Katarn, Kyle

Kyle Katarn

Espèce : Humain
​Genre : Masculin
​Naissance : 23 BBY – Sulon
​Mort : Inconnue
​Taille : 1,8 mètre
Langages : Basic, Huttese, binaire

Apparence : Peau claire, yeux marrons, cheveux bruns
​Fonction : Officier impérial, agent rebelle puis de la Nouvelle République, mercenaire, maître Jedi, maître de bataille
​Maîtres : Tal et Qu Rahn (spectres de Force), Luke Skywalker
​Apprentis : Mara Jade (entraînement mutuel), Jaden Korr, Rosh Penin

​Affiliation : Empire Galactique, Alliance Rebelle, Alliance des Planètes Libres, Nouvelle République, Alliance Galactique, Ordre Jedi, Coalition Jedi
​Armes : Blaster E-11, pistolet Bryar, sabres laser de Qu Rahn (lame verte), de Yun (lame jaune/orange), sabre laser (lame bleue)
​Vaisseaux : Moldy Crow, Raven’s Claw

I – Education et formation :

Fils de Patricia et Morgan Katarn, Kyle Katarn (à prononcer Kī-ŭl Kŭ-tärn’) naquit en 23 BBY sur Sulon, une des deux lunes de Sullust. Kyle bénéficia d’une éducation modeste mais bonne, jusqu’à ce que la tragédie frappe. Le paquet de capteurs de mauvaise qualité sur le droïde de sécurité périmétrique BT-16 des Katarn, programmé pour faire exploser de petites créatures nuisibles aux terres cultivées, dysfonctionna un soir, prenant une Patricia Katarn en retard pour une cible viable. La mort de Patricia fut dévastatrice Kyle et son père, à la fois émotionnellement et financièrement. Sans la main supplémentaire pour aider à la ferme, ils seraient plus que jamais à court de crédits. Le jeune homme vécut donc toute son enfance auprès de son père Morgan, à l’aider en travaillant dans leur ferme, située dans la campagne entourant Baron’s Hed, la capitale. Morgan Katarn possédait un droide serviteur, WeeGee, qui faisait quasiment partie de la famille, et à qui Kyle tenait beaucoup. Grâce à WeeGee, il devint l’un des rares individus à parler couramment le langage binaire utilisé par les droides. A l’âge de dix-huit ans, Kyle prit la décision d’intégrer les rangs de l’Empire, non pas par idéologie, mais pour soulager le fardeau financier de son père. En effet, alors que la modeste famille Katarn possédait des ressources limitées, l’Académie Impériale de Cliffside sur Carida représentait pour Kyle le meilleur moyen de recevoir une bonne éducation. Ainsi, il passa quatre ans à être formé rigoureusement pour devenir officier impérial. Au sein d’une formation de cadets, il apprit à en apprécier certains, et à en haïr d’autres. Kyle fut installé dans un chambre avec Meek Odom. À l’Académie, Kyle excellait dans la théorie des systèmes cybernétiques et l’ingénierie de l’information. Finalement, en 1 BBY, la fin de sa formation militaire approcha. Afin de tester les cadets en situation de combat, les instructeurs déclenchèrent l’Exercice Omega. Ce test avait pour but de trier les recrues, pour savoir qui serait bien promu officier, et qui serait renvoyé dans les rangs. Une base rebelle avait été localisée dans le système AX, dans les Colonies, et les Renseignements Impériaux avaient passés deux semaines à étudier la base et ses capacités. Kyle fut donc envoyé à bord du destroyer Imperator, au milieu de soldats aguerris, afin de passer l’épreuve, qui avait pour but de se distinguer, ou non, durant l’assaut. Bien qu’il n’était encore qu’un élève officier, il était le plus gradé des soldats envoyés sur place, et les commandos se devaient de lui obéir. La base rebelle se situait sur l’astéroïde AX-456, mais aucune force ennemie ne sembla se montrer. Après plusieurs balayages opérés par deux chasseurs TIE, Kyle fut envoyé en direction d’AX-456 avec trois escouades de commandos, à bord d’un transport de troupes. Il était secondé par le major Hong, un homme expérimenté. Kyle était terrorisé à l’idée de se battre et pensa qu’il était préférable de porter son armure devant les commandos. Sans son casque, ses hommes auraient lu la peur sur son visage. Mais il avait été préparé à ce moment depuis des années. Kyle informa le pilote que tous les systèmes étaient opérationnels, et ce dernier lui répondit qu’il restait trente secondes avant d’arriver sur zone. Comme ses hommes, Kyle vérifia son blaster, mais savait qu’il n’avait pas le temps de vérifier son arme de poing. Lorsque le transport atterrit sur l’astéroïde, ses portes s’ouvrirent et les chefs d’escouades emmenèrent leurs hommes à l’extérieur. Toutefois, aucun tir ennemi ne survint. Au grand soulagement de Kyle, les rebelles n’étaient pas présents à cet endroit, et le jeune cadet commença à espérer que la mission reste ainsi tout le long. Le major Hong revint vers lui et l’informa que les troupes étaient déployées, sans nulle trace de rebelles à proximité. S’efforçant d’adopter un ton calme et nonchalant, il remercia son second et l’invita à continuer leur avancée.

Profil : Kyle Katarn (image extraite de “Star Wars The Card Game – Heroes and Legends“).

Kyle se demanda si Hong savait qu’il était terrorisé, si derrière son casque de commando, il le jugeait. Kyle fut sûr d’une chose : s’il survivait à la mission, l’opinion du major Hong compterait beaucoup pour les instructeurs de l’Académie Impériale. Tirant avantage des cratères causés par les météorites, les commandos se mirent à couvert. Kyle s’empara de jumelles et observa les installations ennemis improvisées : un centre de communication, une baie de lancement, et une structure rectangulaire qu’il ne parvint pas à identifier. Bien entendu, les structures visibles ne représentaient pas la totalité de la base rebelle, dont une partie était sûrement située sous la surface. Grâce aux droides sondes, Kyle estimait qu’il y avait environ une centaine de rebelles sur AX-456. Cependant, il ne voyait personne… Face à cette situation intrigante, Kyle redouta un piège. Se tournant vers le major Hong, il lui somma d’envoyer des éclaireurs sécuriser la zone plus avant. Hong désigna trois commandos, Dobbs, Trang et Sutu, qui s’avancèrent prudemment. Après quelques instants, les trois éclaireurs signalèrent que tout allait bien. Mais contrairement à leurs dires et les rapports précédents, Kyle sentait que quelqu’un les espionnait. Le cadet ordonna donc à la deuxième escouade de faire sauter le verrou de l’entrée de la base ennemie avec des charges explosives, tandis que la première apporterait un tir de couverture. Quant à la troisième escouade, elle suivrait Kyle directement. Peu après, le sergent Morley informa Kyle que les charges étaient prêtes à exploser. Présentant un piège, le cadet chercha n’importe quelle excuse pour annuler la mission, mais n’en trouva pas. Maîtrisant sa peur et sa respiration, il ordonna à ses hommes de se remettre à couvert, et une fois ceci fait, fit déclencher les explosifs. Kyle s’élança en direction du sas, craignant de recevoir un tir de blaster lorsqu’il entrerait, et en vint même à comparer ses commandos aux petites figurines que son père lui fabriquait lorsqu’il était plus jeune. Ses pensées tournées vers le passé, il se fit dépassé par Morley à l’entrée du sas. Le sergent dégagea une plaque de métal du passage, et un tir ricocha sur son armure, heureusement sans le blesser. Kyle avait donc eu raison de craindre une embuscade. Instinctivement, il ordonna qu’on lance deux grenades, une de concussion et une de fragmentation. L’instant suivant, les grenades explosèrent dans le sas, tuant tous les rebelles présents. Morley y rentra en premier, suivi de Kyle, Hong et des membres de la deuxième escouade. Kyle se retint de vomir lorsqu’il vit ce qu’il restait des rebelles tués par les deux grenades… Le second sas blindé s’ouvrit automatiquement à leur approche, et les commandos progressèrent jusqu’à une autre porte, certains du fait que d’autres rebelles les attendaient derrière…. à raison. Hong fit placer ses commandos sur quatre rangées. Dès que les portes cédèrent, ses hommes ouvrirent le feu sur les rebelles, qui ripostèrent aussitôt. La première et la moitié de la seconde ligne de commandos s’effondrèrent. Kyle, qui jusque là était paralysé par la peur, se mit en colère en voyant ses frères abattus. Il tua une femme en lui envoyant un tir en pleine poitrine. A ce moment-là, il se rendit compte qu’il avait tué une personne, et éprouva des remords. Soudainement, le sergent Morley s’effondra, tué par un jeune rebelle, que Kyle envoya au trépas en retour pour venger son camarade. Au fur et à mesure que les escouades de stormtroopers progressaient, les pertes augmentaient dans les deux cas. Les rebelles étaient tous différents : des hommes, des femmes, et de nombreux aliens, dont certains qui appartenaient à des espèces qu’il n’avait jamais vu. Leurs armes, également, étaient fort hétéroclites. Certaines possédaient des blasters, d’autres des vibor-haches, et bien d’autres. Hong tua un homme armé d’une hache et sécurisa le périmètre. Une fois la victoire remportée, Kyle put calculer que son peloton avait subi 30% de pertes : La seconde escouade avait été quasiment annihilée, mais la troisième n’avait perdue que deux hommes et la première, arrivée en dernier, n’avait aucune perte à déplorer. Un médecin commando s’approcha de Kyle et lui demanda ce qu’il fallait faire des rebelles. Kyle savait que la plupart de ses camarades de l’Académie auraient laissé les rebelles mourir, mais il ne pouvait pas donner un tel ordre de sang froid. Ainsi, il ordonna qu’on soigne d’abord ses hommes, et seulement ensuite les rebelles, qui seraient sûrement interrogés par ses supérieurs.

Kyle Katarn prend conscience de l’ampleur du massacre d’AX-456.
(image extraite du roman “Dark Forces : Soldier for the Empire“)

En dépit du fait qu’il avait peur, il parvenait à maîtriser ses sentiments et à agir. Comme il l’avait appris à l’académie, il demanda conseil au major Hong quant à la suite de l’opération. Le major Hong estimait Kyle pour sa modestie et son intelligence. Selon lui, les rebelles survivants étaient en train de se préparer à combattre de nouveau. Il était donc d’avais de continuer la progression, mais d’appeler du renfort. Kyle valida cette suggestion et contacta le transport d’assaut. Il possédait l’indicatif “C-1”, et le pilote, “R-1”. Ce dernier lui apprit qu’il avait intercepté une transmission codée émise par les rebelles, et avait le sentiment que leurs ennemis ne tarderaient pas à recevoir de l’aide. Alors, Kyle lui ordonna de contacter l’Imperator pour envoyer au plus vite des renforts. Après que le pilote eut accusé réception, Kyle fit remettre ses hommes en route. Précédés par trois stormtroopers lourdement armés, Kyle et Hong menèrent la marche. La première escouade, intacte, passa devant, tandis que les quelques survivants blessés de la deuxième se placèrent à l’arrière de la formation. Pendant un kilomètre, le peloton impérial progressa au sein de larges corridors, divisés en de multiples tunnels. Kyle envoya des éclaireurs sécuriser les couloirs adjacents tout le long de la progression silencieuse. Soudain, le tunnel s’effondra sur lui-même, derrière le peloton. Immédiatement, l’instinct de Kyle l’alerta, et les ténèbres s’abattirent quand l’éclairage cessa de fonctionner. Sans même savoir pourquoi, il hurla à ses hommes de se mettre à couvert. Bien que l’ordre n’avait pas de sens en soit, les impériaux obéirent aussitôt. L’initiative de Kyle sauva de nombreux commandos d’une embuscade tendus par les ressortissants rebelles, qui se mirent la seconde suivante à leur tirer dessus depuis des brèches creusées à la hâte. Au moment où les rebelles leur envoyèrent plusieurs grenades, Kyle leur ordonna de se mettre à l’abris derrière un véhicule. Quelques instants plus tard, le courant revint et les stormtroopers se remirent à tirer sur les rebelles. Soudain, une ligne de droides se déployèrent face aux impériaux. De modèles différents, ces droides n’étaient pas armés, mais servaient à couvrir les rebelles qui se cachaient derrière. Kyle savait qu’un lancer de grenade aurait également des conséquences sur sa ligne, mais n’ayant pas le choix, il ordonna à ses hommes d’en lancer une salve. Les droides furent tous mis en pièce dans la déflagration, mais un commando fut décapité sur le coup. Les rebelles, de nouveau à couvert, tirèrent sur les impériaux tout en se repliant. De leur côté, les stormtroopers ripostèrent vigoureusement. Finalement, les rebelles fuirent, abattus dans le dos par les impériaux, sans que Kyle ne donne l’ordre d’un cessez-le-feu. Le cadet ayant abandonné tout espoir de prendre le complexe, il décidé de sauver le reste de ses hommes. Il ne restait que le major Hong, douze commandos, deux blessés et lui-même. La retraite était impossible avec le passage bouché, aussi décida t-il de continuer. Kyle ne parvint pas à contacter le transport d’assaut, sans doute en raison des gravats qui obstruaient les communications, ou peut-être en raison d’un départ forcé. Kyle ordonna à ses hommes de fouiller les lieux à la recherche de cellules d’énergie, puis de faire sauter les portes afin de continuer leur attaque. L’un des commandos, Givens, plaça une charge sur la porte. Quand tout le monde fut à couvert, Kyle leur rappela de bien sélectionner leurs cibles, car leurs munitions s’amenuisaient. Ensuite, Kyle donna l’ordre de faire sauter la charge. Protégés par une barricade de caisses, les rebelles restants ouvrirent le feu. Mais Kyle remarqua que leurs adversaires tiraient dans tous les sens sans réfléchir, et semblaient moins disciplinés. Les rebelles, bien que supérieurs en nombre, cessèrent de tirer sur les commandos après en avoir tué trois. Cependant, les impériaux continuèrent de submerger leurs ennemis d’un feu nourri.

