseau et le laissa se jeter dans le soleil. Il se demanda alors si Krayt était toujours là. Il ne l’étendait plus à présent, et ne le sentait plus. Il se souvint le jour du massacre d’Ossus, quand il s’était retrouvé dans la même situation, seul dans l’espace. La boucle était bouclée. Il reçut quelques temps après un appel de Jariah. Deliah et lui l’avaient retrouvé grâce à une balise qu’avait mise Morrigan Corde dans l’holo-image. Toutefois, Cade ne répondit pas aux appels, il s’était évanoui et ne respirait plus, il était en transe d’hibernation Jedi afin de survivre au manque d’oxygène. R2 partit dans l’espace le rechercher. Une fois à l’intérieur du Mynock, Jariah et Deliah pensèrent qu’ils étaient arrivés trop tard. Deliah embrassa Cade sur la joue, puis lui elle lui exprima son amour éternel. La Zeltronne pleurait. Il se réveilla alors, satisfait de ce qu’elle venait de dire, et l’embrassa. Il révéla qu’il était sous transe d’hibernation Jedi et plaisanta sur le fait qu’il n’avait pas séché ce cour là à l’académie. Jariah savait qu’il ne fallait pas se fier à un Jedi, car ils étaient trop rusés. Cade retira sa combinaison puis demanda une boisson, une personne à tenir dans ses bras, le tout loin d’ici. Deliah trouvait qu’il avait changé. En vérité, il avait enfin trouvé l’apaisement, il était libre à présent que Krayt était mort. Jariah lui demanda où il voulait aller. Cade répondit qu’il voulait aller de l’avant. Il fit une rétrospection sur ces dernières années, il comprenait enfin le dernier précepte du code Jedi. Toute vie était reliée. Il avait tenté de se couper de celle-ci, mais aurait dû s’y ouvrir. Tout comme Krayt, il était trop longtemps resté enfermé dans les ténèbres et en avait oublié comment vivre. Maintenant, il était temps d’aller de l’avant.

T’es là Krayt ? Non tu n’est plus là. Je ne t’entends plus. Je ne te sens plus. Rien que moi et les Etoiles… Comme au dessus d’Ossus, la nuit où tu es mort, papa. La nuit où j’aurais dû mourir. La boucle est bouclée. Tout est à sa place. Je suis à ma place. C’est peut-être que ça que voulait dire la vision. Rien que moi, au final…
– Cade Skywalker, seul dans l’espace.

XXIX – Un marché bien conclu :

L’année suivant la mort de Darth Krayt, la galaxie connue de nouveaux conflits. En effet, tout les Sith n’avaient pas disparu et certains étaient prêts à utiliser toutes leurs ressources pour gagner en pouvoir. On ignore ce que firent Cade et ses compagnons durant la crise, si ce n’est voyager à travers la galaxie. Finalement, le dernier des Sith connus, Darth Wredd, fut tué sur Mala par Ania Solo. Un an plus tard, Cade, Jariah et Deliah se trouvaient au sein d’une cantina pour y vendre une vieille bobine de stabilisation. C’est Jariah qui marchanda avec le Mon Calamari Sauk – un compagnon d’Ania Solo – et qui parvint à récupérer une forte somme de crédits. Jariah se redirigea vers Cade et Deliah et ensemble, ils purent profiter de leur nouveaux crédits. On ignore tout de ce que devint Cade et ses compagnons par la suite.

En savoir plus – Incohérences :

  • Vers 3964 BBY, près de 4000 ans avant la naissance de Cade Skywalker, la Jedi Q’Anilia, membre du Pacte Jedi, reçut une vision impliquant le Seigneur Sith Karness Muur, son talisman, ainsi que les Jedi Zayne Carrick, Luke Skywalker, Cade Skywalker et le Seigneur Sith Darth Vader. Elle et des membres du Pacte Jedi, Feln et Xamar, étaient attaqués par des rakghouls. Tout ceci était une prédiction des ravages que causerait Karness Muur et son talisman à l’avenir.
  • Cela n’a jamais été confirmé dans l’Univers Etendu, mais Jan Duursema plaçait la naissance de Cade en 116 ABY. John Ostrander, auteur des comics Star Wars Legacy, décrivait Cade comme quelqu’un supportant le fardeau de Luke et Anakin, ses ancêtres. Cade avait en lui le Côté Obscur d’Anakin et le Côté Lumineux de Luke. Le design de Cade fut difficile à réaliser pour Jan Duursema, car les auteurs voulaient une vision unique d’un membre de cette famille. Ils ont d’abord pensé à faire un personnage aux cheveux noirs, mais ça ne convenait pas à Duursema. Un commentaire d’Ostrander sur la difficulté de rendre les blonds menaçant créa un sentiment de défi chez Duursema, ce qui l’encouragea à le relever… avec succès.

Cade Skywalker fait face à son destin.
(image extraite de “Legacy – War 6“)

Liste des œuvres :

BD/Comics :

– “Vector tome 1” (vision du Cercle de Veille)
– “Legacy tome 1 – Anéanti”
– “Legacy tome 2  – Question de confiance”
– “Legacy tome 3 – Les Griffes du Dragon”
– “Legacy tome 5 – Loyauté”
– “Vector tome 3”
– “Legacy tome 6 – Renégat”
– “Legacy tome 7 – Tatooine”
– “Legacy tome 8 – Monstre”
– “Legacy tome 9 – Le Destin de Cade”
– “Legacy tome 10 – Guerre Totale”
– “Legacy Saison II tome 4 – Un Unique Empire”

Guides et encyclopédies utilisés en supplément :

– “Authors of the Expanded Universe : The Legend of Dark Horse” (Insider 154)
– “Blaster” (Insider 101)
– “Blaster” (Insider 105)
– “Blaster” (Insider 107)
– “Blaster” (Insider 118)
– “Blaster” (Insider 122)
– “Blaster” (Insider 131)
– “Blaster” (Insider 140)
– “Blaster” (Insider 145)
– Galaxy of Intrigue (partie “The Legacy Era”)
– “Jawa’s Corner” (Insider 94)
– “Jawa’s Corner” (Insider 98)
– Jedi Council Forums sur TheForce.net (informations de Jan Duursema)

– Jedi vs Sith : The Essential Guide to the Force
L’Atlas (partie “Epilogue – The Empire Reborn”)
– “Launch Pad” (Insider 121)
– “Legacies of Future Orders” (Insider 88)
– Legacy 0
– Legacy Era Campaign Guide
– “New Force Rising” (Insider 87 )
– “Star Wars Miniatures Strategy Showcase 1 : The Hunt for Cade Skywalker” sur Wizards.com
– “The Art of War” (Insider 89)
– The Complete Star Wars Encyclopedia (Skywalker, Cade)
– The Ultimate Visual Guide Guide – Special Edition
– “Viva Space Vegas ! The History of the Marvelous Wheel, Part 2” sur StarWars.com

Auteur : Helmred
Date de mise en ligne : 03/01/2021

Cette fiche a été lue 1 241 fois

Les commentaires sont fermés.