Kyle, qui ne souhaitait pas devenir l’auteur d’un massacre, hurla à ses hommes d’arrêter de tirer. Hong désapprouva cet ordre, mais Kyle prétexta qu’ils se devaient d’économiser leurs munitions. Le cadet s’avança jusqu’au centre de communication, puis passa dans une cafétéria, une salle de stockage et un corridor, où de multiples affiches et bulletins étaient accrochés. Kyle enregistra les informations des bulletins grâce à l’holocam de combat intégrée à son casque, se disant qu’il obtiendrait des points supplémentaires pour le test académique. Les autres affiches mentionnaient d’économiser l’eau, ou souhaitaient un joyeux anniversaire à un certain Blim Shahar. Kyle et ses commandos arrivèrent dans une pièce, prêts à ouvrir le feu. Mais ils ne découvrirent qu’une quinzaine de rebelles, mains en l’air. Kyle ne s’était pas attendu à une reddition, et se demanda si tous les tuer n’était pas la meilleure solution, aussi triste soit-elle. Les rebelles présents étaient plus nombreux que les survivants de son escouades, seraient trop difficiles à rassembler, et il fallait prendre en compte l’arrivée imminente de renforts ennemis. Soudain, alors qu’il avait ôté son casque, le cadet posa son regard sur une jeune femme du même âge que lui, peut-être un peu moins, vêtue d’une combinaison de vol. Kyle trouva que ses yeux marrons se mariaient parfaitement avec ses cheveux noirs, et il se sentit attirer par la jeune femme. Quant à son regard, il traduisait une expression de paix, comme si tout son être était concentré sur quelque chose qu’il ne pouvait pas voir. En un instant, elle passa du stade d’ennemie à personne à part entière. Alors, il sut qu’il ne pouvait pas tuer cette femme, ni ses camarades. Hong aperçut l’arrivée d’un vaisseau ennemi sur un moniteur et suggéra de tuer les rebelles avant de s’éclipser. Mais Kyle refusa, estimant qu’il y avait eu assez de morts ce jour-là. Hong se permit d’insister, rappelant que les deux tiers de leurs troupes avaient été décimées par ces rebelles, mais Kyle resta sur sa position, lui intimant d’exécuter les ordres. Hong finit par obéir à contrecœur. Sur le moniteur, Kyle remarqua que le transport rebelle vomissait de nombreux rebelles en uniforme. Kyle ne savait pas ce qu’il était advenu du transport d’assaut R-1, et ignorait totalement si des renforts étaient en route. Il se dit qu’il passerait en cour martiale pour avoir épargné des rebelles, punition qu’il méritait sans doute. Se tournant vers la jeune femme, il aperçut de la gratitude dans son regard et pensa qu’elle méritait d’être sauvée. Il remit son casque et invita ses hommes à quitter les lieux au plus vite avant que les renforts rebelles n’arrivent. Il repoussa les rebelles dans le fond de la pièce, attendit que son escouade soit sortie, puis s’élança à son tour. Kyle ordonna qu’on fasse sauter les charges, en espérant que les rebelles, tout particulièrement la fille, aient eu le temps de se mettre en sécurité. Il dirigea ses hommes jusqu’à la cafétéria, estimant que c’était le meilleur endroit pour tenir la position. Alors que ses hommes sécurisaient les conduits de ventilation et barricadaient les accès, il se permit une petite plaisanterie qui fit glousser ses hommes, dans le but de détendre l’atmosphère. Une fois la pièce fortifiée, Kyle autorisa ses hommes à piller les réfrigérateurs et promit une permission de nuit à celui qui ferait le sandwich le plus mauvais. Ses hommes firent même un sandwich pour Kyle, mais alors qu’il retirait son casque pour le savourer, une foreuse perça le mur derrière eux. Kyle eut à peine le temps de remettre son casque avant que les rebelles n’ouvrent le feu sur le reste de son escouade. Le major Hong et la plupart de ses hommes périrent dans les cinq premières secondes, et alors qu’il s’apprêtait à riposter, il fut assommer et sombra dans l’inconscience.

“- Sauf votre respect, monsieur, les rebelles ont éliminé les deux tiers de nos troupes, et ils en tueront plus si vous les laissez partir.
La réponse est non. Vous avez vos ordres, exécutez-les.
– Kyle Katarn empêche le major Hong de faire fusiller les derniers rebelles d’AX-456 (traduit de l’anglais).

Kyle Katarn pose son regard sur Jan Ors.
(image extraite du roman “Dark Forces : Soldier for the Empire“)

II – Diplômé de l’Académie :

Fort heureusement pout Kyle, les rebelles ne l’achevèrent pas et se replièrent à bord de deux transports afin de quitter l’astéroïde au plus vite. Lorsque les renforts impériaux appelés par R-1 arrivèrent sur place, ils parvinrent à détruire un transport, mais l’autre leur échappa. Immédiatement, les impériaux envoyèrent un contingent de commandos lourdement armés fouiller la base, où ils trouvèrent Kyle et six autres survivants. Aussitôt, ils les ramenèrent en sécurité. Kyle fut amené jusqu’à l’hôpital de l’Académie Cliffside, sur Carida, où il passa un moment en convalescence. Quelques temps plus tard, le général Rom Mohc se présenta à sa chambre d’hôpital pour féliciter en personne le cadet pour ses exploits. La nouvelle s’était répandue très vite : Kyle avait rencontré une force d’opposition lourde et inattendue, et plutôt que donner la retraite, il s’était frayé un chemin jusque dans l’installation ennemie, neutralisant quatre cent trente-six rebelles et détruisant un important relais de communication. Kyle savait que ces faits étaient exagérés. D’autre part, il tenta de convaincre le général Mohc de son échec, au vu des pertes importantes que son peloton avait subi, mais celui-ci ne l’écouta pas. La nouvelle fit le tour de l’académie et tout le monde en entendit parler. Deux jours plus tard, Kyle fut autorisé à sortir de l’hôpital. Il contempla les statues gigantesques de l’académie, témoignant de la grandeur de l’Empire, avant d’être interpellé par une voix qu’il ne connaissait que trop bien : Nathan Donar III, fils du gouverneur Donar II. Il n’appréciait pas Donar en raison du fait qu’il se moquait souvent de lui au sujet de ses origines sociales, d’une toute autre nature que celles de Donar. Ce dernier lui assura qu’il était bon de le revoir sur pieds, mais Kyle remarqua parfaitement les yeux emplis de méchanceté de Donar. Il se contenta donc de lui serrer la main, puis s’en retourna. Quand il se déplaçait au sein de l’académie, de nombreuses personnes prirent un moment pour saluer sa bravoure et lui offraient des ovations à son passage. Kyle descendit un large escalier pour arriver jusqu’à la cour de l’académie, que les cadets appelaient “le moulin”, en raison des innombrables heures passées à tourner en rond le long des dalles de roche de la cour. Il se souvenait que trop bien de la difficulté de sa formation : les longues heures d’étude, la fatigue mentale, la privation de sommeil, et l’intensité de l’entraînement physique. Mais tout ça prendrait bientôt fin, puisque la cérémonie de la remise des diplômes approchait. Alors qu’il arrivait près d’une statue héroïque de l’Empereur Palpatine, Kyle croisa un groupe de cadets qui marchaient au pas. Lorsque leur leader le salua, Kyle lui rendit son salut et se sentit étonnement joyeux. Malgré ses remords, il pensa que son père serait fier de ses exploits. Ensuite, il se rendit jusqu’au dortoir pour y passer la nuit. Le lendemain, le jour de la cérémonie de remise des diplômes, Kyle se leva en pleine forme. Aussitôt, il réveilla son compagnon de chambre, Meek Odom, qui lui répondit en lui jetant son oreiller. Après s’être préparé, Kyle passa les heures suivantes avec ses camarades afin de repasser leur tenue de cérémonie avec soin. Ensuite, il y eut une pré-inspection pour voir si tout était en ordre. Une fois que les cadets eurent terminé, ils se rassemblèrent dans la cour. Des tribunes temporaires avaient été aménagées afin d’accueillir les spectateurs et les autorités. La cour était remplie d’innombrables soldats d’infanterie, et l’on pouvait apercevoir 4 TB-TT ainsi que 4 TR-TT. La vue était impressionnante et servait à démontrer concrètement la puissance impériale. Au milieu de tout cela trônait la statue de l’Empereur. Les musiques joués par l’orchestre du régiment et les vagues successives de chasseurs TIE apportaient davantage de grandeur à l’instant, diffusé en direct sur le réseau HoloNet afin de rassurer les milliards de citoyens. Kyle, tout comme ses camarades, était concentré pour maintenir la cadence, marcher fièrement au pas jusqu’au test final. La marche faisait passer la formation au bord de la falaise de l’académie. Le cadet leader devait ordonner un virage à gauche au bon moment afin que la formation longe le bord de la falaise. Si le signal était donné trop tard, certains tomberaient à coup sûr et mourraient, comme ce fut le cas pour trente-six autres soldats auparavant. Kyle, assigné au sixième rang sur le flanc droit, longerait le bord de la falaise au plus près lors de cette manœuvre. Ayant effectué des recherches trois mois auparavant, il savait que seize des trente-six soldats décédés avaient été placés sur le flanc droit, ce qui n’était pas de nature à le rassurer. 

Au cours de leur formation, les cadets s’étaient longuement entraînés pour ce moment, mais seulement en traçant une ligne jaune symbolique pour simuler le bord de la falaise. Cette fois, la falaise existait bel et bien, et un échec ne signifierait pas simplement une réprimande, mais la mort. C’était Nathan Donar, pour des raisons inconnues, qui dirigeait la formation lors du défilé. Alors qu’ils approchaient du bord, Donar donna l’ordre de tourner à gauche avec succès. Le défilé put continuer sans heurte, et tous les cadets soufflèrent de soulagement. Peu après, leur commandant leur présenta une longue liste d’orateurs, et Kyle trouva ce moment quelque peu ennuyeux. Il apporta un peu plus d’attention au général Mohc, qui les félicita tout en les incita à défendre l’Empire, de l’extérieur comme de l’intérieur, et de veiller à son unification. Le commandant récita une liste de noms et d’accomplissements à travers le système de sonorisation, pendant que le général Mohc et un étrange homme en noir sillonnaient les rangs. L’homme en noir lui fit éprouver une certaine frayeur, bien qu’il ne sache pas pourquoi. Finalement, Kyle entendit son nom dans le système de sonorisation, et le général Mohc arriva à son niveau. Il saisi le bâton d’honneur que le général lui tendit, et fut surpris d’entendre son nom une deuxième fois. En raison de sa bravoure face à l’ennemi, on lui décerna la Médaille du Courage. L’homme en noir, à l’allure bien étrange, se présenta comme étant Jerec. Il lui demanda si la reconnaissance était douce, mais l’avertit que ce n’était que la première étape. Jerec lui conseilla de grimper les échelons et de se joindre à ceux qui possédaient le pouvoir, car il l’attendrait. Au moment où Jerec lui posa la Médaille du Courage sur son torse, un pouvoir étrange envahit son corps, comme s’il était resté caché depuis tout ce temps. Durant un bref instant, il perçut le terrain de rassemblement dans son ensemble. Il vit la statue de l’Empereur, les rangs des cadets, un emballage balayé par le vent, et une colonne d’insecte fourrageant de la nourriture. Il entendit les battements de son propre coeur et les cliquetis de la montre du général Mohc. Par ailleurs, il senti le pouvoir de Jerec, sa soif insatiable de pouvoir, et comprit que rien ne pourrait se tenir entre lui et ce qu’il désirait. Lorsque Jerec fit un pas en arrière, la connexion se rompit et Kyle manqua de basculer en arrière. Kyle, qui était occupé à réfléchir sur ce qu’il s’était produit, mais aussi aux paroles de Jerec, vit à peine le reste de la cérémonie défiler. Lorsqu’elle prit fin, les cadets acclamèrent l’Empereur et rompirent les rangs. Immédiatement, Meek Odom souleva Kyle par la taille et les autres camarades de Kyle vinrent admirer la Médaille du Courage qu’on lui avait attribué. Ensuite, certains se dirigèrent vers les stands où se tenaient leurs familles, et d’autres rejoignirent les dortoirs pour se préparer aux diners et aux danses du soir. Kyle, lui, avait été exclu de tout cela. Meek Odom lui demanda qui était l’homme en noir qui lui avait parlé, mais Kyle lui même n’en sachant rien, il suggéra que Jerec pouvait être une sorte d’agent gouvernemental. Meek l’informa que ses parents l’avaient invité à dîner, car ils souhaitaient rencontrer un “vrai héros”. Kyle tenta d’abord de refuser, mais devant l’insistance de son ami, accepta la proposition de son ami avec un petit sourire. Il lui demanda si sa soeur serait présente, et Meek répondit que Kyle finirait bien par l’avoir un jour… La soirée fut agréable, car les parents et la sœur de Meek étaient naturellement gentils et non-affiliés directement à l’Empire. En fin de soirée, Kyle et Meek rejoignirent leur chambre en évitant les soldats ivres qui jonchaient les rues. Lorsqu’ils arrivèrent, Kyle remarqua que son écran d’ordinateur avait reçu un message. S’installant dans son fauteuil, il saisit son code d’accès et en accusa réception. Le message informait Kyle que son père, Morgan Katarn, avait trouvé la mort dans un raid rebelle, mais qu’aucune information supplémentaire n’était disponible pour le moment. Si Kyle pensa tout d’abord à un odieux canular, il s’effondra en larmes quand il se rendit compte de la véracité du message. Morgan Katarn, son père, son mentor, était mort. Il ne comprit pas pourquoi les rebelles l’avaient assassiné, car son père avait été un partisan à leur cause, un peu trop même, aux yeux de Kyle. Il se souvint des rebelles qu’il avait épargné sur AX-456 et pensa avoir commis une grave erreur en les laissant tous en vie. Il regretta de ne pas avoir donné l’ordre au major Hong de les abattre tous. Espérant obtenir d’avantage d’informations, Kyle décida de se rendre auprès du Bureau des Affaires Cadettes. Ainsi, il se remit en route dans le froid de la nuit.

Et, en reconnaissance de sa bravoure, et de son héroïsme face à l’ennemi, l’Empereur décerne au lieutenant en second Kyle Katarn la Médaille du Courage, ainsi que la sincère gratitude de l’Empire.
– Le commandant instructeur durant la cérémonie de remise des diplômes (traduit de l’anglais).

Le sombre Jerec face aux cadets promus de Cliffside.
(image extraite du roman “Dark Forces : Soldier for the Empire“)

III – Rencontre inattendue à bord du Star of Empire :

Le lendemain, Kyle eut pour objectif de rejoindre le Star of Empire, un vaisseau de ligne luxueux appartenant à Haj Shipping Lines. Il quitta donc Carida à bord d’un transport militaire et se rendit jusqu’à la station orbitale de Dorlon II. Là, il fut témoin d’un étonnant contraste avec l’académie : A Cliffside, l’écrasante majorité des habitants étaient humains. Au contraire, la station orbitale abritait une myriade d’espèces différentes, une illustration parfaite d’un monde cosmopolite. Ensuite, il embarqua à bord d’une navette, qui fit la route en direction du paquebot. Sirotant un verre de vin gratuit, il regarda le Star of Empire à l’horizon. Il admira la précision avec laquelle les pilotes du paquebot utilisaient les rétrofusées pour atterrir dans le hangar, et se demanda s’il était capable d’en faire autant. Il en douta fortement, étant donné que lui et ses camarades s’étaient trop peu entraînés à voler. Peu après, la navette s’engouffra dans le hangar de le Star of Empire, et il fallut près d’une demi-heure pour pressuriser la baie et débarquer les passagers. Grâce aux bonnes relations de la famille Haj dans le monde de la politique, Kyle et quelques autres militaires avaient obtenu leur billet à prix réduit. Avec d’autres passagers moins fortunés, il fut conduit jusqu’au Pont de la Lumière Etoilée, une section du vaisseau mitoyenne aux moteurs, où aucune chambre n’était dotée de fenêtres. Cependant, il trouva sa cabine bien plus confortable que la chambre qu’on lui avait assigné sur Carida… En une heure, il put prendre une douche, déballer ses affaires et vérifier son terminal. Etudiant les plans du vaisseau, il conclut qu’il devait se rendre au Pont d’Observation. Cette section du vaisseau était gratuite, contrairement à de nombreux restaurants et clubs présents à bord du Star of Empire. De plus, le Pont d’Observation offrait une vue imprenable sur Dorlon II. Aussitôt, il sortit de sa cabine, salua les militaires qu’il croisa dans le couloir et continua son chemin. En cours de route, il croisa de nombreuses espèces étrangères et Kyle passa un moment à les observer, fasciné. Le jeune homme porta particulièrement son attention sur les femmes de toutes sortes présentes à bord, étant donné que la population de Carida était exclusivement masculine. Il était tellement fasciné qu’il ne remarqua que trop tard que les jumelles qu’il avait passé son temps à regarder le pointaient du doigt en gloussant. Lorsqu’il vit leur mère froncer les sourcils en l’apercevant, il manqua de trébucher, ce qui amusa les deux jeunes filles. Honteux, il s’éclipsa au milieu des autres passants. Une fois sur le Pont d’Observation, Kyle admira un moment Dorlon II par la baie vitrée du paquebot, en compagnie de nombreux individus d’espèces différentes. Soudain, il entendit une voix qui provenait de derrière lui. En se retourna, il se retrouva face à Nathan Donar… Kyle le nargua au sujet de la veille, lorsque Nathan, ivre-mort après les beuveries qui avaient suivi la cérémonie, avait vomi sur le véhicule d’un camarade. Nathan l’invita à partager la table de ses parents, ce qui surprit Kyle, car en dehors de Meek, personne ne lui avait jamais fait une telle proposition. Kyle se sentit flatté qu’une riche famille impériale propose à un “paysan de la Bordure” de se joindre à elle. Nathan entraîna Kyle à travers la foule et ils arrivèrent finalement à la table des Donar. Nathan présenta Kyle à ses deux parents, Dol et Rissa Donar, et narra ses exploits sur l’astéroïde AX-456. Le père de Nathan, le gouverneur de Derra IV, félicita Kyle pour sa bravoure et son obtention de la Médaille de la Bravoure. Kyle répondit que Nathan avait lui aussi de quoi être fier, car il avait brillamment mené la compagnie lors de la cérémonie. Si Nathan avait échoué l’épreuve de la falaise, Kyle ne serait sans doute pas là à cet instant.

Ainsi, Kyle passa la soirée avec les Donar, dégustant une salade verte, une pâtisserie fraichement préparée, un ragoût de runyip et un bol d’insectes confis auquel Kyle n’avait pas pu résister. Alors, le gouverneur Donar lui demanda de parler un peu de ses parents. Kyle se contenta de répondre que son père avait un artisan, récemment assassiné par les rebelles. Dol Donar fut indigné et sa femme lui demanda de parler moins fort. Le Star of Empire était connu pour abriter des rebelles, puisqu’il n’était affilié à aucun gouvernement. Mais le gouverneur ne cessa de clamer sa haine pour la Rébellion. Il garantit à Kyle que l’Empereur avait quelques surprises pour les rebelles à venir. Face à la certitude de Dol Donar, Kyle fut assuré que le gouverneur savait de quoi il parlait. Il éprouva de la satisfaction à l’idée que ces fanatiques ne soient éliminés. Alors qu’il s’apprêtait à répondre, un homme se présenta à la table des Donar, Lando Calrissian. Il invita Dol Donar à le rejoindre dans deux heures à la Salle Corellienne, afin de faire quelques parties de Sabacc. Plus tard, Nathan et son père se rendirent à la Salle Corellienne, tandis que Rissa Donar se retira dans ses quartiers. Promettant de leur rendre visite pendant la partie de Sabacc, Kyle les remercia pour le repas et quitta les lieux pour une promenade digestive. En chemin, il rencontra de nombreuses personnes qui n’étaient pas adeptes du régime impérial, qui lui lancèrent des regards noirs, bousculèrent intentionnellement l’épaule de Kyle, et l’insultèrent à plusieurs reprises. Ces insultes le rendaient furieux et confus en même temps. Ces gens ne devaient pas savoir et n’arrivaient pas à comprendre ce que les rebelles avaient fait, et devaient être stupides. Il se rendit donc à la Salle Corellienne, où il serait davantage accepté. Il y retrouva Nathan et Dol Donar, qui lui souhaitèrent la bienvenue, mais sui semblaient particulièrement concentrés sur le jeu. Kyle reconnut plusieurs séries de règles, mais n’avait jamais apprécié le Sabacc et se savait mauvais joueur. Lorsqu’il leva ses yeux de la table, il entrevit le visage d’une fille qui lui était familier. Elle disparu un moment dans le flot des passants. Kyle se déplaça pour l’observer de nouveau et heurta un chasseur de primes Rodien, dont l’odeur n’avait rien d’agréable. Lorsqu’il put de nouveau poser son regard sur la jeune femme, il la reconnut formellement : il s’agissait de la rebelle qu’il avait rencontré sur AX-456. Il vit la femme écarquiller les yeux et de surprises et s’éloigner. Kyle la suivit à travers la foule sans même réfléchir. Il voulait lui faire du mal pour ce que les rebelles lui avaient fait, mais il souhaitait d’abord lui parler, car elle pourrait comprendre ce qu’il ressentait. Kyle poursuivit la fille à travers la foule, évitant et frôlant des passants, tout en s’excusant à répétition. Sa “proie” entra dans une cage d’escalier mais elle se referma avant que Kyle ne puisse l’atteindre. Il frappa la porte en métal de frustration et emprunta une échelle qui descendait parallèlement à l’ascenseur, deux niveaux plus bas. Au moment même où ses pieds se posèrent sur le sol, un rebelle passa son bras autour du coup de Kyle. Etouffé, l’officier impérial tenta de se libéré mais la prise était bien trop serrée. La jeune femme demanda au rebelle fortement bâti qui étouffait Kyle, un dénommé Rosco, de l’amener à son niveau. Alors, Rosco cessa de l’étrangler et lui fit une clef de bras. Kyle grimaça de douleur et ignora les provocations de Rosco. Comme le lui avait dit son instructeur en combat à mains nues, l’heure de son ennemi viendrait tô ou tard. Une autre rebelle, plus petit et mince, sortit de nulle part et se plaça derrière eux. Kyle réalisa que sa capture, si elle n’avait pas été anticipée, avait certainement préparée à bord. Il ne pouvait que reconnaitre les compétences de ces rebelles. La fille utilisa un code pour ouvrir un sas qui menait à une remise. Kyle pensa que les rebelles devaient être aidés par au moins un membre d’équipage.

Rosco projeta Kyle dans la remise, mais l’officier se remit debout immédiatement et lança un coup de pied en arrière. Son pied gauche rata sa cible, mais le droit parvint à frapper Rosco au genoux. Le rebelle, d’une carrure impressionnante, se contenta de grogner. Alors qu’il s’apprêtait à se venger, la jeune femme lui intima d’arrêter. Rosco détestait Kyle, car il avait eu des amis, morts sur AX-456. La jeune femme rétorqua qu’elle se trouvait elle-même sur AX-456, et que le lieutenant l’avait épargné. Kyle scruta son visage à la recherche du mal qui avait tué son père, mais ne trouva rien. Il ne vit qu’une grande détermination, comme sur l’astéroïde. La jeune femme semblait connaitre le goût de la peur, la pression du commandement et l’horreur de la défaite. Elle décida d’épargner la vie de Kyle, comme lui-même l’avait fait sur AX-456. Kyle fut satisfait, et la fille ordonna à Rosco de ranger son arme. Cependant, Rosco n’avait pas confiance en Kyle qui, même s’il avait du coeur, n’avait rien d’un allié. La fille, qui se présenta comme étant Jan Ors, fit un pas en avant et serra la main de Kyle. Ce dernier lui promit que les rebelles n’auraient aucun problème tant qu’ils seraient à bord. Jan Ors lui demanda de se souvenir d’une chose : elle avait remboursé sa dette de vie. Alors que les rebelles s’en allaient, Kyle se rendit compte qu’il ne la reverrait sûrement jamais. Désespéré, il lui demanda d’attendre, car il avait besoin de lui parler. Il lui promit de ne pas lui faire de mal, et Jan Ors accepta donc de s’entretenir dans un endroit public. Elle choisit la bibliothèque, dans une heure. Kyle arriva bien plus tôt que prévu dans la gigantesque bibliothèque du Star of Empire, qui abritait des millions de livres électroniques écrits dans des milliers de langages. La bibliothèque était quasiment vide à cette heure, mais il fut surpris d’y trouver déjà Jan Ors. Elle se trouvait dans un petit espace surélevé où elle dansait avec passion. Kyle ne remarqua personne de suspect et s’installa sur l’une des cinq chaises libres. Kyle ne pouvait pas voir ce qu’elle regardait, et n’entendait pas la musique qui la touchait tant, car la jeune femme portait un casque relié à une interface interactive. Il savait qu’il observait un aspect important de la personnalité de Jan Ors. Pour Kyle, Jan Ors dansait fabuleusement bien. Lorsqu’elle eut fini, elle salua le public virtuel qui l’applaudissait et releva sa visière, la reconnectant au monde réel. Lorsque Kyle applaudit à son tour, elle se sentit vexée qu’il se moque d’elle ainsi. Au contraire, Kyle lui assura qu’elle était magnifique et lui demanda où elle avait apprit à danser comme ça. Jan lui apprit que sa mère était chorégraphe attitrée de la compagnie du Premier Ballet d’Alderaan. Ainsi, elle l’avait entraînée entre les répétitions. Quand Kyle désira connaitre qui était son père, Jan le trouva trop curieux mais lui répondit quand même. Elle lui révéla que son père était un ingénieur aérospatial de première classe. Kyle supposa donc que Jan était aussi douée en ingénierie qu’en danse, et la jeune femme le lui confirma. Ce fut autour de Jan de lui demander s’il possédait d’autres compétences que celles utilisées sur AX-456. Kyle lui répondit qu’il était entré à l’académie impériale pour recevoir une bonne éducation, et qu’il était donc davantage un ingénieur qu’un soldat. Sceptique, elle l’invita à prendre un verre la cafétéria. Lorsqu’ils obtinrent leurs boissons, Kyle paya l’addition et ils s’installèrent à une table éloignée. Ils se regardèrent tous deux un moment, avant que Jan ne lui demande pourquoi il avait souhaité lui parler. Kyle lui dit que la plupart des soldats impériaux morts sur AX-456 étaient de bonnes personnes… Jan lui rétorqua qu’il aurait dû s’y attendre quand il avait fait le choix de devenir un soldat. Beaucoup de gens bien étaient morts, impériaux comme rebelles. Kyle haussa le ton quand il en vint à parler du lâche assassinat de son père. Au lieu de quitter la table, Jan resta, ce qui le soulagea quelque peu. Il lui apprit que son père n’était qu’un fermier de Sulon du nom de Morgan Katarn, et Jan lui demanda comment il savait que les rebelles étaient bel et bien à l’origine du meurtre de son père. Kyle se contenta de répondre que son commandement lui avait envoyé un message. Jan, imperturbable, décida de lui présenter quelqu’un.

Plus tard, Kyle se rendit seul à la cabine de Jan Ors, en essayant de ne pas attirer l’attention des autres impériaux. Quand il entra, il trouva Jan en compagnie d’un droide de protocole nommé A-Cee. Au moment où A-Cee le remarqua, il l’identifia comme une menace de classe 3 et enclencha la procédure d’autodestruction. Jan utilisa un code d’authentification pour annuler le compte à rebours et s’excusa auprès de Kyle. Elle l’informa qu’il avait réagit à l’uniforme impérial. En premier lieu, elle lui demanda ce qu’avaient dit les supérieurs de Kyle qui justifiait l’assaut sur AX-456. Kyle avoua qu’on lui avait simplement signalé la présence d’une station relais de la Rébellion, et Jan approuva, tout en lui révélant qu’il y avait autre chose. Jan Ors l’informa que l’Empereur avait commis nombre d’atrocités, et que les gens avaient plus tendance à prendre le partis de l’Alliance Rebelle lorsqu’ils étaient au courant. Kyle se prépara à la contredire, mais Jan lui coupa la parole. La jeune femme lui affirma que l’Alliance avait des informateurs qui voyageaient de planètes en planètes afin d’informer les gens de la vérité. La plupart de ces agents possédaient des compagnons comme A-Cee ici présents, qui collectaient les informations avant de les redistribuer à travers l’Empire via les stations relais comme AX-456. Pour le moment, Kyle ne voyait pas en quoi cela le concernait. Jan lui avoua qu’elle n’avait pas le droit de lui montrer ce genre de choses, mais qu’elle le ferait quand même. A-Cee était un droide assigné à un agent du nom de Candice Ondi et qui opérait sur Sulon. Alors, elle demanda à A-Cee de diffuser la bataille du Drain-G sur Sulon. Un hologramme apparut et une femme se présenta comme Candice Ondi. Kyle reconnut immédiatement l’endroit filmé par A-Cee et n’eut plus aucun doute quant au fait qu’il s’agissait bien de Sulon. C’est alors qu’il vit son père s’adresser à un groupe de rebelles. Kyle, qui ne connaissait que trop bien la sympathie qu’éprouvait son père pour l’Alliance, eut le souffle coupé en découvrant qu’il était le chef militaire local de Sulon. Il ne voulait pas y croire, mais lorsque la bataille entre les impériaux et les rebelles de Sulon commença sous ses yeux, il fut contraint de reconnaitre l’évidence. Kyle remarqua les symboles rebelles gravés sur les TR-TT qui remontaient le canyon menant à la planque rebelle, mais il savait parfaitement qu’il s’agissait de machines impériales. Au cours de la bataille, Candice Ondi fut touché par un TR-TT et s’effondra de douleur dans les bras de A-Cee. L’enregistrement se coupa aussitôt et le silence revint dans la cabine. Jan Ors possédait d’autres images, mais n’était pas certain de vouloir les montrer à Kyle. Pourtant, celui-ci insista pour savoir comment son père était mort. Avec l’autorisation de Jan Ors, A-Cee diffusa de nouvelles images qu’il avait enregistré. Le long d’une route qui longeait le spatioport, Kyle vit apparaitre des murs qui s’étendaient au loin, surmontées de centaines de petites bosses alignées. Il se demanda pourquoi de nombreux oiseaux s’agglutinaient autour, avant de se rendre compte que ces bosses étaient de têtes décapitées. Il n’eut pas le temps de se remettre du choc qu’il vit celle de son père, plantée sur une pique afin d’être plus visible que les autres. Kyle se retint de vomir et s’il éprouva beaucoup de tristesse, sentit de la colère monter en lui. Jan, qui avait coupé la vidéo, ne savait que dire. Finalement, Kyle la remercia pour lui avoir offert la vérité qui, même si elle faisait mal, était préférable à des mensonges. Alors, il arracha sa Médaille de la Bravoure et la jeta dans une corbeille de recyclage, et se promit de faire payer à l’Empire ce qu’il lui avait fait.

Kyle Katarn découvre l’horrible assassinat de son père par enregistrement holographique.
(image extraite du roman “Dark Forces : Soldier for the Empire“)

IV – Entretien sur le New Hope :

Alors, il lui demanda de couvrir Jan pendant qu’il s’occupait du reste. Kyle monta à bord du Truly Sorry et atteignit rapidement la cabine de pilotage. A son approche, Waller, alerte, émergea de la tourelle supérieure, mais en apercevant Kyle, il revint à son poste. Sans perdre de temps, Kyle contacta le poste de contrôle du hangar et demanda l’autorisation express de décoller. Une femme le prévint qu’il fallait prévoir son départ au moins 30 heures à l’avance et lui refusa donc son départ. Alors, Kyle décida de forcer le passage. Dès qu’il fut assuré que Rosco était prêt, il commença à élever le vaisseau et à se diriger à travers la baie. Kyle n’avait jamais piloté un appareil de ce type et s’y prenait très maladroitement. Immédiatement, la femme du poste de contrôle le somma de retourner à son emplacement et d’abaisser la rampe. Mais Kyle était bien décidé à quitter le hangar, avec ou sans l’aide de la contrôleuse. Cette dernière lui fit remarquer que le Truly Sorry ne disposait pas d’une puissance de feu suffisante. Puisqu’elle semblait avoir raison, Kyle demanda à Waller d’anéantir une navette de chez SoroSuub. Lorsque Waller déversa une pluie de lasers sur l’appareil, l’explosion fut si puissante qu’elle créa une brèche dans les portes du hangar, amenant à la dépressurisation de la baie et faisant fuir tous les civils aux alentours. Soudain, Jan pénétra enfin dans le hangar, mais sans A-Cee. Au contraire, elle était suivie par une équipe de commandos, menés par Nathan Donar et un chasseur de primes Rodien qui se faisait appelé Slyder. Alors que les impériaux ouvraient le feu, Rosco et Waller ripostèrent, tandis que Kyle manœuvrait le Truly Sorry pour éviter les tirs ennemis. Il remarqua Nathan passer par l’une des issues secondaires et se sentit rassuré, car même s’ils n’avaient jamais été très proches, il ne lui souhaitait aucun mal. Kyle remarqua Jan tomber au sol, l’air se raréfiant dans la pièce. Il demanda à Rosco de lui porter secours, mais celui-ci n’avait pas attendu sa suggestion pour aider sa camarade. Alors que la rampe du vaisseau s’ouvrait à nouveau, Kyle sentit l’air être happé par le vide spatial. Après s’être emparé d’un masque à oxygène, il dirigea l’appareil vers Jan et Rosco, puis les récupéra. Kyle vit des hommes en combinaison spatiale s’approcher d’un des vaisseaux et se demander s’il devait se débarrasser d’eux, mais n’en fit rien. Ignorant les menaces de la contrôleuse, Kyle engouffra le Truly Sorry par la brèche qu’il avait créé. Enfin, ils parvinrent à quitter le hangar du Star of Empire et à rejoindre le vide spatial, libres. Soudain, Jan se glissa dans le siège du copilote et remercia Kyle. Celui-ci remarqua que la jeune femme, en dépit de son teint pâle, n’avait rien perdu de sa détermination. Waller les avertit qu’un vaisseau les suivait, alors Jan poussa les manettes de vitesse subluminiques au maximum de leur capacité. Kyle proposa d’effectuer un saut en hyperespace, mais Jan lui fit remarquer qu’il avait omis d’entrer leur position actuelle afin que le navordinateur prenne connaissance de leur coordonnées. Kyle rougit et admit qu’il avait oublié.

L’expression de Jan s’adoucit, et elle l’informa que le Truly Sorry effectuerait automatiquement un balayage afin de détecter les balises stellaires à proximité, et ainsi savoir où ils se trouvaient. Mais Waller prévint Kyle et Jan que le vaisseau qui les suivait gagnait du terrain. Jan prit la décision de retourner le Truly Sorry contre leurs adversaires, sachant pertinemment qu’ils ne pourraient pas échapper à leurs poursuivants. Elle tira plusieurs fois, sans espérer détruire le vaisseau ennemi, étant donné que l’armement du Truly Sorry n’était pas assez puissant. Mais tout à coup, l’appareil ennemi disparut dans une explosion impressionnante. Kyle pensa tout d’abord à un tir chanceux, mais Jan lui assura que c’était impossible. En réalité, l’explosion avait eu l’air de venir de l’intérieur. Alors, Jan comprit que les impériaux, avant de monter à bord de leur vaisseau, avaient emporté la carcasse d’A-Cee. Quand le droide avait vu un uniforme impérial, il s’était auto-détruit. Kyle se souvint que Nathan Donar portait son uniforme de classe B la dernière fois qu’il l’avait vu. Quand il réalisa que son camarade de promotion était mort, leur victoire ne lui procura aucune satisfaction. Cependant, débarrassés de leurs ennemis, ils parvinrent à rallier le New Hope, un vieux cuirassé rebelle. La première chose à faire une fois sur le New Hope était de s’entretenir avec Mon Mothma, pour savoir s’il aurait le droit de rallier l’Alliance Rebelle ou non. A leur débarquement, Kyle remarqua que le vaisseau était usé, lent et que son armement n’était pas des plus convaincants. Mais il ne pu s’empêcher d’être admiratif devant l’envergure du vaisseau et l’esprit de groupe des individus cosmopolites qui composaient l’équipage. Alors que Jan et Kyle arpentaient les couloirs du cuirassé, elle souhaita connaître l’avis de son camarade. Kyle avoua que le New Hope était réellement impressionnant, et ajouta avec humour qu’il serait dommage qu’un destroyer de classe Victoire vienne à le réduire en poussière. Jan était certaine que Kyle apprécierait Mon Mothma, car tout le monde l’aimait selon elle. L’ex-officier impérial remarqua à quel point Jan avait prononcé le nom de Mothma avec familiarité et désinvolture. Peu après, le duo arriva devant une porte gardée par deux gardes lourdement armés. Sur demande de Jan, Kyle passa sa carte ID dans un scanner, et donna son arme de poing à l’un des deux gardes, tandis que l’autre procédait à une fouille corporelle. Lorsque les portes s’ouvrirent, Jan l’encouragea à entrer, lui souhaita bonne chance et s’en retourna. Ce qu’ignorait Kyle, c’est que Jan Ors entendrait absolument toute sa conversation avec la leader de l’Alliance. A l’intérieur, il fut accueilli par une femme dans la fleur de l’âge, vêtue d’une robe blanche : Mon Mothma. Cette dernière lui souhaita la bienvenue et s’excusa pour le sort tragique de son père. Kyle, surprit, lui demanda si elle avait connu son père. Mon Mothma lui avoua qu’elle l’avait simplement connu via un ami qu’ils avaient en commun, un Jedi du nom de Qu Rahn. Ce Jedi lui envoyait d’ailleurs ses salutations. Kyle fut abasourdi d’apprendre que son père avait connu un Jedi, et se demanda quels autres secrets Morgan Katarn lui avait caché. Mothma souhaita savoir pourquoi il désirait rejoindre l’Alliance.

Pris au dépourvu, Kyle répondit honnêtement et sans arrière pensée qu’il voulait retrouver les assassins de son père et les tuer. Mothma comprenait ce qu’elle ressentait, mais lui assura que derrière le meurtre de son père se cacher un plus grand mal, l’Empereur Palpatine lui-même. Une fois l’Empereur vaincu, l’Alliance retrouverait les meurtriers de son père. Ainsi, elle lui demanda s’il était capable de mettre de côté sa rancœur et d’apporter son aide à l’Alliance. Sceptique, apeuré mais fier, il confirma en être capable. Alors, Mon Mothma l’invita à contempler un hologramme qui apparut au centre de la table. Cet hologramme représentait une station de combat puissante et mortelle appelée Etoile de la Mort, capable de détruire des planètes une fois achevée. Kyle tenta d’imaginer à quel point cette super-arme devait être puissante pour pouvoir atteindre le noyau d’une planète et la réduite en morceaux… Les mots du gouverneur Donar, qui lui avait certifié que l’Empereur avait une surprise pour les rebelles, prirent tout leur sens. Actuellement, l’Etoile de la Mort était en construction autour de Despayre. Le complexe de recherche où la station de combat fut pensée se trouvait sur Danuta. Mothma souhaitait qu’il s’y rende et récupère les plans. Ainsi, les ingénieurs de la Rébellion pourraient sans doute découvrir les faiblesses de l’Etoile de la Mort afin de pouvoir la détruire. Cependant, si Kyle était prêt à combattre pour venger son père, il l’était moins pour ruiner sa vie devant cette mission suicide. Aussi demanda t-il à la cheffe de l’Alliance pourquoi elle souhaitait envoyer un seul homme plutôt qu’un commando. Mon Mothma afficha un autre hologramme, représentant la ville de Trid, sur Danuta. Elle lui apprit qu’à un kilomètre du complexe se trouvait une école, un temple et des habitations. Il ne faisait nulle doute qu’envoyer un commando armé provoquerait des dégâts irréversibles pour la population locale… Les impériaux, eux, n’en auraient cure. Kyle savait pertinemment que Mon Mothma jouait sur sa morale et ses sentiments, et cela l’énervait au plus au point. Cependant, il demanda si ses agents ne lui avaient pas fourni davantage d’informations. Mon Mothma n’avait rien de plus que des images de la pièce où étaient contenus les plans. Les images, probablement enregistrées par un droide espion, défilèrent devant Kyle et il put observer la matrice contenant les plans de l’Etoile de la Mort. Soudain, un officier passa dans le champ de vision de l’enregistrement, et Kyle demanda à Mon Mothma d’agrandir l’image. Cela ne faisait plus aucun doute : il s’agissait de Meek Odom, son camarade de chambre à l’Académie de Cliffside. Mothma lui demanda s’il connaissait cet officier, mais Kyle nia en bloc. Bien que la mission proposée semblait stupide et suicidaire, Kyle l’accepta, pour venger son père et ceux qui étaient morts avec lui. L’entrevue prit fin peu après, et Kyle quitta la pièce en direction du hangar.

“- C‘est comme ça que vous forcez les gens à risquer leurs vies ? Vous manipulez les esprits ?
Parfois… Si je considère que cela peut faire avancer les choses.
– Kyle Katarn et Mon Mothma (traduit de l’anglais).

Kyle Katarn s’entretient avec Mon Mothma, Jan Ors écoutant leur conversation.
(image extraite du roman “Dark Forces : Soldier for the Empire“)

II – Vol des plans de l’Étoile de la Mort et le réveil de la Force :

Katarn s’envola à bord du Moldy Crow vers la planète Danuta. Sur place, il se rendit dans un complexe impérial et réussit à s’emparer d’informations. Une fois combinées à celles trouvées par d’autres espions, l’Alliance put reconstituer les plans de la nouvelle station de combat de l’Empire : l’Étoile de la Mort. Fort de son succès, Katarn se vit donner une autre mission de la part de Mothma. En effet, quelques mois après l’évacuation de la base rebelle de Yavin, il partit enquêter sur le général Mohc et sur le projet “Dark Troopers”. Katarn poursuivit Mohc jusqu’à son vaisseau, le “Arc Hammer“. Là, il tua le général et mit fin au projet Dark Troopers en faisant exploser le vaisseau. Kyle participa également à une mission de la SpecForce organisée par l’agent rebelle Corwin Shelvay, dans laquelle il fit équipe avec les autre agents sensibles à la Force Shira Brie et Erling Tredway, dans le but de rendre inopérant le superlaser de la deuxième Etoile de la Mort, alors en route vers D’rinba IV. Après avoir participé à plusieurs missions pour le compte de la Rébellion pendant l’année qui suivit la destruction de l’Étoile de la Mort, Katarn apprit d’un droïde 8T88 que Jerec était à l’origine de la mort de son père. En effet, Morgan Katarn avait découvert l’emplacement de la légendaire Vallée des Jedi sur la planète Ruusan. Le droïde 8T88, qui travaillait en réalité pour Jerec, trahit Kyle et ce dernier n’eut pas d’autre choix que de l’abattre. Peu de temps après, à bord d’un vaisseau rebelle, Katarn eut la visite de l’esprit du Jedi Qu Rhan. Ce dernier l’ouvrit au pouvoir de la Force. Guidé par l’esprit, Katarn se rendit dans son ancienne maison sur Sulon et récupéra le sabre laser de Rhan, ainsi que la position de la vallée des Jedi. Lancé à la poursuite de Jerec, Katarn se retrouva devant les six acolytes du Jedi Noir : Yun, Gorc, Pic, Maw, Sariss et Boc. Mais tous furent vaincu par Katarn et seuls Yun et Sariss survécurent. Plus rien ne pouvant se mettre en travers de la route du Jedi, il retrouva Jerec au cœur de la Vallée des Jedi. Au cours de leur affrontement, Katarn frôla de près le Côté Obscur, mais parvint à ne pas y succomber. Finalement, après un combat éprouvant, il terrassa Jerec et empêcha ce dernier d’acquérir les pouvoir de la Vallée des Jedi. Kyle continua à travailler avec Jan pour la Nouvelle République sur des missions diverses et variées. En 39:7 (7ème mois de l’année 39 de la Grande ReSynchronisation, soit 4 ABY), lors de l’invasion des Nagai et des Tof, l’amiral Ackbar envoya Kyle comme espion, en compagnie de Jan, Dash Rendar et Guri sur Saijo, un monde-forteresse aux mains des Tofs dans la Bordure Extérieure. Ils furent épaulés par Bey, un hybride Nagai/Humain, ami de Han Solo et affilié à Ackbar. Leur investigation permit un mois plus tard  à la très récente Nouvelle République de lancer un assaut d’envergure sur la planète et de capturer le prince Sereno, leader des Nagai, avec un second commando. Plus tard, il fit équipe avec un lagomorphe dément de la taille d’une pinte et rasa presque la station spatiale Kwenn lors de sa capture, et appréhenda l’espion indépendant Ketton Derrida. Kyle prit finalement un rôle plus permanent avec la Nouvelle République et servit avec les Commandos de Page (également appelés Commandos Katarn par pure coïncidence), exécutant des missions sur Kashyyyk, Boudolayz ou Garos IV. Il étudia notamment les intercepteurs TIE. De son point de vue, les pilotes des TIE étaient suicidaires et assoiffés de sang, auquel cas il valait mieux espérer que l’hyperdrive du vaisseau qu’ils ciblaient fonctionnait encore. Pendant ce temps, Luke Skywalker lui proposa de poursuivre l’entraînement de la Force, mais les peurs de Kyle au sujet de l’obscurité tapie en lui l’empêchèrent d’accepter son offre.

Katarn parvient finalement à retrouver Jerec et l’affronte au coeur même de la Vallée des Jedi.
(image extraite de “The Essential Reader’s Companion“)

III – La défense d’Altyr V :

En 10 ABY, soit cinq années après la défaite de Jerec et ses Jedi Noirs, l’Empereur Palpatine refit surface publiquement, plus puissant que jamais. Depuis le Noyau Profond, il lâcha son Empire des Ténèbres dans la galaxie et les impériaux lancèrent des raids éclairs sur de nombreux mondes de la Nouvelle République.  Kyle finit par rejoindre la Nouvelle République dans sa lutte contre les forces impériales, divisées mais toujours présentes. La contrebandière et ancienne Main de l’Empereur Mara Jade fut un jour envoyé dans le secteur Senex pour y effectuer une mission en tant que représentante de l’Alliance des contrebandiers de Talon Karrde. Malheureusement, elle y fut capturée puis emprisonnée par Cronal sur ordre de l’Empereur Palpatine, qui se remettait lentement de sa défaite à Endor. En effet, lorsque Mara avait tué le clone de Luke Skywalker sur Myrkr, elle avait définitivement trahi son maître et rompu tout lien télépathique avec lui, aussi Palpatine souhaitait lui faire payer cet affront. Luke Skywalker contacta alors Jan Ors, qui envoya aussitôt un groupe de combat dirigé par Kyle Katarn pour délivrer la jeune femme. Finalement, Kyle et ses alliés parvinrent à libérer Mara Jade des griffes de Cronal et rapportèrent à Luke des indices concernant l’existence d’un vieux temple Sith. Plus tard, Mara Jade devint une des rares personnes à comprendre la réticence de Kyle à utiliser la Force et ils développèrent une relation étroite. Elle et Kyle prirent le lien rare de l’apprentissage réciproque, une facette de la Concordance Jedi de fidélité peu pratiquée depuis le Nettoyage des Neuf Maisons. Kyle, qui poursuivait sa quête du Côté Lumineux de la Force, voyagea jusqu’à la planète Altyr V en compagnie de Mara Jade. Au sein du base de la Nouvelle République, tout deux passèrent un moment à s’entraîner au sabre laser, afin de parfaire leur formation et devenir plus tard des chevaliers Jedi. Au bout d’un moment, Kyle félicita Mara pour ses progrès : la jeune femme arrivait de mieux en mieux à anticiper ses actions en combat, et son intuition lui sauverait peut-être la vie un jour. Soudain, une explosion suivie d’un violent tremblement secoua l’entièreté des installations de la Nouvelle République. Dans l’intercom, un homme ordonna au “capitaine Katarn” de se présenter au rapport aussi vite que possible. Lorsque lui et Mara arrivèrent dans la salle de commandement, un officier néo-républicain lui annonça qu’ils avaient repéré deux astéroïdes qui allaient pénétré l’atmosphère d’Altyr V, mais qu’au lieu de désagréger, ils s’étaient placé en orbite géosynchrone et s’étaient mis à bombarder les boucliers de la base. Selon l’officier, c’était évident : il s’agissait de nouvelles armes impériales camouflées en astéroïdes afin d’attaquer la base par surprise. Un autre officier néo-républicain annonça que des troupes impériales s’étaient posées près des boucliers. Il était par ailleurs impossible de faire décoller leurs appareils à cause des bombardements incessants des astéroïdes artificiels. Kyle émit l’idée de s’emparer d’une navette impériale posée dans la zone et faire ce qu’il pourrait pour neutraliser les astéroïdes. Lorsque Mara manifesta son envie de lui apporter son aide, Kyle refusa, estimant que la présence de Mara était nécessaire au sein-même de la base pour la défendre face aux nombreux commandos impériaux. 

Kyle quitta la salle de commandement pour effectuer sa mission, laissant Mara seule avec les officiers de la Nouvelle République. Équipé de son sabre laser et de son blaster Bryar, il apporta son soutient aux défenseurs en abattant quelques commandos. Ensuite, il gagna le niveau supérieur et activa la console de fermeture des portes anti-explosion du hangar. Alors que l’accès était en train de se refermer, un bombardier TIE lança une salve en direction des portes et les détruisit partiellement, empêchant sa fermeture totale. Les stormtroopers furent cependant repoussés à cet endroit, et Kyle se précipita au centre du complexe, où d’autres commandos venaient de pénétrer en créant des brèches dans les murs. Le chevalier Jedi affronta les impériaux sur place en les tailladant de son sabre laser. Kyle mena ses hommes à travers toute la base pour combattre tant bien que mal les nombreux commandos, déposés en masse par des transports de troupes de classe Delta DX-9. Un officier (qui semblait être un capitaine selon son insigne) proposa à Kyle de se rendre dans la salle des transmissions afin de brouiller brièvement les communications impériales afin qu’ils ne remarquent pas son arrivée. Kyle remonta davantage la base jusqu’à la salle de transmissions et se retrouva face à un autre capitaine, qui lui avoua avoir perdu une section de la base et que son équipe avait besoin de lui pour la faire passer en mode auxiliaire afin de rétablir l’énergie. Kyle parcouru les couloirs du complexe afin de repousser les escouades de stormtroopers et de scout troopers présents sur place. Bien que les commandos impériaux furent redoutables (car en plus de leurs fusils à répétition, ils possédaient aussi diverses armures de très bonne facture comme des armes à roquettes guidées), il atteignit rapidement le générateur d’énergie puis le réactiva en mode auxiliaire. Mara le contacta aussitôt via son comlink et lui annonça que l’énergie était bien revenue. Elle ajouta que les brouilleurs de transmission fonctionnaient parfaitement sur les communications et les radars impériaux. Mara informa Kyle qu’ils allaient opérer une diversion sur le hangar sud, pendant que lui s’emparerait d’une navette de classe Lambda récemment posée sur le plateau nord, afin qu’il puisse rejoindre les astéroïdes artificiels. Kyle parcourut donc les couloirs de la base en direction du plateau nord, non sans affronter davantage de commandos et même un TR-TT, qu’il parvint finalement à détruire. Il décida ensuite de passer par les conduits d’aérations afin de contourner les groupes de combat impériaux et de rejoindre discrètement la navette. À l’intérieur, il dû faire face à plusieurs petits droides sondes qu’il réussit à détruire rapidement. Finalement, Kyle sortit des conduits à proximité de la navette. Là, il fut contraint d’abattre plusieurs commandos ainsi qu’un autre TR-TT avant de rejoindre la navette qui l’attendait bien là. Avant de monter, il prévint Mara qu’il était parvenu jusqu’au vaisseau et qu’il s’apprêtait à rejoindre les astéroïdes ambulants. Mara le conseilla de se hâter car les premières lignes impériales allaient fondre sur la base d’un instant à l’autre.

Kyle et Mara s’entraînant sur Altyr V.
(image extraite de “Dark Forces II – Mysteries of the Sith“)

IV – Infiltré sur un rocher impérial :

Il monta aussitôt à bord de la navette et sans rencontrer de résistance, il rallia un des deux astéroïdes artificiels impériaux et se posa à à sa surface sans attirer l’attention. A son atterrissage, Kyle se retrouva devant une partie aménagée de l’astéroïde : il vit une grande entrée blindée, cernée de tours de contrôle et défendue par de multiples batteries lourdes ainsi que de nombreux commandos. Le Jedi se déplaça à travers les passages étroits et les tunnels de l’astéroïde, non sans rencontrer diverses patrouilles de stormtroopers et de droides sondes. Il tomba sur un poste de commande blindé, gardé par un officier impérial. Il passa son arme à travers une des meurtrières et tua l’officier et détruisit la console d’ouverture de la porte. Une fois à l’intérieur, il accéda aux écrans de contrôle de la base, qui lui donnèrent accès aux différentes caméras afin d’observer divers endroits de l’astéroïde. Ensuite, Kyle retourna à l’entrée principale, toujours lourdement gardée et se plaça en surplomb. Là, il combina sa maîtrise de la Force et des armes pour abattre de loin les sentinelles, mais aussi détruire les tourelles de sécurité et une petite porte secondaire. Les gardiens vaincus, il rejoignit la petite porte grande ouverte et gagna le centre du complexe. Kyle affronta les soldats et les commandos comme il le pu et s’enfonça plus profondément dans les installations impériales, jusqu’à arriver dans ce qui ressemblait à une zone d’atterrissage ouverte sur l’espace, où étaient stationnés plusieurs TIE impériaux. Il abattit les soldats et pilotes qui s’y trouvaient et qui n’avaient pas hésiter à lui tirer dessus. Kyle se déplaçait dans le dédale de tunnels aménagés, essayant tant bien que mal de retrouver son chemin. Ses poursuivants étaient hargneux et de plus en plus nombreux, alors il choisit de se faufiler dans des tunnels plus profonds. Cependant, il était toujours poursuivis par une escouade de stormtroopers et un de leurs tirs de roquette frappa le sol juste sous ses jambes, le projetant dans un gouffre sombre… Penché quelques instants après devant ce même gouffre, un stormtrooper (qui s’identifia comme TK-8252) contacta ses supérieurs pour leur signaler que l’intrus avait été neutralisé. Il n’en était rien, puisque Kyle avait atterrit un niveau plus bas, sur une structure métallique surplombant une autre zone habitée mais plus rustique de l’astéroïde. Kyle parcourut la zone en affrontant les forces de sécurité, cette fois accompagnées de redoutables droides assassins. Kyle parvint néanmoins jusqu’à la salle de contrôle de tir de l’astéroïde, augmenta la puissance des armes au maximum puis redirigea les tirs vers l’autre astéroïde. En une seule et puissante salve, l’autre amas rocheux fut réduit en poussière. Il ne restait plus qu’à détruire l’astéroïde sur lequel se trouvait Kyle , et la Nouvelle République pourrait s’échapper. Pour cela, Kyle se contenta de faire surchauffer les systèmes d’énergie. Il regagna sa navette aussi vite qu’il le pu avant que le second astéroïde impérial ne s’évapore à son tour. Débarrasser des bombardements impériaux, la Nouvelle République pu évacuer la planète et échappa à un massacre total. Sur Altyr V, il avait fait la découverte d’anciennes inscriptions étranges qui le menèrent jusqu’à un temple Sith sur Dromund Kaas. Lorsqu’il s’y rendit à bord de la navette impériale qu’il avait pris aux impériaux peu de temps avant, les esprits Sith le tourmentèrent et le firent basculer du Coté Obscur de la Force.

Après un long moment sans donner de nouvelles, Mara Jade contacta Mon Mothma au sujet de la disparition de Kyle. Avec l’accord de la présidente de la Nouvelle République, Mara se rendit sur Dromund Kaas pour retrouver son ami. Après un moment à patauger dans les marécages et à déjouer les énigmes du temple Sith, elle retrouva sa navette. Sûre de sa piste, Mara finit par s’introduire dans le temple Sith. Kyle l’y accueillit , debout sur piédestal flottant au dessus d’un grand gouffre. Il dit à Mara qu’elle n’aurait pas dû venir ici. Lorsqu’il avait découvert le temple, il avait découvert une partie de lui-même qu’il ne pouvait renier, une source de puissance plus immense que tout ce qu’il avait connu auparavant. Si Mara avait du mal à concevoir ces ruines comme une source de puissance, Kyle lui demanda de ne pas juger avec ses yeux, mais en s’immergeant dans la Force. Il lui fallait accepter le pouvoirs des Sith. Mais Mara refusa catégoriquement de se joindre à lui, tout ce qu’elle ressentait en ces lieux était la souffrance et la mort. Elle souhaita l’emmener loin du temple, mais Kyle avait choisit sa voie. Au nom de leur amitié, il la laisserait quitter Dromund Kaas. Mais si elle continuer de le chercher, il ne répondrait plus des conséquences. Mara tenta de l’arrêter, mais Kyle la projeta en arrière d’une puissante poussée de Force, et fit plongé la plateforme sur laquelle il se tenait dans le gouffre du temple, l’amenant dans les profondeurs des ruines Sith. Kyle sentit que Mara y avait plongé aussi… elle ne semblait pas vouloir le laisser tranquille. Enivré par le pouvoir du Côté Obscur, Kyle lui demanda de le rejoindre au coeur même du temple, et de laisser cette force l’envahir, tandis que ses pouvoirs de Jedi l’abandonnaient. Plus loin, il retrouva Mara et la mit en garde face à ses protecteurs protecteurs – les Sith, notamment par son lien avec Palpatine – qui se montraient très cruels envers ceux qui enfreignaient leurs lois. Il s’enfonça davantage dans les profondeurs du temple, et Mara le suivit. Au cours de sa traque, Mara combattit des spectres Sith. Lorsqu’elle les vainquit, Kyle lui ordonna de se mesurer à lui. Ivre de colère envers son ancienne amie, il dégaina son sabre laser et croisa le fer avec elle. Il n’hésita pas à se servir de l’invisibilité afin de tuer Mara, mais n’y parvint pas. Il fut finalement repoussé par la Jedi, mais ne s’avoua pas vaincu, bien au contraire, il avait ce qu’il voulait. Mara l’avait suivit jusqu’au centre du temple, y avait bravé les dangers et l’avait combattu. Il la félicita pour ses efforts et se montra de nouveau à elle. Kyle lui demanda de le rejoindre, afin qu’à ses côtés, ils puissent rendre aux Sith sa gloire passée. Une illusion Sith montra à Mara deux plateformes, une où se trouvait Kyle et l’autre sur laquelle elle même se tenait. Entre eux, un chemin de pierre et tout autour, des ténèbres absolus. Kyle lui laissa deux choix : avancer jusqu’à lui et embrasser la cause du Côté Obscur, où reculer dans les ténèbres et tomber dans le néant. Mara ne se laissa pas duper et sauta en arrière, dans ce qui semblait être le vide… pour se retrouver dans une salle tout à fait normal. Bien que ses illusions avaient échoué, Kyle tenta de nouveau de s’en prendre à Mara. Il savait qu’elle tentait de le sauver du Côté Obscur, mais il était déjà trop tard. Il étrangla Mara et s’approcha d’elle, de nouveau invisible. Mara parvint à se libérer, mais fit le choix de ne pas combattre et éteignit son sabre laser. Kyle approcha dangereusement sa lame orangée près de la gorge de Mara et lui lança que sa stupidité allait lui coûter la vie. Toutefois, il ne pouvait pas abattre une amie comme cela. Il éteignit également son sabre, complètement déboussolé. Il lutta intérieurement pour reprendre le contrôle de lui-même, contre le Côté Obscur et les esprits Sith qui l’avaient corrompu. Kyle s’était cru assez fort pour résister aux ténèbres de ce temple, mais il avait échoué. Mara le prit à ses côtés, et ensemble, ils quittèrent Dromund Kaas. Kyle fabriqua son propre sabre laser à lame bleue pour remplacer celui qu’il avait prit à Yun. Kyle se rendit compte qu’il portait toujours la souillure du côté obscur de son conflit avec Jerec. Lorsque Luke Skywalker lui fit une deuxième offre pour l’entraîner, Kyle l’accepta immédiatement, croyant que cela l’aiderait à apprivoiser ses sentiments sombres. Kyle  développa une amitié avec un autre élève Jedi, Corran Horn, mais en 11 ABY, lorsqu’il vit Gantoris puis Kyp Durron succomber au Côté Obscur, l’anxiété que Kyle ressentait à propos de son premier contact avec les ténèbres se multiplia. Kyle remit son sabre laser à Luke, s’appuyant plutôt sur son fidèle pistolet Bryar, et s’exila du Nouvel Ordre Jedi récemment formé.

Ce n’est pas possible ! On m’en demande trop, je… je ne peux tuer ni mes amis ni mes alliés.
– Kyle à deux doigts de tuer Mara Jade.

Kyle menace de tuer Mara Jade, qui reste imperturbable.
(image extraite de “Dark Forces : “Jedi Knight – Mysteries of the Sith“)

V – Enquête sur les cristaux artusiens :

Kyle redevint à nouveau indépendant, travaillant librement avec Jan sur des missions non-officielles pour la Nouvelle République. En 12 ABY, Kyle Katarn et Jan Ors furent missionnés par la Présidente Mon Mothma afin d’inspecter un ancien avant-poste impérial sur le monde de Kejim et vérifier s’il était toujours à l’abandon. En effet, une transmission émanant de Kejim avait été intercepté par les Renseignements de la Nouvelle République. Arrivés en orbite de la planète à bord du Raven’s Claw, Jan ne parvint pas à détecter l’origine des transmissions provenant du secteur, et tout lui semblait normal. L’avant-poste, d’où ils étaient, avait l’air totalement abandonné, mort comme le reste de la planète. Kyle commença à croire que Mon Mothma était devenu paranoïaque, puisqu’elle n’était pas du genre à envoyer des professionnels sur des missions de débutants. C’est alors que Mon Mothma prit contact avec eux, afin de leur diffuser la transmission captée plus tôt, partiellement décodée depuis. Il y était question de la Vallée des Jedi, de Revenants, d’une armure noire et d’un certain amiral Galak Fyyar, que Mothma soupçonnait de diriger les forces impériales de ce secteur. Kyle et Jan semblèrent surpris d’entendre parler de nouveau de la Vallée des Jedi… Mon Mothma les avertit que la mission sur laquelle ils étaient pourrait être bien plus dangereuse et complexe que prévu. Toutefois, leur but était clair : trouver ce qu’ils pouvaient et éliminer toutes les forces impériales qu’ils rencontreraient . Il fut bien vite évident que l’avant-poste n’était plus tout à fait abandonné. Pire que cela, l’occupation des impériaux ne faisait aucun doute. Les deux mercenaires purent se poser sans attirer l’attention, mais bien vite, les conflits débutèrent. L’expérience des deux comparses, ainsi que l’habilité de Kyle à utiliser les armes impériales, se révéla décisive quant à l’issue de l’infiltration. Au terme de quelques minutes, les acolytes réussirent à entrer dans le bâtiment en détruisant la porte blindée avec une batterie laser. Une fois à l’intérieur, ils éliminèrent quelques commandos et un officier, avant que Jan ne désactive l’alarme. En fins coéquipiers, ils décidèrent d’opérer comme ils l’avaient toujours fait : Kyle se chargerait de nettoyer la zone et de trouver les codes d’accès du complexe interne pendant que Jan s’isolerait dans les pièces de commande afin de débloquer les mécanismes. Kyle trouva une sorte de code visuel de couleur bleue, mais ne savait pas de quoi il s’agissait. Alors qu’il s’enfonçait davantage dans le complexe, Jan fut prise à partie par une équipe de stormtroopers. Kyle revint aussitôt lui prêter main forte, et après s’être débarrassée de leurs ennemis, ils rejoignirent une autre salle de commandes, où Jan resta un moment pour débloquer d’autres accès voir ce qu’elle pouvait y trouver. Après d’autres investigations, Kyle découvrit des autres codes, un rouge et un vert. Le but était de les reconstituer dans un panel principal, afin d’ouvrir un pont et une porte, unique accès du complexe interne qui cachait les activités impériales. Alors que Jan retournait au vaisseau, la mission accomplie, Kyle décida de rester un moment pour découvrir de quoi il en retournait. Les stormtroopers et les tourelles automatiques ne purent stopper l’ancien Jedi, qui parvint à entrer dans l’autre section du complexe. Peu après, il emprunta une passerelle, qui s’effondra derrière lui. L’explosion fut remarquée par Jan, mais Kyle lui assura que tout allait bien.

Kyle dut notamment entrer dans une chambre froide afin d’accéder plus rapidement à des consoles. Il continua de se déplacer au sein des installations impériales, éliminant les commandos et les officiers sur son chemin, ainsi que les multiples droides de sécurité et les droides sondes ViperKyle passa devant un centre de détention, mais aucun des prisonniers n’étaient en vie pour témoigner des expériences impériales. Son investigation le conduisit jusqu’à des laboratoires secrets. À l’aide d’un tableau de commande, il parvint à envoyer un droïde souris MSE-6 afin de désactiver l’émission d’un gaz mortel, survenu après un accident de laboratoire. Grâce à cela, il put entrer dans une zone dans laquelle les impériaux effectuaient des expériences sur d’étranges cristaux verdâtres. Après avoir trouvé sortie, Jan lui demanda de prendre quelques cristaux. La mission accomplie, Kyle parvint à rejoindre Jan, sans savoir qu’une caméra de surveillance avait enregistré leur visage. Ce fut à ce moment que Galak Fyyar et Desann virent le visage de leur nouvel ennemi pour la première fois. De retour à Coruscant, Kyle et Jan se rendirent au bureau de Mon Mothma. Là, la Présidente leur avoua qu’ils n’étaient pas parvenu à décoder le reste de la transmission. Regardant Mon Mothma à travers la transparence d’un des cristaux verts, Kyle se venta d’avoir survécu à la Vallée des Jedi et de pouvoir affronter toute la galaxie. Les spécialistes de la Nouvelle République pensaient que les impériaux tentaient d’insuffler la Force à des êtres vivants en se servant des cristaux comme intermédiaire. Ces cristaux ressemblaient fortement à ceux utilisés par les Jedi, selon Mon Mothma. Kyle, qui fuyait la Force depuis l’incident de Dromund Kaas, rejeta immédiatement le cristal sur le bureau en face de lui. Pour Jan et Mothma, c’était impossible d’insuffler artificiellement la Force à des êtres vivants, mais il faudrait l’expliquer aux pauvres gens qui avaient été victimes des expériences impériales. Mothma leur apprit qu’ils s’agissaient de colons d’Artus Prime, une planète minière située à la limite de la sphère d’influence de la Nouvelle République. Kyle comprit de suite que les cristaux venaient de là-bas… Le gouvernement avait d’ailleurs perdu le contact avec la planète, peu de temps avant l’interception de la transmission impériale. Mon Mothma craignait qu’Artus Prime ne soit tombé aux mains des impériaux, mais sans connaitre leurs intentions et la situation sur place, la Nouvelle République ne pouvait légitimement dépêcher une flotte. Ainsi, elle demanda à Kyle et Jan d’enquêter sur Artus Prime afin d’évaluer la situation. Kyle n’était pas vraiment partant pour cette mission, étant donné qu’il préférait éviter tout contact avec la Force. Mais lorsque Mon Mothma leur promis de doubler leurs honoraires habituelles, Jan accepta pour lui… C’est ainsi que les deux agents se rendirent sur Artus Prime, à bord de leur fidèle Raven’s Claw. En tant que planète minière au paysage peu hospitalier, l’infiltration allait se révéler des plus rudes, c’est pourquoi d’un commun accord, les deux mercenaires choisirent de prendre un peu de distance pour déposer Kyle. Heureusement pour eux, la pluie de météores qui balayait a zone camoufla l’approche du Raven’s Claw.

Une fois Kyle au sol, Jan lui annonça par comlink qu’elle surveillerait la situation depuis le ciel, en attendant qu’il ne s’engouffre dans les mines. Kyle marcha un moment avant d’atteindre le complexe minier. Evitant les radars et les sentinelles, il parvint à entrer dans les mines, mais fut rapidement pris à partie par quelques commandos. Utilisant ses talents de combattant, il parvint à les abattre et s’enfonça plus loin dans la complexe. Là, il se servit d’un chariot minier pour accéder à une crevasse en hauteur et pénétra le réseau de mines. Kyle eut un mauvais présentiment qui ne tarda pas à se confirmer : les mines étaient infestées de crabes miniers, des créatures certes petites, mais très dangereuses. Il fut contraint de les pulvériser pour progresser davantage au sein des galeries illuminées par les cristaux, jusqu’à un cul de sac. C’est à cet endroit qu’il trouva le bélier qui avait creusé ces galeries, plusieurs colons d’Artus Prime (utilisés comme esclaves par les impériaux) morts à ses pieds, probablement tués par les crabes miniers. Kyle activa de nouveau le bélier, qui recommença à creuser. Quelques instants plus tard, le bélier ouvrit un passage vers une autre partie des installations impériales, et Kyle s’y engouffra aussitôt, non sans affronter les soldats qui s’étaient dressés sur son chemin. Bien vite, il arriva jusqu’au générateur d’énergie, où il élimina les gardes et les officiers pour s’y connecter. Il contacta Jan aussitôt, afin de confirmer la présence des impériaux, qui avaient fait des prisonniers parmi les colons. Les informations étant suffisantes pour que Jan puisse avertir la Flotte, elle ne perdit pas de temps pour appeler du renfort. De son côté, Kyle décida de saboter le générateur d’énergie et de libérer les prisonniers. Il demanda à Jan d’être prête à le récupérer sous peu, car les choses allaient s’envenimer très bientôt. Non sans une touche d’humour, Jan lui assura qu’elle serait au rendez-vous. L’instant suivant, Kyle fit s’auto-détruire le générateur d’énergie, déclenchant une alarme dans toute la base. Kyle parvint à rejoindre le pénitencier, et ne put résister à l’envie de semer la pagaille. L’endroit menaçant de s’effondrer, il devait faire vite. Kyle se servit d’un petit transport sur railles électriques pour atteindre l’autre côté des mines, où se situait le centre de détention. Après avoir éliminé les forces impériales qui lui barraient la route, il libéra de nombreux prisonniers. Malheureusement, les commandos impériaux réagirent rapidement en éliminant la majeure partie des évadés. Kyle croisa la route d’un des colons, qui l’informa qu’un petit groupe avait tout de même réussi à atteindre les hangars. Malheureusement, les portes étaient fermées et seul le commandant de la base pouvait leur déverrouiller l’accès. Dans le hangar, les autres colons furent vite acculés par les impériaux et se défendirent avec les quelques armes qu’ils avaient trouvé dans la base. Kyle fut donc chargé de retrouver le commandant impérial, et de le persuader d’ouvrir les portes du hangar. Se défendant avec des armes qu’ils avaient récupérés dans la base, les colons combattirent sans grand espoir, jusqu’à ce que Kyle arrive jusqu’au hangar et les débarrasse de leurs assaillants.

Empruntant des conduits d’aération, il fut bientôt contraint d’arpenter une nouvelle fois des galeries de cristaux remplies de crabes, pour enfin accéder aux installations impériales. Après avoir affronté de nombreux commandos impériaux et déjoué des systèmes de sécurité, Kyle retrouva le commandant de la base. Le menaçant de son arme, il l’amena jusqu’à la console d’activation qui ouvrit les portes du hangar, libérant les colons. L’officier sorti une arme au moment où des stormtroopers entrèrent dans la pièce. Kyle les élimina tous, puis continua sa route à travers le complexe. Finalement, il parvint à sortir de la base pour voir les colons acculés sur une plateforme entourés d’impériaux. Jan l’informa par comlink que des transporteurs de la Nouvelle République étaient prêts pour l’évacuation. Devant à tout prix protéger les colons, Kyle s’empara d’une batterie laser et élimina l’entièreté des stormtroopers qui tiraient sur la plateforme, ainsi que deux TR-TT qui menaçaient de tuer tout le monde. Néanmoins, les défenses du périmètre étaient trop puissantes. En effet, les impériaux possédaient deux canons à ions qui empêchaient les transporteurs d’atterrir. Sur demande de Jan, Kyle décida de neutraliser les canons ioniques. Puisque ces derniers étaient protégés par des boucliers énergétiques, Kyle pénétra une autre partie du complexe impérial, affronta la garnison et désactiva les boucliers depuis la salle principale. Ensuite, il ressortit et utilisa une batterie laser pour annihiler les canons à ions. Les défenses anti-aériennes neutralisées, un transport Hover TC-9 put se poser près des colons et les récupérer en urgence. Quant à Jan, elle se posa un peu plus loin dans la vallée. Alors qu’il était en route pour la rejoindre, Kyle reçut une transmission paniquée de Jan, qui l’appelait à l’aide. Kyle se hâta de rejoindre le Raven’s Claw, pour y trouver Jan prisonnière de deux Jedi Noirs au physique bien étrange : Un Chistori du nom de Desann et son élève Tavion Axmis. Alors que Jan était emmené par Axmis dans une navette impériale, Desann décida de s’occuper de Kyle. Il commença par se moquer de lui, mais Kyle lui renvoya la pareille, non dépourvu du sens de la répartie. Kyle se mesura à son nouvel adversaire, mais essuya une cuisante défaite. En effet, l’agent ne pouvait rien faire pour vaincre un utilisateur de la Force. Desann jugea que son ennemi était trop faible pour être abattu, mais ordonna à son apprentie de tuer Jan. Bien qu’il ne vit guère sa compagne mourir, il entendit son atroce cri de douleur. Il fut laissé à terre sur le sol de la planète, à côté de l’endroit où Jan se tenait encore debout, quelques instants auparavant. Ne demeuraient qu’un sentiment grandissant de colère, et une certitude : il allait avoir recours à sa plus ancienne motivation, la même qui l’avait conduit à se mesurer à Jerec : la vengeance.

“- Kyle Katarn ? C’est donc toi le héros légendaire qui a terrassé Jerec dans la Vallée des Jedi ? Tu m’as l’air plutôt d’un éleveur de banthas !
Vous vous me faites pensez à un single-lézard Kowakien boursoufflé.
– Les premiers échanges de Kyle Katarn et Desann.

Kyle Katarn rencontre Desann sur Artus Prime.
(image extraite de “Jedi Knight II : Jedi Outcast“)

VI – La Renaissance du chevalier Jedi :

N’ayant plus qu’une idée en tête, et aucune attache, Kyle décida qu’il était temps pour lui de lutter à armes égales contre son nouvel adversaire. Malgré son passé instable et brumeux, il allait faire fi de ses appréhensions et se ruer sur Ruusan, dans la légendaire Vallée des Jedi, dont l’emplacement n’était désormais connu que de lui seul. Lorsqu’il atteignit le centre de la Vallée des Jedi, dont le typhon de Force était toujours actif, il reçut la visite du spectre de son père, Morgan Katarn. Son père l’avertit de la dangerosité de la voie qu’il s’apprêtait à suivre, mais Kyle avait absolument besoin de la puissance de la Vallée des Jedi pour terrasser Jerec. Jan étant morte, la haine et la vengeance étaient tout ce qui lui restait. Morgan lui demanda si c’était ainsi que Jan aurait voulu qu’on honore sa mémoire. Kyle avait bien conscience que non, mais cela ne changeait rien à ses objectifs. Alors, Kyle se plaça au milieu du typhon de Force, baignant dans la lumière. Kyle s’éleva dans les airs, et pendant un court instant, il sentit le pouvoir de la Force regagner son être. Ceci fait, son père lui demanda comment il se sentait. A vrai dire, Kyle avait oublié cette sensation. A présent, il était en marche pour retrouver Desann et le terrasser. Mais avant, il devait récupérer son sabre laser à l’académie Jedi de Luke Skywalker. Immédiatement, Kyle se rendit sur Yavin IV à bord du Raven’s Claw. Il posa son vaisseau à l’extérieur du grand temple Massassi, et à peine fut il dans le hangar que C3-PO s’empressa de l’accueillir. Kyle lui assura qu’il trouverait seul son chemin, et s’engouffra dans le temple. En route, il croisa plusieurs salles d’entraînement Jedi, ou plusieurs élèves s’affrontaient au sabre laser. Finalement, il arriva devant la grande salle de réunion, où Luke l’attendait. Le maître Jedi était déjà au courant du meurtre de Jan par Desann, et savait pourquoi Kyle était là. Luke décida de lui parler un peu de Desann pendant qu’on préparait son épreuve, un simple test pour évaluer sa capacité à manier de nouveau un sabre laser. Luke lui révéla que Desann avait été rejeté de son peuple par les siens en raison de ses pouvoirs qui inspiraient le dégoût et la peur. Lorsqu’ils avait rejoint l’académie Jedi, Desann y avait trouvé une famille qui l’aimait pour ce qu’il était. Malheureusement, Desann devint froid et austère avec le temps, n’hésitant pas à se moquer des faiblesses qu’il percevait chez les autres étudiants, et s’en prenait parfois violemment à ses maîtres. Au cours d’un entraînement, il avait tué un de ses compagnons, Havet Storm, de sang-froid. Au lieu de faire face aux conséquences de ses actes, il s’enfuit de l’académie avant que les autres Jedi ne puissent l’interpeller et le conseiller. Luke l’informa que son sabre laser se trouvait dans le temple en ruine, au sud. Ainsi, Kyle fut contraint de parcourir une zone en ruine du temple Massassi, utilisant la télékinésie, la vitesse de Force ou les sauts de Force pour franchir les différents obstacles et mettre à l’épreuve ses talents retrouvés. Finalement, il retrouva son sabre laser tant désiré. Luke Skywalker lui apprit qu’un certain Reelo Baruk, un seigneur du crime de Nar Shaddaa, détenait le registre du vaisseau de Desann. Kyle avait déjà entendu parler de Baruk, qui se faisait passer pour un honnête transporteur de détritus… Ce faisant, Luke le félicita pour sa réussite à l’épreuve. Compte tenu de son manque de pratique, il s’était attendu à ce qu’il échoue rapidement. Luke savait bien que Kyle souffrait de la mort de Jan, mais il devait apprendre à anticiper les conséquences de ses actes. Seuls Jan et lui connaissaient l’emplacement de la Vallée des Jedi. Maintenant que Jan était morte, Kyle était le seul à savoir où elle se trouvait. Et selon Luke, si Kyle sombrait du Côté Obscur, il pourrait utiliser le pouvoir de la Vallée à des fins maléfiques. Malgré les conseils de Luke, Kyle ne savait pas s’il parviendrait à éliminer sa colère. Toutefois, il prit la décision de partager les coordonnées de la Vallée des Jedi avec Luke, ce qui rassura quelque peu le maître Jedi. Luke lui conseilla d’utiliser un des vaisseaux de l’académie pour rallier Nar Shaddaa, car ce serait moins suspect. En son absence, Luke prendrait soin du Raven’s Claw. Luke aurait aimé l’accompagner, mais c’était impossible car le maître Jedi avait lui aussi d’importantes urgences à régler. Ainsi, Kyle quitta l’académie Jedi à destination de Nar Shaddaa, bien décidé à mettre la main sur Reelo Baruk.

Kyle Katarn s’immerge dans le typhon de la Vallée des Jedi.
(image extraite de “Jedi Knight II : Jedi Outcast“)

VII – La traque d’un criminel :

Kyle se rendit donc sur la Nar Shaddaa, la “Lune des Contrebandiers”. Se fiant au informations qu’il avait à disposition, il se rendit dans un bar appartenant à Baruk. A l’entrée, il fut intercepté par deux Rodiens, qui lui demandèrent de retirer ses armes, lui assurant qu’il les récupérerait en partant. Kyle se montra coopératif, mais prit soin de dissimuler son sabre laser. Le Jedi se dirigea vers le bar, où il fit la rencontre d’un barman Chiss nommé Baldarek. Kyle tenta de bien de lui adresser la parole, mais le barman fit mine de ne pas l’entendre. Alors, pour attirer son attention, il déposa son sabre laser sur le bar. Cela eut l’effet escompté, sans doute un peu trop, si l’on considère que l’entièreté des clients peu recommandables présents fixèrent Kyle aussitôt. Aussitôt, Baldarek sembla accorder bien plus d’attention à Kyle, à présent qu’il connaissait sa nature de Jedi. Kyle lui assura qu’il n’était pas un Jedi – qui était en partie vrai – mais Baldarek ne sembla pas convaincu. Toutefois, il proposa un ruby mary à Kyle, qui opta plutôt pour une bière corellienne… dans un verre propre. Le barman s’empressa de lui offrir sa boisson et lui demanda quelles informations il recherchait. Kyle souhaitait en savoir plus sur Reelo Baruk. Baldarek se contenta de répondre qu’il s’agissait d’un honnête transporteur de déchets, et qu’il faisait d’ailleurs appel à lui. Kyle lui demanda où ces ordures étaient emmenées, mais le barman Chiss n’en avait que faire, la seule chose importante étant qu’il les en débarrasse. Kyle désira savoir où pouvait être trouvé Reelo Baruk, et à cette question, l’attitude de Baldarek sembla changer du tout au tout. Il regarda autour de lui, avant de demander à Kyle si cette question était sérieuse. Lorsque Kyle confirma sa demande, le Chiss lui demanda d’attendre pendant qu’il s’en allait le chercher. Mais en un instant, Baldarek appuya sur un panneau de commande qui verrouilla le bar derrière de solides parois métalliques : un piège. Kyle réagit aussitôt, s’armant de son sabre laser, afin de combattre les hommes de la pègre qui s’apprêtaient à l’agresser. Kyle comprit que ce bar était en relation directe avec Reelo Baruk. Le Jedi utilisa ses nouveaux talents pour terrasser ses adversaires. Victorieux, il déverrouilla le bar, qui remonta ses parois, exposant de nouveau Baldarek. Menacé par le sabre laser de Kyle, le barman révéla que les appartements de Reelo Baruk étaient situés dans les niveaux supérieurs, et qu’il suffisait de suivre les éboueurs pour remonter jusqu’à lui. Satisfait, Kyle ressortit du bar, non sans affronter les criminels au service de Baruk. Kyle parvint à se frayer un chemin dans les ruelles de Nar Shaddaa, jusqu’à emprunter un transporteur de détritus pour rentrer dans la vaste usine de traitement d’ordures de Baruk. Une fois à l’intérieur, il fit abstraction de la puanteur environnante et s’enfonça dans la bâtiment, affrontant sans relâche les hommes de la pègre au service de Baruk. Après un moment, il atteignit le centre de détention du criminel, et quelle ne fut pas sa surprise en découvrant Lando Calrissian, enfermé dans une des cellules énergétiques. Kyle lui révéla être à la recherche de Reelo Baruk, tout comme Lando d’ailleurs. Kyle mentionna la bataille d’Artus Prime, où un des vaisseaux de Baruk était impliqué, une navette de classe Lambda qu’il avait offert aux impériaux, et plus particulièrement à Desann. Lando ne tarda pas à faire le rapprochement entre ses propres soucis et les impériaux. ces dernières semaines, des trafiquants de minerai s’étaient infiltré sur la Cité des Nuages. Ils avaient attaqué la moitié des plateformes de chargement et des chambres de congélation carboniques avant que l’administration de la Cité des Nuages ait pu réagir. Toutefois, il était de source sûre que les vaisseaux de Baruk servaient au trafic. Ainsi, Lando était venu sur Nar Shaddaa pour persuader le criminel de lui donner le nom de ses employeurs. Après avoir tourné dans différents établissements peu scrupuleux, Lando n’avait rien appris sur Baruk, mais un nom revenait assez souvent : Desann. Kyle ne cacha pas qu’il connaissait bien ce nom.

S’il informa Lando des horribles expériences réalisées par Desann sur des colons d’Artus Prime, Kyle ne mentionna pas l’assassinat de Jan. Au vu de la trop bonne organisation des trafiquants de minerai, il était évident que les impériaux étaient liés à l’attaque de Bespin. Afin de délivrer son compagnon, Kyle devrait accéder au centre de contrôle de Baruk. Pour cela, il allait avoir besoin d’un mot de passe, que Lando avait trouvé : “Ruby Mary”. Kyle lui promit de se dépêcher et s’engouffra de nouveau dans le dédale de couloirs de l’entreprise de traitement de déchets. En chemin, il eut à faire à de nombreux mercenaires, mais il parvint à s’en débarrasser grâce à ses talents de combattant. Enfin, il arriva jusqu’à une vaste salle, surplombée par un bureau où se trouvait Reelo Baruk. Après un court échange sans intérêt pour Kyle, Baruk activa ses tourelles de sécurité et envoya ses hommes contre le Jedi. Cependant, rien de tout cela ne l’arrêta, et Kyle se dirigea rapidement vers le bureau de Baruk. Bien que le seigneur du crime ait entre temps disparu, Kyle trouva la commande de désactivation des cellules. Lando libéré, Kyle ne perdit pas de temps pour le rejoindre. Lando lui proposa de quitter Nar Shadda au plus vite en rejoignant son vaisseau, le Lady Luck. Concernant le vaisseau que Luke avait prêté à Kyle, les hommes de Baruk devaient sûrement l’avoir vendu en pièce détachées. Lando souhaita savoir où se trouvait Jan, mais Kyle, préférant ne rien lui dire sur le funeste sort de son compagne, se contenta de répondre qu’elle n’avait pas pu l’accompagner. Lando en conclut hâtivement qu’ils s’étaient encore disputés, et le duo s’empressa de rejoindre le hangar où le Lady Luck était amarré. Une fois à proximité du hangar, Lando utilisa une console pour connaitre l’état du vaisseau. Il devint rapidement évident que le Lady Luck n’était pas en état de décoller. En effet, l’appareil était retenu par des amarres magnétiques et un puissant rayon tracteur. Lando pouvait se charger de désactiver tout ça, mais un autre problème subsistait : l’accès au hangar leur était verrouillé. Ce serait le boulot de Kyle de trouver le centre de contrôle et de leur débloquer l’accès. Après avoir affronté quelques mercenaires, Kyle parvint à activer la console d’ouverture du hangar et à rejoindre Lando au pied du Lady Luck. Il fallait encore faire le plein du vaisseau, ce qui ne prendrait pas beaucoup de temps. Mais bien vite, davantage de mercenaires se précipitèrent au hangar. Kyle et Lando ripostèrent et montèrent en vitesse à bord du Lady Luck. Malheureusement, Lando se rendit compte que son vaisseau refusait de démarrer. En effet, le carburant n’arrivait pas jusqu’au vaisseau, et Lando pensa que les vannes avaient été fermées. En toute hâte, Kyle ressortit du vaisseau et trouva les deux consoles nécessaires à l’activation du toit, promettant la liberté à Kyle et Lando. Ensuite, il se dirigea au niveau de la console de carburant. Lorsqu’il trouve le bon code, le liquide se déversa petit à petit dans le Lady Luck. Mais alors que le Jedi remontait à bord du vaisseau, Reelo Baruk arriva dans le hangar aux commandes d’une tourelle et entouré de ses hommes. Baruk avait bien l’intention de détruire le vaisseau. Alors, Kyle s’empara d’une des tourelles du Lady Luck et pulvérisa Baruk et ses hommes. Débarrasser de leurs ennemis, Kyle et Lando quittèrent Nar Shaddaa sans se faire prier.

VIII – La bataille de Bespin :

En route pour Bespin, Kyle proposa son aide pour naviguer jusqu’à la Cité des Nuages, mais Lando lui assura que ce n’était pas nécessaire et qu’il ferait mieux de se reposer. Epuisé, Kyle s’endormi paisiblement sur le siège du copilote. Dans son rêve, il revit Desann donner l’ordre à Tavion Axmis de tuer Jan, et entendit encore son hurlement de douleur. Kyle se réveilla en sursaut, ce qui inquiéta quelque peu Lando sur le moment. Ce dernier l’informa qu’il avait contacté la base de la Nouvelle République sur Sullust, qui était prêt à intervenir sur Bespin pour y écarter les impériaux. Dans quelques heures, un groupe de bataille néo-républicain arriverait sur Bespin. Kyle fut horrifié par cette nouvelle, car la flotte avertirait Desann, qui réussirait sans nul doute à s’échapper. Pour Lando, la libération de sa cité était prioritaire à la capture de Desann. Kyle n’eut d’autre choix que de lui dire que Jan était morte, tuée par Desann et ses sbires. Lando en resta bouche bée quelques instants, et s’excusa auprès de son camarade. Conciliant, Lando décida de déposer Kyle discrètement dans les niveaux inférieurs de la Cité des Nuages avant l’attaque de la Nouvelle République. Ainsi, le Jedi aurait peut-être le temps de mettre la main sur son ennemi avant qu’il ne s’enfuit. Selon les informations que possédait Lando, Desann devait diriger l’attaque depuis une des plateformes de chargement au dessus du niveau 10. Kyle ne pouvant pas y arriver sans les codes, Lando lui révéla l’emplacement d’un droide astro-mécanicien, située dans la chambre de congélation carbonique numéro 17. Ce droide connaissait les codes de toutes les plateformes de la ville. Lando avait pris cette précaution depuis qu’il avait fait la connaissance de Darth Vader, 9 ans plus tôt. Une fois sur place, Lando déposa Kyle à l’endroit prévu. Le Jedi commença immédiatement son ascension dans la Cité des Jedi, éliminant les mercenaires de Reelo Baruk présents sur place. Bien vite, il arriva dans un gigantesque puit d’aération de la cité, qu’il remonta en se servant des courants d’air ascendants. Une fois à son sommet, il sentit quelque chose d’étrange, comme si le Côté Obscur se manifestait tout proche de lui. Sur une des plateformes, à l’opposé de là où il se trouvait, un individu cagoulé fit son apparition. Il était clair que l’énergie sombre que Kyle avait senti émanait de lui. L’individu, un Revenant au service de Desann, dégaina son sabre laser. Immédiatement, un duel de sabre s’ensuivit, le Jedi Noir étant bien décidé à tuer Kyle.

Heureusement pour le Jedi, il fut le meilleur des deux et parvint à terrasser son adversaire. Kyle reprit sa route en direction de la chambre de décongélation carbonique numéro 17. Là, Kyle se débarrassa d’un second Revenant avant de s’emparer du droide de Lando. Le Jedi l’escorta à travers les couloirs de la cité, affrontant les mercenaires de Reelo pour le protéger, tandis que le droide lui débloquait les accès du niveau supérieur. Ayant accédé au niveau 10, Kyle continua son chemin seul, jusqu’à rencontrer un garde de la cité des nuages. Ce dernier lui assura être envoyé par Lando pour lui prêter main forte. Kyle affronta donc de nombreux mercenaires de Baruk épaulé par les gardes de Bespin, pour finalement arrivé dans une zone infestée d’impériaux. Se frayant un chemin au milieu des commandos, Kyle parvint à accéder à la plateforme qui abritait supposément Desann. Mais ce fut Tavion Axmis qui se retrouva face à lui. Alors qu’elle s’apprêtait à quitter les lieux à bord d’un cargo, elle se retourna pour apercevoir Kyle. Le Jedi lui demanda où se trouvait son maître, mais Axmis lui répondit que Desann était actuellement dans la Vallée des Jedi. Kyle ne sembla pas comprendre, alors Axmis lui expliqua que Desann l’avait suivi au moment où il s’était rendu à la Vallée des Jedi. Ainsi, il en avait atteint le coeur, lui aussi, et avait offert la Force à des centaines de disciples. Desann s’apprêtait donc à lever une armée de soldats dévoués au Côté Obscur. Axmis avoua qu’elle avait tué Jan Ors, la femme que Kyle aimait, afin qu’il renie ses promesses et ne trahisse l’emplacement de la Vallée. Elle lui affirma que la mort de Jan et l’erreur de Kyle seraient connus comme les facteurs qui avaient permis l’avènement de l’ère de Desann. Aveuglé par la colère, Kyle sortit son sabre laser et se rua sur la Jedi Noire. Tavion Axmis était redoutable, mais Kyle, fort de ses nouveaux pouvoirs, la surpassa. Victorieux, Kyle étrangla son adversaire avec la Force, plaçant son corps au dessus du vide. La Jedi Noire implora pitié, mais Kyle ne comptait pas en éprouver pour la meurtrière de Jan. Alors qu’elle étouffait, Axmis lui promit que sa compagne était en vie, et pouvait même lui dire où elle se trouvait. Kyle n’en crut pas un mot, mais Axmis n’aurait pas pris le risque de tuer une des deux seules personnes connaissant l’emplacement de la Vallée des Jedi. C’était en effet logique, et Kyle lui demanda donc où Jan était retenue prisonnière. Axmis lui désigna le transporteur situé près d’eux, lui assurant qu’il le conduirait à leur base, dans la Ceinture de Lenico. C’était la que le Doomgiver, le vaisseau amiral de Galak Fyyar, était amarré et que Jan était détenue pour y être interrogée. Après un instant de réflexion, et parce que la Jedi Noire n’avait pas tué Jan, Kyle prit la décision de rester en vie. Il lui intima de s’éloigner de lui avant qu’il ne change d’avis, et lui conseilla de prier pour que Desann ne la retrouve pas. Empruntant le transporteur 1-138, il se dirigea aussi vite qu’il le pouvait en direction du système de Lenico pour sauver Jan.

“- Pourquoi devrais-je te croire ?
Parce que je n’ai pas le courage de mourir.
– Kyle Katarn et Tavion Axmis.

Kyle Katarn terrasse Tavion Axmis.
(image extraite de “Jedi Knight II : Jedi Outcast“)

IX – Infiltration sur Cairn :

A peine Kyle fut il dans l’espace que Lando le suivit, à bord du Lady Luck. L’administrateur de la Cité des Nuages le contacta pour savoir où il se rendait. Kyle lui indiqua qu’il comptait aller dans le système de Lenico, où se cachait Desann. Lando fut surpris, étant donné que c’était un système situé au milieu de nulle part. Kyle ne savait pas ce que Desann y trafiquait, mais il ne tarderait pas à le découvrir. Il révéla à Lando que Jan était toujours en vie, prisonnière sur place. Ensuite, il lui demanda de prévenir Luke que la Vallée des Jedi avait été envahie. Lando ignorant ce qu’était cette vallée, il ne comprit pas les enjeux d’une telle situation, mais promis de contacter Luke. L’instant suivant, le Lady Luck dévia de sa route, tandis que Kyle passait en vitesse lumière pour rejoindre la Ceinture de Lenico. Une fois arrivé à destination, le cargo parvint à rentrer dans une baie d’amarrage creusée d’un gigantesque astéroïde, Cairn. Kyle posa le vaisseau et tenta de s’infiltrer dans la base, mais fut vite repéré par des commandos. Kyle n’eut d’autre choix que de les neutraliser pour empêcher l’alerte. Alors qu’il arpentait un couloir, il croisa Luke, à son grand étonnement. Lando ayant bien transmis le message à Luke, ce dernier avait donc pris la décision de le rejoindre dans la Ceinture de Lenico. Kyle lui demanda pourquoi il n’était pas dans la Vallée des Jedi, mais Luke lui répondit qu’il y était déjà allé. Le maître Jedi était au courant que Desann avait suivi Kyle jusqu’à Ruusan. Luke lui apprit que grâce aux cristaux artusiens, Desann était parvenu à insuffler la Force à ses disciples. Toutefois, lorsque Luke s’était rendu dans la Vallée des Jedi, il avait pu disperser Desann et ses disciples, avant que l’Escadron Rogue ne pourchasse leurs vaisseaux. Pour le moment, la Vallée était fermée, mais Luke n’avait aucune idée du nombre de disciples qui avaient reçu le don de la Force. Selon Luke, les Jedi gardaient l’avantage grâce à leur formation et leur rigueur. Soudain, un groupe de commandos fit irruption dans le hangar où ils se trouvaient et ouvrirent le feu sur eux. Les deux Jedi n’eurent aucun mal à les vaincre, mais les choses se corsèrent quand une équipe de Revenants arrivèrent sur place. Cette fois-ci, Kyle et Luke durent mettre à profit tout leur talent et leur habileté pour en venir à bout. Luke avait remarqué que Kyle semblait différent, moins enragé. En effet, maintenant qu’il savait Jan en vie à bord du Doomgiver, les choses étaient différentes. Kyle informa Luke que Desann travaillait avec un scientifique impérial du nom de Galak Fyyar, et qu’ils trafiquaient du cortosis depuis Bespin. Luke lui révéla que le cortosis était un métal très rare qui résistait au sabre laser… Cette nouvelle n’annonçait donc rien de bon. Luke décida d’enquêter sur ce que les impériaux faisaient du cortosis qu’ils récupéraient, pendant que Kyle recherchait le Doomgiver. Luke prévint son compagnon de ne surtout pas affronter Desann seul s’il le rencontrait, car son passage dans la Vallée des Jedi l’avait rendu plus puissant que jamais. Sur ces paroles, Luke laissa Kyle seul au sein de l’installation de Cairn. Le Jedi reprit sa route, se frayant un chemin à travers les couloirs de la base ennemie, tout en abattant les commandos et les Revenants qui se dressaient sur sa route. Finalement, il arriva dans un vaste centre de contrôle.

Là, il se débarrassa des officiers et des soldats, puis inspecta une console de commande. Il remarqua que la base abritait des sortes de capsules de débarquement, qui étaient sur le point d’être utilisées… Kyle n’eut d’autres choix que de continuer sa route. En passant dans un hangar, il fut contraint d’affronter d’autres commandos… ainsi qu’un TR-TT. Une fois l’obstacle franchit, Kyle s’engouffra dans les vastes conduits énergétiques de la base, où il affronta des soldats impériaux en nombre. Avec difficulté, il réussit à s’en débarrasser et finit par atterrir dans un étrange complexe. Ce qui frappa Kyle immédiatement fut la présence de vitrines, où étaient exposées des armures noires à l’allure technologique terrifiante. En pénétrant dans une pièce adjacente, Kyle tomba nez à nez avec un soldat, justement vêtus d’une de ces armures. Un morceau de cristal artusien était visible sur leur poitrail, et ils tenaient un sabre laser rouge. Il s’agissait d’un shadowtrooper, un ancien stormtrooper qui avait reçu artificiellement le pouvoir de la Force grâce à la Vallée des Jedi. Kyle était donc tombé sur le centre d’entraînement. Le Jedi n’eut d’autre choix que d’affronter ce mystérieux adversaire, et non sans mal. Durant le combat, le shadowtrooper démontra ses capacités en utilisant la Force, ou en se rendant quasiment invisible. De plus, Kyle remarqua que l’armure de son adversaire résistait plutôt bien à son sabre laser…. Il avait donc trouvé ce que les impériaux faisaient du cortosis qu’ils récupéraient. Au terme d’un éprouvant combat, Kyle sortit vainqueur. Il continua donc son excursion dans la base jusqu’à parvenir en son gigantesque coeur. Il était évident pour Kyle que foncer tête baisser dans autant d’impériaux signerait son arrêt de mort. Afin de progresser davantage jusqu’à sa destination finale, il choisit d’emprunter les conduits d’aération. Ainsi, Kyle parvint à rejoindre l’autre côté de la base en affrontant un minimum d’ennemis, et sans déclencher les alarmes. Et enfin, après un long périple, il arriva dans la zone d’amarrage du Doomgiver. Mais alors qu’il s’infiltrait à bord, Kyle fut témoin d’un affrontement virulent entre Luke et Desann. Aucun des deux combattants ne semblaient avoir l’avantage, mais en plein coeur du combat, Desann fit s’écraser une partie de la structure qui les surplombait, enfouissant Luke sous un tas de décombre. Sachant pertinemment que Luke n’avait rien, Desann profita de cet instant de répit pour s’enfuir. L’instant d’après, Luke sortit des gravats, mais Desann avait disparu. C’est alors que le Doomgiver se décrocha de l’installation de Cairn, prêt à quitter le système. Luke contacta Kyle, qui lui demanda pourquoi il avait affronté Desann seul, alors que lui-même l’avait déconseillé. Luke répondit qu’il n’avait pas eu le choix, puisque c’était Desann qui lui avait tendu une embuscade dans la base. Luke lui ordonna de trouver le centre de communication du Doomgiver et de contacter l’Escadron Rogue afin qu’il empêche le vaisseau d’accomplir ses objectifs, quels qu’ils soient. Luke n’eut pas le temps d’ajouter autre chose, car Kyle perdit le signal. A présent seul à bord d’un vaisseau géant rempli de commandos prêts à lui faire la peau, Kyle avait deux objectifs : contacter les Rogue, mais surtout sauver Jan.

Kyle affronte un groupe de stormtroopers.
(image extraite du guide manuel de “Jedi Knight II : Jedi Outcast“)

X – Le sauvetage de Jan Ors :

Une fois à bord du vaisseau, Kyle ne tarda pas à être repéré. Un grand nombre de commandos tentèrent de le neutraliser, mais le Jedi parvint à les vaincre. Empruntant un conduit d’aération, il tomba sur quelques droides de sécurité qu’il dû détruire afin d’accéder à un poste de contrôle. Là, il abattit l’officier en poste et utilisa un droide R5 pour déverrouiller certains accès du Doomgiver et lui permettre de continuer sa percée au sein du vaisseau. Kyle progressa jusqu’à un poste de commandement qui servait à activer les réseaux de trams parcourant le Doomgiver. Une fois les consoles activées, Kyle se déplaça d’un bout à l’autre du vaisseau en utilisant un de ses trams. Après avoir affronté de nombreuses forces impériales, Kyle atteignit le centre de communication. Bien entendu, il lui fallait régler la fréquence de communication du Doomgiver sur celle de l’Escadron Rogue. Pour ce faire, il descendit dans un salle située au niveau inférieure. Il actionna les trois bonnes commandes et s’en retourna au centre de communication. Sans perdre de temps, il lança un appel à l’Escadron Rogue, espérant de tout coeur qu’il répondrait présent. Fort heureusement, la connexion fut établie avec Leader Rogue, qui sembla étonné par la taille du Doomgiver. Kyle lui demanda si son escadron serait capable de le détruire, mais Leader Rogue assura que leurs chances seraient meilleurs si Kyle sabotait leurs boucliers de l’intérieur. Le Jedi promis de faire ce qu’il pourrait, mais il devait encore aller sauver Jan des griffes des impériaux. Leader Rogue lui conseilla cependant de quitter le vaisseau au plus vite une fois qu’il aurait désactivé les boucliers, car il n’en resterait pas grand chose après le passage des Rogues… Sur ce, ils mirent un terme à la communication, et Kyle repéra la position des boucliers. Soudain, un impérial fit résonner sa voix à travers les haut-parleurs pour prévenir l’entièreté de l’équipage que le vaisseau quittait l’hyperespace. Le Doomgiver se fit aussitôt intercepter par l’Escadron Rogue et un affrontement dévastateur s’en suivit. Kyle se hâta davantage, se frayant un chemin à travers les hangars et les salles de contrôles, tout en éliminant la quantité de folle d’impériaux qui lui barraient la route. Kyle fut même contraint d’affronter un shadowtrooper et deux Revenants de Desann avant de parvenir jusqu’au centre de détention. Le Jedi utilisa la Force pour influencer l’esprit de l’officier impérial en poste pour le persuader à ouvrir les portes. Ensuite, Kyle accéda à la cellule de Jan. A la vue de sa compagne, Kyle ne put s’empêcher de la prendre dans ses bras, libéré de cette interminable sensation de chagrin et de haine. Jan lui appris qu’elle avait seulement été blessée sur Artus Prime, et qu’ils l’avaient torturé pour connaitre l’emplacement de la Vallée des Jedi, puis pour obtenir autant d’informations possibles sur l’académie Jedi. C’est alors que Kyle comprit où Desann avait posé le Doomgiver… Ils étaient en orbite de Yavin IV. Sans perdre de temps, Kyle et Jan quittèrent le centre de détention. Un peu plus loin, Kyle et Jan décidèrent de se séparer : Jan irait préparer une capsule de sauvetage pendant que Kyle se rendrait aux boucliers. Jan supplia son compagnon de ne pas mettre sa vie en danger. Ce dernier lui répondit qu’il n’oserait jamais la faire souffrir comme il avait lui-même souffert. Alors, ils se séparèrent, tous deux avec un objectif en tête. La suite de l’exploration du vaisseau ne se fit pas sans combattre non plus. Kyle parvint à terrasser les shadowtroopers, les Revenants, les commandos et autres machines de guerre, pour finalement entrer dans la salle des générateurs de boucliers. Après les avoir saboter, l’amiral Galak Fyyar, tout vêtu d’une armure de cortosis et armé jusqu’aux dents, rentra dans la pièce pour en découdre avec le Jedi. Galak Fyyar l’avertit qu’en ce moment-même, ses forces étaient en train d’attaquer l’académie Jedi. Grâce à ses nombreux soldats doués du pouvoir de la Force, Desann éliminerai les Jedi. Kyle lui répondit qu’il était fou, mais lorsque Fyyar lui fit écouter les communications impériales, il fut forcé de reconnaitre que les impériaux dominaient la bataille. Quand Desann se serait débarrassé de ses ennemis, Fyyar serait intronisé gouverneur suprême de l’Empire Ressuscité. Alors que l’amiral palabrait, Kyle jeta son sabre laser dans l